Une attitude frivole envers leur propre santé fait que de nombreux patients atteints de pneumonie ignorent une maladie dangereuse, continuent de faire des activités de routine et vont au travail. En même temps, ils ne soupçonnent pas qu'ils mettent en danger non seulement leur corps, mais aussi ceux qui les entourent, car cette maladie a un caractère infectieux et est transmise par des gouttelettes aéroportées. Myocardite, septicémie, néphrite, méningite - toutes ces conséquences provoquent une pneumonie communautaire, les symptômes chez l'adulte nécessitent une étude approfondie et un traitement ultérieur.

Causes de la pneumonie communautaire

Les agents pathogènes sont des micro-organismes pathogènes qui sont activés avec une immunité affaiblie et un mode de vie malsain. Ce sont la chlamydia, les staphylocoques, les streptocoques, Escherichia coli et le bacille hémophile, les mycoplasmes et d'autres bactéries et virus. La maladie a diverses formes de gravité, aiguë et chronique, lorsque, avec les premiers symptômes de la maladie, aucune tentative de traitement n'a été effectuée. Si un degré léger et modéré d'une maladie telle qu'une pneumonie d'origine communautaire est détecté, le traitement chez les adultes à la maison est autorisé, tandis qu'un stade progressif et sévère nécessite des conditions stationnaires.

La pneumonie à deux organes peut être focale lorsqu'une partie insignifiante du tissu pulmonaire est impliquée dans le processus inflammatoire, multifocale lorsqu'il y a plusieurs de ces zones et totale si les deux organes appariés sont affectés.

La principale raison de cette pathologie est un dysfonctionnement dans le travail du système corporel le plus important, l'immunité.

Autres conditions préalables à la manifestation de la maladie:

  • utilisation incontrôlée de médicaments antibactériens sans prescription médicale;
  • pathologie chronique des organes respiratoires;
  • épidémies de grippe, autres infections virales;
  • travail dans des conditions défavorables, production, impliquant une nocivité accrue pour la santé, conditions climatiques froides;
  • dépendance à l'alcool, aux cigarettes et aux drogues, qui affecte négativement le système immunitaire;
  • vie sédentaire, manque d'éléments utiles dans l'alimentation quotidienne, manque et carence en vitamines;
  • l'hypothermie, ainsi que la surchauffe, peuvent entraîner un processus inflammatoire des poumons;
  • tumeurs malignes et bénignes, troubles cérébrovasculaires, dysfonctionnement hépatique / rénal, inflammation des couches internes du muscle cardiaque, diabète, prédisposition aux crises d'épilepsie.

Une infection peut être introduite dans le corps humain par la bouche et le nasopharynx, par l'air et le ménage, par contact avec le porteur et ses objets. Dans certains cas, l'infection se produit de manière hématogène par le sang avec de petits dommages à l'épiderme - blessures, écorchures. La pénétration de bactéries provenant de foyers chroniques d'inflammation des organes internes est possible.

Les catégories de personnes qui sont régulièrement stressées et qui ont subi des maladies graves et des opérations chirurgicales, ainsi que les jeunes enfants et les personnes âgées sont à risque..

Pneumonie communautaire: symptômes chez l'adulte

Le processus pathologique se déroule avec de nombreux symptômes caractéristiques difficiles à confondre:

  1. Syndrome douloureux affectant le sternum. La douleur survient généralement en toussant, en touchant de l'arrière, même en respirant. La poitrine peut faire mal au repos, sans parler des actions actives ou de toute charge du patient. Parfois, il est doux, puis le malade ne le remarque tout simplement pas.
  2. Des températures élevées peuvent être présentes aux premiers stades. La chaleur, la transpiration accrue, les bouffées de chaleur peuvent soudainement s'arrêter, mais littéralement, après quelques jours, revenir.
  3. Parallèlement à ces signes fréquents de pneumonie, des crises de sécheresse et, au fur et à mesure de votre progression, une toux humide se manifestent. L'écoulement a généralement une couleur purulente gris jaunâtre..
  4. Un autre symptôme typique est l'intoxication générale, à cause de laquelle le patient se sent dépassé, faible et léthargique, incapable de se concentrer sur quoi que ce soit, n'a pas la force de fonctionner normalement. De plus, des vomissements, des troubles intestinaux et une perte d'appétit peuvent être notés;
  5. La respiration avec une pneumonie s'accompagne de sons étrangers - sifflements, sifflements, en plus, elle peut augmenter et ralentir arbitrairement, il y a un essoufflement et même des crises d'asphyxie (suffocation).

Lorsque la pneumonie d'origine communautaire progresse, les symptômes chez l'adulte sont difficiles à confondre avec les manifestations d'autres maladies. S'il s'agit de respiration sifflante et de sifflement dans les poumons et d'insuffisance respiratoire, on peut parler d'un type de maladie croupeuse, dont les conséquences sont imprévisibles, jusqu'à une issue fatale.

Dans les cas graves, la douleur est transmise à la zone du péritoine, se propage aux muscles et aux articulations. Le patient souffre d'insomnie, découvre un développement actif de l'herpès et les organes visuels sont souvent affectés - la maladie provoque un larmoiement intense, une inflammation de la conjonctive. Cela pourrait être encore pire - hallucinations, délires, évanouissements.

Parfois, la pathologie se développe sans fièvre et sans toux, c'est-à-dire sans les principaux symptômes. Cependant, ne vous flattez pas - cela provoque des complications non moins dévastatrices et, de plus, peut être ignoré en raison de l'absence des principaux signes.

Vidéo: Traitement de la pneumonie avec des remèdes populaires

Pneumonie communautaire: traitement chez l'adulte à domicile

Malheureusement, les gens ne peuvent pas imaginer à quel point la pneumonie est dangereuse, mais pas plus de deux douzaines sur mille en sont diagnostiquées. Les autres comptent sur «peut-être», croyant naïvement qu’ils vont régler le problème par eux-mêmes.

Le médecin peut déjà déterminer la maladie par l'apparence du patient. La présence d'une anomalie est indiquée par un teint mort, des lèvres bleues, un rougissement vif, contre nature avec l'état de santé général insatisfaisant du patient. Une manifestation typique de la maladie est également des sanglots et une respiration sifflante dans les poumons, un essoufflement, des douleurs thoraciques.

De plus, des tests de laboratoire sur le sang, l'urine et les expectorations sont effectués. Parfois, une biopsie des alvéoles pulmonaires et du tissu bronchique est nécessaire pour comprendre la taille de la zone touchée.

Les méthodes de diagnostic instrumentales comprennent les mesures suivantes:

  • examen endoscopique;
  • réaction de polymérase utilisant des méthodes de biologie moléculaire pour identifier l'agent pathogène et les anticorps;
  • radiographie - examen de la poitrine, des organes respiratoires.

Un ordinateur auxiliaire et un équipement de résonance magnétique sont utilisés pour confirmer le diagnostic. La méthode différentielle exclut les symptômes similaires de la maladie - oncologie pulmonaire, tuberculose.

Si le diagnostic est une pneumonie d'origine communautaire, le traitement chez l'adulte à domicile ne peut être autorisé par un spécialiste qu'aux stades précoces et bénins. Mais cela n'annule pas la prise de médicaments et les procédures de physiothérapie prescrites.

Le traitement principal consiste à prendre les médicaments suivants:

  • agents antibactériens du groupe des céphalospaorines, pénicillines, macrolides (amoxicilline, lévofloxacine, ampicilline, moxifloxacine);
  • Le paracétamol, l'acide acétylsalicylique, l'ibuprofène, l'ibuklin sont utilisés comme médicaments anti-température et analgésiques;
  • en présence de toux et de crachats épais, des diluants et des expectorants sont nécessaires, tels que Fluditec, Ambrohexal, ACC, Fluimucil, Ambrobene;
  • la réception de bronchodilatateurs et d'immunomodulateurs stimulant le système immunitaire est tout aussi importante.

Lorsque le médecin nomme de la physiothérapie, le patient devra également se rendre à la clinique pour des séances UHF, des inhalations ultrasoniques, une magnétophorèse, un massage du sternum.

Il est également important de savoir que les médicaments antipyrétiques sont indésirables à prendre si la température est maintenue en dessous de 38,5 degrés.

De plus, pendant le traitement, une alimentation équilibrée et riche en vitamines, une ventilation régulière de la pièce est importante et la nicotine, nocive pour les poumons, devra être abandonnée..

Lorsque la pneumonie d'origine communautaire se développe, les symptômes chez les adultes indiquent clairement un problème pulmonaire, vous ne devez donc pas reporter une visite chez le médecin, car un retard peut coûter la vie. N'oubliez pas que cette maladie, selon les statistiques, est la première parmi diverses infections, en termes de mortalité.

Auteur Kudel Larisa

Tous les articles sont testés par des praticiens..

Gomzar Anastasia Sergeevna
thérapeute. Expérience de plus de 20 ans Formation: FGBOU VO Far Eastern State State Medical University

Médicaments contre la pneumonie chez l'adulte

La pneumonie est une maladie infectieuse aiguë dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans le tissu pulmonaire. La plupart des pneumonies sont traitées en ambulatoire. En cas de pneumonie modérée ou sévère, ainsi que dans le cas d'une antibiothérapie inefficace, les patients sont hospitalisés dans une clinique de thérapie pendant 48 à 72 heures. Les médecins de l'hôpital de Yusupov utilisent les médicaments les plus efficaces pour le traitement de la pneumonie chez l'adulte avec un spectre minimal d'effets secondaires.

L'examen des patients est effectué à l'aide d'appareils modernes de grandes sociétés européennes, américaines et japonaises. Les médecins utilisent des méthodes de recherche en laboratoire pour identifier l'agent causal de la pneumonie, pour déterminer la gravité de la maladie. Les patients atteints de pneumonie extrêmement sévère sont hospitalisés dans l'unité de soins intensifs et l'unité de soins intensifs. En plus de prescrire des médicaments pour le traitement de la pneumonie chez l'adulte, ils subissent une oxygénothérapie et, si cela est indiqué, ils effectuent une ventilation mécanique. Les cas complexes de pneumonie sont discutés lors d'une réunion du conseil d'experts avec la participation de candidats et de docteurs en sciences médicales, médecins de la plus haute catégorie, qui sont des experts de premier plan dans le domaine de la pneumologie.

Symptômes

Chaque année, environ 16% de la population russe souffre d'une pneumonie, et les statistiques négatives doublent le nombre en présence de diverses pathologies respiratoires chez un patient. Un gros problème est la recherche d'une aide médicale intempestive - cela provoque un taux de mortalité élevé par pneumonie dans la population masculine.

La pneumonie peut être unilatérale, bilatérale, lobaire, segmentaire, totale. Avec la pneumonie lobaire, le lobe du poumon est affecté par le processus inflammatoire, la pneumonie segmentaire est caractérisée par la défaite de n'importe quel segment du poumon, le total affecte les deux poumons.

Les signes de pneumonie sont:

  • essoufflement grave;
  • toux avec ou sans crachats;
  • fièvre élevée ou absence de fièvre, ce qui indique une pneumonie étendue;
  • courbatures et douleurs articulaires;
  • malaise et faiblesse;
  • transpiration accrue même en l'absence de température élevée;
  • pression artérielle basse, parfois la pression augmente;
  • pâleur de la peau;
  • douleur dans la poitrine et l'abdomen;
  • mal de crâne.

L'inflammation des poumons commence soudainement avec une forte augmentation de la température à 38–39 о С, des frissons, un essoufflement et une toux. En deux à trois jours, la condition s'aggrave, l'essoufflement et la toux s'intensifient, qui ne passent pas au repos. Le patient est tourmenté par des maux de tête, des douleurs dans les muscles et les articulations, avec une toux il y a des douleurs dans la poitrine et l'abdomen. La cause la plus fréquente de pneumonie chez un adulte est l'hypothermie, une diminution de l'immunité. L'infection peut survenir par des gouttelettes en suspension dans l'air en cas de SRAS et de pneumonie virale. Les conditions qui provoquent la maladie sont: forte pollution de l'air sur le lieu de travail, dur labeur physique, surmenage, stress.

Symptômes de pneumonie de nature virale

La pneumonie virale chez l'adulte présente des symptômes similaires à la grippe et aux infections virales aiguës, affecte souvent les deux poumons. Les adultes contractent rarement la pneumonie virale, les virus de la grippe A et B, le virus respiratoire syncytial, l'adénovirus et le virus parainfluenza deviennent des agents pathogènes. D'autres infections virales que les enfants sont plus susceptibles de développer peuvent provoquer la maladie.

La maladie commence de façon aiguë avec des symptômes similaires à ceux de la grippe - fièvre, intoxication, douleur dans les muscles et les articulations, malaise, nausées, vomissements, nez qui coule, toux sèche. Avec la pneumonie virale, une douleur thoracique à un stade précoce de la maladie apparaît rarement, le plus souvent elle signale un état grave du patient.

Les patients atteints de pneumonie sont montrés au lit et traités dans un hôpital sous la supervision d'un médecin. Pour soulager l'intoxication, il est recommandé au patient de boire beaucoup de boissons, pour améliorer la fonction respiratoire après stabilisation de l'état du patient, des mesures de rééducation sont effectuées - exercices de respiration, exercices de physiothérapie. Des antipyrétiques sont prescrits en cas d'augmentation prolongée de la température au-dessus de 38 ° C, dans d'autres cas, la température ne s'égare pas - elle a un effet déprimant sur les virus.

Médicaments antibactériens

Que prendre en cas de pneumonie chez un adulte? Les patients de moins de 60 ans sans pathologie concomitante peuvent recevoir le médicament contre la pneumonie chez l'adulte en ambulatoire. Ce sont des antibiotiques prescrits pour l'administration orale. L'amoxicilline et les antibiotiques macrolides sont des médicaments efficaces contre la pneumonie chez l'adulte..

Les patients externes sont également sujets aux personnes âgées et aux patients atteints des maladies concomitantes suivantes:

  • Diabète;
  • bronchopneumopathie chronique obstructive;
  • insuffisance cardiaque congestive;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • cirrhose du foie;
  • alcoolisme, toxicomanie;
  • épuisement du corps.

Les patients de ce groupe se voient également prescrire des médicaments antibactériens pour le traitement de la pneumonie chez l'adulte, que les patients prennent par voie orale. Il s'agit notamment de l'antibiotique amoxicilline clavulanate. Si la chlamydia provoque une pneumonie, une thérapie combinée avec des β-lactames et des macrolides est effectuée ou des fluoroquinolones respiratoires (lévofloxacine, moxifloxacine) sont utilisées. Dans des cas isolés, des antibiotiques sont prescrits pour l'administration intramusculaire (ceftriaxone, ceftriaxone). Ces médicaments pour la pneumonie chez l'adulte sont utilisés en combinaison avec des macrolides ou de la doxycycline..

Les principaux critères d'efficacité de l'action des médicaments contre la pneumonie chez l'adulte sont une diminution de la température corporelle, une diminution des signes d'intoxication, un essoufflement. Si le patient a une forte fièvre et une intoxication ou si les symptômes de la maladie progressent, les patients sont hospitalisés dans une clinique de thérapie. En cas de pneumonie bénigne d'origine communautaire, l'antibiothérapie est complétée par une normalisation persistante de la température corporelle pendant 3 à 4 jours. S'il existe des données cliniques et épidémiologiques sur le mycoplasme ou la nature chlamydiale de la pneumonie, le traitement est poursuivi pendant 14 jours.

Quand les antibiotiques changent-ils??

Chez les patients qui prennent des médicaments antibactériens, atteints de pneumonie, une température corporelle élevée dure 3 jours. S'il ne diminue pas, les médecins changent l'antibiotique. Avec une pneumonie croupeuse, la température corporelle de 37 à 38 ° C peut durer plusieurs semaines. Dans ce cas, les médecins de l'hôpital Yusupov utilisent des méthodes de diagnostic modernes pour découvrir l'efficacité insuffisante de la thérapie.

Chez les enfants sous antibiothérapie, la fièvre dure plusieurs jours, puis diminue selon le type de fièvre. Une augmentation répétée de la température dans le contexte d'une antibiothérapie adéquate est un formidable signe de complications de la pneumonie. Si la fièvre de bas grade persiste après avoir terminé le traitement de la pneumonie, les médecins de l'hôpital de Yusupov examinent le patient pour une autre infection.

Médicaments antipyrétiques

Une température corporelle élevée avec pneumonie est un signe d'intoxication. Les pneumologues de l'hôpital Yusupov prescrivent un traitement de désintoxication. Une solution de chlorure de sodium à 0,9%, une solution de glucose à 5% et hémodez sont administrés par voie intraveineuse aux patients. En cas d'intoxication grave, la plasmaphérèse est effectuée.

À une température corporelle élevée, mal tolérée par le patient, l'acide acétylsalicylique, le paracétamol, est prescrit. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont un bon effet antipyrétique:

À une température corporelle élevée, une consommation excessive d'alcool est indiquée. Les patients reçoivent de l'eau bouillie, du thé vert au citron et au miel, du jus de canneberge. Le volume de liquide utilisé doit être d'au moins 2 à 2,5 litres par jour.

À des températures élevées, les médicaments antipyrétiques ne doivent pas toujours être pris. Appelez l'hôpital de Yusupov et les médecins détermineront la cause de l'hyperthermie et prescriront un traitement complet, y compris un traitement étiopathogénétique et symptomatique de la pneumonie.

Traitement clinique de la pneumonie

Lorsqu'un patient entre dans la clinique de thérapie de l'hôpital de Yusupov, les pneumologues prescrivent des antibiotiques de manière empirique, en fonction de l'agent causal présumé de la pneumonie. Les agents causaux les plus courants de la pneumonie sont les streptocoques, y compris les pneumocoques. Ces bactéries sont généralement bien supprimées par la pénicilline, les céphalosporines d'aminopénicillines de deuxième génération. Pour les allergies aux antibiotiques bêta-lactamines, les médecins prescrivent des macrolides.

Si l'agent pathogène est identifié par des méthodes de recherche microbiologique, le choix d'un médicament pour le traitement de la pneumonie chez l'adulte n'est pas difficile. La pneumonie, développée sous l'influence d'un bacille hémophile, est traitée avec des céphalosporines de 3e génération et des fluoroquinolones. Les macrolides, les fluoroquinolones et la doxycycline sont des médicaments efficaces pour traiter la pneumonie adulte causée par les mycoplasmes et la chlamydia.

Pour l'antibiothérapie de la pneumonie staphylococcique, les médecins prescrivent les antibiotiques suivants:

  • l'oxacilline;
  • les fluoroquinolones;
  • céphalosporines de la génération III-IV;
  • la vancomycine;
  • carbapénèmes.

Pour la pneumonie causée par des micro-organismes anaérobies, le métronidazole, la clindamycine, les carbapénèmes sont utilisés.

Thérapie pathogénétique

Une pneumonie sévère et prolongée s'accompagne d'une diminution de la résistance générale et locale du corps. Dans ce cas, les pneumologues utilisent des médicaments immunomodulateurs pour la pneumonie chez l'adulte:

La γ-globuline antigrippale est administrée aux patients atteints de pneumonie virale, des médicaments antiviraux (ribavirine, interféron) sont prescrits et des phytoncides sont inhalés. Si la pneumonie est causée par un staphylocoque, une immunisation passive avec un plasma antistaphylococcique hyperimmun ou une antitoxine staphylococcique est effectuée. La résistance corporelle non spécifique est renforcée par les vitamines AE, C, groupe B, les stimulants biogènes et les agents adaptogènes (teinture de citronnelle et ginseng, aloès, extrait liquide d'Eleutherococcus).

Pour restaurer l'obstruction bronchique, des médicaments contre la pneumonie chez l'adulte sont prescrits, dilatant les bronches et diluant la sécrétion bronchique. Il est conseillé aux patients de boire beaucoup de liquide alcalin chaud, de prendre de la N-acétylcystéine, de la bromhexine, de l'ambroxol à l'intérieur. À l'aide d'inhalateurs à ultrasons ou de nébuliseurs, des bronchodilatateurs sont administrés pour traiter la pneumonie chez l'adulte. Il s'agit notamment des médicaments adrénomimétiques - fénotérol (berotek), salbutamol, ainsi que des médicaments anticholinergiques - bromure d'ipratropium (atrovent). On prescrit aux patients des comprimés de théophylline prolongés (theotard, theopec) pour administration orale. Pour restaurer la perméabilité de l'arbre bronchique, un assainissement bronchoscopique est effectué.

Préparations pour le traitement symptomatique

Avec la pneumonie, un traitement complet est effectué, qui vise à la fois à éliminer les agents pathogènes et à éliminer les symptômes. Lors de la toux, des expectorants sont prescrits au patient pour éliminer les expectorations. Dans le cas où une personne souffre d'essoufflement, des médicaments bronchodilatateurs sont utilisés pour la traiter. À l'hôpital de Yusupov, tous les médicaments nécessaires au traitement sont présentés.

Traitement de la toux pour la pneumonie

La toux avec pneumonie chez l'adulte est l'un des facteurs permettant de déterminer le type de maladie et même son pathogène. Les principaux types de toux comprennent:

  • humide ou sec - les types de toux les plus courants, souvent trouvés chez les adultes et les enfants;
  • spastique - une toux accompagnée de sifflements et de crampes dans la poitrine. Elle peut être présente quelle que soit l'heure de la journée, cependant, elle est plus prononcée pendant l'éveil;
  • aboiements - un type rare de toux qui se produit, en règle générale, avec le développement de complications d'autres organes du système pulmonaire;
  • la coqueluche est une toux paroxystique qui amène le corps humain à un épuisement extrême. Peut également blesser le larynx ou la gorge;
  • toux avec syncopes - toux paroxystique associée à des évanouissements soudains;
  • bitonal - une toux qui alterne entre les sons graves et aigus. Ce type de toux indique le plus souvent un corps étranger pénétrant dans les voies respiratoires;
  • staccato - toux sèche et claire;
  • enroué - en règle générale, il ne se forme pas avec une pneumonie, mais est son symptôme secondaire, indiquant un traitement insuffisant.

Les médecins prescrivent des antitussifs aux patients atteints de toux sèche et improductive:

  • codéine;
  • tusuprex;
  • libexine;
  • chlorhydrate de glaucine.

Expectorant dans la pneumonie améliore les médicaments expectorants (infusion d'herbes thermopsis, racine de guimauve) et les agents mucolytiques (mucaltine, fluimucil, lazolvan, halixol). À des températures élevées, des médicaments antipyrétiques sont utilisés. Chez les patients atteints de maladies concomitantes du système cardiovasculaire et de pneumonie sévère, des injections de sulfocamphocaïne, de cordiamine sont prescrites, et pour l'insuffisance cardiaque - des glycosides cardiaques. Les hormones glucocorticoïdes sont prescrites pour traiter une pneumonie sévère..

La prévention

Pour éviter le développement d'une pneumonie, les recommandations suivantes doivent être régulièrement effectuées:

  • respecter les règles d'hygiène personnelle - ne pas manger, ne pas toucher le visage et la bouche avec les mains non lavées;
  • maintenir quotidiennement une activité physique: faire des exercices ou marcher beaucoup en plein air;
  • manger des aliments enrichis de fibres, de vitamines et de minéraux (surtout pendant l'épidémie);
  • reposez-vous régulièrement, évitez le stress autant que possible, respectez la routine quotidienne;
  • aérer la pièce plusieurs fois par jour;
  • tempérer le corps (seulement pendant aucune maladie);
  • se débarrasser des mauvaises habitudes, notamment du tabagisme, car cette mauvaise habitude augmente le risque de pneumonie;
  • lors d'épidémies saisonnières, les lieux publics à forte affluence doivent être évités;
  • Ne pas refroidir ni surchauffer le corps;
  • se faire vacciner si possible.

S'il y a des signes de pneumonie, appelez la clinique. À l'hôpital de Yusupov, les médecins abordent individuellement le traitement de chaque patient atteint de pneumonie. Les pneumologues utilisent des médicaments pour traiter la pneumonie chez l'adulte, affectant le pathogène, les mécanismes de développement et les symptômes de la maladie.

Inflammation des poumons chez l'adulte - premiers signes, causes et traitement

L'inflammation des poumons, ou pneumonie, est une maladie dangereuse qui combine toute une gamme de pathologies. Afin d'éviter des conséquences dangereuses pour la santé, il est très important de commencer le traitement de cette maladie en temps opportun. Alors, comment se manifeste et traite cette pathologie?

Les causes

La pneumonie est une réaction inflammatoire aiguë dans les poumons, accompagnée de fièvre, d'essoufflement, de toux intense. Avec la pénétration de micro-organismes pathogènes dans les voies respiratoires, le système immunitaire est immédiatement pris pour tuer l'infection, empêchant l'inflammation de se développer. Mais si l'immunité est faible, les microbes pathogènes pénètrent librement dans le tissu pulmonaire, provoquant un processus inflammatoire.

Par conséquent, le plus souvent, la pneumonie survient chez les personnes présentant un déficit immunitaire.

L'inflammation des poumons se développe à la suite de l'action des facteurs suivants:

  • bactéries - streptocoques, staphylocoques, mycoplasmes, chlamydia, bacilles hémophiles;
  • les virus qui causent la pneumonie après des infections respiratoires aiguës;
  • les champignons provoquant rarement une pneumonie, seulement avec un épuisement sévère de l'immunité.

Parmi les micro-organismes bactériens, les pneumocoques jouent un rôle clé. Dans des cas plus rares, les mycoplasmes, Klebsiella agissent comme des facteurs provoquants. Une infection à Chlamydia ou Legionella peut également en être la cause..

Le développement d'une pneumonie est une conséquence d'une infection à rhinovirus, grippe ou adénovirus. L'inflammation fongique est le résultat d'une infection par des champignons du genre Candida.

L'infection se produit généralement par des gouttelettes en suspension dans l'air - en toussant ou en éternuant. Les agents pathogènes peuvent également pénétrer dans le tissu pulmonaire à partir de foyers d'infection chronique dans le corps. La source peut être la carie, l'amygdalite, la sinusite.

Il existe certains facteurs qui augmentent considérablement le risque de développer une maladie:

  • maladies chroniques du système respiratoire;
  • hypothermie;
  • âge de plus de 65 ans;
  • affaiblissement du système immunitaire;
  • fumeur;
  • consommation excessive d'alcool;
  • inhalation systématique de substances nocives;
  • maladies chroniques - lésions rénales, diabète, altération de la fonction cardiaque;
  • ventilation mécanique;
  • travailler dans des conditions nocives pour la respiration sans équipement de protection.

Classification

Sous pneumonie, on entend tout un ensemble de pathologies qui affectent les organes du système respiratoire. En fonction de cela, certaines formes de la maladie sont distinguées:

  1. Inflammation aiguë. Avec un traitement rapide, une telle pneumonie n'est pas dangereuse pour l'homme. Si vous ne commencez pas le traitement immédiatement, il existe un risque de complications. Cette pathologie peut être un trouble indépendant ou le résultat d'autres lésions du système respiratoire.
  2. Inflammation chronique Cette forme de la maladie est caractérisée par la présence constante d'une infection dans les poumons et d'autres organes respiratoires. Avec un système immunitaire affaibli ou l'influence d'autres facteurs, la maladie réapparaît. Cette forme de la maladie est assez rare, mais pose un grave danger pour la santé..
  3. Inflammation aiguë affectant une grande zone pulmonaire. Cette forme de pathologie est également appelée croupeuse. Elle est considérée comme l'une des variétés de pneumonie les plus dangereuses et nécessite un traitement rapide. Le plus souvent, le développement d'une inflammation croupeuse est une conséquence de l'absence de traitement pour un processus aigu ou chronique.
  4. Processus inflammatoire segmentaire. Ce trouble se caractérise par des dommages à certaines sections des poumons et des voies respiratoires. Cette forme de la maladie n'est pas si dangereuse, mais nécessite un traitement rapide. Sinon, il existe un risque de développer des pathologies plus sévères.

Les symptômes de la pneumonie

Il n'est pas difficile de détecter une inflammation du tissu pulmonaire par certains signes. Dans la plupart des cas, la maladie s'accompagne des symptômes suivants..

  1. Chaleur. Chez une personne malade, la température corporelle augmente considérablement, peut monter à 38 ° C, puis ramper lentement à 40 ° C. Le corps transpire maintenant, puis tremble de froid. Vous ne pouvez pas réchauffer artificiellement le patient en l'enveloppant dans des couvertures, même s'il ressent un rhume insupportable, sinon son état ne fera qu'empirer. Les médicaments antipyrétiques ne sont autorisés à boire qu'avec de la fièvre, lorsque la fièvre élevée menace la vie. Les médicaments ne doivent pas être abusés, car ils ont de nombreux effets secondaires..
  2. Douleur dans la poitrine. La douleur dans la poitrine est assez intense et désagréable, ressemblant à des symptômes de pathologies cardiaques..
  3. Signes typiques de maladie respiratoire. Avec une pneumonie virale, qui se développe comme une complication après la grippe ou le SRAS, des maux de gorge, une rhinite, une toux, des éternuements, des voies nasales apparaissent. Une personne malade ne peut souvent pas distinguer la pneumonie du rhume. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin si, après 4 à 5 jours de traitement, aucune amélioration, aucun affaiblissement des symptômes du rhume ou de la grippe n'est observé..
  4. Expectorations. Avec la pneumonie, les expectorations sont abondamment expectorées, parfois avec des stries sanguines. La présence de sang dans l'écoulement s'explique par le fait que les capillaires pénétrant dans les alvéoles pulmonaires enflammées éclatent souvent.

Il convient de noter qu'avec la légionellose, également appelée maladie du légionnaire, pneumonie de Pittsburgh, fièvre de Pontiac, il n'y a presque aucun symptôme. La maladie à un stade précoce se déroule sans température, la fièvre se développe progressivement. Une infection pulmonaire avec légionellose ne peut être détectée que par radiographie.

Les signes de pathologie augmentent progressivement. Par conséquent, reconnaître la maladie au stade initial de son développement peut être très problématique. Le plus souvent, une infection aiguë commence par une forte augmentation de la température et des frissons. Parfois, une pneumonie sans température est observée - dans ce cas, nous parlons d'un processus chronique.

Dans d'autres cas, les symptômes chez l'adulte comprennent des manifestations d'intoxication générale:

  • la faiblesse;
  • réduction ou invalidité;
  • aggravation ou perte d'appétit;
  • transpiration excessive - apparaît le plus souvent la nuit;
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • maux de tête persistants de faible intensité.

À mesure que la pathologie se développe, des symptômes pulmonaires se produisent. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • toux intense - au début, elle est sèche, puis elle devient humide;
  • essoufflement - au stade initial n'est observé que pendant l'effort physique, puis il se produit dans un état de repos complet;
  • douleur thoracique - le plus souvent observée avec atteinte pleurale.

En plus de ces manifestations, le processus inflammatoire peut avoir de tels signes:

  • dommages au système digestif sous forme de diarrhée, douleur dans les intestins, nausées et vomissements - de tels symptômes n'apparaissent que si la cause de la pneumonie est une infection par Escherichia coli;
  • l'herpès - ce symptôme accompagne la pneumonie virale.

Méthodes de diagnostic

Un spécialiste médical expérimenté peut facilement identifier le patient atteint de pneumonie pendant l'examen si la maladie s'accompagne de symptômes typiques. Il est beaucoup plus difficile de détecter un processus inflammatoire dans les poumons qui se déroule caché: sans toux, fièvre, douleur dans la poitrine. La pneumonie sans symptômes est diagnostiquée par des études en laboratoire et instrumentales..

  1. Test sanguin clinique. La méthode la plus simple pour détecter une réaction inflammatoire. Une augmentation de l'ESR indique le développement d'une inflammation. Si les agents responsables de la pneumonie sont des bactéries, alors le nombre de leucocytes sanguins augmente, si les virus, puis les lymphocytes.
  2. Chimie sanguine. La présence d'une réaction inflammatoire aiguë est indiquée par les protéines de phase aiguë présentes dans le sang. De plus, la maladie est indiquée par une augmentation de la concentration des enzymes AST et ALT, urée, créatinine.
  3. Roentgenogram. Sur la radiographie, les foyers d'inflammation dans le tissu pulmonaire sont clairement visibles. Plus elles sont grandes et fréquentes, plus l'évolution de la maladie est sévère. L'efficacité du traitement peut être jugée par les changements dans les images. Si au cours du traitement, les zones ombrées des poumons sur les radiographies augmentent, la méthode de traitement doit être modifiée.
  4. Culture bactériologique des expectorations. Il est nécessaire de déterminer la sensibilité de l'infection aux antibiotiques. Le mucus est collecté avant le début de l'utilisation des antibiotiques. Cette étude vous permet de choisir le médicament le plus efficace.
  5. Imagerie par résonance magnétique ou calculée. Ces méthodes d'examen de la poitrine sont utilisées dans le développement de complications, ainsi que s'il est difficile de distinguer la pneumonie d'autres maladies présentant des symptômes similaires..

Méthodes de traitement

Le traitement des formes simples d'inflammation peut être effectué en ambulatoire. Dans les cas difficiles, le patient est hospitalisé.

Le traitement de la pneumonie chez l'adulte n'est pas une tâche facile. Le résultat du traitement dépend de l'expérience du médecin, ainsi que de la diligence et de la responsabilité du patient. L'automédication est strictement interdite, même si les symptômes de la maladie ne sont pas très prononcés. Un traitement incorrect et illettré peut provoquer de graves complications et retarder la guérison.

Pour que la thérapie soit efficace, vous devez respecter un certain nombre de recommandations:

  • respect du repos au lit;
  • ventilation constante des locaux;
  • humidification de l'air;
  • régime d'alcool abondant.

Pendant le traitement, une personne malade doit se conformer aux prescriptions médicales suivantes:

  1. buvez beaucoup de liquides pour éliminer les substances toxiques du corps résultant de l'activité vitale des bactéries pathogènes;
  2. manger principalement des plats de légumes et des fruits, retirer les bonbons du menu.

Comment traiter la pneumonie? Telle est la question la plus importante. Les principaux médicaments pour traiter la pneumonie sont les antibiotiques. Avec une forme bénigne de la maladie, le médecin prescrit généralement des antibiotiques du groupe des pénicillines, des macrolides et des céphalosporines.

En cas de maladie grave, le médecin doit prescrire un complexe de plusieurs médicaments:

L'évaluation de l'efficacité du traitement antibiotique est réalisée après 2 à 3 jours. Si le patient ne se sent pas mieux, le médecin choisit d'autres médicaments.

En plus des antibiotiques pour la pneumonie, des immunostimulants et des complexes de vitamines sont pris pour renforcer l'immunité, des médicaments qui favorisent l'expectoration des expectorations avec une toux humide. En cas de difficultés respiratoires, obstruction des branches bronchiques, il est recommandé de faire des inhalations à base de solutions médicinales qui dilatent les bronches.

Si les agents responsables de l'inflammation du tissu pulmonaire sont des virus, des médicaments antiviraux sont prescrits, si des champignons, des médicaments antimycotiques.

Caractéristiques du traitement de différents types de pneumonie

La méthode de traitement de la pneumonie est sélectionnée en fonction du type de maladie. La thérapie comprend plusieurs étapes. Après avoir diagnostiqué la pathologie, l'infection est d'abord détruite à l'aide d'antibiotiques et la réaction inflammatoire est supprimée, puis les manifestations restantes de la maladie sont éliminées par des médicaments symptomatiques. Les patients âgés sont nécessairement traités dans un hôpital, d'autres personnes, avec l'autorisation d'un médecin, peuvent suivre une thérapie à domicile. Voici les options de traitement pour différents types de pneumonie.

Segmentaire

Cette maladie est diagnostiquée chez l'adulte le plus souvent, elle est à gauche et à droite. Souvent, une pneumonie bilatérale se développe, dans laquelle des segments des deux poumons sont affectés. Le traitement de ce type d'inflammation est généralement effectué en milieu hospitalier. Une personne malade se voit prescrire des antibiotiques, des procédures physiothérapeutiques, des inhalations. Il est conseillé au patient de s'asseoir sur un lit inclinable, dans cette position les poumons enflammés fonctionnent mieux.

Basal

Forme grave de pneumonie, difficile à diagnostiquer, car elle se manifeste de la même manière que la tuberculose et le cancer du poumon. Un traitement complet commence immédiatement après avoir détecté une inflammation près des racines des poumons. Tout d'abord, le patient prend plusieurs médicaments en même temps pour améliorer rapidement son bien-être, puis subit des exercices d'échauffement et de physiothérapie.

Focal

Cette pneumonie se développe généralement comme une complication de la bronchite. Il est considéré comme imprévisible et dangereux, il peut provoquer une inflammation de la plèvre, la formation d'abcès purulents, la gangrène. Par conséquent, seul un médecin spécialiste devrait traiter le traitement d'une telle pathologie. Une personne malade doit prendre des antibiotiques, des immunostimulants, ainsi que des médicaments pour éclaircir et expectorer les expectorations.

Viral

Au stade initial de la maladie, on prescrit au patient des médicaments antiviraux: Ingavirin, Arbidol, Cycloferon, Tamiflu avec le virus de la grippe, Acyclovir avec le virus de l'herpès de type 3 qui cause la varicelle. Au stade avancé de la pneumonie, si une infection bactérienne s'attache aux virus, des antibiotiques sont nécessaires. En outre, une personne malade devrait prendre des médicaments antipyrétiques, antitussifs, analgésiques et expectorants.

Atypique

Cette pneumonie est considérée comme la plus grave et la plus insidieuse. Il est provoqué par des agents pathogènes rares, se développe souvent sans fièvre. Le danger de la maladie réside dans le cours asymptomatique sur une longue période. Les antibiotiques ont peu d'effet sur une infection atypique, de sorte que les patients sont obligés de prendre des immunoglobulines. Des antipyrétiques, des complexes de vitamines ainsi que des procédures de pompage de l'excès de liquide du tissu pulmonaire sont également prescrits..

Médicaments

Si la pneumonie est de nature bactérienne ou virale-bactérienne, des antibiotiques sont nécessaires. Ces fonds ne peuvent être prélevés que sur instruction d'un spécialiste.

Au stade initial, des médicaments à large spectre d'action sont prescrits. En règle générale, les céphalosporines ou les pénicillines contenant de l'acide clavulanique sont utilisées pour lutter contre la pneumonie. Le plus souvent, des formes de médicaments injectables sont administrées par voie intraveineuse ou intramusculaire:

Dans les cas bénins, des capsules ou des comprimés peuvent être utilisés pour la pneumonie. Les moyens les plus efficaces sont les suivants:

La règle de base de l'antibiothérapie est la régularité de l'utilisation de tels agents. La durée du traitement est généralement de 7 à 10 jours. L'arrêt du traitement vous-même est strictement interdit. Toutes les recommandations du médecin doivent être suivies. Si l'état du patient ne change pas dans les 3 jours, un autre antibiotique est sélectionné.

Les formes virales et fongiques de pathologie doivent être traitées exclusivement en milieu hospitalier. Avec l'inflammation virale, une combinaison d'antibiotiques et de médicaments antiviraux est prescrite. Si la nature fongique de la maladie est établie, des agents antifongiques sont indiqués.

De plus, pour le traitement de la pneumonie, les catégories de médicaments suivantes sont utilisées:

  1. Bifidobactéries et lactobacilles - aident à protéger la microflore intestinale des effets négatifs des antibiotiques. Les moyens les plus efficaces incluent le hilak, le linex, la bifidumbactérine.
  2. Mucolytiques - favorisent l'amincissement des expectorations et facilitent le processus de son excrétion. Ceux-ci incluent la broncholithine, la bromhexine, l'ambroxol.
  3. Antihistaminiques - aident à prévenir le développement d'allergies et à réduire la gravité de l'inflammation. Ce groupe comprend des médicaments tels que le tavegil, la loratadine.
  4. Vitamines - accélèrent le processus de guérison et réduisent les symptômes d'intoxication. Il est particulièrement utile de prendre des vitamines des groupes B, A, E, C.
  5. Médicaments antipyrétiques et anti-inflammatoires - prescrits avec une augmentation de la température dans les premiers jours du traitement. Ensuite, dans le contexte de l'utilisation d'antibiotiques, les indicateurs se normalisent. Dans la plupart des cas, le paracétamol et l'ibuprofène sont prescrits..
  6. Agents immunomodulateurs et immunostimulants - indiqués pour un système immunitaire affaibli.

Avec une évolution complexe de l'inflammation dans un hôpital, une thérapie par perfusion peut être utilisée. Il aide à faire face à l'intoxication..

En plus des médicaments, des inhalations sont souvent utilisées. Il est préférable d'effectuer ces procédures à l'aide d'un nébuliseur. Cet appareil décompose les médicaments en petites particules et facilite leur pénétration dans les poumons et les bronches.

Pour l'inhalation, les médicaments suivants sont généralement utilisés:

  • médicaments anti-inflammatoires - pulmicort, decasan;
  • bronchilitiques - ventoline, salbutamol;
  • aminophylline - indiquée pour l'essoufflement;
  • expectorants - ambroxol, lazolvan.

Durée de la thérapie

Le traitement de la pneumonie à domicile dure généralement une semaine, parfois 10 jours. La période de récupération après la maladie dure au moins un mois. Plus la thérapie est opportune et meilleure, plus la récupération est rapide.

La durée du traitement dépend fortement de l'efficacité du médicament choisi par le médecin. Dans un hôpital, un patient est généralement traité pour une forme grave de pneumonie pendant 10 jours. Le traitement d'une pneumonie avancée prend au moins 20 jours.

Physiothérapie

Pour soulager l'état du patient, la physiothérapie peut être utilisée. Pour faire face à l'essoufflement, appliquez les procédures suivantes:

  1. oxygénothérapie - dans ce cas, à l'aide d'un masque spécial, le patient reçoit de l'air avec une grande quantité d'oxygène;
  2. ventilation mécanique - réalisée dans les cas particulièrement graves.

Traitement de la pneumonie chez l'adulte avec des remèdes populaires

Traiter la pneumonie avec la médecine traditionnelle n'est autorisé qu'en conjonction avec l'utilisation de médicaments prescrits par un médecin. Voici les meilleures recettes éprouvées pour aider à éliminer les symptômes de la pneumonie:

  1. Bouillon de raisins secs. Prenez un demi-verre de raisins secs noirs bien lavés. Le produit est broyé dans un hachoir à viande, versé avec un verre d'eau bouillante, infusé dans un récipient hermétique pendant 10 minutes. La perfusion médicinale qui en résulte doit être bue dans un verre tous les jours.
  2. Lait aux figues. Trois figues sont prises. Un litre de lait est versé dans une casserole, les figues sont immergées au même endroit. La boisson est mijotée pendant environ 30 minutes. Le médicament fini est bu deux verres par jour pour soulager les symptômes.
  3. Bouillon de noix. Prenez 50 grammes de noix: noix de cajou, amandes, pistaches, noisettes. Le produit est versé avec 500 ml de vin rouge sec. La boisson est mijotée pendant environ 15 minutes. Un bouillon de noix est pris tous les jours dans une cuillère à soupe avant les repas..

Caractéristiques de puissance

Dans la période aiguë de pneumonie, il est très important d'assurer l'apport d'une grande quantité de vitamines dans le corps du patient. La réduction de l'inflammation aide à réduire la quantité de glucides dans l'alimentation. Par conséquent, la farine de blé, la semoule et le chocolat sont interdits. Il est également important de limiter la consommation de sel. Les produits suivants sont strictement interdits:

  • viandes fumées;
  • épices épicées;
  • de la nourriture grasse;
  • bonbons.

Pendant la maladie, vous devez arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Les produits les plus utiles sont les suivants:

  • Cottage cheese;
  • fruits et légumes frais;
  • kéfir;
  • lait cuit fermenté;
  • céréales - riz, flocons d'avoine, sarrasin;
  • l'huile de lin;
  • Boissons aux canneberges, à la rose musquée et au cassis.

En l'absence d'œdème, il est utile de consommer une grande quantité de liquide. Il est également recommandé d'inclure des jus frais dans l'alimentation. La nourriture doit être fractionnée. Mangez de petits repas toutes les 3 heures.

Complications possibles

Avec une thérapie adéquate, une récupération complète se produit. Cependant, il existe parfois un risque de pneumosclérose locale. Dans ce cas, le tissu conjonctif se développe et une certaine partie du poumon est compactée..

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, il existe un risque de conséquences graves. Les complications pulmonaires sont les suivantes:

  • pleurésie - lésion inflammatoire de la plèvre;
  • gangrène - une forte décomposition du tissu pulmonaire enflammé, non susceptible de limiter le processus;
  • abcès pulmonaire - l'apparition d'un foyer d'inflammation limité, ce qui conduit à la formation d'une cavité remplie de contenu purulent;
  • syndrome obstructif bronchique - problèmes de passage de l'air à travers les bronches, ce qui entraîne un essoufflement, une sensation de manque d'air, des problèmes respiratoires;
  • insuffisance respiratoire aiguë - violation de l'échange normal de gaz avec l'environnement.

De plus, la pneumonie peut entraîner des conséquences extrapulmonaires. Ces complications sont les suivantes:

  • Le choc infectieux-toxique est la conséquence la plus grave, caractérisée par des dommages aux organes vitaux résultant de la pénétration de bactéries et de toxines dans la circulation systémique;
  • endocardite - dommages à la muqueuse interne du cœur;
  • myocardite - une lésion inflammatoire du muscle cardiaque;
  • encéphalite - dommages au tissu cérébral de nature inflammatoire;
  • les troubles mentaux;
  • la méningite est un processus inflammatoire dans les membranes du cerveau;
  • anémie - une diminution de la teneur en globules rouges et en hémoglobine.

Actions préventives

Pour éviter l'apparition de problèmes, il est nécessaire de traiter la prévention de la pneumonie. Il comprend les composants suivants:

  • Vaccination - pour cela, la vaccination antipneumococcique est utilisée, ainsi que les vaccins contre la grippe et le bacille hémophile. Il est particulièrement important de vacciner les personnes à risque. Le meilleur moment de vaccination est du début octobre à la mi-novembre..
  • Traitement en temps opportun des pathologies virales.
  • Exclusion de l'hypothermie.
  • Élimination des foyers chroniques d'infection.
  • tempérer, marcher au grand air;
  • prendre des complexes vitaminiques, des compléments alimentaires;
  • mener une vie active, s'engager dans l'éducation physique;
  • ne pas fumer;
  • manger souvent, mais peu à peu, inclure des aliments végétaux frais dans l'alimentation;
  • se faire vacciner contre le virus de la grippe et d'autres infections chaque année.

L'inflammation des poumons est une pathologie grave qui peut entraîner des conséquences dangereuses, voire mortelles. Par conséquent, lorsque les premières manifestations de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le spécialiste effectuera un diagnostic détaillé et sélectionnera la thérapie optimale.

Médicaments contre la pneumonie chez l'adulte

La pneumonie est une maladie grave du système respiratoire, entraînant souvent la mort sans premiers soins ni médicaments en temps opportun. Il peut être de nature bactérienne, fongique ou virale, il est donc important de poser un diagnostic pour connaître la cause exacte de la toux, de l'hyperthermie.

informations générales

La pneumonie est une inflammation des alvéoles pulmonaires avec formation d'exsudat. Détériore la transition de l'oxygène dans la circulation systémique. Les organes internes souffrent d'hypoxie, une défaillance de plusieurs organes se forme progressivement en l'absence de traitement médicamenteux.

Malgré le grand nombre de médicaments contre la maladie, le taux de mortalité est de 9 à 10% de tous les patients.

La prédisposition est observée chez les patients atteints de pathologies cardiovasculaires, de néoplasmes malins et les personnes immunodéficientes. La pneumonie se développe plus durement chez les fumeurs, leurs poumons sont affectés négativement. Attribuer les principales causes de la maladie, transmises par voie aérienne, par contact avec les ménages:

    reproduction de bactéries de nature gram-négative et gram-positive (pneumocoques, streptocoques, bacilles hémophiles);

La pneumonie affecte également les adultes et les enfants. Plus souvent, il peut se développer chez les hommes, ils sont plus enclins à fumer. Un agent infectieux pénètre par le nasopharynx. Plus rarement, par la conjonctive des yeux. Passe à travers la membrane muqueuse du nasopharynx, de la trachée, des bronches, des alvéoles pulmonaires. Dans ce dernier, un processus inflammatoire se produit, donc de l'exsudat se forme. L'échange de gaz est perturbé, ce qui provoque une toux, un essoufflement, un essoufflement.

Diagnostic et classification

La conduite d'une thérapie est impossible si la cause exacte de la détérioration du bien-être n'a pas été élucidée. Effectuer un laboratoire complet et un examen instrumental. Les tests suivants sont effectués pour un enfant ou un adulte:

  • examen général - le patient est pâle, léthargique, respire fortement, il y a un essoufflement;
  • écoute et percussion des poumons - respiration sifflante et haletante, oppression thoracique;
  • OAC, OAM - augmentation des globules blancs, ESR;
  • culture bactérienne des expectorations avec détection d'un antibiotique;
  • fluorographie - l'identification des foyers obscurcis dans le parenchyme pulmonaire;
  • échocardiographie, échographie de la cavité pleurale.

En utilisant les données obtenues, la pneumonie est reconnue. Il est important de déterminer sa forme afin d'effectuer le traitement correct. Les principaux types de pathologie suivants sont distingués:

  • acquis dans la communauté - une personne peut être infectée par le contact avec des personnes qui l'entourent;
  • nosocomial - contacts avec des patients à l'hôpital;
  • immunodéficience - dans le contexte du VIH, du SIDA, d'autres pathologies conduisant à un affaiblissement de l'immunité;
  • atypique - accompagnée de signes inhabituels, est sévère.

La maladie peut se développer principalement. Mais le plus souvent, il se forme une deuxième fois, dans le contexte d'une complication d'autres maladies. Par exemple, en raison d'une bronchite non traitée. La pneumonie survient après une blessure, une intervention chirurgicale, une crise cardiaque ou une thromboembolie. Il est lent ou aigu. Selon le degré de distribution, il est divisé en unilatéral et bilatéral.

Principes de traitement

La principale méthode par laquelle le patient se rétablit est l'utilisation de médicaments. Leur choix dépend du diagnostic posé au patient. En plus des médicaments, il existe d'autres domaines de thérapie.

    L'utilisation d'antibiotiques en comprimés, injections. Des groupes de pénicillines, macrolides, céphalosporines, fluoroquinolones, aminoglycosides sont utilisés. Il est recommandé d'effectuer une culture bactériologique au préalable afin d'identifier l'agent causal à l'origine de la maladie. Les résultats indiqueront quel médicament agit sur lui.

Pour réduire la charge sur le tube digestif, les antibiotiques sont utilisés sous forme d'injections (goutte à goutte). La substance active pénètre immédiatement dans la circulation systémique. Les mucolytiques, expectorants sont utilisés sous forme d'inhalations, les composants actifs se propagent immédiatement au système respiratoire.

Choix d'antibiotiques

Avant l'antibiothérapie, une culture bactériologique est effectuée. Mais les résultats de l'étude sont reçus dans les 5-7 jours, c'est long. Les pneumologues prescrivent des antibiotiques à large spectre pour que l'effet se produise rapidement. Médicaments recommandés sur la table.

Groupe d'antibiotiquesLes préparatifsEffet sur le corps
PénicillinesAmoxiclav, AmpicillinLa plupart des médicaments contiennent de la pénicilline et de l'acide clavulanique. Cela offre une protection contre les effets des bactéries bêta-lactamases.
MacrolidesÉrythromycine, azithromycinePosséder une action bactériostatique et bactéricide
CéphalosporinesCéfazoline, céfamandol, céfotaximeIl se forme une action bactéricide contre les bactéries gram-positives et gram-négatives.
FluoroquinolonesPhloxacine, NorbactineL'action est associée au blocage de la synthèse d'une enzyme qui produit de l'ADN dans une cellule pathogène
AminoglycosidesGentamicine, TobramycineLes médicaments ont un effet bactéricide. Ils inhibent la réplication des ribosomes, par conséquent, inhibe la synthèse des protéines dans l'agent pathogène
CarbapénèmesImipénème, méropénèmeSuppression de la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne. Efficacité sur les bactéries gram-positives et gram-négatives, les aérobies, les anaérobies

Lors de l'utilisation d'antibiotiques, il ne faut pas oublier les médicaments qui normalisent la microflore gastro-intestinale. S'il n'y a aucun effet, un nouveau diagnostic est prescrit. Un médicament plus fort peut être nécessaire..

Amoxiclav aide-t-il?

L'amoxiclav est l'un des moyens efficaces de lutter contre la pneumonie. Si l'état du patient est léger ou modéré, des comprimés sont utilisés. Dans les pathologies sévères, les injections, les compte-gouttes sont prescrits. La composition comprend de l'amoxicilline et de l'acide clavulanique. Par conséquent, les actions suivantes sont fournies:

  • effet antibactérien contre les microbes aérobies à Gram positif et à Gram négatif;
  • résistance à l'influence des bactéries bêta-lactamases.

Amoxiclav est utilisé pour les infections des voies respiratoires supérieures et inférieures, les organes ORL. Si la maladie commence par une trachéite ou une bronchite, le patient peut arrêter le processus à temps avant l'apparition d'une pneumonie. Mais vous pouvez également éliminer la pneumonie..

Il y a peu d'effets secondaires, principalement ils se produisent lorsque la posologie et le traitement sont dépassés.

Les troubles de la digestion, l'hépatite, le ralentissement de la coagulation sanguine, l'anémie, les réactions allergiques locales et systémiques se distinguent des influences négatives. Si le médicament est utilisé de manière incorrecte, une candidose, une surinfection se produira. Le médicament est contre-indiqué pour une utilisation dans la mononucléose infectieuse, la jaunisse, l'hépatite. Il est prescrit avec prudence en cas d'insuffisance hépatique, de grossesse et d'allaitement..

Imipenem pour la pneumonie

L'imipénem est un médicament à base du même principe actif et de la cilastatine sodique. Grâce à eux, un effet antibactérien et une résistance à l'action des bêta-lactamases se forment. Par conséquent, la liste des bactéries que le produit détruit est considérablement augmentée. Le médicament est indiqué pour une utilisation dans les infections des voies respiratoires supérieures et inférieures, il convient donc au traitement de la pneumonie.

Il existe de nombreux effets secondaires. Des troubles neurologiques, des troubles digestifs, une hépatite, une suppression des germes sanguins, des réactions allergiques locales et systémiques, une thrombophlébite peuvent survenir. Le médicament est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement, car il pénètre dans le placenta et dans le lait maternel. Il y a une toxicité pour le nouveau-né, une violation de la formation des organes internes.

L'outil peut être utilisé pour une insuffisance rénale chez l'adulte. Cependant, chez un enfant, le médicament entraînera une augmentation de la maladie, il est donc contre-indiqué pour cette catégorie de patients. Le médicament peut provoquer une surdose, dans laquelle un traitement symptomatique est effectué, une hémodialyse..

Quand appliquer des fongicides?

La pneumonie fongique est rare. Surtout chez les personnes immunodéficientes. Au cœur se trouvent les champignons de moisissure, les pneumocystes, le candida, l'aspergillus. Les médicaments suivants sont utilisés pour le traitement.

    Intraconazole Il inhibe l'activité des enzymes dans les champignons, ils sont donc détruits. Indiqué pour une utilisation dans les infections fongiques, y compris la pneumonie. Parmi les effets secondaires, les troubles dyspeptiques, l'hépatite et la jaunisse, les réactions allergiques, la névralgie sont déterminés. Ils apparaissent rarement..

Après un traitement avec des fongicides, des tests sanguins de laboratoire sont prescrits. Il est important de passer un test biochimique pour connaître l'état du foie. Le médicament agit négativement sur sa fonctionnalité et son état. Si les enzymes hépatiques augmentent fortement, la dose est réduite.

Préparations pour inhalation

Sous forme d'inhalation, des agents expectorants et mucolytiques sont utilisés. Dans la pneumonie, l'exsudat s'accumule dans les voies respiratoires. Il doit être retiré pour ne pas créer de blocage. Par conséquent, les médicaments suivants sont destinés à l'inhalation..

    ACC. À base d'acétylcystéine. Il a un effet mucolytique. Amincit et élimine les expectorations. Il est indiqué pour les pathologies respiratoires accompagnées d'une accumulation abondante de sécrétion. Parmi les effets secondaires, il libère des allergies, un essoufflement, un bronchospasme, des sauts de tension artérielle, une dyspepsie. Ils apparaissent rarement..

Lors de l'utilisation d'agents mucolytiques, il est important de respecter la posologie. S'il est dépassé, les expectorations liquides se videront. Cela augmentera la pneumonie, la toux. Le bien-être empire.

Médicaments symptomatiques

La pneumonie s'accompagne d'un ensemble de symptômes qui aggravent le bien-être du patient. Par conséquent, il est important d'utiliser des agents symptomatiques afin que l'état de la personne se normalise. Les meilleurs d'entre eux sont présentés dans le tableau..

Groupe de médicamentsLes préparatifsl'effet
AntipyrétiqueParacétamol, IbuprofèneBaisse de la température corporelle, anesthésie, suppression de la douleur
AnalgésiquesPentalgin, KetorolÉlimine les douleurs, améliore le bien-être général
ImmunostimulantsInterféronThérapie immunostimulante passive
AntihistaminiquesSuprastin, ClaritinÉlimination de l'œdème, de l'inflammation, de la formation d'exsudat

Les médicaments sont utilisés jusqu'à ce que le médecin révèle une amélioration du bien-être. Étant donné que la pneumonie n'est traitée qu'en milieu hospitalier (la thérapie à domicile entraînera des complications), tous les médicaments utilisés par le patient se produisent sous son contrôle. Par conséquent, le risque d'effets secondaires est réduit, en particulier avec une ingestion incorrecte ou une posologie mal choisie.

L'efficacité du traitement de la pneumonie

L'effet du traitement de la pneumonie dépend d'un diagnostic rapide. Si le traitement a commencé avec la formation des premiers symptômes, le patient se rétablit presque toujours. Risque de décès considérablement réduit.

En l'absence de contrôle de la pathologie, la possibilité d'une issue fatale augmente, souvent des complications pour le système cardiovasculaire sont trouvées.

Il est important d'identifier l'agent pathogène exact qui provoque une inflammation du tissu pulmonaire. Il peut s'agir d'une bactérie, d'un champignon ou d'un virus. Selon les données obtenues, un traitement pathogénique est prescrit. C'est la base de la thérapie. Ce n'est que grâce à des médicaments antimicrobiens, fongicides et antiviraux que la maladie peut être complètement éliminée. Agents symptomatiques, des méthodes alternatives sont prescrites pour le traitement d'appoint afin d'améliorer le bien-être d'une personne..

Avant le traitement, pendant et après la fin, il est important d'effectuer des examens de laboratoire et instrumentaux. Le médecin comprend donc si les médicaments prescrits sont efficaces. Par exemple, une radiographie révèle une panne du tissu pulmonaire en présence d'une pneumonie. S'il est terminé, le parenchyme pulmonaire acquiert une structure normale. À la suite d'un test sanguin clinique général, le nombre de leucocytes et l'ESR diminueront progressivement..

Partage avec tes amis

Faites du bon travail, cela ne prendra pas longtemps

Publications Sur L'Asthme