L'accumulation de mucus dans la gorge provoque une sensation désagréable et apporte beaucoup de désagréments. Dans la plupart des cas, les expectorations se forment dans la gorge en raison de maladies respiratoires, mais parfois elles peuvent être ressenties par des personnes en bonne santé. Chez les enfants, la morve dans le nasopharynx provoque une respiration, une toux, des vomissements et d'autres symptômes.

L'accumulation de mucus dans la gorge provoque une sensation désagréable et apporte beaucoup d'inconvénients

Pourquoi la morve s'accumule dans le nasopharynx?

Le nez et le larynx sont tapissés de cellules épithéliales de l'intérieur, qui produisent des expectorations - un liquide incolore avec un certain nombre de propriétés utiles. Dans un état sain, sa quantité n'apporte aucun inconvénient. Il hydrate la muqueuse et contient des cellules du système immunitaire. Lorsque la microflore pathogène pénètre dans le corps, le mucus augmente de volume.

Les causes du mucus du nasopharynx peuvent être causées par plusieurs facteurs:

  1. Les infections de diverses étiologies - les micro-organismes pénètrent dans le corps, où ils commencent leur effet destructeur. La réaction protectrice se manifeste par une augmentation de la production d'expectorations.
  2. Allergie - un nez qui coule devient une réaction au stimulus.
  3. La dentition - accompagnée d'un gonflement des gencives, de la fièvre, plus tard du mucus apparaît dans le nasopharynx.
  4. Air sec - pendant la saison de chauffage, l'air dans la pièce sèche, provoquant des muqueuses sèches, qui commencent à produire activement des mucosités.
  5. Courbure du septum.
  6. Rhinite et mauvaise utilisation des gouttes nasales.
  7. Un objet étranger dans la cavité nasale provoque une inflammation et un gonflement de la muqueuse.

Lorsqu'un facteur irritant apparaît, les expectorations augmentent de volume, protégeant le corps contre les infections

Lorsqu'un facteur irritant apparaît, les expectorations augmentent de volume, protégeant le corps contre les infections. Chez un enfant, le mucus dans le nasopharynx peut être de différentes couleurs: transparent, si les virus ont pénétré, ou jaune - vert - avec des dommages bactériens. Dans certains cas, le champignon provoque le symptôme..

La morve dans le nasopharynx chez un enfant entraîne une irritation de la muqueuse, provoquant une toux avant de vomir, un refus de nourriture. Dans la plupart des cas, l'accumulation de crachats est causée par:

  • rhinite de nature virale ou bactérienne;
  • pharyngite, amygdalite;
  • sinusite.

Cependant, si l'inflammation pénètre dans le système respiratoire inférieur, des sécrétions muqueuses se forment dans les bronches et montent. Cela recueille beaucoup de mucus dans le nasopharynx.

Important! Un drainage prolongé du pharynx peut entraîner de graves complications..

Si du mucus est collecté dans le nasopharynx, cela conduit par la suite au développement d'un mal de gorge. Lors de l'abaissement de la morve dans les bronches, une bronchite ou une pneumonie peuvent survenir. De plus, les expectorations interfèrent dans le nasopharynx, coulant le long du dos du larynx, elles provoquent une perturbation du tube digestif.

Un traitement rapide et adéquat aidera à éliminer rapidement les symptômes désagréables..

Caractéristiques physiologiques du nasopharynx des enfants

Les enfants dans les premiers mois de la vie peuvent avoir un léger nez qui coule. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques du corps de l'enfant. Le fait est que le nasopharynx du bébé ne commence à fonctionner normalement qu'à l'âge de 3 mois. À ce moment, la muqueuse s'adapte à différentes températures et commence à produire du mucus. Enfin, les voies nasales ne se forment que par 4 ans.

Chez les bébés jusqu'à un an, les expectorations s'accumulent dans le nez, car les voies nasales sont encore très étroites

Chez les bébés jusqu'à un an, les expectorations s'accumulent dans le nez, car les voies nasales sont encore très étroites. La muqueuse est encore très lâche et toute inflammation entraîne un gonflement et un chevauchement de la lumière dans le nez. Dans le même temps, le bébé ressent un inconfort sévère, ne peut pas respirer, cesse de manger. La difficulté à respirer par le nez conduit au fait que l'enfant commence à respirer par la bouche, provoquant le développement de rhumes.

Les parents doivent s'inquiéter de l'élimination des sécrétions. Si le mucus s'accumule dans le nasopharynx, il est urgent d'identifier la cause de sa formation et de commencer le traitement.

Comment atténuer l'état de l'enfant?

Contacter un médecin en temps opportun et identifier les causes des symptômes désagréables aidera à prescrire un traitement adéquat du mucus dans le nasopharynx chez un enfant. Les recommandations suivantes aideront à soulager l'état du bébé:

  • maintenir une humidité optimale dans la pièce où se trouve le bébé;
  • fournir un régime d'alcool normal;
  • observer la température.

Si nécessaire, le médecin prescrit un traitement. Il convient de rappeler que la muqueuse du bébé est très sensible, toute intervention peut entraîner des blessures. Par conséquent, l'élimination des expectorations est effectuée par des méthodes douces..

Le rinçage aidera à éliminer la morve du nasopharynx chez un enfant. Pour éviter les manifestations allergiques, utilisez une solution saline faible ou une préparation pharmaceutique Aqua Maris. L'eau tiède avec du sel a un effet anti-inflammatoire, soulage le gonflement de la muqueuse et l'hydrate.

Il ne faut pas oublier que la muqueuse du bébé est très sensible, toute intervention peut entraîner des blessures

Pour le lavage, vous pouvez utiliser des décoctions à base de plantes. La camomille et le calendula sont les mieux adaptés à cet effet. La procédure est recommandée pour être effectuée le matin. À ce moment, beaucoup de mucus est collecté dans le nasopharynx chez l'enfant. L'ensemble du processus prend un peu de temps, mais la quantité de décharge est considérablement réduite.

Après avoir lavé les voies nasales, il est recommandé de lubrifier la gorge avec de l'huile de pêche. Cela réduira l'inconfort..

Chez les nourrissons, les expectorations sont pompées hors du nez avec une seringue ou une seringue.

Si l'accumulation de crachats est causée par une réaction allergique à l'irritant, il est nécessaire d'éliminer l'allergène, puis de prendre un antihistaminique.

Traiter la morve dans le nasopharynx chez un enfant avec des médicaments n'est possible qu'après consultation avec un médecin. Sinon, cela entraînera de graves complications. Des médicaments antibactériens sont prescrits dans des cas exceptionnels. Éliminer le mucus du nasopharynx chez un enfant atteint de maladies virales aidera à:

  1. Mucolytiques - les expectorants Mukaltin, Lazolvan sont prescrits.
  2. Antiseptiques - soulagent les poches, ont un effet anti-inflammatoire: Ingalipt, la solution de Lugol.
  3. Antiviral.
  4. Antihistaminiques.

Avec une infection virale, le mucus s'accumule constamment dans le nasopharynx, de sorte que des gouttes vasoconstrictives sont instillées dans le nez du bébé. La solution est utilisée pas plus de trois jours.

Important! Avant d'utiliser les gouttes, l'enfant est lavé avec des voies nasales avec de l'eau salée pour se débarrasser des expectorations.

Une bonne méthode pour éliminer le mucus du nasopharynx est l'inhalation. La médecine traditionnelle recommande l'utilisation d'huile essentielle de sapin ou d'eucalyptus, qui ont un effet bactéricide. Pour la procédure, ajoutez 1-2 gouttes d'huile à l'eau chaude. La vapeur est inhalée pendant 5 à 7 minutes.

La procédure est mieux effectuée à l'aide d'un inhalateur. Les inhalations sont effectuées 3 heures par jour. Pour préparer la solution, du sel, de la soude, de l'eau minérale, des décoctions à base de plantes sont utilisées, l'extrait d'eucalyptus à base d'eau convient également.

Les médecins disent qu'une solution de protargol sur l'eau aide à éliminer la morve du nasopharynx. Il contient des protéines et des ions argent, qui peuvent réduire l'inflammation de la muqueuse et soulager l'enflure. L'outil combat la microflore pathogène et normalise les processus métaboliques..

Si un symptôme désagréable apparaît, ne retardez pas le traitement. La principale cause d'accumulation de mucus est le rhume. Le fait de ne pas consulter un médecin à temps et de corriger la cause peut entraîner une maladie grave..

Mucus dans le nasopharynx chez un enfant de 2,5 mois

Bonjour, veuillez indiquer quoi faire. L'enfant a 2,5 mois, à partir d'un mois nous avons la morve, c'est-à-dire l'enfant grognait constamment, mais comme cela ne causait pas de gêne à la fille, je n'ai rien fait d'autre que rincer à l'aqualor. Je me lave régulièrement le nez le matin après le sommeil et le soir après le bain, pendant la journée je laisse juste tomber quelques gouttes. Maintenant, la situation a changé, la morve semble s'écouler dans la gorge, le mucus interfère avec l'enfant, empêche de manger et de dormir, je continue de me rincer le nez, d'aspirer la morve, mais tout d'abord il n'y a pratiquement pas de morve dans le nez, au moins très peu est aspiré et l'eau elle-même est littéralement aspirée pour le lavage. Mais dans le nasopharynx, nous gargouillons fortement, lorsque nous mangeons, nous commençons à nous étouffer, on a l'impression de ne pas pouvoir avaler et il commence à tousser. Maintenant, j'ai ajouté un nébuliseur au nez, en respirant une solution saline. A la maison à 22 degrés, l'humidificateur est constamment allumé, je ventile souvent, on marche aussi beaucoup. Je ne comprends pas quel est le problème et comment le traiter. Dans ce cas, il y a encore un peu de rougeur de l'œil, mais seulement lorsque la morve apparaît dans le nez. Serait-ce une allergie? Un chat et un chien vivent à la maison, je fais le ménage 2 fois par jour. En général, conseillez quoi faire, vraiment inquiète pour l'enfant, j'ai peur qu'elle s'étouffe sur son mucus. Une fois après un repas, elle a roté du lait avec du mucus, le mucus est transparent, pas épais, je ne comprends pas pourquoi elle ne peut pas l'avaler normalement.

Que faire si du mucus dans la gorge s'accumule et n'expédie pas

La surface du nasopharynx et de l'oropharynx est recouverte par la membrane muqueuse, qui produit une sécrétion muqueuse. Son contenu protège les parois du nasopharynx et de l'oropharynx des blessures et du dessèchement et adoucit le mouvement des aliments le long du larynx et de l'œsophage. À partir de facteurs défavorables ou d'un irritant, des expectorations commencent à se produire, ce qui provoque une gêne pour une personne. L'accumulation dans l'oropharynx de la muqueuse est un symptôme pathologique, ce qui signifie qu'il existe une sorte de maladie dans le corps humain.

Si du mucus s'accumule dans la gorge, comme la morve

Les expectorations des bronches commencent un lent mouvement ascendant et terminent leur chemin dans la gorge. Une personne avale ces sécrétions ou crache. Avec une maladie courante, les expectorations partent facilement, mais avec certaines maladies, il y a des problèmes de décharge. Une personne ressent la présence d'une bosse dans la gorge, ne peut pas avaler ou expectorer - c'est un signal alarmant sur la présence de maladies ORL chroniques ou d'autres processus pathologiques. Si un excès de mucus ou de flegme s'accumule dans la gorge et que vous ressentez cet inconfort pendant une longue période, vous devriez consulter un spécialiste et subir un examen pour identifier la cause..

Mucus dans la gorge: causes et traitement

Le mucus commence à être produit lorsque le corps a besoin d'une réaction protectrice contre les irritants.

Causes probables d'accumulation de mucus dans l'oropharynx:

  1. Maladies gastro-intestinales. Avec une acidité accrue du suc gastrique, le contenu est jeté dans la lumière de l'œsophage puis dans la gorge. Il en résulte une sécrétion excessive de mucus..
  2. Maladies de l'arbre trachéobronchique pendant la période d'évolution chronique et aiguë. L'hypersécrétion de mucus se produit dans les voies respiratoires inférieures, qui monte progressivement.
  3. Blessures ou maladies du nasopharynx et de l'oropharynx. Dans les maladies, l'hypersécrétion est effectuée dans la gorge ou coule de la cavité nasale. Ces maladies comprennent: les végétations adénoïdes, la grippe, les infections virales respiratoires aiguës, la sinusite, l'amygdalite, la pharyngite. Avec des polypes, une courbure du septum nasal ou une blessure nasale, cette condition peut également survenir.
  4. Si des allergènes spécifiques tombent à la surface de la muqueuse, à laquelle le corps réagit avec hypersensibilité.
  5. Fumée de tabac. Il contient des composés toxiques et chimiques, ils peuvent irriter la surface de la muqueuse.
  6. Alcool, boissons gazeuses, aliments épicés, aliments froids ou chauds.
  7. Chez un enfant, une hypersécrétion de mucus peut survenir pendant la période néonatale suite à des régurgitations fréquentes, qui irritent la membrane muqueuse du nasopharynx.

Dans les maladies chroniques du foie et des reins, le mucus à consistance visqueuse est un symptôme de la maladie. Le mucus dans la gorge n'expectore pas - ce phénomène est observé chez l'adulte. Les buses peuvent s'accumuler en permanence à partir d'air contaminé. Les boissons alcalines, l'eau minérale et le jus de citron aideront à éliminer ces symptômes - ils contiennent des acides alcalins et naturels. Assurez-vous de cracher le mucus sortant et de ne pas avaler.

Une fuite post-nasale se manifeste:

  1. Le mucus se forme dans la gorge, comme une morve épaisse, et il doit être craché constamment.
  2. Il y a une boule dans la gorge le matin.
  3. La nuit, il y a une toux obsessionnelle, elle apparaît à partir d'une irritation du larynx, le long de laquelle les sécrétions nasales en excès coulent.
  4. La voix change. Le mucus s'écoule dans le larynx et se dépose sur les cordes vocales, perturbant leur travail. De cette action, la voix devient gargouillante.
  5. La mauvaise haleine vient de la bouche.

Il peut y avoir d'autres symptômes qui indiquent plus précisément la maladie sous-jacente. En raison de troubles respiratoires nasaux, des maux de tête fréquents sont possibles. Des maux de gorge peuvent survenir suite à une amygdalite chronique..

Faites attention à la couleur de la morve, avec l'accumulation de mucus dans la gorge. Une couleur brune peut indiquer la présence d'un type de microorganisme pyogène dans la gorge..

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de trouver la raison de l'accumulation de morve dans la gorge. Consultez un médecin pour qu'il vous examine et confirme la présence de processus inflammatoires chroniques des organes ORL, vous nomme pour effectuer une analyse des expectorations, qui est prélevée sur le pharynx. Si le médecin ne détecte pas de pathologie, des diagnostics supplémentaires sont prescrits: endoscopie de l'œsophage et de l'estomac, radiographie des poumons.

Comment se débarrasser du mucus dans la gorge?

Le traitement dépend du diagnostic posé par le médecin. Le traitement principal comprend la prise d'antibiotiques ou de médicaments antiviraux. Dans certains cas, un traitement à long terme est nécessaire pour éliminer les symptômes, mais pas la pathologie..

Dans la plupart des cas, le mucus s'accumule dans la gorge à cause de la formation excessive de morve et de l'écoulement dans l'oropharynx. Puis nommé:

  • agents mucolytiques et préparations pour l'expansion des bronches et la liquéfaction du mucus, de sorte que les expectorations des poumons partent mieux;
  • médicaments antiviraux;
  • dans les complications chroniques - anti-inflammatoires et antibiotiques.

Pour éliminer les symptômes: morve, toux, mal de gorge, inhalation à base d'eau minérale, irriguer la gorge avec des antiseptiques, rincer avec des solutions, rincer le nasopharynx.

Comment se débarrasser d'une bosse dans la gorge?

Si vous sentez une boule dans votre gorge qui apparaît soudainement, vous pouvez appliquer les recettes suivantes:

  1. Faire l'inhalation avec du bicarbonate de soude. Une demi-cuillère à café de soda est prise dans un verre d'eau bouillie. Cela vous aidera à cracher rapidement une bosse visqueuse..
  2. Le rinçage au bicarbonate de soude est également une méthode efficace. Une cuillère à café de soda est prise sur un verre d'eau bouillie..
  3. L'eau minérale alcaline aidera à se débarrasser d'une sensation désagréable dans la gorge.

Le flegme disparu n'a pas besoin d'être avalé, il est préférable de le recracher, car la sécrétion muqueuse avalée entraînera des troubles digestifs. Si la mauvaise haleine dégage une putréfaction et que le mucus dans la gorge n'est pas avalé, ces symptômes peuvent indiquer une infection de la membrane muqueuse de l'oropharynx et du nasopharynx (sinusite, SRAS). Ne pas se soigner soi-même, mais consulter un médecin ORL.

En cas de dommages au larynx, une sensation de boule dans la gorge peut également se produire, de tels dommages peuvent provoquer un gonflement et une suppuration du larynx. Le traitement dépendra de la gravité, de la cause et de l'étendue des dommages. Après l'examen, le médecin donnera des recommandations sur la façon de se débarrasser de l'inconfort. La réception du miel aide à soigner les blessures chroniques; elle aidera à guérir la plaie plus rapidement. Le traitement sera indolore et rapide..

Méthodes de médecine traditionnelle

Avec la pharyngite, du mucus s'accumule dans la gorge et un traitement est prescrit. Aérosol IRS-19 - pour le traitement des voies nasales, la gorge est traitée avec des sprays: Ingalipt, Yoks, Orasept, puis la gorge est traitée avec Lugol. Pastilles pour la résorption: Strepsils et Septolete. Laver la gorge avec des solutions salines, antiseptiques et alcalines, faire des inhalations. Et avec la forme hypertrophique de la pharyngite, les foyers d'infection sont brûlés avec du nitrate d'argent.

À partir d'un nez qui coule et d'une sinusite, des vasoconstricteurs sont prescrits: Naphthyzine, Xylen, Sanorin. Il est permis de les appliquer pas plus d'une semaine, une dépendance peut alors survenir. De plus, des médicaments anti-œdémateux sont inclus dans la thérapie, et avec un gonflement sévère, des antihistaminiques sont prescrits. Et ils lavent également les voies nasales avec des solutions antiseptiques ou salines. Si vous n'avez pas reçu l'effet d'un traitement contre la sinusite, un rayonnement UV ou une ponction vous seront en outre prescrits.

La bronchite et la pneumonie sont traitées avec des mucolytiques et des médicaments expectorants. Ils diluent les expectorations et contribuent à son écoulement. Pour soulager les spasmes, des bronchodilatateurs sont pris, des procédures de physiothérapie sont en cours: paraffine, ozokérite et OVNI. Ils pratiquent des exercices de respiration, des massages de la poitrine et des exercices de physiothérapie..

Assurez-vous d'informer votre médecin si vous avez une maladie gastro-intestinale ou une allergie pour subir un diagnostic complet. Ce n'est qu'après cela que le médecin pourra vous prescrire un traitement efficace sans nuire à l'organisme. Lors du traitement, vous devez suivre un régime.

Il existe de nombreuses raisons à l'apparition d'une bosse dans la gorge: maladies virales ou bactériennes, problèmes neurologiques, lésions des tissus mous du larynx. Si vous ressentez des sensations désagréables lors de la déglutition et découvrez même la cause par vous-même, vous devriez consulter un médecin. Il recommandera ce qui doit être fait et fournira une assistance médicale si nécessaire..

Respiration sifflante chez un enfant: qu'est-ce que c'est, d'où ils viennent et que faire avec eux

Qu'est-ce que la respiration sifflante?

La respiration sifflante fait référence aux sons qui se forment en raison du passage de l'air à travers les voies respiratoires rétrécies. Le rétrécissement peut être causé par la présence dans la lumière de la trachée et des bronches de mucus (expectorations), d'un gonflement, d'un spasme musculaire, moins souvent - un corps étranger et d'autres raisons.

La respiration sifflante, en fonction de leurs propriétés (et des capacités musicales du médecin), est sèche et humide, grosses, moyennes et petites bulles, basses et aigus (sifflement).

Lorsque la respiration sifflante est très prononcée, ils peuvent être entendus à distance par les parents et le patient lui-même - ce sont les soi-disant sifflements à distance.

Les enfants en bas âge et d'âge préscolaire sont plus sujets au développement d'une respiration sifflante en raison de l'étroitesse relative des voies respiratoires, d'une toux faible, d'une tendance à développer un œdème et un bronchospasme.

Quelle est la cause de la respiration sifflante?

La cause la plus courante est les infections virales. Les virus sont libérés par les personnes malades dans l'environnement avec des éternuements et de la toux. Le virus pénètre dans les voies respiratoires supérieures du nouvel hôte, et si le virus est suffisamment agressif et que le corps y est sensible, la maladie se développe.

S'installant sur la muqueuse nasale, les virus provoquent un écoulement nasal. Ayant ponté vers l'épithélium du larynx - laryngite. Et en dessous des bronches et du tissu pulmonaire - bronchite et pneumonie.

En outre, il existe des râles bactériens, auquel cas ils ont besoin d'un traitement antibiotique. Peut être causé par un corps étranger des voies respiratoires, un reflux gastro-œsophagien, une fibrose kystique, diverses anomalies structurelles congénitales et acquises.

Les symptômes de la bronchite virale

  • Fièvre, mauvaise santé;
  • Une toux sèche ou humide obsessionnelle, peut persister jusqu'à 3-4 semaines après la guérison;
  • Douleur thoracique en toussant, difficulté à respirer;
  • Il peut y avoir un nez qui coule et un mal de gorge..

Que faut-il faire pour que l'infection ne descende pas dans les bronches?

L'infection n'a pas la capacité de «descendre», et cela ne peut être évité. Le fait est que certains virus et bactéries eux-mêmes préfèrent la muqueuse bronchique comme moyen de reproduction. Tout comme certaines personnes aiment les bonbons, tandis que d'autres aiment les plats épicés. Ainsi, malgré nos actions, le microbe se déposera sur le tissu qu'il choisira.

Quelque chose gargouille à l'intérieur - c'est une respiration sifflante?

Souvent, les parents confondent une respiration sifflante dans les poumons avec des sons émis dans le nez et le nasopharynx avec un nez qui coule. Une telle "respiration sifflante" disparaît après avoir pleuré, toussé.

De plus, diverses malformations congénitales des voies respiratoires peuvent survenir dans les premiers mois de la vie avec des bruits inhabituels lors de la respiration.

Des conditions d'urgence telles que le faux croup et l'épiglottite, dans lesquelles il y a un gonflement et un rétrécissement sévères des voies respiratoires supérieures, peuvent être accompagnées de sifflements lors de l'inhalation. Dans le diagnostic de ces conditions sans médecin ne peut pas faire.

Ai-je besoin de rayons X?

Selon le diagnostic souhaité. Par exemple, si vous devez exclure une pneumonie ou un corps étranger.

Que traiter?

La plupart des bronchites étant virales, il n'existe aucun traitement spécifique. Le rétablissement se fera d'eux-mêmes dans une semaine ou deux.

Une thérapie symptomatique visant à soulager l'état de l'enfant est recommandée:

  • à une température accompagnée d'une mauvaise santé, des maux de tête, des formes pour enfants de paracétamol et d'ibuprofène sont utilisés (les enfants ne sont pas autorisés à prendre de l'aspirine!);
  • il est recommandé de boire beaucoup de liquides et d'humidifier l'air afin de liquéfier les expectorations visqueuses;
  • se rincer le nez avec du sérum physiologique avec un nez qui coule;
  • avec une respiration sifflante, un bronchodilatateur inhalé peut être prescrit;
  • Les préparations contre la toux qui diluent les expectorations sont interdites aux enfants de moins de deux ans. Chez les enfants plus âgés, leur efficacité n'est pas prouvée;
  • les médicaments hormonaux inhalés ne sont pas utilisés pour traiter la bronchite, mais sont efficaces pour les faux croupes et l'asthme.

Quand faut-il un antibiotique??

Lorsque la nature bactérienne d'une maladie est prouvée ou hautement probable.

La bronchite fréquente est l'asthme?

Pas du tout nécessaire. Chez les jeunes enfants, la bronchite est souvent observée dans le contexte d'une infection virale, leur fréquence disparaît avec l'âge.

L'asthme peut être suspecté si:

  • la bronchite obstructive (respiration sifflante dans les poumons) se répète plus de trois fois par an;
  • l'épisode n'est pas associé à des infections virales respiratoires aiguës, c'est-à-dire que la respiration sifflante et la toux sont notées sans rhume ni fièvre;
  • une respiration sifflante se produit pendant l'effort physique, les pleurs ou les rires;
  • les proches parents de l'enfant souffrent d'asthme;
  • l'enfant lui-même souffre de maladies allergiques, telles que la dermatite atopique, l'allergie au pollen, les animaux, les allergies alimentaires.

Malheureusement, des conditions souvent allergiques survenues à un âge précoce «passent» dans l'asthme. C'est-à-dire que les bébés atteints de dermatite atopique ont la possibilité de développer une allergie au pollen de bouleau d'ici trois ans, et à l'âge de cinq ans, ils commencent à "siffler". C'est la soi-disant «marche atopique».

Quand chez le médecin?

En principe, avec une respiration sifflante chez un enfant, un examen pédiatrique est requis dans un proche avenir.

L'urgence survient si:

  • enfant de la première année de vie;
  • température supérieure à 39-40;
  • l'enfant respire souvent fortement au repos, pâlit ou devient bleu;
  • l'enfant ne mange ni ne boit, ne peut pas avaler de salive, est déshydraté;
  • l'enfant ne joue pas, préfère mentir;
  • il y a des stries de sang dans les expectorations;
  • il y a d'autres symptômes inquiétants.

Comment aider votre enfant à réduire sa bronchite?

Tout d'abord, excluez le contact de l'enfant avec la fumée de tabac. Ne fumez pas par vous-même et ne permettez pas à d'autres de fumer à côté de votre enfant..

La vaccination contre les agents pathogènes les plus courants des infections du système respiratoire n'est pas moins importante. En particulier, il est important de se faire vacciner contre la coqueluche, la grippe, les infections pneumococciques et hémophiles..

Pour les enfants de moins d'un an qui sont à risque de développer une infection virale syncytiale respiratoire sévère (bébés prématurés, enfants atteints de malformations cardiaques, immunodéficience), il existe une thérapie prophylactique avec le palivizumab.

Pour prévenir les infections virales, vous devez respecter les règles d'hygiène, vous laver les mains avec du savon et éviter tout contact avec des personnes malades.

GROUPE DE SLIM DANS LA GORGE

Désolé de répondre tard, je n'ai pas pu répondre avant. Chez les enfants, la principale cause de tous les problèmes est les végétations adénoïdes. Traitement: miramistine dans le nez 3 fois par jour et à l'intérieur du sirop erespal 3 fois par jour, cours hebdomadaire; en outre - nasonex vaporiser 1 fois par jour et à l'intérieur du lymphomyozot 3 fois par jour pour 10 capsules. (mois de cours). N'aide pas à éliminer les végétations adénoïdes. Voir des informations supplémentaires sur http://lorsav.ru/adenoidy


Cliquez sur le bouton "Merci" à côté de la photo et notez la réponse.

Cordialement, chirurgien ORL, candidat des sciences médicales, médecin de la plus haute catégorie Savchuk Oleg Vladimirovich. Département d'oto-rhino-laryngologie Institution budgétaire fédérale fédérale Centre national de médecine et de chirurgie du nom de N. I. Pirogov du ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

Traitement chirurgical et conservateur de diverses maladies: nez, sinus paranasaux, pharynx, larynx, organe auditif.
Consultations en "messages privés" - payants

Toux gargouillante chez un enfant

Une toux gargouillante n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. La cause de la maladie peut être différente - un rhume, un virus, une allergie, une dépression nerveuse et même une maladie digestive. De plus, n'importe laquelle des maladies répertoriées peut provoquer une toux. Les contractions musculaires nasopharyngées involontaires accompagnent la coqueluche, la bronchite, la pneumonie, les infections respiratoires aiguës, les allergies et les maladies cardiaques.

Pour un traitement efficace de la toux, il est nécessaire de déterminer avec précision la source de son apparition et de choisir le bon médicament. Quels types de toux un bébé peut-il avoir et comment traiter une toux humide et bouillonnante?

Les causes

La source de la toux gargouillante est la cavité bronchique. Le mucus pulmonaire peut s'accumuler pour deux raisons:

  • vidange des sinus;
  • se forment directement dans les bronches et les poumons avec un processus inflammatoire, allergique ou stagnant.

Le ruissellement de mucus le long du dos du nasopharynx accompagne toujours une maladie catarrhale. Il est important que le mucus n'épaississe pas et ne sèche pas. Le mucus épais sera difficile à retirer de la cavité pulmonaire; de ​​plus, les bactéries pathogènes se multiplient précisément sur le mucus sec épaissi. Pour éviter le dessèchement du mucus dans le nasopharynx, il est souvent nécessaire de se rincer le nez avec de l'eau salée (solution saline - 1 cuillère à soupe de sel par litre d'eau, pipeter dans chaque narine en une heure), aérer la pièce et contrôler la température de l'air dans la pièce (pas plus de 20ºC)).

Si une infection bactérienne se joint néanmoins à un rhume, les expectorations acquièrent une odeur purulente désagréable, jaune ou verte, deviennent épaisses et difficiles à éliminer.

Dans ce cas, des préparations d'amincissement des expectorations sont nécessaires. Parmi les remèdes à base de plantes qui peuvent être utilisés sans ordonnance d'un médecin figurent les racines de la guimauve, de la réglisse, du plantain et des bourgeons de pin. Ils sont brassés dans du thé ou donnés à l'enfant sous forme moulue (par exemple, de la poudre de feuilles de plantain séchées).

Si le virus devient la cause de l'inflammation, des expectorations dans la cavité bronchique se forment pour le neutraliser. Les expectorations s'accumulent également à partir de l'accumulation de cellules épithéliales mortes (la couche protectrice supérieure de la muqueuse bronchique). La récupération de la muqueuse après l'élimination du virus dure plusieurs semaines, ce qui explique le terme pour une guérison complète de la toux (3-4 semaines).

La formation d'expectorations peut être causée par l'activité des helminthes (par exemple, les vers ronds subissent l'un des cycles de leur développement dans les poumons, tandis que l'enfant développe une toux persistante qui ne répond pas au traitement conventionnel).

À quoi servent les expectorations??

Normalement, du mucus (expectorations) se forme constamment dans les poumons, ce qui est nécessaire pour nettoyer la muqueuse bronchique. Lors d'une maladie froide, infectieuse ou allergique, la quantité de crachats augmente fortement. Avec un rhume, le mucus coule le long de la paroi arrière du nasopharynx des sinus (en règle générale, tout rhume courant est accompagné d'un nez qui coule - rhinite). Avec les infections, les expectorations se forment dans les poumons eux-mêmes à la suite de l'action d'agents pathogènes.

Un processus similaire se forme lors d'une réaction allergique: les poumons produisent une quantité accrue de mucus afin de diluer l'allergène et de le faire sortir.

Une quantité accrue de crachats peut se former lorsque l'enfant se trouve dans une zone gazée, dans une pièce fumée ou poussiéreuse. Dans ce cas, le mucus produit par les poumons et le larynx est une réaction protectrice. Afin d'éliminer les substances toxiques ou un allergène du corps, elles doivent être diluées avec des expectorations et éliminées avec de la toux.

Selon les raisons qui ont provoqué l'apparition de crachats, de gargouillements, de respiration sifflante humide et de toux, diverses sécrétions muqueuses se forment. Ils peuvent varier en couleur, en odeur et en densité..

  • Lecture recommandée: morve verte chez un enfant

Des crachats transparents légers (mucus qui expectorent le bébé) sans odeur piquante se forment au stade initial des rhumes et des bronchites, ressemblent au mucus ordinaire du nez (morve). La toux avec du mucus jaune ou vert, des caillots de pus accompagnent la pneumonie et la bronchite chronique. Crachats de mucus avec des stries de sang se produit avec l'asthme, la pneumonie sévère et la tuberculose.

Est-ce dangereux?

D'un point de vue physiologique, une toux est une expiration aiguë qui repousse quelque chose d'inutile de la gorge, de la trachée ou des poumons (mucus, poussière, germes, petit objet étranger). Les sons caractéristiques qui accompagnent une toux se forment lorsque l'air passe à travers une voie respiratoire rétrécie. Il existe deux principales variétés de toux: sèche (hacking, aboiements) et humide (gargouillements).

Une toux humide fait une apparence de gargouillis. Il accompagne la formation d'une grande quantité de mucus dans les poumons. Dans de telles situations, même avec la respiration calme de l'enfant, des bruits de gargouillements sont entendus. Un gargouillis (ou «respiration sifflante» en médecine) est clairement audible à travers un stéthoscope (un appareil pour écouter les poumons chez un médecin).

Le mucus humide rend la respiration difficile. En toussant, il est poussé hors des bronches dans le larynx. Un bébé adulte de plus de 3 ans est capable de cracher le mucus qui a remonté dans la bouche et ainsi de se nettoyer d'une partie des sécrétions pathologiques. Pour les bébés, la formation de mucus comporte un certain danger: elle peut s'étouffer d'une toux abondante dans un rêve.

En cas de toux, l'enfant doit être présenté au médecin. Cependant, il existe des situations où la consultation d'un médecin est urgente et immédiate..

  • Si les gargouillements dans la poitrine sont si forts qu'ils sont clairement audibles sans stéthoscope et même à une certaine distance du bébé.
  • Si le gargouillement de la poitrine s'accompagne de sifflements. Un tel «sifflement» indique un spasme des poumons. Un enfant de tout âge en présence de bronchospasme n'est pas en mesure de s'éclaircir la gorge. Besoin urgent de soulager les spasmes et d'assurer l'écoulement du mucus des bronches.
  • Si les crachats sont purulents (jaune ou vert, forte odeur désagréable).
  • Si les crachats ont des impuretés de sang ou des veines rouges.
  • Avec une toux chez les enfants de moins d'un an (les bébés ne savent pas tousser, les bronchites sont donc particulièrement dangereuses pour eux et nécessitent un traitement rapide).
  • Toux accompagnée de fièvre, essoufflement, douleur dans l'espace intercostal.

Traitement

Le choix des médicaments pour le traitement de la toux gargouillante (humide) dépend de l'âge de l'enfant. Plus l'enfant est jeune, plus il est difficile de lui apprendre à se racler la gorge, plus il est difficile de faire face. Comment traiter les gargouillis humides dans la poitrine d'un enfant?

Gouttes

Si le mucus est blanc, transparent, clairsemé, l'enfant se racle la gorge et crache facilement, un traitement supplémentaire n'est pas nécessaire. Le corps se gère, il suffit d'humidifier la muqueuse nasale souvent (goutte à goutte de solution saline dans la narine toutes les heures) et de maintenir la température ambiante basse (jusqu'à 20 ° C).

Souvent, pour réduire la quantité de mucus dans les sinus et les expectorations dans les poumons, des gouttes vasoconstricteurs sont prescrites dans le nez. Mais leur utilisation n'est pas toujours justifiée. Avec une infection virale, le mucus nasal contient des substances qui combattent les virus. L'utilisation de gouttes vasoconstricteurs dans le nez crée les conditions d'une nouvelle pénétration d'une infection virale et du développement d'une bronchite virale.

Expectorant

Si le mucus s'est épaissi, la liquéfaction et l'expectoration sont nécessaires. Pour cela, des médicaments stimulants sont utilisés: ambroxol, bromhexine, ACC, ainsi que des produits à base de plantes - pertussine, comprimés contre la toux.

Inhalation

Si un enfant a un bronchospasme, l'inhalation de berodual ou d'aminophylline est nécessaire pour l'éliminer. Dans ce cas, vous devez appeler une ambulance ou transporter le bébé à l'hôpital lui-même. Dans le cas le plus extrême, vous pouvez injecter le berodual vous-même (à travers un masque dans le nasopharynx de l'enfant) ou le laisser respirer par-dessus l'ampoule d'amufilline, dissoute dans un récipient d'eau tiède. Un traitement contre la toux est nécessaire. Il est important de traiter correctement une toux gargouillante avec des expectorations, afin de ne pas provoquer de complications supplémentaires..

Évaluez cet article: 76 Veuillez évaluer cet article

Le nombre d'avis est maintenant laissé pour l'article: 76, note moyenne: 4.01 sur 5

Mucus dans le nasopharynx chez un enfant

La nuit, le bébé s'est réveillé pendant 2 mois après s'être étouffé avec la morve. Morve comme du mucus, blanc. L'aspirateur ne s'étire pas complètement. Lavé 2 fois, n'a pas aidé. Écrase quand même. Dites-lui un rhume, que faire et s'il est possible de se baigner et de marcher?

Maladies chroniques: pyélonéphrite

Une consultation pédiatre gratuite est disponible sur le service AskPrach en ligne sur tout problème qui vous concerne. Des médecins experts fournissent des conseils 24 heures sur 24. Posez votre question et obtenez une réponse tout de suite!

Température basale de A à Z

Nos dirigeants planifient. Essayez de donner votre avis! ->

* Chers amis! Oui, c'est de la publicité, tournez comme il se doit!

Mucus dans le nasopharynx chez un bébé!

Les filles passent un bon moment de la journée! Je suis venu demander conseil. Notre Alyosha a eu le nez qui coule pendant une semaine, en quelque sorte guéri. Il y a environ 3 jours, une toux a commencé, le nez respire, mais il y a du mucus dans le nasopharynx. Nous le lavons à l'aquamaris, nous inhalons à l'air humide, nous creusons dans la nazivine... mais il n'y a pas d'améliorations. La nuit du 21 avril était terrifiante: Dita a été étendue sans caprices, et il s'est étonnamment endormi rapidement, une heure et demie plus tard une toux a commencé, j'ai immédiatement pris un verre d'eau, mais Alyosha ne s'est pas calmée en toussant et après 5 minutes a commencé à s'étouffer. Ils ont appelé une ambulance, nous ont emmenés à l'hôpital, le pédiatre a regardé, a déclaré que le mucus laissé après qu'un nez qui coule s'est accumulé dans le nasopharynx coule le long de la paroi arrière, et puisque le bébé de six mois ne sait pas comment le cracher, il essaie de tousser. La nuit d'aujourd'hui s'est calmée, mais la toux continue et avec elle la respiration est mauvaise. Peut-être que quelqu'un avait ça. Que traiter ?? Le pédiatre a dit que nous faisons tout correctement, mais pourquoi n'y a-t-il pas d'amélioration?... py. Sy. Bien sûr, j’ai déjà tout grimpé sur Internet, ils écrivent que ça peut accumuler de la salive du fait que les dents commencent à grimper (et nous n’avons que 6, 5 mois).

Lire les commentaires 18:

À peu près la même chose était avec ma fille. Des recommandations à ce qui précède. Levez la tête du lit (mettez quelque chose sous le matelas), et faites vomir (régurgiter) l'enfant le matin à jeun... Appuyez sur la racine de la langue avec une cuillère ou un doigt... Tout déchet sort de là. Ce sont les recommandations du médecin, je ne les ai pas faites moi-même. Même avant de roter, il est bon de le mettre sur votre ventre de sorte que votre tête soit en dessous des fesses et de masser (tapoter légèrement le bord de la paume de votre main) sur le haut du dos, mais pas sur la colonne vertébrale, mais sur les côtes.

ESB, merci beaucoup! Le médecin nous a également parlé de vomissements, mais il a conseillé de l'appeler si l'enfant étouffe à nouveau. Nous essaierons demain matin. Mais ils ne vous ont pas dit pourquoi ce mucus s'était formé?

salut! Nous avons eu quelque chose de similaire aux alentours de janvier. Au début, il toussa sèchement, puis gargouilla déjà. Et dans un rêve aussi. Directement étouffé de flegme comme si. Nous avons été traités avec un sirop contre la toux (nous avons dissous la poudre dans l'eau), nous avons bu du gedelix (10 gouttes 2 fois par jour, si la mémoire ne lâche pas). Cela nous a été attribué par le pédiatre. Il est bientôt passé. Et comment avez-vous traité la toux? Oui, il y avait aussi un nez qui coule. A été lavé avec des aigues-marines, plus le mucus a été aspiré avec une poire. Un autre vasoconstricteur nous a été prescrit, mais nous ne l'avons pas goutte à goutte, en lisant les instructions.

BelkaNurse Bonjour! Le pédiatre a déclaré que l'enfant essayait d'éliminer le nasopharynx du mucus en toussant, que les bronches étaient propres et qu'il n'était pas nécessaire de tousser. Vous devez vous débarrasser du mucus et la toux passera immédiatement

IamSHIKI, c'était aussi calme dans notre poitrine. Je ne sais pas pourquoi on nous a prescrit ces médicaments. Mais curieusement, ils ont aidé)

L'appareil Rivivin Baby nous a aidés, avec lui, vous pouvez aspirer la morve accumulée, vous devez d'abord inculquer un aquamaris (j'ai instillé une solution saline), puis aspirer... bien, bonne chance.

Nous sommes malades le mardi maintenant... une toux nasale qui coule... on nous a dit de goutte à goutte avec des aigues-marines ou quelque chose de similaire et de sucer... maintenant ttt morve moins.. on nous a prescrit du sirop pour la toux

IamSHIKI, et elle nous l'a dit... et a dit d'appeler un réflexe nauséeux sur un estomac vide pour que le mucus sorte du cou... mais nous avons un peu plus de sérieux que le snotty... alors que les rendez-vous aident

IamSHIKI, le mucus apparaît à la suite d'une infection. Il est nécessaire de traiter dur pour que la sinusite ne se développe pas. Dieu pardonne. Laissez le médecin vous prescrire des gouttes plus fortes. Le réflexe nauséeux aide vraiment à se débarrasser du mucus épais. Les muscles du nasopharynx se contractent et sont évincés.

GlinKi, chez les enfants de moins de trois ans, il n'y a pas de sinusite, car les sinus ne se forment pas...

GlinKi, la sinusite est exclue.. il y aura une bronchite...

En fait, dans ce cas, des antibiotiques doivent être prescrits. Sinon, la pneumonie est bonne. C'était donc avec mon Agatha (6 mois). Mais cette condition a été traitée avec son neveu avec des herbes et des gouttelettes, c'était dommage de regarder l'enfant éternellement squishy et suffocant. Mais maman écoute le Dr Komarovsky (pour qu'il soit vide). En conséquence, ils ont fait une radiographie à l'âge de 1 an; à l'intérieur de l'enfant, il n'y avait pas de sinusoïde; tout était obstrué de pus. Pour que. Maintenant, ils traitent.

Agusha utilise également de la rivrivine et aquamaris n'aide pas. Rien à sucer

IamSHIKI, faites de l'inhalation avec Lazolvan. Il aide à expectorer les expectorations et le mucus..

ESB, il semble que jusqu'à 2 ans, il n'y ait pas de sinusite. Alors l'ORL des enfants nous a expliqué. Bien que... Combien de médecins, tant d'opinions malheureusement

Ma copine était comme ça. Ils ont également appelé une ambulance. Larme bébé, cet article est très bon. Suce mieux que n'importe quelle poire. Nous avons également instillé puis sucé. Et l'autre petit étouffé directement

Ici, les gens lisent particulièrement attentivement, apparemment, ou ne comprennent pas l'essence du problème... Un adulte se débarrasse du mucus dans la gorge et le nasopharynx par expectoration, l'enfant ne comprend pas comment faire cela. Le même problème, fille 1. 4, les dents vont, le nez qui coule, le rivage Baby est une chose merveilleuse, mais elle aspire le mucus du nez seulement, et le caillot de la gorge aux rouleaux du nasopharynx, les expectorants ont tout essayé, le nez tombe tout ce qui est possible, mais au point non. La seule réponse plus ou moins raisonnable de l'ESB - merci, je vais essayer.

Un nez qui coule chez un enfant dans le nasopharynx gargouille et siffle et la morve ne disparaît pas

Un nez qui coule peut apparaître comme le premier signe avant-coureur d'une maladie infectieuse ou se développer après qu'il semble que la maladie ait été vaincue. Dans le deuxième scénario, cela se produit si l'enfant se sent d'abord.

Quelques jours plus tard, lorsque la température a baissé, il s'avère soudain qu'il ronfle périodiquement, grogne, cela est particulièrement visible pendant le sommeil, lorsque le bébé commence à respirer par la bouche. La morve peut même ne pas sortir du nez, elles coulent profondément dans le nasopharynx et l'enfant les avale.

Le mucus irrite les parois du larynx, il peut tousser, les attaques de toux sont particulièrement fréquentes la nuit. Une situation peut également survenir lorsque, pendant une hystérie prolongée, l'enfant essaie de tousser, les larmes gonflent sous l'action des larmes et le bébé tombe malade de morve, après quoi le soulagement arrive pendant un certain temps.

Cette condition ne doit pas être laissée au hasard, car même si la morve ne passe pas par le nez et que l'enfant l'avale, cela provoque en tout cas une gêne et nécessite un traitement (d'ailleurs, avaler la morve n'est pas du tout dangereux).

La morve dans le nasopharynx chez un enfant peut apparaître pour diverses raisons:

  • maladies infectieuses (infections virales respiratoires aiguës, grippe, varicelle);
  • allergie (l'option la plus difficile, car il n'est pas toujours possible d'identifier un allergène et de s'en débarrasser);
  • septum nasal déformé (si les voies nasales sont rétrécies, le mucus ne peut pas librement s'écarter et stagner);
  • mauvaise utilisation des préparations nasales (à savoir, gouttes vasoconstrictives, leur consommation est limitée à 5-7 jours, une utilisation plus longue provoque l'effet inverse et la rhinite ne fait qu'intensifier).

Chez les bébés de la première année de vie, le nez qui coule est beaucoup plus fréquent que chez les adultes. Cela est dû au fait que leurs voies nasales sont plus étroites.

En outre, la cause peut être que le nasopharynx n'a pas été nettoyé après l'accouchement. Provoquer un nez qui coule peut régurgiter et sécheresse de la cavité nasale (en hiver, il contribue au chauffage, en été - climatisation).

La rhinite peut apparaître même lorsque les dents éclatent: la muqueuse gingivale gonfle, la muqueuse du nasopharynx entier réagit, des bactéries pénètrent, des sécrétions vertes apparaissent.

Le nez qui coule est accompagné d'une occurrence aussi fréquente chez les enfants que la stomatite. En clinique, il peut être indiqué comme diagnostic, bien que ce ne soit en fait qu'une manifestation de la maladie. Mais ça passe tout seul en une semaine, et établir la cause qui l'a causé n'est pas toujours possible.

Les mamans se plaignent généralement que la congestion nasale se fait sentir le matin. Ici, vous devez évaluer la situation correctement et ne pas vous précipiter avec l'utilisation de gouttes vasoconstrictives.

Si, le matin, le lavage, l'hydratation, l'amincissement et le nettoyage de la muqueuse nasale, les enfants ont le même principe, et le nettoyage du matin est un processus naturel. Après tout, la formation de mucus est un phénomène normal. Ce n'est pas normal quand son éducation est excessive.

La rhinite allergique doit être traitée sous la supervision d'un oto-rhino-laryngologiste et d'un allergologue, car il est nécessaire de bien comprendre à quoi cette condition est associée. Les allergies alimentaires sont courantes, ce qui provoque également une congestion nasale..

Si le bébé a le nez qui coule, la décision la plus appropriée serait d'aller chez le pédiatre ou un spécialiste plus étroit (oto-rhino-laryngologiste, allergologue). Il est important de comprendre la nature de la rhinite et d'élaborer un schéma thérapeutique.

À un jeune âge, la morve est très insidieuse: chez les enfants, les voies nasales étroites et le tube auditif qui relie l'oreille moyenne au passage nasal commun, le plus souvent baille chez les enfants (et chez les adultes, il est fermé par un rouleau). Ainsi, le mucus du nasopharynx, une fois dans le tube auditif, peut provoquer une otite.

Attention! La chose la plus importante dans la lutte contre le nez qui coule chez l'enfant est l'hydratation (amincissement) et le nettoyage du nez.

Le soufflage doit être correct afin que le fait de se débarrasser activement du mucus ne le pousse pas dans les oreilles.

  • tour à tour: nettoyer d'abord un côté, puis l'autre;
  • l'intensité doit être modérée.

Si nous parlons de la couleur et de la densité des sélections, ici aussi, tout n'est pas toujours clair.

Par exemple, chez un bébé, le mucus coule du nez et est liquide et transparent. De nombreux parents commencent à instiller à la hâte des gouttes vasoconstricteurs. Mais ici, vous devez comprendre que si cela coule du nez, cela signifie que le corps lui-même essaie de tout nettoyer et s'en sort bien.

En cas de gonflement et de stagnation prolongés, la morve devient épaisse et ne souffle pas. Il semble que le soulagement arrive et que la maladie passera bientôt. Mais cela aussi n'est pas toujours bon. Le plus souvent, nos végétations adénoïdes et amygdales jouent le rôle d'un filtre, rencontrant une infection qui pénètre dans le système respiratoire.

Si ce schéma n'a pas fonctionné jusqu'au bout, alors, en conséquence, il ne peut pas se nettoyer, un gonflement se produit, des bactéries pénètrent et, par conséquent, des sécrétions vertes épaisses apparaissent. Il est temps de comprendre comment amincir la morve d'un enfant et commencer à agir.

Si l'enfant a une morve dans le nasopharynx et ne souffle pas, l'inhalation aidera. Mais malgré le fait que dans nos souvenirs d'enfance, l'inhalation est quelque chose de acquis, cette procédure doit être abordée avec beaucoup de prudence.

Pour les bébés, cette procédure n'est pas sûre, car sous l'influence de la vapeur, le mucus gonfle et peut bloquer complètement les voies nasales. L'enfant plus âgé se racle la gorge, mais le bébé peut ne pas faire face.

L'inhalation est contre-indiquée en cas de fièvre et d'infection bactérienne (par exemple, amygdalite, otite moyenne).

Pendant la procédure, la sécurité doit être assurée: les brûlures sont beaucoup plus graves qu'un écoulement nasal. Il est préférable d'acheter un appareil spécial - un inhalateur.

La procédure se déroule assise et sous la surveillance d'un adulte. Si vous remarquez que le bébé est hagard ou se comporte mal, vous devez arrêter.

Référence! Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser de la teinture de calendula, de propolis (s'il n'y a pas de réactions allergiques aux produits apicoles), des décoctions de camomille, de millepertuis et de menthe.

Si la morve est jaune, légèrement jaunâtre ou verdâtre, après lavage et nettoyage, il est nécessaire d'inculquer Albucid ou sulfacyl de sodium (appartient au groupe des médicaments antibactériens).

Les gouttes vasoconstricteurs sont sans aucun doute un point important dans le traitement de la rhinite, elles doivent être utilisées, mais il existe des nuances pour leur utilisation. Tout d'abord, en supprimant le gonflement du nasopharynx, nous combattons la cause du développement de l'otite.

Il est également important de savoir à quelle fréquence instiller des gouttes vasoconstricteurs? En règle générale, avant d'aller au lit, pour que l'enfant respire bien et ne s'inquiète pas, c'est-à-dire au moins deux fois par jour. La troisième fois, vous pouvez inculquer le matin, en regardant l'état du bébé et en évaluant le besoin.

Si au cinquième jour de l'utilisation des gouttes vasoconstricteurs, nous constatons que la maladie ne disparaît pas, alors les gouttes ne résistent pas, ce n'est probablement pas le SRAS, et vous devez chercher une autre raison pour le rhume.

Une autre nuance sur la bonne instillation de gouttes dans le nez. Souvent, les mères instillent des gouttes pour diluer la morve afin que le médicament pénètre dans le septum nasal et que la muqueuse reste sans exposition.

Lorsque vous instillez la pipette, vous devez vous tourner un peu vers le coin de l'œil, c'est-à-dire pénétrer sur la muqueuse de la coquille. En conséquence, le gonflement disparaîtra ici et la cavité nasale sera libérée..

Maintenant, il y a beaucoup de préparations froides qui contiennent des antibiotiques. Ici, vous devez être prudent. Tout processus doit passer par certaines périodes et il est peu probable que les antibiotiques aident à faire face à un nez qui coule plus rapidement..

En moyenne, un nez qui coule dure 5 à 7 jours. Si la morve est apparue et au cours des 3-4 premiers jours, les principaux symptômes ont disparu (les courants sont devenus plus fluides et calmes, l'enfant est devenu plus à l'aise), le système immunitaire se débrouille et vous avez juste besoin d'aider.

Important! Si un nez qui coule est causé par une allergie, des antihistaminiques sont prescrits.

Les petits enfants ne peuvent pas se moucher et aider à nettoyer la muqueuse. Il existe différents dispositifs pour cela: seringues et aspirateurs (pompes d'aspiration à buse). Mais ici, il est important de ne pas en faire trop. Avant de faire quoi que ce soit, vous devez déterminer combien de fois il suffira de vider et de nettoyer le nez.

Si vous comprenez qu'il suffit d'insuffler une solution saline et qu'il devient plus facile pour l'enfant de respirer, vous pouvez vous arrêter à cette procédure. Une aspiration trop fréquente peut conduire l'enfant à s'y habituer, et il sera alors difficile de lui apprendre à se moucher.

Les nuances de l'utilisation d'un aspirateur: si le mucus est épais et qu'il y a un gonflement du nez, vous devez d'abord instiller une goutte vasoconstricteur, puis - instiller une solution saline (quelque chose qui dilue la morve chez les enfants).

Ces procédures rendent la muqueuse nasale plus fluide et plus facile à retirer avec un aspirateur. Si cette procédure est effectuée sur la muqueuse œdémateuse, cela entraînera des sensations douloureuses chez l'enfant et un traumatisme de la muqueuse.

Chez les nourrissons également, il existe un nez qui coule. Après l'accouchement, le corps d'une petite personne est nettoyé, y compris la muqueuse nasale.

Si les parents commencent à aspirer activement la morve, le corps réagit en produisant encore plus de mucus. Et il se révèle un cercle vicieux: plus nous suçons, plus nous obtenons la décharge. Essayez de changer de tactique.

Si le mucus sort, il suffit de créer simplement des conditions confortables pour le bébé: de l'air frais et humide et un filet de solution saline au besoin. Afin que le mucus ne stagne pas pendant le sommeil, vous pouvez placer le lit sous une légère pente. Comme vous pouvez le voir, vous devez diluer la morve par tous les moyens et assurer leur sortie naturelle.

Une autre méthode efficace pour diluer la morve d'un enfant dans le nasopharynx consiste à se rincer le nez. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une solution saline, de l'eau salée faite maison (1 cuillère à café pour 1 litre d'eau), de l'eau minérale sans gaz ou des solutions spéciales d'eau de mer (Aqualor, Aqua Maris, etc.).

Les solutions de pharmacie toutes prêtes sont vendues dans une bombe aérosol facile à utiliser. Mais ici, il est nécessaire de prêter attention à l'indication du cadre d'âge pour l'utilisation du médicament. Plus l'enfant est jeune, moins la pression de pulvérisation peut créer..

Pour les bébés, le lavage avec un spray est contre-indiqué, il suffit d'insuffler une solution saline avec une pipette.

Malheureusement, il n'y a pas d'enfants sans morve. Le nez qui coule est le mécanisme de protection de notre corps. Et ici, il est important de comprendre comment se comporter.

Tout d'abord, il est nécessaire d'assurer un régime adéquat: température - 18-22 ° C et humidité - 45-60%. Il est également nécessaire de prévenir le dessèchement du mucus, vous devez donc décider comment amincir la morve chez un enfant:

  1. Rincer ou instiller avec une solution saline ou toute autre solution saline.
  2. Il est nécessaire de fournir une boisson abondante. Parfois, il est difficile de faire boire beaucoup à un enfant pendant une maladie. Il vous servira des plats magnifiques ou insolites, que vous pourrez proposer de concourir. Il n'est pas nécessaire de donner à votre enfant uniquement de l'eau ou de la compote, même le thé sucré en bénéficiera en tout cas.
  3. L'utilisation de gouttes vasoconstricteurs pour le libre passage du mucus améliorera également l'état de l'enfant.

Guérir un écoulement nasal avec la bonne approche n'est pas une tâche difficile, et l'objectif du parent est de l'empêcher de se développer en d'autres maladies plus complexes.

Un enfant qui ne peut pas se moucher et le mucus recueilli dans le nasopharynx ressent une gêne, il est difficile de respirer, car les voies nasales sont bloquées à ce moment, et la respiration par la bouche est problématique pour le bébé, en particulier pendant le sommeil. Par conséquent, vous devez savoir comment éliminer la morve du nasopharynx chez un enfant en prenant des mesures efficaces immédiatement après l'apparition d'un tel problème.

Dans les milieux médicaux, le mucus nasal est également appelé sécrétion muconasale. Il est produit à partir de la membrane muqueuse du nez dans le but de purifier l'air inhalé et de l'hydrater. Mais, avec l'inflammation de la muqueuse nasale, qui se produit pour diverses raisons, la quantité de mucus séparée du rhume augmente. Il s'accumule dans les voies nasales, formant des caillots et de la morve dans la gorge.

Une quantité importante de microflore pathogène provenant d'un nez rempli de mucus est expectorée par un soufflage normal. Pour aider le système immunitaire à faire face à la maladie, des médicaments et des procédures de traitement sont utilisés..

Les principales raisons qui provoquent une augmentation de la formation de mucus chez les enfants sont:

  1. Manifestation allergique de la réaction du corps sans signes de rhume. Cette condition peut être causée par de l'air pollué ou un trait héréditaire. Il se manifeste par une congestion nasale, des éternuements fréquents et des démangeaisons dans les voies nasales, le larynx peut gonfler, alors qu'il est impossible de soulager la maladie en soufflant.
  2. La morve stagne chez un enfant en raison du rétrécissement des passages avec un septum nasal déformé.
  3. Provoque un gonflement de la muqueuse et une infection inflammatoire. Dans ce cas, en règle générale, le mucus vert est sécrété par le nez.
  4. Trop d'air sec ou gorgé d'eau affecte négativement l'état de l'enfant. Cela provoque un écoulement nasal interne et une décharge abondante du nez..
  5. Peut causer une irritation de la muqueuse et une morve dans la gorge. Cette pathologie est due à une réaction vasculaire individuelle..
  6. Un nez qui coule prolongé et une morve interne peuvent apparaître après une utilisation prolongée de gouttes nasales. Il est recommandé de remplacer les gouttes nasales tous les 3 jours, car une utilisation plus longue des mêmes médicaments réduit leur efficacité.

Il n'y a rien de tel qu'un léger nez qui coule chez l'adulte ou l'enfant. Le processus inflammatoire de la muqueuse nasale peut se propager aux tissus voisins, provoquant une amygdalite, une sinusite ou une otite moyenne. Il doit être guéri, sinon, dans les cas avancés, un symptôme d'œdème allergique de la gorge peut survenir, ce qui complique le processus respiratoire.

Une approche prudente du diagnostic et de la question de savoir quoi traiter est nécessaire pour les nouveau-nés qui ont le nez bouché. Mais il faut se rappeler que le système immunitaire non complètement développé de l'enfant peut ne pas faire face à l'infection, à la suite de quoi des maladies graves telles que la bronchite, l'otite moyenne et d'autres maladies vont commencer, et cela peut se produire dans un très court laps de temps.

Si le bébé commence à ronfler légèrement sans signes évidents de rhume, il est possible que la morve dans la gorge ait provoqué la pénétration de poussière dans la cavité nasale. Par conséquent, pour vous débarrasser de l'inconfort, vous pouvez effectuer la procédure de lavage du nez avec une solution saline.

À cette fin, vous pouvez acheter le produit fini Aqualor ou Aquamaris dans les pharmacies. Ils sont peu coûteux. Après un tel lavage, l'écoulement de mucus sera rétabli, et la muqueuse nasale sera humidifiée, la morve dans la gorge commencera à être expectorée après un certain temps. Un lavage moins cher mais non moins efficace qui aide à éliminer le mucus de la gorge est effectué avec de l'eau minérale Essentuki-17.

Avant la procédure, le volume d'eau requis est chauffé de sorte que le dioxyde de carbone utilisé pour bloquer l'eau s'est évaporé, et également qu'il ne provoque pas de spasmes et d'inconfort lorsqu'il est injecté dans le nez de l'enfant. Le traitement par instillation d'eau salée d'un rhume peut être effectué plus de 5 fois par jour.

L'enfant est allongé sur un tonneau et de l'eau est injectée dans la narine. Dans ce cas, le mucus s'écoulera du nez avec de l'eau. À la fin de cette procédure, 1 goutte de solution saline est injectée dans chaque narine afin qu'elle agisse de manière similaire à l'agent thérapeutique jusqu'au prochain lavage. Une fois injecté, la tête de l’enfant doit être rejetée en arrière afin que le sel contenu dans le nasopharynx de l’enfant puisse continuer à produire ses effets. Peu de temps après, le bébé pourra se racler la gorge.

La solution de sel de table ou de sel de mer peut être préparée indépendamment. Dans 0,5 litre. de l'eau bouillie tiède est ajoutée 0,5 c. sel. Après cela, la solution doit être filtrée à travers une gaze ou un filtre. Cet outil traite le nasopharynx tout au long de la journée si l'enfant a une morve dans le nasopharynx et qu'il n'explose pas. Avant réutilisation, le fluide doit être réchauffé à une température confortable. Un enfant de plus de 4 à 5 ans peut se rincer le nez, puisant de l'eau dans le nasopharynx. Cela aidera à fluidifier le mucus et à le libérer par la bouche..

Certains médecins prescrivent des inhalations. Cette procédure non seulement dilue et favorise l'élimination du mucus, mais a également un effet thérapeutique du rhume.

Pour effectuer l'inhalation de vapeur avec des enfants, il convient de garder à l'esprit qu'ils doivent être âgés de plus de 6 ans. Dans la chaîne de pharmacies, vous pouvez acheter un inhalateur spécial. Pour les nouveau-nés, il suffit de rester un certain temps dans une pièce avec de la vapeur saturée dans l'air pour que la morve soit expectorée.

L'inhalation est effectuée avec une solution saline ou avec l'ajout d'interféron. Une solution saline isotonique pénètre profondément dans la muqueuse et a un effet nettoyant, après quoi les expectorations sont expectorées.

Si l'enfant a une morve dans le nasopharynx et ne se mouche pas, cela provoque un inconfort important. Puisque la nature permet la respiration nasale, le bébé respire de cette façon. La respiration buccale lui est problématique, surtout pendant le sommeil. Par conséquent, pour les parents, la tâche numéro 1 consiste à prendre des mesures urgentes pour améliorer l'état de l'enfant..

La morve (mucus nasal, sécrétions muconasales, sécrétions) est produite par la muqueuse nasale pour hydrater et purifier l'air inhalé.

Dans les processus inflammatoires de nature diverse, la quantité de décharge augmente respectivement, remplissant les voies nasales, s'accumulant en caillots.

Le soufflage régulier élimine une quantité importante de microflore pathogène, et l'utilisation de procédures médicales et de médicaments aide le système immunitaire à faire face au malaise.

Il existe plusieurs facteurs qui provoquent la morve chez les nourrissons et les enfants plus âgés:

  1. Infection. Provoque une inflammation, un gonflement de la muqueuse, accompagné d'une décharge abondante de la phase liquide aux caillots verts.
  2. Air séché ou humidifié. Dans le premier cas, des caillots et des croûtes se forment, dans le second, l'enfant écrase avec son nez, car la morve coule en continu.
  3. Réaction vasculaire individuelle. Certains bébés ont un écoulement nasal lorsqu'ils sont nourris avec des préparations pour nourrissons, qui agissent comme des irritants muqueux..
  4. Allergie. L'air pollué, les facteurs héréditaires indésirables provoquent l'apparition d'une décharge liquide transparente. Cela peut être accompagné de démangeaisons dans le nez, d'éternuements, d'un gonflement des paupières..
  5. Déformation de la cloison nasale. Le rétrécissement des passages favorise la stagnation du mucus.
  6. Réaction à l'utilisation de préparations nasales. Si le nez qui coule du bébé persiste, un changement de vasoconstricteur diminue tous les 3 jours est recommandé. L'utilisation d'un élément sur une période spécifiée affaiblira son effet, nécessitera une augmentation des doses.

Un nez qui coule n'est pas si inoffensif. Une inflammation non traitée peut se propager, provoquant des maux de gorge, une toux et une otite moyenne; mucus stagnant - sinusite; œdème allergique - difficulté à respirer la gorge.

Pour le nouveau-né, un diagnostic et un traitement rapides sont particulièrement importants. Compte tenu de sa taille, il est clair que du nez aux oreilles, bronches, poumons, l'infection peut pénétrer en peu de temps.

Important! En cas de froid, la pièce fournit de l'air frais et humide (18 ° C / 70%). L'enfant doit être habillé chaudement, recevoir une boisson non chaude et abondante (eau, compote).

  1. Rincer le nez. Si le bébé commence à ronfler, mais qu'il n'y a aucun autre signe de rhume, il est possible qu'il ait un nez qui coule ordinaire ou que de la poussière soit entrée dans son nez, ce qui a provoqué une accumulation de décharge. Dans ce cas, cela vaut la peine de commencer par se laver le nez avec des solutions salines. Les médicaments souvent recommandés Aqualor, Aqua Maris sont assez efficaces. Un brouillard salin correctement sélectionné pour le nouveau-né assure l'écoulement, l'hydratation et le traitement du mucus nasal. Cependant, leur prix ne convient pas à tous les parents. Comme option moins chère, vous pouvez utiliser l'eau salée d'Essentuki-17. Avant utilisation, une petite quantité d'eau est légèrement réchauffée pour que le gaz sorte et que sa température soit plus confortable pour le bébé. Instiller avec une pipette normale 5 fois par jour ou plus. Il est préférable de mettre le bébé sur le côté, alors l'eau minérale coulera avec le mucus. Après le lavage, égouttez en plus 1 goutte pour qu'elle s'écoule dans le nasopharynx. L'effet est similaire aux produits pharmaceutiques. Vous pouvez préparer vous-même une solution saline: 1/2 c. sel pour 500 ml d'eau filtrée bouillie tiède. Passer la solution à travers une étamine, utiliser pendant la journée, en réchauffant légèrement les portions souhaitées. Un enfant de 4 à 5 ans peut apprendre à tirer du sérum physiologique à travers le trou au-dessus d'une petite langue. Ainsi, la congestion liquéfiée entrera progressivement dans la bouche. Si le bébé apprend à se gargariser, il lui sera facile de cracher du mucus avec de l'eau. La même solution saline convient au rinçage..
  2. Inhalation. La morve dans le nasopharynx chez un enfant peut être diluée et traitée par inhalation. Pour tout bébé, en particulier un nouveau-né, les inhalations nasales sont effectuées uniquement selon les directives d'un médecin.
  3. Inhalation de vapeur. Les traitements à la vapeur sont montrés à partir de 6 ans. Pour les enfants de 1 an à 6 ans, vous pouvez simplement rester dans la salle de bain ou la cuisine pendant 5-7 minutes, où la vapeur du pot avec de l'eau bouillante vient. Pour les plus petits de la pharmacie, des inhalateurs spéciaux sont vendus.

Important! La plus grande efficacité d'inhalation se situe dans les premières heures de la maladie.

Les inhalations à la vapeur ne sont pas autorisées avec:

  • température supérieure à 37,5 ° C;
  • infections bactériennes;
  • tendance aux saignements de nez;
  • maladie des oreilles, des poumons et du cœur.

Pour effectuer la procédure d'inhalation, vous avez besoin de:

  • avant la session, résistez à l'intervalle après avoir mangé 1 à 1,5 heure;
  • respirer par le nez pendant la séance;
  • Ne parlez pas, n'interrompez pas le traitement;
  • ne laissez pas les enfants sans surveillance;
  • après la session, il n'est pas souhaitable de parler, crier, boire, manger 1 heure.

La durée de la procédure pour les nourrissons est de 3 minutes, pour les enfants de plus d'un an - 5-7 minutes, effectuée 3 fois par jour.

S'il n'est pas possible d'acheter un inhalateur de pharmacie, le mucus du bébé dans le nasopharynx est dilué avec une hydratation et un réchauffement à l'aide de moyens improvisés.

Faire bouillir de l'eau dans la bouilloire, refroidir à + 30 ° C pour le bébé, à + 35... + 40 ° C - pour le bébé jusqu'à 2 ans. Il est préférable d'envelopper la bouilloire avec une serviette pour maintenir la température souhaitée. Pour mettre sur son nez un long entonnoir pour l'inhalation de 2-3 couches de papier blanc vierge. Le bébé doit être éloigné du réservoir.

Les parents s'assurent personnellement que le niveau d'eau est en dessous de la sortie de la bouilloire et que l'air inhalé ne brûlera pas l'enfant à l'intérieur.

Pendant l'inhalation humide, les caillots et les croûtes séchées gonflent. Les enfants plus âgés se muent, tandis que les petits enfants peuvent fermer complètement les allées.

Attention! Si le bébé est capricieux, anxieux ou somnolent, la procédure doit être arrêtée immédiatement!

  1. Inhalation avec une solution saline. La solution saline (solution isotonique) est de l'eau salée d'une certaine concentration. Vous pouvez acheter une solution saline de pharmacie prête à l'emploi ou faire à la maison (1 cuillère à café de sel pour 1 litre d'eau). À l'aide d'un inhalateur, une solution isotonique pénètre profondément dans les cavités nasales et les sinus, hydrate et protège efficacement la muqueuse. La régularité des procédures est similaire à la méthode à la vapeur. Si les jeunes enfants tolèrent calmement les séances, le montant peut être porté à 5-6 par jour.
  2. Inhalation avec interféron. Avec une rhinite virale, des séances avec interféron sont prescrites. Conditions de base:
  • appliquer dans les premières heures de la maladie;
  • uniquement selon les directives d'un médecin;
  • non recommandé pour une infection bactérienne.

La dégradation de l'environnement, une mauvaise nutrition, l'eau affaiblissent le corps et provoquent des réactions allergiques.

Les allergènes les plus courants sont le pollen des plantes à fleurs, la poussière de rue / maison et les acariens..

Lorsqu'elles pénètrent dans les voies respiratoires du bébé, une morve transparente coule sans arrêt, la muqueuse se développe et s'enflamme, des caillots s'accumulent dans le nasopharynx. Si vous ne vous précipitez pas immédiatement, il y a un risque de gonflement.

  • protéger le bébé contre les allergènes;
  • rincer le nez et la gorge avec une solution saline, retirer la morve des bébés avec un aspirateur, les plus âgés souffler;
  • ne comptez pas sur les vasoconstricteurs, consultez un médecin au sujet des antihistaminiques (anti-allergiques);
  • renforcer les mesures d'hygiène (nettoyage des pièces humides, traitement des matelas, changement de linge fréquent).

Habituellement, un tel complexe donne un résultat positif rapide..

Dans une armoire à pharmacie à domicile, il devrait toujours y avoir des médicaments vasoconstricteurs pour enfants. Ils ouvrent l'accès à l'air, aident les médicaments antiviraux, les antibiotiques montrent leur effet dans la cavité nasale. Application 2x recommandée dans les 3 jours.

Des antibiotiques goutte à goutte (selon les instructions) sont recommandés lorsque du mucus épais et persistant apparaît. Avant chaque utilisation du médicament, assurez-vous de vous rincer et de vous moucher.

Habituellement, après 3 jours, la décharge s'affaiblit. Avant leur disparition complète, le nez est instillé de solution saline, régulièrement frégée..

C'est un moyen facile pour les enfants qui ne savent pas se moucher, y compris les nourrissons.

Tordez les flagelles du coton, trempez dans de l'huile végétale bouillie et refroidie. Avec de légers mouvements de rotation, entrez dans le passage nasal et, tout en tournant, retirez-le.

Plus efficace lorsque la morve squish profuse, est l'utilisation d'aspirateurs - dispositifs d'aspiration.

  • caoutchouc - une poire avec un bout doux;
  • mécanique - aspiration de mucus par les adultes;
  • électronique - aspiration automatique;
  • Aspirateur - un vide est créé dans l'appareil en se connectant à un aspirateur (les secondes passent de l'allumage au nettoyage du nez).

Vous pouvez faire face à tout nez qui coule chez un enfant, l'essentiel est de ne pas courir.

Bonjour à tous! Nous avons donc eu notre premier rhume à 7 mois, il y a deux semaines dans la soirée, Ani a eu de la morve, s'est levé plus que d'habitude et la température a augmenté de 38,2 la nuit. En général, la température a traversé les efforts du pédiatre local et privé par jour, et toujours se battre avec un nez qui coule ((principalement la morve transparente, couler dans le nez de Humer, Aquamaris, enlever le mucus avec un aspirateur (avec des crises de telle sorte qu'une nouvelle morve apparaît après les larmes), Vibrocil ou Nazivin la nuit, mais maintenant là ((. Lire la suite →

Des filles, un enfant de six mois et demi. Depuis environ un mois, nous nous inquiétons du nez. Pas de morve, j'ai nettoyé les Cosaques, mais quand il suce son torse droit, il a commencé à ronfler la nuit. On a l'impression d'être assis quelque part dans le nasopharynx. Le médecin avait, comme prescrit par Akvalor, n'aide pas. Que dites-vous comment aider Lala? En savoir plus →

Je dirais même un nez qui coule. Le nez est propre, mais le lalik s'enfonce déjà avec de la morve, quelque part dans le nasopharynx. Les gouttes n'aident pas (nous donnons une nazivine pour les enfants jusqu'à un an), pompent une poire, tout est inutile, elles ne sont ni là, ni de retour, en aucune façon. Qui a vu comment aider l'enfant. En savoir plus →

Mon bébé a eu du mucus dans le nasopharynx (grognements). Pas de morve. Un pédiatre nous a regardés 3 fois. Et il aime tout, tricher sur ses dents et l'air sec. Mais alors je ne peux pas calmement regarder mon enfant tomber malade. Nous sommes à peine arrivés à laura, et Dieu merci, ils ont réussi! Mal d'oreille, gorge, nez. Les filles, ne croyez pas à ces contes de fées sur les dents! Oui, les dents, mais il faut être soigné! Et la question est, comment traiter la gorge d'un bébé à 9 mois? Lugol sur la tétine est tout ce qui nous a été assigné. V. En savoir plus →

Réponses Komarovsky E.O. La toux avec un nez qui coule se produit lorsque la morve coule des parties postérieures du nez à travers le nasopharynx, l'irritant et provoquant une toux. Il n'y a pas de pilules qui peuvent être données à l'enfant et qui peuvent aider dans une telle situation. Erespal n'a rien à voir avec cette situation. Il doit être remplacé par le lavage du nez (avec des solutions salines), la position élevée de la tête du lit pendant le sommeil et de l'air propre, frais et humide dans la pièce. En savoir plus →

Les filles, un tel problème. enfant de 5 ans, tourmenté par une morve épaisse. Aujourd'hui, lors du rendez-vous, le médecin a déclaré que dans le nasopharynx, il y avait une énorme quantité de morve épaisse et pendante. ledit rinçage avec une solution saline. Je n'ai jamais lavé le nez d'un enfant, je ne sais pas comment le faire, et en général j'ai peur. Dites-nous comment rincer correctement ou comment le faire. En savoir plus →

Enfin, nous avons découvert la cause de notre morve verte constante et du SRAS fréquent - les végétations adénoïdes. L'ORL est descendue et nous a dirigés vers la radiographie des sinus nasaux, du résultat qu'elle s'est presque écrasée des selles adénoïdes du 3ème degré, le nasopharynx est presque complètement bloqué, 2 mm de lumière. Je suis sous le choc. Après tout, combien d'ORL nous nous sommes promenés et nous avons tous dit que nous avions la morve verte des allergies! Et donc. immédiatement 3 degrés (((Elle ne sait pas non plus comment nous traiter, car nous sommes allergiques. À nasonex, à. Lire la suite →

Bonsoir, j'écris car il y a beaucoup de doutes et de contradictions en moi. Un enfant (2,5 ans) va à D / C depuis une semaine et hier après-midi, j'ai remarqué qu'il avait de la sève, mais la sève n'est pas virale, mais vert bactérienne et ils sont assis à l'intérieur, coulent dans le nasopharynx. Je ne l'ai pas traité, mais je l'ai lavé avec une solution de sel de mer et aspiré avec une pompe d'aspiration. Et la nuit d'aujourd'hui, il dormait très mal, et tout le temps il se serrait à l'oreille (que ce soit hypothéqué ou blessé), nous sommes allés à l'ORL. Il avait l'air de la gorge, des oreilles. En savoir plus →

Je suis à perte! Je suis allé 9 jours morve, et nous avons commencé à tousser. Avant cela, je traitais comme ça: je le lavais très souvent avec une solution physique, pour la nazivine la nuit, car La nuit, elle ne respirait pas, se lavant constamment le visage, ventilant la pièce, la mettant souvent sur sa poitrine et donnant à boire de la camomille. Dans une maladie passée, cette méthode a fonctionné. Et cette fois, l'enfant a commencé à tousser le jour 9, la morve n'a pas coulé, mais s'est coincée dans le nasopharynx, il ne peut pas manger parce qu'il étouffe ou dort, le lavage ne fonctionne pas. En savoir plus →

Les filles ont déjà passé une semaine et ma fille est toujours malade. le rythme n'était que de 1 jour 37,9, et tous les autres jours nez bouché et toux. Traités: Viferon, Prospan, Tonsilgon, Nazivin, puis le médecin a changé pour Viferon + Erespal + Lazolvan + Tonsilgon et des gouttes de nasol, mais une semaine s'est écoulée et l'état de la fille ne s'est pas amélioré. Maintenant, on nous a prescrit un antibiotique, mais je ne veux pas le donner à un tel bébé, elle a presque 6 mois. Toux, le médecin dit que la morve entre dans le nasopharynx et elle tousse, mais. En savoir plus →

Je suis venu pour des conseils. Le fils a 6,5 ​​ans. Il était toujours rarement un enfant malade, s'il était malade, alors, généralement, très facilement et pas pour longtemps. L'enfant est actif, fait du sport, etc. Il n'y a jamais eu de problèmes de nez, les spécialistes ORL ont subi un examen médical en été. Et le 1er novembre, le fils est tombé malade, a commencé par une toux légère et un léger nez qui coule, puis la toux s'est intensifiée, est allée chez le médecin, a commencé à être traitée, mais la toux n'a pas disparu, le nez qui coule n'a pas aggravé et n'a pas vraiment dérangé, en général l'enfant respirait par le nez, il y avait juste de la morve. En savoir plus →

Les filles conseillent comment traiter un nez qui coule? L'enfant 1.3 est allé la deuxième semaine en tant que fils avec morve. Le nez n'est pas mal bouché, mais la morve coule droit. Et quand il dort, ils s'écoulent probablement dans sa gorge et il commence à tousser. Vous pouvez directement entendre la morve dans le nasopharynx et il s'étouffe avec eux. Chez le médecin, ils ont d'abord prescrit de l'eau de mer + vibration, il n'y a pas eu d'amélioration. Maintenant, ils ont prescrit glazoline + eau de mer. Ça n'aide pas non plus. Et toujours très inquiet que la deuxième semaine sur les vasoconstricteurs. Je ne goutte que la nuit. En savoir plus →

Je ne sais pas quoi faire, l'enfant a un mois et 5 jours, un nez qui coule, surtout la nuit, notre maman prend ses seins en position allongée horizontalement, puis elle ne tousse pas, elle boit aussi de la bouteille uniquement horizontalement en position allongée, sinon elle s'étouffe, pour la deuxième semaine, on est malade 16 jours Il y avait à la fois un pédiatre et deux ORL, un traitement a été prescrit pour les suppositoires de protargolum et de viferon, l'albucide et l'aspiration de la morve. Du protargol, les buses se sont séchées en croûtes et ont cessé d'aspirer, mais ont marché dans le nasopharynx, maintenant le protargol ne peut pas durer plus de 7 jours. En savoir plus →

Je m'assois et pleure. Eh bien, je ne peux plus le faire. il n'y a ni fin ni bord à notre morve. les médecins les plus intéressants ne disent vraiment rien.   Commencez d'abord: le 10 novembre, les végétations adénoïdes ont été supprimées et les amygdales coupées, car elles étaient souvent malades (une fois par mois, voire plus souvent sans jardin), ne dormaient pas bien la nuit, ne respiraient pas par le nez et ont récemment commencé à entendre pire. L'opération a passé, le rêve s'est amélioré, même certaines lettres sont apparues, qui n'étaient pas là. tout va bien. Mais j'ai probablement fait une énorme erreur sur le troisième. En savoir plus →

Infectée par une fille, elle a mal à la gorge et au début, il y avait de la morve. Elle se remet des antibiotiques, semble-t-il, mais je ne me remets pas pour le deuxième jour: la température atteint 39, les os et les maux de peau, le nasopharynx fait vraiment mal, l'écoulement du nez avec l'anémone, sa tête se casse, de telles nausées, j'ai peur d'oublier de donner ou de donner des médicaments à l'enfant. Je dors tout le temps, bravo ma fille, joue tranquillement. Ce n’est pas un problème d’appeler un médecin, le problème est d’ouvrir la porte d’accès, l’interphone est cassé et la fille panique a peur d’être laissée seule. Conseillez quoi prendre, bien sûr je ne prendrai pas d'antibiotique. En savoir plus →

Bonjour les mamans! En général, l'enfant a une toux sèche de 3 jours, il n'y a pas de force, comment le rendre humide pour qu'il s'écarte plus facilement. Il boit beaucoup, l'humidificateur pour max fonctionne 24 heures sur 24, marche dans la rue.. Il n'y a pas de température, une respiration sifflante aussi, le médecin a généralement dit qu'elle était en bonne santé et qu'elle ne prescrirait pas trop. Mais la toux est effrayante le soir, les inhalations sauf. Il parait qu'il tousse de la morve, mais rien n'arrive à exploser, tout est dans le nasopharynx, on se rince à l'infini. Besoin de vos conseils. En savoir plus →

La veille, nous rendions visite au marié, et maintenant d'où cela venait-il ?? Hier soir, Alice et moi avons commencé à poser le nasopharynx. Et ni morve, ni toux, mais le nasopharynx fait mal méchamment. Je pense que mon petit renard aussi l'avait parce que nous avons commencé à siffler en même temps. Moi-même, je me suis immédiatement précipité pour me rincer, boire du lait avec du miel et du beurre, faire de l'inhalation. Et bébé comment guérir ?? Je donne un baiser chaud, aigue-marine dans mon nez, bien qu'il n'y ait pas encore de morve, mais aussi de germes. En savoir plus →

Comment allez-vous?) Quelques nouvelles) Nous sommes de nouveau en congé de maladie (j'ai pris un enfant normal de la maternelle, la température a augmenté de 38 et 9 le soir, mon nez a gargouillé. J'ai appelé une ambulance, car la clinique pour enfants ne fonctionnait pas le 4 novembre (nous étions convaincus que la température avait augmenté par petites dents! Je ne crois pas. répéta mon esprit. Samedi un pédiatre est venu et a versé ce qu'il y avait sur ses dents (Et de la morve gargouillis dans le nasopharynx et falsifier moins de 39 ans, toutes ses dents. Aujourd'hui, ils ont déjà prescrit un antibiotique à boire, ça fait déjà de la fièvre depuis plus de 5 jours (ma pauvre enfant, quand tout est fini (et j'ai fait une bonne action) j'ai marché, j'ai marché dans la rue et j'ai trouvé une carte. Lire la suite →

La situation est la suivante: l'enfant a 6,5 ​​mois. Ces derniers jours, j'ai commencé à rejeter fortement ma tête en arrière et j'ai semblé hocher la tête avec une grande amplitude. A ces minutes, il peut pleurnicher, ou il peut rire, faisant un nez "hérisson". Je ne comprends pas quel est le problème? De plus, il commence presque toujours à hocher la tête en étant allongé sur le ventre, en se cognant le nez sur le tapis / lit. Naturellement, commence à sangloter. J'ai lu sur Internet des films d'horreur! On dirait normal pendant ces hochements de tête. Je viens de terminer le massage prévu en 6 mois. Masseur l'a félicitée! Tout va bien. Même pendant le massage, elle. En savoir plus →

Bonjour. Nous avons un tel désastre. la fille 2.6 est malade depuis un mois et demi avec une morve de toux. La toux était guérie, était sur le point. bronchite. morve comme aussi. Laura et un allergologue les ont observés à la clinique régionale pour enfants de Rybatskaya. Laura a eu 2 fois, a déclaré que les végétations adénoïdes étaient normales. Quand était le père? ils ont bu de la bronchite et la morve a coulé à nouveau, aujourd'hui ils sont retournés à l'ORL, ils ont testé les éosinophiles (non trouvés), ils ont également fait une radiographie du nasopharynx et ici il nous a donné un diagnostic d'adénoïdes de grade 3. En savoir plus →

Je suis fatigué de la clinique, ils ne savent rien, et dans les hôpitaux, quand nous mentons, vous n’obtiendrez pas non plus de consultation adéquate. Je ne dis rien des neurologues, maintenant nous parlons de nos intestins.. Je suis fatigué de ne pas avoir de diagnostic. En général, dès le premier jour de vie, après la première tétée, le bébé s'est contracté, a crié, en général des coliques. Mais ici, il s'agit de trois ans et les problèmes d'estomac sont exacerbés. Les infections intestinales les plus fortes ont commencé à se produire, ces dernières s'accompagnant de pertes de conscience, de convulsions et d'intoxications, infections qui ne sont pas exactement établies. En savoir plus →

Comment. Arisha est constamment malade. Ceci est un microbe qui marche. En moins de deux semaines, nous sommes de retour avec morve. En conséquence, chaque fois que tout le monde est malade ensemble. Et je suis également traité avec des antibiotiques locaux. Soit la sinusite ou la conjonctivite. Je pense que nous allons retarder la planification du deuxième enfant pour longtemps. Et si nous avons déjà réussi ce mois-ci et que mon nasopharynx me fait encore mal? Il semble dangereux de contracter des infections virales jusqu'à 12 semaines. Eh: (((((les filles qui sont enceintes de leurs deuxièmes enfants ou qui planifient comment être? Attendez. En savoir plus →

Après quelques jours, elle a commencé à devenir vraiment malade. Apparemment, j'ai attrapé une infection, car il y avait une morve verte pendant une semaine, et pendant la troisième semaine, elle était étouffante, la morve ne coule pas, mais le mucus dans le nasopharynx interfère, chatouillant le matin dans une narine. Je ne peux en aucun cas me débarrasser de la congestion. Dégoulinant de nazivine, mais ça ne peut pas être long. Déjà fatigués. Le médecin est en vacances, il faut attendre même quand il sort. L'enfant n'est pas malade, mais a également commencé à se réveiller avec un nez essoufflé. Jusqu'à présent, je ne lui ai donné que de la miramistine. Comment traitez-vous votre nez et vous-même avec votre enfant? En savoir plus →

Comment aider la fille de deux mois? Les filles, il y a une semaine, le fils est tombé malade (an et 9 mois). Toux, morve, température, en général, au maximum. Le rythme a augmenté au maximum le deuxième jour à 39, puis la seule fois où il a été renversé par Nurofen. Le lendemain, elle avait déjà 37,5 ans, elle a appelé un médecin pour regarder sa gorge et écouter ses poumons, elle n'est pas descendue. Elle a prescrit du sérum physiologique pour se rincer le nez, lui sucer le nez, de la miramistine pour se gonfler dans la gorge, du viferon dans le cul 2 fois par jour, de l'inhalation de solution saline, de la toux est endormie, il sera difficile de respirer si, puis, si nécessaire, de la nazivine. N'a fait que le premier. En savoir plus →

Depuis 1,5 semaine maintenant, ce n'est pas clair ce qui se passe ici! ✔ Bave et dégoulinant, je ne compte même pas. Ils sont avec nous depuis 2 mois ✔ Tout a commencé avec snot. Le nez est propre, la gorge n'est pas rouge, la respiration est propre et ils sautent quelque part le long du nasopharynx avec macroscopie et parfois rot. En général, elle n'est pas gênée. Mais elle grogne lorsqu'elle est allongée sur le dos ✔ la température augmente périodiquement. Au-dessus de 37,4 n'avait pas l'intention même une fois. Lui-même tombe ✔were a commencé subsera. Zelentsoy. Et les kakahi eux-mêmes sont jaunes. Mais les sous-sérums sont verdâtres. Et après les superservers. En savoir plus →

Comment comprendre? Mon nez est bouché, mais pas beaucoup, je peux respirer. Quand je me couche complètement, il se bouche, il dégouline la nuit. Pas de morve. Tout démange, démange, les yeux sont aussi gênés. Ma gorge ne me fait pas mal, mais c'est comme une enflure dans mon nasopharynx. En savoir plus →

Il y a 2 semaines, ils sont tombés malades, la morve a commencé à s'écouler sur la paroi arrière, un peu de toux.Lor nous a prescrit une gouttelette, puis d'autres et tout semblait partir, mais une respiration sifflante est apparue. Ils ont commencé à respirer avec le médicament, et cela aussi a disparu. Puis une forte fièvre, un test sanguin a révélé une infection bactérienne. Ils ont commencé à boire un antibiotique. Après 2 jours, la gorge est devenue tout simplement laide. Le pédiatre a déclaré que ce n'était pas un mal de gorge, a prescrit Miramistin et tonsilgon (dans le contexte de ces médicaments, la gorge est devenue beaucoup mieux), a déclaré que la respiration était un peu rude. Mais un nouveau est apparu. En savoir plus →

Il y a 2 semaines, ils sont tombés malades, la morve a commencé à s'écouler sur la paroi arrière, un peu de toux.Lor nous a prescrit une gouttelette, puis d'autres et tout semblait partir, mais une respiration sifflante est apparue. Ils ont commencé à respirer avec le médicament, et cela aussi a disparu. Puis une forte fièvre, un test sanguin a révélé une infection bactérienne. Ils ont commencé à boire un antibiotique. Après 2 jours, la gorge est devenue tout simplement laide. Le pédiatre a déclaré que ce n'était pas un mal de gorge, a prescrit Miramistin et tonsilgon (dans le contexte de ces médicaments, la gorge est devenue beaucoup mieux), a déclaré que la respiration était un peu rude. Mais un nouveau est apparu. En savoir plus →

Je m'excuse d'être franc. J'ai une morve verte très épaisse, seulement de la morve. Mais ils sont partout dans le nasopharynx, se raclant la gorge aussi. Rien ne fait mal. Mais le matin, tout le nasopharynx et le nez sont bloqués par eux lorsque je me réveille, et ils sont en principe toute la journée. Je rince avec Aqua Maris, je creuse avec du Pinosol et de l'huile de Tui. Et encore un tas de morve. N'allez pas chez le médecin. Que peut-on faire d'autre? Et en général, vous pouvez vous promener avec l'enfant à une température de -5-10 degrés avec une telle morve? En savoir plus →

Vraiment des dents? Cela a commencé par le fait que la salive coulait dans la rivière, a commencé à tousser avec eux. Il met tout dans sa bouche, touche ses gencives avec ses doigts. Avant-hier, un nez qui coule a été ajouté morve transparente, écraser quelque part dans le nasopharynx, ne pas couler. Et tousse après avoir mangé ou grogne avec son nez. Merde, et sinon des dents? J'ai appelé un médecin, j'attends. Conclusion: tout cela s'est transformé en SRAS, l'enfant est malade de la morve et des expectorations, surtout après avoir mangé. Nous sommes traités par inhalation. En savoir plus →

Ma fille avait 19 jours. Hier, j'ai commencé à écraser dans mon nez, quelque part dans mon nasopharynx, j'ai retiré une morve jaune avec du turundochki, à partir d'hier je nettoie périodiquement mon nez et ils sont soit transparents soit jaunes. Grogne le plus souvent en mangeant. Et c'est quoi? nez qui coule physiologique ou pourrait ramasser quelque chose, même si je ne comprends pas. J'ai appelé un médecin. on attend, je veux savoir qui c'était. Il y avait un médecin, c'est un nez qui coule physiologiquement. Mais regardez toujours l'enfant, loué ce qui a causé. En savoir plus →

L'enfant a un mois et demi. Hier, ma fille a sauté sans succès, allongée sur le dos, toussé et a commencé à grogner son nez. En savoir plus →

Je suis terrifiée (nous avons des problèmes avec les intestins, nous n'avons toujours pas de diagnostic, mais même pendant les infections intestinales sévères, nous n'en avons pas eu! L'enfant a le nez qui coule depuis 2 semaines, maintenant il y a un léger rythme-37, tout le monde a de la morve dans son nasopharynx alors ne les faites pas exploser. En général, je suis allé aux toilettes, et là! C'est comme un tas de morve! J'avais peur, je l'ai jeté, bien sûr, j'ai dû aller au laboratoire tout de suite.. Le médecin fait peur que ça puisse être un parasite disséqué! Terrible horreur! Est-ce que c'est ne peut pas être Lire la suite →

Mon fils avait le nez qui coule, la morve loin dans le nasopharynx, épaisse, mais transparente, ne coulant pas, elle est très difficile à enlever. De là, mon fils a commencé à tousser. J'ai appelé un pédiatre, nous attendons. Mais nous l'avons de la «vieille école», si l'enfant a une morve qui peut être lavée ou marchée, il peut prescrire des antibiotiques (elle nomme toujours l'aîné constamment, en se référant au VIRUS! Bien que nous ayons de l'asthme bronchique allergique). Je dégouline de solution saline, souvent toutes les heures, probablement, un humidificateur, la fenêtre est entrouverte, une serviette mouillée sur la batterie, je donne à boire de la camomille. Son fils dormait pendant la journée. En savoir plus →

Les filles, aidez-moi! Eh bien, je ne comprends pas comment le faire correctement ((la situation est telle que la morve en tant que telle n'existe pas depuis très longtemps, mais il y a eu une toux nocturne depuis un mois, ils ont dit que le mucus s'accumulait sur la paroi arrière, il fallait rincer, puis égoutter le médicament! Eh bien, je le lis comme ça) fais tout, tout semble être le cas, mais je le remplis dans ma narine, et il coule immédiatement, il ne tombe pas dans le nasopharynx et ne coule pas dans ma langue! S'il vous plaît, expliquez-moi comment laver cette morve qui est sur le mur du fond? Ici. Lire suivant →

tenez-vous là et ne savez pas comment vous en débarrasser. tousse sévèrement, mais pas très souvent. débit, pratiquement pas de débit. le docteur a dit seulement rincer avec furatsilinom et tout. les poumons sont propres, mais tout bouillonne dans le nasopharynx, dit-elle. mais il est déjà audible en toussant. J'en doute - suffit-il de rincer? J'ai lavé et sucé de la morve maintenant, et ce n'est pas tout - l'enfant a une hystérie, il toussait, j'avais peur de ne pas pouvoir m'éclaircir la gorge - j'en vois beaucoup se rassembler là-bas. dis moi quoi faire? En savoir plus →

Les filles ont récemment acheté un spray rinomaris pour enfants - pour les congestions sévères, je le recommande. Il contient du vasoconstricteur et de l'eau de mer. Il résiste parfaitement à l'œdème, le nez respire et quelques minutes après l'injection, la morve est bien aérée et ne reste pas profondément dans le nasopharynx. Je pense à cause de l'eau de mer dans la composition d'un tel effet. En général, jetez un oeil. En savoir plus →

Il y a environ 2 semaines, l'enfant a commencé à tousser et à ronfler la nuit.. Le lendemain, un médecin a été appelé, ses poumons étaient propres, son nez aussi, mais pour une raison quelconque, du mucus s'est accumulé dans la gorge, et donc une toux. Je n'ai pas dit les raisons, peut-être que l'allergie peut encore être quelque chose. LE TOUX A CONTINUÉ, sur la piste. la journée est allée chez le pneumologue, il a également écouté, a dit que tout allait bien.. J'ai enregistré l'aqualor et protagoral.. J'ai décidé d'aller chez le spécialiste ORL aussi, j'ai tout regardé, tout va bien.. prescrit Sinupret pour le nasopharynx et Zodak contre les allergies. Tout ce temps morve. En savoir plus →

L'essence de la question est, en fait, dans le titre de l'article) Brièvement: nous allons au gkp, nous sommes allés la semaine dernière, sur ces 2 jours, et aujourd'hui j'ai commencé à remarquer des éternuements après ma fille, le soir je suis devenu apathique. il y avait des craintes qui captaient encore quelque chose. Puisque TOUT LE MONDE tombe malade à la maison: papa a commencé, puis grand-mère, la dernière que je suis rate depuis 2 jours. À la maison, les stands d'ail hachés, la fille font des canneberges, du jus de myrtille. Mais elle dormait et toussait, apparemment une morve coulait dans le nasopharynx. Il est clair que je ne mènerai nulle part maintenant qu'au moins lundi, voyons, Dieu nous en préserve, tomber avec des graves. En savoir plus →

Bonne après-midi. J'ai un problème de choix, pour ne pas nuire au bébé. Nous sommes tombés malades lundi dernier. Le premier jour a été la température, puis la toux et la morve. Traité. maintenant il y a une toux résiduelle et, pour ainsi dire, la pose d'un nasopharynx chez un enfant, il n'y a pas beaucoup de morve. ils ont été testés vendredi, car ils voulaient nous mettre à l'hôpital, mais les tests sont tous parfaits. Hier, nous avons rendu visite à un médecin rémunéré, il dit que c'est dans le contexte d'une allergie, nous buvons des antihistaminiques depuis 5 jours et le gonflement de la muqueuse n'a pas été supprimé. nous la semaine prochaine à la réception. En savoir plus →

Bonjour, dans la gorge d'un enfant, la croissance abondante de Pseudomonas aeruginosa 10 au 6ème degré d'UFC. Quels symptômes cette infection peut-elle donner en plus du mal de gorge, par exemple dans le nasopharynx, peut-il se produire si la microflore n'est pas trouvée dans le nez et que la morve ne coule pas et ne peut pas être entendue ou tombera sur les bronches (dans les poumons, c'est clair pendant l'ascension)? Combien de temps est-il traité? En savoir plus →

Le médecin prétend que c'est un virus à chaque fois. c'est juste une petite queue. Cette fois, personne n'est malade et nous n'étions nulle part, il fait froid, donc nous marchons un peu. la dernière fois il y a un mois, les molaires ont bougé et ont eu le nez qui coule pendant 3 jours, sans fièvre et n'ont pratiquement pas interféré avec l'enfant, ne serait-ce que la nuit. et maintenant la même image, alors je pensais que quelque chose me venait. mais non. J'ai blessé complètement les autres. maintenant les molaires, les gencives comme les oreillers bougent ou se coupent à nouveau. est-ce que la morve est toute seule? Maintenant, la morve est dans le nasopharynx et ne fuit pas, elle s’écrase un peu. En savoir plus →

Depuis le week-end, l'enfant a des ordures dans le nasopharynx. Cela a commencé comme un léger nez bouché le matin. Chaque jour se renforce. L'aspirateur ne souffle rien de grave, donc de petits écureuils-baskets, même après trempage avec Aqualor. Voici une sorte d'expectoration qui marche dans le nasopharynx. Rien pendant la journée, il s'en sort en quelque sorte. La nuit, c'est pire, car il prend une grande inspiration, tousse. Ce qui est mauvais, c'est qu'en même temps, un réflexe nauséeux se déclenche. Vomis hier soir, maintenant dans la soirée après le dîner. Le pédiatre a écouté, tout va bien. Elle a conseillé à "Sopelka" de coller pour la nuit. Comment traiter cela. En savoir plus →

Comme ça. Je ne le pensais pas le premier mois. Avec le problème que j'ai écrit ci-dessous sur la difficulté à respirer, nous sommes allés à l'hôpital sur les conseils de notre médecin. On ne sait jamais quoi, s'il y avait une sténose, il n'y avait pas de larynx chez un enfant, Dieu nous en préserve. Arrivé, allongé seul dans une pièce vide. L'enfant examiné était en bonne santé. Ils m'ont mis juste sous observation, et j'avais besoin d'une consultation avec un neurologue. Mais, le lendemain, j'ai été transférée dans le service d'un enfant malade, la fille avait une température à son arrivée. En savoir plus →

Respiration sifflante, bouillonnante, silencieux - de tels sons sont entendus dans le nasopharynx du bébé, quand il a un rhume, il a attrapé une infection respiratoire aiguë. Il y a souvent une telle situation: l'enfant grogne, mais il n'y a pas de morve, la température est normale. La cause peut être des processus inflammatoires non traités dans les voies respiratoires supérieures, une hypertrophie des végétations adénoïdes, des allergies.

Il y a près de quarante ans, tout le pays chantait avec Valentina Tolkunova, qui pour la première fois a chanté la chanson "Curly nose". Les enfants qui dorment paisiblement en dormant provoquent des émotions. Mais que dira maman quand des sons silencieux céderont la place à une respiration sifflante étrange? Bien sûr, c'est une préoccupation, surtout pour les parents de jeunes enfants..

Si un nouveau-né grogne, mais qu'il n'y a pas de morve, les sons étrangers sont le plus souvent associés à une imperfection de la structure des organes respiratoires du bébé. Les voies respiratoires se forment seulement, comme d'autres organes, les voies nasales sont encore courtes et étroites. Le mucus sec sur les parois du nasopharynx provoque une gêne.

Pourquoi la muqueuse sèche-t-elle dans le nasopharynx d'un enfant:

  • air sec, surtout pendant la saison de chauffage;
  • les parents ne nettoient pas le nez du bébé de mucus;
  • la chambre des enfants est mal aérée;
  • nettoyage rarement humide.

La muqueuse sèche donne des sensations désagréables au bébé et des bruits étranges en respirant font que sa mère s'inquiète de la santé des miettes. Pour vous aider, vous devez rincer le nez de votre bébé, instiller des solutions qui agissent comme antiseptiques et hydratants. Les gouttes vasoconstrictives ne sont pas utiles dans ce cas!

Les préparations à base d'eau de mer, comme Aqualor, le sérum physiologique ou le sel de mer, ont un bon effet sur la muqueuse nasopharynx. Une préparation prête à l'emploi à base de solution saline pour un nouveau-né ou un enfant de plus d'un an peut être achetée en pharmacie. Le biberon doit être réchauffé à température ambiante, puis injecter du liquide dans les voies nasales du bébé par la pointe. Si le bébé "grogne", le lavage du nez doit être effectué deux fois par jour - le matin et le soir.

Une solution «physiologique» est appelée parce que sa concentration est la même que celle du plasma sanguin. Lorsque 9 g de chlorure de sodium sont dissous dans 1 litre d'eau, un liquide de composition similaire est obtenu. L'eau de mer est généralement une solution plus concentrée. Par exemple, la mer Noire contient en moyenne 18 g / l de sels (chlorures, sulfates de carbonate). La solution saline est préparée dans les pharmacies avec de l'eau distillée, c'est un liquide propre et sûr..

Comment se rincer le nez d'un nouveau-né:

  1. Saline légèrement chaude à température ambiante.
  2. Allongez le bébé sur le dos, tenez son menton avec sa main.
  3. Injectez doucement 2 à 4 gouttes de solution dans chaque narine à partir d'une pipette pour bébé.
  4. Élever l'enfant ou le ramasser, le maintenir en position «colonne».
  5. Après 5-10 minutes, utilisez un coton turund pour nettoyer chaque passage nasal.

Le bébé doit être tourné de l'arrière vers le côté jusqu'à ce qu'il apprenne lui-même à le faire. Eh bien, si le bébé change régulièrement de position, cela réduit la probabilité de congélation et de séchage du mucus dans le nasopharynx. Un massage doux du dos et de l'abdomen du bébé aide à respirer.

Dans les processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures, l'amygdale nasopharyngée (adénoïdes) se développe. Mais même sous cette forme, cet organe ne peut être vu qu'à l'aide d'outils spéciaux. Le plus souvent, l'inflammation des amygdales survient chez les enfants de 3 à 7 ans. La maladie est appelée "adénoïdite", contribue à son apparition de nez qui coule et de maux de gorge..

Signes et symptômes de l'adénoïdite:

  • Le processus inflammatoire dans le nasopharynx rend la respiration nasale difficile, provoque une toux.
  • Il y a une pâleur de la peau en raison du faible taux d'hémoglobine.
  • L'enfant parle dans le nez mais il n'y a pas de morve, la voix devient nasale.
  • L'inflammation peut affecter la cavité de l'oreille moyenne..
  • L'enfant renifle et respire par la bouche.
  • Le bébé est agité, dort mal la nuit.
  • Diminution de l'appétit.

Les médecins prêtent attention non seulement aux symptômes externes énumérés. Pour déterminer le diagnostic exact, un petit patient reçoit une radiographie du nasopharynx, un examen de la cavité nasale est effectué - rhinoscopie. Parfois, un médecin ORL expérimenté détermine le degré d'adénoïdes avec un examen de palpation.

Il arrive que l'enfant renifle, mais il n'y a pas de morve, la température est normale. L'amygdale pharyngée a répondu à une infection des voies respiratoires supérieures par prolifération (hypertrophie). Lorsque le processus inflammatoire s'estompe, les végétations adénoïdes peuvent rester agrandies.

Pourquoi une adénoïdite survient-elle chez les enfants:

  • Maladies inflammatoires aiguës non traitées du nasopharynx.
  • Air sec et poussiéreux dans une chambre d'enfant.
  • Mauvaise alimentation.
  • Immunité faible.
  • Hypo - et carence en vitamines.

La congestion nasale et une respiration sifflante la nuit surviennent souvent chez les enfants avec une augmentation de l'amygdale nasopharyngée. Un haut degré de prolifération des végétations adénoïdes devient la principale cause de respiration buccale en l'absence ou en faible quantité de sécrétions. Il y a plusieurs conséquences de l'état dysfonctionnel des végétations adénoïdes auxquelles les parents doivent faire attention. Il s'agit de difficultés respiratoires nasales et de troubles auditifs..

Il y a 5 points importants à considérer:

  1. Si un enfant a eu un ARVI ou d'autres maladies inflammatoires aiguës des voies respiratoires supérieures, les végétations adénoïdes ne reviennent pas immédiatement à la normale.
  2. Les infections virales respiratoires aiguës (ARVI) doivent être traitées jusqu'à guérison complète.
  3. Dans la chambre des enfants, vous devez ventiler quotidiennement, enlever la poussière, utiliser un humidificateur.
  4. Le durcissement aide à renforcer l'immunité et à mieux résister au SRAS.
  5. La nutrition aide à prévenir l'adénoïdite.

Souvent, la congestion nasale, la respiration sifflante et la toux provoquent des odeurs piquantes, de l'air poussiéreux, des poils d'animaux et du pollen des plantes. Comment savoir que le nez d’un enfant est bouché, la morve ne coule pas pour des raisons allergiques? Pour savoir si un bébé présente une hypersensibilité à une substance, ce n'est possible qu'à l'aide de tests spéciaux. Gardez à l'esprit qu'un composant allergique accompagne généralement une infection des voies respiratoires supérieures..

Les parents s'inquiètent de l'état de l'enfant quand il "respire à l'intérieur, comme si la morve était profondément assise". Il s'agit d'une accumulation de mucus épais dans les voies nasales postérieures. Parmi les causes probables du symptôme, les médecins appellent infections, allergies, réaction à la dentition et air sec et poussiéreux..

Le «grognement» du nez uniquement la nuit sans toux suggère que la morve s'est épaissie dans la région de la partie postérieure du nez. La membrane muqueuse sèche donne au bébé un inconfort, et des gouttes nasales hydratantes, la ventilation et l'humidification de l'air dans la pièce aideront à le surmonter..

L'anxiété des parents devrait également provoquer une respiration sifflante et une toux continues, de la fièvre. Ces symptômes sont une raison pour consulter un médecin. Le médecin établira les raisons, si nécessaire, prescrira un traitement adéquat. En l'absence de pathologie et de congestion nasale constante, des instillations fréquentes de solution saline dans le nez aideront l'enfant.

Un enfant malade bénéficiera d'aliments faciles à digérer, riches en vitamines et d'une boisson alcaline abondante. Vous pouvez boire du thé avec des framboises, de l'eau minérale sans gaz, des boissons aux fruits et des jus. Dans les infections virales respiratoires aiguës, un enfant malade est isolé de l'équipe des enfants pendant 5-7 jours. Mouiller la pièce avec une solution désinfectante, faire la ventilation.

Très souvent, les enfants accumulent de la morve dans le nasopharynx, ce qui provoque des difficultés respiratoires, des sautes d'humeur, etc. Dans tous les cas, quelle que soit la cause de leur apparition, la morve doit être enlevée.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la morve dans le nasopharynx commence à s'accumuler chez l'enfant à un moment donné..

  • Infection Dans ce cas, des bactéries et des microbes pathogènes pénètrent dans le corps, qui commencent leur effet destructeur. Et juste la morve, qui commence à se démarquer de plus en plus pour protéger la muqueuse, agit comme une réaction protectrice du corps.
  • Conditions inadaptées. Parfois, chez les enfants, si la pièce est très sèche ou, au contraire, l'air très humide, une morve peut apparaître. De plus, il sera transparent en couleur et coulera constamment. Ou tout simplement stagner quelque part à l'intérieur, provoquant une congestion nasale.
  • Réaction vasculaire. Certains enfants ont une réaction particulière des vaisseaux sanguins à certains irritants. Ainsi, par exemple, si nous parlons de bébés qui mangent le mélange, ils obtiennent parfois du mucus du nez pendant l'alimentation.
  • Allergie. Aujourd'hui, de nombreux enfants souffrent d'allergies. La raison en est la mauvaise situation environnementale, ainsi que l'hérédité. En cas d'allergies, chez un enfant un mucus transparent et légèrement liquide s'écoule du nez. En même temps, le bébé se gratte le nez, éternue constamment, ses yeux peuvent enfler.
  • L'enfant s'est frappé le nez. Parfois, en raison d'une blessure, la membrane muqueuse du nasopharynx gonfle un peu, à cause de laquelle le mucus est libéré.
  • Un objet étranger pénètre dans le nez et le corps essaie donc de le pousser et de se défendre.
  • Courbure du septum. Chez certains enfants, pour certaines raisons, le septum est courbé dès la naissance. Seul un spécialiste peut le détecter en effectuant un examen au cours duquel il remarquera qu'un passage nasal est plus étroit que l'autre.
  • Un nez qui coule prolongé, à savoir l'utilisation constante de gouttes vasoconstricteurs. La plupart des médicaments de ce type provoquent une forte dépendance, en raison de laquelle le mucus commence à se démarquer..

Les causes du mucus dans le nasopharynx sont nombreuses. Mais l'essentiel est de le retirer à temps, car cela cause une grande gêne au bébé.

L'apparition fréquente de mucus dans le nasopharynx chez un bébé amène les parents à réfléchir à la façon de l'enlever, sans recourir constamment à des médicaments et des antibiotiques. Dans le cas où l'apparition de mucus est causée par un simple nez qui coule (non bactérien) ou simplement par la pénétration de pollen dans le nez, alors dans ce cas, vous pouvez recourir au lavage du nez.

On pense que pour les enfants, il est préférable d'utiliser des médicaments à base d'eau de mer tels que Aqua Maris et Aqua Lor. Mais leur coût ne permet parfois pas à certains parents d'acheter souvent des médicaments.

Dans le cas d'Aqua Lor et Aqua Maris, il existe différents types qui diffèrent les uns des autres par l'intensité du jet stream. Selon l'âge de l'enfant, l'une ou l'autre espèce doit être sélectionnée. Le lavage doit être effectué au moins quatre à cinq fois par jour. Si vous le faites plus, au contraire ce sera mieux.

L'eau salée, en plus d'aider à éliminer le mucus, hydrate la muqueuse et désinfecte également légèrement.

S'il n'est pas possible d'aller acheter l'un de ces médicaments à la pharmacie, vous pouvez acheter de l'eau minérale Essentuki 17, dont la composition est à peu près la même que celle d'Aqua Maris. Avant le rinçage, les gaz doivent être évacués. Après cela, une pipette est prise, une eau minérale y est recueillie et le bébé est enterré dans le nez. Après quelques minutes, de l'eau s'écoulera du nez et, avec elle, le mucus sera également éliminé..

Vidéo utile sur la façon de creuser correctement le nez d'un bébé.

Publications Sur L'Asthme