Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants à la maison est une question souvent posée par les mères d'enfants de 3 à 6 ans. La végétation adénoïde se produit souvent à cet âge et, sans traitement approprié, se développe rapidement, provoquant une gêne et une mauvaise santé de l'enfant. Les végétations adénoïdes envahies rendent la respiration par le nez impossible, ce qui entraîne une hypoxie et le développement de diverses complications - des défauts d'apparence aux retards de développement.

Pendant ce temps, si vous consultez un médecin à temps, la maladie peut être guérie sans recourir à la chirurgie. Les moyens modernes permettent un traitement conservateur avec des médicaments, y compris les remèdes populaires et les procédures physiothérapeutiques, pour réussir à la maison, cependant, seul un oto-rhino-laryngologiste (ORL) devrait prescrire un traitement et le contrôler.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants à la maison

Le traitement vise à éliminer les causes de la maladie, ainsi qu'à éliminer les symptômes. À la maison, de nombreux remèdes populaires divers peuvent être utilisés pour cela, qui doivent être combinés avec des médicaments classiques..

Il est établi qu'en raison de la respiration par la bouche, le corps perd environ 20% d'oxygène. Le cerveau le plus sensible à l'hypoxie, le cerveau, en est principalement affecté..

Le traitement commence par le lavage de la cavité nasale. Cette procédure vise à éliminer l'infection (débridement), l'exsudat inflammatoire, ainsi qu'à réduire l'enflure et à reprendre l'obstruction des voies respiratoires. Pour cela, appliquez les outils suivants:

  1. La solution saline est le remède le plus simple et le plus efficace. Une solution hypertonique est en préparation: diluer une cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède et bien mélanger. Cette solution est lavée toutes les narines 3-4 fois par jour, elle doit être lavée jusqu'à ce qu'une solution propre soit versée hors de la cavité nasale, sans écoulement mucopurulent.
  2. Camomille pharmaceutique. Préparer une décoction: 1 cuillère à café de fleurs de camomille séchées en pharmacie pour 100 ml d'eau bouillante. Ils insistent une ou deux heures, puis filtrent à travers de la gaze (pour ne pas filtrer, vous pouvez acheter du thé dans une pharmacie de camomille, emballé dans des sacs filtrants; dans ce cas, prenez 1 sac filtrant pour 100 ml d'eau bouillante). Rincer les voies nasales de la même manière qu'avec une solution saline.
  3. Calendula. Une infusion est préparée: une cuillère à café de fleurs de souci séchées est versée avec un verre d'eau bouillante, elle est insistée pendant une heure (jusqu'à refroidissement complet), filtrée. La perfusion obtenue peut être utilisée pour laver le nez, ainsi que pour se gargariser lorsque les amygdales sont impliquées dans le processus inflammatoire (amygdalite).

La médecine traditionnelle n'est efficace qu'au stade initial de la maladie. Si la médecine traditionnelle n'a pas eu l'effet souhaité ou si la maladie est déjà au deuxième stade, une pharmacothérapie est nécessaire.

La prochaine étape du traitement est l'élimination de l'inflammation - la principale cause d'obstruction des voies respiratoires. Pour ce faire, vous pouvez appliquer les remèdes naturels suivants:

  1. Jus d'aloès - cette plante possède tout un arsenal de phytoncides qui ont des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Les feuilles charnues de l'aloès sont coupées, conservées au réfrigérateur pendant environ 6 heures, puis enveloppées de gaze et de jus pressé. Si l'enfant est âgé de 3 ans ou plus, il peut être inculqué avec du jus d'aloès pur fraîchement pressé, 3 à 5 gouttes dans chaque narine. Les enfants de moins de trois ans sont instillés avec du jus d'aloès dilué dans de l'eau bouillie dans un rapport de 1: 1. Le jus d'aloès perd rapidement ses propriétés cicatrisantes, il est donc recommandé de le presser frais avant chaque procédure.
  2. Huile essentielle d'eucalyptus. L'huile d'eucalyptus a un puissant effet antiseptique, mais l'huile pure n'est pas utilisée, car elle peut provoquer une brûlure de la muqueuse et une réaction allergique. Avant utilisation, elle est agitée dans un solvant neutre, la vaseline ou l'huile végétale raffinée peuvent jouer son rôle. 3 gouttes d'huile essentielle sont versées dans une cuillère à café de solvant, mélangées. Le mélange résultant est instillé dans le nez - 2-3 gouttes 2-3 fois par jour.
  3. Propolis. C'est un outil efficace, mais il ne peut être utilisé que si l'enfant n'est pas allergique aux produits apicoles. Prendre une cuillère à café de propolis, ajouter 10 cuillères à café de légumes raffinés ou de beurre, faire fondre au bain-marie jusqu'à dissolution complète des ingrédients. Après refroidissement, une pommade est obtenue, avec laquelle chaque narine est lubrifiée avec un coton-tige. Vous pouvez également tremper du coton dans une pommade non raffinée, puis la refroidir et sceller la cavité nasale. Le temps de tamponnement devrait dépasser une heure et demie.
  4. Huile de thuya. L'un des traitements les plus populaires contre les végétations adénoïdes chez les enfants. Il est utilisé à une concentration de 15%. L'huile de thuya est coulée 2 à 5 gouttes dans chaque narine trois fois par jour. Il est recommandé aux enfants de moins de 3 ans de diluer l'huile avec de l'eau.
  5. Chélidoine. Le bouillon est préparé en versant deux cuillères à soupe du mélange sec et deux verres d'eau et en faisant bouillir pendant 10-15 minutes à feu doux. Le liquide résultant est refroidi, filtré et utilisé pour rincer le nez et se gargariser.
  6. Huile d'argousier. L'huile est coulée en 2-3 gouttes dans chaque narine deux fois par jour. Le traitement dure deux semaines..
  7. Clous de girofle. Préparer une décoction de dix têtes et d'un demi-verre d'eau. Faire bouillir, insister 2 heures, refroidir et filtrer. La décoction de clou de girofle instille un nez en 3 gouttes jusqu'à 4 fois par jour. Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants atteints de clous de girofle est recommandé par le Dr Komarovsky.

Le traitement des adénoïdes à la maison peut être complété par des préparations à base de plantes immunostimulantes, par exemple l'échinacée. L'extrait d'échinacée peut être acheté à la pharmacie ou vous pouvez le préparer vous-même. Pour cela, 100 g de matière première sont versés dans 1 litre d'eau bouillante, insisté pendant 2 heures, puis filtrés. Le bouillon est pris par voie orale à 50 ml trois fois par jour. Cet outil ne peut pas être utilisé pour traiter les enfants de moins de 1 an..

Contrairement à la croyance populaire, l'inhalation ne doit pas se faire avec de l'air chaud, de la vapeur provenant de solutions bouillantes d'herbes médicinales ou de pommes de terre bouillies.

La médecine traditionnelle n'est efficace qu'au stade initial de la maladie. Si la médecine traditionnelle n'a pas eu l'effet souhaité ou si la maladie est déjà au deuxième stade, une pharmacothérapie est nécessaire. Le traitement est principalement local. Selon les indications, des médicaments antiallergiques sont prescrits (pour réduire l'enflure), des médicaments vasoconstricteurs anti-inflammatoires. Avec le développement de l'adénoïdite, des médicaments systémiques peuvent être prescrits, y compris des antibiotiques, des antipyrétiques.

Au stade de l'inflammation chronique, le traitement à domicile est complété par une physiothérapie. Les inhalations, la thérapie UHF, l'électrophorèse, le rayonnement UV sont utilisés. Les inhalations d'air chaud avec des médicaments améliorent la circulation dans les tissus et soulagent l'enflure. L'UHF (courant ultra-haute fréquence) est utilisé pour réchauffer l'épaisseur des tissus et améliorer les processus métaboliques. Par électrophorèse, les médicaments sont livrés directement sur le site de la maladie. Les UVD favorisent l'assainissement de la muqueuse.

En plus de la thérapie avec des médicaments à domicile et en pharmacie, des exercices de respiration sont souvent prescrits, ce qui, sans aucun effet secondaire, aide à restaurer la perméabilité nasale et à éliminer l'hypoxie. Les exercices de respiration permettent un traitement efficace des enfants à la maison sans chirurgie, mais ils doivent être effectués régulièrement, quotidiennement, pendant 3-4 semaines, et parfois plus. Le complexe respiratoire de gymnastique est généralement sélectionné par le médecin, vous pouvez utiliser le complexe prêt à l'emploi de gymnastique respiratoire Strelnikova, qui a été développé pour les chanteurs qui ont des problèmes de voix, mais qui s'est également révélé efficace dans d'autres maladies respiratoires, y compris les enfants..

Au stade de l'inflammation chronique, le traitement à domicile est complété par une physiothérapie. Les inhalations, la thérapie UHF, l'électrophorèse, le rayonnement UV sont utilisés..

Il est important de faire attention au microclimat dans la pièce - la température de l'air doit être comprise entre 18 et 20 ° C, tandis que vous devez prendre soin de l'humidité dans la pièce, qui doit atteindre 60 à 70% (l'air sec aide à maintenir les processus inflammatoires). Dans certains cas, il est conseillé d'utiliser un humidificateur. Un nettoyage humide doit être effectué régulièrement. L'air marin a un bon effet thérapeutique..

Ce qui n'est pas recommandé pour le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants?

Il n'est pas recommandé aux enfants atteints d'adénoïdes de prendre des bains chauds, d'aller aux bains et de surchauffer généralement le corps, en particulier lors d'une exacerbation de l'adénoïdite. Vous ne devez pas non plus manger des boissons très chaudes et très froides, ainsi que des boissons et des aliments qui irritent la muqueuse (aigre, épicé, épicé). Le sous-refroidissement est contre-indiqué.

Contrairement à la croyance populaire, l'inhalation ne doit pas être effectuée avec de l'air chaud, de la vapeur provenant de solutions bouillantes d'herbes ou de pommes de terre bouillies. Seule la vapeur chaude est autorisée, pour laquelle un nébuliseur est utilisé.

L'application topique d'une solution alcoolique d'iode sur la membrane muqueuse des voies nasales et du nasopharynx peut être dangereuse.

Quelles sont les causes du développement des végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont une hypertrophie compensatoire de l'amygdale pharyngée, son augmentation en réponse à une inflammation aiguë chronique ou fréquente.

L'amygdale est une grande accumulation de tissu lymphoïde dans le nasopharynx, vêtue d'une capsule épithéliale. Cette formation protège les voies respiratoires supérieures de l'infection, donc la première à subir le coup. Dans des conditions d'immunité insuffisamment développée chez les enfants, les amygdales ne font pas toujours face à leur fonction, deviennent souvent enflammées. Une stimulation constante (inflammation infectieuse ou allergique) contribue à une augmentation du volume de tissu lymphoïde. Ainsi, le corps des enfants compense l'insuffisance fonctionnelle de l'amygdale, par conséquent, ils parlent d'hypertrophie compensatoire.

Vous pouvez utiliser le complexe prêt à l'emploi de gymnastique respiratoire Strelnikova, qui a été développé pour les chanteurs qui ont des problèmes de voix, mais qui a montré son efficacité dans le cas d'autres maladies respiratoires, y compris chez les enfants.

Normalement, après une réponse immunitaire, l'amygdale revient à sa taille normale. Mais souvent dans des conditions d'activité excessive, le tissu est épuisé et reste hypertrophié.

Séparément, il convient de souligner l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée - adénoïdite. Cette condition se développe plus rapidement que les végétations adénoïdes, mais se prête bien au traitement avec des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Le médecin effectue un diagnostic différentiel, mais la différence peut également être observée dans les manifestations systémiques - température corporelle élevée, aggravation de l'état général de l'enfant atteint d'adénoïdite.

Comment déterminer les végétations adénoïdes chez un enfant

Le processus d'hypertrophie tissulaire est long et prend plus d'un mois, il peut donc être difficile de remarquer des adénoïdes dans les premiers stades. Les premières manifestations cliniques se produisent lorsque plus d'un tiers des voies respiratoires sont bloquées par des végétations adénoïdes - c'est-à-dire lorsque l'hypertrophie a atteint les deuxième et troisième degrés. Ensuite, les symptômes suivants se produisent:

  • reniflement bruyant en respirant;
  • ronflement sans raison apparente (nez qui coule, congestion nasale, gonflement);
  • apnée (arrêt respiratoire à court terme) dans un rêve, suivie de plusieurs respirations réflexes profondes, l'enfant halète littéralement pour l'air dans son sommeil;
  • détérioration marquée de la respiration nasale, l'enfant respire par la bouche, c'est pourquoi la bouche est constamment entrouverte;
  • changer le ton de la voix, qui devient moins sonore;
  • nasale, l'enfant dit "dans le nez";
  • aggravation du sommeil - le patient ne peut pas dormir longtemps, se réveille plusieurs fois par nuit;
  • diminution de l'activité physique, fatigue, léthargie le matin, détérioration de l'endurance et des qualités physiques;
  • troubles cognitifs - troubles de la mémoire, augmentation du temps de réaction aux informations sensorielles, baisse de l'activité mentale;
  • perte auditive, otite moyenne fréquente.

Les enfants atteints d'adénoïdes ne sont pas recommandés pour prendre des bains chauds, aller aux bains et généralement surchauffer le corps, en particulier lors d'une exacerbation de l'adénoïdite.

Si chez l'adulte, cette maladie provoque principalement une gêne et des complications occasionnelles, alors chez l'enfant, les adénoïdes de longue date peuvent entraîner des conséquences irréversibles. Le point est un état hypoxique - manque d'oxygène en raison d'un manque de respiration nasale. Il est établi qu'en raison de la respiration par la bouche, le corps perd environ 20% d'oxygène. Le cerveau, le cerveau le plus sensible à l'hypoxie, en est principalement affecté. Il se développe activement chez les enfants, donc sa demande en oxygène est encore plus importante que chez les adultes. L'hypoxie prolongée est la plus dangereuse pour les enfants de moins de 5 ans, elle peut entraîner des retards de développement, à la fois mentaux et physiques.

En raison de la respiration constante par la bouche, la structure du crâne facial change, les conques nasales sont déformées, un "type adénoïde" caractéristique du visage est formé avec un ovale allongé et une forme altérée de la bouche. La forme des dents et des dentitions, la morsure souffrent également, les éléments cartilagineux du crâne changent.

Il est important de diagnostiquer la maladie en temps opportun et de la traiter activement, plus le traitement est commencé tôt, plus il y a de chances de succès d'une thérapie conservatrice et d'une récupération complète du corps.

Vidéo

Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Adénoïdes - symptômes et traitement

La congestion du nez n'est pas toujours un rhume. L'essoufflement peut indiquer des processus visuellement pathologiques imperceptibles dans le nasopharynx. Parlons des végétations adénoïdes aujourd'hui.

Que sont les végétations adénoïdes?

Adénoïdes - une augmentation pathologique de l'amygdale nasopharyngée due à l'hyperplasie (prolifération) de son tissu lymphoïde.

Autres noms de la maladie - végétation adénoïde, croissance adénoïde.

En cas d'inflammation de l'amygdale nasopharyngée dans le contexte de sa prolifération pathologique, le diagnostic d'adénoïdite est alors posé.

Les principaux symptômes sont une violation de la respiration nasale, une diminution de la fonction auditive et d'autres troubles.

Le développement de la pathologie se produit principalement dans le contexte de divers processus / maladies infectieuses du nasopharynx, principalement la grippe, la scarlatine, la rougeole, la sinusite, l'amygdalite et d'autres infections respiratoires aiguës. Cela n'est pas surprenant, car la fonction principale de cette particule du corps est de protéger contre la microflore pathogène pénétrant par le nasopharynx dans les voies respiratoires.

Malgré le fait que l'amygdale nasopharyngée fait partie de l'anneau pharyngien lymphodyne, comme, en fait, les amygdales palatines, qui augmentent avec l'angine, il est impossible de le voir sans outils spéciaux. Il est situé sur l'arc entre la cavité nasale et le pharynx. A cet égard, en présence de signes de cette pathologie, il est obligatoire de se soumettre à un examen ORL.

Malheureusement, les végétations adénoïdes sont le plus souvent diagnostiquées chez les enfants (près de la moitié, âgés de 3 à 15 ans), par conséquent, des difficultés de respiration nasale sans traitement et correction peuvent entraîner un développement altéré de la mâchoire inférieure de l'enfant.

Les adénoïdes chez l'adulte, en raison de l'immunité déjà formée, sont beaucoup moins fréquentes et le développement se produit principalement avec une exposition prolongée au corps de facteurs indésirables, dont nous parlerons plus tard..

Le développement de la maladie (degré d'adénoïdes)

Physiologiquement, l'amygdale pharyngée dans un état sain est un complexe de plusieurs plis de tissu lymphoïde qui s'élève légèrement au-dessus de la surface de la muqueuse - sur la paroi arrière de la cavité nasale et du pharynx.

Dans l'amygdale pharyngée, ainsi que d'autres amygdales de l'anneau pharyngé lymphatique, il existe également des cellules immunitaires (lymphocytes, macrophages, etc.) qui entrent en contact avec divers microbes (virus, bactéries, etc.) ou allergènes. Au contact avec des agents pathogènes, les complexes immuns commencent à se multiplier activement, ce qui entraîne une augmentation de la taille de l'amygdale elle-même. Lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies ou que le nombre d'agents pathogènes agissant sur l'amygdale est très élevé, un processus inflammatoire se forme, dont l'élimination dans la plupart des cas nécessite des soins médicaux.

Soit dit en passant, en plus de la lutte locale contre les agents pathogènes, les cellules immunitaires locales signalent une «invasion» de tout le corps, qui commence à se mobiliser pour combattre. Les principales méthodes de ce combat sont l'augmentation de la température corporelle, à laquelle l'infection ne peut pas se multiplier et mourir, une toux apparaît, un nez qui coule - où du mucus est produit, enveloppant l'infection, puis ils sont expulsés.

En fait, selon le principe de la formation de la pathologie, les végétations adénoïdes sont très similaires au développement d'autres maladies respiratoires aiguës (IRA), dans lesquelles les amygdales, ce sont des ganglions lymphatiques superficiels, augmentent à la suite des processus inflammatoires de l'oropharynx (amygdalite), pharyngite, etc. La complexité du traitement des végétations adénoïdes réside uniquement dans la localisation de l'amygdale pharyngée.

Degrés d'adénoïdes

Exprimé principalement par la taille de la végétation.

Les végétations adénoïdes du 1er degré - se caractérisent par un chevauchement partiel de l'amygdale pharyngée envahie dans la partie supérieure du vomer (composant du septum nasal) de 30 à 35% et / ou de la lumière du choana, en raison de laquelle la personne présente une légère congestion nasale, des ronflements. Les symptômes surviennent le plus souvent la nuit ou lorsqu'une personne est en position couchée..

Les végétations adénoïdes du 2e degré - se caractérisent par une croissance du tissu lymphoïde déjà de 60 à 65%, en raison de laquelle la respiration est déjà considérablement difficile, une personne respire plus souvent avec la bouche, des ronflements, se réveille souvent la nuit en raison d'un manque d'oxygène, un nez qui coule, parfois une toux, une gêne au site de l'inflammation. Surtout l'image est prononcée lors de stress physique sur le corps ou dans une situation stressante.

Les végétations adénoïdes du 3ème degré - caractérisées par le chevauchement de presque tout l'ouvreur et la lumière des voies nasales (choan), en raison desquelles la respiration par le nez est pratiquement impossible, les symptômes de la privation d'oxygène du cerveau apparaissent, l'activité mentale est émoussée et les principaux signes de pathologie sont amplifiés.

Les symptômes des végétations adénoïdes

La pathologie chez de nombreux enfants peut survenir de manière presque asymptomatique, car une légère prolifération ne donne pas d'inconfort, et visuellement une augmentation de l'amygdale n'est pas non plus perceptible.

Les premiers signes d'adénoïdes

  • Petite congestion nasale intermittente, surtout la nuit;
  • Augmentation et nervosité de fatigue de l'enfant, manque d'appétit, l'humeur diminue également;
  • Des maux de tête apparaissent, qui au fil du temps inquiètent plus souvent le patient;

Les principaux symptômes des végétations adénoïdes

  • Violation de la fonction respiratoire par le nez (pendant l'inspiration et l'expiration), s'intensifiant la nuit ou en position couchée, tandis que la respiration buccale n'est pas altérée;
  • Faiblesse, fatigue;
  • Nez qui coule, pendant la durée duquel une irritation, des rougeurs et des démangeaisons peuvent apparaître sur les plis nasolabiaux;
  • La toux agonisante sèche perturbe périodiquement, qui finit par devenir humide le matin;
  • Diminution de l'activité mentale - détérioration de la concentration, de la mémoire;
  • Vertiges, maux de tête;
  • Diminution de la fonction auditive, une sensation de congestion dans l'oreille - apparaît lorsque les tissus deviennent de grandes tailles, dans lesquelles l'amygdale pharyngée appuie sur les tubes auditifs;
  • Augmentation de la température corporelle à 37,2-38,0 ° C;
  • Ronflement nocturne, à cause duquel une personne se réveille souvent;
  • Changement de la fonction vocale - discours illisible et nasal;
  • Déformation du visage, ou comme on l'appelle également «face adénoïde» (caractéristique des degrés 2 et 3), dans laquelle une bouche semi-ouverte est observée, la mâchoire inférieure est légèrement avancée, le développement d'une morsure irrégulière et la déformation du palais dur.

Au fur et à mesure que la maladie se développe, un retard dans le développement mental et physique de l'enfant est observé, alors que chez l'adulte, comme nous l'avons dit, seule l'activité mentale se détériore.

Complications

Les complications les plus courantes des végétations adénoïdes sont les maladies ORL, ainsi que les maladies d'autres organes respiratoires:

Causes des végétations adénoïdes

Parmi les principales causes des végétations adénoïdes:

  • Le contact du corps de l’enfant avec un grand nombre de nouvelles infections, dont il a été protégé avant la visite au jardin d’enfants, car il n’a pas encore développé d’immunité contre ces infections;
  • En fait - les infections elles-mêmes (virus, bactéries, champignons et autres), qui, lorsqu'elles sont déposées en grande quantité sur les amygdales, ne permettent pas au corps de descendre et de faire face aux agents pathogènes en temps opportun;
  • Maladies infectieuses chroniques ou développement d'adénoïdes contre d'autres maladies, le plus souvent des infections respiratoires aiguës;
  • Augmentation du statut allergène, en raison de laquelle une réaction allergique locale de l'amygdale nasopharyngée peut se produire lorsque du pollen végétal, des acariens et d'autres substances / habitants du micromonde y pénètrent;
  • Malformations congénitales du nasopharynx;
  • Conditions environnementales défavorables (pollution grave de l'air ou des aliments par diverses substances toxiques pour le corps, y compris les fumées toxiques des matériaux de construction ou des éléments intérieurs fabriqués à partir de matériaux de mauvaise qualité);
  • Un système immunitaire affaibli, en raison duquel le corps ne peut pas lutter efficacement contre l'infection, ce qui est facilité par l'hypothermie, la surmenage émotionnel, l'hypovitaminose, les régimes alimentaires durs, la prise de certains médicaments, l'empoisonnement.

Diagnostic des végétations adénoïdes

Le diagnostic des végétations adénoïdes comprend:

  • Endoscopie (examen par le nez - rhinoscopie postérieure, bouche - épipharingoscopie postérieure) ou fibroscopie;
  • Radiographie (radiographie) du nasopharynx;
  • Tomodensitométrie (CT) du nasopharynx;
  • Audiométrie
  • Afin d'identifier l'agent causal de la prolifération pathologique de l'amygdale, un examen bactériologique d'un frottis du nasopharynx peut être prescrit;
  • Pour les symptômes caractéristiques des infections respiratoires aiguës, une analyse sanguine générale est également prescrite, dans laquelle une ESR est notée - jusqu'à 10-15 mm par heure et un nombre accru de leucocytes jusqu'à 9 * 10 9 / l, ce qui indique un processus inflammatoire et une adénoïdite.

Un examen numérique du nasopharynx est également autorisé, mais tout le monde ne peut pas supporter la palpation des végétations adénoïdes avec le doigt d'un médecin.

Traitement adénoïde

Que faire avec les végétations adénoïdes et comment les traiter? Le traitement des végétations adénoïdes dépend du degré de prolifération du tissu amygdalien et de la cause de cette pathologie. Peut être réalisée de façon conservatrice et chirurgicale.

1. Traitement conservateur

1.1. Médicaments adénoïdes

Anti-inflammatoires - sont prescrits pour réduire l'enflure de l'amygdale nasopharyngée et pour soulager le processus inflammatoire (avec adénoïdite).

Les médicaments sont principalement utilisés sous forme de gouttes nasales et de sprays. Parmi les outils populaires figurent:

  • "Nazonex" - réduire l'enflure et la vitesse de production de mucus, arrêter la croissance ultérieure du tissu lymphoïde. Posologie: pour les enfants à partir de 12 ans et les adultes, 1-2 injections une fois par jour;
  • "Avamis" est un médicament hormonal qui peut soulager un puissant processus inflammatoire. Posologie: pour les enfants, 1 injection par jour, à partir de 12 ans - 1-2 injections par jour.

Antihistaminiques - utilisés pour soulager l'enflure et d'autres signes indésirables de l'histamine circulant dans le corps, qui est présente dans les lieux de formation de diverses pathologies.

Parmi les médicaments populaires peuvent être identifiés - "Claritin", Loratadin ", Cetirizine", "Clemastine".

Vasoconstricteurs - utilisés pour la congestion nasale, pour un meilleur échange d'air et l'évacuation des expectorations de la cavité nasale. Le principal inconvénient de ces médicaments est la formation rapide d'une dépendance, c'est pourquoi de nombreuses personnes, pendant des années, voire des dizaines d'années, s'assoient sur ces médicaments, avec l'abolition de laquelle respirer par le nez est presque impossible et un traitement spécialisé est nécessaire. Ils conduisent à la croissance de la muqueuse nasale. Par conséquent - il est prescrit avec prudence et en observant clairement la posologie / le régime / la durée d'administration.

Parmi les gouttes nasales vasoconstricteurs populaires, on distingue Otrivin, Rinostop (xylométazoline), Noxspray et Farmazolin..

Médicaments antibactériens - utilisés dans le cas d'une étiologie bactérienne de la prolifération pathologique de l'amygdale nasopharyngée. Uniquement prescrit par un médecin.

Les antibiotiques populaires pour les végétations adénoïdes sont Amoxiclav, Cefuroxime, Erythromycin, Ceftriaxone.

Vitamines - utilisées pour normaliser les processus métaboliques, le système immunitaire et d'autres parties du corps. Un accent particulier devrait être mis sur l'apport supplémentaire de vitamines des groupes B, E et C.

Complexes de vitamines et de minéraux populaires - Vitrum, Pikovit, Supradin.

1.2. Traitement local

Le lavage nasal est une procédure intégrale pour le traitement complet des végétations adénoïdes. Premièrement, il vous permet d'éliminer les poches, deuxièmement, d'améliorer la décharge des expectorations, troisièmement, de désinfecter et de laver la microflore pathogène et ses déchets de la cavité nasale.

Pour rincer le nez, vous pouvez utiliser une solution de soude saline ou des produits prêts à l'emploi - «Aqua Maris», «Aqualor».

Les inhalations - sont utilisées pour administrer le médicament directement à l'amygdale et, en agissant délibérément dessus, arrêter la croissance du tissu lymphoïde, après quoi, ramener sa santé à la normale. Les nébuliseurs sont parfaits pour l'inhalation..

Comme moyen d'inhalation, des huiles essentielles d'eucalyptus, de sapin, de menthe poivrée et d'autres plantes ayant des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens peuvent être utilisées..

1.3. Procédures physiothérapeutiques

La physiothérapie est utilisée pour avoir des effets bénéfiques sur les muqueuses du nasopharynx, ce qui aide à renforcer le système immunitaire, à réduire la gravité du processus pathologique, à normaliser la microcirculation des amygdales et à accélérer la récupération.

Comme des méthodes de physiothérapie pour les végétations adénoïdes peuvent être prescrites - thérapie au laser, thérapie à l'ozone, rayonnement ultraviolet (UV).

1.4. Exercices respiratoires

La gymnastique respiratoire est importante pour la normalisation de la respiration nasale, ce qui est particulièrement important après une respiration orale prolongée afin de réapprendre à respirer par le nez.

2. Traitement chirurgical

L'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est utilisée s'il n'y a aucun effet positif des méthodes de traitement conservatrices, des polypes dans les voies nasales, un septum nasal incurvé, une compression des trompes d'Eustache (auditive), ainsi qu'aux deuxième et troisième degrés de pathologie, en raison de laquelle le patient ne peut pas respirer complètement, même avec des médicaments.

L'opération elle-même est appelée adénotomie..

Traitement des végétations adénoïdes avec des remèdes populaires

Huile d'argousier. Il a une activité antimicrobienne et anti-inflammatoire prononcée. Il faut instiller 2 gouttes d'huile dans chaque passage nasal 2 fois par jour.

Aloès. Le jus d'aloès a un effet astringent et antibactérien. Avant de commencer, rincez la cavité nasale avec une solution de soude saline. Après avoir instillé chaque passage nasal avec 5 gouttes de jus d'agave fraîchement pressé.

Propolis. Il a un effet antiviral, antimicrobien, anti-inflammatoire et immunostimulant prononcé. Pour préparer un produit cicatrisant, versez 50 g de propolis broyée avec 500 ml d'eau bouillante, mettez pendant une heure au bain-marie. Filtrez et prenez ½ cuillère à café 3-4 fois par jour, avant les repas.

Collection. Mélanger ensemble haché 2 c. cuillères à soupe d'écorce de chêne, 1 cuillère à soupe. une cuillerée de menthe et 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'hypericum. La collection résultante, verser 1 litre d'eau bouillante, mettre sur le poêle et porter à ébullition, faire bouillir le produit pendant environ 5 minutes. Réserver 4 heures pour insister et refroidir, filtrer et prendre en gouttes pour le nez 2 fois par jour, matin et soir.

La prévention

La prévention des végétations adénoïdes comprend:

  • Traitement rapide des maladies infectieuses;
  • Respect de l'hygiène personnelle;
  • Une bonne nutrition avec l'utilisation d'aliments riches en vitamines et minéraux;
  • Dans les épidémies d'IRA, évitez les zones surpeuplées;
  • Évitez l'hypothermie;
  • Respectez les règles de sécurité chimique..

Allons-nous le couper? Pourquoi ne pas se précipiter pour éliminer les végétations adénoïdes

Notre expert - oto-rhino-laryngologiste, pédiatre, blogueur médical Ivan Leskov.

Les virus et les germes pénètrent dans notre corps principalement par le nez ou la bouche. Et qui rencontre ces extraterrestres à l'entrée? Dans la bouche, il y a des amygdales palatines (mais maintenant ce n'est pas à propos d'eux), mais derrière le nez, au fond, se trouvent les amygdales pharyngées (adénoïdes). S'ils sont en bonne santé, l'attaque des extraterrestres n'est pas terrible pour le corps, et cette invasion ne provoquera qu'un léger nez qui coule, mais l'infection n'ira pas plus loin. Une autre chose est si la mauvaise écologie, les allergies, l'hérédité et les rhumes fréquents ont conduit à la prolifération pathologique des végétations adénoïdes. Dans ce cas, la "garde" ne peut plus faire face à sa tâche - et alors la "forteresse" peut tomber.

Le lieu de rendez-vous ne peut pas être modifié

Tous les tissus lymphoïdes de notre corps ont une fonction de barrière protectrice, qui comprend également les ganglions lymphatiques et quelques autres petites amygdales. Tous forment un anneau lymphoïde - la ligne de la première défense, pour ainsi dire. Mais les végétations adénoïdes sont nos principaux défenseurs, car nous respirons principalement par le nez. De plus, ces organes ont une autre fonction importante. Dès l'âge de deux ans, ils participent à la formation du système immunitaire. Après tout, pour que l'immunité entame la lutte contre un microbe particulier, elle doit, comme on dit, connaître l'ennemi en personne. Et les végétations adénoïdes ne sont que le lieu de rencontre idéal avec les agents pathogènes. Par conséquent, se débarrasser à l'avance de ces «agents» importants est extrêmement indésirable. Et jusqu'à l'âge de trois ans, les adénoïdes ne doivent pas être supprimés si possible. Soit dit en passant, à partir de l'adolescence, lorsque la formation de base de l'immunité a déjà eu lieu, les végétations adénoïdes commencent à diminuer et, chez la plupart des adultes, elles s'atrophient complètement. Par conséquent, il serait peut-être préférable d'attendre.

Peut-être trop grand?

Mais il y a un autre extrême, lorsque les parents agitent la main au problème - eh bien, rien ne passera avec l'âge! Et n'effectuez pas de traitement. Et le fait que le bébé marche constamment avec le nez bouché, ronfle la nuit - rien ne se passe. Bien sûr, cela ne vaut pas la peine, car les végétations adénoïdes envahies non seulement interfèrent avec la respiration par le nez, mais peuvent entraîner un arrêt respiratoire pendant le sommeil (syndrome d'apnée), ce qui nuit en premier lieu à tout le corps et le cerveau de l'enfant. Un nez qui ne respire pas fait que le bébé reste la bouche constamment ouverte (le soi-disant visage adénoïde), ce qui entraîne une modification du squelette facial, la formation d'une malocclusion, des problèmes d'orthophonie et des nez. De plus, les adénoïdes hypertrophiés situés près des oreilles bloquent les voies auditives et augmentent donc le risque d'otite moyenne fréquente et de perte auditive. Certains chercheurs associent l'hypertrophie adénoïde au développement de migraines, de rhume des foins et même d'énurésie nocturne. De plus, la prise en charge anticipée des végétations adénoïdes envahies est lourde de développement de rhinite vasomotrice à l'âge adulte. Dois-je énumérer d'autres complications afin de comprendre que vous ne devez pas tout laisser tel quel?

Le malade ne s'arrêtera pas?

Il n'est pas surprenant que les parents, effrayés par les conséquences redoutables de l'augmentation des végétations adénoïdes chez les enfants, répondent facilement et volontiers à l'offre des médecins ORL de supprimer cette source de problèmes. Surtout si les végétations adénoïdes sont énormes, du deuxième ou du troisième degré, et à cause d'eux, l'enfant, selon le médecin, ne sortira pas du SRAS.

Pourquoi ne pas faire aveuglément confiance à ces spécialistes? Oui, car le SRAS fréquent et les adénoïdes hypertrophiés ne sont pas liés. Ce n'est pas un hasard si les médecins trouvent une grande variété de virus dans les lavages des végétations adénoïdes, même si l'enfant était en parfaite santé à ce moment-là. Et la véritable cause des maladies fréquentes est au centre d'une infection bactérienne dormante dans le corps. Et dans ce cas, l'élimination des végétations adénoïdes ne résoudra pas le problème. Il est nécessaire de rechercher et de traiter cet objectif particulier.

Pourquoi les médecins ORL aiment-ils tellement éliminer les végétations adénoïdes? Il y a beaucoup de raisons. Tout d'abord, ils ont été enseignés de cette façon. Deuxièmement, l'activité chirurgicale d'un médecin est toujours considérée comme une prouesse professionnelle et un signe d'habileté. Pas étonnant, même en Amérique aujourd'hui, 2 millions d'adénotomies par an sont réalisées. Et enfin, l'aspect matériel de la question est important. Même au taux d'assurance médicale obligatoire pour cette opération, la clinique reçoit 15 à 20 000 roubles. Et sur une base payante, l'intervention est effectuée pour 45-60 mille roubles.

Éliminez d'abord l'inflammation

Un autre point important pour lequel vous ne devriez pas vous précipiter à l'opération est que les végétations adénoïdes d'un enfant peuvent être augmentées non pas par elles-mêmes, mais à la suite d'une maladie virale récente. Ou une série de rhumes fréquents. Par conséquent, l'ORL ne doit pas être contacté immédiatement après une infection virale respiratoire aiguë, mais 2-3 semaines après la récupération. S'il n'y a aucune trace d'infection dans le corps, mais que les végétations adénoïdes sont toujours grosses et obstruent constamment la respiration nasale, provoquant les complications déjà énumérées, alors oui, elles devront être retirées. Mais seulement après la suppression de l'inflammation.

Il est nécessaire de traiter complètement l'inflammation des végétations adénoïdes. Il faudra un cours de rinçage médicamenteux du nasopharynx et un cours de nébulisation locale de médicaments. Cependant, en raison de l'emplacement gênant des végétations adénoïdes, il est difficile de faire tout cela par nous-mêmes, sans spécialistes. Ensuite, vous avez besoin d'un cours de physiothérapie (6-10 séances de quartzisation). À la maison, vous pouvez toujours instiller un antiseptique spécial dans le nez de l'enfant. Le collargol était autrefois et tombe maintenant avec un antibiotique et de la dexaméthasone. Cela doit être fait correctement: l'enfant doit s'allonger sur le dos, la tête rejetée en arrière dans le plafond. L'ingestion d'antibiotiques avec des végétations adénoïdes enflammées ne fonctionnera pas - premièrement, parce que l'inflammation est le plus souvent de nature virale plutôt que bactérienne, et deuxièmement, en raison de la mauvaise alimentation sanguine de ces organes, les médicaments n'atteindront tout simplement pas le destinataire.

Uniquement sous anesthésie générale!

Depuis 1897, date à laquelle il a été inventé par un adénote (couteau en forme d'anneau pour éliminer les végétations adénoïdes), et jusqu'à récemment, cette opération s'est déroulée de manière plutôt barbare. L'enfant était attaché à une chaise et, pulvérisant un anesthésique local dans sa bouche, le chirurgien, brandissant un couteau, a coupé les végétations adénoïdes agrandies presque au toucher. Cela a pris quelques minutes, mais les impressions des jeunes patients sont restées à vie. De plus, le succès de l'opération était imprévisible - en fait, si au moins une partie du tissu lymphoïde est restée intacte, les végétations adénoïdes ont rapidement repoussé.

Aujourd'hui, les adénoïdes du monde entier sont généralement retirés sous anesthésie et uniquement par voie endoscopique (sous le contrôle de la vision). Grâce à cela, le risque de rechute est pratiquement éliminé. Et le patient ne souffre pas de traumatisme psychologique. La technique opératoire a également changé. Les végétations adénoïdes ne sont pas coupées, mais écrasées par un appareil spécial - un rasoir - et à l'aide d'une aspiration sous forme de mucus sont mises en évidence. Cela prend 20 à 40 minutes..

Végétations adénoïdes

Le tissu lymphoïde des amygdales est localisé dans les muqueuses au niveau des trous dans la bouche, le pharynx et le nez. Toutes les amygdales sont divisées en paires et simples. Les amygdales appariées et palatines sont attribuées aux amygdales appariées et aux simples amygdales linguales et nasopharyngées. Les amygdales jouent un rôle important dans la protection du corps. Cela est dû à l'anneau épithélial lymphatique Pirogov-Waldeer, qui nous protège des effets néfastes de l'environnement. En fait, les amygdales forment une sorte de cercle protecteur, qui devient un obstacle pour les virus et autres agents pathogènes inhalés par l'homme. Les végétations adénoïdes ne sont pas visibles à l'œil nu. L'examen est effectué par un oto-rhino-laryngologiste à l'aide d'un spéculum spécial. C'est tout à fait logique, car les végétations adénoïdes sont situées au centre du crâne, au-dessus du pharynx et en face de la région nasale. Les personnes non informées confondent souvent les concepts d '«adénoïdes» et d' «adénoïdite». Ce n'est pas exactement la même chose. L'adénoïdite est un processus inflammatoire dû à la prolifération pathologique des végétations adénoïdes. Cette maladie peut également se développer dans le contexte d'une inflammation causée par les amygdales palatines. Les principales causes de prolifération adénoïde sont les maladies infectieuses de la muqueuse nasale, les amygdales, les maladies et les virus des voies respiratoires supérieures, la diminution de l'immunité et les réactions allergiques.

Les adénoïdes chez les enfants sont la maladie des voies respiratoires supérieures la plus courante dans la pratique ORL. De telles conditions sont difficiles à traiter: des rechutes peuvent survenir même après des interventions chirurgicales. L'apparition d'une végétation adénoïde perturbe la respiration par le nez, provoque le développement de rhumes. Avec les végétations adénoïdes, une décharge muqueuse avec du pus du nez et du pharynx est observée. L'infection de la zone des végétations adénoïdes peut passer dans les "territoires" voisins: pharynx, bronches et sinus. Les végétations adénoïdes sévères peuvent même changer l'apparence d'une personne, et pas pour le mieux: le visage devient enflé et pâle, les plis nasogéniens sont lissés, la bouche est constamment séparée et les lèvres sont gercées. Cette maladie peut même interférer avec la croissance osseuse du visage et la formation de la parole. Ces faits indiquent l'importance de contacter l'ORL au premier soupçon de prolifération des végétations adénoïdes. Les végétations adénoïdes chez les enfants peuvent être suspectées avec l'apparition de ronflements et de respiration buccale. Examinons plus en détail la végétation adénoïde chez les enfants et les adultes.

Adénoïdes chez l'adulte

La végétation adénoïde chez les adultes peut se développer à tout âge. Leur présence doit être envisagée avec une violation stable de la respiration nasale, une sensation de mouvement du mucus dans la gorge et des ronflements nocturnes. Normalement, pendant la puberté, une diminution de l'amygdale pharyngée se produit et le tissu lymphoïde est remplacé par un tissu conjonctif, ne laissant qu'un petit résidu. Cela se produit dans la plupart des cas, mais il existe des cas particuliers dans lesquels l'amygdale ne diminue pas chez les adultes. Les symptômes suivants indiqueront la présence d'une hypertrophie des végétations adénoïdes:

  • troubles respiratoires par le nez;
  • la présence de mucus dans le pharynx;
  • déficience auditive;
  • maladies catarrhales fréquentes;
  • changement de voix (devient nasal);
  • l'apparition de ronflements;
  • apnée nocturne;
  • l'apparition de maux de tête;
  • le développement de la sinusite, de la sinusite et de la rhinite.

Le groupe à risque de la maladie avec hypertrophie adénoïde chez les adultes comprend les personnes ayant des antécédents de sinusite, de sinusite, de rhinite et d'autres pathologies des voies respiratoires supérieures. En outre, la cause de la croissance des adénoïdes peut être l'hérédité, des changements dans les niveaux hormonaux, des troubles thyroïdiens, un excès de poids et d'autres troubles et maladies endocriniens.

Diagnostic de la végétation adénoïde chez l'adulte

Pour identifier les végétations adénoïdes chez l'adulte, les oto-rhino-laryngologistes effectuent les manipulations diagnostiques suivantes: pharyngoscopie, rhinoscopie et études radiographiques.

La pharyngoscopie est un examen de l'oropharynx en examinant la cavité buccale et vous permet d'évaluer l'état des amygdales et de détecter la présence de mucus sur la paroi pharyngée postérieure.

La rhinoscopie est antérieure et postérieure. La rhinoscopie antérieure examine l'état des voies nasales et révèle un gonflement et un écoulement nasal. La rhinoscopie postérieure est réalisée à l'aide d'un spéculum oto-rhino-laryngologique et examine les voies nasales à travers l'oropharynx.

Un examen radiographique latéral du nasopharynx détermine le plus précisément la présence et le degré d'adénoïdes.

Pour la confirmation finale du diagnostic, les médecins ORL utilisent les résultats de la tomodensitométrie..

Adénoïdes chez les enfants

Degrés de végétation adénoïde

En médecine, on distingue trois degrés d'adénoïdes: respectivement premier, deuxième et troisième. Examinons de plus près ce que cela signifie..

Les adénoïdes du 1er degré se manifestent sous la forme d'une respiration nasale libre pendant la journée et difficile la nuit pendant le sommeil.

Les adénoïdes de grade 2 se caractérisent par une respiration complexe par le nez non seulement la nuit, mais aussi le jour. Le ronflement se produit également pendant le sommeil. En règle générale, les enfants atteints d'adénoïdes de grade 2 dorment avec la bouche ouverte.

Les adénoïdes de grade 3 sont la forme la plus sévère dans laquelle la respiration nasale est complètement altérée, et seule la bouche peut respirer. Avec une végétation adénoïde de degré 3, une violation de la fonction immunitaire se produit.

Qu'est-ce que l'hypertrophie adénoïde dangereuse

Traitement adénoïde

À ce jour, les médecins ne sont pas parvenus à un consensus sur la méthode de traitement des végétations adénoïdes la plus optimale. Il existe des méthodes opérationnelles et non chirurgicales. Les méthodes non chirurgicales comprennent le durcissement, la prise de médicaments immunostimulants, le lavage de la cavité nasale, des exercices de respiration, une cure thermale et une physiothérapie. Le traitement des végétations adénoïdes avec l'homéopathie donne de bons résultats. Job-baby est un exemple de remèdes homéopathiques pour les végétations adénoïdes. Dans le traitement des végétations adénoïdes en présence de fortes pertes purulentes, des antibiotiques sont inclus. Lors du lavage du nez, vous devez connaître quelques règles: avant de commencer la procédure, vous devez nettoyer la cavité nasale des sécrétions muqueuses et instiller des gouttes vasoconstricteurs pour le nez. Il est important de se rappeler que de telles gouttes ne prennent pas plus de 5 jours. En tant que solutions pour se laver le nez avec des végétations adénoïdes, l'aquamaris et la furatsiline ont prouvé leur efficacité, et parmi les remèdes à base de plantes - le millepertuis et la camomille de pharmacie. Pour un lavage, jusqu'à 200 ml de solution sont utilisés. Les solutions à base de plantes peuvent être préparées à la maison selon des recettes spéciales. Par exemple, mélanger une quantité égale (15 g) de millepertuis, de bruyère, de tussilage, de calendula et de prêle, verser de l'eau bouillante (25 ml), faire bouillir et insister pendant 2 heures. Ensuite, filtrer la solution et peut être utilisé comme indiqué. Les solutions salines qui traitent bien l'enflure conviennent également au rinçage du nez. L'avantage d'utiliser l'eau de mer pour se laver le nez est l'iode, qui en fait partie. L'iode a un bon effet bactéricide..

En plus de se rincer le nez, l'inhalation est efficace pendant la végétation adénoïde. L'inhalation d'adénoïdes est efficace pour éliminer l'enflure et faciliter la respiration par le nez. Pour traiter cette maladie, il est préférable d'utiliser l'inhalation de vapeur avec du menthol et des huiles essentielles de thuya, d'eucalyptus ou de sapin. Pour une inhalation sèche, il suffit de faire couler une petite quantité de ces huiles sur un mouchoir et de leur permettre de respirer. C'est pratique car l'écharpe peut être à côté de l'enfant pendant le sommeil. Les inhalations humides seront une solution non moins réussie, mais aussi agréable. Pour faire une telle inhalation à la maison, il suffit d'ajouter une petite quantité de ces huiles au bain, après les avoir diluées avec du sel marin ou de la mousse. Très utile pour le traitement de l'inhalation d'adénoïdes avec du sel marin (ou même régulier). Divers examens ont rencontré le traitement des végétations adénoïdes avec un nébuliseur, mais en général, ils se résument à approuver son efficacité. Les inhalations avec un nébuliseur sont mieux faites pour les enfants utilisant de l'eau minérale. Il est assez logique d'utiliser un nébuliseur par rapport aux végétations adénoïdes pédiatriques, car le médicament pulvérisé est entièrement absorbé, le processus lui-même ne provoque pas de douleur et élimine rapidement les symptômes qui l'accompagnent.

Adénotomie ou élimination des végétations adénoïdes chez les enfants

L'opération d'élimination des végétations adénoïdes remonte à l'époque de Nicolas I. Aujourd'hui, nous pouvons affirmer avec certitude que c'est l'opération la plus fréquemment pratiquée en oto-rhino-laryngologie. Il vaut mieux le conduire dans un hôpital. Bien entendu, les parents dont les enfants ont une végétation adénoïde ont tendance à se poser la question de l'opportunité ou non d'effectuer l'opération d'élimination. À cet égard, il est opportun qu'il y ait généralement du temps pour ces réflexions, car l'opération ne nécessite pas d'urgence. Cela permet aux médecins d'utiliser d'abord des méthodes non chirurgicales et, en l'absence de leur efficacité, de procéder à la chirurgie. L'adénotomie est réalisée pour les enfants de plus de 5 ans, alors qu'il existe déjà une menace de complications de la prolifération des végétations adénoïdes.

L'élimination des adénoïdes est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'un adénotome. Cet outil ressemble à une boucle pointue sur une longue poignée étroite. Le mal de gorge postopératoire persiste pendant plusieurs jours. Les contre-indications à une adénotomie sont un développement anormal du palais, un âge précoce, un cancer, une exacerbation des maladies des voies respiratoires supérieures et la période de vaccination. La difficulté pour réaliser une adénotomie est qu'elle est réalisée à l'aveugle, car le médecin est physiquement incapable de contrôler visuellement le processus opératoire. Cela peut affecter la qualité et la quantité du tissu adénoïde retiré, car toutes les personnes n'ont pas la même structure du nasopharynx. Mais la médecine ne s'arrête pas, et aujourd'hui on peut observer différents types d'adénotomie: aspiration, endoscopie, sous anesthésie générale à l'aide des technologies de rasage. Pour effectuer l'élimination par aspiration des végétations adénoïdes, les oto-rhino-laryngologistes utilisent un type spécial d'adénotome avec expansion d'un côté et aspiration de l'autre. Cette conception ne permet pas au tissu lymphoïde et au sang de pénétrer dans les voies respiratoires inférieures pendant la chirurgie. L'adénotomie endoscopique est réalisée sous anesthésie générale et avec ventilation mécanique. Son avantage est l'utilisation d'un endoscope optique, qui permet une inspection visuelle et évalue les croissances adénoïdes. L'endoscope est également utilisé lors d'une adénotomie avec un rasoir-microdébrideur. À l'aide de cet outil, le médecin peut réguler le mouvement des couteaux, contrôler leur sens et leur vitesse de rotation. En raison des caractéristiques structurelles du rasoir, le tissu coupé est écrasé et aspiré dans un réservoir spécial. Un microdébrideur est inséré dans la moitié du nez et un endoscope dans l'autre. Ainsi, le médecin peut suivre la progression de l'opération, ce qui affecte positivement sa qualité..

Après une adénotomie, il faut observer le régime de repos et la consommation de nourriture épargnée. Après une adénotomie, les rechutes ne sont pas exclues. La prolifération postopératoire répétée des végétations adénoïdes indique que l'adénotomie était une erreur et qu'il fallait d'abord traiter le traitement de l'immunodéficience.

Élimination au laser des végétations adénoïdes

Médicaments adénoïdes

Dans le traitement des végétations adénoïdes, un traitement complexe est utilisé. Examinons plus en détail certains des médicaments utilisés dans le traitement des végétations adénoïdes.

Le lymphomyozote incorpore un certain nombre de composants végétaux qui normalisent le métabolisme et l'écoulement de la lymphe. De plus, les substances actives du lymphomyozot aident le corps à éliminer les toxines et à renforcer les ganglions lymphatiques. Chez les enfants, ce médicament peut provoquer une réaction allergique, mais il s'agit d'un phénomène temporaire, n'exigeant généralement pas son retrait..

Nasonex est un médicament hormonal qui n'est pas absorbé dans le sang. D'une part, c'est un plus, car il ne devrait pas y avoir d'effets secondaires mondiaux. D'un autre côté, Nazonex n'est pas toujours efficace dans les adénoïdites, en particulier les surcroissances adénoïdes de nature inflammatoire. Une autre hormone utilisée avec les végétations adénoïdes est le spray Avamis. Ces deux médicaments sont bien adaptés au traitement de la végétation adénoïde provoquée par la rhinite allergique..

Pour une utilisation nasale, Protargol 2% est également prescrit. Son action vise à réduire le tissu adénoïde et l'effet global du dessèchement. Pour obtenir un résultat amélioré, il vaut mieux s'égoutter dans un nez lavé. Pour bien inculquer le nez d'un enfant, vous devez le mettre sur le dos et jeter sa tête en arrière, instiller 7 gouttes et le laisser se reposer. Protargol est égoutté 2 semaines deux fois par jour, puis faites une pause pendant un mois.

Un exemple efficace d'une préparation à base de plantes pour les végétations adénoïdes est Sinupret. Le médicament a été utilisé avec succès dans le traitement des enfants à partir de 2 ans. Il est utilisé trois fois par jour pendant 15 gouttes pour les enfants de moins de 6 ans et après 6 ans - 25.

La miramistine et la chlorhexidine sont utilisées avec succès comme antiseptiques pour l'exacerbation de la végétation adénoïde. Ils sont utilisés avec des gouttes vasoconstricteurs dans le nez pour les enfants. Ces instillations sont effectuées trois fois par jour pendant une semaine.

Nous n'avons examiné que des exemples de médicaments utilisés pour traiter la végétation adénoïde. Un oto-rhino-laryngologiste doit prescrire un traitement individuel et sélectionner certains médicaments.

Adénoïdes (adénoïdite) - symptômes et traitement

Que sont les végétations adénoïdes (adénoïdite)? Les causes, le diagnostic et les méthodes de traitement seront abordés dans l'article du Dr Sheremetev M.V., spécialiste ORL avec une expérience de 6 ans.

Définition de la maladie. Les causes de la maladie

Les végétations adénoïdes (végétation adénoïde) sont la prolifération du tissu lymphoïde de l'amygdale pharyngée, qui se trouve dans le nasopharynx. Il empêche les virus et les microbes de pénétrer dans les voies respiratoires et augmente lorsqu'il entre en contact avec eux..

Lorsque les végétations adénoïdes commencent à devenir enflammées, une adénoïdite se produit - inflammation de l'amygdale pharyngée élargie.

Les végétations adénoïdes et adénoïdites se trouvent généralement dans l'enfance: plus souvent en 3-7 ans, moins souvent en 10-14 ans. Ainsi, avec un examen ORL, les adénoïdes se trouvent chez la moitié des enfants d'âge préscolaire. Chez les enfants de moins de 14 ans, la prévalence de cette pathologie de l'amygdale pharyngée atteint 1,5% [1] [2].

Les végétations adénoïdes deviennent un obstacle à la respiration nasale. S'il est perturbé pendant une période assez longue, des perturbations proviennent d'autres organes et systèmes [1] [2]. Au moment de l'exacerbation de l'adénoïdite, les symptômes s'aggravent.

Les causes des végétations adénoïdes comprennent [3] [4] [5]:

  • contact constant avec des agents pathogènes infectieux (le plus souvent à la maternelle) - adénovirus, cytomégalovirus, herpèsvirus, virus Epstein-Barr, streptocoques, staphylocoques et autres bactéries, virus et champignons;
  • réaction allergique (en particulier chez les enfants de moins d'un an);
  • facteurs héréditaires - la tendance à la prolifération du tissu lymphoïde;
  • troubles du système endocrinien - insuffisance surrénale;
  • hypovitaminose;
  • reflux gastro-œsophagien - écoulement du contenu de l'estomac dans l'œsophage.

Chez l'adulte, les végétations adénoïdes peuvent devenir le signe de maladies graves telles que l'infection par le VIH, le lymphome et une tumeur maligne de la cavité nasale [23].

Les symptômes des végétations adénoïdes

Le symptôme le plus courant de la maladie est la difficulté à respirer par le nez. Son degré dépend de la forme et de la taille des végétations adénoïdes, de la taille du nasopharynx et des modifications de la membrane muqueuse de la cavité nasale. Si la respiration nasale est perturbée pendant une longue période, la saturation en oxygène du sang diminue, ce qui fait souffrir le cerveau et d'autres organes.

Réduisant la lumière du nasopharynx, les végétations adénoïdes réorganisent la régulation vasculaire de sa muqueuse. Cela conduit à un œdème de la concha nasale inférieure..

Lorsque la lumière des ouvertures internes du nez et du nasopharynx se rétrécit, la résistance nasale augmente. Pour cette raison, l'enfant commence à respirer par la bouche. Le tonus des muscles du pharynx diminue, provoquant une vibration du palais mou la nuit - ronflement.

L'apnée du sommeil est un autre signe d'une hypertrophie des amygdales pharyngées. Il se manifeste sous la forme d'un arrêt respiratoire de courte durée. Les enfants atteints de ce syndrome deviennent plus irritables, somnolent, leur attention et leur mémoire se détériorent, les performances scolaires diminuent.

De plus, pendant le sommeil ou avec une exacerbation du processus chronique, les patients sont perturbés par une congestion nasale périodique. Il est caractéristique de la gravité I et II de la maladie. Si un écoulement nasal (nez qui coule) s'ajoute à la congestion, ce symptôme indiquera une adénoïdite. De plus, cette image peut être un signe d'inflammation dans les sinus paranasaux et la cavité nasale..

En raison du fait que les végétations adénoïdes empêchent le passage de l'onde sonore résonante, les enfants développent souvent un nez nasal fermé postérieur. La parole de l'enfant est perturbée, les sons «m» et «n» sont prononcés «b» et «d», le timbre de la voix change.

L'inflammation chronique du nasopharynx conduit à la synthèse de pathologies excrétées. Il irrite la muqueuse, se draine dans les services sous-jacents (oropharynx et larynx), provoquant une toux.

Le tissu adénoïde réduit non seulement la lumière du nasopharynx, mais ferme également l'entrée du tube auditif. La ventilation de la cavité de l'oreille moyenne est altérée, ce qui entraîne une perte auditive. Un dysfonctionnement persistant du tube auditif peut aller dans une otite moyenne exsudative.

Les adénoïdes s'accompagnent d'une lymphadénite régionale - 1-5 ganglions lymphatiques sous-maxillaires et cervicaux atteignent 1,5 cm et à la palpation, ils sont généralement indolores et mobiles. Ce symptôme peut indiquer non seulement des végétations adénoïdes, mais également d'autres maladies de la tête et du cou..

Un symptôme caractéristique de l'adénoïdite est une augmentation de la température corporelle. Dans l'inflammation chronique, un état sous-fébrile est observé pendant une longue période - 37,1 à 38,0 ° C. Dans l'adénoïdite aiguë, la température atteint 38 ° C et plus [1] [2] [6] [7] [8].

Pathogenèse des végétations adénoïdes

Les adénoïdes et l'adénoïdite se produisent en raison d'une violation du système immunitaire.

Les organes lymphoïdes du pharynx sont les premiers à réagir à l'entrée d'agents étrangers dans le corps (par exemple, les virus de l'herpès). Ils augmentent et activent les mécanismes de défense immunitaire. La membrane muqueuse des végétations adénoïdes commence à produire des anticorps sécrétoires qui protègent les voies respiratoires supérieures contre le virus. Après avoir vaincu le micro-organisme nocif, les végétations adénoïdes diminuent.

Chez les enfants de 3 à 4 ans, un tel système d'immunité locale n'est pas encore suffisamment développé, c'est pourquoi les mécanismes de protection sont inhibés. La muqueuse ne peut pas augmenter la production d'anticorps sécrétoires et activer les lymphocytes b. Au lieu de cela, il augmente la production d'anticorps réactifs (allergiques). À cet égard, les virus pénètrent toujours dans le corps et l'enfant tombe malade, par exemple, l'IRA.

Les agents infectieux persistent longtemps dans les tissus lymphoïdes, entraînant ainsi la formation d'une infection bactérienne secondaire. En conséquence, tous les microbes pathogènes sont combinés en une flore mixte, qui devient la cause de l'inflammation et de la chronicité du processus.

Parfois, une amygdale pharyngée agrandie est causée par une diathèse lymphatique ou un lymphatisme - une déficience du système immunitaire. Elle repose sur une prédisposition héréditaire à certaines réactions immunitaires. Les causes des troubles lymphatiques comprennent les déviations du système métabolique ou l'activité neuropsychique.

Il existe trois options de dysfonctionnement de l'amygdale pharyngée:

  • hyperplasie du tissu lymphoïde (lymphisme);
  • adénoïdite (inflammation infectieuse chronique);
  • hyperréactivité du système respiratoire, allergies (rhinite allergique et asthme bronchique) [1] [4] [8] [9] [10].

Classification et stades de développement des végétations adénoïdes

Selon la force avec laquelle les végétations adénoïdes couvrent les voies nasales (vomer et choan), on distingue trois degrés d'élargissement des amygdales pharyngées:

  • Je degré - le tiers supérieur de l'ouvreur est couvert d'adénoïdes;
  • II degré - la moitié de l'ouvreur et du choan sont couverts d'adénoïdes;
  • Degré III - les végétations adénoïdes couvrent complètement l'ouvreur et les choans.

Avec le premier degré de pathologie, une personne respire librement par le nez pendant la journée, la respiration est difficile la nuit. Avec le degré II, la respiration se fait principalement par la bouche, de jour comme de nuit. Snore apparaît dans un rêve. Le discours devient illisible. Avec le grade III, les symptômes précédents deviennent plus prononcés. Je ne peux pas respirer par le nez.

Selon la durée de la maladie, on distingue trois formes d'inflammation des végétations adénoïdes:

  • adénoïdite aiguë - ne survient pas plus d'une semaine;
  • adénoïdite subaiguë - dure environ un mois;
  • adénoïdite chronique - inquiétudes depuis plus d'un mois.

L'adénoïdite chronique est divisée en deux étapes:

  • exacerbation - peut survenir en raison d'infections virales respiratoires aiguës, de la coqueluche, de l'amygdalite, de la rougeole et d'autres maladies virales ORL; procède à une augmentation de la température;
  • rémission - les symptômes de l'adénoïdite disparaissent ou disparaissent complètement, la température n'augmente pas [1].

Complications adénoïdes

L'absence ou le traitement conservateur inefficace des végétations adénoïdes et de l'adénoïdite chronique peut provoquer divers troubles d'autres organes et systèmes [1] [11] [12] [23].

Formation incorrecte du crâne facial

En raison du fait qu'une personne respire par la bouche pendant une longue période, les muscles faciaux sont en tension constante. Pour cette raison, le squelette du visage et de la tête s'allonge, la mâchoire inférieure s'affaisse et la partie supérieure fait saillie vers l'avant. Les plis nasolabiaux deviennent lissés, les expressions faciales vivantes disparaissent. Une personne avec de telles caractéristiques est appelée adénoïde..

Le palais dur se rétrécit, devient haut. Les dents commencent à se chevaucher en raison du manque d'espace pour leur placement. Parfois disposé en deux rangées.

De plus, une respiration constante par la bouche provoque l'apparition de caries.

Maladies du nez et des sinus paranasaux

En raison d'une respiration insuffisante par le nez, la fonction de ventilation des sinus paranasaux est perturbée. L'infection passe du nasopharynx à la cavité nasale. Cela provoque une inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux, c'est-à-dire l'apparition de diverses formes de sinusite - sinusite, ethmoïdite, sinusite frontale et sphénoïdite.

En raison de la restructuration de la régulation vasculaire, l'écoulement veineux du sang diminue. Cela conduit au développement d'une rhinite vasomotrice..

Maladies inflammatoires de l'oreille

Les amygdales pharyngées agrandies provoquent une inflammation chronique de l'oreille moyenne. En conséquence, une tubootite se développe, une otite moyenne exsudative et une otite moyenne purulente aiguë. Il y a une violation de la ventilation de l'oreille moyenne et de la fonction de drainage du tube auditif.

Maladies du pharynx, du larynx et des voies respiratoires inférieures

La cavité nasale et les sinus paranasaux sont un «filtre respiratoire» naturel. Étant donné que les végétations adénoïdes interfèrent avec la respiration nasale, l'air pénètre dans les voies respiratoires par la bouche. Par conséquent, il n'est pas "nettoyé" et n'est pas humidifié. Le rythme respiratoire est rompu, il devient superficiel. En conséquence, les enfants atteints de végétations adénoïdes sont plus susceptibles d'avoir une IRA.

Un foyer chronique d'infection situé dans le nasopharynx se propage parfois et affecte d'autres parties des voies respiratoires.

Complications cardiovasculaires

Si la respiration nasale est difficile, le niveau d'oxygène dans le sang diminue. Cela affecte non seulement la numération sanguine, mais aussi le cœur dans son ensemble. Le rythme cardiaque est rompu: une tachycardie sinusale et une bradycardie apparaissent. Parfois, le muscle cardiaque peut être affecté par un processus toxique infectieux.

Dommages au système nerveux central (SNC)

Une violation du système nerveux central se produit en raison de l'hypoxie - un manque d'oxygène dans le sang. Des maux de tête surviennent, l'attention diminue, le sommeil s'aggrave, des peurs nocturnes, des tics nerveux, des crises d'épilepsie apparaissent. Risque accru de développer une dépression et un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH).

Un autre signe d'un trouble du SNC est l'énurésie - l'incontinence urinaire, le plus souvent la nuit. Elle peut être associée à une inhibition accrue du cortex cérébral..

Diagnostic des végétations adénoïdes

Le diagnostic des végétations adénoïdes repose sur l'identification des plaintes caractéristiques, la prise d'antécédents et l'examen du nasopharynx [1] [2].

Informations sur les antécédents médicaux

Lors d'une enquête auprès du patient et de ses parents, le médecin fait attention aux points suivants:

  • information indiquant si des parents avaient des maladies des végétations adénoïdes et des amygdales palatines;
  • comment était la grossesse et l'accouchement;
  • comment l'enfant s'est senti pendant la première année de vie;
  • quelle était l'alimentation;
  • y a-t-il une allergie à quoi que ce soit;
  • la fréquence des rhumes et leur durée;
  • y a-t-il des maladies somatiques concomitantes.

Si le patient est souvent malade du SRAS, il a d'autres maladies, une prédisposition allergique ou des symptômes neurologiques sont observés, il doit alors consulter un pédiatre, un neurologue pédiatrique et un allergologue-immunologue.

Palpation du nasopharynx

Avec un examen des doigts, le nasopharynx du patient est placé sur une chaise, parfois il est fixé dans cette position. Par la bouche, le médecin insère l'index sur le palais mou et sonde la paroi postérieure et l'arche du nasopharynx, des choanes, des tubes auditifs.

Cette méthode provoque une gêne et endommage le tissu lymphadénoïde. Après cette procédure, l'enfant peut avoir une attitude négative à l'égard des méthodes de diagnostic et de traitement ultérieures.

Examen instrumental

Tout d'abord, trois examens principaux sont effectués:

  • rhinoscopie antérieure et postérieure - examen de la cavité nasale à l'aide de miroirs;
  • mésopharyngoscopie - examen de la partie buccale du pharynx à l'aide d'une spatule;
  • otoscopie - examen du conduit auditif sous le contrôle de l'otoscope.

Ces méthodes permettent d'évaluer l'état de la muqueuse nasale, des amygdales palatines et pharyngées, et d'établir la taille et la forme de la concha nasale. Avec leur aide, vous pouvez savoir s'il y a une décharge dans les cavités du noma et du pharynx, évaluer l'état et la couleur du tympan, déterminer les fonctions du tube auditif.

La radiographie est également réalisée en projection latérale. Il est accessible, indolore et informatif. Les inconvénients de la méthode incluent l'exposition au rayonnement, qui ne permet pas la radiographie plusieurs fois.

Avec l'endoscopie du nasopharynx, un fibroendoscope spécial est utilisé. Son câble fait 3 mm de diamètre. Il est administré par la cavité nasale ou orale. Cette méthode est également informative, inoffensive, vous permet de faire des recherches photo et vidéo. En raison du fait que le fibroendoscope est assez cher, il n'est pas disponible dans tous les établissements médicaux.

Méthodes de recherche supplémentaires:

  • rhinomanométrie - vérification de la perméabilité des voies nasales internes;
  • radiographie et / ou TDM des sinus paranasaux et du nasopharynx;
  • radiographie pulmonaire;
  • Recherche audiologique - évaluation du seuil d'audibilité et travail de l'oreille moyenne;
  • test sanguin clinique;
  • immunogramme - une étude en laboratoire du système immunitaire;
  • test sanguin pour les IgE totales et sériques (immunoglobuline E);
  • cytologie de la sécrétion nasale - étude de la composition cellulaire de la sécrétion de la muqueuse;
  • recherche microbiologique - culture bactérienne sur microflore.

Traitement adénoïde

Au premier stade, un traitement conservateur est effectué. Si elle n'a pas l'effet souhaité, recourir à un traitement chirurgical. Son but est de restaurer la respiration nasale et / ou d'éliminer le foyer chronique d'infection.

Traitement conservateur

Le traitement thérapeutique est complexe et échelonné. Il comprend plusieurs méthodes:

  • Traitement général:
  1. thérapie antibactérienne - en cas d'adénoïdite aiguë ou exacerbée;
  2. thérapie vitaminique;
  3. désensibilisation - avec une réaction allergique du corps.
  • Remédiation et lavage - visent à éliminer les antigènes de la membrane muqueuse de la cavité nasale et du nasopharynx. Une solution de chlorure de sodium à 0,9% est utilisée, parfois avec l'ajout de médicaments.
  • Le traitement local a un effet direct sur le tissu lymphoïde. Des immunomodulateurs et des glucocorticostéroïdes sont utilisés..
  • Réception des mucolytiques - diluer et éliminer les mucosités.
  • Physiothérapie - thérapie au laser (infrarouge) et phonophorèse médicamenteuse. Conduit pour augmenter l'activité immunitaire et combattre efficacement l'inflammation.

Chirurgie

Une méthode opératoire pour le traitement des végétations adénoïdes est leur élimination, c'est-à-dire l'adénotomie.

Indication pour l'élimination des végétations adénoïdes [1] [2]:

  • Degré II-III de pathologie;
  • échec du traitement conservateur;
  • difficulté persistante à respirer par le nez;
  • respiration orale, modifications de la morsure et du crâne facial ("visage adénoïde");
  • l'apparition de complications - sinusite, perte auditive, troubles de l'élocution;
  • prise de sommeil (anoe).

Il existe plusieurs façons de supprimer les végétations adénoïdes..

  • L'adénotomie standard est réalisée à l'aide d'un couteau circulaire - l'adénotome Beckman. L'instrument est inséré dans le nasopharynx à travers la cavité buccale. Le patient est en position assise.

La coupe du tissu lymphoïde est effectuée sans inspection visuelle, il ne peut donc pas être complètement retiré. Pour cette raison, la maladie se reproduit souvent..

L'opération est réalisée sous anesthésie locale. La douleur n'arrive pas toujours à s'arrêter complètement. Les patients commencent à résister, c'est pourquoi les adénoïdes ne peuvent pas non plus être éliminés sans laisser de trace. Par conséquent, la plupart des médecins préfèrent traiter sous anesthésie générale [1] [13] [14].

  • Adénotomie endoscopique - élimination des végétations adénoïdes sous contrôle endoscopique. Cette méthode est plus douce et moins traumatisante que l'adénotomie standard. L'opération est réalisée sous contrôle vidéo, en relation avec laquelle le tissu lymphoïde pathologique peut être complètement éliminé..

La végétation adénoïde est enlevée par la pointe d'un microdébrideur (rasoir). Il est transporté dans le nasopharynx par la cavité buccale. La visualisation du champ chirurgical se fait à l'aide d'un endoscope à 30 °. Il est administré par la cavité nasale [1] [15].

L'adénotomie du rasoir par rapport à la méthode standard d'élimination des végétations adénoïdes est très efficace et sûre. Il vous permet de minimiser les saignements et de réduire le temps de la chirurgie [15] [16] [17] [18].

D'autres méthodes pour se débarrasser des végétations adénoïdes comprennent:

  • le diamètre du tissu lymphoïde avec une élimination constante du sang libéré - la destruction de la végétation adénoïde à l'aide d'ondes électromagnétiques;
  • coagulation au laser (cautérisation) des végétations adénoïdes - un certain nombre de chirurgiens s'opposent fortement à cette méthode en raison du fait que les lésions tissulaires du nasopharynx ne sont pas contrôlées de manière adéquate [15] [16] [17] [18] [21];
  • coagulation bipolaire et plasma d'argon - cautérisation du tissu lymphoïde sous l'influence du courant haute fréquence [1] [15].

Prévoir. La prévention

En général, avec les végétations adénoïdes, le pronostic est favorable. Avec un accès rapide à un médecin et un traitement conservateur compétent de l'opération, vous pouvez éviter.

L'adénotomie standard, comme l'endoscopie, conduit à la récupération de la plupart des patients. Cependant, le risque de rechute dans ce cas est assez élevé - 12-26%. Lors de l'élimination des végétations adénoïdes sous le contrôle d'un endoscope, ce risque est pratiquement réduit à zéro - 0,005%.

À des fins préventives, il est recommandé:

  • hydrater et purifier l'air dans les pièces où l'enfant est le plus souvent, surtout à la maternelle et à l'école;
  • boire de l'eau propre tous les jours: pour les enfants de moins de trois ans - 50 ml / kg, de trois à sept ans - 1,2-1,7 litres, à partir de sept ans - 1,7-2,5 litres, pour les adultes - 2-2 5 l;
  • se laver les mains après avoir visité des lieux publics;
  • faire des exercices de respiration;
  • pour prévenir les maladies, renforcer l'immunité à l'aide de vitamines;
  • traiter rationnellement chaque épisode d'ARVI;
  • observé par un médecin ORL. [référence:] [2] [5] [7]

Publications Sur L'Asthme