Temps de lecture 8 minutes

Le traitement du rhume pendant la grossesse est compliqué par de nombreux facteurs: la future mère ne devrait pas prendre la plupart des médicaments, mais en même temps, il est interdit de commencer la maladie, car elle peut provoquer une infection du bébé. Si vous ne savez pas comment mieux gérer le rhume, demandez à votre médecin à ce sujet. Rhume pendant la grossesse: vous lirez le traitement dans cet article..

Froid pendant la grossesse: les dangers de la maladie

Un rhume pendant la grossesse apporte toujours beaucoup de problèmes, en particulier les infections respiratoires aiguës au premier trimestre. Son traitement est tout simplement impossible, car jusqu'à 12 semaines la formation des principaux systèmes du fœtus a lieu, si à ce moment le médicament pénètre dans le corps de la mère, l'enfant peut mourir ou naître avec des anomalies.

De plus, le bébé est sujet aux troubles suivants dus au froid de sa mère:

  1. Fonctionnement inadéquat du placenta. Elle est responsable de l'activité vitale du fœtus, donc si la circulation sanguine est perturbée dans le placenta, le bébé cessera de se développer.
  2. Hypoxie de l'enfant. Certains médicaments contre le rhume peuvent provoquer un manque d'oxygène chez le fœtus. Si le petit corps manque cruellement d'air, il mourra.
  3. Naissance prématurée, fausse couche. Certains composés chimiques, pénétrant dans le sang, détruisent la connexion entre le fœtus et le corps de la femme, de sorte qu'une fausse couche se produit.

Une période particulièrement dangereuse pour la maman et l'enfant est de 16 semaines. Pendant cette période, le système nerveux du bébé se développe activement et si vous prenez des médicaments contre le rhume de façon incontrôlable, le bébé peut naître avec une paralysie cérébrale et d'autres troubles du système nerveux..

Si vous avez développé une bronchite ou une maladie plus grave, vous devez appeler d'urgence une ambulance! En raison d'une mauvaise fonction pulmonaire, votre bébé peut suffoquer!

Froid pendant la grossesse au 1er trimestre: traitement

Étant donné que presque tous les médicaments sont interdits par les médecins, les femmes peuvent utiliser une solution saline pour se laver le nez. Ils peuvent également inhaler même à haute température, mais à condition d'avoir un nébuliseur.

Un bon nébuliseur doit contenir un grand nombre de buses pour adultes et enfants. Les modèles de nébuliseurs plus avancés ont même des valves spéciales qui contrôlent l'entrée du médicament dans le nez, la gorge ou les bronches. Selon la maladie, il est recommandé de changer les buses afin que le médicament se dirige directement vers les zones infectées de la gorge ou du nez.

Pour éviter les rhumes, vous pouvez vous égoutter dans le nez avec de l'eau de mer, par exemple Morenazal Immuno. C'est un très bon médicament qui non seulement rince le nez des bactéries, mais renforce également l'immunité..

Vous pouvez également connecter certains remèdes populaires tels que le thé au citron ou le lait au miel.

Froid pendant la grossesse au 2ème trimestre: traitement

Au cours du deuxième trimestre, l'ARVI et l'ARI ne sont pas si dangereux, mais néanmoins, les risques possibles pour le fœtus ne peuvent pas être exclus. Au deuxième trimestre, seuls les médecins peuvent prescrire des pilules autorisées. Cependant, le traitement du rhume pendant la grossesse ne peut pas avoir lieu sans alitement, aérer la pièce, consommer de grandes quantités de vitamines et de fruits. Vous pouvez également vous gargariser avec diverses herbes..

Pour soulager la congestion nasale, une femme enceinte peut simplement faire bouillir des œufs et les attacher à ses sinus. Dans les 10 minutes, la respiration sera libre. Il est également recommandé de dormir sur un oreiller haut pendant les rhumes. Il aide une femme à respirer librement.

Froid pendant la grossesse au 3e trimestre: traitement

Le traitement du rhume pendant la grossesse dans les stades ultérieurs est à nouveau limité à un petit cercle de médicaments. Par conséquent, vous vous souvenez mieux des méthodes traditionnelles de traitement des virus..

Mais avant d'utiliser des décoctions expectorantes, il est nécessaire de clarifier les herbes dont l'utilisation est interdite:

  1. Réglisse. Cela peut provoquer un gonflement..
  2. Camomille. Peut provoquer des saignements et un tonus utérin.
  3. Livèche. Inclus dans la collection expectorante. Peut provoquer un avortement involontaire..

Mais vous pouvez utiliser des décoctions de tussilage, plantain, tilleul. Il est permis de se gargariser avec du sel et du soda à l'aide d'une goutte d'iode. La moutarde ne doit pas être utilisée. Il est préférable de les mettre au coucher, puis de les envelopper et de les allonger sous les couvertures.

Au troisième trimestre, il est bon d'utiliser la potion suivante. Mélanger le jus d'oignon avec le miel et prendre une cuillère à café 3-4 fois par jour. Pour plus d'effet, les oignons peuvent être frits.

rhume pendant la grossesse: traitement

Traiter un rhume pendant la grossesse n'est jamais complet sans miel et citron. Cela signifie que seules des méthodes alternatives peuvent aider une femme enceinte à vaincre les virus et les bactéries..

Les recettes suivantes peuvent fonctionner pour le traitement de la gorge:

  1. Rinçage avec une solution saline (1 cuillère à café par verre d'eau).
  2. Rincer avec une solution de soude (une demi-cuillère à café par verre d'eau).
  3. Rincer avec des herbes comme l'eucalyptus, la sauge.
  4. Thé de tussilage, cassis.
  5. Inhalation avec de l'eau saline ou minérale.

Il est très important de boire beaucoup de thé vert chaud pendant la maladie. Si vous n’aimez pas son goût, vous pouvez y ajouter du lait..

Pour faire baisser la température pendant le transport d'un enfant, vous pouvez utiliser les moyens suivants:

  1. Thé aux framboises ou au tilleul (versez de l'eau bouillante 1 cuillère à soupe de mélange sec de tilleul et de framboises, attendez 15 minutes et buvez.)
  2. Compote de pommes sèches.
  3. Canneberges au miel (versez les canneberges et le miel avec de l'eau chaude et laissez reposer).
  4. Essuyer avec de l'eau tiède et du vinaigre.
  5. Lavements à température ambiante.

Traiter un rhume pendant la grossesse n'est pas sans rhume. De nombreuses gouttes, en particulier les vasoconstricteurs, sont interdites.

Par conséquent, pour ne pas vous soucier de la rhinite, essayez les façons suivantes de la traiter:

  1. Lorsqu'une goutte est interdite, le jus d'agave (aloès) peut aider la femme enceinte. Pour un plus grand effet, vous pouvez y ajouter une goutte de miel. Le mélange résultant peut être dilué avec un peu d'eau. Mais si vous n'avez pas peur des brûlures à court terme, vous ne pouvez pas ajouter d'eau à la solution.
  2. Pour soulager la congestion nasale, vous pouvez utiliser le "Star". Cette pommade doit être étalée sur les ailes du nez. En quelques minutes, il deviendra plus facile de respirer..
  3. Vous pouvez faire des tampons imbibés de solution saline. Ils doivent être insérés alternativement dans chaque narine. Une solution saline réduit l'enflure nasale.
  4. Vous pouvez faire couler de l'huile de sapin dans votre nez. Il doit être dilué avec de l'eau avant la procédure..
  5. Si le nez est très sec, vous pouvez le lubrifier avec de l'huile d'argousier..

L'une des procédures les plus efficaces pour arrêter un nez qui coule est un lavage de nez. Tout ce dont vous avez besoin est de l'eau chaude salée, une bouilloire, une serviette et un récipient sur lequel vous vous rincerez le nez. Veuillez noter que le sel dans la solution doit être dissous. Si ce n'est pas le cas, transférez l'eau salée dans une autre bouilloire. Après avoir préparé la solution, inclinez la tête et commencez à verser le médicament dans l'une des narines surélevées. Rincez-vous le nez jusqu'à ce que l'eau s'épuise..

Pendant la transfusion du médicament, assurez-vous que le flux coule dans une narine et sort de l'autre. N'attirez jamais la solution en vous! Il doit verser seul.

De plus, dans le traitement du rhume, le thuya a fait ses preuves. Son huile a de nombreuses propriétés utiles pour l'homme, à savoir:

  1. L'huile de thuya tue parfaitement les microbes grâce à son effet antiseptique.
  2. Si vous changez souvent le climat, l'huile de thuya vous aidera à éviter l'immunité.
  3. L'huile de thuya est utile pour l'inhalation. Ses couples sont capables de guérir les muqueuses, donc un rhume ne vous dérangera pas longtemps.
  4. Avec la congestion nasale, ce sont les paires de thuyas qui peuvent vous aider à respirer à nouveau librement.

Vous savez maintenant ce que vous pouvez utiliser contre le rhume pendant la grossesse. Et pourtant, les remèdes populaires ne sont pas le seul moyen de traiter la grippe et le rhume. Les gynécologues ont compilé une liste de médicaments sûrs qui peuvent être utilisés par les femmes en position.

Traiter le rhume pendant la grossesse: médicaments approuvés

Pour les douleurs à la gorge, avec l'autorisation du médecin, vous pouvez utiliser les fameux Ingalipt et Hexoral. Beaucoup de mères s'opposent à Hexoral. Par conséquent, il est préférable de ne l'utiliser que lorsque votre médecin le permet. Vous pouvez également essayer Cameton. Mais vous devez être prudent avec lui. Il contient de la gelée de pétrole, qui provoque un tonus utérin. Il contient également de l'huile d'eucalyptus. Certains ne tolèrent pas ce composant..

Pour utiliser ces sprays, il est nécessaire de nettoyer la cavité buccale avec de l'eau tiède et de vaporiser les zones affectées de la gorge. Après avoir utilisé l'un de ces médicaments, vous ne pouvez rien manger pendant une heure.

Si vous avez un rhume viral, vous pouvez utiliser la Chlohexidine. Cet antiviral tue les infections du nez et de la gorge..

Si une femme enceinte est tourmentée par une température élevée qui ne s'égare pas, vous pouvez essayer Panadol. Il s'agit d'un antipyrétique pour enfants, qui comprend du paracétamol et non de l'ibuprofène. Cela signifie que la température de la femme enceinte va baisser rapidement et sans aucune conséquence. Après tout, il arrive souvent que la température tombe à un point critique, à cause duquel le patient se sent mal: il est tourmenté par la faiblesse.

Pour faciliter la respiration, vous pouvez utiliser Pinasol, Galazolin, Fornos (avec la permission du médecin). La galazoline ne peut pas être utilisée plus de 3 jours. Pendant ce temps, il n'aura pas le temps de s'accumuler dans le corps en grande quantité. Et cela signifie que rien ne menacera l'enfant.

Avec un nez qui coule, vous pouvez utiliser le Marimer. Ce médicament à base de solution saline tue les germes et aide votre nez à respirer. Il élimine également parfaitement le mucus. Il est autorisé à être utilisé non seulement pour les femmes enceintes, mais aussi pour les nouveau-nés. Par conséquent, il est totalement sûr. Un analogue de Marimer est Salin. Il a un goût légèrement désagréable, mais il combat très bien les maladies du nez..

Lors de l'achat d'un médicament particulier, lisez les instructions afin de savoir pour quoi vous serez traité avec un rhume pendant la grossesse..

Gynécologie pour traiter le rhume pendant la grossesse

Vous pouvez soulager votre condition pendant le froid avec l'aide de la gymnastique..

Voici des exercices pour aider les mères malades à se remettre de la maladie:

  1. Allongez-vous par terre sur le dos. Se détendre. Mains vers le bas le long du dos. Respirez et écartez les bras sur les côtés. Lorsque vous expirez, amenez vos mains à la position de départ.
  2. Asseyez-vous sur une chaise. En inspirant, écartez les bras sur les côtés. Pendant que vous expirez, étreignez-vous et penchez-vous un peu en avant..
  3. Inspirez lentement par la bouche, puis expirez souvent et brusquement par le nez..
  4. Inspirez par le nez et expirez par la bouche.
  5. Pincez une narine. Et l'autre respire un peu. Changer les narines en une minute.

Traiter un rhume pendant la grossesse avec ces exercices peut aider à soulager la congestion nasale et la toux nocturne. Mais il est important de savoir que si vous toussez pendant l'exercice ou si vous vous sentez malade, arrêtez de faire de l'exercice..

Traiter le rhume pendant la grossesse: l'acupression

1. Pour se débarrasser de la sensation de congestion nasale, les médecins recommandent de masser les ailes du nez pendant cinq minutes. Pour rendre le massage efficace, vous pouvez utiliser les baumes Zvezdochka ou Doctor Mom.

2. Le massage suivant est très efficace:

  • Trouvez le point entre le pouce et l'index.
  • Utilisez vos doigts pour appliquer une légère pression jusqu'à ce que la sensation de douleur se fasse sentir..
  • Ensuite, répétez le massage d'autre part.

Une telle pression aidera à rafraîchir votre esprit et à récupérer..

3. Et si vous avez mal à la tête pendant un rhume, vous pouvez masser votre whisky. Pour soulager les maux de tête et le nez qui coule, vous devez cliquer sur le point qui se trouve sur le nez, plus près des sourcils..

Pour bien masser, vous devez préparer un endroit pratique, de l'huile de massage chaude et une serviette. N'oubliez pas que le massage ne doit apporter que de bonnes sensations. Si cela vous fait mal de faire pression ou de caresser, essayez de trouver d'autres façons de traiter le rhume..

Un rhume pendant la grossesse pose beaucoup de problèmes. La future mère doit savoir que l'utilisation chaotique des médicaments entraîne inévitablement des problèmes avec l'enfant. Par conséquent, essayez de respecter les recommandations du médecin.

Comme un article, parlez-en à vos amis

SALID © Pour une copie complète ou partielle du matériel, une référence à la source est requise.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez le fragment souhaité et appuyez sur ctrl + entrée

Traitement avec des remèdes populaires pendant la grossesse

Il y a une opinion que le seul traitement qu'une future mère peut se prescrire pour n'importe quelle maladie est les herbes et autres médecines traditionnelles.

Peut-être que toute femme enceinte a eu recours au moins une fois à la médecine traditionnelle. Cela est dû au fait que beaucoup considèrent la consommation de drogues pendant la grossesse comme dangereuse, mais peu pensent aux dommages possibles aux méthodes alternatives de traitement, car nos arrière-grands-mères y ont également recours. Mais pendant la grossesse, tout traitement doit être recommandé par un médecin, et parmi les remèdes populaires, il y a ceux qu'une future mère devrait éviter. Certaines herbes et autres agents peuvent avoir un effet négatif sur le déroulement de la grossesse et l'état intra-utérin du bébé.

Quelles méthodes de traitement traditionnelles pour une future mère peuvent être utilisées sans crainte et avec lesquelles vous devez être très prudent?

Médecine traditionnelle: rhume pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent:

Aux premiers signes de la maladie, une forte consommation d'alcool est recommandée: vous pouvez boire du thé noir avec une petite quantité de confiture de framboise ou de miel, du thé vert, de l'eau minérale plate, du lait chaud avec l'ajout de miel et de beurre. Vous pouvez également boire du bouillon d'oignon. Pour sa préparation, les oignons sont finement hachés et versés avec un verre d'eau bouillante. Le récipient doit être fermé avec un couvercle et laisser infuser pendant 5 minutes: si plus de temps passe, les nutriments volatils ne fonctionneront plus.

À l'intérieur, vous pouvez organiser des assiettes avec des oignons et de l'ail hachés: ils sécrètent des substances qui ont des effets antibactériens et antiviraux.

Pour vous aider avec un rhume, vous pouvez rincer les voies nasales avec une solution saline faible - 1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau. Faire couler de l'huile de menthol, d'olive ou d'argousier sur le nez pour faciliter la respiration nasale la nuit. Il existe des préparations spéciales à cet effet - à base de sel et d'huile..

En cas de mal de gorge, l'inhalation de vapeur sur une décoction de pommes de terre ou d'eucalyptus a un bon effet. Vous pouvez également vous gargariser avec une infusion à base de plantes de camomille, de calendula ou d'eucalyptus. Vous pouvez préparer une infusion à base de plantes avec effet antiviral: mélangez dans un rapport de feuilles de bouleau 1: 2 et d'eucalyptus pour obtenir 1 cuillère à soupe d'un mélange d'herbes; il doit être rempli de 200 ml d'eau bouillante et laisser infuser 20 minutes. Prendre 2-3 cuillères à soupe de l'infusion 3-4 fois par jour.

Le thé chaud au citron, à la framboise ou au miel a un effet antipyrétique, mais ces fonds ont une valeur auxiliaire. Avec une augmentation de la température chez une femme enceinte, vous devez absolument consulter un médecin. Baisser rapidement la température au-dessus de 38,5 ° C aidera à essuyer avec une faible solution de vinaigre ou de vodka. Pour ce faire, vous devez mouiller une petite serviette dans la solution et l'essuyer avec la surface du corps, en accordant une attention particulière aux coudes, à la zone du poignet, aux fosses poplitées: de gros vaisseaux passent ici, et lorsqu'ils se dilatent, le transfert de chaleur augmente et la température corporelle diminue.

Pour la douleur, le mal de gorge, la toux qui commence, vous pouvez vous envelopper le cou avec un foulard en laine la nuit, mettre des chaussettes en laine et vous coucher. En raison du réchauffement de la région du cou, les vaisseaux sanguins se dilatent et l'apport sanguin au larynx et à la trachée augmente, grâce auquel les cellules protectrices du corps commencent à circuler plus activement. En portant des chaussettes en laine, nous irritons les zones réflexogènes spéciales situées sur le pied, ce qui facilite la respiration nasale. Il y a une forte probabilité que le matin il n'y ait aucune trace de la maladie, surtout si vous appliquez cette méthode en conjonction avec ce qui précède.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Il est strictement interdit aux femmes enceintes de cuire leurs pieds à la vapeur dans un bol d'eau chaude - un moyen préféré pour beaucoup de traiter le rhume. Cela peut provoquer par réflexe une fausse couche ou une naissance prématurée. Pour la même raison, il n'est pas recommandé de prendre des bains très chauds et d'aller au sauna. Vous ne pouvez pas prendre de teintures d'alcool, par exemple, Eleutherococcus, Ginseng, Schisandra: même une petite quantité d'alcool a un effet toxique sur le bébé à naître. De plus, ces teintures augmentent la pression artérielle de la future mère et la fréquence cardiaque chez elle et l'enfant, ce qui est également extrêmement indésirable, tandis que la charge sur le muscle cardiaque augmente considérablement, des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir. Vous ne pouvez pas boire de bière ou de vin rouge chauffé pendant la grossesse, ce qui est également parfois recommandé pour les rhumes. Vous ne devez pas être traité avec du jus d'aloès, car une grande quantité peut provoquer un flux sanguin vers les organes pelviens.

Remèdes populaires: maux de tête pendant la grossesse

La chose la plus importante à retenir lors du traitement d'un mal de tête: utiliser l'un ou l'autre moyen doit être basé sur sa cause. Malheureusement, les méthodes folkloriques prennent rarement en compte les spécificités d'un mal de tête et ne sont pas toujours efficaces..

Les femmes enceintes peuvent:

  1. Si un mal de tête apparaît à la suite d'une pression artérielle basse, une tasse de thé vert riche en caféine fraîchement préparé aide parfois, ce qui provoque une augmentation de la pression..
  2. Avec un mal de tête qui se produit en raison du pincement des vaisseaux sanguins du cou, par exemple, avec une ostéochondrose de la colonne cervicale, un massage de la zone du «col» a un bon effet thérapeutique.
  3. Les traitements à base de mélisse aident parfois à soulager les maux de tête. L'aromathérapie peut également aider - inhaler l'huile de lavande et la frotter dans la peau de la région temporale.
  4. Pour de nombreuses femmes souffrant de maux de tête, des compresses en tissu humidifié dans de l'eau froide appliquées à l'arrière du cou et du front aident.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

  1. De nombreux remèdes populaires pour les maux de tête sont basés sur l'utilisation de préparations à base de plantes, dont la menthe. Son utilisation pendant la grossesse est contre-indiquée, car la menthe peut provoquer une fausse couche. L'utilisation de toute teinture d'alcool est également déconseillée, y compris les teintures de propolis, qui sont souvent conseillées de boire avec un mal de tête.
  2. Si la douleur réapparaît souvent, ne vous auto-médicamentez pas - assurez-vous d'en parler à votre médecin. Il nommera un examen pour déterminer la cause du mal de tête, après quoi un traitement adéquat sera effectué..

Remèdes populaires: toxicose précoce des femmes enceintes

Cette condition pendant la grossesse se manifeste par des nausées, des vomissements et / ou une salivation.

Les femmes enceintes peuvent:

Thé à base de mélisse. Pour le préparer, vous devez infuser 1 cuillère à soupe d'herbe avec 1 verre d'eau bouillante et laisser reposer sous le couvercle pendant une heure. Prendre le matin avant les repas, de préférence réfrigéré.

Jus fraîchement pressé des feuilles de plantain. Pour le préparer, les feuilles de plantain doivent être écrasées dans un mixeur et presser le jus à travers une étamine. Prendre 1 cuillère à soupe 15 minutes avant les repas 3 fois par jour.

Un bon effet antiémétique est exercé par le bouillon tacheté Aronika. Pour le préparer, vous aurez besoin de 5 g d'herbe, dont vous aurez besoin de verser 200 g d'eau froide, porter à ébullition, refroidir et prendre 10 gouttes 3 fois par jour avant les repas.

Une décoction d'un mélange de baies et d'herbes. 1 cuillère à soupe du mélange, qui comprend 20 g de 4 cynorhodons, mélisse, semis de grains d'avoine et 10 g de centaurée d'ombellat et de feuilles d'épine-vinette ordinaires, versez un verre d'eau et faites bouillir pendant une minute, puis insistez pendant une heure, puis traitez -boisson. Prendre ¹⁄³ tasse 3 fois par jour avant les repas.

Certains peuvent bénéficier d'une infusion de camomille réfrigérée le matin à jeun.

Avec une salivation excessive, vous pouvez humidifier vos lèvres avec un mélange spécial, qui comprend 2 cuillères à café de jus de citron, ½ cuillère à café de poudre d'écorce de chêne pour 200 g d'eau.

L'utilisation de méthodes alternatives ne signifie pas que vous pouvez arrêter de prendre les médicaments prescrits par votre médecin. Peut-être une combinaison réussie de médecine traditionnelle et traditionnelle.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Pendant la grossesse, tous les frais basés sur l'origan, la menthe, les teintures d'alcool sont interdits. La valériane, le mélilot, la chélidoine, le romarin peuvent provoquer des nausées, des maux de tête, aggraver les manifestations de toxicose. Le millepertuis et la sauge médicinale perturbent la circulation utéro-placentaire, gênent l'accès de l'oxygène et des nutriments à l'enfant. Le ginseng, l'absinthe, l'oseille peuvent provoquer des malformations fœtales.

Remèdes populaires: anémie enceinte

Une diminution des taux sanguins de globules rouges et d'hémoglobine, ou anémie, est une affection assez grave qui nécessite un traitement obligatoire pendant la grossesse. L'anémie actuelle à long terme provoque une hypoxie chronique - une privation fœtale d'oxygène. Le traitement de l'anémie sans prise de suppléments de fer chez la femme enceinte est impossible. La prise de ces médicaments peut être complétée par des remèdes populaires, dont l'utilisation est également possible comme prévention de l'anémie.

Les femmes enceintes peuvent:

  1. Prenez 2 cuillères à soupe de jus de betterave 15-20 minutes avant de manger. Le jus ne doit pas être fraîchement pressé, il doit être infusé pendant plusieurs heures au réfrigérateur. Cela adoucit son effet biologique, car ce jus est assez «actif» et peut provoquer de graves perturbations du fonctionnement du tractus gastro-intestinal, comme des diarrhées ou des vomissements. Avant utilisation, le jus doit être légèrement réchauffé.
  2. Mélanger des proportions égales de fruits de chokeberry, de cynorhodons, de fleurs de trèfle des prés, d'herbe à mère à cinq lobes, de grandes feuilles de plantain, de feuilles grises de mûre, d'ortie dioica. Verser 2 cuillères à soupe du mélange avec 2 verres d'eau bouillante, laisser reposer 12 heures dans un thermos, filtrer. Ajouter du miel au goût. Prendre ½ tasse 3-4 fois par jour.
  3. Buvez du jus de bouleau dans un verre 2-3 fois par jour.
  4. Prendre le jus de chou à jeun, en le préchauffant, ¹⁄³ tasse 3 fois par jour 20 minutes avant les repas. Pour préparer le jus, il est nécessaire de nettoyer la tête de chou des feuilles contaminées externes, de le passer dans un hachoir à viande et de presser le jus de la masse résultante à l'aide d'une gaze ou d'une presse. Le jus peut également être obtenu à l'aide d'un presse-agrumes.
  5. Mangez 100 à 150 grammes de salade de carottes râpées avec de la crème sure ou de l'huile végétale non raffinée avant le petit déjeuner.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Vous devriez éviter les conseils populaires comme manger de la viande non finie, du foie «avec du sang», des jaunes d'œufs crus, car cela n'est pas sûr d'un point de vue épidémiologique. Ne pas utiliser une grande quantité de miel: cela peut provoquer une allergie chez la future mère et l'enfant.

Remèdes populaires: hémorroïdes pendant la grossesse

Ce problème survient souvent pendant la grossesse. Le traitement des hémorroïdes se résume à deux domaines principaux -
établir des selles régulières et atténuer les symptômes désagréables existants. En plus des méthodes de traitement traditionnelles, certaines méthodes alternatives aideront à faire face à ce problème..

Les femmes enceintes peuvent:

  1. Après l'acte de défécation, lavez-vous avec une décoction fraîche de camomille. Vous pouvez également prendre des bains à la camomille.
  2. Buvez le jus de sorbier, de carottes et de betteraves dans des proportions égales de 50 à 100 g, après l'avoir dilué 2 fois avec de l'eau, à jeun pendant 1 mois.
  3. La décoction d'herbes Highlander, prise 3 fois par jour avant les repas dans ¹⁄³ tasse pendant 2 semaines, aide à soulager l'inflammation.
  4. Lubrifiez la zone affectée plusieurs fois par jour avec de l'huile d'argousier: elle agit cicatrisante sur la muqueuse du rectum.
  5. Prenez une décoction à base de plantes: feuilles de pissenlit - 0,5 partie, fleurs de calendula - 1 partie, mélisse - 0,5 partie. 1 cuillère à soupe de la collection doit être remplie de 200 ml d'eau bouillante, fermer, insister 40 minutes.
  6. Boire à parts égales tout au long de la journée 30 minutes avant les repas. La décoction avant la prise doit être décantée. Cet outil aide à normaliser les selles, empêche la constipation, ce qui est extrêmement indésirable avec les hémorroïdes.
  7. Un bouillon fort de pelure d'oignon peut apporter un soulagement: il a un effet anti-inflammatoire et réduit l'inconfort pendant les hémorroïdes.

Le cours du traitement - 5-8 bains sédentaires.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Certains conseillent d'insérer des pommes de terre crues pelées dans l'anus, ce qui aide à soulager l'inflammation, la douleur, les démangeaisons et les brûlures. Cette méthode ne doit pas être utilisée, car elle peut provoquer une rupture du nœud hémorroïdaire, qui s'accompagnera de saignements sévères. De plus, la membrane muqueuse du rectum peut être endommagée. Les bains de vapeur avec décoctions de diverses herbes sont contre-indiqués pour les femmes enceintes: cela peut provoquer un avortement.

Remèdes populaires: varices pendant la grossesse

Cette maladie est également un compagnon de grossesse fréquent. Quels remèdes populaires aideront à faire face à cette maladie?

Les femmes enceintes peuvent:

  1. Frottez le jus de citron dans les varices: il renforce la paroi vasculaire et prévient les caillots sanguins.
  2. Les compresses de tomate aident souvent avec les varices: des tranches de tomate doivent être appliquées sur les zones touchées, fixées avec un bandage et maintenues pendant 3 heures. Cela aide à réduire les nœuds variqueux, réduit la douleur.
  3. Récolte à base de plantes: mélangez 20 g d'écorce de chêne, de marronnier d'Inde, d'écorce de bouleau, 50 g d'herbe de prêle, le thalle de mousse islandaise, 30 g de fleurs immortelles, l'herbe astragale. Cuire 2 cuillères à soupe de la collection pendant 5 minutes dans 500 g d'eau bouillante, puis insister pendant 24 heures. Prendre ¼ tasse 4 fois par jour avant les repas.
  4. Un remède efficace est des compresses d'absinthe ou de fougère avec du lait aigre dans un rapport de 1: 1.
  5. Avec les varices, des bains chauds locaux à partir d'une décoction d'écorce de saule ou de fougère sont recommandés: ils doivent être pris dans les 30 minutes une fois par jour.
  6. Vous pouvez traiter les zones à problèmes avec de la teinture de bourgeons de bouleau. Pour ce faire, 150 g de bourgeons de bouleau doivent être remplis de 350 g de vodka et infusés pendant 10 jours, en remuant de temps en temps.

L'effet de tous les remèdes à base de plantes pour les varices est similaire: ils ont un effet anti-inflammatoire,
renforcer la paroi veineuse, fluidifier le sang, ce qui empêche la thrombose.

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Les recettes à base de grandes quantités de miel et d'ail ne sont pas recommandées. Comme pour les autres maladies, les femmes enceintes sont contre-indiquées dans toute ingestion d'alcool.

Remèdes populaires: constipation chez la femme enceinte

Les femmes enceintes peuvent:

  1. Un remède efficace est le jus de betterave. Il est pris avant les repas, sous forme diluée avec de l'eau: 2 parties d'eau sont prises pour 1 partie de jus. Habituellement, une petite quantité de jus suffit - 1 cuillère à soupe le matin avant le petit déjeuner.
  2. Boire 1 verre d'eau tiède le matin à jeun.
  3. Mangez une pomme pelée avant le petit déjeuner.
  4. Ajoutez du son de blé aux aliments: ils contiennent des fibres et stimulent le bon fonctionnement des intestins.
  5. Mangez des pruneaux frais ou son infusion. Pour le préparer, 100 g de pruneaux doivent être versés avec de l'eau bouillante et laisser infuser dans un thermos. Il est conseillé de prendre cet outil avant les repas..
  6. Infusion utile de racines de pissenlit. 2 cuillères à café de la racine doivent être versées avec un verre d'eau froide bouillie, infusée pendant 8 heures. Prendre ¹⁄³ tasse 3 fois par jour avant les repas.
  7. La nuit avant le coucher, il est utile de boire 1 tasse de kéfir avec une cuillère à café d'huile de tournesol. Boire lentement, en petites portions..

Les femmes enceintes ne devraient pas:

Il est strictement interdit aux femmes enceintes d'utiliser de l'huile de ricin: elle peut provoquer le début de l'accouchement. De plus, les lavements ne sont pas recommandés, car cette procédure déclenche la contractilité utérine.

En conclusion, il faut dire que les méthodes traditionnelles pendant la grossesse sont bonnes si vous en discutez d'abord avec votre médecin. Peut-être que pour un traitement plus efficace, le médecin recommandera de les combiner avec la prise de médicaments traditionnels..

Ce que vous pouvez faire couler dans votre nez pendant la grossesse: une liste des meilleures gouttes d'un rhume

Un nez qui coule ordinaire semble un «obstacle» si inoffensif que beaucoup ignorent tout simplement ses symptômes - congestion nasale, essoufflement, maux de tête légers et larmoiement excessif. Mais les médecins le classent comme une maladie inflammatoire et soutiennent que le traitement devrait être obligatoire! Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à leur propre santé - tout processus inflammatoire doit être contrôlé par la femme elle-même et le médecin, y compris un rhume (rhinite).

Caractéristiques de la rhinite pendant la grossesse

En médecine, trois types de rhinite sont différenciés pendant la grossesse:

  • virale - la maladie commence en raison d'une infection, souvent associée à un rhume / grippe;
  • hormonale - une réaction inadéquate du corps aux changements hormonaux se produit;
  • allergique - la cause de l'apparition peut être absolument n'importe quel stimulus externe, même s'il était auparavant perçu comme absolument normal.

Important: seul un médecin peut déterminer la véritable cause du rhume, donc une femme enceinte doit être examinée par un oto-rhino-laryngologiste (médecin ORL) - cela garantira la nomination d'un traitement compétent, sûr et efficace.

Une femme ne doit pas expérimenter et choisir des médicaments qui soulagent la congestion nasale et facilitent la respiration - ils peuvent nuire au développement du corps dans l'utérus. Il est conseillé d'utiliser des remèdes populaires qui n'agissent que localement.

Remèdes populaires sûrs

Comment guérir rapidement un nez qui coule pendant la grossesse avec des remèdes populaires? En général, il est recommandé d'utiliser activement des représentants de la flore pour traiter le rhume, mais il faut s'en souvenir - en aucun cas ne commencez la thérapie sans examen préalable. Cet avertissement est dû au fait que dans le cas d'une rhinite allergique, certaines plantes peuvent aggraver la situation et provoquer une réaction négative encore plus importante de l'organisme. Absolument toutes les méthodes de traitement du nez qui coule pendant la grossesse de la catégorie de la médecine traditionnelle peuvent être grossièrement divisées comme suit - gouttes nasales, inhalations et traitement non standard.

Déposer des recettes

Les recettes bien connues des rhumes infantiles pour le rhume avec l'utilisation de jus d'oignon et d'ail pendant la grossesse ne peuvent pas être utilisées - elles peuvent provoquer une réaction allergique persistante (même si ce n'était pas le cas auparavant et que le rhume n'a pas d'étiologie allergique), provoquent une augmentation de la pression artérielle. Mais les recettes suivantes pour le rhume à la maison seront absolument sûres, mais en même temps efficaces dans le traitement de la rhinite:

  1. Kalanchoe. Cette fleur pousse dans presque toutes les maisons, vous pouvez donc obtenir un médicament à tout moment. Vous devez prendre une feuille de Kalanchoe, la laver et «obtenir» le jus - cela peut être fait à l'aide d'une cuillère à café (il suffit d'écraser la feuille sur une assiette puis de recueillir le jus obtenu dans une pipette) ou en broyant la feuille sur une râpe / dans un mélangeur et en pressant le jus de la masse résultante. Vous pouvez faire couler du jus de Kalanchoe souvent, avec chaque cas de congestion et de difficulté à respirer. Veuillez noter: presque immédiatement après l'instillation, de nombreux éternuements commencent - faites le plein de mouchoirs / serviettes.
  2. Aloès. Cette plante a des propriétés anti-inflammatoires et aura donc un effet thérapeutique même avec la rhinite virale. Il est nécessaire de prendre une partie de la feuille et d'en tirer du jus de toute manière pratique. Vous devez enterrer quelques gouttes (2-3) dans chaque trou, mais n'en faites pas trop - trois de ces procédures suffisent pendant 24 heures.
  3. Camomille pharmaceutique. Vous aurez besoin d'une décoction de cette plante médicinale, qui possède à la fois des propriétés anti-inflammatoires et désinfectantes. Prendre 100 grammes de matière première sèche (fleurs de camomille), verser de l'eau bouillante (litre) et tremper dans un thermos pendant 4 à 6 heures. Un bouillon filtré peut être instillé 3-4 gouttes (pour chaque passage nasal) le nombre maximum de fois par jour - par exemple, toutes les heures.
  4. Jus de carotte et / ou de pomme. La médecine traditionnelle attribue généralement à ces médicaments des propriétés miraculeuses, ce qui est discutable. Mais ils ne peuvent pas faire de mal, vous pouvez donc inculquer à n'importe quelle fréquence quelques gouttes (jusqu'à 5-8) de jus de carotte et / ou de pomme dans chaque passage nasal. Remarque: vous ne pouvez pas mélanger ces deux jus pour l'instillation nasale, il est préférable de prendre un tel cocktail par voie orale (à l'intérieur) - il est à la fois savoureux et sain. D'autres remèdes populaires, tels que la poudre de moutarde et les gouttes d'oignons, peuvent rapidement guérir un nez froid et qui coule.

N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs pour soulager la maladie - l'effet de ces médicaments se propage à tout le corps, ce qui peut entraîner une malnutrition du fœtus. Les femmes enceintes peuvent utiliser activement les inhalations, ce qui assurera une respiration libre et un effet thérapeutique..

Recettes d'inhalation

Les femmes enceintes ne peuvent pratiquer l'inhalation qu'en l'absence d'hyperthermie (fièvre). Vous pouvez utiliser un nébuliseur professionnel, mais même en l'absence d'un tel équipement, la procédure d'inhalation est possible - personne n'a annulé la méthode du «grand-père» en utilisant une théière ou des plats larges. Avant de commencer à inhaler, vous devez observer plusieurs règles pour les femmes enceintes:

  • la durée d'inhalation maximale autorisée est de 7 minutes;
  • avec difficulté à respirer, les paires de traitements doivent pénétrer dans le corps par le nez;
  • on ne peut être inhalé qu'entre les repas - au plus tôt 60 minutes après avoir mangé;
  • dans la demi-heure, la femme enceinte doit être au chaud - vous ne pouvez pas sortir ni entrer dans une pièce bien ventilée;
  • la respiration doit être régulière.

Que peut-on utiliser comme agents thérapeutiques:

  • ail et oignons - l'opportunité de leur utilisation doit être consultée par un médecin, mais leurs huiles rétablissent parfaitement la respiration libre;
  • décoction de pharmacie de thym / camomille / sauge - vous devez choisir une chose et préparer une décoction (forte, basée sur le calcul d'une cuillère à soupe de source sèche pour un demi-verre d'eau);
  • Huiles essentielles d'arbre à thé / eucalyptus.

Autres méthodes folkloriques du rhume

Le lavage nasal peut devenir assez efficace - cela aidera à se débarrasser de la congestion nasale, à rendre le mucus accumulé plus fluide et à contribuer à sa sortie plus rapide. Le rinçage peut être effectué pour les femmes enceintes sans crainte pour la santé de l'enfant à naître - elles ont un effet exclusivement local. Rincer les voies nasales avec des décoctions de camomille, de sauge, de thym ou d'eau salée ordinaire (1 cuillère à soupe par verre d'eau tiède).

De nombreuses femmes enceintes avec un nez qui coule (quelle que soit son étiologie) utilisent activement le célèbre baume vietnamien "Zvezdochka" - il suffit de lubrifier les ailes du nez avec elles, d'appliquer une bande sur la zone sous le nez et la congestion disparaîtra. Mais gardez à l'esprit: "Zvezdochka" contient des huiles essentielles de clou de girofle / eucalyptus / anis et d'autres plantes, qui peuvent provoquer une réaction allergique sévère, jusqu'à l'œdème de Quincke.

Un nez qui coule ne passe pas un mois, quoi en faire et par quels moyens, il deviendra clair après avoir lu l'article.

Que faire lorsque la toux et le nez qui coule ne disparaissent pas pendant longtemps, vous pouvez apprendre de cet article.

Ce sera correct si une femme effectue un test d'allergie avant d'appliquer l '«astérisque» - il suffit d'inhaler l'arôme du baume et d'attendre 5 à 10 minutes. Si le corps répond correctement, il n'y a pas d'essoufflement ni de palpitations cardiaques, vous pouvez alors commencer la procédure en toute sécurité.
Les procédures thermiques aideront également à soulager l'inflammation et à nettoyer les voies nasales du mucus accumulé: mettez des sacs de sel / sarrasin chauffés sur le nez et les sinus maxillaires, utilisez une «lampe bleue». Mais rappelez-vous quelques règles:

  • pendant la grossesse, le chauffage est interdit à une température corporelle et une pression artérielle élevées;
  • la durée de la procédure est au maximum de 10 minutes, il vaut mieux se limiter à 5-7;
  • il est strictement interdit de planer vos pieds dans la moutarde, de faire des compresses - cela peut provoquer une fausse couche et / ou une naissance prématurée.

Le traitement du rhume chez les femmes enceintes ne doit pas se limiter aux procédures exclusivement décrites - le corps est considérablement affaibli, vous devrez le soutenir et restaurer la fonctionnalité du système immunitaire.

Pour aider le système immunitaire, vous devez boire un bouillon d'églantier (s'il n'y a pas de problèmes rénaux), du thé aux framboises, du lait au miel. Pour se débarrasser rapidement de la rhinite, il vaut la peine de se promener au grand air, de manger pleinement.

Complications possibles

Il ne vaut pas la peine d'ignorer les symptômes de la rhinite - cela viole non seulement le rythme de vie habituel et provoque des insomnies / maux de tête, mais peut également entraîner diverses complications. Ceux-ci inclus:

  • le développement de symptômes de sinusite et de sinusite sont des processus inflammatoires dans les sinus paranasaux. Souvent, la rhinite prolongée devient chronique, provoque une sinusite, une sinusite frontale - ces maladies nécessiteront un traitement plus grave;
  • l'apparition de signes d'otite moyenne - inflammation des oreilles;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques périphériques.

Mais après la naissance d'un enfant, il convient de prêter attention au fait qu'il peut également tomber malade. Et si le bébé a une toux humide, vous devez savoir quelles mesures de traitement doivent être prises. Quel est le traitement de la toux humide chez les nourrissons, vous pouvez le découvrir en lisant cet article.

Vidéo

Cette vidéo vous explique comment traiter correctement les femmes enceintes:

Un nez qui coule est un foyer d’inflammation qui, pendant la grossesse, peut entraîner des conséquences négatives pour la santé de la femme et le développement du fœtus. Les méthodes populaires énumérées peuvent littéralement en quelques jours se débarrasser non seulement des symptômes, mais aussi qualitativement, guérir complètement le processus inflammatoire.

Remèdes populaires pour le traitement du rhume pendant la grossesse

Il arrive qu'avec le rhume, la future femme ne soit pas pressée d'aller chez le médecin, mais elle est traitée pour la toux, le nez qui coule et le mal de gorge avec des remèdes populaires. Cependant, contrairement à la croyance populaire, un tel traitement peut ne pas être sûr pendant la grossesse..

Les infections respiratoires aiguës (IRA) sont un groupe de maladies des voies respiratoires supérieures causées par diverses bactéries et virus. L'hypothermie et la diminution de l'immunité sont les principaux facteurs prédisposant aux infections respiratoires aiguës..

Pendant la grossesse, l'immunité diminue pour des raisons physiologiques: cela vous permet de maintenir la grossesse; mais le risque de rhume pendant cette période augmente considérablement. La future mère peut attraper un rhume non seulement pendant la saison froide, mais aussi par temps chaud, si la rue est venteuse ou humide.

Les maladies virales (en particulier la grippe) vécues par une femme pendant la grossesse présentent un risque pour le fœtus. Au cours des 12 premières semaines, la ponte des organes de l'enfant se produit et l'infection peut provoquer de graves défauts de développement du fœtus ou l'interruption de grossesse. Certes, dans la plupart des cas, la maladie n'affecte pas le bébé et la grossesse se développe normalement, mais le risque de naissance prématurée, de développement d'une insuffisance placentaire (apport insuffisant de nutriments et d'oxygène par le placenta) et d'hypoxie fœtale (privation d'oxygène) augmente.

Même dans le cas d'un rhume léger, la future mère doit être traitée: plus le traitement est commencé tôt, moins le développement de complications chez la femme et l'enfant est probable. Avec une légère évolution des infections respiratoires aiguës, il n'est souvent pas nécessaire d'utiliser des médicaments, car la maladie progresse rapidement et ne donne pas de complications. Dans ce cas, l'utilisation de remèdes populaires est tout à fait acceptable, qui sont conçus pour éliminer ou soulager les principaux symptômes du rhume, mais, comme cela a déjà été dit, les traiter avec grand soin.

Une femme enceinte ne doit être traitée pour un rhume que sous la supervision d'un médecin, car non seulement la plupart des médicaments, mais aussi de nombreux remèdes populaires sont contre-indiqués pendant la grossesse.

La nomination à la fois de médicaments et de médicaments traditionnels à une femme enceinte doit être strictement justifiée.

Attention: urgences!

Consultez immédiatement un médecin dans les cas suivants:

  1. si pendant le traitement avec des remèdes populaires, la condition ne s'est pas améliorée en 2-3 jours;
  2. si la température est de 38 degrés C dure plus de 2 jours;
  3. avec maux de gorge sévères et apparition de plaque sur les amygdales;
  4. si la toux sévère dérange, la respiration est difficile;
  5. avec maux de tête sévères, vomissements.

Considérez les remèdes populaires les plus courants pour traiter le rhume et parlez des dangers que leur utilisation non contrôlée peut provoquer..

Avec un rhume, vous devez boire beaucoup de liquides..

Danger possible: dans les derniers stades de la grossesse, la consommation d'une grande quantité de liquide n'est pas souhaitable, car elle peut provoquer l'apparition d'un œdème.Par conséquent, vous devez toujours consulter un médecin et contrôler la quantité de boisson.

L'avantage de boire une grande quantité de liquide dans les infections respiratoires aiguës est qu'après une forte consommation d'alcool, la transpiration s'intensifie, ce qui aide à éliminer les toxines du corps. En début de grossesse, il n'y a aucune restriction sur la quantité de liquide que vous buvez. Pendant les rhumes, il est recommandé de boire de l'eau minérale sans gaz, du thé vert non sucré, des canneberges et des boissons aux fruits d'airelle. Une boisson à la rose musquée est également utile - un moyen efficace de renforcer l'immunité et d'augmenter la résistance du corps. La rose musquée est une source d'acide ascorbique (vitamine C), qui est fortement consommée dans les infections. L'infusion d'églantier est préparée à raison de 5 cuillères à soupe de fruits secs hachés pour 1 litre d'eau bouillante. Après la cuisson, le mélange est insisté (mieux dans un thermos) pendant 8-12 heures. Buvez une infusion chaude de 1 verre 3-4 fois par jour pendant toute la durée de la maladie. Le cassis est une riche source de vitamine C. Le thé au cassis est fait de la même manière que le thé à la framboise.

Pour combattre le corps contre les infections, vous devez boire plus de jus fraîchement pressés, car ils contiennent beaucoup de vitamines.

Danger potentiel: il faut se rappeler que les jus peuvent être allergiques. Certains jus (par exemple, préparés à partir d'agrumes - orange, pamplemousse, citron) sont généralement contre-indiqués pour les femmes enceintes en raison de leur forte allergénicité. De plus, les jus ont un effet irritant sur la muqueuse gastrique.

Une source naturelle de vitamines est non seulement les jus de fruits fraîchement pressés, mais aussi les fruits eux-mêmes, tandis que le risque d'allergies aux fruits est plus faible qu'avec les jus. Les jus fraîchement préparés contiennent des phytoncides (substances biologiquement actives formées par les plantes) qui inhibent la croissance et le développement des microbes, mais les jus doivent être consommés avec modération - pas plus de 1 à 2 verres par jour et dilués avec de l'eau dans un rapport 1: 1. Il vaut mieux privilégier les jus de pomme, poire, abricot, pêche.

La résistance des plantes sera soutenue par des immunostimulants végétaux.

Danger possible: les immunostimulants à base de plantes pris avec un rhume, tels que l'échinacée, Rhodiola rosea, Schisandra, sont contre-indiqués pendant la grossesse car ils provoquent une augmentation de la pression artérielle et une accélération du rythme cardiaque.

Comme alternative, vous pouvez conseiller d'utiliser le raifort - un immunostimulant qui ne donne pas d'effets secondaires. La racine de raifort doit être râpée, mélangée avec la même quantité de sucre, mettre le mélange dans un endroit chaud pendant 12 heures, filtrer et prendre 1 cuillère à soupe toutes les heures au cours des 2 premiers jours de la maladie.

Pour la prévention et le traitement des rhumes, il est utile de mettre de l'oignon ou de l'ail haché dans la pièce: ils contiennent également des volatils.

Pour augmenter le tonus, pour faire face à la maladie, vous devez prendre un bon bain de vapeur ou prendre un bain chaud.

Danger possible: les procédures thermiques sont contre-indiquées à des températures élevées, car elles contribuent à sa montée. Pendant la grossesse, il est strictement interdit de prendre des bains chauds (température de l'eau supérieure à 38-40 degrés C) et de planer vos pieds, car l'eau chaude peut provoquer des saignements et l'interruption de grossesse. Une forte baisse de température dans le bain peut également entraîner une menace d'interruption de grossesse, surtout si la femme a décidé de prendre un bain de vapeur pour la première fois pendant la maladie, mais qu'elle n'est pas allée au bain avant.

Des procédures thermiques raisonnables aideront à faire face à la maladie. Ainsi, un bain chaud pour les mains ou les pieds a un effet de distraction et de réchauffement, l'effet sur les récepteurs des paumes et des pieds aide au rhume. De plus, lorsque vous prenez un bain, la vapeur d'eau est inhalée - une sorte d'inhalation qui hydrate les voies respiratoires. Vous pouvez ajouter du sel de mer, des herbes médicinales à l'eau.

Un bon remède populaire autorisé pendant la grossesse est des chaussettes chaudes en laine qui peuvent être portées la nuit. Cela a un effet réflexe chauffant. Pour améliorer l'effet dans les chaussettes, vous pouvez verser de la moutarde.

À des températures élevées, vous devez vous habiller plus chaudement ou, inversement, vous tenir sous une douche froide.

Danger possible: à une température élevée, vous ne pouvez pas envelopper la chaleur - cela empêche la transpiration et la baisse de la température. Cela ne s'applique pas à une période de fièvre, lorsque le patient ressent des frissons et veut se réchauffer. Vous ne devez pas non plus utiliser des méthodes extrêmes pour abaisser la température - une douche froide ou de contraste: cela peut entraîner une menace d'interruption de grossesse.

L'abaissement de la température avec un rhume n'est nécessaire que s'il a dépassé 38 degrés Celsius, car une augmentation de la température est une réaction protectrice du corps qui vous permet de faire face à l'agent causal de la maladie.

Pour réduire la température, des thés à effet antipyrétique peuvent être recommandés: à la confiture de framboise (il vaut mieux qu'il s'agisse de framboises fraîches, écrasées avec du sucre). Vous pouvez également préparer des fruits secs et des feuilles de framboise à raison de 2 cuillères à soupe de fruits ou de feuilles de framboise pour 1 tasse d'eau bouillante. Le thé doit être infusé pendant 10 à 15 minutes. Il est recommandé de le boire dans 1 verre 3-4 fois par jour.

Le thé au tilleul a également un effet antipyrétique: 2 cuillères à café de fleurs de tilleul doivent être brassées avec 1 tasse d'eau bouillante, insisté pendant 30 à 40 minutes, boire 1/2 tasse 3 fois par jour.

Réduire la chaleur aidera également à frotter le corps avec de la vodka ou du vinaigre à 3%. Vous devez humidifier la serviette avec de la vodka ou du vinaigre, l'essuyer et laisser sécher la peau pendant plusieurs minutes. Cela élargira les vaisseaux de la peau et augmentera le transfert de chaleur.

Afin de prévenir la progression de la maladie, vous devez boire un verre de vodka de nuit avec du miel, du poivre, etc..

Danger potentiel: L'alcool pendant la grossesse peut avoir un effet toxique sur le développement du fœtus et, dans des cas extrêmes, même devenir un facteur prédisposant à la formation de malformations fœtales. De plus, boire une boisson alcoolisée forte par une femme qui ne la boit généralement pas sera perçu par le corps comme un stress. Au lieu de lutter contre l'agent causal de la maladie, le corps devra faire face aux changements causés par la consommation d'alcool..

Faire couler de l'oignon, de l'ail, du jus de betterave dans le nez ou se rincer le nez avec du savon à lessive aide à lutter contre le rhume.

Danger potentiel: l'instillation dans le nez de jus non dilués d'oignons, d'ail et de betteraves peut provoquer des brûlures de la muqueuse nasale. Le savon à lessive sèche la muqueuse, éliminant les substances bénéfiques qui aident à combattre les microbes et les virus.

Avec un nez qui coule, des médicaments qui contribuent à l'écoulement de mucus, éliminent l'œdème, éliminent l'inflammation et ont un effet antiseptique (désinfectant). Il est utile de se rincer le nez avec une solution saline faible. Pour le préparer, vous devez ajouter 1/4 cuillère à café de sel dans 1/2 tasse d'eau bouillie tiède et instiller 3-4 gouttes de la solution résultante 3-4 fois par jour dans chaque narine. Vous pouvez vous rincer le nez avec une infusion à base de plantes de cynorrhodon, de menthe et d'une ficelle. Pour préparer une telle infusion, vous devez prendre des cynorrhodons - 1 partie, une feuille de menthe poivrée - 3 parties, de l'herbe d'une série - 2 parties. 2 cuillères à soupe de la collection doivent être brassées avec 1 tasse d'eau bouillante, insérées dans un thermos pendant 2-3 heures, filtrées à travers une passoire ou de la gaze et instillées dans chaque narine 2-3 gouttes 3-4 fois par jour, en vous lavant le nez de cette manière 3 fois dans journée. Des inhalations à la vapeur peuvent également être effectuées. Pour ce faire, faites bouillir les pommes de terre dans de l'eau salée, retirez les pommes de terre et ajoutez 1 goutte d'huile de sapin au bouillon. Ensuite, vous devez mettre la casserole sur la table, couvrir avec une serviette et respirer la vapeur sur la casserole pendant 5 minutes.

Le miel et le citron aident à soulager les maux de gorge.

Danger possible: le thé au miel et au citron doit être utilisé avec prudence pendant la grossesse, car les agrumes et le miel sont des allergènes, lorsqu'ils sont utilisés dans la seconde moitié de la grossesse, une prédisposition allergique peut se développer chez l'enfant.

Pour réduire les maux de gorge, des rinçages au soda sont recommandés. Pour préparer une solution dans 1 tasse d'eau bouillie tiède, vous devez dissoudre 1 cuillère à café de soda à boire. Il est recommandé de se gargariser avec cette composition 4 à 5 fois par jour.

Vous pouvez également vous gargariser avec des décoctions d'herbes: sauge, camomille, millepertuis, tussilage. Ils ont un effet anti-inflammatoire et antiseptique. Les herbes peuvent être utilisées séparément, mais peuvent être combinées. Pour préparer une décoction, 1 cuillère à soupe d'herbe doit être versée avec 1 tasse d'eau bouillante, laisser infuser pendant 15-20 minutes et se gargariser toutes les 2-3 heures.

Pour réduire les maux de gorge, vous pouvez également utiliser l'inhalation de vapeur avec du bouillon de pomme de terre, de l'eucalyptus, de la camomille, de la sauge.

Pour éliminer les maux de gorge, l'huile d'argousier peut également être utilisée: 1 cuillère à café d'huile doit être maintenue dans la bouche, comme si elle se dissolvait progressivement. La procédure doit être répétée 3-4 fois par jour..

Pour les maux de gorge, vous pouvez également enrouler un foulard autour de votre cou..

De la toux, le romarin et la réglisse aident bien.

Danger possible: pour éliminer la toux, vous ne devez pas utiliser de romarin, qui supprime la toux, empêche les expectorations. La réglisse n'est pas recommandée pour une utilisation pendant la grossesse, car l'utilisation à long terme de cette plante peut provoquer un œdème, une augmentation de la pression artérielle, qui ensemble prédispose à une complication de la grossesse telle que la gestose. Avec la gestose, un œdème se produit également, la pression artérielle augmente, l'état de la mère et du bébé souffre.

Les antitussifs dans les 2-3 premiers jours, lorsque la toux est sèche, doivent être dirigés vers son hydratation, et lorsque des expectorations apparaissent, pour faciliter son écoulement.

Les inhalations à la camomille, à l'eau minérale, à la solution de soude aident à fluidifier les expectorations et facilitent leur évacuation. S'il n'y a pas d'inhalateur spécial à la maison, vous pouvez faire de l'inhalation de vapeur: chauffer de l'eau minérale ou du bouillon de camomille et respirer à la vapeur pendant 5 minutes 3-4 fois par jour.

En tant qu'antitussif et expectorant, vous pouvez recommander le thé à partir des feuilles de tussilage, de plantain et de cassis. Il est nécessaire de mélanger les herbes dans des proportions égales, de prendre 2 cuillères à soupe du mélange, de verser 1 tasse d'eau bouillante et de laisser reposer 2-3 heures. Boire du thé devrait être 1/2 tasse 3 fois par jour.

Vous pouvez également préparer du sirop d'oignon: laver l'oignon de taille moyenne (dans la cosse), verser de l'eau dans une casserole à fleur d'oignon et ajouter 50 g de sucre. Le sirop doit être mijoté pendant 30 minutes, puis laisser refroidir, puis filtrer et boire 1 cuillère à café 4 à 5 fois par jour.

En conclusion, nous répétons une fois de plus: malgré la grande variété et l'apparence inoffensive des remèdes populaires, le traitement du rhume pendant la grossesse doit être prescrit par un médecin qui conseillera les méthodes de traitement des infections respiratoires aiguës qui seront efficaces et sans danger pour la mère et son bébé à naître..

Plantes déconseillées pendant la grossesse:

  • Aloès
  • Anis
  • Lettre initiale
  • bleuet
  • Highlander
  • Gentiane
  • Melilotus officinalis
  • Woodwax
  • Origan
  • Millepertuis
  • Fraises (herbe)
  • Hysope officinale
  • Sabot
  • Ortie (surtout dans les derniers mois de la grossesse)
  • Burnet
  • Nerprun
  • Laminaria - Algue
  • Livèche
  • Mordovie
  • Du gui
  • Fougère mâle
  • Sac de berger
  • Morelle noire
  • Jardin de persil
  • Tanaisie
  • Armoise
  • Rhubarbe
  • Un radis
  • camomille pharmaceutique
  • Réglisse
  • Pin (bourgeons, résine)
  • Thym (thym)
  • Busserole ("oreilles d'ours")
  • Thuya
  • Achillée
  • Aneth du jardin
  • sauge
  • Oseille de cheval
  • Yacht de campagne

Les herbes énumérées, si elles ne sont pas utilisées correctement, peuvent provoquer une ruée de sang vers la région pelvienne, augmenter le tonus de l'utérus et provoquer une fausse couche.

Publications Sur L'Asthme