La congestion des oreilles, le bruit étranger indique l'apparition de problèmes dans le fonctionnement de l'aide auditive. Cela est dû à la survenue de maladies infectieuses, à un trouble du système nerveux central ou à une lésion cérébrale.

Le mécanisme d'apparition de la congestion nasale et du bruit

Les sensations désagréables associées à l'apparition de congestion dans les canaux auditifs sont causées par des pressions différentes dans le tympan et l'extérieur de l'aide auditive. En raison du fait que la membrane de l'oreille est étanche à l'air, avec une forte pression, elle s'étire, cesse d'osciller lors de la réception du son, provoquant un passage bouché de l'oreille.

Le bruit est un symptôme qui caractérise l'apparition d'un processus inflammatoire dans l'appareil auditif, dans le service sonore récepteur et conducteur. Si l'oreille est bouchée et bruyante en même temps, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Un spécialiste vous aidera à identifier la véritable cause du problème, à prescrire un traitement thérapeutique. La survenue de deux symptômes indique un dysfonctionnement du système auditif.

Causes de congestion dans l'oreille

Une sensation d'étouffement sévère dans le conduit auditif apparaît à la fois chez les personnes en parfaite santé et en présence de maladies.

Raisons de l'apparition chez des personnes en bonne santé

Les problèmes de congestion sont plus fréquents chez les personnes âgées. Pose souvent des oreilles sous pression - en raison d'une chute soudaine - si vous descendez à une profondeur ou vice versa, montez à une hauteur. Le tympan, en raison de chutes de pression, appuie sur la trompe d'Eustache, créant ainsi une congestion. L'apparition d'une telle sensation indique des faiblesses dans le travail de l'aide auditive. Si l'oreille est bouchée et sonne, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste, car de tels symptômes surviennent avec des maladies ORL.

À quelle pression bloque-t-il les oreilles? La pression artérielle chute en dessous de 95 à 55 ou dépasse 150 à 90.

Raisons pour lesquelles vous pouvez poser vos oreilles:

  • Lorsqu'une personne est en bonne santé et qu'elle n'a pas changé radicalement de lieu, il y a des problèmes de perte auditive - cela indique l'apparition d'un bouchon de soufre. Il est retiré en une seule visite chez l'oto-rhino-laryngologiste, qui nettoie le conduit auditif à angle droit. Beaucoup nettoient le bouchon avec des médicaments spéciaux..
  • Si de l'eau pénètre dans la cavité de l'oreille. Pendant les procédures à l'eau, le tube auditif est rempli de liquide, qui doit être retiré à temps. Une méthode pour nettoyer les canaux auditifs de l'eau consiste à sauter sur une jambe, la tête inclinée. Placez un flagelle de coton dans le conduit auditif pour absorber l'eau. La procédure est effectuée avec soin afin de ne pas endommager la membrane de l'oreille.
  • En raison de la formation d'un bouchon d'oreille, le conduit auditif se ferme, la perte d'audition diminue.
  • Si un corps étranger vivant - un insecte - y pénètre, une assistance médicale qualifiée est nécessaire.
  • Courbure du septum nasal. La trompe d'Eustache cesse de fonctionner normalement en raison d'une violation de l'alimentation en air par les voies nasales. L'oto-rhino-laryngologiste après le diagnostic prescrit un traitement approprié.
  • Avec un changement brusque de la zone climatique, des conditions météorologiques, un malaise général est observé.

Causes de maladie

Quelles maladies apparaissent:

  1. Maladies virales (par exemple, avec la grippe), accompagnées de rhinite. Avec un nez qui coule, le mucus pénètre dans les canaux auditifs. Après avoir attrapé un rhume, une personne peut ressentir du bruit dans la tête. Après un rhume, une sensation de congestion persiste pendant un certain temps..
  2. Eustachite - une maladie dans laquelle une inflammation se produit sur le tympan, le tube auditif.
  3. Les maladies du système nerveux surviennent en raison d'une violation de l'approvisionnement en sang de la tête, en présence de chocs nerveux.
  4. L'otite est une maladie qui provoque une inflammation dans différentes parties de l'aide auditive. Dans l'otite moyenne chronique, il se forme du tissu cicatriciel qui interfère avec le fonctionnement normal du tympan..
  5. Maladies du système cardiaque. Provoquer un bruit dans la tête. Traitement par un cardiologue.
  6. La perte auditive commence en raison d'une violation du nerf auditif. Cela conduit à une perte auditive à la suite d'une visite tardive chez un médecin.

Les causes de la grossesse

Des canaux auditifs bloqués et des bruits sont observés chez les femmes pendant la grossesse. Une oreille ou les deux peuvent être mises en gage, et dans l'oreille gauche et dans l'oreille droite, une sensation de congestion peut apparaître également.

La base de la congestion est la chute de pression, chez les femmes enceintes, elle se manifeste plusieurs fois par jour, surtout le matin. Les sensations désagréables de congestion sont également à blâmer pour l'ensemble de l'excès de poids corporel, qui provoque l'état lorsqu'il fait du bruit dans la tête.

Pour faire face à de telles manifestations, les femmes enceintes aideront:

  • Marcher au grand air, boire un peu de chocolat, une petite tasse de café.
  • Si l'oreille est obstruée par une rhinite, rincez les voies nasales avec une solution saline.
  • S'il y a un excès de poids corporel, vous devez manger plus de légumes, de produits sains, exclure la farine, le sucré, le soda. Le régime alimentaire nécessaire est prescrit et observé sous la direction d'un gynécologue.

Traitement

Que faire à la maison:

  1. Buvez de l'eau en avalant par petites portions. La congestion sera plus rapide si le nombre de gorgées est important.
  2. Bâillement.
  3. Respirez avec les voies nasales pincées, puis avalez la salive.
  4. Le chewing-gum peut réduire la congestion.
  5. Si la cause est la fatigue, généralement le conduit auditif est bloqué, mais cela ne fait pas mal, alors vous devez vous reposer ou dormir.
  6. Laissez tomber des gouttes spéciales, mais ne faites pas constamment cela.

Beaucoup de gens qui souffrent de congestion utilisent des remèdes populaires. Mais si le problème persiste, vous devez demander l'aide d'un médecin qui vous prescrira un traitement.

Selon le diagnostic, le médecin commence à traiter en utilisant les médicaments suivants:

  • Antibiotiques.
  • Gouttes.
  • Analgésiques.
  • Antihistaminiques.
  • Réchauffement de la lampe bleue.

Causes des acouphènes

Les sons étrangers apparaissant dans l'aide auditive ne sont pas une maladie distincte. C'est plutôt un symptôme..

  1. Maladies inflammatoires de l'aide auditive, les acouphènes avec un rhume surviennent assez souvent.
  2. Infections virales.
  3. À haute pression.
  4. À basse pression, cela peut bloquer les oreilles et il y aura du bruit en elles..
  5. Ostéochondrose - une douleur derrière l'oreille apparaît, ce qui donne à la région cervicale.
  6. Perte d'audition.
  7. Maladie de Ménière - une maladie de l'oreille interne, en raison de laquelle des vertiges, des sons étrangers apparaissent dans la tête.
  8. Stress, sclérose en plaques.
  9. Maladies hormonales.
  10. Maladies oncologiques.
  11. Médicaments - antibiotiques, antidépresseurs.
  12. Athérosclérose des vaisseaux sanguins. Avec des dommages aux vaisseaux du cerveau, le son peut devenir permanent.
  13. Hépatite d'origine virale.
  14. L'inflammation du nerf facial est caractérisée par une douleur dans le lobe temporal, la congestion va vers le côté droit ou gauche.
  15. Intoxication par des poisons et des toxines.

Il existe plusieurs facteurs de son étranger (lorsqu'un bruit de bourdonnement apparaît) dus à un dysfonctionnement de l'aide auditive:

  • Dans la partie externe, il se caractérise par l'apparition de liège sulfurique et l'apparition de certaines maladies, par exemple l'otite.
  • Inflammation de l'oreille moyenne - apparition d'une otite moyenne, otosclérose, lorsque la membrane tympanique est déchirée, en raison de la formation de tumeurs oncologiques.
  • Dans l'oreille interne - labyrinthite, névrite du nerf auditif.

Traitement du bruit

Si le son (bourdonnement ou bourdonnement) est soudainement survenu et ne passe pas, d'autres signes l'ont rejoint - maux de tête et étourdissements persistants, alors vous devriez consulter l'oto-rhino-laryngologiste qui déterminera quoi faire. Le spécialiste procédera à un examen visuel et à une enquête auprès du patient, sur la base desquels il prescrira des mesures diagnostiques:

  • Radiographie du crâne - en présence de symptômes indiquant une blessure à la tête.
  • Test de Weber - régler le ton de l'audition avec un diapason.
  • Radiographie de la colonne vertébrale.
  • Tomodensitométrie.
  • Imagerie par résonance magnétique.
  • Analyse générale et analyse biochimique du sang.
  • Test hormonal.

Lorsque le patient néglige le diagnostic, il est difficile pour un spécialiste de poser le bon diagnostic. Tout cela entraîne de graves complications..

  1. Avec l'aide de médicaments. La cause de l'apparition d'un son étranger est révélée: otite moyenne - gouttes auriculaires prescrites Stopotite; ostéochondrose - médicaments anti-inflammatoires, analgésiques; lorsque le bruit a été déclenché par un médicament inapproprié ou une surdose, il est nécessaire d'annuler le médicament.
  2. Rinçage des canaux auditifs. Le bouchon d'oreille est retiré par lavage avec une solution physique..
  3. L'utilisation d'implants, à l'aide desquels un bruit blanc est créé, arrêtant les acouphènes.
  4. L'utilisation de la thérapie sonore, la préférence est donnée aux sons de la nature. Le système nerveux humain se repose.
  5. Physiothérapie recommandée: magnétothérapie, électrophonophorèse, traitement matériel.

Grâce à un traitement approprié, il y a immédiatement des signes de réduction du bruit..

La prévention

Mesures préventives contre l'apparition de congestion des voies auriculaires:

  1. Nettoyez régulièrement les voies nasales de mucus, car le nez qui coule est une cause fréquente lorsque les oreilles sont bloquées.
  2. Souvent, un fort gonflement entraîne la pénétration de mucus dans l'oreille moyenne.
  3. Si un symptôme se produit - congestion - vous devriez demander une aide médicale qualifiée en temps opportun.
  4. Vous ne devez pas changer votre emplacement de façon spectaculaire, surtout s'il n'y a aucun moyen de s'adapter progressivement (par exemple, descendre en profondeur).

Recommandations de prévention du bruit:

  • Lorsque vous utilisez un casque lors de la lecture de musique, vous ne devez pas augmenter le son beaucoup, car cela augmente la charge sur l'oreille. Non recommandé d'écouter de la musique dans le métro.
  • Si l'activité professionnelle est associée à la présence de sons forts, un fort champ de «bruit», des bouchons d'oreille doivent être utilisés.
  • Augmentation du bruit due à une consommation excessive de caféine et d'alcool.
  • Avec une procédure hygiénique - nettoyer les passages d'oreille, il vaut la peine d'utiliser des flagelles de coton. Les cotons-tiges poussent le soufre plus profondément dans l'allée.
  • Il faut éviter les situations nerveuses et le stress. Reposez-vous au moins 7 heures par jour.

Si des mesures préventives sont prises, une sensation de congestion et de bruit peut être évitée. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste pour déterminer la raison correcte pour laquelle vos oreilles sont posées et s'il y a des complications..

À quel point la présence d'un bourdonnement dans les oreilles est-elle dangereuse, pourquoi elle apparaît et comment la traiter

Les acouphènes sont une situation dans laquelle divers sons sont entendus (sonnerie, sifflement, bourdonnement) avec une absence évidente de sons secondaires. Dans la littérature scientifique, il est appelé - acouphènes.

Ces sons peuvent se produire à la fois dans une oreille et dans les deux ou même dans toute la tête. Le bourdonnement dans les oreilles n'est pas une sorte de maladie, mais il indique des violations dans le corps.

Plus de 30% des personnes éprouvent cet inconfort, et pour certains, il se manifeste par un effet néfaste significatif sur les caractéristiques de leur vie.

Afin de connaître les facteurs d'apparition des acouphènes, vous devez passer un examen avec un oto-rhino-laryngologiste.

Symptômes

L'inconfort peut provoquer non seulement du bruit dans les oreilles, mais aussi des sons similaires aux clics, bourdonnement, sifflement ou sifflement. Les sensations auditives désagréables peuvent provoquer un certain nombre de sensations désagréables..

Parmi eux, les plus courants:

  • douleur intense dans l'oreillette.
  • insomnie.
  • nausées et vertiges.
  • écoulement désagréable de l'oreillette.
  • déficience auditive.
  • changement de température corporelle et autres.

Selon les statistiques, la plupart des gens ressentent un bruit désagréable dans l'oreille ou dans la tête, le plus souvent la nuit. Pendant la journée, ces sensations sont presque invisibles ou faiblement perceptibles..

Un grondement dans les oreilles que nous pouvons entendre au réveil ou leur ponte à court terme peut être dû à la physiologie.

Et si ces facteurs passent en peu de temps, vous ne pouvez pas y prêter attention.

Un grondement dans les oreilles est le plus souvent divisé dans les catégories suivantes:

  • Le bruit, qui s'accompagne de vibrations, survient le plus souvent avec des maladies vasculaires pathologiques situées directement dans l'oreille.
  • Acouphènes longs et monotones.
  • Un bourdonnement qui n'est pas accompagné de vibrations - la survenue d'un tel bruit provoque un processus inflammatoire dans les terminaisons nerveuses.
  • Répété, de temps en temps, le bruit - cela peut être le début d'une crise de maladies de divers organes.
  • Un bruit qui se produit dans une seule oreille. Il est appelé à sens unique.
  • Bourdonnement bidirectionnel.

Pour chaque personne, le bourdonnement dans les oreilles sera complètement différent. Mais avec la manifestation de l'un de ces types, il vaut la peine de contacter l'oto-rhino-laryngologiste pour en découvrir la cause et éliminer l'inconfort.

Facteurs d'origine

Les raisons qui provoquent l'origine du bruit dans les oreilles ou la tête peuvent être variées. Mais ils ne parlent pas toujours de troubles pathologiques de l'oreillette.

Étant donné que l'organe auditif se compose de trois nœuds clés: l'oreille externe, l'oreille moyenne, l'oreille interne, les dommages peuvent être les trois éléments.

Les blessures à l'oreille externe comprennent:

  • otite moyenne (externe),
  • la présence de bouchon de soufre,
  • la présence à l'oreille d'un objet étranger.

L'oreille moyenne peut être blessée en raison de:

  • otite moyenne, qui a conduit à une inflammation purulente,
  • l'otosclérose est un trouble déclenché par une croissance osseuse anormale, entraînant des dommages à son métabolisme,
  • dommages au septum tympanique.

Les maladies de l'oreille interne comprennent:

  • une augmentation du volume de liquide dans la cavité de l'oreille (le syndrome de Ménière n'est pas une maladie purulente, qui se caractérise par une augmentation du volume de l'endolymphe et une augmentation de la pression du labyrinthe),
  • gonflement du nerf auditif,
  • processus d'inflammation.

La formation d'acouphènes ne s'applique pas toujours aux maladies pathologiques des organes auditifs, mais peut être le résultat d'un certain nombre d'autres maladies.

  • ARVI,
  • du froid,
  • commotion cérébrale,
  • hépatite virale,
  • anémie,
  • ischémie,
  • rétrécissement des artères carotides,
  • ulcère gastro-intestinal,
  • maladie métabolique,
  • Diabète,
  • maladie thyroïdienne.
  • apport insuffisant d'oxygène au cerveau avec une faible hémoglobine,
  • ostéochondrose de la colonne cervicale.

D'autres causes de grondement dans les oreilles sont également inhérentes. Parmi eux, on peut citer:

  • stress
  • ecchymoses à la tête;
  • pression artérielle instable;
  • grossesse;
  • troubles de l'appareil vestibulaire;
  • manque de sommeil;
  • conditions de travail avec bruit accru;
  • longue écoute de la musique bruyante;
  • eau entrant dans l'oreille.

Une cause fréquente de bruit étranger et inconfortable dans la tête peut être l'utilisation prolongée de médicaments:

  1. médicaments pour l'inflammation,
  2. diurétiques,
  3. médicaments pour les maladies cardiovasculaires.

Il n'est pas nécessaire d'établir vous-même les raisons, et plus encore de faire des diagnostics. Dans de tels cas, vous devez vous rendre à la clinique pour un examen.

Diagnostic

Lorsque vous contactez un oto-rhino-laryngologiste, il commence par:

  1. interroge le patient pour obtenir des informations sur le degré de la maladie, l'évolution temporelle et les causes profondes de son apparition;
  2. étudie les maladies chroniques (pour cela, vous devez avoir une carte médicale avec vous);
  3. effectue un examen à l'aide de l'équipement médical approprié;
  4. vérifie l'acuité auditive.

Si l'examen initial ne permet pas de découvrir les causes d'une telle maladie, il peut en outre être attribué:

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • test sanguin pour les indicateurs hormonaux;
  • analyse du contenu du cérumen.

Pour la détermination la plus précise des sources de bourdonnement étranger dans les oreilles et de la gravité de l'évolution d'une telle maladie, le médecin peut en outre prescrire des méthodes de recherche telles que:

  • audiométrie;
  • imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale et du crâne;
  • dopplerographie;
  • tomodensitométrie.

En supposant une tumeur dans l'oreille interne ou moyenne, tomodensitométrie de la boîte crânienne en utilisant le contraste.

Méthodes de prévention

L'essence du traitement n'est pas seulement l'exclusion des sons étrangers inconfortables, mais aussi le traitement de la maladie qui a directement causé ces bruits.

Un plan de traitement individuel est attribué à chaque patient. Par exemple:

  1. S'il a été constaté que la cause du bruit est un processus inflammatoire, le médecin prescrit des médicaments antibactériens et une thérapie locale (par exemple, la darsonvalisation de la zone du col).
  2. Si le buzz est dû à la présence de bouchon sulfurique, alors le seul traitement sera de l'extraire par lavage, aspiration ou curetage.
  3. Avec un stress constant, qui peut provoquer du bruit, des antidépresseurs sont prescrits. En outre, ils peuvent également prescrire des massages, l'acupuncture et la phytothérapie, l'aromathérapie. Une bonne méthode de traitement consiste à visiter un sauna ou un bain, s'il n'y a pas de contre-indications médicales.
  4. En cas de crises hypertensives, des médicaments sont prescrits pour normaliser la pression artérielle.
  5. Lorsque l'otosclérose est détectée, la chirurgie se concentre sur les prothèses de l'ossicule auditif..
  6. Lorsque vous travaillez dans des pièces avec des niveaux de bruit accrus, il sera nécessaire d'utiliser des bouchons d'oreille qui réduiront l'effet du bruit externe sur les organes auditifs.
  7. Avec des déplacements dans les vertèbres cervicales, il est nécessaire de faire une restauration de la colonne vertébrale et de faire attention à la tension musculaire.

Les méthodes de médecine alternative influencent également un bon résultat de récupération. Par exemple:

  • la magnétothérapie est l'utilisation d'un champ magnétique statique ou d'un champ magnétique alternatif;
  • réflexologie - une méthode de traitement dans laquelle l'effet sur les points biologiquement actifs situés sur la peau est utilisé;
  • thérapie au laser - utilisation d'un rayonnement optique, dont la source est un laser;
  • exercices physique;
  • massages.

En cas de lésion du nerf auditif, la seule façon de sauver le patient d'un bruit désagréable est d'utiliser une aide auditive, ce qui améliore la perception des sons sur un fond bruyant.

Méthodes alternatives de traitement

Il existe de nombreux remèdes et méthodes populaires pour traiter le bourdonnement dans les oreilles. Le plus souvent, des décoctions d'herbes sont utilisées, qui sont utilisées à l'intérieur ou enfouies dans l'oreillette.

Pour les décoctions et infusions, dont la prise par voie orale est recommandée, utilisez:

Mais la meilleure façon de traiter le bourdonnement dans les oreilles est considérée comme des gouttes qui peuvent être préparées à partir d'oignons au four, d'un mélange d'alcool et d'huile d'olive (rapport 1: 4), de jus de betterave, de jus de pomme de terre et d'ail.

Après avoir goutté les gouttes, il est nécessaire de fermer les oreillettes avec des cotons-tiges et de nouer un foulard sur la tête.

Le traitement avec des remèdes populaires n'est préférable qu'après avoir consulté un médecin!

Si une telle maladie survient, vous devez immédiatement consulter un médecin, car l'utilisation de méthodes alternatives peut provoquer une réaction allergique et compliquer la situation..

Les compresses sont également considérées comme une méthode efficace de médecine traditionnelle..

Par exemple, la viorne compresse. Pour sa préparation, il faut écraser les baies de viorne et mélanger avec du miel (quelques gouttes). Le mélange résultant est placé sur un coton-tige, qui est tordu dans un tube et inséré dans l'oreille.

Il est conseillé de laisser une telle compresse pendant la nuit. Cette méthode doit être utilisée de 7 à 10 jours pour éliminer complètement le bruit étranger..

Une autre méthode qui vous permettra de vous débarrasser du bourdonnement dans vos oreilles est une compresse de moutarde et de raifort qui est appliquée à l'arrière de la tête..

Bruit dans la tête et les oreilles

Chaque personne a probablement ressenti un bruit dans la tête et dans les oreilles. Les patients le décrivent comme un grincement, une sonnerie, un bourdonnement et d'autres sensations désagréables. Cette condition survient rarement pour des raisons physiologiques et est plus souvent un symptôme d'avertissement qui nécessite une attitude plus prudente envers votre santé et des conseils de spécialistes..

Types et classification

Dans le corps humain, les organes internes fonctionnent constamment et les processus de la vie ne s'arrêtent pas. Pendant cela, des sons somatiques se produisent qui sont normalement inaudibles, car ils sont interrompus par des bruits environnementaux. Cependant, dans certaines conditions, les bruits somatiques deviennent plus distincts. Un bourdonnement dans la tête peut être provoqué par:

  • perception aiguë des sons internes (battements cardiaques, respiration et autres similaires)
  • l'apparition de bruits qui ne sont pas normaux
  • amplification du son des bruits corporels standard

Dans des conditions pathologiques, du bruit est entendu même par une personne debout à proximité. Cependant, le plus souvent, les sons de la tête et des oreilles sont subjectifs et se produisent dans des troubles accompagnés de vibrations ou de contractions mécaniques. Ce bruit interne est appelé le terme «acouphène», qui est utilisé indépendamment de la façon dont le patient décrit son inconfort. Les acouphènes ne sont pas un diagnostic, mais un symptôme qui peut survenir dans de nombreuses maladies.

Selon différentes classifications, le bruit peut être:

  • Objectif (écouté par des instruments médicaux) ou subjectif (seul le patient entend)
  • Le principal symptôme (pour les maladies de l'oreille) ou supplémentaire (une manifestation d'autres pathologies)
  • Basse fréquence ou haute fréquence

Selon l'intensité, la manifestation d'un symptôme est classée en étapes:

  1. Son silencieux, pas d'inconfort
  2. Bruit faible qui irrite le patient
  3. Un son constant qui interfère avec le sommeil et le repos
  4. Sons forts qui provoquent l'agressivité et le handicap

Symptômes

La description standard des acouphènes est l'acouphène. Cependant, en plus de sonner, le patient peut ressentir une sensation de grincement, de bruissement, de bourdonnement, de bruit d'eau, de morue, de bruissement, de bourdonnement. Dans le même temps, le patient peut se plaindre d'une sensibilité accrue au son ou, inversement, d'une perte auditive. Parfois, un symptôme provient d'une oreille, parfois - en même temps des deux. Pi éliminant la cause profonde de l'inconfort disparaît.

Les causes

Les acouphènes surviennent pour diverses raisons. Certains d'entre eux sont des violations temporaires qui peuvent disparaître d'eux-mêmes. D'autres sont des pathologies anatomiques ou fonctionnelles (le plus souvent des structures de l'appareil vestibulaire ou du cerveau). Selon la cause du bruit, il peut s'agir du seul inconfort ou de l'un des nombreux symptômes désagréables..

Les causes du bruit objectif (qui peuvent être entendues par d'autres) sont le plus souvent des dysfonctionnements musculaires et vasculaires. Ces derniers se caractérisent par un changement d'intensité des sons, leur combinaison avec un pouls et une amplification avec une augmentation de la pression artérielle. Dans les troubles neuromusculaires, le bruit n'est pas lié au pouls et ressemble plus à une fissure.

La cause du bruit subjectif est plus souvent l'endommagement de l'appareil auditif. Le mécanisme de la formation de sons inconfortables consiste à activer l'analyseur auditif après tout dommage corporel. L'activation se manifeste sous la forme d'une excitation spontanée, à la suite de laquelle les nerfs transmettent un signal sonore au cerveau. Comme la reconnaissance des informations ne se produit pas, le cerveau perçoit ces impulsions comme un danger. De nombreux patients deviennent émotionnellement stressés et anxieux au premier signe d'un tel bruit..

Pathologie des vaisseaux sanguins et des tissus nerveux

Les pathologies de la structure ou de l'atteinte des vaisseaux cérébraux sont l'une des principales causes d'acouphènes. Souvent, la cause profonde est l'artériosclérose des artères ou leur spasme excessif. En raison du rétrécissement des vaisseaux sanguins, il y a des obstacles au mouvement du sang et de son vortex, et une personne entend un anneau dans sa tête.

Ces maladies surviennent généralement sous une forme chronique, de sorte que le symptôme hante constamment le patient. Au fil du temps, la puissance du bruit peut augmenter et l'état général et les performances du patient peuvent se détériorer. Les acouphènes s'accompagnent souvent d'étourdissements, de troubles de la fonction cognitive et de troubles de la mémoire. Avec les pathologies vasculaires, le cerveau reçoit moins d'oxygène, souffre de famine et fonctionne moins bien, ce qui affecte négativement la qualité de la vie humaine. En l'absence de traitement adéquat, des complications de l'appareil visuel, une diminution marquée des capacités mentales et un vieillissement cutané sont possibles..

Les acouphènes sont également présents dans la dystonie végétovasculaire, dans laquelle les vaisseaux perdent leur tonus et leur élasticité ou sont trop spasmodiques. Le développement ultérieur de la pathologie est similaire au précédent - une nutrition tissulaire insuffisante entraîne une hypoxie cérébrale, un ralentissement de l'activité nerveuse et une détérioration de la qualité de vie du patient. Parallèlement au bruit, une personne éprouve souvent des étourdissements et une perte de coordination..

Névrose

Sous l'influence de facteurs traumatiques, certaines personnes éprouvent une névrose ou d'autres troubles mentaux, qui s'accompagnent de troubles somatiques et autonomes. Dans de telles conditions, la sensibilité de l'appareil auditif augmente, ainsi que les perturbations dans la conduite des influx nerveux. Le résultat est une fixation de l'attention sur les bruits mécaniques normaux et leur audibilité distincte.

Anémie

À première vue, le lien entre le bruit dans la tête et l'anémie n'est pas évident. Cependant, l'anémie est un symptôme de nombreuses maladies qui s'accompagnent d'une privation d'oxygène - l'une des principales causes des acouphènes.

Une diminution de l'hémoglobine entraîne une hypoxie des tissus et des organes, y compris le cerveau. Une privation prolongée d'oxygène perturbe les fonctions cérébrales, contribue à l'apparition d'une faiblesse générale, de vertiges et d'une baisse de la pression artérielle. L'anémie est une affection secondaire qui survient au milieu d'autres maladies. Un bruit dans la tête apparaît à la suite d'une anémie. Vous pouvez suspecter un problème par une combinaison de symptômes:

  • mal de crâne
  • bruit dans les oreilles
  • essoufflement et tachycardie
  • faiblesse et fatigue
  • vertiges
  • pâleur de la peau

De telles conditions nécessitent un traitement urgent, car elles conduisent par la suite à des changements graves et même irréversibles. L'anémie est facilement diagnostiquée après un test sanguin.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Le sang fournit au cerveau des nutriments et de l'oxygène. Il pénètre dans les artères en passant par les canaux de la colonne cervicale. Ici, certains patients ont des crampes ou des vaisseaux sanguins resserrés. En cas de violation de l'apport d'oxygène au cerveau, une personne ressent de l'hypoxie et des acouphènes obsessionnels.

La cause la plus fréquente d'un mauvais approvisionnement en sang est l'ostéochondrose, une condition de troubles dystrophiques dans les disques intervertébraux. La structure et la forme modifiées du disque conduisent à un emplacement incorrect de la colonne cervicale et à une compression vasculaire. Les symptômes qui l'accompagnent sont souvent un engourdissement des doigts, des douleurs dans le cou, des étourdissements. L'ostéochondrose est difficile à traiter et reste souvent avec le patient à vie.

Dans l'ostéochondrose, des violations de l'appareil visuel sous la forme de l'apparition de "mouches" ou d'une détérioration de la clarté de la vision sont possibles. Une caractéristique est un inconfort accru lors des mouvements de la tête.

Intoxication à l'alcool et aux drogues

Certains médicaments ont un effet ototoxique assez fort. Même avec un court traitement, les patients développent une déficience auditive. Il faut être particulièrement prudent avec les antibiotiques et les AINS. Avec une intoxication chronique à l'alcool ou une seule intoxication grave, les produits toxiques qui pénètrent dans le corps affectent la structure du cerveau, ce qui entraîne une hypoxie et une sensation de bourdonnement..

Pathologie endocrinienne

Souvent, les causes du bruit dans la tête sont des troubles endocriniens, en particulier des problèmes de glande thyroïde et de diabète. Le diagnostic final n'est posé qu'après un examen complet du patient et une évaluation des résultats d'un test sanguin. Habituellement, le traitement nécessite de suivre un cours d'iodothérapie, d'ajuster la nutrition et de prêter attention à l'état psycho-émotionnel.

Avec le diabète, les patients souffrent d'hyperglycémie et de troubles métaboliques. Au fil du temps, cela entraîne une altération de la fonction cérébrale, l'apparition d'irritabilité, des troubles du sommeil, des pathologies de conduction nerveuse et des bourdonnements pathologiques dans la tête. L'une des complications connues du diabète est la perte auditive. Le mécanisme exact du développement de la surdité est inconnu, mais on pense qu'il est associé à des dommages aux vaisseaux sanguins et à la malnutrition des tissus..

Maladies de l'oreille interne

Les acouphènes peuvent être causés par des dommages à l'oreille interne ou par la présence de processus infectieux et inflammatoires. Les pathologies sont congénitales ou acquises. Les dommages physiques se trouvent généralement chez les personnes dont les professions sont associées à un bruit constant et fort, ainsi que chez les jeunes qui écoutent de la musique forte avec des écouteurs pendant une longue période.

Les processus inflammatoires entraînent une irritation des structures de l'oreille moyenne et interne, à cause de laquelle une personne se sent étourdie et entend un bruit. La maladie de Ménière s'accompagne d'une augmentation du volume de liquide interne et de la pression dans le labyrinthe. Les premiers symptômes sont l'apparition de sons, des étourdissements et des troubles autonomes, puis une surdité progressive.

Chutes de pression

L'hypertension intracrânienne et courante s'accompagne également d'acouphènes. Les symptômes supplémentaires ici sont des nausées, des pulsations dans les tempes, des douleurs. De telles conditions peuvent être déclenchées par des situations stressantes, une activité physique excessive, l'abus d'alcool ou le tabagisme..

Une diminution de la pression artérielle est également à l'origine de bourdonnements dans la tête. Avec un spasme aigu ou une relaxation sévère des vaisseaux, l'apport sanguin au cerveau est perturbé, ce qui provoque une sensation de pulsation et de bruit. Certaines personnes sont sensibles aux chutes de pression atmosphérique. Dans ce cas, une congestion dans les oreilles ou du bruit peut se produire pendant le vol en avion, parachutisme et même des conditions météorologiques changeantes..

Complications possibles

Les acouphènes indiquent toujours toute violation et ne devraient normalement pas apparaître chez une personne en bonne santé. En l'absence de traitement adéquat, les processus pathologiques qui surviennent avec les acouphènes peuvent entraîner les complications suivantes:

  • stress émotionnel, qui au fil du temps entraîne de l'irritabilité, de la nervosité et une perte de capacité de travail
  • trouble du sommeil
  • troubles de la mémoire et de la concentration
  • fatigue constante
  • surdité
  • la progression de la maladie sous-jacente (propagation de l'infection, problèmes cardiaques et autres)

Quel médecin contacter

Au début, il est recommandé de consulter un thérapeute, un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin écoutera les plaintes du patient et prescrira les tests nécessaires, dont les résultats détermineront la nature du problème et enverront à un spécialiste. Après cela, un neurologue, un cardiologue, un endocrinologue, un vertébrologue et d'autres médecins peuvent s'occuper du traitement, selon la cause du bruit.

Diagnostique

Pour que le diagnostic soit correctement posé, le patient doit informer le médecin de tous les symptômes et caractéristiques de son mode de vie qui peuvent être importants. Il est important de rappeler les cas de nausées, vomissements, vertiges, perte de sensibilité des membres, la présence de facteurs de stress, ainsi que l'incidence d'inconfort. La nature du bruit est également importante (pulsation, monotone, constant, bourdonnement, sonnerie).

Pendant l'examen, le médecin tentera d'entendre un bruit pour déterminer s'il est subjectif ou non. À titre d'examens supplémentaires, les éléments suivants peuvent être prescrits:

Le patient peut subir une audiométrie - déterminer le seuil d'audibilité, ainsi qu'une auscultation avec un phonendoscope. L'examen de la partie externe est réalisé par un otoscope et vous permet d'identifier les caractéristiques structurelles du tympan et de l'oreille externe.

Traitement

Après un examen et un diagnostic approfondis, le patient sera observé par le spécialiste approprié. Le traitement est effectué dans deux directions:

  1. Réduction de bruit
  2. Thérapie de la maladie sous-jacente

En plus du traitement standard, une attitude responsable du patient lui-même est nécessaire. Il doit éliminer au maximum les facteurs provoquants (surcharge physique et émotionnelle, mauvaises habitudes, musique forte et autres).

Traitement, selon l'étiologie:

  • A haute pression. Des médicaments antihypertenseurs, des diurétiques et des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le cœur sont prescrits. La thérapie est généralement longue, peut-être jusqu'à la fin de la vie. Avec des médicaments réguliers, les symptômes des acouphènes disparaissent et la structure du cœur et des vaisseaux sanguins est restaurée.
  • Circulation sanguine altérée. Les causes profondes peuvent être très différentes - des blessures mécaniques à l'athérosclérose. On prescrit au patient des médicaments pour normaliser la tension artérielle et détendre la paroi vasculaire (Nifédipine, Lisinopril, Vérapamil). La place principale est prise par les médicaments nootropes qui rétablissent la microcirculation dans le cerveau, préviennent l'hypoxie, aident à dissoudre les caillots sanguins et à éliminer les plaques athérosclérotiques. Lors de la nomination de médecins, Cinnarizine, Actovegin, des préparations à base de Ginkgo Biloba, Cavinton sont souvent retrouvées. Des médicaments hypocholestérolémiants peuvent également être prescrits..
  • Expériences psycho-émotionnelles. Ici, l'objectif principal est de prendre des sédatifs et des médicaments contre la dystonie végétative-vasculaire. L'effet clinique sera obtenu au moins un mois après le début du traitement. Les médicaments doivent être pris régulièrement et pendant longtemps..
  • Maladies de l'oreille interne. L'oto-rhino-laryngologiste détermine la nature du processus pathologique et la nature de l'agent pathogène. En fonction de cela, des médicaments anti-inflammatoires, des antibiotiques, des antihistaminiques (pour réduire l'enflure), des antispasmodiques (pour dilater les vaisseaux sanguins) peuvent être prescrits. Avec de telles pathologies, un traitement local est autorisé si la maladie est bénigne.

La prévention

Les recommandations aux patients qui ressentent du bruit dans la tête seront les suivantes:

  • Évitez les sons forts
  • Contrôler la pression artérielle, exclure le café, le thé fort, l'alcool, limiter le sel dans la vaisselle
  • Le repos doit être confortable et complet.
  • N'écoutez pas de musique sur un casque
  • Ne vous inquiétez pas du bruit, afin de ne pas augmenter psychologiquement l'anxiété
  • Minimisez le stress et les émotions désagréables

Une sensation de bruit dans la tête est un symptôme plutôt désagréable, derrière lequel de graves pathologies peuvent se cacher. S'il ne s'arrête pas ou réapparaît, vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin. Pour réduire le nombre de crises ou la force des acouphènes, vous devez éviter le surmenage, ajuster votre style de vie et commencer le traitement de la maladie sous-jacente dès que possible.

Les principales causes d'acouphènes et de bruit dans la tête

Les symptômes familiers à beaucoup, tout à fait inoffensifs à première vue, mais réduisant considérablement la qualité de vie, sont les acouphènes et le bruit dans la tête. Ils n'indiquent pas toujours de violations de la part de l'organe d'audition. Ce symptôme est également caractéristique d'un certain nombre de lésions vasculaires, ainsi que des conditions pathologiques du système nerveux. Certains changements pathologiques de la colonne cervicale s'accompagnent également de bruit dans les oreilles et la tête. Les causes et le traitement dans chaque cas sont individuels.

Le bruit systématique dans la tête et les bourdonnements dans les oreilles sont une raison impérieuse de consulter un spécialiste et un examen médical complet, car ils peuvent être des signes de l'apparition d'une maladie grave.

Classification

Compte tenu de l'intensité, on distingue plusieurs degrés de gravité de ce symptôme:

  1. Le son est entendu de façon minimale. À ce stade, le symptôme provoque rarement une gêne et peut même passer inaperçu..
  2. Stade intermédiaire. Ce bruit distrait parfois et peut parfois perturber le sommeil..
  3. Bruit constant, ce qui rend difficile la concentration et / ou le sommeil.
  4. L'étape la plus difficile. Le bruit ne vous permet pas de vous détendre le jour et de vous endormir la nuit. Capable de provoquer une invalidité, une dépression, une irritabilité accrue.

Causes possibles des acouphènes

  1. Obstruction par un corps étranger ou un bouchon sulfurique dans le conduit auditif externe. C'est l'une des raisons les plus non dangereuses qui ne menace pas d'aggraver de manière significative l'état général d'une personne et, si elle est rapidement prise en compte, n'entraîne pas une diminution marquée de la qualité de vie. Avec la localisation de la cause de la condition pathologique dans le canal auditif externe, le bruit est généralement associé à une congestion de l'oreille.
  2. Blessure acoustique Un long séjour d'une personne dans une pièce très bruyante et une exposition à court terme à un son extrêmement fort seront importants.
  3. Dommages mécaniques au tympan ou à l'oreille moyenne. Cela peut se produire avec des chocs violents, des chutes et des chutes de pression soudaines..
  4. Blessures à la tête. Avec les blessures cranio-cérébrales, le bruit dans la tête et les oreilles peut se produire à la fois dans la période aiguë (apparaissant immédiatement après la blessure) et se produire comme l'une des conséquences à long terme.
  5. Lésions inflammatoires de l'organe d'audition: otite moyenne et moyenne, névrite du nerf auditif. Dans de tels cas, les acouphènes et les acouphènes régressent progressivement à mesure que la thérapie étiotrope est appliquée..
  6. Lésions tumorales. Les tumeurs de la tête et du cou, à mesure qu'elles progressent, peuvent provoquer une privation d'oxygène du système nerveux central (système nerveux central). Le bruit dans la tête et les oreilles dans ce cas sera le résultat d'une hypoxie cérébrale progressive. Avec le névrome du nerf auditif, en plus du bruit dans l'oreille affectée, le patient sera perturbé par une perte auditive, des étourdissements, une discoordination, une paresthésie au visage.
  7. La cause des acouphènes peut être la maladie de Ménière; dans ce cas, l'ensemble des symptômes suivants sera présent: étourdissements, nausées, vomissements.
  8. Des épisodes d'acouphènes peuvent également être causés par la forme basilaire de la migraine; dans ce cas, l'apparition du symptôme coïncide avec le moment du développement de l'attaque de la maladie.
  9. Maladie vasculaire athérosclérotique. Cette condition est caractérisée par un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins et une diminution prononcée de l'élasticité de la paroi vasculaire. L'insuffisance de l'approvisionnement en sang au cerveau et provoque l'apparition d'acouphènes, qui avec cette pathologie peuvent être combinés avec des vertiges. Le bruit avec une telle lésion vasculaire est inconstant, pulsatoire, peut changer l'intensité et alterner avec des sons de sonnerie.
  10. Type antihypertenseur de dystonie végétovasculaire. Cette condition est caractérisée par une pression artérielle basse et nécessite des mesures continues pour empêcher la progression, car une pression artérielle basse peut provoquer de graves troubles. Chez ces patients, les manifestations vasculaires sont particulièrement prononcées, y compris les acouphènes, avec des changements soudains de la pression atmosphérique. Ces personnes ont augmenté la sensibilité aux conditions météorologiques.
  11. Hypertension artérielle. Quelles que soient les raisons de l'augmentation de la pression artérielle, elle affecte négativement l'état et la fonction des vaisseaux cérébraux. De fortes augmentations de la pression artérielle, en règle générale, s'accompagnent de bourdonnements dans les oreilles, un bruit dans la tête de nature pulsatoire; avec des coups de bélier, une congestion des deux oreilles est également possible. Avec une hypertension prolongée, le patient peut ressentir un bruit constant dans les oreilles et la tête.
  12. Anémie Dans ce cas, la cause directe du bruit dans la tête et les oreilles est l'hypoxie du système nerveux central. Ce symptôme désagréable s'accompagne souvent d'une détérioration du bien-être et de l'état général du patient, de vertiges et de faiblesse..
  13. Accident vasculaire cérébral aigu. Dans leur contexte, un symptôme pathologique se produit soudainement. Un mal de tête aigu, une sensation de lourdeur dans la tête l'accompagnent, de la confusion et des évanouissements sont possibles. Si le patient reste conscient, il peut ressentir des étourdissements, surtout lorsque la mise au point est localisée dans le bassin vertébrobasilaire.
  14. La combinaison d'acouphènes avec des étourdissements, un engourdissement des membres et une vision trouble donne des raisons de soupçonner les débuts de la sclérose en plaques et nécessite un examen immédiat du patient.
  15. L'apparition d'acouphènes pendant le stress ou le choc est associée à des spasmes vasculaires, accompagnant de graves bouleversements émotionnels. Dans ce cas, le bruit disparaît spontanément lorsque le patient est stabilisé..
  16. Intoxication. Dans ce cas, le bruit régresse à mesure qu'il se détoxifie..

Approches diagnostiques

  1. Le diagnostic commence par une enquête détaillée et complète du patient. S'adressant au médecin, le patient doit lui décrire le plus précisément possible les caractéristiques du symptôme inquiétant, car la nature du bruit peut aider le spécialiste dans le diagnostic. Si vous êtes étourdi en même temps que le bruit, cela doit également être mentionné..
  2. Pour exclure les lésions cérébrales traumatiques, des radiographies du crâne, une écho-encéphalographie et, si nécessaire, une imagerie par résonance magnétique du cerveau sont effectuées.
  3. Le diagnostic de la pathologie de l'organe auditif est effectué à l'aide d'un examen complet par un oto-rhino-laryngologiste. Ensuite, un test auditif et un audiogramme sont effectués..
  4. De nombreuses pathologies peuvent indiquer des méthodes de recherche en laboratoire. En particulier, un test sanguin biochimique peut donner des raisons de soupçonner une athérosclérose..
  5. L'imagerie par résonance magnétique et l'angiographie aideront à l'examen du bassin de l'artère vertébrale..

Ce n'est qu'après qu'un examen médical complet a établi la cause de la maladie que nous pouvons procéder à la sélection du traitement.

Traitement

Lors du choix du traitement, il est nécessaire de prendre en compte la présence d'effets secondaires possibles chez le patient. De plus, il est nécessaire d'expliquer en détail au patient l'importance d'observer tous les points du schéma thérapeutique. Certaines maladies qui causent les acouphènes nécessitent une médication constante (par exemple, l'hypertension, l'athérosclérose cérébrale). Tout écart par rapport à l'algorithme de traitement peut entraîner une détérioration au cours de la maladie sous-jacente.

Les principaux efforts dans le traitement des patients se plaignant d'acouphènes, de bruit dans la tête, sont concentrés autour de la lutte contre la maladie sous-jacente à l'origine du symptôme.

En règle générale, dans un schéma thérapeutique, l'exposition au médicament est combinée à des manipulations physiothérapeutiques et parfois à des méthodes de médecine traditionnelle.

Cependant, dans certains cas, cela ne suffit pas et pour une bonne efficacité de la thérapie, le patient est obligé de prendre certaines mesures:

  • il faut changer le mode de vie, se débarrasser des mauvaises habitudes qui provoquent des troubles pathologiques;
  • passer au bon régime, respecter un certain régime;
  • Ne négligez pas l'activité physique modérée (pour commencer, des promenades régulières avec une augmentation progressive de la charge conviennent);
  • les mélomanes devront abandonner l'habitude d'écouter de la musique forte avec des écouteurs (pour éviter les blessures audio).

Thérapie médicamenteuse

La sélection du traitement médicamenteux est effectuée en tenant compte de la pathologie principale.

  1. En présence de signes d'insuffisance du trophisme dans le tissu cérébral, des médicaments neurométaboliques et vasodilatateurs sont utilisés (Cavinton, Actovegin, Vazobral). Il peut être nécessaire de prescrire des médicaments nootropes (par exemple, "Phenotropil").
  2. Les maladies inflammatoires de l'organe auditif nécessitent un effet complexe. Des antiseptiques, des médicaments antibactériens sont utilisés, dans certains cas des hormones corticostéroïdes (Sofradeks, Miramistin, Otofa).
  3. Si la cause de l'aggravation de la condition est une lésion vasculaire athérosclérotique, les fonds du groupe des statines («Simvastatine», «Atorvastatine») doivent être présents dans le schéma thérapeutique..
  4. Avec la dystonie végétovasculaire, entre autres effets, l'utilisation régulière d'agents toniques est nécessaire (par exemple, à base de caféine, d'eleutherococcus, de ginseng).
  5. L'hypertension artérielle nécessite une utilisation de fond constante de médicaments antihypertenseurs (par exemple, un groupe de médicaments inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine).
  6. Si l'enquête menée auprès des patients a révélé que la cause du symptôme désagréable est l'utilisation de produits pharmaceutiques, vous devez immédiatement arrêter de prendre la substance qui a provoqué l'aggravation de la maladie, puis choisir un substitut qui ne provoque pas de tels effets secondaires..
  7. Différentes formes d'anémie sont traitées différemment. Tout dépend de la pathogenèse de la maladie. En cas d'anémie ferriprive, la vitamine C et les préparations de fer doivent être incluses dans le schéma thérapeutique. Avec une carence en acide folique et en vitamines B - pour combler les substances manquantes à l'aide de la pharmacothérapie.
  8. Dans une situation où la cause du malaise est un spasme des vaisseaux cérébraux, les médicaments spasmolytiques (Drotaverin, No-Shpa, Papaverin) aideront à soulager cette condition..
  9. La pathologie de la colonne cervicale mérite la plus grande attention. Une exacerbation peut soulager les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les spasmes musculaires seront éliminés par les relaxants musculaires et la gymnastique thérapeutique pourra renforcer les muscles de la colonne cervicale. L'ensemble des exercices doit être convenu avec l'instructeur LFK. Une attention particulière doit être accordée à cela si une instabilité de la colonne cervicale est diagnostiquée. La perturbation circulatoire dans le bassin de l'artère vertébrale nécessite l'utilisation de médicaments vasoactifs.
  10. Avec la migraine, le traitement anti-migraine est sélectionné individuellement.

Physiothérapie

Dans le traitement du bruit ou des bourdonnements dans les oreilles et la tête, les procédures physiothérapeutiques suivantes peuvent être appliquées:

  • masser le tympan avec des masses d'air;
  • électrophorèse;
  • UHF;
  • chauffage au quartz-mercure;
  • exposition au laser;
  • thérapie par ultrasons;
  • exposition à la lumière infrarouge;
  • luminothérapie;
  • méthode du diamètre.

Toute modification ne peut être apportée au schéma thérapeutique qu'après consultation avec le médecin traitant et avec son accord..

Grondement dans les oreilles

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, les tests de diagnostic ne doivent être prescrits que par le médecin traitant. Contactez votre professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement approprié..

4e degré - le bruit est très difficile à porter, inquiète tout le temps le patient, perturbant presque complètement ses performances.

En fonction de la prévalence des acouphènes, on distingue les lésions unilatérales et bilatérales, et aussi, en fonction du moment d'apparition du bruit, permanentes et périodiques.

  • divers types d'otite moyenne (inflammation de l'oreille);
  • bouchons sulfuriques;
  • corps étranger dans l'oreille (plus fréquent chez les enfants);
  • blessure auditive (dans la plupart des cas, nous parlons de blessures au tympan);
  • otosclérose (prolifération pathologique de l'os dans l'oreille);
  • Tumeurs d'organes ORL;
  • Maladie de Ménière (augmentation du volume de liquide dans le labyrinthe de l'oreille);
  • sinusite.
  • maladies de nature tumorale dans la région du nasopharynx, oreille interne;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • arthrite et arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire;
  • anomalies vasculaires cérébrales;
  • pathologie des veines de la tête et du cou;
  • sténose (rétrécissement de la lumière) des artères carotides et vertébrales;
  • blessures à la tête;
  • l'athérosclérose;
  • hypoglycémie;
  • thyroïdite (maladie inflammatoire de la thyroïde);
  • tension nerveuse prolongée;
  • exercice excessif.

Si l'apparition d'acouphènes n'est pas associée à des lésions des organes ORL, un examen par d'autres spécialistes peut être nécessaire. En fonction des symptômes qui l'accompagnent, le patient sera référé à un médecin généraliste ou pédiatre, dentiste, cardiologue, endocrinologue, neurologue, chirurgien, psychiatre.

  • test sanguin clinique - pour identifier une éventuelle anémie, un processus infectieux;
  • test urinaire général - pour évaluer la fonction rénale;
  • analyse biochimique du sang (contrôle du cholestérol, lipoprotéines de très faible, basse et haute densité pour évaluer le risque d'athérosclérose, électrolytes sanguins - potassium, sodium, calcium, taux de créatinine);
  • un test sanguin pour la teneur en hormones (thyroxine - T4, triiodothyronine - T3, hormone stimulant la thyroïde - TSH, anticorps anti-thyroperoxydase, anticorps anti-thyroglbuline);
  • un test sanguin pour le niveau d'hémoglobine glyquée (pour les personnes souffrant de diabète);
  • inoculation de l'écoulement de l'oreille sur la microflore et détermination de la sensibilité aux agents antimicrobiens.
  • Test de Weber et test de Rinne (étude de la conduction osseuse et aérienne à l'aide d'un diapason);

  • audiométrie d'impédance (étude de l'impédance acoustique d'un appareil conducteur de son);
  • audiométrie à seuil tonal pour évaluer l'acuité auditive;
  • mesurer la pression artérielle à la maison avec un journal;
  • surveillance quotidienne de la pression artérielle;
  • examen électrocardiographique (ECG);
  • échocardiographie (échocardiographie);
  • imagerie cérébrale: tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique;
  • Angiographie CT des vaisseaux cérébraux;
  • Examen radiographique de l'articulation temporo-mandibulaire pour exclure sa pathologie (arthrite et arthrose), si nécessaire - tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • Examen radiographique des sinus;
  • rhéoencéphalographie (évaluation de l'état des vaisseaux cérébraux).

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, les tests de diagnostic ne doivent être prescrits que par le médecin traitant. Contactez votre professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement approprié..

Publications Sur L'Asthme