Un nez qui coule prolongé est plus difficile à traiter qu'un rhume. Si quelqu'un à la maison renifle tout le temps, regardez les symptômes. Nez qui coule pendant plus de 7 à 10 jours, une odeur désagréable des sinus et une température légèrement élevée - l'occasion de consulter un médecin.

Quel est le danger d'un écoulement nasal prolongé?

Chez l'adulte, un nez qui coule disparaît généralement en 3 à 5 jours. Les enfants peuvent tomber malades pendant une semaine, mais avec un traitement quotidien avec des gouttes, les derniers symptômes sous forme de congestion nasale et de sinus secs disparaissent sans laisser de trace. Mais il n'est pas toujours possible de choisir le bon médicament la première fois. Si vous arrêtez le traitement au milieu, si vous n'êtes pas allé chez le médecin à temps pour changer un médicament inefficace ou si vous vous êtes auto-médicamenté, l'inflammation peut aller dans les sinus.

Selon la localisation du processus inflammatoire, il existe des types de rhinite prolongée:

  • Sinusite - une complication courante chez les enfants, le processus inflammatoire se développe sur les sinus maxillaires.
  • Frontite - accompagnée de maux de tête sévères. Inflammation des sinus frontaux associée aux sinus paranasaux.
  • Etmoïdite - un processus inflammatoire profond dans les muqueuses de l'os nasal.
  • La sphénoïdite est une complication rare qui survient principalement chez l'adulte. L'inflammation atteint les sinus de l'os crânien principal; sans soins intensifs, elle peut mettre la vie en danger.

Un nez qui coule prolongé comporte une menace potentielle - et tout cela parce qu'il n'est souvent pas pris au sérieux. Avec l'automédication, le soulagement de l'inflammation ne se produit pas et l'infection continue. En cas de complications purulentes, les organes de l'audition, de la vision et du cerveau sont menacés.

Quand un nez qui coule prolongé est une source de préoccupation

De nombreuses formes de nez qui coule prolongé sont relativement sûres. Par exemple, une rhinite chronique lente est rarement accompagnée d'une inflammation sévère. Si vous n'avez pas froid, buvez des boissons chaudes, mangez normalement et détendez-vous, le corps fera face à une autre rechute par lui-même.

Mais il y a des cas où le risque d'écoulement prolongé du nez qui coule augmente considérablement:

  • Le seul symptôme est un nez bouché. Vous ou l'enfant ne pouvez pas respirer normalement pendant plus de dix jours, alors qu'il n'y a pas de sécrétion liquide, il est impossible de nettoyer le nez (ou il se bouche à nouveau rapidement).
  • Après l'infection, un nez qui coule dure plus de dix jours. Le traitement a supprimé les symptômes aigus, mais le nez coule toujours.
  • Une semaine ne passe pas une température légèrement élevée (37 - 37,5). Un symptôme évident d'un processus inflammatoire latent.
  • Douleur dans le nez, la tête, le nez ou les joues. La douleur s'intensifie si vous inclinez la tête vers l'avant. Aux premiers stades, le syndrome douloureux est léger, mais fatigant.
  • Le nez qui coule s'accompagne d'un gonflement autour des yeux. Le visage dans son ensemble gonfle: les joues augmentent, un œdème se développe dans le nez.

Pas besoin d'attendre la manifestation simultanée de ces symptômes. Un ou deux signaux suffisent à suspecter une inflammation prolongée. Chez un enfant jusqu'à un an, les signes sont plus difficiles à suivre. Suivez le comportement: si le bébé respire constamment par la bouche, mange mal et pleure lorsqu'il penche la tête, il est temps d'appeler un pédiatre.

Traitement d'un nez qui coule prolongé

En cas d'écoulement nasal prolongé, seul un traitement complexe est efficace. Il est nécessaire de déterminer la cause du processus inflammatoire, de sélectionner les médicaments et la physiothérapie pour éviter la réinfection.

Traitement du nez qui coule prolongé chez un enfant jusqu'à un an

La plupart des antibiotiques prescrits aux adultes ne conviennent pas aux enfants de moins d'un an. Dans le même temps, ce sont les enfants jusqu'à un an qui souffrent le plus si le processus prolongé ne s'arrête toujours pas là. Ils deviennent agités, peuvent perdre du poids. Sans traitement, les troubles du sommeil se développent, donc après quelques jours, les parents commencent à se fatiguer.

Chez les bébés jusqu'à un an, le nez est souvent bloqué en raison de causes naturelles. Une sécrétion abondante de sécrétion liquide se poursuit tout au long de la première année de vie. Parfois, ces sécrétions peuvent bloquer les canaux nasaux, mais leur retrait est assez simple. Mais si le nez bouché s'accompagne d'une petite température, le bébé a probablement une rhinite vraiment infectieuse.

Pour les enfants jusqu'à un an, les médecins recommandent généralement:

  • Rinçages quotidiens avec une solution saline ou saline (Aqualor, etc.). L'eau normale irrite les parois muqueuses sensibles. Rincez-vous le nez jusqu'à 5-6 fois par jour pour éliminer l'excès de mucus.
  • Antihistaminiques doux. Nommé uniquement par un médecin! Facilite le processus respiratoire en réduisant l'enflure.
  • Avec des signes de maladie infectieuse, un agent antiviral ou un antibiotique «pour enfants», tel que Grippferon, est sélectionné. La posologie et le type de médicament sont déterminés par le médecin après examen; parfois, il faut des tests pour déterminer l'agent causal de l'infection. Avant le traitement avec des gouttes, le nez doit être lavé pour améliorer l'absorption de la substance active.

Les médicaments vasoconstricteurs pour les enfants jusqu'à un an ne sont pas prescrits. Ils ne conviennent qu'à un usage temporaire et ne soulagent pas l'inflammation. Si l'utilisation de vasoconstricteurs est nécessaire en raison de l'impossibilité d'ouvrir le nez avec d'autres méthodes, le traitement est limité à 2-3 jours: chez un enfant jusqu'à un an, la dépendance aux médicaments se développe 2-3 fois plus rapidement que chez un adulte.

Traitement du nez qui coule prolongé chez les enfants plus âgés

Lors du traitement d'un long rhume chez les enfants et les adolescents, une attention particulière doit être portée aux médicaments réguliers. En raison de l'emploi, les parents n'ont souvent pas la possibilité de s'assurer que l'enfant tombe bien. Les enfants oublient parfois ou sont trop paresseux pour utiliser des vaporisateurs ou des gouttes, c'est pourquoi la sinusite se développe progressivement.

Image: PaliGraficas / pixabay.com

Pour que l'enfant n'ait pas à souffrir de processus inflammatoires chroniques à l'âge adulte, suivez des règles simples:

  • Ne prescrivez pas de médicaments vous-même! Le pédiatre doit établir un traitement, en tenant compte de l'âge, des symptômes secondaires et des antécédents médicaux généraux.
  • Ne changez pas le médicament vous-même et n'arrêtez pas de le prendre. Si vous pensez que le médicament ne fonctionne pas, consultez votre médecin pour un remplacement. Notez également que de nombreuses gouttes antivirales soulagent les symptômes au cours des deux premiers jours, mais l'inflammation ne disparaît complètement qu'après 4 à 7 jours. N'interrompez pas le traitement car il vous semble que l'enfant a déjà récupéré.
  • Surveillez vos médicaments. Même si vous êtes très occupé et fatigué. La plupart des médicaments prescrits aux enfants qui ont un écoulement nasal prolongé doivent être pris deux fois: le matin et le soir. Assurez-vous simplement que cela vous arrive..

Un long processus inflammatoire nécessite de l'attention et de la patience, mais en conséquence, votre enfant sera en bonne santé.

Nez long qui coule chez l'adulte: comment le traiter

Pour se débarrasser des dernières manifestations du rhume, un adulte n'a pas toujours assez de médicaments. Si l'inflammation s'est avérée si forte que les antibiotiques ne la prennent pas, il ne sera pas possible de guérir le rhume avec les médicaments habituels.

Comme les enfants, les adultes atteints de rhinite longue ont besoin de se laver le nez quotidiennement. Vous pouvez utiliser des sprays, mais il est préférable d'utiliser des gouttes: elles coulent plus profondément et nettoient le nasopharynx. S'il est impossible de nettoyer avec Aqualor ou ses analogues, un cathéter à fosse est utilisé. Cet appareil permet sous pression d'éliminer les bouchons muqueux des sinus paranasaux. C'est un moyen efficace de nettoyer votre nez en cas de congestion nasale prolongée..

Pour arrêter le processus inflammatoire, une physiothérapie est prescrite. La thérapie au laser est utilisée pour désinfecter les sinus et accélérer le processus de régénération tissulaire. L'électrophorèse améliore l'absorption des médicaments, stimule l'immunité locale et aide le corps à combattre l'inflammation de lui-même..

Avec une exacerbation de la sinusite, la paroi des sinus est perforée pour soulager la pression des sinus faciaux et arrêter le processus purulent. La guérison après la chirurgie ne dure que quelques jours, mais il est préférable de commencer le traitement à l'avance et de ne pas entraîner de complications du rhume dans une situation où la thérapie conservatrice est inutile.

En mode non-stop. Comment traiter un nez qui coule prolongé

Expert - Otorhinolaryngologue Alexei Koshelev.

Types d'inflammation

Un nez qui coule prolongé signifie que l'inflammation est passée dans les sinus paranasaux - des espaces remplis d'air situés à l'intérieur des os du visage. Par exemple, l'inflammation du sinus maxillaire est une sinusite, la sinusite frontale est une sinusite frontale. L'étmoïdite est une inflammation des cellules du labyrinthe ethmoïde, c'est-à-dire la muqueuse sur un tissu osseux ethmoïde spécial qui délimite la cavité nasale de la cavité crânienne, et la sphénoïdite est une inflammation des sinus de l'os principal situé profondément dans la cavité crânienne. Cependant, ces termes sont pour les curieux, mais il est important que tout le monde connaisse les dangers posés par un nez qui coule prolongé. Si l'infection pénètre dans les sinus, vous devez immédiatement consulter un médecin. Après tout, une mauvaise automédication peut entraîner un processus purulent, une inflammation du globe oculaire et même une inflammation des méninges.

5 raisons de s'inquiéter

Comment ne pas manquer les symptômes qui signalent l'apparition de complications?

3-4 jours après l'apparition d'un nez qui coule, un mal de tête est apparu, surtout en se penchant en avant. Ou une douleur est survenue au front, au nez, aux joues. Ils peuvent ne pas être forts..
L'œdème est visible autour des yeux, dans le nez, les joues..

Le nez qui coule paresseux dure plus de 10 jours.

Pendant longtemps, la température subfébrile est maintenue dans la plage de 37,1 à 37,5 degrés.

Il n'y a pas de nez qui coule en tant que tel, mais le nez est bouché, bien que 10 à 14 jours se soient écoulés.

Quels sont les diagnostics

Après avoir examiné le patient, l'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire l'un des examens:
Échographie des sinus du nez. Il s'agit d'une procédure de dépistage qui détermine assez précisément la cause des plaintes des patients avec congestion nasale, sécrétions muqueuses abondantes, gonflement.

Radiographie des sinus du nez - un examen plus détaillé. Il vous permet de détecter un œdème et du liquide dans les sinus, la présence de néoplasmes (kyste, tumeur), des défauts dans la structure du squelette facial, des dommages.

L'endoscopie aide avec un appareil spécial (endoscope) à examiner en détail ce qui se passe dans les profondeurs inaccessibles des sinus et à établir un diagnostic précis. Cependant, si le processus est purulent, une telle étude n'est pas réalisée..

Rhinocytogramme. Autrement dit, un prélèvement nasal effectué pour déterminer le type d'agent pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques. En règle générale, une procédure est nécessaire dans les situations où un nez qui coule prolongé est difficile à traiter..

Comment traiter

Le traitement du nez qui coule prolongé est toujours complexe. À la maison, vous devrez vous laver le nez plusieurs fois par jour avec une solution saline, utiliser des gouttes vasoconstricteurs et des antihistaminiques, ce qui réduit le gonflement de la muqueuse et facilite la respiration. Avec un processus purulent, vous ne pouvez pas vous passer d'antibiotiques - sinon vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'infection.

Si le patient ne peut pas se laver le nez par lui-même, le médecin viendra à la rescousse à l'aide d'un cathéter à fosse spécial. L'avantage de cette méthode est la possibilité d'effets thérapeutiques d'une pression contrôlée sur tous les sinus paranasaux simultanément sans aucune intervention chirurgicale.

Un autre lavage efficace et fréquemment utilisé est la méthode du «coucou»: une solution thérapeutique est injectée dans une narine à l'aide d'une seringue sans aiguille et le contenu des sinus est pompé de l'autre avec une pompe d'aspiration électrique spéciale. Après de telles procédures, un médicament antibactérien est administré dans les sinus.

Lorsque le processus aigu s'apaise, la physiothérapie est prescrite: phono et électrophorèse, thérapie au laser et autres.

Parfois, avec une sinusite avancée et d'autres inflammations purulentes, une ponction de la paroi des sinus ne peut être évitée. Il s'agit d'une mesure extrême réalisée en l'absence de l'effet d'un traitement conservateur. Une intervention chirurgicale est également nécessaire pour le nez qui coule chronique causé par des polypes ou la courbure de la cloison nasale..

Acupression

Le massage se fait par mouvements circulaires, en cliquant sur les points avec le pouce ou l'index. Répétez les mouvements 10 fois. Pour le meilleur effet, faites 3 passes en tous points.

Point 1. Sous les bords des narines.

Point 2. Les coins extérieurs des yeux.

Point 3. La base du nez, entre les sourcils.

Point 4. Légèrement au-dessus du lobe de l'oreille.

Attention! Ne pas masser à haute température, processus purulents aigus, ainsi que dans les endroits où il y a des grains de beauté, de l'acné et d'autres formations.

Comment traiter un nez qui coule prolongé chez un adulte

Comment guérir un nez qui coule prolongé?

Nez qui coule - un fidèle conducteur de rhumes. C'est l'une des façons dont le corps se débarrasse de la microflore pathogène. La rhinite ne devrait pas durer plus de 10 jours. Si cette période s'est écoulée et que le patient a des difficultés à respirer et une gêne dans les sinus paranasaux, vous devez consulter un spécialiste.

Une maladie prolongée chez un adulte ne nécessite pas moins d'attention qu'un nez qui coule prolongé chez un enfant.

Les causes

Afin de traiter correctement la maladie, il est nécessaire de trouver les raisons. Ça peut être:

  • rhinite allergique d'origines diverses;
  • air sec - le taux d'humidité optimal est de 50 à 70%;
  • traitement incorrect ou incomplet d'une maladie infectieuse;
  • courbure de la cloison nasale;
  • effet secondaire d'une utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs;
  • augmentation des végétations adénoïdes chez les enfants.

Si une personne est dans des conditions d'humidité favorables et ne peut tolérer la maladie, il convient d'envisager la possibilité d'allergies. Les symptômes suivants crient à son sujet - congestion nasale, éternuements et larmoiement abondant. Ils surviennent soudainement et ne sont pas traités par les méthodes traditionnelles..

La rhinite persistante peut se transformer en sinusite. Dans ce cas, une inflammation des sinus paranasaux se produit: du mucus s'y accumule, des microbes se multiplient et des formes de pus. Une personne souffre de congestion nasale, son odorat s'aggrave, sa température augmente (à partir de 37 ° C et plus), il y a de la faiblesse, une perte d'appétit, un gonflement et des maux de tête.

La sinusite, qui n'est pas complètement guérie, peut avoir de graves conséquences:

  • abcès du globe oculaire et perte de vision;
  • propagation de l'infection dans tout le corps, dommages à d'autres organes, septicémie;
  • l'apparition de maladies des voies respiratoires inférieures;
  • l'ostéomyélite;
  • méningite.

Comment se débarrasser d'un nez qui coule prolongé

Un traitement approprié n'est possible qu'après avoir établi la cause. Elle devrait consister à éliminer les prérequis de la maladie, l'exposition locale aux médicaments, le renforcement de l'immunité et diverses mesures préventives.

Il est nécessaire de créer des conditions environnementales favorables: aérer et humidifier régulièrement l'air de l'appartement, marcher plus souvent, se détendre, dormir suffisamment, essayer de ne pas entrer dans des émotions négatives et de ne pas stresser le corps. Vous devez vous engager régulièrement dans l'éducation physique, consommer des multivitamines, manger pleinement afin de renforcer le corps. Si un nez qui coule est causé par une allergie, arrêtez ou limitez le contact avec une substance irritante..

Vaporisez quotidiennement votre nez en alternance avec de l'eau chaude ou froide. Au fil du temps, la température de l'eau diminue. La procédure de durcissement local affecte parfaitement le système immunitaire et réduit la durée du rhume pendant la maladie.

Le meilleur remède pour un nez qui coule prolongé

Les caractéristiques de l'utilisation des médicaments dépendent de la cause et du type de rhinite, ainsi que de sa gravité. Le traitement de la sinusite et de l'écoulement nasal prolongé doit être accompagné de la surveillance d'un médecin ORL. Il devrait restaurer le fonctionnement de la muqueuse nasale, renforcer les vaisseaux sanguins, soulager l'inflammation des sinus paranasaux.

Des gouttes ou sprays vasoconstricteurs sont généralement prescrits si le nez qui coule est de nature infectieuse: otrivine, galazoline, nazivine, vibrocile, sanorine, naphthyzine. Leur utilisation est efficace si la décharge est abondante et incolore. S'ils sont épais et peu nombreux, il vaut la peine d'acheter des médicaments antibactériens, par exemple du polydex ou des solutions salines hydratantes, comme l'aquamaris..

Un nez qui coule prolongé, qui est une conséquence d'une allergie, nécessite l'utilisation d'antihistaminiques, tels que le zirtec, la clarinase et l'allergydil. Ces médicaments modernes n'ont pas les effets secondaires habituels: somnolence, désorientation, maux de tête.

L'alternance des médicaments sinuforte et nasobek peut donner un résultat positif dans le traitement d'un nez qui coule prolongé. Sinupret en comprimés peut être utilisé. Cela aidera à soulager les poches. Pour rincer le nez, ramper avec de la flixonase. Des antibiotiques, l'augmentation, la ceftriaxone, l'amoxiclav sont prescrits.

Dans les cas, il n'est pas possible d'établir la nature exacte du rhume, vous pouvez essayer d'utiliser des préparations combinées: delufen, protargol, isofra, collargol. Ils aident à la rhinite d'origines diverses, car ils combinent des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et asséchantes..

Traitement folklorique

Assurez-vous de consulter un médecin avant d'utiliser des remèdes populaires. Les substances suivantes peuvent être enterrées:

  • jus d'oignon et d'aloès dilué avec de l'eau;
  • Jus de Kalanchoe;
  • jus de betterave et aloès avec de l'eau;
  • solution faible de jus de cyclamen;
  • Huile de pêche;

Diluer dans un verre d'eau une demi-cuillère à café de soda et de sel, puis dissoudre un comprimé de diphenhydramine (0,05 g) dans 10 ml du liquide résultant et verser 20 gouttes de teinture de propolis. Porter le mélange à ébullition, refroidir et égoutter 4 gouttes toutes les heures dans chaque passage nasal. Réduisez la fréquence des chutes lorsque votre état s'améliore.

Le rinçage du nez aide à éliminer la microflore pathogène. Cela peut être fait en utilisant un appareil spécial, par exemple, le médicament Dolphin, ainsi qu'indépendamment, en utilisant une théière ou une pipette. Il vaut la peine de verser du liquide dans un passage nasal, de sorte qu'il coule d'un autre, nettoyant la muqueuse. La procédure est effectuée plusieurs fois par jour, en utilisant des solutions médicales:

  • camomille - une cuillère à soupe de sel est dissoute dans un verre d'infusion de camomille;
  • solution saline - une demi-cuillère à soupe de sel de mer est dissoute dans un demi-verre d'eau;
  • eucalyptus - une cuillère à café d'huile d'eucalyptus est dissoute dans un verre d'eau.

À l'aide d'un appareil spécial, vous pouvez effectuer l'inhalation ou simplement respirer sur la vapeur, recouverte d'une serviette. Il est préférable d'utiliser des plantes médicinales pour lesquelles vous n'êtes pas allergique: huile d'eucalyptus, huile de sapin, genévrier, anis, arbre à thé, thym, décoctions de sauge et menthe, oignons hachés, ail, raifort. Tous ont un effet désinfectant et hydratant et soulagent le gonflement de la muqueuse nasale.

Faire tremper les cotons-tiges avec des mélanges médicinaux et les insérer dans les voies nasales pendant 5 à 10 minutes. Comme les solutions médicinales peuvent servir:

  • saline;
  • miel avec permanganate de potassium mal dilué;
  • un mélange de jus de betterave, de carotte, d'oignon, d'aloès et de miel dans des proportions égales.

Physiothérapie et chirurgie

  • Des mesures fondamentales doivent être utilisées si le nez qui coule dure plusieurs mois et que le traitement médicamenteux n'aboutit pas. Il existe une variété de méthodes modernes de traitement d'un rhume prolongé:
  • Cryochirurgie. La membrane nasale est traitée avec de l'azote liquide. Il contribue à son compactage et au rétrécissement des vaisseaux sanguins. Après ce traitement, vous pouvez oublier un rhume pendant plusieurs années..
  • Thérapie au laser La membrane muqueuse du nez est traitée avec un faisceau laser qui détruit les vaisseaux sanguins endommagés, ne laissant que des vaisseaux sains. Cela vous permet de vous débarrasser de la rhinite pour toujours, de soulager l'enflure et de rétablir la respiration..
  • Blocus intranasal. Le médicament est injecté dans les sinus par des injections..
  • Crevaisons, pompage de masses purulentes, lavage des sinus avec un appareil à vide - les procédures les plus efficaces pour la sinusite.
  • Le chauffage UV et la diathermie sont utilisés en thérapie complexe.
  • Les exercices de massage et de respiration atténuent la condition de la rhinite chronique. Il est effectué en tapotant la phalange du pouce sur le nez et la zone autour de l'orbite pendant 2-3 minutes toutes les demi-heures. Ces points sont également massés pendant une demi-minute..

Vous pouvez utiliser un disque d'ébène spécial pour masser tout le visage. Dans les 10 minutes, le disque doit être effectué dans le sens horaire, en faisant un tour par seconde. L'amélioration de la circulation sanguine dans la cavité nasale facilitera les exercices de respiration. Pour ce faire, respirez alternativement l'une ou l'autre narine pendant 5 secondes 10 fois.

Ne pas amener un nez qui coule à une maladie chronique afin d'éviter des conséquences désagréables. Vous pouvez vous débarrasser de la rhinite ou de la sinusite persistantes en commençant à temps un traitement complexe.

Long nez qui coule - comment et comment guérir un long nez qui coule?

La congestion nasale est un symptôme qui accompagne la plupart du SRAS. Ainsi, le corps se débarrasse de la microflore pathogène. Mais, lorsque les signes communs d'un rhume sont passés et que la congestion est restée, il est nécessaire de rechercher une approche individuelle du traitement de la rhinite prolongée..

Causes d'un long nez qui coule

Normalement, l'essoufflement et la sécrétion de mucus diminuent en 7 à 10 jours et ne nécessitent pas de médicaments spéciaux. Si un nez qui coule dure plus d'une semaine, l'une des raisons suivantes est la faute:

  • allergie;
  • air sec dans la pièce;
  • infections non traitées;
  • perturbations hormonales (y compris pendant la grossesse);
  • les perturbations de la régulation du tonus vasculaire entraînent également un écoulement nasal prolongé chez l'adulte;
  • Courbure du septum à la suite d'une blessure. En règle générale, dans ce cas, la respiration d'une narine est difficile;
  • adénoïdes enflammés et leur croissance incontrôlée;
  • pathogènes bactériens.

Comment traiter un nez qui coule prolongé

Quels que soient les facteurs provoquant la maladie, il est nécessaire de suivre le schéma général de la thérapie. Cela comprend nécessairement le renforcement de l'immunité et la prévention des rechutes.

Pour guérir un écoulement nasal prolongé, tout d'abord, des conditions favorables pour le corps sont nécessaires:

  • microclimat optimal dans l'appartement;
  • restriction des situations stressantes;
  • communication minimale avec les patients;
  • sommeil complet;
  • promenades quotidiennes au grand air.

La congestion nasale prolongée nécessite un traitement complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments, de remèdes populaires et de procédures.

Médicaments pharmaceutiques pour un rhume prolongé

L'utilisation de médicaments doit être sous la surveillance étroite d'un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin vous prescrira des médicaments pour restaurer la muqueuse, renforcer les parois des vaisseaux sanguins et réduire le processus inflammatoire.

Vasoconstricteur

Les gouttes vasoconstricteurs stimulent les adrénorécepteurs, qui sont situés à la surface de la muqueuse nasale. En raison de leur exposition, les vaisseaux se rétrécissent et l'œdème disparaît temporairement. Ils sont prescrits au tout «pic» de l'infection: lorsque l'écoulement est abondant et transparent. Le plus courant:

Antibiotiques

L'action des antibiotiques vise à éliminer la microflore pathogène et à éliminer le processus inflammatoire. En pratique thérapeutique, le plus souvent prescrit:

  • Clarithromycine;
  • L'érythromycine;
  • Augmentin;
  • Ceftriaxone.

Le bon type de médicament aide à arrêter le développement d'une sinusite purulente ou d'une sinusite. Avec des antibiotiques, le médecin prescrit des médicaments qui soutiennent la microflore intestinale (par exemple, Linex).

Antiviral

Quel que soit le fabricant, l'ingrédient actif de toutes les gouttes nasales antivirales est l'interféron. Il arrête la propagation d'une infection virale. Options:

L'utilisation de médicaments de ce type n'est recommandée que dans les premiers stades de la maladie (pas plus de 5 jours).

Hydratant

Lorsqu'une sécheresse excessive de la muqueuse est observée, une hydratation intensive est nécessaire. Faites face à cela:

Ces gouttes sont indiquées si le patient a des parois vasculaires fragiles ou entre souvent en contact avec de l'air chaud.

Homéopathique

L'homéopathie est l'équilibre parfait entre sécurité et efficacité pour différents types de rhinite. Il est efficace au début des infections respiratoires et des réactions allergiques:

  • Euphorbium Composite;
  • Rinitol Edas-131;
  • Fléau d'allium.

Antihistaminiques

Les antihistaminiques réduisent la réponse du corps à un allergène. Ils agissent sur le système immunitaire en bloquant les récepteurs de l'histamine. Disponible sous forme de gouttes et sprays:

  • Allergodil Spray;
  • Allergie au Tizin;
  • Cromohexal.

Pour éliminer efficacement le problème, vous aurez besoin de médicaments antiallergiques sous forme de comprimés (Zirtek, Erius, Cetrin). En cas de réaction sévère prolongée, la nomination de médicaments hormonaux est possible (Flikonase, Nazarel, Nazonex).

Solutions salines

Pour tous les types de rhume, il est conseillé d'utiliser des solutions salines. Ils sont sans danger pour les patients de tout âge, compatibles avec différents types de médicaments. Ils peuvent être préparés à domicile ou achetés en pharmacie:

Les solutions salines nettoient qualitativement la muqueuse et éliminent la microflore pathogène. Ils doivent être utilisés jusqu'à récupération complète et ensuite, à titre préventif.

Remèdes populaires pour un nez qui coule prolongé

En combinaison avec des médicaments, des remèdes populaires peuvent être utilisés pour traiter un écoulement nasal prolongé. Ils aideront à améliorer l'état général, à soulager la congestion nasale et à réduire les écoulements nasaux..

De nombreux médecins privilégient la gymnastique respiratoire. C'est l'option de traitement la plus simple avec des remèdes populaires:

  1. Tenez la narine droite avec votre doigt et respirez profondément en expirant avec le nez.
  2. Changez les narines et répétez l'exercice.
  3. Prenez 2-3 respirations dans la narine droite et expirez dans la gauche. Répétez l'inverse.
  4. La dernière étape: une respiration profonde par le nez et expirez par la bouche.

S'il n'y a pas de température, mais qu'un nez qui coule chez un adulte ne disparaît pas longtemps, il est utile de cuire à la vapeur vos jambes. Vous pouvez ajouter des sels et des huiles essentielles aux bains. Gardez vos pieds dans l'eau chaude pendant 15-20 minutes, puis enfilez des chaussettes en laine et passez au moins une heure au lit.

Gouttes maison

Une mauvaise prescription des produits pharmaceutiques ne peut qu'aggraver la cause. Contrairement aux médicaments, les gouttes préparées seules ne provoquent pas d'effets indésirables si la composition correcte est utilisée. Compte tenu de la nature de la maladie, le médecin peut recommander d'enterrer le nez avec l'une des formulations suivantes:

  • jus d'aloès. Il est utilisé non seulement avec un simple rhume, mais même avec une sinusite. Il soulage l'enflure et facilite instantanément la respiration;
  • jus de betterave. Amincit et élimine le mucus épais des sinus;
  • jus d'oignon dilué avec de l'eau. A un effet antibactérien et anti-inflammatoire;
  • Huile de pêche. Convient pour séparer le mucus séché, renforce les vaisseaux sanguins et hydrate la muqueuse.

La lessive

À la maison, une procédure efficace et, surtout, sûre en cas d'écoulement prolongé du nez est un lavage du nez. Cette procédure est effectuée à l'aide d'une pipette, d'une théière, d'une seringue (sans aiguille). Ces solutions conviennent au lavage:

  1. Saline. Dissoudre une cuillère à soupe de sel de mer dans un verre d'eau bouillie.
  2. Sel de camomille. Dans un verre de décoction de fleurs de camomille, dissolvez une cuillère à soupe de sel marin.
  3. Eucalyptus. Sur un verre d'eau, vous devez prendre 1 cuillère à café. huile d'eucalyptus.

Pour prévenir la rhinite, un lavage par jour suffit et pour le traitement, il est nécessaire de répéter la procédure au moins trois fois par jour. Le moment optimal est une heure après avoir mangé. La température de la solution doit être confortable - 36-38 degrés. Technique appropriée:

  1. Penchez-vous au-dessus de l'évier et tournez la tête.
  2. Respirez profondément et ouvrez la bouche pour empêcher le liquide de pénétrer dans les voies respiratoires..
  3. Insérez le dispositif de rinçage de 1 à 2 centimètres dans la narine, qui est située sur le dessus.
  4. Versez doucement la solution pour qu'elle déborde de l'autre narine.
  5. Répétez la procédure de l'autre côté..

Physiothérapie pour la rhinite prolongée

Si le traitement ambulatoire échoue, le patient est référé à l'hôpital. Des améliorations visibles permettent une manipulation sous l'influence de facteurs physiques (ultrasons, courant, chaleur). Les types de procédures suivants sont utilisés dans les services ORL:

  • inhalation. Ils apaisent la muqueuse enflammée, soulagent l'enflure et favorisent l'élimination de la muqueuse épaisse. En tant que solution pour le traitement du nez qui coule prolongé, les infusions à base de plantes, les extraits de conifères, les huiles d'agrumes conviennent;
  • rayonnement ultraviolet. Il est conseillé pour les écoulements abondants du nez. La durée du traitement peut aller jusqu'à 5 jours, 0,5-2 minutes dans chaque passage nasal quotidiennement;
  • thérapie au laser. Il est prescrit pour les lésions graves de la muqueuse. Habituellement assez de 2-3 séances pendant plusieurs minutes;
  • Thérapie UHF. Au cours de la procédure, des ondes ultra-hautes fréquences sont envoyées dans la zone affectée. Les tissus profonds se réchauffent. Pour éliminer la rhinite aiguë, 3 procédures sont nécessaires chaque jour, pour le vasomoteur - 1 fois par jour pendant 7 à 10 jours;

La solution la plus radicale pour l'écoulement nasal prolongé chez l'adulte est la chirurgie. Ils y recourent si un traitement conservateur ne donne aucun résultat. Cela peut être une vasotomie, l'élimination des végétations adénoïdes, des polypes ou l'alignement de la cloison nasale.

La vasotomie est utilisée pour traiter la rhinite vasomotrice. Pendant l'opération, une dissection est réalisée à la jonction des vaisseaux de la muqueuse et du périoste. La procédure est réalisée sous anesthésie locale et ne prend pas plus de 10 minutes. Quelques heures après la vasotomie, une diminution du gonflement de la muqueuse est observée.

Schéma intégré pour le nez qui coule prolongé

Afin de guérir complètement un long nez qui coule, une thérapie complexe est nécessaire: élimination des symptômes graves, effets locaux et renforcement de l'immunité.

En cas de rhinite prolongée, il est important de suivre l'ordre de traitement: rincer le nez au moins 4 fois par jour, gouttes goutte à goutte - 5-7 fois. Les antibiotiques pour la rhinite, qui est retardée, sont généralement pris deux fois par jour. Un nez qui coule prolongé chez un adulte nécessite un traitement avec des vitamines C et P - elles renforceront les parois des vaisseaux sanguins.

  1. Trois fois par jour, instillez un nez avec des gouttes vasoconstricteurs.
  2. Lorsque la respiration s'améliore, rincez les deux voies nasales avec une solution saline.
  3. Le lavage et l'inhalation à domicile sont mieux effectués le matin.
  4. À une température ne dépassant pas 37,2, vous pouvez cuire vos jambes à la vapeur avant d'aller vous coucher.
  5. Si une congestion nasale est observée, instiller à nouveau des vasoconstricteurs la nuit..

En prenant les mesures préventives suivantes, vous pouvez vous débarrasser d'un long rhume en quelques jours:

  • durcissement;
  • promenades en plein air;
  • régime équilibré;
  • prendre des préparations de vitamines.

Avertissements

Quelle que soit la gravité des symptômes, la rhinite persistante est l'occasion de consulter un médecin. La maladie ORL peut être d'étiologie complètement différente, et par conséquent, la façon de guérir un nez qui coule prolongé chez un adulte est résolue par ORL..

Un rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste vaut la peine d'aller si:

  • le nez qui coule persiste pendant plus de 10 jours;
  • il y avait des sensations désagréables dans la zone des sinus (au-dessus des sourcils ou autour du nez);
  • la rhinite s'accompagne d'un mal de tête aigu;
  • perte auditive ou «clic» caractéristique dans les oreilles.

Un nez qui coule prolongé chez un adulte n'est pas un diagnostic, mais simplement un symptôme d'une maladie, peut-être même chronique. Aux premiers signes de la maladie, un diagnostic professionnel est nécessaire. Le spécialiste sélectionnera le traitement optimal qui aidera à se débarrasser de l'inconfort dans les plus brefs délais..

Comment guérir un nez qui coule prolongé chez un adulte - Comment traiter la rhinite

Un nez qui coule ordinaire dure une à deux semaines, et y faire face n'est pas si difficile. Cependant, il y a des cas fréquents lorsqu'un nez qui coule se transforme en un processus prolongé. Dans ce cas, les adultes devraient se soucier de leur santé et certainement consulter un médecin. Qu'est-ce qui cause un écoulement nasal prolongé et comment le traiter? Nous en reparlerons plus tard..

Causes de l'écoulement nasal prolongé chez l'adulte

Si le nez qui coule ne disparaît pas longtemps, avant de le traiter, il faut rechercher la cause.

Seul un spécialiste peut déterminer les véritables causes de la rhinite prolongée et, plus encore, prescrire un traitement efficace. Pour identifier la cause, vous devez obtenir un tableau clinique complet de la maladie existante et effectuer un examen de laboratoire approfondi, que le médecin vous prescrira.

Les raisons principales peuvent être:

  • allergie;
  • développer un processus inflammatoire dans le corps (sinusite, sinusite);
  • sensibilité à divers allergènes;
  • état psychologique dans lequel un nez qui coule apparaît et disparaît périodiquement;
  • courants d'air et sécheresse élevée de l'air intérieur.

La rhinite à long terme survient à la suite d'une inflammation et d'un gonflement de la membrane muqueuse des sinus. La maladie se caractérise par des manifestations telles que:

  • congestion nasale constante;
  • diminution de la respiration;
  • sécrétion de liquide muqueux clair ou purulent du nez;
  • sensation de brûlure et irritation du nez.

Parfois, un nez qui coule prolongé s'accompagne de maux de tête, de troubles du sommeil et d'une diminution des performances.

La cavité nasale remplit un certain nombre de fonctions importantes. Il réchauffe, hydrate et purifie l'air entrant dans le nez. Sous l'influence de facteurs indésirables (poussières, bactéries, air froid, allergènes), l'inflammation de la muqueuse nasale commence. Un rhume peut provoquer une forme chronique qui, à son tour, déclenche un certain nombre de processus pathologiques dans le système respiratoire et dans le cœur.

Quelle que soit la cause du développement de la rhinite, le processus inflammatoire dans la cavité nasale a des caractéristiques communes. Il y a de nombreux vaisseaux sanguins dans les sinus. Avec l'inflammation, la circulation sanguine est perturbée, la stase sanguine se forme, la muqueuse nasale gonfle, ce qui rend la respiration nasale difficile. Le résultat est un nez qui coule avec une décharge caractéristique.

Complications possibles

Si vous ne faites pas attention à la rhinite persistante, elle peut se transformer en sinusite. Avec cette maladie, une inflammation des sinus paranasaux se produit: du mucus s'y accumule, des microbes se multiplient et des formes de pus. Le patient souffre de manifestations telles que:

  • congestion nasale;
  • aggravation de l'odorat;
  • augmentation de la température;
  • la faiblesse;
  • perte d'appétit et de sensibilité faciale;
  • gonflement;
  • mal de crâne.

La sinusite, à son tour, peut entraîner des conséquences graves pour la santé et la vie, telles que:

  • abcès du globe oculaire et nouvelle perte de vision;
  • le développement de maladies des voies respiratoires inférieures;
  • propagation de l'infection dans tout le corps;
  • dommages à d'autres organes;
  • état septique;
  • l'ostéomyélite;
  • méningite.

Traitement

Si la cause d'un nez qui coule prolongé est identifiée, il est nécessaire d'organiser son traitement approprié, qui doit prendre en compte plusieurs directions:

  • élimination des causes de la maladie;
  • effets locaux des médicaments;
  • renforcer l'immunité;
  • mesures préventives.

Dès le début du traitement, il est nécessaire de créer des conditions environnementales favorables pour le patient:

  • ventiler régulièrement la pièce;
  • humidifier l'air;
  • marcher beaucoup au grand air;
  • se détendre;
  • dormir suffisamment;
  • limiter votre séjour dans des situations stressantes;
  • faire de l'éducation physique;
  • consommer des multivitamines;
  • bien manger;
  • arrêter ou limiter le contact avec une substance irritante (si le nez qui coule est causé par une allergie).

Les procédures de durcissement sont très efficaces. Chaque jour, le nez doit être aspergé alternativement avec de l'eau chaude ou froide. Au fil du temps, la température de l'eau doit être abaissée. Un tel durcissement local a un effet bénéfique sur le système immunitaire et réduit la durée du rhume pendant la maladie.

Thérapie médicamenteuse

Quels médicaments un médecin peut-il prescrire pour une rhinite prolongée? Cela dépend de la cause et du type de rhinite, ainsi que de sa gravité.

Le traitement d'un écoulement nasal prolongé et d'une rhinite doit obligatoirement avoir lieu sous la surveillance d'un médecin ORL. Il vise à soulager l'inflammation dans les sinus paranasaux, à restaurer le fonctionnement de la muqueuse nasale, à renforcer les vaisseaux.

Avec la nature infectieuse du rhume, des gouttes ou sprays vasoconstricteurs sont généralement prescrits:

L'utilisation de ces médicaments est indiquée pour les écoulements copieux et incolores. Mais s'ils sont peu nombreux et épais, ils utilisent des médicaments antibactériens (par exemple, Polydex) ou des solutions salines hydratantes, par exemple, Aquamaris.

Un écoulement nasal prolongé provoqué par une allergie nécessite l'utilisation d'antihistaminiques (Zirtek, Klarinase, Allergodil). Ces médicaments de nouvelle génération sont bons car ils n'ont pas d'effets secondaires, tels que somnolence, désorientation, maux de tête..

Pour le traitement de la rhinite prolongée, une alternance de préparations Sinuforte et Nasobek est parfois prescrite. Vous pouvez également utiliser des comprimés Sinupret, qui aideront à soulager l'enflure, et Flixonase, un lavage de nez. Parmi les antibiotiques des dernières années, généralement prescrits:

Parfois, la nature exacte d'un nez qui coule prolongé ne peut pas être établie. Dans ce cas, des médicaments combinés sont utilisés:

Ces médicaments combinent des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et asséchantes, ils sont donc utilisés pour la rhinite de toute étiologie.

Comment guérir un nez qui coule avec des remèdes populaires

Les recettes populaires sont également efficaces pour lutter contre la rhinite prolongée..

Avant d'effectuer toute procédure adoptée à partir des recettes de "grand-mère", vous devez obtenir l'autorisation d'un médecin. La nature de la maladie de chaque personne est individuelle et toutes les méthodes traditionnelles ne peuvent pas bénéficier au patient.

La médecine traditionnelle suggère de lutter contre la rhinite en utilisant des moyens tels que:

  • jus d'oignon et d'aloès;
  • jus de betterave et d'aloès;
  • Jus de Kalanchoe;
  • solution faible de jus de cyclamen;
  • Huile de pêche.

Avant d'utiliser des jus, diluez-les avec de l'eau dans des proportions égales.

Prescription pour instillation nasale:

Diluez dans un verre d'eau une demi-cuillère à café de soda et de sel. Dissolvez un comprimé de diphenhydramine (0,05 g) dans 10 ml du liquide résultant et versez 20 gouttes de teinture de propolis. Porter le mélange résultant à ébullition, refroidir et instiller 4 gouttes dans chaque narine toutes les heures. Réduisez la fréquence des chutes lorsque vous êtes soulagé.

La procédure nécessaire pour la rhinite est un lavage de nez. Il aide à éliminer la microflore pathogène des sinus. La procédure peut être effectuée à l'aide d'un appareil spécial (dauphin) ou à l'aide d'une bouilloire ou d'une pipette conventionnelle. Le liquide se déverse dans un passage nasal et s'écoule d'un autre tout en nettoyant la muqueuse. La procédure est effectuée plusieurs fois par jour en utilisant les solutions de traitement suivantes:

  • solution saline (une demi-cuillère à soupe de sel de mer est dissoute dans un demi-verre d'eau);
  • camomille (une cuillère à soupe de sel est dissoute dans un verre d'infusion de camomille);
  • eucalyptus (une cuillère à café d'huile d'eucalyptus est dissoute dans un verre d'eau).

Les inhalations ont un bon effet. Ils peuvent être effectués à l'aide d'un appareil spécial ou à l'ancienne, en respirant à la vapeur sous une serviette. Pour l'inhalation, des plantes médicinales sont utilisées qui ne provoqueront pas d'allergies chez le patient. Il peut s'agir de différentes huiles:

On utilise également des décoctions de sauge et de menthe ou des oignons finement hachés, de l'ail, du raifort. Tous ces fonds ont un effet désinfectant et hydratant, soulagent le gonflement de la muqueuse nasale.

Dans la lutte contre la rhinite, des cotons-tiges imbibés de mélanges médicinaux sont également utilisés, qui sont insérés dans les voies nasales pendant 5 à 10 minutes. Comme les solutions médicales peuvent servir:

  • miel avec permanganate de potassium mal dilué;
  • solution saline;
  • un mélange de jus de betterave, de carotte, d'oignon, d'aloès et de miel dans des proportions égales.

Chirurgie et physiothérapie

Lorsqu'un nez qui coule traîne pendant plusieurs mois et que le traitement médicamenteux n'apporte pas de résultats tangibles, il vaut la peine de se tourner vers des mesures drastiques. La médecine moderne propose plusieurs méthodes radicales de traitement du nez qui coule prolongé chez l'adulte, telles que:

  • Thérapie au laser La muqueuse du nez est traitée avec un faisceau laser, qui détruit les vaisseaux sanguins endommagés, ne laissant que des vaisseaux sains. Cela vous permet de soulager l'enflure, de rétablir la respiration et d'éliminer à jamais la rhinite..
  • Cryochirurgie. La membrane nasale est traitée à l'azote liquide, ce qui contribue à son compactage et au rétrécissement des vaisseaux sanguins. Après cette intervention, un nez qui coule ne dérange pas une personne pendant plusieurs années.
  • Blocus intranasal. Un médicament est injecté dans les sinus par injection.

Avec la rhinite prolongée, qui s'est transformée en sinusite, des procédures de physiothérapie sont utilisées, telles que:

  • échauffement par rayonnement ultraviolet;
  • diathermie (utilisée en thérapie complexe);
  • crevaisons;
  • pompage de masses purulentes;
  • rinçage des sinus avec un appareil à vide.

Le massage aide à soulager la condition avec un nez qui coule prolongé. Il est effectué en tapotant la phalange du pouce sur le nez et la zone autour de l'orbite toutes les demi-heures pendant 2-3 minutes. Vous pouvez utiliser un disque en ébonite spécial pour masser tout le visage, ce qui doit être effectué dans le sens des aiguilles d'une montre pendant 10 minutes, en effectuant un tour par seconde.

L'amélioration de la circulation sanguine dans la cavité nasale facilitera les exercices de respiration. Pour ce faire, en respirant alternativement l'une ou l'autre narine pendant 5 secondes, 10 fois.

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse au 2 trimestre?

Vidéo

résultats

Un nez qui coule, comme toute maladie, il vaut mieux ne pas amener à un état chronique afin d'éviter des conséquences désagréables. Mais même la rhinite à long terme peut être éliminée en commençant à temps un traitement complexe. La chose la plus importante est d'empêcher un tel état. Les mesures préventives, qui comprennent le durcissement du corps, l'exercice, l'arrêt du tabac et le maintien d'un mode de vie correct, protègeront contre l'écoulement nasal prolongé.

Toux thyroïdienne et autres symptômes chez la femme, voir ici.

Pharyngite: symptômes, traitement et autres aspects de cette maladie.

Nez qui coule prolongé: combien de temps normal, causes, manifestations, traitement

Un nez qui coule prolongé est une affection pathologique d'origine infectieuse ou allergique qui complique l'évolution de la maladie sous-jacente. La rhinite est une manifestation de diverses maladies, allant d'un rhume et se terminant par des affections systémiques graves et souvent incurables. Il s'agit d'une réaction protectrice du corps à l'invasion d'agents étrangers - microbes pathogènes ou allergènes. Habituellement, un nez qui coule dérange une personne pendant 7 à 10 jours, puis disparaît de lui-même ou avec des médicaments. Si la rhinite est retardée et s'accompagne d'une violation de la respiration nasale, d'une congestion nasale, d'une gêne dans la projection des sinus, il est nécessaire d'être sérieusement traité. Les mesures thérapeutiques pour l'écoulement nasal prolongé sont effectuées dans plusieurs directions à la fois.

La rhinite prolongée se déroule en trois étapes:

  • La première étape dure en moyenne cinq jours. À l'heure actuelle, les patients ne présentent aucun autre signe de pathologie. Du mucus liquide et clair s'écoule constamment du nez, nécessitant un balayage périodique.
  • La deuxième étape commence lorsque la nature du secret nasal change. L'écoulement muqueux s'épaissit et devient jaune. Les patients développent une céphalée, des oreilles bouchées, des maux de gorge.
  • Dans la troisième étape, un secret verdâtre purulent est enlevé avec beaucoup de difficulté. Il remplit les sinus paranasaux, ce qui conduit au développement d'une sinusite. La voix du patient devient nasale et gundous, l'odeur disparaît, la douleur des joues et du front apparaît.

On pense que la rhinite qui répond bien au traitement chez l'adulte disparaît en une semaine. Chez les enfants et les personnes affaiblies, cette période peut être étendue à quatorze jours. Un nez qui coule prolongé dans la plupart des cas indique la présence de maladies graves dans le corps.

Selon les résultats d'études de laboratoire et de matériel, le médecin établit un diagnostic précis et prescrit une thérapie compétente. Si la cause du problème est une rhinite chronique causée par un traitement inapproprié, ne vous inquiétez pas. Une telle maladie est éliminée sans trop de difficulté. Pathologies plus graves - la sinusite purulente ou la sinusite frontale nécessitent un traitement professionnel en milieu hospitalier sous la supervision d'un médecin.

Le traitement d'un nez qui coule est extrêmement important. Si la rhinite est ignorée, elle deviendra d'abord persistante, puis elle deviendra chronique. Afin de vous en débarrasser et d'éviter le développement de complications, vous devez faire attention à votre santé et suivre toutes les instructions de votre médecin.

Étiologie

Pour guérir un écoulement nasal prolongé, sa cause doit être identifiée et éliminée. Le plus souvent, les facteurs internes et externes suivants conduisent à un problème similaire:

  1. Maladies infectieuses mal traitées,
  2. Réactions allergiques à la poussière, aux aliments, au pollen, aux aérosols domestiques, au parfum,
  3. Air poussiéreux et gazé,
  4. Courbure du septum nasal et autres pathologies congénitales de l'organe de l'odorat,
  5. Air intérieur sec pendant la saison de chauffage,
  6. Utilisation à long terme de décongestionnants nasaux,
  7. Lésions nasales mécaniques, chimiques ou thermiques,
  8. Adénoïdite chez les enfants,
  9. Polypose du nez,
  10. Maladies auto-immunes,
  11. Immunodéficience.

Les traitements antidépresseurs et hormonaux peuvent également entraîner une rhinite prolongée..

Pendant la grossesse, en raison d'un déséquilibre hormonal, une sécrétion excessive de mucus nasal se produit. Si cela n'interfère pas avec la femme et ne provoque pas d'inconfort, aucun traitement médicamenteux n'est effectué. L'utilisation de la médecine traditionnelle est autorisée. 10-14 jours après la naissance, une telle rhinite passera d'elle-même.

Symptomatologie

Les symptômes de la rhinite prolongée dépendent de sa cause. Le plus souvent, un nez qui coule prolongé est le résultat d'une infection, d'allergies et d'abus décongestionnant..

  • La rhinite est le signe d'un rhume, dans lequel les patients ressentent des manifestations catarrhales et d'intoxication. Les patients se plaignent de pertes nasales abondantes, de maux de gorge et de maux de gorge, de rougeur du nasopharynx, de gonflement des paupières, de maux de tête, d'éternuements. Le mucus qui s'écoule périodiquement à l'arrière de la gorge provoque une toux, surtout la nuit. En raison d'une rhinorrhée constante, les patients sous le nez rougissent et deviennent enflammés. Peut-être une augmentation des ganglions lymphatiques, de la fièvre, des frissons.
  • Un nez qui coule prolongé d'origine allergique s'accompagne de rhinorrhée, de congestion nasale, d'éternuements fréquents et répétés, de larmoiement, de chatouillements et de démangeaisons dans le nez. Les signes cliniques d'une allergie apparaissent soudainement et ne répondent pas au traitement standard de la rhinite.
  • La rhinite médicamenteuse ou la rhinite médicamenteuse survient à la suite de l'utilisation incontrôlée de gouttes vasoconstrictives pour le nez, qui assèchent la muqueuse des voies nasales et provoquent son gonflement, ce qui rend la respiration plus difficile. La pathologie se manifeste par une décharge abondante et transparente, une congestion nasale constante. La rhinite prolongée causée par l'utilisation prolongée de décongestionnants est appelée rhinite à ricochet..
  • La rhinite vasomotrice est une rhinite neurovasculaire, qui est la forme la plus courante de cette pathologie. L'hyperréactivité des capillaires situés dans la muqueuse nasale se manifeste par des symptômes caractéristiques: écoulement de mucus par le nez en quittant une pièce chaude dans le froid, congestion nasale après un choc émotionnel sévère, stagnation dans la gorge, perturbation du sommeil, douleur migraineuse, diminution des sensations olfactives, sécheresse et picotements muqueuse, apparition de ronflements, gonflement du nez, irritabilité. Chez les patients, il repose parfois la narine gauche ou droite, surtout en position horizontale. En plus du stress, de la poussière et de la fumée, des perturbations hormonales, une mauvaise nutrition peut également provoquer une rhinite vasomotrice..

La rhinite chez les enfants se développe assez souvent. Dans ce cas, les symptômes concomitants peuvent être absents. L'enfant joue activement, mange bien et dort bien, et les changements pathologiques du nasopharynx et des sinus augmentent progressivement. Un nez qui coule chez un enfant pendant deux à trois semaines devrait alerter les parents et les faire consulter un médecin pour un examen et un traitement approfondis.

Complications

Un nez qui coule prolongé en l'absence de traitement est compliqué par une sinusite, qui peut également entraîner le développement de conséquences négatives. Avec l'inflammation des sinus, la production de mucus visqueux est améliorée. Il s'accumule et remplit progressivement la plupart des sinus. En raison de la multiplication rapide des microbes pathogènes, la sécrétion muqueuse se transforme en pus. Les patients se plaignent d'une altération de la respiration nasale, d'une congestion nasale, de douleurs dans la projection du sinus affecté, d'une aggravation de l'odeur, d'un état subfébrile persistant ou même de fièvre, d'une faiblesse, d'une perte de force, d'un manque d'appétit, de maux de tête. Si la sinusite n'est pas traitée, l'infection se propage rapidement aux tissus et organes environnants. Peut-être le développement d'un abcès du globe oculaire, la méningite, l'ostéomyélite, la pneumonie, la septicémie.

Diagnostique

Les oto-rhino-laryngologistes, les allergologues et les immunologistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de la rhinite prolongée. Ils parlent avec le patient et l'examinent. Pour le diagnostic et la prescription de médicaments, les résultats des études de laboratoire et instrumentales sont nécessaires..

  1. La rhinoscopie est une méthode de diagnostic plutôt informative. Les experts étudient l'état de la membrane muqueuse du nez, identifient les changements dystrophiques, la nature de l'écoulement, la présence de croûtes, d'hyperémie, d'érosion et d'ulcères.
  2. Dans un test sanguin général - augmentation de l'ESR, signes d'inflammation, éosinophilie.
  3. Le nasopharynx détachable est examiné au microscope et ensemencé sur un milieu de culture si une pathologie infectieuse est suspectée. Ces études visent à isoler l'agent pathogène et à déterminer sa sensibilité aux antibiotiques..
  4. Les méthodes supplémentaires sont les examens radiographiques ou tomographiques. Ils vous permettent de détecter le niveau de liquide dans les sinus avec sinusite, polypes et néoplasmes dans le nez, les corps étrangers, les effets des blessures traumatiques.

Traitement

Si un nez qui coule dure plus de deux semaines, accompagné de maux de tête, de douleurs dans les sinus, de perte auditive et d’oreilles bouchées, vous devez consulter un médecin ORL. Des mesures thérapeutiques pour la rhinite prolongée sont prescrites selon le schéma général. Les patients subissent une thérapie étiotropique, pathogénique, symptomatique, immunomodulatrice et réparatrice. La prévention des rechutes est tout aussi importante..

Avant de procéder à l'élimination immédiate du problème, des conditions favorables doivent être créées pour le patient: optimiser le climat intérieur, limiter le contact avec les personnes malades, éviter les facteurs de stress, marcher dehors tous les jours, dormir suffisamment, cesser d'utiliser des vasoconstricteurs, lubrifier régulièrement la muqueuse nasale avec une solution d'huile, contenant des vitamines A et E. Pendant la période de chauffage, l'air de la pièce doit être humidifié et boire beaucoup de liquide pendant la journée.

Le traitement complet de la rhinite à long terme comprend les médicaments et la physiothérapie, ainsi que l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Médicaments

Le but de l'utilisation de produits pharmaceutiques est de restaurer la respiration nasale, de soulager l'inflammation et d'éliminer l'enflure, de renforcer les parois vasculaires. Tous les médicaments sont prescrits par le médecin traitant, en tenant compte de la cause de la pathologie et de l'état général du corps du patient.

  • Vasoconstricteur tombe dans le nez - "Nazivin", "Vibrocil", "Rinonorm".
  • Antibiotiques systémiques - Klacid, Augmentin, Sumamed.
  • Agents antibactériens locaux - Isofra, Polydex.
  • Agents antiviraux - Viferon, Cycloferon, Grippferon.
  • Gouttes hydratant la muqueuse nasale - «Pinosol», «Rinofluimucil».
  • Médicaments homéopathiques - «Euphorbium Composite», «Sinupret».
  • Gouttes et sprays antihistaminiques - «Cromohexal», «Cromoglin».
  • Médicaments antiallergiques d'action générale - "Zodak", "Tavegil", "Suprastin".
  • Sprays hormonaux - «Flixonase», «Tafen».
  • Solutions salines - "Akvalor", "Dolphin", "Solin".
  • Vitamines des groupes C et P pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins.
  • Immunomodulateurs - "Polyoxidonium", "Immunal".

Physiothérapie et chirurgie

Les procédures physiothérapeutiques sont prescrites aux patients lorsque les médicaments ne sont pas utiles. La physiothérapie améliore l'effet des médicaments, accélère le processus de guérison et la restauration des fonctions perdues. Des facteurs physiques tels que les ultrasons, le courant, la chaleur peuvent rapidement obtenir des résultats de traitement positifs..

Dans les maladies des organes ORL, les spécialistes prescrivent généralement:

  1. Inhalations avec infusions d'herbes médicinales, d'huiles essentielles, d'agents mucolytiques;
  2. District fédéral de l'Oural,
  3. Acupuncture,
  4. Phonophorèse,
  5. Électrophorèse,
  6. Diathermie,
  7. Thérapie au laser,
  8. Thérapie UHF,
  9. Massage du nez et de la région infraorbitaire,
  10. Utilisation des ultrasons.

Lorsque le traitement conservateur d'un écoulement nasal prolongé ne donne pas de résultats positifs, les médecins décident de l'opération. Le choix des tactiques chirurgicales dépend de la cause du trouble. Le plus souvent, une vasotomie, une adénoïdectomie, une polypectomie, une septoplastie et une rhinoplastie sont effectuées. La cryochirurgie donne un résultat rapide et durable. La membrane muqueuse du nez est traitée avec de l'azote liquide, à cause duquel les vaisseaux se rétrécissent et le nez qui coule passe.

ethnoscience

La médecine traditionnelle complète bien le traitement médicamenteux, mais ne le remplace pas complètement. Avec un nez qui coule prolongé, les phytocomplexes et les herbes médicinales réduisent la congestion nasale et la quantité de décharge qui en découle.

  • Si un nez qui coule ne disparaît pas longtemps chez l'adulte, il est utile de faire monter les jambes. Du sel de mer, de la moutarde ou des huiles essentielles sont ajoutés au bain, et après la procédure, ils mettent des chaussettes en laine et se couchent.
  • À la maison, vous pouvez préparer des gouttes efficaces avec la bonne composition, qui n'ont pas d'effets secondaires. Dans le nez, vous pouvez égoutter le jus d'aloès, le Kalanchoe, le cyclamen, les betteraves, les oignons, dilués avec de l'eau. La pêche, l'argousier, l'huile d'olive lubrifient l'intérieur du nez. Tous ces médicaments ont un effet antiseptique, amincissent la muqueuse nasale épaisse, hydratent la muqueuse, renforcent la paroi vasculaire..
  • Des turundas en gaze de coton, imprégnées de mélanges médicinaux, sont introduites dans le nez et laissées pendant 5 à 10 minutes.
  • Lorsqu'un nez qui coule souffre pendant longtemps, le nez doit être lavé. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une solution saline, un bouillon de camomille, de l'eau avec de l'huile d'eucalyptus. Traitez votre nez trois fois par jour..
  • Le citron, l'églantier, la framboise, le tilleul et le millepertuis ont un effet réparateur sur le corps. Les infusions et décoctions de ces plantes sont utilisées en interne et localement, en se lavant le nez.
  • Tous les produits apicoles font un excellent travail avec le nez qui coule chronique. Les cotons-tiges sont imprégnés d'huile de propolis et insérés dans le nez..
  • Les inhalations sur des pommes de terre bouillies ou de l'eau chaude avec des huiles aromatiques rétablissent la respiration nasale et facilitent l'état général des patients. L'inhalation des vapeurs d'ail ou d'oignon haché aide beaucoup. L'utilisation de lampes aromatiques est tout aussi efficace..
  • Manipulations thermiques locales pour réchauffer les sinus - appliquer un sac de sel sur le nez, chauffer les sinus avec une lampe bleue.
  • À l'heure actuelle, les exercices de respiration sont très populaires. Le patient pince alternativement les narines gauche et droite, respirant profondément et exhalant.

Actions préventives

Pour éviter le développement d'un nez qui coule prolongé, les experts recommandent de suivre des règles simples:

  1. Tempérer,
  2. Promenade quotidienne au grand air,
  3. Mangez de la ration, enrichissez votre alimentation de légumes et de fruits frais,
  4. Prenez des multivitamines,
  5. Exercice régulier,
  6. Aérez la pièce et humidifiez l'air qu'elle contient.,
  7. Limitez le contact avec les allergènes.,
  8. Pour refuser de mauvaises habitudes,
  9. Traitez rapidement et complètement les rhumes,
  10. Évitez l'hypothermie et les courants d'air,
  11. Menez un mode de vie mesuré.

Une rhinite prolongée, même en l'absence de symptômes concomitants, nécessite des soins médicaux. Un nez qui coule prolongé n'est pas un diagnostic, mais le symptôme d'une maladie chronique qui ne peut être guérie que par un spécialiste qualifié. L'automédication est rarement efficace et dangereuse. Le médecin, ayant déterminé la cause de ce problème, prescrira un traitement complet adéquat qui évitera au patient des symptômes désagréables.

Vidéo: traitement du rhume chez les enfants - Dr Komarovsky

Nez qui coule prolongé chez un adulte: traitement

Pour la plupart des adultes, pendant la saison froide, un phénomène tel qu'un nez qui coule prolongé est caractéristique. Quand il apparaît, vous pouvez parler en toute sécurité du rhume à venir - c'est l'un des premiers signes caractéristiques. Souvent, la rhinite peut survenir d'elle-même. Un nez qui coule prolongé est considéré comme une rhinite qui ne passe pas pendant deux semaines. Seule une personne ayant une forte immunité peut contourner une maladie désagréable. Mais que faire si un nez qui coule ne donne pas de repos et que les médicaments habituels ne donnent pas les résultats souhaités?

Nez qui coule prolongé chez un adulte: traitement

Pourquoi une rhinite prolongée se produit-elle??

Si un adulte n'a pas de nez qui coule pendant une longue période, cela peut être dû à plusieurs raisons:

  1. Hébergement. Une personne malade doit faire attention aux principaux irritants - la présence de poussière domestique à la maison. Ou une réaction allergique du corps est provoquée par un acarien.
  2. Impact environnemental. Lorsque les conditions de travail comprennent le séjour dans un endroit mal ventilé avec une grande accumulation de poussière, une rhinite allergique chronique peut donc se développer.
  3. Souvent, la cause d'un écoulement nasal prolongé est un séjour constant dans une pièce à l'air très sec. Cela se produit principalement lorsque la saison de chauffage commence..
  4. Maladies auto-immunes (psoriasis, granulomatose de Wegener).

Conseil! Pour éliminer, le principal provocateur de l'air froid-sec commun, ce qui conduit à la sécheresse de la muqueuse nasale, vous devez acheter un humidificateur d'air.

Les oto-rhino-laryngologues mettent en évidence une autre cause importante d'un rhume constant - les pathologies congénitales. En conséquence, les problèmes commencent par la régulation du mucus dans le nasopharynx. Ce phénomène entraîne une courbure de la cloison nasale..

Très rarement, un nez qui coule peut être une conséquence de maladies héréditaires, en particulier le syndrome de Kartagener. L'essence de la maladie est le fonctionnement problématique de la valve ciliée (c'est grâce à elle que le mucus est retiré). Avec les violations, des processus stagnants sont observés, ce qui conduit à l'accumulation de mucus non seulement dans le nasopharynx, mais aussi dans les bronches. En conséquence, un nez qui coule prolongé s'accompagne d'une toux avec expectoration de mucus jaune-vert..

Le rhume

Un des phénomènes les plus courants rencontrés chez les adultes est la rhinite médicamenteuse. Elle survient en raison de l'utilisation déraisonnable de la thérapie pendant les rhumes, en particulier les gouttes vasoconstricteurs pour le nez. Cependant, un nez qui coule peut survenir comme effet secondaire après avoir utilisé des médicaments antiviraux. Reconnaître une telle rhinite est très simple, elle se manifeste par un écoulement transparent abondant, rappelant une allergie courante. De plus, des voies nasales peuvent être observées..

Qu'est-ce que la rhinite médicamenteuse

C'est important! Rhinite de Ricochet - ce nom a été donné à la rhinite prolongée, provoquée par l'utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs. Un résultat similaire sera observé avec une surdose de sprays vasoconstricteurs.

Types de rhinite

Avant que le patient ne commence le traitement, il est nécessaire de savoir quels types peuvent être divisés en un nez qui coule. Deux types principaux ont été identifiés - allergique ou, en d'autres termes, vasomoteur et infectieux, résultant du rhume. Dans les deux cas, le médecin procédera à un examen pour déterminer la cause exacte de la rhinite prolongée. Vous devriez penser à aller chez le médecin lorsqu'un nez qui coule est observé pendant plus de dix jours.

Quatre types principaux

Type de rhiniteLa caractéristique principale
AllergiqueSelon les statistiques, il est établi que près d'un tiers de la population adulte souffre de manifestations allergiques saisonnières. Tout cela est dû à des problèmes environnementaux. Les principaux provocateurs sont le pollen et les plantes à fleurs, les animaux
VasomoteurCe type de nez qui coule est très similaire aux allergiques, mais les principaux irritants sont les odeurs de produits chimiques ménagers, les parfums, la fumée de tabac. Un effet irritant sur la muqueuse se produit, ce qui entraîne une sécrétion abondante de mucus. En tant que traitement, des pulvérisations nasales sont principalement utilisées.
MédicamentUne utilisation incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs entraîne un écoulement nasal prolongé. Souvent, ces médicaments créent une dépendance.
Pendant la grossessePendant la période de port d'un enfant dans le corps féminin, des changements hormonaux se produisent, qui peuvent se manifester sous la forme d'un nez qui coule prolongé. Si une sécrétion excessive de mucus nasal ne provoque pas d'inconfort, les médecins ne recommandent pas l'utilisation de médicaments. Dans les cas extrêmes, vous pouvez recourir à un traitement alternatif. En général, la rhinite passera deux semaines après la naissance

Types d'images de rhinite

Remarque! Une rhinite prolongée peut survenir après un traitement avec des antidépresseurs, après la prise de médicaments hypertendus et de médicaments hormonaux. La cause exacte ne peut être déterminée que par un oto-rhino-laryngologiste.

Comment guérir une rhinite persistante rapidement et sans conséquences

Les mesures générales consistent à conduire le patient au lit, à prendre beaucoup d'eau et à inhaler. Ces mesures sont efficaces dans les premiers stades où la rhinite n'est pas devenue chronique..

Lorsque la maladie se manifeste plus clairement (congestion nasale apparaît, sécrétion abondante de mucus) et progresse, il est recommandé d'utiliser des gouttes vasoconstrictives pouvant faciliter la respiration. De plus, le médecin peut prescrire l'utilisation de médicaments combinés. Lorsque le patient ne se rétablit pas, les antibiotiques sont utilisés sans faute. Leur action peut être complétée par un lavage avec des solutions spéciales et des inhalations..

Les inhalations aideront à guérir un long rhume

La thérapie pour le traitement de la rhinite prolongée comprend plusieurs domaines:

  1. Réchauffement des membres inférieurs grâce aux bains de moutarde.
  2. Porter des inhalations à base de plantes (pour le meilleur effet, vous devez utiliser des huiles essentielles).
  3. L'utilisation de jus naturel pour l'instillation des voies nasales (oignon, jus d'aloès).
  4. Boisson abondante de décoctions à base de plantes immuno-renforçantes.
  5. Effet de massage sur les sinus.
  6. L'utilisation de la pharmacothérapie.
  7. Utiliser la physiothérapie.
  8. Traitement au laser.

Attention! Des précautions particulières doivent être prises lors du traitement d'un écoulement nasal prolongé si un patient souffre de maladies chroniques. Il est également très important de déterminer la thérapie appropriée pendant la grossesse..

Traitement médical

Pour guérir rapidement la rhinite prolongée, vous devez établir sa cause. Dans ce cas, vous ne pouvez pas recourir à l'automédication, car cela peut aggraver le tableau clinique..

Types de médicament Aqualor contre le rhume

Pendant le traitement, le patient doit utiliser des hydratants. Par exemple, afin de nettoyer les sinus, vous pouvez acheter des médicaments tels que Aqualor ou Salin. Ces préparations sont constituées d'eau de mer, qui a un effet bénéfique sur l'état de la muqueuse nasale.

Si le patient a une décharge abondante de mucus et qu'il y a un processus inflammatoire, il est recommandé d'utiliser Coldrex ou Coldact. Mais, principalement pour éliminer la rhinite prolongée, des médicaments vasoconstricteurs sont utilisés, sauf si un nez qui coule a été provoqué par l'utilisation de ces médicaments. Les plus efficaces sont considérés comme Nazivin, Xymelin, Nafazolin. Afin de ne pas devenir addictif, n'utilisez pas de gouttes pendant plus d'une semaine.

Si le patient a un écoulement nasal prolongé accompagné de complications, l'oto-rhino-laryngologiste choisit des antibiotiques. Ils sont utilisés sous forme d'aérosols. Lorsque la nature de la maladie est de nature virale, les antibiotiques sont contre-indiqués. Bioparox et Isofra sont utilisés pour traiter la rhinite à long terme..

Isofra avec antibiotique contre le rhume

Que faire en cas de rhinite prolongée de nature allergique?

Tout d'abord, le patient doit consulter un allergologue et un oto-rhino-laryngologiste pour établir la cause sous-jacente exacte d'un écoulement nasal prolongé. Après cela, le patient se voit prescrire une série d'études, selon lesquelles le principal allergène sera déterminé.

La base du traitement de la rhinite allergique à long terme est les antihistaminiques. Certains des plus efficaces sont Cetrin et Loratadin. La thérapie auxiliaire peut être l'utilisation d'inhalations à base de suppléments à base de plantes et d'huiles essentielles.

Le médicament Cetrin pour supprimer la rhinite allergique

Traitement avec des remèdes populaires

La base du traitement alternatif du nez qui coule prolongé chez un adulte est le lavage:

  1. La composition de l'eucalyptus, de la camomille et du calendula s'oppose parfaitement.
  2. En cas de rhinite prolongée, une solution d'iode est utilisée (un verre d'eau aura besoin de quelques gouttes d'iodinol et d'une cuillerée de sel).

En parallèle, d'autres méthodes sont utilisées:

  1. Inhalations à base de plantes (camomille, origan, tilleul).
  2. Gouttes naturelles de jus de plantes (Kalanchoe, aloès, ail).

Gouttes d'aloès

Les gouttes d'aloès sont idéales pour tous les types de rhinite.

Cette plante a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, elle résiste donc à tous les types de rhinite. Afin de vous débarrasser d'un nez qui coule ennuyeux, vous devez préparer les gouttes les plus simples pour le nez:

  1. S'il y a une plante dans la maison, alors ses feuilles seront nécessaires (coupées, lavées et essuyées).
  2. Ensuite, les feuilles sont enveloppées dans du papier et envoyées pendant la nuit au réfrigérateur.
  3. Le matin, les matières premières sont prélevées et le jus en est extrait..
  4. Des gouttes prêtes sont instillées dans les sinus jusqu'à quatre fois par jour jusqu'à ce que les symptômes désagréables disparaissent.

Momie contre un nez qui coule prolongé

Des gouttes avec une momie aideront à surmonter rapidement le nez qui coule chronique

Pour surmonter rapidement le nez qui coule chronique, il est recommandé d'utiliser des gouttes à base de cire de montagne. Pour les préparer, vous devez effectuer les manipulations suivantes:

  1. Une petite quantité de momie (suffisamment 0,5 gr.) Est diluée avec de l'eau tiède (au moins 50 ml.).
  2. Instiller des gouttes deux fois par jour avec des gouttes préparées dans chaque narine.
  3. Vous pouvez remplacer l'eau par de l'huile de pêche, puis l'effet s'intensifiera.
  4. Dans ce cas, les gouttes sont préparées dans un rapport de un à cinq.
  5. Appliquer de la même manière.

Solutions pour les sinus nasaux

Type de solutionImageMéthode de cuisson
SalinePour un verre d'eau, vous devez prendre une cuillère de sel marin. Mélanger les ingrédients jusqu'à dissolution complète et vous pouvez commencer la procédure
À base de plantes (camomille)La camomille a un excellent effet apaisant et anti-inflammatoire, elle est donc excellente même dans le traitement de la rhinite allergique prolongée. Pour cuisiner, vous avez besoin d'une infusion de camomille précuite à la vapeur et d'une cuillerée de sel
EucalyptusLes huiles essentielles ne sont pas moins efficaces pour contrôler le rhume. Pour préparer la solution, vous devrez préparer une solution (une cuillère à café par verre d'eau) à partir d'huile essentielle d'eucalyptus

Technique de lavage de nez

L'avantage de tous les médicaments naturels est qu'ils ne peuvent pas nuire à la santé et ne sont contre-indiqués qu'avec l'intolérance individuelle. Cependant, toute méthode de traitement doit être convenue avec le médecin.

Vidéo - Comment traiter les remèdes populaires à nez qui coule

Comment guérir la rhinite prolongée chez l'adulte

La congestion nasale constante et la rhinorrhée empêchent une personne de vivre pleinement, de communiquer normalement avec les personnes qui l'entourent, de travailler et de dormir. En conséquence, non seulement sa condition physique, mais le côté émotionnel en souffre. Une personne devient irritable, un changement d'humeur fréquent est noté et la capacité de travail diminue. Comment traiter un écoulement nasal prolongé chez l'adulte?

Le contenu de l'article

Pour vous débarrasser rapidement des symptômes de la rhinite chronique, vous devez d'abord établir la cause de la maladie:

  1. infection bactérienne. Il se joint souvent dans le contexte d'une inflammation virale de la muqueuse nasale avec un affaiblissement de la défense immunitaire locale ou un traitement inefficace de la pathologie. Le retrait rapide des médicaments ou l'absence totale de thérapie conduit à la chronicisation de l'inflammation infectieuse dans le nasopharynx. Les microbes sont inactifs, mais dans certaines conditions provoquent l'apparition de symptômes de la maladie;
  2. La cause de la rhinite prolongée peut être une réaction allergique, qui se développe sous l'influence d'un allergène sur le corps humain. Dans ce cas, il ne sera possible de guérir complètement un écoulement nasal prolongé chez un adulte qu'après la fin du contact avec un facteur provoquant. Avec le rhume des foins saisonnier, il est recommandé à une personne de commencer un traitement préventif 2 semaines avant l'apparition d'allergènes (pollen végétal);
  3. les causes de la rhinite vasomotrice doivent être recherchées dans le corps lui-même, en examinant le système nerveux et cardiovasculaire. Les changements des conditions météorologiques, le stress, l'activité physique ou les odeurs piquantes peuvent provoquer l'apparition de symptômes de rhinite vasomotrice;
  4. risques professionnels associés à la pollution atmosphérique par les produits chimiques. Dans ce cas, la question se pose de changer le type d'activité ou d'optimiser les équipements de protection sur le lieu de travail;
  5. rhinite causée par l'utilisation prolongée de gouttes nasales avec un effet vasoconstricteur. Habituellement, ce groupe de médicaments est prescrit jusqu'à 5 jours, mais toutes les personnes ne suivent pas les recommandations médicales. À mesure que les vasoconstricteurs sont utilisés, les vaisseaux sanguins spasment progressivement, provoquant des voies nasales sèches;
  6. un nez qui coule peut être retardé en présence de défauts structurels dans le nasopharynx, par exemple, avec un septum incurvé ou après une lésion traumatique des formations cartilagineuses osseuses.

La rhinite est retardée si le traitement de la maladie n'a pas été commencé à temps ou s'il a été mal effectué.

De plus, l'inflammation chronique contribue à affaiblir le système immunitaire avec une pathologie concomitante sévère..

Afin de diagnostiquer correctement et d'établir la cause de la maladie, un examen complet du patient est nécessaire:

  1. test sanguin (PCR, ELISA, recherche immunologique);
  2. tests d'allergie;
  3. analyse microscopique des écouvillons nasopharyngés;
  4. semis de dos de cavités nasales;
  5. Examen aux rayons X des sinus paranasaux;
  6. rhinoscopie.

De plus, les conditions de travail sont analysées et la gravité des maladies concomitantes est évaluée..

En l'absence de l'effet des médicaments pour la rhinite allergique, une désensibilisation du corps peut être effectuée..

Traitement à domicile

Vous pouvez traiter un long nez qui coule à la maison, mais uniquement après avoir consulté un médecin. Les principales directions de la thérapie:

  • élimination de la cause de la rhinite (cessation du contact avec un allergène, lutte contre l'infection);
  • lavage du nez;
  • prescrire des médicaments;
  • utilisation de remèdes populaires;
  • mener des procédures de réchauffement;
  • la nomination de l'inhalation;
  • performance de massage;
  • conformité nutritionnelle.

Un rhume commence par des éternuements, des écoulements nasaux et un malaise général. Dès que des signes de la maladie sont apparus, le traitement doit commencer. La procédure de lavage du nez peut être utilisée à des fins thérapeutiques ou prophylactiques. Sa tâche:

  1. nettoyer la surface de la muqueuse de la poussière, des germes;
  2. normaliser la sécrétion;
  3. améliorer la fonction de drainage;
  4. hydrater la muqueuse;
  5. réduire l'enflure;
  6. rétablir la respiration nasale;
  7. renforcer la défense immunitaire;
  8. empêcher l'accumulation de mucus.

Pour le traitement, de telles solutions peuvent être utilisées:

  1. préparations finies, par exemple Humer, Marimer, Dolphin;
  2. saline;
  3. eau encore alcaline;
  4. une solution de sel (4 g), deux gouttes d'iode et de l'eau tiède d'un volume de 300 ml;
  5. décoctions d'herbes (écorce de chêne, sauge, calendula, millepertuis). Pour la cuisson, versez 15 g d'herbes avec de l'eau bouillante dans un volume de 260 ml et laissez reposer un quart d'heure. Pour améliorer les propriétés cicatrisantes de la solution, vous pouvez ajouter 30 ml de jus d'aloès;
  6. les gousses d'ail pelées et hachées (4 pièces) doivent être versées avec 650 ml d'eau bouillante, laisser reposer pendant une demi-heure, en fermant avec un couvercle. Avant le lavage, ajoutez le jus d'aloès. Le rapport de l'infusion et du jus d'aloès (3: 1);
  7. le jus de betterave frais doit être dilué avec de l'eau 1:10, ajouter quelques grammes de sel.

Thérapie médicamenteuse

Il n'est pas recommandé de traiter un nez qui coule prolongé exclusivement avec des méthodes folkloriques. Seule une approche thérapeutique globale vous permet de vous débarrasser rapidement des symptômes de la maladie. Si un rhume ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez contacter un médecin ORL pour déterminer la cause de la maladie et les tactiques thérapeutiques.

Que peut-on prescrire pour le traitement de la rhinite?

Les médicaments sous forme de spray nasal ou de gouttes doivent être appliqués sur la muqueuse nettoyée des voies nasales.

Groupe et nom du médicamentAction médicamenteuseFonctionnalités de l'application
Vasoconstricteurs (Otrivin, Xymelin, Nazivin)Les vaisseaux sanguins au site d'injection sont spasmodiques, réduisant ainsi le gonflement des muqueuses et l'hypersécrétion. Ainsi, la respiration nasale est rétablie et la congestion nasale est réduite.La durée de l'effet dépend de la composition du médicament, elle peut aller de 4 à 12 heures. Cours de traitement - 5 jours
Spray nasal antihistaminique (Allergodil, Fenistil)Réduit l'enflure de la muqueuse, la rhinorrhée, les démangeaisons et les éternuementsNommé d'origine allergique du rhume
Spray nasal avec composants hormonaux (Bekonase, Nazonex)Il a un puissant effet anti-inflammatoire et anti-allergiqueIl est prescrit pour la rhinite allergique et vasomotrice sévère.
Antihistaminiques sous forme de comprimés (Cetrin, Zodak)Bloquer le développement d'une réaction allergique, réduire l'enflure des tissusIl est prescrit pour la genèse allergique de la rhinite
Produits pétroliers topiques (Pinosol)Enveloppe la muqueuse, la protège, l'hydrate, améliore la régénérationNommé avec le type atrophique du rhume
Remèdes homéopathiques à usage nasal (Luffel, Euphorbium Compositum)Réduire la gravité de l'œdème, de la rhinorrhée, augmenter la protection locale, éliminer l'infectionAssigné sur une longue durée, pas addictif
Médicaments antibactériens (amoxicilline, céfotaxime)Lutter contre l'infection, réduire l'inflammationPrescrit pour la rhinite chronique de nature bactérienne

Procédures à froid

Un long nez qui coule doit être traité non seulement avec des médicaments, mais des procédures utiles doivent être effectuées. Les procédures thermiques peuvent être utilisées pour le réchauffement local ou général. Réchauffer le nez avec des pommes de terre bouillies, un œuf enveloppé dans un foulard, un sac de sel ou de sarrasin est utile pour un rhume qui passe..

Pendant la procédure, il ne devrait pas y avoir de sensation de brûlure, donc si nécessaire, enveloppez la source de chaleur avec du tissu supplémentaire. Il doit être appliqué sur le nez et les sinus paranasaux. La durée du réchauffement est d'un quart d'heure. Après la procédure, une légère hyperémie de la peau peut rester, de sorte que la peau doit être lubrifiée avec une crème pour bébé.

Le réchauffement général est effectué à l'aide de bains de pieds à la moutarde, de pansements à la moutarde, en frottant la poitrine, ainsi que la zone interscapulaire. Vous pouvez améliorer l'effet en prenant du thé chaud avec du tilleul, du citron, des framboises, des groseilles ou du miel, après quoi vous devez vous envelopper avec une couverture.

Si le nez qui coule a duré 2 semaines, l'inhalation peut être effectuée. Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser:

  • pommes de terre bouillies, décoctions à base de plantes, huiles essentielles - pour inhalation chaude;
  • oignons hachés, ail, huiles essentielles - pour une procédure à froid.

Si la récupération est retardée, vous pouvez aider le corps à se débarrasser de la pathologie à l'aide d'un massage. Son action est:

  1. activation de la microcirculation;
  2. améliorer l'apport de nutriments biologiquement actifs;
  3. gravité réduite de l'œdème;
  4. accélération de la régénération;
  5. restauration du tonus des vaisseaux sanguins.

Dans les 10 minutes, il est nécessaire de masser certains points du visage. Dans ce cas, les doigts doivent être chauds et les mouvements ne doivent pas provoquer de douleur. Les points sont situés:

  • dans la zone interbrow au-dessus du nez;
  • près des coins externes des yeux à une distance de 1 centimètre;
  • près des ailes du nez, reculant de 1 centimètre en direction des oreilles;
  • au-dessus de la lèvre supérieure dans la projection des bords extérieurs des ailes du nez.

Recettes folkloriques pour les gouttes nasales

Pour éviter un nez qui coule pendant plus d'une semaine, vous devez utiliser des remèdes populaires pour la rhinite. Pour la préparation de médicaments nasaux, vous pouvez utiliser:

  1. jus d'aloès;
  2. carotte, jus de betterave;
  3. oignon, jus d'ail;
  4. une décoction d'eucalyptus, de sauge, de camomille pour laver les fosses nasales;
  5. infusion de gingembre - pour administration orale afin de renforcer l'immunité;
  6. huiles essentielles (eucalyptus, pin, arbre à thé);
  7. miel de propolis.

Pour chaque personne, le traitement d'un rhume peut différer, compte tenu de ses caractéristiques individuelles. Nous avons examiné les médicaments les plus couramment utilisés pour la congestion nasale et la rhinorrhée. Notez que les préparations à base de plantes peuvent provoquer une réaction allergique, alors soyez prudent lorsque vous choisissez des médicaments.

Publications Sur L'Asthme