Nez qui coule - inflammation de la muqueuse nasale, dans laquelle les muqueuses sont sécrétées, et une sensation de brûlure ou de sécheresse apparaît. Pour son traitement, des gouttes, des sprays, des onguents et des crèmes sont utilisés, ainsi que la médecine traditionnelle. Avec un traitement approprié, il disparaît en une semaine..

Nez qui coule et ses types

Un nez qui coule ou une rhinite se prête bien au traitement avec la détermination en temps opportun de son type. L'absence de traitement approprié peut entraîner une sinusite, une otite moyenne ou une sinusite, c'est-à-dire compliquer les organes de l'odorat et de l'ouïe.

Il peut être:

  • Une maladie distincte;
  • Symptôme de la plupart des maladies infectieuses (infections virales respiratoires aiguës, grippe, amygdalite et autres);
  • Le résultat d'une blessure à la muqueuse nasale.

Le développement du rhume est grandement facilité par l'hypothermie d'une personne, la poussière et la contamination gazeuse de l'air.

La rhinite est divisée en 2 groupes, infectieux et non infectieux.

Infectieux

Aigu

Il apparaît avec des maladies infectieuses et virales. A 3 phases.

Phase des premiers symptômes - démangeaisons, brûlures dans le nez, fièvre, maux de tête.

Phase catarrhale - 2-3 heures après la première phase. Il y a une sécrétion de mucus et un essoufflement.

La phase de récupération se situe au 5-7ème jour de la maladie. Les sinus sont nettoyés, la respiration est rétablie.

Chronique

Elle survient avec irritation de la muqueuse avec écoulement purulent des sinus du nez, déformation congénitale du septum, dysfonctionnement de la circulation de la muqueuse.

Hypertrophique

La croissance de la muqueuse et de la couche sous-muqueuse. Un écoulement mucopurulent apparaît et la respiration est très difficile.

Atrophique

Avec amincissement de la muqueuse. Sécheresse, croûtes apparaissent, la perception des odeurs diminue.

Non infectieux

Allergique

Est une réaction à une exposition à un allergène. Elle peut être saisonnière (en réponse à la floraison, aux peluches de peuplier) et toute l'année, si la poussière, les poils d'animaux, certains produits agissent comme un allergène. Difficulté à respirer par le nez, du mucus liquide apparaît et des éternuements.

Vasomoteur

Apparaît avec l'expansion des vaisseaux sanguins de la muqueuse. Elle survient en raison d'un déséquilibre hormonal, d'expériences émotionnelles, d'une exposition à la fumée, au gaz, à la nourriture avec des épices.

Médicament

Apparaît avec l'utilisation constante de vasoconstricteurs. La muqueuse se contracte sous leur action, puis gonfle avec une force encore plus grande..

Traumatique

Les causes comprennent les blessures mécaniques, les attaques chimiques, les gelures ou les brûlures..

Conseils utiles pour une récupération rapide.

  • Apprenez à vous moucher correctement, en fermant une narine et en ouvrant la bouche;
  • Évitez tout contact avec des irritants (poussière, air froid, odeurs piquantes, fumée de cigarette);
  • Lorsque vous choisissez des gouttes ou des vaporisateurs, privilégiez les préparations à base de plantes, par exemple le Pinosol (huile de pin, d'eucalyptus et de menthe poivrée) ou le Pinovita avec une composition similaire;
  • Rincer les sinus à l'eau salée, mais pas plus de 3 fois par jour, afin de ne pas affaiblir les fonctions protectrices de la muqueuse;
  • Ventilez continuellement la pièce et humidifiez l'air.

Traitement à froid traditionnel

Traitez un nez qui coule avec des gouttes, des sprays, des onguents et des crèmes. Tout médicament a des contre-indications, des effets secondaires et la possibilité de s'y habituer par le corps..

Selon l'effet, les gouttes et sprays sont:

  • Hydratants - Aqua Maris, Seawater Aqualor.
  • Vasoconstricteurs (réduire l'œdème et réduire le mucus) - Naphthyzin, Sanorin, Nazivin, Ximelin, Fornos, Otrivin.
  • Antibactérien - Bioparox, Isofra.
  • Antiviral - Grippferon.
  • Phytopréparations - Pinosol et Pinovit aux huiles de pin, menthe et eucalyptus.
  • Combiné (avec des propriétés vasoconstrictives et décongestionnantes) - Gikomycine-teva.
  • Antihistaminiques - Vibrocil, Allergodil pour soulager la rhinite allergique.

Les onguents sont:

  • Antiviral - Pommade oxolinique 0,25%.
  • Antiseptique - pommade Vishnevsky, pommade à la tétracycline.
  • Combiné - Levomikol, Evamenol avec de l'huile de menthol et d'eucalyptus.
  • Homéopathie - Docteur maman, "Asterisk", pommade "Thuja".

De plus, dans le traitement de la rhinite, l'inhalation se fait à la vapeur ou avec un inhalateur ou un nébuliseur à buses.

Pour ce faire, utilisez des huiles essentielles (eucalyptus, sauge, sapin, pin) et de l'eau bouillie ou saline.

Traitement avec des remèdes populaires

Malgré le grand nombre de médicaments antiviraux et antibactériens modernes, les gens n'arrêtent pas d'utiliser les conseils de la médecine traditionnelle.

Voici les plus efficaces:

Jus d'aloès

Utiliser sous forme pure ou dilué avec de l'eau dans un rapport de 3: 1. N'ayez pas peur de brûler dans le nez, cela passe par un court laps de temps.

Kalanchoe

Sur la feuille de Kalanchoe lavée, faire des incisions, presser le jus et lubrifier les sinus

Utiliser sous forme pure (une petite quantité dans chaque narine) ou diluer avec de l'eau pour faire des gouttes. Pour plus d'effet, faites des infusions avec des oignons, du jus de betterave, du raifort ou du jus d'aloès.

Prenez un petit sac en chiffon, calcinez le sel dans une casserole propre et sèche, mettez-le dans le sac et appliquez sur le nez. Au lieu du sel, les œufs durs conviennent. Afin de ne pas brûler la peau, placez une serviette ou une serviette entre le nez et les œufs chauds.

Prendre 1 cuillère de jus d'oignon pressé et 5 gouttes d'huile d'olive, insister, creuser dans chaque narine.

Prenez l'oignon, hachez-le, ajoutez un demi-verre d'eau et une cuillerée de miel. Insister, filtrer et utiliser en gouttes.

Jus de betterave

Prenez 3 cuillères à soupe de jus de betterave et une cuillère de miel, insistez et égouttez 2-3 fois par jour.

Ail

Mettre le feu à une tête d'ail et amener alternativement la tête fumante dans chaque narine.

Traitement d'un rhume chez les enfants

Le nez qui coule chez les enfants est l'une des maladies les plus courantes et ne disparaît pas toujours rapidement. Aux premiers symptômes, il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement pour permettre à l'enfant de respirer librement par le nez et de bien dormir la nuit.

Tout d'abord, apprenez à votre enfant à être bon, mais à bien regarder. Puis, pendant la journée, rincez les voies nasales. Pour 1 tasse d'eau tiède, prenez une demi-cuillère à café de sel et de soda. Il est lavé dans une théière ou dans une soucoupe, puisant dans l'eau chaque narine tour à tour, en le tenant un peu et en le soufflant.

Si l'enfant est trop petit ou que la procédure est mauvaise, vous pouvez utiliser des gouttes à base d'eau de mer - Aqua Maris ou Marimer.

La dernière étape consiste à instiller des gouttes avec un effet vasoconstricteur. Les gouttes à base de plantes conviennent aux enfants - Pinosol ou Delufen, ou préparations chimiques Nizivin, Naphthyzin, Otrivin.

Un remède très utile pour les rhumes infantiles est l'inhalation. Ils sont fabriqués à la vapeur et avec un inhalateur ou un nébuliseur à l'aide de buses spéciales.

Un autre conseil utile consiste à donner à l'enfant autant d'eau que possible, car lorsqu'il respire par la bouche, il perd une grande quantité d'humidité et les muqueuses sont séchées. Et n'oubliez pas d'aérer et d'assurer l'humidité de la pièce.

Pendant la grossesse

Un nez qui coule chez les femmes pendant la grossesse est très indésirable, comme toute autre maladie, surtout s'il s'accompagne d'une température.

Lorsqu'il apparaît, il est conseillé:

  • Boisson abondante;
  • Rincer le nez avec une solution saline;
  • Se gargariser avec du soda;
  • Inhalation ou respiration sur vapeur;
  • Aération et humidification.

Les femmes enceintes ne doivent pas prendre d'antibiotiques, d'alcool, d'huiles essentielles, de vasoconstricteurs sans la recommandation d'un médecin.

Conclusion

Le nez qui coule ou la congestion nasale donne beaucoup d'inconfort aux adultes et aux enfants. Le traitement de la rhinite à un stade précoce lui permettra de s'en débarrasser plus rapidement. Rincez vos sinus, aérez et hydratez la pièce, et surtout - choisissez les bonnes gouttes, vaporisateur, pommade ou recettes alternatives en fonction du type de nez qui coule. Cela rendra le traitement plus efficace et moins long..

Comment guérir rapidement un nez qui coule chez l'adulte

Les principaux coupables du rhume sont les rhinovirus, qui sont transmis de personne à personne par contact et par gouttelettes aéroportées. Des flambées d'infection à rhinovirus sont enregistrées dans toutes les régions du pays toute l'année, l'incidence maximale se produit pendant la saison froide.

La source du rhinovirus est une personne malade qui est contagieuse dans les deux jours avant l'apparition des premiers symptômes de la maladie et deux à trois jours après. Avec un contact prolongé avec des personnes malades, la probabilité de tomber malade est plus élevée, car lorsqu'un grand nombre de virus pénètrent dans l'organisme.

Traitements médicamenteux

Le principal traitement du deuxième stade du rhume, lorsqu'il s'agit de sécrétions liquides abondantes, sont les vasoconstricteurs. Vous pouvez utiliser à la fois des gouttes et des comprimés (éphédrine, phényléphrine, pseudoéphédrine, phénylpropanolamine).

Les moyens aident rapidement, mais il y en a un «mais» - ils ont un certain nombre de contre-indications, assèchent la muqueuse et provoquent une dépendance. Pour cette raison, les gouttes / sprays vasoconstricteurs pour la rhinite ne doivent pas être utilisés pendant une longue période, même pour les adultes.

Les vasoconstricteurs perturbent la circulation sanguine du nez, il est donc préférable d'utiliser des médicaments à action prolongée - Oxymétazoline ou Xylométazoline (l'effet dure jusqu'à 12 heures), cela réduira la fréquence de leur utilisation. Il vaut mieux utiliser non pas des gouttes, mais des sprays - le spray est distribué uniformément et largement, en raison de ce médicament, il en prend moins que lors de l'utilisation de gouttes.

Les pilules vasoconstrictives ne fonctionnent pas si vite. Ils épargnent la muqueuse, mais ont des effets systémiques, de sorte qu'ils ne sont pas recommandés pour une utilisation par des personnes âgées et âgées, souffrant de glaucome, de maladies des vaisseaux sanguins et du cœur, avec une digestion altérée.

Septanazal

Pour guérir rapidement un nez qui coule et ne pas endommager la muqueuse, vous devez utiliser des préparations combinées. L'un d'eux est SeptaNazal, qui contient de la xylométazoline et la substance cicatrisante Dexpanthenol.

Le médicament resserre les vaisseaux sanguins, guérit les microfissures, empêche le développement de la sécheresse, des brûlures et des démangeaisons dans le nez. Le médicament est également autorisé à traiter le type de rhinite allergique chez les adultes..

Protargol et Collargol

Si un nez qui coule apparaît suite à l'utilisation de vasoconstricteurs, la rhinite doit être traitée avec des astringents - 3% de collargol ou de protargol.

Médecine homéopathique Horizalia

Pour le traitement de la rhinite qui accompagne un rhume (infection virale ou bactérienne), appliquez des comprimés homéopathiques Korizalia. Ils contiennent des composants qui peuvent soulager la congestion nasale et les écoulements à différents stades du rhume..

Plus tôt vous commencez le traitement, plus vite le médicament aide. Il est nécessaire de dissoudre 1 comprimé toutes les heures. À partir du deuxième jour, la posologie est divisée par deux. Le médicament n'est pas addictif, inconfort, ne dessèche pas la muqueuse du nez et de la bouche.

Méthodes alternatives de traitement

Vous pouvez traiter un rhume infectieux / catarrhe avec des médicaments et des moyens improvisés. Nous fournissons une liste des méthodes les plus efficaces qui ne nécessitent pas de coûts financiers et sont capables de guérir le nez qui coule après la première procédure.

Ail et oignon

Séchez rapidement la muqueuse nasale, tuez les virus et les bactéries. Pour guérir rapidement un nez qui coule, vous devez respirer sur l'ail ou les oignons hachés. L'effet positif augmentera si l'ail et les oignons sont pris en même temps..

Pour prévenir et guérir un rhume aidera l'ail haché, placé dans la pièce. Il est possible de traiter un nez qui coule de cette façon pour les femmes enceintes et allaitantes.

Raifort et moutarde

L'odeur âcre de ces produits peut éliminer le rhume. Le raifort et la moutarde doivent être mangés, respirer par-dessus leurs fumées - ils irritent la membrane muqueuse, provoquent des éternuements, avec lesquels une quantité importante de morve sort.

Réchauffement des pieds

Un bain chaud aide à guérir rapidement un écoulement nasal: les jambes restent pendant 15 à 20 minutes dans de l'eau chaude, à laquelle de la poudre de moutarde et du sel marin sont ajoutés. Après la procédure, des chaussettes chaudes en laine sont mises..

Pour garder au chaud plus longtemps, vous pouvez verser de la poudre de moutarde dans vos chaussettes la nuit, poser vos pieds sur le coussin chauffant. Un tel traitement aide très rapidement - un nez qui coule s'arrête et la congestion disparaît..

Les pieds peuvent également être frottés avec de l'alcool, de la térébenthine ou une pommade chauffante pour les ecchymoses et les blessures..

Inhalation de vapeur

Dans les situations d'urgence, l'inhalation sur de l'eau diluée avec du sel de mer aidera à guérir rapidement le nez qui coule. Vous pouvez utiliser une décoction de plantes médicinales - eucalyptus, camomille, calendula. Dans la décoction à base de plantes, ajoutez le baume Star, le soda ou le comprimé Validol. Respirez 15 minutes.

Après l'inhalation de vapeur, il est recommandé de se coucher. Sortir est interdit pendant les 30 premières minutes en été et une heure en hiver.

Il est possible de traiter la rhinite à l'aide de reins de pin. Vous devez faire cuire une poignée de reins dans un litre d'eau pendant 10 minutes, puis respirer sur le bouillon.

Réchauffement du nez

La méthode a été testée par plusieurs générations. Il vaut mieux se réchauffer le nez la nuit. Pour le réchauffement, un œuf à la coque enveloppé dans de la gaze est utilisé, des pommes de terre en veste, un gros sel gemme chauffé dans un sac.

On pense que la température optimale pour l'échauffement est lorsque le patient ressent une chaleur confortable, plutôt que de brûler et de craindre d'être brûlé. La procédure dure 15 minutes. La méthode est efficace pour les rhumes, mais si les allergies sont la cause du rhume, son efficacité est faible..

L'échauffement des jambes, du nez et des inhalations de vapeur pour traiter l'écoulement nasal chez l'adulte n'est autorisé qu'à une température corporelle normale.

Boisson chaude

Une boisson chaude aide à soulager rapidement la respiration: tout thé ou compote. L'essentiel est qu'il soit chauffé à 50-60 degrés, buvez au moins 0,4 litre. Il vaut mieux boire une décoction de cynorrhodon, de jus de canneberge, de framboise ou de tilleul.

Il a été prouvé que les framboises et le tilleul ont des propriétés anti-inflammatoires, mais pour obtenir l'effet, vous devez boire beaucoup et souvent. Dans le thé, il est utile de mettre une cuillerée de miel ou de gingembre..

Rincer le nez

La méthode la plus éprouvée et la plus efficace que presque tout le monde a essayée. Si la cause du rhume est une allergie, une solution isotonique est préparée - ½ cuillère à café de sel dans un verre d'eau tiède.

Si un nez qui coule est survenu à cause d'un rhume, une cuillère à café de sel est ajoutée au même verre d'eau. Vous pouvez vous rincer le nez toutes les heures, en utilisant tout le verre de solution en une seule fois. La solution hypertonique aide la première fois.

Une méthode moderne et sûre consiste à se rincer le nez avec une solution saline de pharmacie. Si la cause du rhume est une allergie, vous devez utiliser Salin, saline, isotonic Humer. Si la cause est une infection, des solutions à libération rapide de Quix, Humer, Aquamaris, Aqualor aideront à se débarrasser du rhume.

Baume "Star"

Vous pouvez traiter un nez qui coule avec le baume Zvezda, qui est recommandé d'être enduit sous le nez trois fois par jour..

Gouttes nasales

  1. Le jus d'aloès (agave) aide à guérir très rapidement le nez qui coule chez un adulte. Il se mélange au miel et laisse tomber 2 gouttes dans chaque narine jusqu'à 5 fois par jour. Le traitement de l'aloès avec du miel est contre-indiqué pour les personnes allergiques.
  2. Le jus de Kalanchoe frais est mélangé avec du miel dans des proportions égales, après quoi il est enterré dans le nez 3-4 fois par jour.
  3. Débarrassez-vous rapidement du jus de betterave ou de carotte. Le jus irrite la muqueuse et provoque des éternuements, avec lesquels tout le mucus sort.

Avant d'inculquer du jus, le nez doit être lavé avec une solution saline.

Si la cause du rhume est l'allergie

L'allergie est la deuxième cause la plus fréquente de rhume aigu. Une allergie peut se produire toute l'année, avec des réactions à la poussière, aux poils, aux squames animales et saisonnière, si elle est gênée lors de la floraison des plantes. Il n'est pas toujours nécessaire de traiter une rhinite allergique - il suffit parfois d'arrêter le contact avec l'allergène. Pour le soulagement de la rhinite aiguë, il existe plusieurs groupes de médicaments.

Les hormones

Le traitement le meilleur et le plus rapide est fourni par les glucocorticostéroïdes Mometasone, Fluticasone, Beclomethasone et Budesonide. Ils ont un effet anti-inflammatoire prononcé, peuvent guérir rapidement un écoulement nasal, sont bien tolérés, mais présentent un certain nombre de contre-indications.

Antihistaminiques

Plus souvent à la maison, Suprastin et Loratadine sont utilisés. Pas plus de 1 à 2 comprimés peuvent être utilisés par jour. Les médicaments de 3ème génération Hifenadin et Sehifenadin occupent une place particulière parmi les antihistaminiques, agissent après 5-20 minutes.

Vibrocil

Le plus souvent, les gens utilisent un merveilleux vaporisateur nasal Vibrocil. Il combine un composant antihistaminique et une substance vasoconstricteur avec un effet doux. Vibrocil soulage les symptômes d'allergies, resserre les vaisseaux sanguins, soulage la congestion et le nez qui coule.

Le médicament n'agit pas sur les artères, mais sur les veines, il ne perturbe donc pas la circulation sanguine, ne dessèche pas la muqueuse et est autorisé à être utilisé pendant plus de 14 jours consécutifs.

Barrière signifie

La rhinite allergique adulte doit être traitée en créant une barrière avec les allergènes flottant dans l'air. Pour cela, des sprays spéciaux ont été créés à partir de cellulose, d'argile bleue, de gomme de guar, de glycérine, de sésame et d'huile de menthe poivrée. Le traitement par pulvérisation barrière est autorisé pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans. Le médicament moderne Vibrolor protège la muqueuse nasale de la poussière, de la fumée de tabac et d'autres allergènes inhalés.

Il n'est pas recommandé de traiter la rhinite allergique avec des sprays vasoconstricteurs. Ils ne peuvent être utilisés que dans des situations critiques..

Ces traitements peuvent avoir un effet pendant plusieurs heures, mais pas plus. Après tout, un nez qui coule dure aussi longtemps qu'un rhume ou une attaque allergique dure. Dans le cours normal d'une infection respiratoire aiguë sans complications, la durée d'un rhume sévère est de 2-3 jours, puis le soulagement vient même sans traitement. Si la cause de la maladie est une allergie, seule une protection complète contre l'allergène peut sauver de la rhinite.

Comment guérir rapidement un nez qui coule?

La rhinite (écoulement nasal) est une maladie inflammatoire courante. Elle se développe en réponse à l'introduction de virus ou de bactéries dans la muqueuse nasale ou est une réaction locale aiguë provoquée par l'action d'un allergène. Cet article explique comment guérir rapidement un nez qui coule et prévenir le développement de complications dangereuses telles que la sinusite, l'otite moyenne, la bronchite ou la pneumonie..

Classification de la rhinite

Avant de penser à comment et comment traiter un nez qui coule, il est nécessaire d'établir sa variété. Selon l'origine du processus pathologique, l'inflammation des muqueuses nasales peut se produire sous plusieurs formes.

Rhinite aiguë

Il commence brusquement, se développe rapidement, se caractérise par les manifestations les plus frappantes. Il existe trois types de rhinite aiguë:

Il est divisé en deux sous-espèces. Le nez qui coule non spécifique est l'une des variétés les plus courantes de maladies ORL. Il s'agit d'une forme catarrhale indépendante de lésion inflammatoire des muqueuses tapissant la concha nasale. En outre, un nez qui coule peut être spécifique. Dans ce cas, il est associé à d'autres maladies..

Apparaît en raison de dommages physiques ou chimiques à la muqueuse. Une blessure entraîne l'activation de bactéries vivant dans le nez et le développement d'une réaction inflammatoire.

Il a un caractère saisonnier, par exemple, il ne dérange que pendant la floraison printanière des plantes. Il se caractérise par une apparition soudaine et des symptômes prononcés. Pour guérir rapidement ce type de nez qui coule à la maison, il suffit parfois de boire un antihistaminique.

Rhinite chronique

Cette forme devient souvent une complication d'une maladie aiguë. Il peut également se développer avec une immunité affaiblie et une exposition prolongée à des facteurs dommageables..

Les principaux types de rhinite chronique:

Cette catégorie comprend également deux sous-espèces:

  • Nez qui coule chronique non spécifique, qui, à son tour, est divisé en catarrhale, atrophique et hypertrophique.
  • La rhinite spécifique à long terme est divisée en granulomateux, ulcéreux, atrophique (ozena).
  • Allergique.

    Il se développe en cas de réaction retardée du corps à des substances allergènes spécifiques. Un tel nez qui coule ne répond pas à un traitement rapide si aucun facteur provoquant n'est identifié. Seul un petit nombre de patients peut déterminer rapidement la cause de la rhinite allergique chronique..

    Causée par une exposition prolongée à des facteurs nocifs tels que la poussière industrielle ou de bureau, les fumées de produits chimiques agressifs.

    Rhinopathie vasomotrice

    Il s'agit de l'une des formes distinctes distinctes de rhinite chronique non allergique. Il est basé sur un dysfonctionnement du système nerveux autonome, à la suite duquel la muqueuse nasale ne répond pas correctement aux odeurs, aux vapeurs d'alcool, à la poussière, au froid et à d'autres irritants..

    On distingue les types de rhinite vasomotrice suivants:

    • neurovégétatif,
    • hormone,
    • médicament,
    • mixte.

    Cette forme de rhinite affecte souvent les femmes à partir de 20 ans, dans lesquelles une dystonie végétovasculaire est détectée. Un tel diagnostic est parfois posé après que le patient, ne sachant pas comment soigner rapidement une rhinite étrange, demande l'aide d'un médecin. Un facteur clé dans le développement de la rhinopathie vasomotrice peut également être une maladie infectieuse, en particulier les ARVI..

    Les principaux symptômes de la rhinite

    Les manifestations de cette maladie dépendent du type et du stade du rhume..

    Le premier jour du développement de la rhinite infectieuse, une sécheresse et des brûlures dans le nasopharynx apparaissent. Ensuite, il y a une sensation de congestion, lorsque la muqueuse gonfle. Prendre des mesures urgentes aide à guérir le nez qui coule à la maison, sans visite à la clinique. Dans la deuxième étape, une décharge liquide abondante apparaît. Plus tard, ils s'épaississent et acquièrent une couleur jaune verdâtre..

    Une rhinite allergique se manifeste par des symptômes tels que:

    • démangeaison,
    • chatouillement,
    • sensation de picotement,
    • éternuements,
    • rhinorrhée abondante (écoulement nasal).

    Avec un cours prolongé, l'odorat peut être altéré. Des croûtes et des excroissances se forment dans la concha nasale; le mucus ou le pus est constamment séparé.

    Un nez qui coule traumatique aigu commence brusquement et, en règle générale, affecte l'un des côtés. À la suite de dommages, la membrane muqueuse devient rouge, gonfle. Après quelques heures, le mucus commence à se détacher de l'une des narines..

    Avec la rhinopathie vasomotrice, la respiration est difficile en raison de la congestion nasale. Des sélections transparentes apparaissent. Préoccupé par la sensation désagréable causée par l'écoulement de mucus le long de la paroi arrière du nasopharynx.

    Les symptômes typiques de la rhinite peuvent être combinés avec des maux de tête, une faiblesse, une sensation de malaise général. Par conséquent, quel que soit le type et la forme, le rhume banal doit être traité rapidement..

    Raisons d'un rhume aigu

    La rhinite infectieuse est causée par des micro-organismes virulents (pathogènes): virus, bactéries ou champignons. Le plus souvent, la maladie se développe dans un contexte d'infections respiratoires aiguës, d'infections virales respiratoires aiguës ou de grippe. Les bactéries muqueuses peuvent également devenir actives à la suite d'une hypothermie ou d'une immunodéficience.

    La sensibilité aux infections chez toutes les personnes est différente. Ça dépend de:

    • conditions et style de vie,
    • âge,
    • santé générale,
    • caractéristiques du corps,
    • degré d'adaptation aux effets du froid et d'autres facteurs externes.

    Le risque de contracter une rhinite infectieuse est plus élevé chez ceux qui fument et abusent de l'alcool, mènent une vie malsaine ou vivent dans un environnement pauvre. Un petit enfant peut être infecté par la rhinite en raison d'une réponse immunitaire non développée.

    Les causes de la rhinite aiguë spécifique sont des infections qui provoquent les maladies suivantes:

    Ce type de lésion inflammatoire du nasopharynx est rare. Et la principale question dans ce cas n'est pas de savoir comment récupérer rapidement d'un rhume, mais que faire de la maladie sous-jacente.

    Causes d'un nez qui coule chronique

    La forme aiguë de la rhinite se transforme parfois en une forme chronique. L'une des raisons est le mauvais choix des moyens et des méthodes de traitement. Il est particulièrement important de prévenir le long cours de cette maladie chez les enfants.

    L'évolution chronique de la rhinite peut également conduire à:

      Atrophie de la muqueuse avec terminaisons nerveuses.

    Cette condition se développe en raison de réactions auto-immunes, d'une perturbation du système endocrinien, d'une prédisposition génétique.

    Prolifération du tissu conjonctif.

    La cause du développement de cette pathologie peut être la réaction du corps à la charge intense que subit la muqueuse nasopharynx. Les facteurs provoquant la rhinite hypertrophique sont souvent la dépendance à l'alcool, le tabagisme, l'abus de vasoconstricteurs.

    Séchage excessif de la muqueuse en raison de troubles circulatoires locaux (forme neurovégétative).

    Ce type de rhinite à domicile est traité assez souvent, car dans les statistiques de l'incidence de la rhinite chronique, sa part atteint 21%. Dans ce cas, l'une des méthodes de traitement efficaces est l'hydratation régulière de la muqueuse nasale..

    Diagnostic de la rhinite

    Les principales méthodes de diagnostic différentiel de la rhinite comprennent:

    Le médecin découvre la présence et la nature des plaintes du patient, détermine la séquence d'apparition des symptômes, recueille une anamnèse pour établir la cause de la maladie.

    Un oto-rhino-laryngologiste examine les surfaces avant et arrière de la cavité nasale avec un outil spécial (rhinoscope), des miroirs et un réflecteur.

    Établissement de l'agent causal de la maladie.

    A cet effet, une culture bactériologique est réalisée. Lors de la spécification du type de micro-organisme pathogène à l'origine de la rhinite, il est possible d'établir comment traiter un écoulement nasal dans un cas particulier.

    Tests d'allergènes.

    Cette méthode est utilisée pour soupçonner la nature allergique du rhume. Pour faire un diagnostic précis, des tests cutanés sont effectués..

    En présence de symptômes concomitants, un test sanguin général et biochimique peut être prescrit.

    L'un des types de rhume les plus difficiles à détecter est la rhinite vasomotrice. La médecine ne dispose pas de méthodes fiables pour son diagnostic. Pour poser un diagnostic précis dans ce cas, en règle générale, les variétés similaires de rhinite sont séquentiellement exclues. Tout d'abord, la probabilité de la nature allergique du rhume est vérifiée. Pour cela, les principaux symptômes sont évalués, des tests cutanés sont effectués, une analyse électrophorétique de la sécrétion nasale est réalisée..

    Comment traiter un nez qui coule à la maison?

    La chose la plus importante est de commencer le traitement de la rhinite avec l'apparition de ses premiers symptômes. Vous ne pouvez rien faire et vous attendre à ce que le nez qui coule passe de lui-même. Le risque de complications sera alors minime.

    S'il n'y a pas de fièvre et de toux, vous pouvez commencer un traitement à domicile en utilisant des méthodes efficaces éprouvées..

    Méthodes médicales pour le traitement de la rhinite infectieuse aiguë

    Pour lutter efficacement contre l'inflammation du nasopharynx et de la rhinorrhée, vous pouvez utiliser des produits pharmaceutiques. Ceux-ci inclus:

    • anti-inflammatoires prêts à l'emploi à base de plantes médicinales,
    • gouttes vasoconstricteurs,
    • sprays hydratants,
    • onguents.

    Un excellent résultat lors du lavage du nez donne de l'eau de mer réelle, dont la composition est similaire au fluide intercellulaire du corps. Si cet outil n'est pas à votre disposition, dans la pharmacie, vous pouvez acheter une solution isotonique prête à l'emploi non moins efficace avec du sel marin - Sialor Aqua. Ce médicament est conditionné dans des contenants compacts de bufus. Un tel outil peut être utilisé pour rincer les voies nasales à tout âge - pour les adultes et les enfants, dès la naissance. L'irrigation saline de la muqueuse aide à soulager l'enflure, à éliminer l'inflammation et à améliorer la respiration nasale.

    Le traitement d'un nez qui coule en cas de congestion nasale nécessite également l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs.

    Caractéristiques du traitement d'autres types de rhinite

    Les principes de base du traitement de la rhinite chronique et allergique:

    • La rhinite atrophique peut être traitée avec une muqueuse hydratante et des médicaments spéciaux prescrits par le médecin.
    • Dans la rhinite allergique, on utilise des médicaments qui ont un effet antihistaminique et réduisent l'enflure.
    • Le nez qui coule traumatique nécessite, tout d'abord, l'élimination de la cause profonde de la maladie, après quoi des agents antiseptiques sont utilisés.
    • La rhinopathie vasomotrice est l'une des conditions difficiles à traiter, pour la correction de laquelle il faut souvent consulter un spécialiste.
    • Le traitement de la rhinite hypertrophique à la maison n'est pas non plus recommandé. Dans ce cas, seule la chirurgie peut apporter un soulagement.

    Il est important de se rappeler que les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés pour traiter la rhinite médicamenteuse et hypertrophique.

    Physiothérapie

    La physiothérapie aide également à faire face rapidement à une inflammation aiguë de la muqueuse nasale. Il est prescrit séparément ou en combinaison avec des médicaments. Des méthodes physiothérapeutiques sont utilisées, telles que:

    • OVNI (rayonnement ultraviolet). Il a un effet bactéricide au premier stade de la maladie, renforce la muqueuse. Soulage la condition avec exacerbation de la forme chronique de la rhinite.
    • Thérapie UHF. Il réduit la douleur, aide à soulager l'enflure, accélère la régénération des tissus, normalise le tonus vasculaire.
    • Thérapie au laser Il est utilisé pour la congestion nasale, la sinusite, la rhinite aiguë et chronique. Il agit de manière similaire au district fédéral de l'Oural, mais de manière moins intensive. Cette méthode est souvent utilisée pour traiter le rhume chez les enfants et les adultes à la maison..
    • Électrophorèse La méthode est basée sur l'introduction de médicaments dans le corps en utilisant des impulsions électriques. Avec d'autres méthodes physiothérapeutiques, il est utilisé pour traiter la rhinite hypertrophique et vasomotrice.

    En plus des méthodes énumérées, d'autres types de physiothérapie prescrits par le médecin sont également utilisés pour lutter contre le rhume.

    Est-il possible de traiter rapidement un nez qui coule à la maison?

    La rhinite, comme toute autre maladie, ne peut être ignorée. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison sont élevées. Par conséquent, avec l'apparition d'un inconfort même léger dans le nez, des mesures doivent être prises. Seulement dans ce cas, le nez qui coule du rhinovirus peut être guéri rapidement.

    Parfois, il suffit de tremper vos pieds la nuit, de boire du thé chaud avec du miel et de vous rincer le nez avec une solution isotonique de sel marin pour arrêter l'inflammation de la muqueuse nasale au stade initial. Si cela ne suffit pas, le traitement doit être poursuivi le lendemain. Lavages salins multiples:

    • hydrater la muqueuse,
    • éliminer rapidement le mucus,
    • accélérer la récupération et réduire le risque de complications,
    • contribuer à la restauration rapide des fonctions de la muqueuse nasale.

    En cas de congestion nasale, des gouttes vasoconstrictives doivent être utilisées. Ils aident à restaurer le drainage des sinus et à prévenir le développement de la sinusite..

    Quand consulter un médecin avec un rhume?

    Si les fonds pour le rhume que vous utilisez à la maison ne vous aident pas ou ont un faible effet, vous devez contacter un spécialiste.

    La consultation d'un spécialiste ORL, d'un pédiatre ou d'un médecin généraliste est indiquée dans les cas suivants:

    • La rhinite dure plus de 5-7 jours sans dynamique positive.
    • Les principaux symptômes sont la léthargie, les maux de tête et les douleurs d'oreille..
    • Le mucus acquiert une consistance épaisse et une couleur verte, une douleur dans la zone des sinus apparaît.
    • Un nez qui coule est accompagné d'une toux et d'une fièvre supérieure à 38 ° C.
    • La décharge de la cavité nasale dégage une forte odeur désagréable.

    Il est également utile de consulter un médecin avec un nez qui coule fréquemment. La raison de ce phénomène peut être une immunité réduite. Le spécialiste prescrira un ensemble de mesures thérapeutiques et préventives pour renforcer les défenses de l'organisme, après quoi la résistance à l'attaque des rhinovirus augmentera.

    Prévention de la rhinite

    Pour prévenir l'inflammation de la cavité nasale et la rhinorrhée qui l'accompagne, il est nécessaire:

    • éviter l'hypothermie prolongée, qui peut augmenter la vulnérabilité de l'organisme aux rhinovirus;
    • réduire le contact avec les personnes malades lors des rhumes et grippes saisonniers;
    • bien manger, surveiller la composition équilibrée du menu et la présence d'aliments enrichis;
    • pendant la période de chauffage, humidifiez l'air de la maison, aérez souvent les pièces.

    L'une des mesures préventives les plus efficaces est la thérapie par irrigation. Il s'agit d'une seule irrigation quotidienne de la cavité nasale avec des médicaments à base de sel marin. Une telle mesure aide à nettoyer les coquilles et les sinus des micro-organismes potentiellement dangereux avant le début de leur reproduction active. Les allergènes, la poussière et autres irritants muqueux sont également lavés. Pendant les rhumes, la thérapie par irrigation peut réduire considérablement la probabilité de maladie..

    finalement

    Le traitement d'un rhume n'est effectué correctement que si sa variété, son stade et son âge sont pris en compte. C'est la première chose que les médecins disent aux patients qui leur demandent comment soigner un nez qui coule. Toutes les méthodes ne sont pas applicables pour diverses rhinites et certaines mesures thérapeutiques peuvent entraîner de graves complications..

    Une méthode universelle de prévention et de traitement ne peut être envisagée que par instillation de solutions salines isotoniques dans le nez. Il n'a pas de contre-indications, à l'exception de l'intolérance individuelle, ce qui est extrêmement rare.

    De quelle couleur sont vos morve: un traitement au froid sûr

    D'où vient le rhume?

    Les médecins déconseillent de traiter un nez qui coule ?? ainsi que pour faire baisser la température si elle est inférieure à 38. Parce que la rhinite aiguë (le soi-disant nez qui coule dans le langage médical) dans la plupart des cas passe d'elle-même, et le corps résiste même activement à son traitement. Il y a un dicton bien connu: si un rhume est traité, il passe en sept jours, et s'il n'est pas traité, puis en une semaine. Et c'est effectivement le cas. Et tout ça parce qu'un nez qui coule ?? c'est une réaction protectrice et très importante aux irritants: allergènes, aliments épicés, activité physique, émotions violentes ou même rhume. Nez qui coule ?? c'est un indicateur que le corps a suffisamment de force pour combattre l'infection. Et le mucus, bien que désagréable, est toujours utile. Le secret nasal, ou, en termes simples, la morve, est une arme importante que les cellules muqueuses des sinus paranasaux sécrètent pour attraper et transporter la saleté, la poussière, les virus et les infections..

    Joel Furman, MD: «Pour se débarrasser de l'agent causal de la maladie, la paroi interne de la cavité nasale commence à produire activement du mucus. Elle lave avec elle les particules du virus. Et si vous prenez des médicaments qui bloquent la production de mucus dans la cavité nasale, le corps perd sa défense naturelle contre l'infection ».

    Selon une étude du professeur agrégé de l'Université de Chicago, Daniel Murrell, un nez humain sans nez qui coule produit jusqu'à deux litres de mucus par jour, que nous avalons sans le remarquer. C'est juste qu'en hiver, l'attaque des virus s'intensifie, et le nez en réponse soulève plus de mucus à la défense. Et après la bataille, un nez qui coule disparaît ?? mais seulement s'il n'y a pas de complications.

    Alexander Gorovoy, oto-rhino-laryngologiste: «Si la rhinite ne disparaît pas dans les sept jours, alors c'est un signal alarmant. Cela signifie que la muqueuse ne peut pas faire face à une grande quantité de mucus et qu'une complication sous forme de sinusite, de sinusite frontale, d'otite moyenne est possible. Jusqu'au développement de la bronchite et de la pneumonie. En conséquence, les complications sont lourdes de méningite mortelle ou d'abcès cérébral ».

    La tendance à la congestion nasale peut être congénitale. Raison ?? septum nasal courbé. Normalement, l'angle entre le cartilage latéral du nez et la paroi séparant les narines doit être de 15 degrés. Sinon, l'air passe profondément dans les cavités, soit en trop grandes, soit en trop petites portions. Et à partir de cela, il s'avère être insuffisamment humidifié, non chauffé et non stérile.

    Comment déterminer l'état de santé du rhume

    Le mucus sécrété pendant le rhume peut être différent: liquide et transparent, comme l'eau, et aussi épais et de couleur désagréable. Des études scientifiques entières ont été écrites à ce sujet, sur la base desquelles les scientifiques de l'American Chemical Society ont publié une animation visuelle intitulée "De quoi parle votre morve?".

    Un mucus clair signifie que le nez fait face. Si l'écoulement est blanc, cela signifie que d'autres rhumes sont connectés à un nez qui coule et qu'il est déjà plus difficile, mais plus tolérant, pour le système immunitaire de les combattre. Autre chose ?? morve jaune, qui indique les symptômes d'une infection virale. Et il est certainement temps de s'alarmer si le mucus s'épaissit et devient vert ?? cela signifie que des bactéries ont été ajoutées aux virus et que le nez ne peut plus faire face. Bien qu'il y ait une étape et assez dangereuse lorsque la décharge devient rouge et brune. C'est un signal que l'inflammation endommage les vaisseaux sanguins et les muqueuses, en raison de laquelle la morve se mélange avec le sang. Cependant, la couleur, bien qu'importante et très révélatrice, n'est encore que l'un des critères de diagnostic.

    Valery Nikonorov, oto-rhino-laryngologiste: «Si vous avez juste un écoulement abondant du nez, une sensation de congestion nasale ?? ce sont alors des signes de rhinite ordinaire, qui passe d'elle-même en trois à sept jours. Yeux larmoyants, douleurs lancinantes au visage, maux de tête ?? ce sont des complications, le corps lui-même ne peut pas faire face, il est temps de voir un médecin pour un traitement à part entière ».

    Les sprays et les gouttes sont dangereux

    Beaucoup essaient de traiter le rhume avec des sprays et des gouttes, qui sont offerts dans les pharmacies. Mais en fait, ils ne sont pas très utiles. La plupart de ces remèdes ne traitent rien, et même vice versa. Ils forcent à rétrécir les vaisseaux dans le nez, le flux sanguin vers la muqueuse gèle, le gonflement disparaît, mais pas pour longtemps ?? après quelques heures, une nouvelle dose est nécessaire. De plus, les intervalles entre les doses sont constamment réduits. Il y a une dépendance: si vous forcez constamment les vaisseaux à se contracter sous l'influence de drogues, alors après une semaine, le corps oubliera comment le faire vous-même.

    Mais ce n'est pas si mal. Les vaporisateurs vasoconstricteurs assèchent la cavité nasale, ce qui fait que la muqueuse travaille avec vengeance et finit par s'enflammer et se développe, rétrécissant et bloquant les canaux nasaux. Il arrive un moment où une personne ne peut respirer que par la bouche, et seul le couteau du chirurgien peut ramener son nez à une vie pleine.

    Et ces pulvérisations et gouttes bloquent également le flux sanguin vers le cerveau, ce qui entraîne des maux de tête, de l'insomnie, de la distraction, de l'irritabilité, de la léthargie. Par conséquent, dans de nombreux pays, la vente de médicaments vasoconstricteurs sans ordonnance est interdite et même s'ils sont prescrits par un médecin, ils ne peuvent pas être utilisés pendant plus de cinq jours..

    Comment être traité?

    La soi-disant médecine traditionnelle conseille de coller de l'ail dans le nez, mais la médecine officielle est contre de tels rituels. Mais il y a de l'ail avec un nez qui coule et c'est vraiment utile. Les scientifiques finlandais dans leur étude ont prouvé que l'ail, l'oignon, le miel, les bleuets et le thé vert, ainsi que les aliments à haute teneur en vitamine C: l'églantier, le poivron rouge, le cassis, l'argousier, les pommes et la choucroute fonctionnent mieux que de nombreux médicaments.

    Les bains de vapeur aident également, en particulier à faire couler l'huile essentielle dans l'eau, mais uniquement des sucettes naturelles, non synthétiques ou reconstituées. Une indication à ce sujet doit être recherchée dans la composition de l'étiquette. Des tests effectués en Inde ont montré que tous les patients qui inhalaient de la vapeur avec des huiles étaient guéris du rhume bien plus rapidement que les autres..

    Il est également efficace de se rincer le nez avec de l'eau salée. Bien sûr, dans les pharmacies, il y a des gouttes et des sprays prêts à l'emploi avec de l'eau de mer, mais il vaut mieux ne pas se précipiter avec leur achat: une telle solution est très simple à préparer, même à partir du sel habituel et le moins cher.

    Comment guérir rapidement un nez qui coule à la maison

    Un nez qui coule est une sorte de signal corporel sur le développement d'une réponse immunitaire à un stimulus externe. Dans la pratique médicale, la pathologie est appelée rhinite, c'est-à-dire inflammation de la muqueuse nasale. En raison de la fréquence de la maladie, les patients se demandent comment guérir rapidement le nez qui coule à la maison et éviter une rechute de la maladie. Il existe de nombreuses façons de lutter contre le rhume, à la fois de type traditionnel et à l'aide de méthodes folkloriques..

    Les causes du rhume

    La survenue d'un rhume est associée à l'introduction d'un agent provoquant dans la couche muqueuse des voies nasales. L'agent pathogène peut être de pathogenèse virale ou d'origine bactérienne. Dans ce cas, nous parlons d'un processus infectieux et inflammatoire qui nécessite un traitement complexe. Les allergènes irritants peuvent provoquer une rhinite en cas de réaction allergique ou d'hypersensibilité aux aliments, aux plantes ou aux poils d'animaux.

    Les principales causes du rhume chez l'adulte:

    • changements hormonaux;
    • infections virales;
    • processus inflammatoires bactériens;
    • réaction à l'introduction d'un agent irritant;
    • exacerbation de sinusite ou de rhinite chronique;
    • immunodéficience;
    • utilisation à long terme de médicaments (antibiotiques, contraceptifs hormonaux, médicaments provoquant des allergies);
    • signes primaires de grippe ou de SRAS.

    Le nez qui coule est divisé en plusieurs types, selon la cause de la maladie et le tableau clinique de la pathologie.

    Signes caractéristiques de l'inflammation dans la cavité nasale:

    • difficulté ou manque de respiration;
    • attaques fréquentes d'éternuements;
    • démangeaisons et brûlures dans le nez;
    • une sensation de gonflement et de douleur inexprimée;
    • sécrétion de mucus (aucun écoulement pathologique autorisé).

    La nature de l'écoulement muqueux peut déterminer la cause de la maladie. Ainsi, par exemple, avec une forme allergique de pathologie, l'écoulement est abondant, transparent et liquide. Avec une infection virale - une consistance épaisse, jaune ou verte. Pour une infection virale, un écoulement modéré de mucus inodore et inodore est caractéristique.

    Comment guérir rapidement un nez qui coule?

    Il est possible de guérir un nez qui coule avec la bonne approche de la maladie en peu de temps. Cependant, il convient de considérer la nature de la maladie. Les processus viraux et bactériens doivent être diagnostiqués par un spécialiste et la thérapie est basée sur les résultats obtenus. Parfois, un nez qui coule se produit soudainement et il n'y a aucun moyen de consulter un médecin. Dans ce cas, des mesures efficaces sont utilisées pour se débarrasser de la maladie en 1 jour.

    Pour éliminer le signe primaire d'une infection respiratoire (rhinite), les actions suivantes sont acceptables:

    1. réduire le contact avec les personnes malades;
    2. observer le repos au lit;
    3. éliminer le processus inflammatoire en lavant les voies nasales et en révisant le régime alimentaire;
    4. prendre des médicaments qui améliorent le fonctionnement du système immunitaire;
    5. libérer la cavité nasale du mucus pour empêcher la propagation de la microflore pathogène;
    6. privilégier les promenades fréquentes en plein air, mais pas pendant la période glaciale ou venteuse;
    7. aérer la pièce au moins 2 fois par jour pendant 15 minutes.

    Si la cause est une hypersensibilité, tout contact avec des allergènes doit être exclu et un antihistaminique général et local doit être pris..

    Les plantes médicinales et les décoctions basées sur elles, qui combattent les infections de la cavité nasale, sont efficaces. Des méthodes alternatives sont disponibles et n'ont pas moins d'effet thérapeutique..

    Remarque! Tous les nez qui coulent ne peuvent pas être guéris en une journée, par exemple, une forme avancée du processus pathologique nécessite un traitement pendant au moins 2 semaines. La rhinite allergique peut déranger jusqu'à la disparition du stimulus..

    Méthodes courantes pour traiter un nez qui coule à la maison sous une forme chronique et aiguë, quelle que soit l'étiologie:

    • immunothérapie;
    • exercices de respiration;
    • massage;
    • inhalations de vapeur et d'air;
    • bains de pieds;
    • l'utilisation de produits pharmaceutiques.

    Il est possible de guérir rapidement le nez qui coule pour les adultes en appliquant une ou plusieurs des manipulations listées.

    Produits pharmaceutiques efficaces

    La thérapie chez l'adulte se résume à l'utilisation locale de médicaments traditionnels: gouttes et sprays. Le traitement général consiste à utiliser par voie orale des comprimés et des capsules antiviraux..

    Comment guérir un nez qui coule

    La muqueuse du nez est enflammée dans diverses maladies. Les symptômes caractéristiques sont la congestion, la difficulté à respirer et les écoulements. Pour guérir rapidement un nez qui coule, il est nécessaire de déterminer sa cause et sa variété. Un diagnostic rapide et correctement permet d'éviter les conséquences indésirables, facilite l'évolution de la maladie.

    Qu'est-ce qu'un nez qui coule?

    Le traitement d'un nez qui coule (rhinite) est envisagé lors du gonflement de la muqueuse des voies respiratoires supérieures.

    Les irritants mécaniques ou chimiques sont une cause fréquente. Certaines personnes ont le nez et veulent éternuer lorsque la poussière pénètre dans le courant d'air, sous une lumière trop vive.

    Le nez qui coule causé par les raisons ci-dessus, chez les adultes et les enfants ne disparaît pas pendant plusieurs jours, ne nécessite pas de traitement.

    Le nez qui coule lui-même n'est pas contagieux; son agent pathogène est inconnu..

    Mais les symptômes du rhume sont caractéristiques de nombreuses maladies - par exemple, pour la période initiale du SRAS, la grippe.

    Dans la vie quotidienne, certains associent la nécessité de guérir un écoulement nasal à une congestion nasale. D'autres considèrent la décharge abondante comme un symptôme obligatoire. D'autres encore recherchent un remède contre le rhume lorsqu'ils commencent à éternuer..

    La muqueuse gonfle lorsque la température change, sous l'influence de l'alcool, une odeur âcre, pour d'autres raisons..

    Types de rhume

    La variété vasomotrice est associée à des compartiments aqueux. Congestion alternativement dans l'une ou l'autre narine. Je veux éternuer, les larmes coulent, ma tête me fait mal.

    Les raisons sont la fumée de tabac, les troubles hormonaux, les expériences émotionnelles. Cette variété du rhume est correctement considérée comme une maladie neuro-réflexe.

    La condition est accompagnée de faiblesse, de fatigue, d'irritabilité, d'insomnie.

    Une variété allergique se manifeste de façon saisonnière ou en réaction à certains aliments, poussières, poils d'animaux, substances qui font partie de détergents ou de cosmétiques.

    Je veux éternuer, des démangeaisons dans le nez, des picotements.

    Pour éviter l'asthme bronchique, la rhinite allergique est traitée et non soulagée par des médicaments ou des onguents.

    Avec la rhinite vasomotrice et allergique, la cavité nasale n'est pas enflammée.

    Une variété infectieuse survient avec le rhume. La raison en est les virus, les bactéries, les champignons. Symptômes: brûlure et sécheresse du nasopharynx. Pour empêcher le virus de pénétrer dans la gorge et les bronches, commencez immédiatement le traitement.

    Le nez qui coule aigu se manifeste ou comme symptôme d'une maladie respiratoire aiguë.

    Le nez est légèrement démangeaisons, sec, léthargie générale et faiblesse. Il est difficile de respirer avec les deux narines, je veux éternuer, les larmes coulent.

    La condition s'accompagne d'une détérioration de l'odorat, d'un écoulement mucopurulent abondant du nez, lorsque les vaisseaux sanguins sont endommagés, ils sont sanglants (morve avec du sang).

    La durée d'un rhume aigu est d'une semaine ou plus. La température peut augmenter de 37 ° C ou plus.

    Le nez qui coule chronique sous une forme simple se manifeste par un écoulement abondant, souvent une obstruction unilatérale. Il se développe comme une complication de la forme aiguë en cas de troubles circulatoires de la muqueuse, de maladies des sinus.

    Si vous ne traitez pas un simple nez qui coule chronique, ainsi que sous l'influence d'un changement climatique brutal, le développement du processus inflammatoire dans les sinus paranasaux, un adénoïde, il devient hypertrophique.

    Maux de tête, nez bouché, écoulement constant, odeur pire.

    La rhinite atrophique chronique se développe avec une immunité affaiblie, après des maladies infectieuses avec une rhinite aiguë, en raison d'une intervention chirurgicale dans la cavité nasale, des effets des conditions climatiques défavorables, des substances nocives.

    La cavité nasale est sèche, l'odorat est réduit, il est difficile de se moucher complètement, des saignements périodiques du nez.

    Si vous ne vous débarrassez pas du rhume, au fil du temps, il devient chronique, peut provoquer une inflammation des sinus maxillaires - sinusite. Complications associées à une inflammation des sinus paranasaux, de l'oreille moyenne.

    Traitement du froid aigu

    Le début de la maladie est le nez sec, une sensation de chaleur. Après 1-2 heures, le nez est bouché, maux de tête, écoulement abondant. Il faut souvent éternuer, la température est élevée. Après une semaine, l'écoulement est épais, purulent.

    Un rhume aigu est traité en observant l'alitement:

    • Mettez des enduits de moutarde sur le caviar.
    • Réchauffez vos pieds dans de l'eau chaude avec de la moutarde (1.s. pour 8 litres d'eau).
    1. Mélanger en quantités égales plantain, calendula, tussilage, sauge.
    2. Ou mélanger en quantités égales d'eucalyptus, de millepertuis, de menthe poivrée et de camomille.
    3. Brew 1.s. l'un des frais avec un verre d'eau bouillante, laisser mijoter pendant 5 minutes, insister dans un récipient hermétique pendant 1 heure.

    Pour se laver le nez avec un rhume, déposez 10 gouttes de perfusion dans la narine. Inclinez ensuite la tête, laissez couler le liquide, mouchez-vous. Répétez 7-10 fois pour chaque narine.

    Si le nez est très bouché et que le lavage est difficile, goutte à goutte 5-6 gouttes, ne pas souffler. Traiter 7-10 jours.

    Comme dirigé par le médecin, instiller des médicaments vasoconstricteurs Ephedrine, Naphthyzin, Sanorin, Galazolin.

    Les médicaments vasoconstricteurs doivent être utilisés pour traiter le rhume pas plus de 1 à 2 fois par jour, afin de ne pas provoquer de changements irréversibles.

    Traitement du froid chronique

    Avec un froid constant sans température, une ou les deux narines sont bloquées, surtout en position couchée. Abondance de mucus, réduction de l'odorat, maux de tête, bouche sèche. Le nez qui coule chronique dure plusieurs mois ou années.

    La narine gauche se trouve sur le côté gauche, la droite - à droite. Respiration nasale difficile en position couchée sur le dos.

    Une cause courante est un septum dévié. La croissance et l'épaississement de la muqueuse ferme les voies nasales, ce qui perturbe la respiration du nez.

    Parfois, la membrane muqueuse, au contraire, est amincie. Le mucus très visqueux forme des croûtes. Lorsque les croûtes sont décomposées, un nez qui coule fétide (ozena) est diagnostiqué.

    Cette forme de rhinite provoque une inflammation de l'oreille moyenne (otite moyenne) ou des sinus paranasaux (sinusite).

    Pour guérir, certains instillent des gouttes vasoconstrictives pendant longtemps, ce qui donne un résultat à court terme..

    Le traitement est plus efficace s'il n'y a pas d'augmentation pathologique de l'amygdale pharyngée (adénoïdes) - il est difficile de respirer par le nez. Sinon, l'adénoïde est supprimé.

    Pour sécher la muqueuse, réduire la sécrétion, des pommades contre le rhume sont utilisées, notamment le zinc, le streptocide, le menthol, la lanoline.

    La pommade oxolinique est efficace contre les virus. Contre la sinusite - Pommade Simanovsky.

    Pour la prévention et le traitement pendant les périodes d'exacerbation, la composition est utile:

    1. Mélanger 1 partie de fleurs de calendula et 2 parties de feuilles de framboise.
    2. Infuser 3 cuillères à café mélanger avec un verre d'eau bouillante, insister 2 minutes.

    Inspirez 5 minutes deux fois par jour. À traiter dans la semaine.

    Comment guérir un nez qui coule à la maison

    Pour se débarrasser de la maladie, diriger les efforts pour affaiblir les plaintes spécifiques, éviter les complications possibles.

    Certaines personnes pensent que marcher en plein air aide à guérir rapidement un nez qui coule. Mais l'air froid et saturé d'humidité irrite les muqueuses. Par conséquent, la réponse à la question "Allez-vous pour un rhume?" négatif plutôt que positif.

    Pendant le traitement, il est utile d'exclure tout ce qui irrite la muqueuse et provoque une circulation sanguine accrue - inhalation de vapeur chaude, tabagisme.

    Lorsque vous traitez un rhume, en particulier un virus infectieux, utilisez des lingettes jetables pour éviter toute auto-infection par un mouchoir..

    Pendant le traitement du rhume, excluez le lait et les produits laitiers comme source de mucus, ainsi que les aliments riches en amidon et en sucre. Limitez l'utilisation des bananes, des arachides, des aliments gras, des agrumes.

    Comme prescrit par le médecin, une rhinite allergique est traitée avec Suprastin, Pipolfen.

    Traitement à l'huile de menthol (1%).

    • Enterrez l'huile dans les narines plusieurs fois par jour.
    • En position couchée, placez des cotons-tiges dans les narines,
    • Les presser à travers les ailes du nez, presser l'huile pour qu'elle pénètre dans la partie inférieure arrière du nez.

    Les enfants de moins de 3 ans ne peuvent pas être traités avec cette méthode..

    Pommade à la lanoline (1-2%).

    • Lubrifiez l'avant du nez avec un mélange de pommade à la lanoline et de gelée de pétrole.

    Le baume Zvezdochka aide à guérir un écoulement nasal infectieux (catarrhal) ou à soulager la condition. Les huiles essentielles et autres substances ont des effets antibactériens et anti-inflammatoires, éliminent la cause de la maladie.

    • Appliquer un peu de baume sur les tempes et les ailes du nez.
    • Placer une petite quantité de baume (avec une demi-tête d'allumette) dans un verre d'eau bouillante.
    • Envelopper un verre dans un cône avec une serviette pliée plusieurs fois.
    • Inspirez 5 minutes à travers le trou dans le cône avec votre nez..

    Vitamine C. Ne prenez pas immédiatement de médicaments pharmacologiques pour le rhume - donc le système immunitaire ne participe pas au traitement:

    • Lorsque les premiers symptômes apparaissent, prenez 1 g de vitamine C (acide ascorbique) après le petit déjeuner pendant 1-2 jours après le petit déjeuner.

    Rinçage avec une solution saline. Pour faire couler rapidement un nez qui coule, rincez-vous le nez avec de l'eau salée à raison de 1.s. table ou sel de mer dans un verre d'eau bouillie tiède. À la pharmacie, demandez un arrosoir spécial pour le nez ou utilisez une vieille théière:

    1. Inclinez votre tête au-dessus de l'évier sur le côté.
    2. Versez de l'eau salée dans la narine supérieure afin que l'eau se déverse par le bas.
    3. Inclinez la tête dans l'autre sens, répétez la procédure.

    La procédure est illustrée dans les figures de l'article..

    Une autre façon de vous rincer le nez avec un nez qui coule est de tirer de l'eau avec le nez d'une poignée pour que l'eau soit dans votre bouche, crachez.

    Souffler alternativement les narines droite et gauche afin que les sécrétions ne pénètrent pas dans la trompe d'Eustache, ne provoquent pas d'otite moyenne.

    Salive affamée:

    • Le matin avant le petit déjeuner, insérez des turundas humectées de salive dans les narines.

    Traitement alternatif du nez qui coule avec de la moutarde

    Recette 1. Actions pour les premiers symptômes:

    1. Le soir, attachez les pansements moutarde sur les talons, enveloppez de flanelle, enfilez des chaussettes en laine.
    2. Après une à deux heures, retirer les pansements à la moutarde, marcher rapidement pendant 5 à 10 minutes, se coucher.

    Cette méthode élimine le rhume et la congestion courants en une journée, vous permet de vous réveiller en bonne santé le matin.

    • Versez la poudre de moutarde sèche dans les chaussettes, marchez plusieurs jours.

    Recette 3. Dans les premières heures, guérir un nez qui coule réchauffer les jambes:

    • Ajouter 200 g de sel de table et 150 g de moutarde en poudre dans un seau d'eau tiède.
    • Placez vos jambes, couvrez vos hanches et vos genoux avec une couverture en laine.
    • Lorsque les jambes deviennent rouges, rincez à l'eau tiède, enfilez des chaussettes en laine, allongez-vous.
    1. Infuser 1 c. poudre de moutarde avec un peu d'eau bouillante, remuer.
    2. Hydratez un coton-tige avec la composition, inspirez chaque narine tour à tour.

    Comment guérir un nez qui coule avec du miel

    1. Faire tremper les rouleaux de bandage avec du miel liquide frais, insérer dans les narines à 2cm.
    2. Tolère une sensation de brûlure qui se transforme rapidement en chaleur. Maintenez la position pendant 30 à 60 minutes.

    3-5 séances suffisent aux adultes et aux enfants.

    Recette 2. Si la sensation de brûlure est trop forte:

    1. Diluez 1 c. miel en 2.s. eau bouillie tiède, humidifiez les rouleaux.
    2. Insérez dans chaque narine un par un.
    • Instiller une solution de miel de 4-6 gouttes dans chaque narine 3-4 fois par jour.
    • Broyer 5 g de propolis, ajouter un peu de beurre, jusqu'à 50 g d'huile de tournesol, bien mélanger.

    L'utilisation de la pommade à la propolis:

    • Faire tremper les écouvillons, poser le matin et le soir dans chaque narine pendant 10 minutes.
    • Faire tremper les tampons, les insérer dans les narines. Allongez-vous sans oreiller 5 minutes sur le côté gauche, 5 minutes sur le côté droit.

    Oignons, ail, raifort - un médicament contre le rhume

    • Couper l'ampoule, frotter ses ailes du nez, mettre de petits morceaux à travers la gaze dans les canaux auditifs.

    L'outil offre un soulagement rapide. Certains se débarrassent ainsi d'un rhume pendant trois jours.

    • Hacher finement l'oignon ou l'ail sur une assiette, inhaler les vapeurs.

    Recette 3. Une autre façon de se débarrasser d'un rhume:

    1. Frottez finement l'ail, placez dans une bouteille en verre, ajoutez de l'eau, fermez le bouchon.
    2. Chauffer dans une casserole d'eau bouillante afin que les côtés de la bouteille ne touchent pas la casserole.

    Inspirez chaque narine du col de la bouteille. La procédure est répétée 2 fois par jour.

    • La nuit, fixez les parties du bulbe près des narines.

    La méthode aide à guérir rapidement le nez qui coule, à faire face à la sinusite..

    Recette 5. Pour guérir le nez qui coule chez l'adulte et l'enfant:

    • Creusez dans une solution aqueuse à raison de 1 goutte de jus d'ail frais par 1.s.l. l'eau.
    • Prendre 2-3 heures pour 1 cuillère à café. mélange d'oignons avec du miel.
    • Placer l'ail frais haché dans les narines de la gaze;.

    Certains guérissent ainsi le nez qui coule en quelques heures..

    • Il guérit rapidement le nez qui coule en creusant dans un mélange de jus d'oignon, de jus de pomme de terre fraîche, d'huile de tournesol, de miel, à prendre à parts égales.

    Recette 9. Enterrez l'infusion:

    • Remuez 2-3s. oignons finement hachés, versez 50 ml d'eau bouillie tiède, ajoutez 0,5 c. chérie, insiste une demi-heure.

    Recette 10. Le meilleur remède contre le rhume:

    1. Moudre l'ail frais, ajouter de l'eau pour vous pincer la langue.
    2. Mélanger avec la même quantité de jus d'aloès, ajouter autant de miel.

    Instillez quelques gouttes 3-4 fois par jour.

    Recette 11. Le jus de raifort aide à guérir un écoulement nasal chronique:

    • Mélanger à raison de 150g de jus de raifort et de jus de 2-3 citrons, à l'état pur ne pas utiliser de jus de raifort.

    Prenez un mélange de 1/2 c. deux fois par jour, pendant une demi-heure, ne mangez pas et ne buvez pas. L'outil élimine le mucus, a un effet diurétique. Au début, il provoque un larmoiement abondant..

    Jus d'un rhume

    Jus de betterave.

    • Instillez aux enfants dans chaque narine 5 gouttes de jus de betterave fraîche. Peut être mélangé avec du miel à raison de 1 cuillère à café. miel pour 2,5 c. jus.
    • En cas de décharge épaisse, rincer le nez avec du jus de betterave bouilli.
    • Humidifiez les cotons-tiges avec du jus de betterave, placez-les dans le nez pendant 10 minutes.

    Répétez la procédure 3-4 fois par jour.

    Le jus de Kalanchoe aide à se débarrasser rapidement d'un rhume.

    • Lubrifiez les narines 1 à 2 fois par jour avec du jus frais pour séparer le mucus.
    • Enterrez le jus d'aloès 2 à 4 gouttes 4 fois par jour.

    Jus de radis:

    • Poser des tampons humectés de jus de radis dans les narines.

    Gingembre, jus de citron pour le traitement du rhume chronique.

    • Remuer 50 g de gingembre râpé et de jus de citron.

    Prendre à jeun deux fois par jour pour 1/2 cuillère à café.

    • Mélanger le jus de gingembre frais avec la même quantité d'eau.

    Enterrez les enfants trois fois par jour et au coucher..

    Tussilage, achillée:

    • Avec un froid constant, instiller le jus des feuilles de tussilage, ainsi que le jus de millefeuille.

    Huiles froides

    L'huile de rose musquée ou l'argousier soulage rapidement la congestion:

    • Instillez 2-3 gouttes ou placez des tampons d'huile dans les narines.

    L'huile d'eucalyptus aide à guérir le nez qui coule:

    • Faire chauffer 100 ml d'huile végétale, ajouter 0,5 c. feuilles d'eucalyptus sèches, laisser mijoter 10 minutes, insister dans un récipient hermétique pendant 5 heures, filtrer.

    Instiller sous une forme chaude jusqu'à 6 fois par jour.

    Huile de citrouille, ail:

    • Remuez 1 c. huile de citrouille et 1-2 gouttes de jus d'ail frais.

    Enterrer sous une forme chaleureuse.

    Traiter la rhinite allergique avec de l'huile de citrouille.

    • Enterrez 6-7 gouttes pendant 14 jours.
    • Prendre par voie orale pour 1 cuillère à café. trois fois par jour une heure avant les repas.

    Comment traiter un nez qui coule en chauffant le nez

    Sarrasin, sel d'un écoulement nasal prolongé:

    • Le sac en tissu n'est pas complètement rempli de bouillie épaisse de sarrasin chaud ou de sel.

    Conserver dans la région des sinus maxillaires (sur les côtés du nez) jusqu'à refroidissement.

    Œuf à la coque pour le traitement du rhume:

    • Appliquer près du nez à travers un mouchoir.

    Les bains de mains chauds aident à faire face au nez qui coule et à la congestion.

    Comment se rincer le nez avec un rhume

    Camomille, millepertuis d'un rhume sévère:

    • Enterrez deux fois par jour une décoction de camomille et de millepertuis à raison de 1 c. à un verre d'eau bouillante.

    Le millepertuis a un effet anti-inflammatoire et accélère les processus de récupération.

    Un soda. Rincez-vous le nez la nuit:

    • Instiller une solution de soude faible.

    Kombucha aide à se débarrasser d'un simple rhume:

    • Rincer avec une faible infusion de Kombucha (diluer avec 10 parties d'eau).

    Moustache dorée:

    • Broyer les feuilles, verser un verre d'eau, laisser mijoter 3 minutes, laisser refroidir. Ajoutez 1 c. sel et 0,5 cuillère à café de miel, mélanger.

    Rincer le nez avec une solution chaude.

    L'amidon aide à faire face aux éternuements avec un rhume:

    • Instiller une solution d'amidon faible.

    Vata. Au Tibet, avec un nez qui coule, un chatouillement est chatouillé dans le nez avec un coton à la fin. Les éternuements provoquent une sécrétion excessive de mucus..

    Comment guérir un nez qui coule

    Le peroxyde d'hydrogène aide au début de la maladie:

    • Enterrez une solution de peroxyde d'hydrogène à 3% (3-6 gouttes par litre d'eau tiède).

    Après une séparation abondante du mucus, la congestion disparaît. Après une demi-heure renifler de l'ammoniac tour à tour chaque narine.

    Graines de lin, cracker de seigle:

    • Chauffer les graines de lin ou les craquelins de seigle dans une casserole jusqu'à ce que la fumée apparaisse, inhaler par le nez.

    Traitez un nez qui coule plusieurs fois par jour.

    Origan:

    • Avec un nez qui coule prolongé, sentez la poudre d'herbe d'origan.

    Ortie traiter la rhinite allergique:

    • Pétrir une feuille verte, inhaler le parfum 3 minutes plusieurs fois par jour.

    Raifort, radis, miel, sel:

    1. Le soir, réchauffez le corps dans un bain ou un bain.
    2. Râper le sacrum avec du radis râpé mélangé avec la même quantité de raifort râpé.
    3. Ajoutez du miel et du sel.

    Après avoir bu du thé aux framboises, menthe. Le lendemain matin, je parviens à me débarrasser d'un rhume.

  • Publications Sur L'Asthme