La bronchite aiguë est une inflammation de la paroi des bronches, se développe rarement chez les enfants comme une maladie indépendante. La cause la plus fréquente de bronchite est une infection virale et coccale.

Une autre cause de bronchite chez les enfants est une complication après des infections respiratoires aiguës, la grippe, une amygdalite chronique..

Signes de bronchite chez un enfant

La bronchite commence à se développer, généralement 2-3 jours après le début d'une maladie respiratoire. Vous pouvez déterminer la bronchite par les signes suivants.

Certains symptômes peuvent être identifiés par les plaintes des enfants. S'ils ont grandi et peuvent décrire leur bien-être. Les sentiments des bébés de 1 an seront les mêmes.

● L'apparition d'une réaction fébrile. Température jusqu'à 38,5 degrés

● Sensation de brûlure et désagréable dans la poitrine

● La toux est le principal symptôme de la bronchite. Au début sec, à partir du cinquième jour de la maladie - avec crachats, humide, plus doux

● Les expectorations sont brunâtres ou vertes. Peut inclure des stries purulentes

● Respiration sifflante lors de l'écoute avec un phonendoscope. Après la toux, la respiration sifflante disparaît presque.

La récupération après un enfant atteint de bronchite survient en 7 à 14 jours.

Bronchite obstructive chez l'enfant

Un enfant atteint de bronchite au cours de la première année de vie est un type de bronchite obstructive. "Obstruction" en latin signifie obstruction, blocage.

Elle se produit en raison de la formation d'une grande quantité de mucus, d'un gonflement de la muqueuse bronchique et d'un bronchospasme. Un sifflement sifflant avec ce type de bronchite se fera entendre sans phonendoscope. Cependant, l'asphyxie chez le bébé ne se produit pas.

La bronchite capillaire chez les enfants est plus sévère. Avec une telle bronchite, des bouchons purulents se forment dans les lumières des bronches.

◍ En raison d'une mauvaise ventilation de l'enfant, la respiration est difficile, l'essoufflement apparaît. Le souffle sera superficiel, bruyant. La poitrine du bébé, comme si elle gonfle, devient plus grande.

◍ La peau du bébé atteint de bronchite capillaire devient bleuâtre ou grise. De plus, la couleur des lèvres acquiert également une teinte similaire.

◍ La température augmente fortement.

◍ Excitation générale de l'enfant, intoxication.

◍ La toux est en colère. Parfois provoquant des vomissements.

◍ Des crampes peuvent survenir. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin.

La bronchite oblitérante peut se développer à la suite de la fusion de lacunes dans les bronches. L'emphysème est formé.

En conséquence, la circulation sanguine dans les tissus pulmonaires est perturbée, l'insuffisance respiratoire progresse. Des changements irréversibles se produisent dans la zone affectée des poumons du bébé.

Complications après bronchite

Les complications ne sont pas courantes. Mais vous devez savoir que le développement d'une pneumonie aiguë est possible en raison d'une altération de la perméabilité des bronches.

La bronchite aiguë provoque parfois un collapsus pulmonaire (atélectasie). Par conséquent, surveillez attentivement l'enfant, même s'il s'est rétabli après une bronchite..

Parfois, la toux avec laryngite et bronchite est similaire. Seul un médecin vous aidera à comprendre la bronchite ou la laryngite chez un enfant.

Traitement de la bronchite chez les enfants

Avec la bronchite, un traitement complet est nécessaire, que votre médecin vous prescrira. Un enfant malade a besoin de bons soins et d'une alimentation variée en premier lieu..

Le respect des principales mesures thérapeutiques contribue au rétablissement le plus rapide de l'enfant atteint de bronchite.

◉ Organisez la boisson chaude constante du bébé. En raison de l'écoulement de liquide chaud, les bronches et le larynx se réchauffent. Transpiration, l'excrétion urinaire est accélérée. Ainsi, les toxines sont éliminées plus rapidement du corps..

◉ Aérez la pièce par tous les temps. Un enfant malade a doublement besoin d'air frais et d'oxygène.

◉ À des températures élevées, donnez à l'enfant un repos au lit strict. Les antipyrétiques doivent être administrés à ceux recommandés par le pédiatre.

◉ Avec une toux sèche, des antitussifs sont pris. Lorsqu'il est mouillé - médicaments expectorants qui nettoient le mucus bronchique.

◉ Faites à votre bébé une inhalation chaude avec du soda. Au moment de l'inhalation, ne laissez pas l'enfant pour éviter les brûlures. Suivez la procédure.

◉ Le nettoyage des bronches aide à bien masser le dos de l'enfant. Il prévient la congestion dans la bronchite..

Médecine traditionnelle pour la bronchite chez les enfants

Moyens et infusions pour boire

◐ Avant d'aller au lit, frottez la plante des pieds du bébé avec de la térébenthine ou une autre pommade chauffante. Frottez pour que la paume devienne four. Ensuite, mettez les chaussettes épaisses en laine pour bébé.

Mais seulement si votre enfant n'est pas allergique! Après tout, les agents chauffants: onguents, frottements peuvent provoquer une réaction allergique.

◑ Facilite la toux chez les enfants avec du lait chaud, dans lequel un peu de soda est ajouté. Peut être utilisé à cet effet et de l'eau minérale, un morceau de beurre.

◐ Utilisez la perfusion pour tousser de la couleur du tilleul et du tussilage.

◑ Versez une cuillère à soupe d'herbes séchées avec de l'eau bouillante - 1 verre. Après avoir bouilli pendant 15 minutes, insistez pour chauffer pendant une heure, filtré pour donner aux enfants atteints de bronchite un demi-verre, suffisamment 2 fois dans la journée.

◐ Pendant la journée, donner à l'enfant plusieurs fois avec une bronchite aiguë, figues bouillies au lait.

◑ Un expectorant efficace est une décoction de fleurs de viorne et une feuille de cassis. Les matières premières sont prises dans une cuillère à soupe de chacune, bouillies dans deux verres d'eau pendant vingt minutes, refroidies, données à l'enfant 2 cuillères à soupe 3-4 fois par jour.

Juice Le jus de radis noir est un remède bien établi pour la bronchite. Nous nettoyons le radis de taille moyenne, pressons le jus, en ajoutant une grande cuillère de miel (si le bébé ne souffre pas d'allergies). Nous donnons le produit mélangé à l'enfant trois fois après le repas.

◑ En cas de toux, une infusion de guimauve est recommandée. Prendre 1 cuillère à café de petite racine de guimauve, placer dans un thermos rempli d'eau bouillante. Après avoir insisté pendant plusieurs heures, nous donnons la perfusion filtrée au bébé une cuillère à soupe trois fois par jour.

◐ Aider à s'éclaircir la gorge des très jeunes enfants qui ne savent pas faire cela aide à les retourner constamment.

En changeant souvent la position de l'enfant d'un côté à l'autre, vous contribuez au drainage des expectorations des parois des bronches, irritant la muqueuse, provoquant une toux réflexe. La respiration du bébé deviendra plus libre quand il se racle la gorge.

Enveloppements de bronchite

La nuit, vous pouvez faire des enveloppements chauds à votre enfant en utilisant n'importe quelle huile végétale. Mais seulement en l'absence de température élevée. Après avoir chauffé l'huile à 45 degrés, faites tremper la gaze en la pliant en plusieurs couches. Pour couvrir le côté droit de la poitrine (à l'exclusion de la zone du cœur) du bébé et du dos, vous devez prendre un grand morceau de gaze.

En appuyant sur la gaze imprégnée, sans la laisser refroidir, enroulez-vous autour du corps de l'enfant. Couvercle supérieur avec un film plastique, papier ciré. La compresse est enveloppée sur le dessus avec un chiffon épais, mise sur le bébé pour fixer un chemisier bien ajusté. Laissez une compresse pendant la nuit. Le matin, essuyez soigneusement la peau du bébé avec une couche sèche après avoir retiré la compresse.

Bains pour bronchite chez les enfants

◍ Faire chauffer un enfant souffrant de bronchite avec des aiguilles de pin.

Pour l'infusion, environ 100 grammes d'aiguilles séchées sont prises, coupées finement, versées dans une casserole émaillée. Ajouter de l'eau bouillante 2 litres.

Les aiguilles doivent être insistées pendant deux ou trois heures. La perfusion est ajoutée au bain du bébé, la procédure dure cinq minutes. Deux fois par semaine, de tels bains pour un traitement efficace suffiront.

L'outil est utilisé en consultation avec le médecin.

◎ Baignoire avec chevaux bardane. 100 grammes de racines de bardane écrasées sont versées avec deux litres d'eau et bouillies pendant vingt minutes. Ensuite, ils insistent pendant une demi-heure, filtrent et pressent. En mélangeant avec l'eau du bain, placez le bébé dans le bain. Effectuer un cours de cinq minutes 7 jours.

◎ Bain avec une feuille de bouleau. En été, vous pouvez utiliser des feuilles fraîches, en hiver, séchées. Les feuilles fraîches sont broyées, 200 g sont versés avec deux litres d'eau bouillie. Une heure est infusée, filtrée et élevée dans de l'eau préparée pour le bain d'un enfant.

Les bains sont effectués deux fois par semaine pendant quatre à six minutes, un total de sept fois.

Prévention de la bronchite chez un enfant

Un rôle important dans la guérison du corps de l'enfant est joué par le renforcement de son immunité. Pour ce faire, vous devez commencer à durcir chez les enfants dès le plus jeune âge. Mais si le bébé est déjà grand, il n'est pas trop tard pour le faire à tout âge.

◉ L'essentiel est d'éviter l'hypothermie du corps de l'enfant. Choisissez des vêtements pour que votre enfant marche dans le temps.

◉ Faites de l'exercice avec le bébé.

◉ traitement rapide du rhume, de la grippe. Pour exclure les complications sous forme de bronchite.

JMedic.ru

Le terme "bronchite obstructive aiguë" implique une inflammation de l'arbre bronchique, qui s'accompagne d'une obstruction sévère (rétrécissement de la lumière de la bronche due à une réaction inflammatoire-allergique). Par conséquent, la prévention de la bronchite obstructive chez les enfants doit être sélectionnée sur la base de cette définition. Des explications sont données ci-dessous..

Termes et concepts

Il convient de noter qu'une maladie telle que la bronchite obstructive aiguë est transmise par des médecins exerçant uniquement dans la CEI et l'espace post-soviétique. Dans le reste du monde, un tel diagnostic n'existe tout simplement pas. Même dans la classification internationale des maladies généralement acceptée, cette maladie ne se distingue pas sous une forme nosologique distincte. Là, ce n'est qu'une des variétés d'asthme bronchique, dans laquelle le développement d'un syndrome hyperthermique dans le contexte d'un processus infectieux-inflammatoire est possible. Soit dit en passant, cette théorie est également soutenue par le fait que chez les enfants atteints de bronchite obstructive aiguë récurrente, des manifestations atopiques sont souvent observées (allergie dans toutes ses manifestations, pour le dire plus simplement). En revanche, les crises d'asthme bronchique sont rarement associées à l'hypothermie, tandis que la bronchite (de toute nature) est presque toujours précédée par elle. Cependant, le traitement de la bronchite obstructive aiguë et de l'asthme bronchique est très similaire à bien des égards.

Causes de la bronchite obstructive

Comme mentionné ci-dessus, les principales causes de bronchite obstructive aiguë sont les suivantes:

  1. La présence d'un processus inflammatoire des voies respiratoires supérieures, qui n'a pas été traité (insuffisamment traité) et déplacé vers les services respiratoires inférieurs. Autrement dit, à partir d'un rhume, l'infection calmement (en particulier chez les enfants) peut avoir un caractère à la baisse et être compliquée par cette maladie plutôt compliquée..
  2. Prédisposition individuelle - pourquoi il y a une forte obstruction des voies respiratoires (c'est-à-dire un rétrécissement de la lumière de la bronche due à des changements inflammatoires) chez les mêmes enfants, pour la plupart.
  3. La présence d'un facteur qui a directement contribué au développement du processus pathologique.
  4. Absence de traitement correct et rapide des infections des voies respiratoires supérieures et des voies respiratoires moyennes.
  5. Histoire des remèdes populaires.

Comment se manifeste la maladie et quel est l'algorithme pour son diagnostic?

La bronchite obstructive aiguë se manifeste par un certain nombre de troubles:

  1. Toux sèche forte, sans production de crachats (elle commence à reculer au 4e-5e jour de maladie); constante, s'intensifie la nuit et le matin /
  2. Enrouement de la voix - un signe plus caractéristique de la laryngite, peut également être observé avec une bronchite survenant avec un syndrome obstructif.
  3. Difficulté à respirer. L'enfant se plaint de difficultés à respirer (l'essoufflement sera principalement inspiratoire et s'accompagnera de difficultés respiratoires). Mais ce symptôme se produit déjà dans les derniers stades de la maladie, lorsque les soins ambulatoires (traitement à domicile) ne sont pas assez efficaces..
  4. L'abondance de râles secs sur toute la surface des poumons. Symptôme pathognomonique (dans une certaine mesure) - c'est-à-dire qui indique pleinement la présence d'une maladie.
  5. Percussion - tympanite sur toute la surface des poumons, en raison d'une altération des échanges gazeux dans les poumons.
  6. Un «sifflement» asthmatique caractéristique pendant la respiration. En raison du rétrécissement des lumières bronchiques - obstruction.
  7. Augmenter la température à des valeurs subfébriles. Si la fièvre atteint 39 à 40 degrés, il est peu probable qu'il y ait une bronchite obstructive.
  8. Histoire des remèdes populaires - un provocateur de l'asthme et de la bronchite.

Thérapie de la bronchite obstructive

Pour décrire les tactiques adéquates de prise en charge des patients (traitement d'un enfant), il est nécessaire de comprendre son chemin clair à tous les niveaux du système de santé. En règle générale, les parents amènent un enfant malade pour traitement au niveau principal des soins médicaux (c'est-à-dire au pédiatre local) avec des plaintes de toux sévère, de faiblesse générale sévère et d'une légère augmentation de la température corporelle (à des valeurs subfébriles). Dans ce cas, il est absolument nécessaire de soupçonner la présence d'un syndrome bronchique obstructif avec une infection virale respiratoire aiguë. Pour confirmer ou infirmer, il est nécessaire de mener une série d'enquêtes. La première chose que vous devez faire est l'auscultation de la poitrine. Vous entendrez un sifflement asthmatique classique, une respiration sifflante abondante sur toute la surface des poumons, une respiration difficile. Ce sont les principaux critères diagnostiques. De plus, tous les changements seront visualisés, comme pour l'infection virale respiratoire aiguë habituelle - il s'agit d'une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux sous-mandibulaires et postérieurs et d'une hyperémie de l'oropharynx. La présence d'énanthème, d'exanthème (c'est-à-dire d'éruptions cutanées sur les muqueuses et la peau), d'hépatosplénomégalie (hypertrophie du foie et de la rate) est très rare.

Depuis le diagnostic du pédiatre local: infection virale respiratoire aiguë, bronchite obstructive aiguë? l'enfant a besoin de soins médicaux d'urgence avec une hospitalisation ultérieure dans un hôpital. Oubliez les remèdes populaires. Le champ d'application des premiers soins (d'urgence) (traitement de l'enfant au stade préhospitalier) comprend:

  • Injection intramusculaire de dexaméthasone (1 ml ou 2 ml - selon l'âge et le poids corporel de l'enfant). Ce médicament est le médicament de choix numéro un pour tous les processus allergiques et pseudo-allergiques, ainsi que pour un processus inflammatoire trop prononcé. En fait, les deux premiers processus sont une conséquence de ce dernier, de sorte que la dexaméthasone est plus que jamais nécessaire ici. Il y a un rétrécissement de la lumière des bronches en raison de son gonflement (le résultat de l'excrétion par les basophiles - les cellules du système immunitaire responsables des réactions allergiques d'une grande quantité d'histamine). C'est ce processus qui sera stoppé par les anti-inflammatoires stéroïdiens, c'est ainsi qu'il faut le traiter. Il est nécessaire de recentrer l’attention du lecteur sur les points suivants:
  1. La bronchite obstructive aiguë est un processus inflammatoire compliqué d'allergies ou vice versa. Le traitement de l'enfant sera prescrit pour ces raisons..
  2. L'allergie est une réponse anormale et trop prononcée du corps à un stimulus externe. Traitez avec des remèdes populaires - une provocation fiable d'une attaque.
  3. Les enfants sont prédisposés aux allergies et ne peuvent en aucun cas être complètement guéris. Traiter, arrêter - oui, mais pas guérir. Mais à cause des crises d'asthme et de l'activation du processus de bronchite obstructive, vous devez avoir peur toute votre vie.
  4. Il est strictement interdit dans ce cas, le traitement des remèdes populaires.
  • Utilisation de ventolin par le bébé highler. Autrement dit, en utilisant ce médicament, qui est un agoniste des récepteurs B2-adrénergiques, il est possible d'élargir la lumière rétrécie des bronches et de prévenir le développement d'une insuffisance respiratoire. Il est impératif pour l'enfant d'utiliser le baby highler, un tube spécial à travers lequel Ventolin (salbutamol) est pris. Si vous utilisez l'inhalation par pulvérisation, comme chez l'adulte, il existe un risque de provoquer un arrêt cardiaque réflexe dû à la stimulation des récepteurs B1-adrénergiques.

    Radiographie de la bronchite obstructive.

    En cas d'intolérance aux médicaments hormonaux (stéroïdes), vous pouvez prendre un antihistaminique (lévocétirizine) dans du sirop ou vous pouvez injecter de la suprastine ou du tavegil. Vous ne pouvez pas traiter les remèdes populaires.

    À ce stade, les soins d'urgence touchent à leur fin. L'équipe d'ambulance (avec un médecin, pas seulement un assistant médical), l'enfant est hospitalisé soit à l'hôpital de l'hôpital des maladies infectieuses, soit au service somatique, soit au service d'anesthésiologie et de soins intensifs. La décision d'hospitalisation pour le traitement d'un enfant dans ce cas est prise sur la base d'une analyse de plusieurs facteurs: la gravité de l'état général de l'enfant, l'anamnèse et le degré de responsabilité des parents (c'est-à-dire que l'on a confiance que les rendez-vous du médecin seront respectés et que les parents reprendront ce contrôle). Mais en aucun cas un tel enfant ne doit être laissé à la maison, traité en ambulatoire, même si vous buvez des antibiotiques. Dans ce cas, le traitement avec des remèdes populaires est interdit - une garantie d'une issue fatale.

    Ayant hospitalisé un enfant dans un hôpital, ils réévaluent la gravité de son état et la dynamique de la maladie. Le degré d'insuffisance respiratoire est déterminé. Le traitement ultérieur de l'enfant est déterminé. S'il est nécessaire de procéder à une ventilation artificielle des poumons, l'enfant est connecté à un appareil de respiration artificielle.

    Si cela n'est pas nécessaire, un traitement par perfusion est nécessaire - une solution isotonique de chlorure de sodium, glucose 5%, rhéosorbylact. Les compte-gouttes aideront à éviter la progression du syndrome d'intoxication, une toux sèche se transformera rapidement en une toux humide, il sera plus facile de séparer les expectorations. Mais il est important de ne pas en faire trop dans ce sens du traitement - cela peut avoir de graves conséquences. En règle générale, des antibiotiques sont ensuite prescrits - ceftriaxone, céfuroxime, sulbactamax par voie intraveineuse, afin de prévenir la fixation d'une infection bactérienne. Cependant, les antibiotiques ne sont pas le médicament numéro un ici. Il est prévu d'effectuer des inhalations salines-alcalines pendant 5 minutes 3 fois par jour, des inhalations avec de l'hydrocortisone 2 fois par jour, de la ventoline par un bébé highler 2 fois par jour.

    Ce traitement dure environ une semaine, puis ils examinent l'état de l'enfant. Faire des tests et des examens à plusieurs reprises pour confirmer la dynamique du processus pathologique (analyse générale du sang, de l'urine, de la radiographie pulmonaire, de la spirographie).

    La consultation d'un pneumologue et d'un allergologue est montrée afin de poser la question de la présence d'asthme bronchique chez l'enfant, dont l'attaque a provoqué l'ajout d'une infection bactérienne. La faisabilité de prescrire davantage d'antibiotiques. Avec une probabilité de 90%, ce diagnostic sera confirmé, car ces deux maladies sont liées entre elles au niveau étiologique et pathogénétique. Vous pouvez également les traiter presque de la même manière..

    Ces enfants doivent être sous la surveillance constante d'un pédiatre, d'un pneumologue, d'un allergologue et d'un immunologiste (inscrits au dispensaire, subir des examens préventifs au moins deux fois par an), recevoir un traitement antibiotique de routine, si nécessaire. Le traitement avec des remèdes populaires est strictement interdit, car la phytothérapie peut provoquer une attaque supplémentaire.

    Complications

    Le développement de l'insuffisance respiratoire, l'apnée. Un poumon muet peut se développer, avec une mauvaise utilisation de la ventoline, les récepteurs B2-adrénergiques cessent de répondre à l'inhalation de salbutamol. Enregistrer dans cette situation ne peut que la perfusion d'aminophylline.

    L'inefficacité dans le traitement de l'enfant dans ce cas sera même une ventilation mécanique car les bronches seront effondrées. Les antibiotiques doivent être prescrits et très puissants.

    La maladie pulmonaire obstructive chronique (l'abréviation du nom de cette maladie) ne survient que chez les adultes, car c'est une maladie des fumeurs ayant une longue histoire, ou pour ceux qui ont travaillé avec des matériaux poussiéreux pendant une longue période. Un traitement avec des remèdes populaires à domicile uniquement dans ce cas (bronchite chronique chez l'adulte, confirmée par spirométrie) peut être envisagé. Les antibiotiques sont également indiqués lors d'une attaque. Cette maladie n'a aucun lien avec les enfants sans ambiguïté. Leur forme chronique ne peut prendre que l'asthme bronchique.

    résultats

    La bronchite obstructive aiguë est une maladie dangereuse dont le traitement non traité peut entraîner des complications dangereuses et la mort (avec l'attitude irresponsable des parents et les tentatives de guérison à la maison). Cependant, les premiers soins médicaux en temps opportun et la prévention de la bronchite obstructive chez les enfants sauveront des vies. La poursuite du traitement n'est pas très difficile - le plus important est d'arrêter une crise d'obstruction et de la traiter correctement à l'avenir. Vous ne pouvez pas injecter d'antibiotiques.

    Autrement dit, les parents doivent se rappeler que si leur enfant a une prédisposition à au moins l'une des maladies ci-dessus, ils doivent toujours avoir un ensemble des médicaments suivants dans l'armoire à pharmacie:

    1. Ampoules de dexaméthasone.
    2. Ampoules d'hydrocortisone et nébuliseur.
    3. Ventolin (vaporisateur) plus baby highler.
    4. Tavegil, ampoules de suprastin.

    La présence dans la trousse de premiers soins à domicile pour les premiers soins de ces médicaments et leur utilisation compétente peuvent sauver la vie de votre enfant. L'auto-administration d'antibiotiques n'est pas nécessaire.

    Il est strictement interdit dans ce cas, le traitement avec des remèdes populaires et la procrastination avec l'hospitalisation. Il est impossible de guérir la bronchite obstructive aiguë à la maison, même en utilisant un antibiotique.

    Caractéristiques de la bronchite obstructive chez les enfants: causes, manifestations, traitement

    La bronchite obstructive chez les jeunes enfants est considérée comme l'une des maladies les plus dangereuses et vient juste après la pneumonie..

    Les manifestations typiques d'une telle pathologie sont la toux improductive, la respiration sifflante et la respiration sifflante à distance.

    Le plus souvent, la bronchite obstructive est diagnostiquée dans l'enfance, et cela est dû au fait que les bébés ont des lumières trop étroites dans les bronches.

    Qu'est-ce que la bronchite obstructive

    Les parents doivent savoir ce qu'est une bronchite obstructive chez un enfant, car une telle pathologie est considérée comme très dangereuse.

    Le patient est dérangé par des expectorations, ce qui est dû aux changements suivants dans le corps:

    • spasmes des muscles bronchiques;
    • augmentation de la viscosité des expectorations, c'est-à-dire qu'il devient difficile de les séparer;
    • la quantité de mucus produite augmente;
    • un gonflement des muqueuses se développe et les voies respiratoires deviennent très étroites.

    Une telle maladie est particulièrement dangereuse pour les bébés âgés de 1 à 2 ans, chez qui le réflexe de toux n'est pas encore suffisamment développé. Avec une forte attaque, ils peuvent simplement suffoquer.

    Classification

    Il existe plusieurs formes de bronchite obstructive, souvent diagnostiquées dans l'enfance:

    1. Bronchite obstructive aiguë. Cette forme de pathologie se développe dans le contexte d'une infection virale qui a pénétré le corps des enfants. Les premiers signes deviennent visibles quelques jours après le début du SRAS ou de la grippe. La bronchite obstructive aiguë chez les jeunes enfants s'accompagne de l'apparition d'une toux épuisante avec respiration sifflante et insuffisance respiratoire.
    2. Bronchite chronique ou récurrente.Le plus souvent, cette forme de pathologie est la conséquence d'une bronchite aiguë mal guérie. Les manifestations typiques sont la toux du matin, une transpiration accrue, une légère augmentation de la température corporelle et une fatigue rapide. La bronchite obstructive chronique peut s'aggraver chez un enfant plusieurs fois par an en raison d'une hypothermie sévère.
    3. Bronchite allergique obstructive. Cette forme de pathologie est de nature paroxystique et se développe avec un contact étroit du corps avec l'allergène. Les signes d'une telle bronchite obstructive chez les enfants sont la rhinite et une augmentation des larmes, mais la température corporelle n'augmente pas.

    Toute bronchite obstructive est un danger grave pour un petit enfant, surtout si elle est grave.

    Le traitement doit être commencé immédiatement après le diagnostic, ce qui évitera le développement de nombreuses complications.

    Causes et mécanisme de développement de la bronchite obstructive chez les enfants

    Les spécialistes diagnostiquent souvent la bronchite obstructive chez les enfants, et les causes de cette pathologie peuvent être les suivantes:

    • réactions allergiques;
    • infection herpétique;
    • chlamydia et mycoplasmose;
    • adénovirus;
    • infections virales;
    • vers.

    Souvent, une obstruction bronchique se développe chez les nourrissons nés prématurément.

    De plus, des facteurs de risque sont identifiés dans lesquels la probabilité d'obstruction augmente:

    • la fumée secondaire;
    • prédisposition héréditaire;
    • étroitesse de la lumière des voies respiratoires;
    • faiblesse musculaire du système respiratoire;
    • malformations congénitales du système broncho-pulmonaire;
    • faible élasticité du cadre de l'arbre bronchique;
    • immunité diminuée;
    • manque de vitamine D dans le corps;
    • alimentation artificielle.

    Le développement de la bronchite obstructive pendant l'enfance est également affecté par les conditions défavorables dans lesquelles l'enfant vit. La pathologie peut être provoquée par une humidité accrue dans la pièce, des champignons sur les murs et de mauvaises conditions environnementales dans la région.

    L'obstruction de la bronchite se développe selon le mécanisme suivant:

    1. Un microorganisme pathogène pénètre dans les muqueuses des bronches, qui devient la cause du développement d'une réaction inflammatoire locale.
    2. Sous l'influence des bactéries et des virus, le système immunitaire commence à produire un grand nombre d'interleukines-1 - médiateurs inflammatoires. En conséquence, la perméabilité des parois des vaisseaux augmente, les muqueuses gonflent et des troubles de la microcirculation dans les bronches apparaissent.
    3. La quantité de mucus produite augmente et ses propriétés changent. Il devient moins fluide et plus visqueux..
    4. Il y a des problèmes avec la fonction de drainage de l'arbre bronchique, ce qui provoque l'accumulation de crachats dans les voies respiratoires. Le résultat est la création de conditions idéales pour la reproduction ultérieure de micro-organismes pathogènes.
    5. La réactivité des bronches augmente et le bronchospasme se développe.
    6. Avec une obstruction des bronches, la respiration est perturbée et le résultat est un apport insuffisant d'oxygène aux tissus et aux organes internes.

    Caractéristiques spécifiques et non spécifiques

    Le principal signe de bronchite obstructive chez les enfants est une forte toux, qui inquiète même la nuit.

    Au tout début du développement de la maladie, elle est sèche et improductive, mais avec le temps, la production de sécrétions augmente et le mucus devient plus épais. Une toux sèche se mouille et, dans certains cas, elle atteint une force telle qu'elle provoque des vomissements.

    Un signe caractéristique de la bronchite obstructive est l'essoufflement, qui devient plus perceptible à mesure que la maladie progresse. Dans la plupart des cas, avec cette pathologie, les petits enfants ne peuvent pas respirer normalement et commencent à tousser fortement.

    L'apparition d'une dyspnée au repos indique que le patient a développé une maladie pulmonaire obstructive chronique ou un emphysème.

    Un sifflement fort sur l'expiration est entendu par les autres et, dans les cas graves de la maladie, il apparaît même lors de l'inhalation. Cela est dû à une inflammation sévère des bronches et au rétrécissement des voies respiratoires.

    En plus de la toux et de l'essoufflement, on distingue les symptômes de bronchite obstructive suivants chez les jeunes enfants:

    • rougeur de la gorge;
    • respiration sifflante
    • respiration sifflante
    • ballonnements;
    • nez qui coule
    • fièvre.

    Les manifestations suivantes sont considérées comme des signes non spécifiques de bronchite obstructive:

    • diminution de l'appétit ou son absence complète;
    • somnolence et faiblesse constantes;
    • cardiopalmus;
    • douleur dans la poitrine;
    • syndrome convulsif;
    • transpiration accrue;
    • vomissement
    • peau bleue des mains et du visage;
    • Respiration rapide.

    Le danger de la maladie réside dans le fait qu'elle progresse rapidement. L'enfant développe une obstruction avec une bronchite, ce qui provoque une privation d'oxygène et même une suffocation.

    Complications possibles

    La bronchite obstructive est dangereuse car en l'absence de traitement efficace elle peut devenir chronique avec des exacerbations jusqu'à plusieurs fois par an.

    Les conséquences d'une telle maladie sont la pneumonie et l'asthme..

    De plus, avec une bronchite obstructive fréquente chez un enfant, une violation du cœur et le développement d'une hypoxie chronique sont possibles, ce qui affecte négativement son développement global.

    Diagnostique

    Si vous soupçonnez une bronchite obstructive, un test sanguin général est prescrit pour l'enfant, en fonction des résultats dont son état est évalué.

    Une augmentation de l'ESR et une concentration accrue de leucocytes indiquent qu'un processus inflammatoire grave se produit dans le corps.

    Le diagnostic de pathologie comprend les études suivantes:

    • cytologie des expectorations;
    • radiographie pulmonaire;
    • bronchoscopie;
    • test fonctionnel pulmonaire;
    • oxymétrie de pouls.

    Un ensemble de mesures diagnostiques est sélectionné en tenant compte de la gravité des signes d'obstruction et de l'âge du patient.

    Traitement

    Le traitement de la bronchite obstructive chez les jeunes enfants jusqu'à un an n'est effectué que dans un hôpital. Après 2 ans, il est autorisé de suivre une thérapie à la maison, mais uniquement dans un état satisfaisant de l'enfant.

    Le régime de traitement de la bronchite obstructive chez les enfants doit être choisi exclusivement par un médecin.

    L'insidiosité de la pathologie réside dans le fait que la bronchite chronique peut devenir une maladie pulmonaire obstructive. Avec cette maladie, la fonction pulmonaire est altérée et des difficultés respiratoires apparaissent..

    L'état de l'enfant s'aggrave, son corps devient sensible aux maladies infectieuses.

    Puissance et mode

    Avec une inflammation des bronches chez un enfant, il est nécessaire de revoir sa nutrition. Le régime alimentaire de la bronchite obstructive chez les enfants doit être hypoallergénique, il est préférable de privilégier les produits laitiers et végétaux.

    De plus, il est recommandé de faire cuire des soupes de légumes et des céréales sur l'eau..

    Il est nécessaire de consommer autant de liquide que possible, ce qui réduit la viscosité du mucus.

    Le respect du régime d'alcool favorise l'élimination des expectorations des voies respiratoires, en raison desquelles la reproduction des micro-organismes pathogènes s'arrête. Il est préférable de boire de l'eau minérale sans gaz, jus, compotes et décoctions de cynorrhodons.

    Pendant la maladie, le repos au lit est nécessaire. Les aspects importants du traitement sont l'humidification de l'air, le nettoyage quotidien de la pièce et sa ventilation obligatoire.

    Thérapie médicamenteuse

    Avec la bronchite obstructive chez les enfants, le traitement peut être effectué avec les médicaments suivants:

    1. Bronchodilatateurs. Avec leur aide, il est possible d'élargir les voies respiratoires et de réduire l'enflure de la muqueuse. L'enfant commence à respirer plus librement, les sifflements, la douleur et l'inconfort disparaissent.
    2. Corticostéroïdes. Les enfants atteints d'une telle pathologie peuvent se voir prescrire une courte cure de corticothérapie, ce qui facilite la respiration et l'arrêt du processus inflammatoire. Les corticostéroïdes sont un puissant anti-inflammatoire, et leur introduction dans l'organisme par inhalation peut soulager la toux sévère.
    3. Mucolytiques. Les préparations de ce groupe contribuent à la dilution des expectorations accumulées, ce qui facilite sa toux.
    4. Antibiotiques. Ces médicaments pour la bronchite obstructive sont prescrits avec l'ajout d'une infection bactérienne. La posologie du médicament dépend de l'âge du patient, et seul le médecin le sélectionne.
    5. Médicaments antipyrétiques. Avec leur aide, il est possible de réduire la température corporelle élevée. De plus, certains des médicaments de ce groupe ont un effet analgésique..

    Pour nettoyer et hydrater la muqueuse nasale, des gouttes nasales avec une solution saline peuvent être prescrites. Il est permis de recourir à des agents vasoconstricteurs avec œdème de la trompe d'Eustache, et ils ne peuvent pas être utilisés pendant plus de 7 jours.

    Inhalation

    L'introduction de médicaments bronchodilatateurs à l'aide d'un nébuliseur vous permet de traiter rapidement l'obstruction.

    Dans le traitement de la bronchite obstructive aiguë chez les enfants, l'inhalation pendant la journée est recommandée 1 à 3 fois, en fonction de la gravité du tableau clinique de la maladie.

    La posologie des médicaments est choisie par un spécialiste en tenant compte de l'âge du patient.

    Massage

    Dans le traitement de la bronchite obstructive chez un enfant à l'aide d'un massage, il est possible d'accélérer l'élimination des expectorations accumulées du système respiratoire. Les jeunes enfants avec ce diagnostic sont invités à subir un massage par vibration..

    Pour ce patient, il est nécessaire de placer le ventre sur un oreiller afin que la tête soit en dessous du dos. Pendant le massage du bout des doigts ou du bord de la paume, vous devez taper sur le dos de l'enfant.

    Il est préférable de ne pas effectuer une telle procédure immédiatement après le repas, mais après quelques heures.

    À un âge plus avancé, un drainage postural peut être effectué. Pour ce faire, le matin, immédiatement après le réveil, pendez la tête sur le lit, posez vos paumes sur le sol et restez dans cette position pendant pas plus de 20 minutes.

    Exercices respiratoires

    Le traitement de la bronchite obstructive chez les enfants comprend des exercices de respiration. Des exercices qui améliorent la perméabilité de l'arbre bronchique peuvent être effectués même par des enfants de moins de 3 ans..

    Vous pouvez proposer de simuler le gonflage d'un ballon avec vos lèvres, de souffler une bougie ou de prendre de grandes respirations avec votre nez.

    Remèdes populaires

    Comment traiter la bronchite obstructive chez les enfants, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin. La médecine alternative est autorisée à utiliser la médecine traditionnelle.

    Vous pouvez offrir au patient des décoctions d'herbes qui aident à adoucir la gorge et à faire face à une forte toux. Un bon effet est fourni par les produits préparés à base d'origan, de camomille et de tussilage.

    Le thym peut être utilisé pour nettoyer les voies respiratoires du mucus et renforcer les poumons. Pour préparer le produit, il faut faire bouillir une petite quantité de plante séchée et insister pendant au moins 10 minutes.

    Le mélange doit être filtré, mélangé avec du miel et offert à boire à l'enfant.

    Vous pouvez faire des bains avec du sulfate de magnésium, qui aident à éliminer le rétrécissement des bronches et à nettoyer le corps des toxines. Il est nécessaire d'ajouter 2 tasses de sulfate de magnésium à l'eau et de mettre l'enfant dans un tel bain pendant une demi-heure.

    Dans le traitement de la bronchite, vous n'avez pas besoin de donner des remèdes populaires qui suppriment la toux. Il faut que l'enfant crache les crachats accumulés, ce qui accélérera sa récupération.

    Prévoir

    Avec un diagnostic rapide et un traitement efficace, il est possible de guérir complètement la bronchite obstructive chez un enfant et d'éviter le développement de complications.

    Cependant, la pathologie peut être de nature récurrente et entraîner de graves conséquences..

    Le groupe à risque comprend les enfants sujets aux réactions allergiques. Avec des rechutes fréquentes, une pathologie telle que la bronchite obstructive peut devenir asthmatique..

    La prévention

    La prévention de la bronchite obstructive chez les enfants comprend la prévention des infections virales, y compris par la vaccination.

    De plus, vous devez:

    • augmenter l'immunité du corps;
    • traiter les rhumes et le SRAS en temps opportun;
    • adhérer à la bonne routine quotidienne;
    • surveiller la nutrition de l'enfant et la rendre complète et variée.

    Dans la pièce, il est nécessaire de maintenir la température de l'air au niveau de 18-21 degrés et de surveiller l'humidité. Il est nécessaire de protéger le bébé du contact avec les allergènes, d'éviter de visiter des endroits surpeuplés lors de l'épidémie, et aussi souvent que possible de marcher au grand air.

    Bronchite obstructive chez les enfants

    La bronchite obstructive chez les enfants est une maladie inflammatoire des bronches qui se produit avec des symptômes d'obstruction bronchique, ce qui est sa différence fondamentale par rapport aux autres formes de bronchite.

    L'obstruction bronchique implique une violation de la perméabilité des bronches (difficulté à décharger la sécrétion muqueuse produite par les glandes correspondantes) pour les raisons suivantes:

    • spasme des muscles bronchiques et, par conséquent, rétrécissement de la lumière de l'arbre bronchique;
    • un changement dans la viscosité et la fluidité de la glaire bronchique, qui acquiert un caractère épais et difficile à séparer, avec une augmentation de sa formation;
    • gonflement local de la muqueuse, contribuant à un rétrécissement uniforme de la lumière des voies respiratoires.

    Chez les enfants, ce complexe de changements pathologiques s'exprime plus intensément en raison des caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure et du fonctionnement des systèmes respiratoire et immunitaire, en particulier dans le groupe d'âge préscolaire.

    La bronchite obstructive chez les enfants est un grave problème médical et social: malgré le fait que le taux d'incidence n'est pas connu de manière fiable, selon certains rapports, la proportion d'enfants de moins de 3 ans atteints de bronchite obstructive représente jusqu'à 15-16% de tous les patients hospitalisés dans les hôpitaux pédiatriques. Selon les études de plusieurs auteurs, dans le contexte d'une infection respiratoire aiguë, la bronchite obstructive chez l'enfant se développe dans 5 à 20% des cas (selon le groupe d'âge). Le groupe à risque se compose d'enfants d'âge préscolaire qui ont des antécédents allergiques héréditaires accablés et sont souvent malades (maladies respiratoires plus de 6 fois par an).

    Les enfants de 1 an à 3 ans sont les plus sensibles à la bronchite obstructive, la saisonnalité est clairement tracée dans l'incidence - le pic se produit au printemps et en automne avec un temps humide et froid.

    Prérequis anatomiques et physiologiques pour le développement de la bronchite obstructive chez l'enfant

    Pendant les premiers mois du développement postnatal, un développement intensif du système bronchopulmonaire se produit, qui est dû au début du processus de respiration externe après la naissance.

    Une augmentation de la taille de l'arbre bronchique (y compris le diamètre de la section des bronches) à ce moment est en retard par rapport à l'augmentation de la masse et du volume du poumon; chez les jeunes enfants et les nourrissons, le rapport entre la taille des bronches et le volume du poumon et le nombre d'alvéoles est supérieur à celui d'un adulte. Il est également connu que le diamètre des petites bronches chez les enfants est beaucoup plus petit (jusqu'à 5 fois par rapport aux adultes), ce qui contribue à de graves violations de l'obstruction bronchique lors du développement de réactions inflammatoires aiguës.

    De plus, les parois des bronches chez les jeunes enfants sont minces, contiennent une petite quantité de muscle et de tissu conjonctif, le cadre élastique n'est pas développé, de sorte que les bronches tombent facilement lors de l'expiration. La membrane muqueuse tapissant l'intérieur de l'arbre bronchique, chez les jeunes enfants est lâche, mince, délicate, contient une petite quantité d'immunoglobuline sécrétoire A.

    Les muscles respiratoires dans les premiers mois de la vie ne sont pas suffisamment développés, ce qui, avec la myélinisation incomplète du nerf vague, explique la faiblesse de la toux, la forte probabilité de colmatage des petites bronches avec du mucus visqueux lors du processus inflammatoire. D'autres mécanismes d'auto-nettoyage sont également incomplets: épithélium cilié moins actif, péristaltisme faible des bronchioles.

    En plus des caractéristiques liées à l'âge de la structure anatomique du système respiratoire, les enfants ont une différence dans la composition chimique du mucus bronchique: le secret produit par les glandes bronchiques se compose presque exclusivement d'acide sialique visqueux et épais, la sulfomucine plus liquide n'est presque pas représentée.

    Causes de la bronchite obstructive chez les enfants et facteurs de risque pour son développement

    La cause la plus fréquente de bronchite obstructive chez les enfants des 3 premières années est une infection virale (de 45 à 50% à 90% de tous les cas). Malgré le fait que chez les enfants de plus de 3 ans, la fréquence de la bronchite virale diminue, cette raison reste la principale.

    Presque tous les agents viraux provoquant le développement d'une bronchite obstructive chez les enfants provoquent un tableau clinique similaire. Les causes les plus courantes de la maladie sont:

    La cause de la bronchite obstructive bactérienne est le plus souvent les micro-organismes suivants:

    • Haemophilus influenza;
    • Streptococcus pneumoniae;
    • Moraxella catarrhalis.

    Récemment, la proportion de bronchites obstructives bactériennes chez les enfants provoquées par les mycoplasmes et la chlamydia, qui peuvent non seulement provoquer une maladie aiguë, mais aussi devenir une cause de sa chronicité, a considérablement augmenté. Dans certains cas, la maladie est causée par une association bactérienne-virale..

    Complications de la bronchite obstructive chez les enfants: transition vers une forme chronique, asthme bronchique, pneumonie, bronchopneumonie.

    La facilité avec laquelle la bronchite obstructive se développe chez les enfants, en particulier les jeunes enfants, explique un certain nombre de facteurs prédisposants:

    • caractéristiques anatomiques et physiologiques (étroitesse des voies respiratoires, activité insuffisante de l'immunité locale, mauvais développement des muscles respiratoires, squelette bronchique élastique insolvable, viscosité élevée de la glaire bronchique, temps de sommeil plus long par rapport à la période active, chez les enfants dans les premiers mois de la vie - un long séjour en position dos, etc.);
    • conditions pathologiques pendant la grossesse de la mère (toxicose, gestose, menace d'avortement, infection intra-utérine);
    • tabagisme et abus d'alcool pendant la grossesse;
    • antécédents allergiques héréditaires accablés;
    • malformations congénitales de l'arbre bronchique;
    • hyperréactivité génétiquement déterminée des bronches (hypersensibilité aux stimuli);
    • prématurité;
    • poids léger;
    • hypovitaminose D, rachitisme;
    • infections respiratoires aiguës subies par l'enfant au cours des six premiers mois de sa vie;
    • alimentation artificielle (introduction précoce de mélanges ou remplacement complet de l'allaitement maternel dès les premiers jours de la vie);
    • l'impact de facteurs environnementaux défavorables (tabagisme parental, conditions environnementales défavorables, mauvaises conditions sanitaires, par exemple, humidité élevée ou moisissure sur les murs, les meubles).

    Dans une catégorie distincte à haut risque de développer une bronchite obstructive, les enfants élevés dans des familles dont la situation socio-économique n'est pas satisfaisante sont distingués.

    La formation des phénomènes d'obstruction bronchique est assurée par les mécanismes pathogénétiques suivants:

    • l'introduction d'un micro-organisme pathogène dans la membrane muqueuse de l'arbre bronchique avec le développement ultérieur d'une inflammation locale;
    • augmentation de la production d'interleukine-1 (IL-1), ce qui provoque une augmentation de la perméabilité vasculaire, un gonflement de la muqueuse, une microcirculation locale altérée, etc.
    • une augmentation de la quantité de sécrétion bronchique synthétisée, une modification de ses propriétés rhéologiques (augmentation de la viscosité accompagnée d'une diminution de la fluidité), détérioration des caractéristiques immunitaires;
    • dommages à la fonction de drainage des bronches (dus à un changement des propriétés du mucus), accompagnés d'une introduction plus active de l'agent infectieux, colonisation de l'épithélium bronchique;
    • développement d'une hyperréactivité bronchique transitoire, bronchospasme.

    La combinaison de mécanismes pathogénétiques entraîne une violation de la séparation de la sécrétion bronchique visqueuse modifiée dans les voies respiratoires, un gonflement local de la membrane muqueuse et un bronchospasme. Ces phénomènes contribuent à la stagnation et à l'infection secondaire de la glaire bronchique, à une diminution de l'efficacité respiratoire et au développement, ainsi qu'à une inflammation locale, une hypoxie de tous les organes et tissus.

    Formes de la maladie

    Selon la durée du processus pathologique, la bronchite obstructive chez l'enfant peut se présenter sous plusieurs formes:

    • aiguë (le phénomène d'obstruction bronchique ne dure pas plus de 10 jours);
    • prolongé;
    • chronique (récurrente et récurrente).

    Les enfants de 1 an à 3 ans sont les plus sensibles à la bronchite obstructive, la saisonnalité est clairement tracée dans l'incidence - le pic se produit au printemps et en automne avec un temps humide et froid.

    En fonction de la gravité des phénomènes d'obstruction bronchique, la maladie peut avoir plusieurs degrés de gravité:

    • légère - la dyspnée au repos et avec un léger effort physique est absente, la composition gazeuse du sang n'est pas modifiée, de légers changements dans la fonction de la respiration externe sont enregistrés, la respiration sifflante est déterminée uniquement par voie auscultatoire, le bien-être général de l'enfant ne se détériore pas;
    • sévérité modérée - essoufflement lors de l'expiration ou de nature mixte est noté avec une légère charge, une respiration sifflante distante sifflante (entendu à distance) est enregistrée, la composition des gaz du sang est légèrement modifiée, la cyanose du triangle nasolabial est objectivement déterminée, l'inclusion de muscles supplémentaires dans l'acte de respirer (espaces intercostaux, supraclaviculaires, sous-claviers fosses);
    • sévère - l'état de l'enfant n'est pas satisfaisant, une respiration laborieuse et bruyante avec la participation des muscles auxiliaires, une cyanose diffuse est notée, les indices de la fonction de la respiration externe sont fortement réduits, la composition des gaz du sang est considérablement modifiée (la pression partielle d'oxygène est inférieure à 60 mm Hg, le dioxyde de carbone est supérieur à 45).

    Évaluation de la gravité de l'obstruction bronchique chez l'enfant à l'échelle Tal:

    Bronchite obstructive

    La bronchite obstructive est une maladie inflammatoire des bronches qui se produit avec des symptômes d'obstruction bronchique, ce qui est sa différence fondamentale par rapport aux autres formes de bronchite.

    L'obstruction bronchique implique une violation de la perméabilité des bronches (difficulté à décharger la sécrétion muqueuse produite par les glandes correspondantes) pour les raisons suivantes:

    • spasme des muscles bronchiques et, par conséquent, rétrécissement de la lumière de l'arbre bronchique;
    • un changement dans la viscosité et la fluidité de la glaire bronchique, qui acquiert un caractère épais et difficile à séparer, avec une augmentation de sa formation;
    • gonflement local de la muqueuse, contribuant à un rétrécissement uniforme de la lumière des voies respiratoires.

    Chez les enfants, ce complexe de changements pathologiques s'exprime plus intensément en raison des caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure et du fonctionnement des systèmes respiratoire et immunitaire, en particulier dans le groupe d'âge préscolaire.

    La bronchite obstructive chez les enfants est un grave problème médical et social: malgré le fait que le taux d'incidence n'est pas connu de manière fiable, selon certains rapports, la proportion d'enfants de moins de 3 ans atteints de bronchite obstructive représente jusqu'à 15-16% de tous les patients hospitalisés dans les hôpitaux pédiatriques. Selon les études de plusieurs auteurs, dans le contexte d'une infection respiratoire aiguë, la bronchite obstructive chez l'enfant se développe dans 5 à 20% des cas (selon le groupe d'âge). Le groupe à risque se compose d'enfants d'âge préscolaire qui ont des antécédents allergiques héréditaires accablés et sont souvent malades (maladies respiratoires plus de 6 fois par an).

    Les enfants de 1 an à 3 ans sont les plus sensibles à la bronchite obstructive, la saisonnalité est clairement tracée dans l'incidence - le pic se produit au printemps et en automne avec un temps humide et froid.

    Les causes

    Les infections virales précédemment transmises deviennent la cause la plus courante de bronchite, cependant, ce n'est pas le seul facteur provoquant la maladie..

    Les causes de la bronchite comprennent également:

    • anomalies du développement des organes respiratoires de nature congénitale, accompagnées de processus purulents dans les poumons ou d'une inflammation;
    • des antécédents de maladies virales ORL (amygdalite, grippe, infections virales respiratoires aiguës, etc.);
    • infections de nature bactérienne (staphylocoque, streptocoque, pneumocoque, etc.);
    • infestations parasitaires;
    • réactions allergiques;
    • négligence du traitement des stades initiaux de la maladie ou mauvaise approche thérapeutique;
    • exposition à des facteurs agressifs de nature physique ou chimique (corps étranger dans les voies respiratoires, inhalation de vapeurs d'essence, produits chimiques ménagers, etc.).

    Variétés

    Au cours du processus inflammatoire, une bronchite obstructive se produit:

    • aiguë - après récupération, il n'y a pas d'expression répétée de la maladie;
    • chronique - avec rémission répétée, qui peut se produire plusieurs fois au cours de l'année.

    Selon la manifestation des symptômes, la maladie est divisée en trois étapes:

    • facile. Les signes de manifestation sont: une toux légère et une faiblesse générale du corps;
    • modérée - les symptômes sont un léger mal de tête et de la fièvre;
    • très sévère - dans lequel il y a des signes d'étouffement et de perte de conscience. Ce type comprend la bronchite obstructive allergique chez les enfants.

    Symptômes de bronchite obstructive chez les enfants

    Les symptômes chez les enfants sont assez spécifiques, ce qui facilite son diagnostic rapide et son traitement rapide. Ils se caractérisent par la soudaineté de l'apparence et la vitesse fulgurante de progression. L'état de l'enfant peut empirer à chaque minute. Les signes menaçants de bronchite obstructive comprennent tout un groupe de symptômes.

    1. Un début brusque la nuit, surtout si l'enfant marchait activement dans la rue avec d'autres enfants pendant la journée.
    2. Bébé anxieux. Les petits enfants jusqu'à un an pleurent constamment, les plus grands ne peuvent pas s'endormir, se précipitant constamment.
    3. Respiration bouillonnante. Beaucoup de parents le décrivent ainsi: «le bébé a un accordéon dans la poitrine».
    4. Une respiration sifflante qui peut être entendue à distance. Si l'auscultation est effectuée, des râles à fines bulles humides peuvent être entendus sur toute la surface des poumons des deux côtés..
    5. Essoufflement, accompagné de la participation de muscles auxiliaires à l'acte de respirer. Cliniquement, cela se manifeste par une rétraction des espaces intercostaux et des mouvements de l'abdomen pendant la respiration. La poitrine, pour ainsi dire, est dans un état d'inspiration constante et il est difficile pour l'enfant d'exhaler, pour lequel il doit en outre tendre.
    6. Toux qui apparaît avec le début de l'obstruction. Avec une obstruction sévèrement développée, elle diminue légèrement, avec un renforcement inverse après son élimination. Dans ce cas, les expectorations commencent à couler.
    7. Signes d'insuffisance respiratoire progressive sous la forme d'une augmentation de la respiration et d'une tachycardie, accompagnée d'une cyanose de la peau.

    Caractéristiques des symptômes chez les nourrissons

    • toux sévère persistante, atteignant des spasmes vomissants;
    • rauque, fort, respiration sifflante;
    • la poitrine est gonflée, lorsque vous expirez sensiblement la rétraction des tissus entre les côtes;
    • husky pleurant;
    • fièvre;
    • nez qui coule.

    Caractéristiques des symptômes de la vieillesse

    Aux signes ci-dessus sont ajoutés:

    • douleur dans la zone entre les omoplates;
    • la présence d'une température élevée peut signaler des complications;
    • une respiration sifflante, qui se fait entendre même dans une autre pièce;
    • écoulement des expectorations jaune.

    La nécessité d'une hospitalisation urgente

    La pathologie répond bien au traitement à domicile. Mais il arrive parfois que l’état du bébé s’alourdit et puisse menacer sa vie. La nécessité d'une hospitalisation d'urgence se produit avec les facteurs suivants:

    1. Obstruction chez un nourrisson jusqu'à 1 an.
    2. Signes d'intoxication prononcés (faiblesse, fièvre, nausées, forte détérioration de l'appétit, léthargie).
    3. Symptômes d'insuffisance respiratoire - acrocyanose, essoufflement. Chez les bébés (1-3 ans), la fréquence respiratoire avec bronchite non compliquée pendant le sommeil ne dépasse pas 40 par minute. Une augmentation des mouvements respiratoires de même 10% est une raison sérieuse de demander de l'aide. L'acrocyanose est la cyanose. L'apparition d'une telle teinte dans le triangle nasolabial et sur les ongles signale un manque d'oxygène pour le corps.

    Si le bébé est traité à la maison, ne négligez pas l'avis d'un médecin. Certains parents savent très bien comment traiter le bébé, surtout si l'enfant a une bronchite obstructive récurrente. Cependant, les symptômes de cette maladie sont très similaires à ceux de la pneumonie. Et seul un médecin peut diagnostiquer correctement la pathologie.

    Diagnostique

    Pour un médecin expérimenté, il ne sera pas difficile de déterminer la maladie. La consultation et le diagnostic sont effectués:

    • pédiatre;
    • pneumologue pour enfants;
    • allergologue;
    • oto-rhino-laryngologiste.

    Lors du diagnostic, le médecin examine l'enfant, écoute nécessairement sa respiration, écoute les plaintes concernant l'état de santé et les signes manifestes de la maladie des parents du bébé et prescrit des tests:

    • chimie sanguine;
    • examen des expectorations en laboratoire;
    • tests allergiques pour détecter les allergènes;
    • radiographie, mais seulement si l'enfant a un an, avant cela, les enfants ne devraient pas effectuer une telle procédure;
    • spirométrie - pour déterminer la fonction pulmonaire.

    Sur la base des résultats obtenus, le degré d'évolution de la maladie est déterminé et un traitement est prescrit. Pendant le diagnostic, les options de traitement et la possibilité d'utiliser des thérapies alternatives sont discutées.

    Conséquences et complications

    La bronchite obstructive fréquente peut entraîner le développement d'une insuffisance respiratoire persistante chez les enfants. Avec une immunité réduite, le bébé a de plus en plus d'exacerbations dans un laps de temps relativement court.

    Un traitement mal effectué ou un diagnostic prématuré de la maladie contribuent au développement de complications à l'avenir. Une obstruction bronchique persistante peut entraîner le développement d'un asthme bronchique, surtout si une allergie est devenue une cause de rétrécissement de la lumière des bronches.

    La toux prolongée et toux favorise la formation de bronchectasies. Avec cette pathologie, les sections distales des bronches se dilatent avec la formation de cavités supplémentaires. La bronchiectasie contribue à l'apparition d'un essoufflement avec une augmentation de l'insuffisance respiratoire. Des opérations chirurgicales sont effectuées pour éliminer cette condition..

    Lors d'une exacerbation de bronchite obstructive causée par une infection bactérienne, le processus inflammatoire peut se propager aux poumons.

    Dans ce cas, une pneumonie ou des abcès apparaissent. Ils entraînent à leur tour une détérioration du bien-être du bébé. Une antibiothérapie intensive est nécessaire pour éliminer les formations purulentes..

    Traitement de la bronchite obstructive chez les enfants

    Étant donné que la bronchite obstructive n'est pas une maladie indépendante, mais seulement un symptôme dans le contexte d'une autre maladie (par exemple, les infections virales respiratoires aiguës, les allergies et autres), le traitement doit être principalement basé sur le traitement de la maladie sous-jacente. En d'autres termes, si une obstruction survient avec une infection virale, cela signifie qu'il est nécessaire de traiter intensivement cette infection. Si un enfant étouffe en raison d'une allergie, il est urgent de suivre un traitement antihistaminique. Etc.

    Mode boisson lourde

    Cependant, en plus de traiter la maladie sous-jacente, il existe des méthodes et des moyens pour faciliter la manifestation de la bronchite obstructive en soi. Étant donné que la grande majorité des cas d'obstruction dans les voies respiratoires sont associés à l'accumulation d'une quantité accrue de mucus en eux, toute mesure visant à réduire et à éliminer ce mucus est la première tâche des parents.

    Le régime de consommation excessive d'alcool est l'une des mesures les plus efficaces. Un fait médical bien connu - la densité du mucus est directement liée à la densité du sang. Cela signifie que plus le sang de l'enfant devient fluide, plus le mucus dans les voies respiratoires devient liquide. Et la viscosité du sang est principalement affectée par la quantité de liquide dans le corps. En conséquence, nous avons une dépendance stable: plus l'enfant boit des liquides (tout: eau, thé, jus de fruits, boissons aux fruits, etc.), moins il y a de chances pour que le mucus s'accumule et sèche sur les parois des bronches.

    Buvez votre bébé aussi souvent que possible - c'est une technique extrêmement simple mais très efficace qui aide à vaincre la bronchite obstructive chez un enfant!

    Régime

    Pendant la fièvre, un aliment enrichi facilement assimilable se présente sous une forme chaude, de consistance liquide et semi-liquide (soupes, purée de pommes de terre). Pendant toute la période de la maladie, une boisson abondante est recommandée, ce qui aide à éliminer l'intoxication et à éclaircir les expectorations: compotes et boissons aux fruits de baies fraîches, décoctions de fruits secs, jus fraîchement pressés (pas d'agrumes), thé faible, eau minérale alcaline.

    Le miel, le chocolat, les agrumes (à l'exception du thé au citron) sont exclus de l'alimentation, les épices sont des produits hautement allergènes pouvant provoquer des bronchospasmes.

    Traitement à domicile

    Aider le bébé à faire face à la maladie peut non seulement à l'aide de médicaments et de comprimés. L'utilisation de médicaments préparés à domicile contribue également à éliminer une toux gênante et à améliorer le bien-être de l'enfant.

    Les méthodes qui sont sûres et efficaces pour une utilisation indépendante comprennent:

    1. Une boisson chaude et abondante. Les eaux minérales alcalines réchauffées à une température de 40 à 45 degrés sont parfaites. Ils sont prescrits 20 minutes avant ou une heure après un repas, 3 à 4 fois par jour. La durée du traitement est de 7 à 10 jours. Vous pouvez utiliser Essentuki ou Borjomi.
    2. Racine de réglisse. Ce merveilleux remède améliore la décharge des expectorations et favorise une meilleure expectoration. Il doit être utilisé avec précaution, en tenant compte des réactions allergiques possibles. Il résiste bien même avec une forte toux.
    3. Frais mammaires. La composition de ces préparations pharmaceutiques comprend plusieurs plantes médicinales à la fois qui ont un effet expectorant et anti-inflammatoire. La réglisse, le tussilage et la sauge aident à faire face et à améliorer la conduction bronchique.
    4. Jus de radis. Pour préparer un tel médicament fait maison, un radis noir ordinaire convient. Pour préparer une boisson de 250 ml, vous n'avez besoin que d'une cuillère à café de jus. Avant utilisation, ajoutez du miel au goût..

    Bronchite obstructive et antibiotiques

    Dans la grande majorité des cas, la bronchite obstructive survient chez les enfants atteints d'ARVI ou comme réaction allergique. Et en cela, et dans un autre cas, l'utilisation d'antibiotiques est complètement inutile, car ils ne combattent pas avec les virus et les allergènes, mais seulement avec les bactéries et les microbes.

    Le seul cas qui permet l'utilisation d'agents antimicrobiens et de médicaments est la bronchite obstructive, qui survient dans le contexte de la pneumonie. Cependant, dans ce cas, l'antibiothérapie n'est pas prescrite par les parents et les pharmaciens, mais uniquement par les médecins!

    Ai-je besoin de médicaments pour la bronchite obstructive chez les enfants??

    Comme avec un nez bouché (ou un nez qui coule chez un enfant) et avec une bronche bouchée, leur état est principalement déterminé par le type d'air que l'enfant respire. Et le contrôle climatique dans la maison aide à faire face à la maladie beaucoup plus facilement, plus rapidement et plus efficacement que tous les médicaments en pharmacie..

    Rappelez-vous les paramètres idéaux d'un climat «sain» pour toute maladie respiratoire, y compris la bronchite obstructive: température de l'air - pas supérieure à 21 ° C (s'il est vraiment difficile pour un enfant de respirer, inférieure à 18 ° C), humidité - 60-70%. Dans ce cas, ne congelez pas les enfants! Si vous êtes sûr que dans un tel climat, votre bébé a froid - il suffit de l'habiller plus chaud. Un enfant atteint de bronchite obstructive peut se promener dans la maison avec des bottes en feutre et un chapeau, mais il doit respirer avec de l'air humide et frais!

    Cependant, avec une bronchite obstructive avec une respiration insuffisante prononcée, les médecins ont certainement recours à des médicaments. Le plus commun d'entre eux est le salbutamol. Ce médicament a des propriétés bronchodilatatrices et, en cas de syndrome obstructif, il est utilisé chez les enfants, quel que soit leur âge. Le salbutamol est utilisé sous forme d'aérosol, c'est-à-dire que le bébé doit inhaler profondément les particules du médicament afin qu'il atteigne les bronches.

    Cependant, l'utilisation de médicaments dans le traitement de la bronchite obstructive chez les enfants n'annule en aucun cas toutes les autres mesures «domestiques» qui ne peuvent plus être prises en charge par les médecins, à savoir les parents: boisson abondante et air frais.

    Non, même le plus efficace, le bronchodilatateur aidera à faire face à la bronchite obstructive si l'enfant continue de respirer de l'air chaud et sec tout en buvant un peu de liquide.

    Bronchite obstructive et congestion nasale

    Lors du traitement de la bronchite obstructive chez les enfants, il est impératif que l'enfant respire librement par le nez. S'il a le nez qui coule ou un nez bouché, des gouttes vasoconstrictives doivent être utilisées.

    Massage par percussion (tapotement)

    Avec la bronchite obstructive chez les enfants, le mucus séché s'accumule dans les voies respiratoires, qui «adhèrent» en fait aux parois des bronches. Le massage par percussion aide à «détacher» les caillots de mucus séchés, de sorte qu'il est plus facile pour le bébé de tousser:

    1. Placez l'enfant à genoux face vers le bas et avec une légère inclinaison (la tête doit être légèrement plus basse que les jambes). Cette pente est nécessaire pour utiliser la force de gravité - elle contribuera également à l'élimination des expectorations des bronches.
    2. Du bout des doigts, tapotez vigoureusement le bébé sur le dos dans la zone des omoplates. Les mouvements de vos doigts doivent être légèrement "ratissés" et se déplacer strictement dans une direction - du bas du dos à la tête.
    3. Mettez ensuite l'enfant sur vos genoux et demandez à tousser.
    4. Ces manipulations peuvent être effectuées en sessions, c'est-à-dire 2-3 fois de suite.

    Attention! En aucun cas, un massage à percussion ne doit être effectué pendant que l'enfant a une température élevée et de la fièvre. Et aussi, il n'est pas recommandé pour les enfants qui ne peuvent toujours pas tousser «sur commande».

    Que devez-vous savoir d'autre?

    Il est important de se rappeler que la bronchite obstructive peut être causée par une combinaison de facteurs de nature infectieuse et non infectieuse, ou uniquement par des causes non infectieuses. Chez les jeunes enfants, le développement d'une obstruction par un corps étranger est possible, chez l'adolescent - bronchite due au tabagisme, bronchite souvent obstructive d'origine allergique.

    Caractéristiques distinctives d'une obstruction par un corps étranger:

    1. Quelqu'un a vu un enfant avaler ou inhaler un petit objet.
    2. La toux et l'essoufflement sont survenus soudainement, pendant un match ou en mangeant. Avant cela, l'enfant était en parfaite santé..

    Dans de telles situations, une hospitalisation immédiate est nécessaire avec la consultation d'un médecin ORL, un examen aux rayons X et, si nécessaire, une bronchoscopie et d'autres procédures.

    Une bronchite obstructive sur le fond du tabagisme peut être suspectée lorsque l'état de l'enfant est relativement satisfaisant, mais la toux est forte, avec un sifflement, surtout le matin, pendant longtemps.

    L'obstruction allergique est un phénomène courant. La bronchite chez les enfants sujets aux allergies se produit à la fois en raison d'une infection et sans elle, lorsque des facteurs provoquants ou un contact avec un allergène provoquent une obstruction. Bronchite obstructive persistante, récurrente, risque élevé d'asthme bronchique.

    Prévention et pronostic

    Environ 30 à 50% des enfants sont sujets à une récidive de bronchite obstructive dans un délai d'un an. Les facteurs de risque de rechute de l'obstruction bronchique sont des infections virales respiratoires aiguës fréquentes, la présence d'allergies et de foyers d'infection chronique. Chez la plupart des enfants, les épisodes d'obstruction s'arrêtent à l'âge préscolaire. L'asthme bronchique se développe chez un quart des enfants qui ont eu une bronchite obstructive récurrente..

    La prévention de la bronchite obstructive chez les enfants comprend la prévention des infections virales, notamment par la vaccination; fournissant un environnement hypoallergénique, durcissant, cicatrisant dans les stations climatiques. Après avoir souffert d'une bronchite obstructive, les enfants sont sous surveillance médicale chez un pédiatre, éventuellement un pneumologue pédiatrique et un allergologue.

    On nous a diagnostiqué une bronchite avec obstruction. nommé néophiline. L'enfant a 3 ans, après avoir quitté le médecin, elle a lu dans les instructions qu'il était âgé de 12 ans. Mais pour commencer comme prescrit, mais ce médicament confond. Elle-même a demandé un antibiotique, car je sais que si pendant deux jours la température n'est pas perdue par le paracétamol et l'ibuprofène, alors c'est tout, sans antibiotiques en aucune façon. Au jardin d'enfants, ils tombent tous malades, les enfants amènent les malades, ils ne pensent pas aux autres, ils pensent en bonne santé et les enseignants prennent... voici comment se battre? ne pas jurer n'est pas ma méthode, et boire des antibiotiques chaque mois n'est pas non plus une option. Dis moi à quoi bon.

Publications Sur L'Asthme