Tout le monde a souffert d'abondantes sécrétions muqueuses du nez au moins une fois, et chez les nouveau-nés, elles étaient constantes au cours des premières semaines, cependant, tous les nez qui coulent chez un bébé ne sont pas naturels et sûrs, car pour le corps d'un petit enfant, c'est un problème aussi grave que la grippe pour un adulte. Comment faire face à la maladie, des complications sont-elles possibles et quand doit-on commencer le traitement?

Qu'est-ce qu'un nez qui coule chez un nourrisson

En médecine officielle, cette maladie est appelée rhinite et se caractérise par des sécrétions de mucus de densité et d'ombre différentes des cavités nasales. Ils apparaissent, si la muqueuse est affectée par le processus inflammatoire, généré principalement par l'exposition:

  • infections bactériennes;
  • virus;
  • allergènes.

Chez les nourrissons, non seulement ces facteurs peuvent être présents parmi les causes du rhume, mais aussi une réaction naturelle à l'environnement. La membrane muqueuse du nouveau-né n'est pas encore adaptée à l'air extérieur à l'utérus, il faut donc du temps pour fonctionner correctement. De plus, l'état du bébé est compliqué par des voies nasales étroites et la sensibilité générale de la muqueuse, qui peut répondre à tout changement dans l'environnement.

Combien de temps

La durée d'un rhume chez un bébé est déterminée par sa nature: les médecins disent que chez les nourrissons de moins de 2 mois, il s'agit principalement d'une sécrétion physiologique de mucus, qui dure plusieurs semaines, mais n'entraîne pas de complications dangereuses. La période la plus longue est de 3 mois à partir du moment où la morve apparaît. Un cas plus grave est l'apparition d'un nez qui coule chez un bébé âgé de 4-5 mois, car il est trop tôt pour les dents et le SRAS, et s'il ne passe pas rapidement (en 2-3 jours), c'est l'occasion d'apparaître chez le pédiatre.

Caractéristiques du rhume chez les nourrissons

Même avec la rhinite physiologique ou allergique, le corps de l'enfant a du mal, car dès le premier jour, il entraîne un gonflement de la muqueuse chez le bébé, ce qui empêche la respiration complète, perturbe le sommeil, conduit à des pleurs constants, une perte d'appétit. Il est possible que le bébé augmente même de température, davantage en raison de dysfonctionnements du système nerveux que de la maladie. Avec les maladies virales, la situation est encore pire, car un nez qui coule chez un nouveau-né est souvent non seulement abondant, mais aussi purulent, et le corps lui-même ne peut pas lutter contre la maladie.

Symptômes

Une rhinite physiologique est principalement caractérisée uniquement par la séparation du mucus transparent des voies nasales, c'est pourquoi le bébé respire difficilement, mais il ne souffre pas de congestion nasale sévère, et il n'y a pas de détérioration du bien-être. Si la rhinite chez les nourrissons est infectieuse, le problème doit être envisagé à des stades qui diffèrent par les symptômes. Ils ressemblent à ceci:

  1. Le mucus est absolument (!) Sec, il n'y a pas de problèmes de respiration nasale, mais cela peut être trop bruyant, et le bébé se frotte constamment le nez ou renifle.
  2. Un gonflement de la muqueuse est observé, le bébé refuse de manger, devient agité, peut souvent pleurer sans raison, dort mal.
  3. La densité du mucus sortant augmente, le nez est bouché. Peut-être l'apparition d'écoulement purulent (verdâtre). Si le bébé est affecté par l'infection, une toux est ajoutée, la maladie peut être accompagnée de fièvre. La fréquence de décharge diminue.

Outre la façon dont un nez qui coule chez les enfants peut se produire, s'il n'est pas physiologique, les médecins vous conseillent de considérer que différentes causes de rhinite donnent des manifestations différentes:

  • Un écoulement dense jaune ou jaune-vert est caractéristique d'une rhinite bactérienne, à laquelle le pus peut se mélanger. La température monte et descend rapidement, mais un nez qui coule sera observé pendant longtemps.
  • Avec un phénomène viral, la perte d'appétit, la léthargie du bébé, une température élevée (38 degrés), qui dure plusieurs heures, devient un phénomène fréquent. Même avec une infection virale aiguë, il peut ne pas y avoir de rhinite abondante et prolongée, le mucus est transparent, pas épais.

Nez qui coule allergique chez les nourrissons

Si, avec un écoulement nasal abondant, les jeunes parents voient l'enfant à une température absolument normale (jusqu'à 37,5 degrés), il n'y a aucun symptôme de rhume (toux, épaississement du mucus sortant et sa teinte jaune ou verte), il est fort probable que nous parlions de rhinite allergique. Elle peut être déclenchée par tout facteur externe, mais principalement - en irritant la membrane muqueuse du bébé dans l'atmosphère. Si la cause de l'allergie est éliminée, l'état de l'enfant est normalisé.

Les causes

Un nez qui coule chez un nourrisson n'est pas toujours un signe de rhume, de SRAS, etc. Comme indiqué ci-dessus, cela peut être un moment naturel, en raison de la muqueuse sensible, qui a réagi à une baisse de l'humidité ou de la température de l'air, qui ne nécessitera pas de médicaments ni de manipulations thérapeutiques. Un nez qui coule peut également provoquer un petit objet dans les narines qui irrite la membrane nasale. L'intensité des écoulements nasaux n'est pas liée à la cause de leur apparition - de l'inflammation bactérienne, un nez qui coule moins évident est possible que des prérequis physiologiques.

Cependant, si le bébé a un gonflement de la membrane muqueuse ou du nez dans son ensemble (visible par un changement de sa taille dans le nez), un nez qui coule s'accompagne d'éternuements fréquents ou de fièvre, il est probable que parmi les causes de son apparition, il convient de suspecter:

  • une réaction allergique (aux aliments, aux médicaments, à l'eau chlorée, à la poussière, à la laine, etc.);
  • dessèchement de la muqueuse nasale (accompagné de la formation de croûtes, qui endommagent les voies nasales et provoquent des saignements);
  • maladie virale ou infectieuse (principalement caractéristique des enfants de plus de 6 mois);
  • inflammation bactérienne.

Les médecins mentionnent séparément le début de l'apparition des dents, qui chez les nouveau-nés s'accompagne de la libération de mucus du nez en raison d'une inflammation des gencives traumatiques. La circulation sanguine en eux et dans les voies nasales est interconnectée, ce qui conduit à une production excessive de mucus dans le nasopharynx du bébé. Vous n'avez rien à faire à ce sujet, car un tel nez qui coule disparaît tout seul lorsque les dents cessent de couper.

Traitement

La plupart des pédiatres conviennent qu'il n'est pas nécessaire de comprendre comment traiter le nez qui coule chez les nourrissons, mais pourquoi il est apparu. La rhinite est toujours une réaction de la muqueuse, qui ne peut être sans cause: la physiologie est caractéristique des nouveau-nés dont le nez n'est pas habitué à l'environnement. Il est inutile de traiter un bébé dans une telle situation, mais laisser la situation «telle quelle» n'est pas non plus tout à fait raisonnable, car cela cause un inconfort à l'enfant et aux parents..

Le traitement du rhume chez les nourrissons par rapport à ses locaux ressemble à ceci:

  • avec physiologique, le nez est nécessairement lavé, la morve est pompée avec une «poire» pour qu'il n'y ait pas de congestion et que la respiration ne soit pas perturbée;
  • pour les patients allergiques, il est important d'utiliser des médicaments qui élimineront l'inflammation des muqueuses, et l'administration orale d'antihistaminiques est possible (vous devez consulter un médecin);
  • en cas de virus, en particulier avec une forte fièvre et une intoxication grave, vous devez contacter une ambulance, ou si la température est à 37,5 degrés, appeler un pédiatre à la maison - des médicaments qui tuent le virus et renforcent le système immunitaire sont déjà prescrits ici.

Comment s'égoutter le nez

Seul un médecin peut recommander des médicaments pour les nourrissons qui impliquent un usage interne, si c'est le seul moyen efficace d'éliminer la rhinite, et dans la plupart des situations, les pédiatres recommandent d'essayer de faire face au problème des gouttes nasales, que vous pouvez faire vous-même en utilisant du lait maternel - c'est l'option la plus sûre. que vous pouvez enterrer le nez même d'un nouveau-né. Cependant, ce remède n'aidera pas à «briser» la congestion - il ne fera que renforcer l'immunité.

  • appliquer des antiseptiques (le plus sûr pour les nourrissons est une solution saline);
  • instiller des gouttes vasoconstricteurs;
  • utiliser des immunomodulateurs nasaux;
  • des crèmes hydratantes sont injectées dans les voies nasales.

Médicaments hydratants

Les médicaments qui aident à préserver la muqueuse du dessèchement (ce qui est particulièrement important pour les bébés de 2 à 3 mois) sont souvent produits sous forme de pulvérisation qui est pratique pour irriguer la cavité nasale. Dans la plupart des cas, leur base est une solution spéciale d'eau de mer, qui ne provoque pas d'allergies. Parmi les gouttes hydratantes, il existe également des stimulants immunitaires, des composés anti-inflammatoires.

Vasoconstricteur

Lorsqu'un nez qui coule est abondant, le sommeil du bébé est perturbé, ce qui affecte négativement l'état du système nerveux du bébé et des parents. Dans cette situation, cela a du sens dans les gouttes vasoconstricteurs, qui arrêteront la sécrétion de mucus pendant une courte période. Cependant, ils ne sont utilisés que dans le traitement symptomatique de la rhinite, car ils n'ont pas d'effet sur la cause profonde. Il est souhaitable de les égoutter une fois par jour, la nuit, car ils provoquent rapidement une dépendance et assèchent la muqueuse.

Pour les bébés (utilisés même chez les nouveau-nés), vous pouvez acheter:

Nez qui coule chez un enfant

À un âge précoce, le système immunitaire de l'enfant n'est pas encore complètement formé, de sorte que tout le monde peut avoir le nez qui coule. Un homme adulte fait face à la maladie facilement et rapidement. Un nez qui coule chez un enfant cause de nombreux problèmes non seulement pour le bébé, mais aussi pour les parents. Cette condition perturbe le sommeil, rend la respiration plus difficile et ne mange pas correctement. De nombreux jeunes parents sont intéressés par la réponse à la question de savoir ce qui cause un nez qui coule chez les nourrissons et combien de temps il faudra pour l'éliminer. Les réponses à ces questions et à d'autres seront présentées ci-dessous..

Un nez qui coule pathologique chez un bébé peut apparaître à tout moment de l'année, il ne peut donc pas être ignoré

Important! Si le bébé ne traite pas le nez qui coule, cela peut entraîner des complications: asthme bronchique, sinusite, otite moyenne, modifications de la poitrine et des os du visage.

Pourquoi la congestion nasale est-elle dangereuse pour les bébés?

Le nez qui coule chez les nouveau-nés n'est pas une condition rare, mais plutôt dangereuse. Même un petit nez qui coule peut provoquer un certain nombre de complications, qui constituent souvent une menace pour la vie du bébé. La rhinite s'accompagne d'une hyperémie et d'un gonflement de la muqueuse, ce qui complique à son tour le processus physiologique de la respiration. En conséquence, le bébé devient de mauvaise humeur, gémissant, léthargique et nerveux..

De plus, une hyperthermie, des crampes, des douleurs et des maux de gorge peuvent survenir. Parfois, les yeux d’un enfant nagent, des vomissements et de la diarrhée sont observés. Tout cela entraîne une déshydratation et une perte rapide de poids corporel. Cette condition est très dangereuse pour la vie des nouveau-nés.

En présence de processus inflammatoires chez l'enfant, le nez est bouché, les muqueuses gonflent, l'asphyxie peut commencer à cause de cela. Pour soulager l'état du patient et arrêter le développement de la maladie peut être un médicament.

Lorsque le mucus pénètre dans les voies respiratoires, une trachéite, une bronchite et une pneumonie se développent. De plus, la congestion nasale peut entraîner une perturbation du processus d'alimentation, au cours de laquelle le bébé doit se détacher de la poitrine ou du biberon et prendre de l'air dans sa bouche. En conséquence, l'oxygène pénètre dans les intestins, provoquant une formation accrue de gaz, des coliques intestinales, ce qui aggrave encore l'état du bébé. De plus, un nez qui coule chez un bébé peut entraîner des pathologies chroniques.

Que faire avec un nez qui coule chez les nourrissons, vous pouvez vous renseigner auprès d'un spécialiste

Types et causes du rhume chez un nouveau-né

Un nez qui coule chez les nourrissons peut durer jusqu'à deux semaines. Dans les premiers jours, il s'accompagne d'une décharge aqueuse abondante du nez. Si le nez qui coule est sévère, le bébé développe une irritation et un gonflement autour du nez. Les spécialistes distinguent plusieurs types de rhume:

  • allergique;
  • physiologique;
  • viral;
  • vasomoteur.

Causes infectieuses du rhume chez les enfants

La cause d'une rhinite infectieuse peut être une infection bactérienne ou virale. Ce n'est là qu'un des symptômes d'un rhume. Dans ce cas, il est très important de détecter la maladie à temps et de prescrire le traitement approprié. Le nez qui coule infectieux, en règle générale, se développe pendant les périodes de diminution de l'immunité: dentition, perturbation de l'alimentation, sommeil et éveil.

Si le nez est bouché ou si l'œil du bébé est enflé, un pédiatre doit être appelé

Nez qui coule de nature virale

Le nez qui coule viral est généralement l'un des symptômes d'une infection à adénovirus, de la grippe ou du SRAS. Dans la pathogenèse d'une rhinite virale, trois étapes principales sont distinguées: sèche, humide et inflammatoire. Au premier stade de la maladie, la muqueuse nasale est très sèche. Le bébé peut souffrir de larmoiement. Au stade II, l'enfant reçoit un diagnostic d'écoulement nasal abondant, de fièvre, d'hyperémie et de gonflement du nasopharynx.

Au stade III de développement du rhume, l'écoulement nasal devient purulent. À ce moment, le gonflement diminue, ce qui simplifie considérablement le processus de respiration. Cependant, cela ne signifie pas du tout que l'enfant a déjà récupéré. Les tissus voisins sont impliqués dans le processus inflammatoire, une trachéite, une bronchite se développent, ce qui entraîne l'apparition de la toux.

Nez qui coule de nature bactérienne

Un nez qui coule bactérien chez un nourrisson, en règle générale, est une complication d'un symptôme viral non traité. Les sécrétions muqueuses deviennent visqueuses avec une teinte verdâtre. Chez un enfant, l'hyperthermie est fixe depuis longtemps.

Avec la rhinite infectieuse chez un enfant, la température peut augmenter

Causes non infectieuses du rhume chez les enfants

Un nez qui coule chez un enfant n'est pas toujours une conséquence du développement d'une maladie respiratoire. Elle peut survenir dans les premiers mois après la naissance en raison de l'adaptation de la muqueuse nasale à des conditions nouvelles et inhabituelles de l'espace environnant..

Nez qui coule physiologique

Cette condition ne nécessite pas de traitement. C'est un signe caractéristique pour les bébés de 2 à 3 mois. La membrane muqueuse du nouveau-né est entièrement formée au cours des 10 à 12 premières semaines de vie. La muqueuse nasale ne pouvait pas se former à l'avance, car pendant la grossesse, le bébé était dans un environnement liquide.

Dans la période post-embryonnaire, le corps du bébé s'adapte progressivement à de nouvelles conditions d'existence. La membrane muqueuse du nez est sèche au début, puis elle commence à produire activement du mucus et des écoulements par le nez apparaissent. Ils sont transparents et pas trop abondants. La panique dans de tels cas n'en vaut pas la peine, car il s'agit d'un processus physiologique.

Rhinite allergique

Une rhinite allergique pendant l'allaitement est une rareté. Pour que l'hypersensibilité des organes respiratoires à tout allergène se développe, cela prend beaucoup de temps (plusieurs années). Par conséquent, de nombreux parents confondent souvent un nez qui coule physiologique ou catarrhal, qui se produit sans fièvre, avec des allergies respiratoires.

Ça devrait être noté! Une allergie à la nourriture chez un bébé peut se produire, mais elle se manifeste par des éruptions cutanées..

Nez qui coule vasomoteur

Chez les nourrissons, il est également extrêmement rarement diagnostiqué. Sa survenue est associée à des lésions des vaisseaux de la muqueuse nasale ou à d'autres troubles de leur travail. Seul un médecin qualifié peut détecter une telle plaie. Il dira aux parents quoi et comment traiter la morve chez un enfant. Si la congestion nasale persiste longtemps, l'enfant devra passer plusieurs tests.

Pendant la maladie, il est très important que sa mère soit constamment près du bébé

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant à la maison

Le médicament ne doit pas être commencé le premier jour d'un nez qui coule. De plus, seul un pédiatre peut prescrire des médicaments. Aujourd'hui, il existe un grand nombre de produits pharmaceutiques conçus pour traiter le rhume chez les enfants de moins de 1 an..

Comment guérir le nez qui coule chez un enfant avec des médicaments

Si un nez qui coule est trouvé chez le bébé, le traitement ne doit être prescrit que par un médecin. Parfois, en raison de l'ignorance de certains aspects, les parents font des erreurs lors de l'automédication. Par exemple, les enfants de moins d'un an ne doivent pas être lavés avec Salin, Aqualor et similaires, car cela peut provoquer une inflammation de l'oreille moyenne.

Vous n'avez pas besoin de vous fier uniquement aux vasoconstricteurs et encore plus à en faire trop, car ces médicaments ne guérissent pas le nez qui coule. Ils aident à libérer temporairement les voies nasales du mucus et provoquent parfois un gonflement de la muqueuse. De plus, la dépendance peut se développer en cinq jours. Les médicaments les plus sûrs et les plus populaires de ce groupe sont Nazivin et Nazol Baby. Il est nécessaire d'effectuer des instillations dans le nez la nuit ou avant le coucher, une goutte dans chaque narine.

Il est possible d'éliminer l'œdème à l'aide d'antihistaminiques, mais cela ne doit être fait que dans les cas où il est établi avec précision que l'étiologie du rhume est associée à un composant allergique. Que faire avec un nez qui coule chez un nourrisson, un médecin vous dira.

À partir d'un rhume infectieux chez un enfant, des immunomodulateurs et des agents antiviraux sont prescrits. Dans ce cas, les pédiatres recommandent l'utilisation de l'interféron et du Grippferon. Pour les enfants jusqu'à 6 mois, l'interféron est recommandé pour être utilisé uniquement sous forme de gouttes. Parmi les immunomodulateurs, Derinat peut être distingué. Ce médicament est approuvé pour les nouveau-nés, car il est basé sur des composants d'origine naturelle. La solution est facilement tolérée par les bébés et est capable d'activer les fonctions de protection de l'organisme pour lutter contre le rhume.

Les gouttes à effet antiseptique aident à combattre les bactéries pathogènes. Parmi ce groupe de médicaments, les plus populaires sont Protargol et Miramistin. En règle générale, 1-2 instillations par jour avec une pipette suffisent. Vous pouvez également utiliser Albucid - collyre à base de sulfacyle de sodium.

Important! Il n'existe aucun médicament absolument sûr pour les bébés. Tout médicament peut provoquer une réaction allergique ou d'autres effets secondaires. Vous ne devez en aucun cas entrer dans le nez avec des sprays. Même l'eau de mer ne peut couler qu'en gouttes.

Traitement du rhume chez les enfants avec des remèdes populaires

Les recettes des guérisseurs traditionnels peuvent aider dans le traitement du rhume, mais elles ne peuvent être utilisées qu'en accord avec le médecin en combinaison avec d'autres moyens.

Si un nez qui coule chez un nourrisson à 1 mois est un symptôme de rhume, alors plusieurs recettes adaptées pour les bébés conviennent:

  • Gouttes d'huile d'olive à l'ail. 20 ml d'huile d'olive sont bouillis pendant plusieurs minutes, après quoi 3 gousses d'ail non pelées y sont ajoutées. Le mélange est insisté pendant la journée. Ensuite, l'ail est retiré. La solution résultante est lubrifiée la muqueuse nasale 2 fois par jour.
  • Jus d'aloès et Kalanchoe. Les feuilles des plantes sont soigneusement broyées, après quoi elles sont versées avec de l'eau dans la même proportion. Si l'enfant n'a pas d'allergies, un peu de miel d'abeille peut être ajouté au mélange. Le médicament est utilisé pour l'instillation dans le nez, 3 gouttes dans chaque narine.
  • Huile d'argousier et jus de calendula. Un antiseptique assez efficace. Pour préparer le médicament, les deux ingrédients sont mélangés dans des proportions égales. Ensuite, ajoutez un peu de propolis ou de miel au mélange. La composition résultante est humidifiée avec un coton-tige et insérée dans l'une des narines du bébé pendant 20 minutes. Après quoi des manipulations similaires sont effectuées avec l'autre narine.

Important! L'utilisation de cotons-tiges, assortis à du coton pour nettoyer le nez chez les enfants est interdite en raison de la forte probabilité de lésions des muqueuses.

Que ne peut-on pas faire avec un rhume chez les enfants

Les parents doivent suivre toutes les recommandations du pédiatre et ne font pas non plus ce qui suit:

  • utiliser des gouttes vasodilatatrices sans rendez-vous avec un pédiatre;
  • rincez-vous le nez avec une poire;
  • ignorer les recommandations du médecin;
  • goutte à goutte des antibiotiques dans le nez;
  • mettre de l'ail dans les narines;
  • ne pas faire couler de lait maternel dans le nez.

Le marché pharmaceutique moderne offre à l'acheteur une large sélection de médicaments pouvant être utilisés pour traiter un rhume chez un enfant. Lorsque vous les utilisez, vous devez être extrêmement prudent et précis, agir conformément aux instructions du médecin traitant.

Rhinite chez le nouveau-né

Un nez qui coule chez un nouveau-né jusqu'à un mois peut être physiologique ou provoqué par diverses maladies. Vous ne pouvez pas ignorer un tel malaise du bébé, car la morve rend la respiration difficile, empêche l'enfant de manger et de dormir normalement.

Types de rhinite chez les nouveau-nés et leurs causes

En fonction des raisons qui ont provoqué la morve du bébé, plusieurs types de rhinite sont distingués. Un nez qui coule peut être une conséquence du sous-développement du corps de l'enfant ou un indicateur de la maladie:

  1. Rhinite physiologique. Pendant la période néonatale chez l'enfant, tous les organes sont fragiles, continuent de se développer et de s'adapter aux nouvelles conditions de vie. Le fonctionnement du nasopharynx n'est pas non plus entièrement ajusté. Beaucoup de mucus peut être libéré par le nez du bébé, le bébé ne présente aucun symptôme de la maladie. L'inconfort ne lui est apporté que par la morve, obstruant le nez et rendant la respiration difficile.
  2. Rhinite allergique. Les sécrétions nasales peuvent déclencher de la poussière, de l'air intérieur sec, du pollen végétal, des produits chimiques ménagers et d'autres allergènes. Lors de l'allaitement, maman doit revoir les aliments qu'elle mange. Pour ne pas provoquer de réaction allergique chez le bébé.
  3. Rhinite virale ou bactérienne. Dans ce cas, la morve est le résultat de l'action sur l'organisme fragile des virus ou des bactéries. En plus de la morve, la température du bébé augmente, il est méchant, il se sent mal.

Caractéristiques de la rhinite chez les nouveau-nés

Éternuements, reniflement, reniflement, morve - tous ces signes d'un nez qui coule chez les bébés. Le plus gros problème de rhinite chez les nouveau-nés est qu'ils ne savent toujours pas se moucher. Si le nez des miettes est complètement bouché, il ne pourra pas toujours passer à la respiration avec sa bouche, cette compétence n'apparaît pas immédiatement. Lorsque le mucus s'accumule, s'épaissit ou sèche dans le nez, il sera très difficile pour le bébé de respirer.

Le deuxième danger d'un nez qui coule chez les bébés est le flux de rhinite dans la bronchite en raison du fait que le mucus n'est pas retiré et qu'il coule du nez dans les bronches. Un nez qui coule non traité peut provoquer une otite moyenne. Par conséquent, un nez qui coule chez les bébés ne peut pas être ignoré. Il doit être traité.

Morve chez un nouveau-né 1 mois: que faire

La toute première étape dans la lutte contre le nez qui coule est de nettoyer le nez du mucus accumulé:

  1. Nettoyez le nez de bébé avec des flagelles de coton. Le flagelle est inséré dans le nez du bébé avec des mouvements de vissage peu profonds, puis retiré.
  2. Retirer le mucus du nez avec un aspirateur.
  3. Assurez-vous que l'air de la pièce est frais et humide, de sorte que l'écoulement dans le nez des miettes ne s'épaississe pas et ne retienne pas dans les croûtes. S'il n'y a pas d'humidificateur de pièce spécial, mettez un bassin d'eau dans la chambre du bébé ou suspendez des vêtements mouillés.

Recommandations générales pour le traitement de la rhinite

Pour que le bébé récupère plus vite, il faut créer toutes les conditions pour cela: aérer la pièce, surveiller la nutrition, limiter les marches.

Ventilation

La façon la plus simple de se débarrasser des virus et des bactéries accumulés dans l'air est d'aérer. Aérez plus souvent dans la maison et assurez-vous que l'air dans la chambre de l'enfant n'est pas trop séché et humidifié. Si la pièce est poussiéreuse, étouffante et sèche, cela ralentira considérablement le processus de guérison.

Nutrition

Lorsque le bébé ne se sent pas bien, son appétit diminue. Un nez bouché empêche un allaitement normal, le bébé est méchant et fatigué d'une telle alimentation problématique. Assurez-vous que l'enfant mange au moins un tiers de la portion habituelle par jour. S'il ne prend pas le sein, nourrissez-le avec une cuillère ou une seringue. Empêche la déshydratation des miettes corporelles.

Marcher et nager

Si le bébé a le nez qui coule sur fond de fièvre, il refuse de marcher pendant un certain temps. La natation n'est pas recommandée. Ils ne marchent que par beau temps, lorsque la température du bébé est revenue à sa valeur normale. Le bébé commence à se baigner 4 jours après que la température a baissé et que l'enfant se rétablit.

Médicaments pour traiter le rhume chez les bébés

Tous les médicaments pour le traitement de la rhinite doivent être prescrits par un pédiatre après avoir examiné le bébé. Ne prescrivez pas de traitement à votre enfant vous-même ou tel que recommandé par des amis. Si vous avez des doutes sur la compétence de votre pédiatre local, consultez un autre spécialiste..

Hydratants pour la muqueuse nasale

Les nouveau-nés ne peuvent pas être utilisés pour hydrater la muqueuse sous forme de sprays. L'introduction d'une substance sous pression peut entraîner une complication de la maladie. Les préparations à base d'eau de mer peuvent également être assez agressives pour la muqueuse du nouveau-né. Comme hydratant du nez, avant d'enlever le mucus avec un aspirateur, les pédiatres recommandent parfois d'instiller une goutte de sérum physiologique à température ambiante. Mais la meilleure chose est de surveiller l'humidification dans la pièce, alors l'humidification locale n'est pas requise.

Gouttes vasoconstricteurs

Si la membrane muqueuse du nouveau-né est enflée, il lui est difficile de respirer, les pédiatres recommanderont des gouttes vasoconstrictives adaptées. Quels médicaments sont le plus souvent prescrits pour un nouveau-né qui coule du nez:

  • gouttes "Nazol Baby" ou gouttes "Nazivin" 0,01%;
  • la solution est instillée dans le nez après 6 heures, avant le coucher;
  • surveiller attentivement la posologie;
  • ces médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant plus de 3 jours en raison du risque d'atrophie muqueuse.

L'utilisation de tels médicaments doit être extrêmement prudente, en aucun cas dépasser la dose indiquée par le médecin.

Ce qui provoque une surdose de vasoconstricteurs:

  • à la tachycardie;
  • nausée et vomissements
  • crampes.

Médicaments antiseptiques

Avec la morve verte, et parfois à l'avance, les pédiatres prescrivent des antiseptiques pour prévenir le développement de complications. L'outil éprouvé le plus courant - "Protorgol".

Protorgol est préparé en pharmacie sur ordonnance. Le médicament est à base d'argent, qui est sans danger pour le corps et possède de puissantes propriétés antibactériennes..

Gouttes immunomodulatrices et antivirales

Les médicaments antivirus sont toujours dans le doute. On ne sait pas si cela vaut la peine de stimuler le système immunitaire et quelles conséquences cela aura pour le bébé à l'avenir. Pour le traitement de la rhinite aiguë, les pédiatres peuvent prescrire:

  • "Grippferon";
  • Viferon;
  • Derinat.

L'utilisation de ces fonds est efficace si elles ont commencé à être utilisées au tout début du développement de la maladie.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires sont efficaces et bons dans une plus large mesure pour les adultes et au stade initial de la maladie. Quels remèdes populaires courants ne sont pas recommandés pour les nouveau-nés:

  • jus d'oignon ou d'ail, même dilués dans l'huile, ils irritent aussi la muqueuse du nouveau-né;
  • le lait maternel doit être consommé à l'intérieur et non instillé dans le nez;
  • Jus de Kalanchoe - trop agressif pour la muqueuse délicate, peut provoquer une attaque d'éternuements excessive.

Parmi les remèdes populaires, le jus d'aloe est le remède le plus inoffensif et optimal que le traitement de la morve chez les nouveau-nés sans fièvre. Avant utilisation, la feuille d'aloès est placée au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Vous pouvez utiliser une feuille fraîchement cueillie, puis son jus est dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1: 1. Instiller une telle solution, une goutte dans chaque narine 3 fois par jour.

Un nez qui coule passe assez rapidement si le mucus est retiré du nez en temps opportun et des médicaments prescrits par un médecin sont utilisés. L'essentiel est de ne pas retarder le traitement et de suivre les recommandations simples pour prendre soin du bébé.

Traitement de la rhinite chez les nouveau-nés - ce qu'il ne faut pas faire

Malgré le lait maternel, qui fournit aux premiers mois de la vie d'un bébé une immunité passive, le corps du bébé n'est pas encore capable de résister pleinement à la microflore pathogène. La cause de la rhinite chez les nouveau-nés peut être non seulement une infection. Par conséquent, si un enfant a des écoulements muqueux du nez, il est nécessaire de trouver le provocateur de l'apparition de la maladie. Des diagnostics qualifiés vous aideront à choisir le bon traitement.

Quels sont les types de rhinite chez les nourrissons

Chez les nourrissons, ces formes de rhume se distinguent:

  1. Allergique. L'irritation de la muqueuse peut être déclenchée par: la poussière, la fumée de cigarette, l'air sec dans la pièce, le pollen des plantes, les produits chimiques ménagers, les préparations pour nourrissons, etc. Parfois, il n'est pas possible de déterminer la source de la pathologie même après une série de tests de laboratoire. Si une femme allaite un enfant, la probabilité qu'une rhinite allergique chez un nouveau-né survienne sur les aliments consommés par une mère qui allaite n'est pas exclue..
  2. Physiologique. Il est caractéristique des enfants dans les 3 premiers mois après la naissance. La muqueuse des voies nasales pendant cette période s'adapte aux conditions environnementales. Il n'est pas encore assez hydraté, ce qui provoque l'apparition d'une petite quantité de décharge transparente du nez. Le nez qui coule physiologique chez les nouveau-nés n'est pas accompagné de fièvre.
  3. Virale et bactérienne. Apparaît à la suite de la pénétration de la microflore pathogène dans le corps. Le développement d'une infection bactérienne, comme une infection virale, s'accompagne le plus souvent d'un état d'agitation des miettes. En plus de la rhinite chez les nourrissons, d'autres problèmes de santé sont observés.

Avec des anomalies dans la structure des voies respiratoires (acquises ou congénitales), la rhinite chez un nouveau-né, quelle que soit la cause profonde de son apparition, peut entrer dans une forme chronique de la maladie sans traitement approprié ou être compliquée par d'autres maladies ORL.

Comment et comment traiter la rhinite et les nourrissons

Si la température corporelle est supérieure à la normale - appelez d'urgence un médecin. Lors du diagnostic de la rhinite, l'enfant est nettoyé des voies nasales du mucus à l'aide d'aspirateurs nasaux. Pour soulager la chaleur, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

La posologie du médicament est prescrite par le pédiatre. S'il n'est pas possible de contacter rapidement un médecin ou d'emmener l'enfant à l'hôpital, un antipyrétique est administré conformément aux instructions.

Avec la forme virale de la maladie, il n'est pas recommandé d'utiliser des gouttes vasoconstrictives (sans besoin particulier). Ces médicaments sont le plus souvent prescrits lorsque la rhinite a une forme prolongée chez les nouveau-nés. Les instructions doivent être strictement respectées. Une surdose de médicaments vasoconstricteurs peut déclencher une tachycardie, des nausées, des convulsions et d'autres effets secondaires..

La sécrétion de mucus par le nez aide à éliminer la microflore pathogène. Mais lorsque la décharge s'épaissit, des conditions favorables seront créées pour le développement des bactéries. Par conséquent, à ce stade de la maladie, on peut prescrire à l'enfant des médicaments qui aident à fluidifier la muqueuse nasale. En l'absence de traitement approprié, la rhinite chez un nouveau-né peut provoquer une inflammation bactérienne, qui est traitée avec des antibiotiques.

Pour réduire le risque de complications, il n'est pas recommandé de baigner complètement le bébé pendant le traitement jusqu'à ce que la santé du bébé soit normale. La marche en plein air n'est autorisée que par beau temps. Dans la chambre de l'enfant, un nettoyage humide est effectué quotidiennement et aéré. Humidifiez l'air de la pièce à l'aide d'appareils spéciaux ou de couches humides (chiffons), suspendus dans la pièce.

Quelle que soit la cause de la maladie, la rhinite perturbe le processus respiratoire normal. Cela rend l'enfant mal à l'aise, il peut donc refuser de manger. Il n'est pas recommandé d'essayer de nourrir le bébé contre sa volonté. Une fois que les voies nasales sont débarrassées du mucus, l'appétit reviendra.

Afin de guérir la rhinite, le bébé, comme une femme qui allaite, doit augmenter son immunité. Pour renforcer la fonction de protection naturelle du corps, les éléments suivants peuvent être prescrits:

  • Derinat;
  • Grippferon;
  • Viferon;
  • Henferon Light.

Avec une forme allergique de la maladie, la thérapie est réalisée à l'aide d'antihistaminiques:

Ces médicaments arrêtent les symptômes, mais ne guérissent pas la maladie. Pour vous débarrasser d'une allergie, vous devez éliminer sa cause.

Remèdes populaires pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons

En médecine traditionnelle, il est recommandé d'utiliser du jus d'aloès ou du Kalanchoe pour traiter la rhinite chez les nourrissons. Ces plantes médicinales sont sans danger pour le bébé s'il n'a pas de diathèse et d'intolérance individuelle.

Pour préparer un médicament contre le rhume, mélangez des quantités égales de jus d'aloès (ou Kalanchoe) avec de l'eau bouillie. Le liquide résultant est instillé 1 goutte dans chaque narine pas plus de 3 fois par jour.

Le jus des plantes médicinales provoquera des éternuements, ce qui éliminera le mucus des voies respiratoires supérieures.

Certains guérisseurs traditionnels, avec l'apparition de signes de rhinite chez un nouveau-né, recommandent de s'égoutter le nez avec du lait maternel. Cette méthode de traitement n'est pas justifiée. De plus, le lait maternel coulé dans le nez deviendra un terrain fertile pour les bactéries..

Est-il toujours nécessaire de traiter un nez qui coule chez un nourrisson

Quelle que soit la cause de l'origine du rhume, le traitement est obligatoire. Les nourrissons qui ont de la difficulté à respirer deviennent de mauvaise humeur. Ils dorment mal, ce qui affecte négativement le développement. Une diminution de l'appétit entraîne une perte de poids et une déshydratation.

L'absence de traitement peut entraîner un certain nombre de complications:

  • bronchite;
  • les maladies de l'oreille;
  • conjonctivite;
  • ethmoïdite, etc..

Symptômes

Les symptômes dépendront de la forme et de la gravité de la maladie..

Les manifestations de la rhinite à grdnichka sont:

  • écoulement muqueux du nez;
  • respiration buccale;
  • léger gonflement du visage;
  • rougeur des protéines oculaires;
  • déchirure;
  • manque d'appétit.

Si la rhinite a été déclenchée par un allergène, l'enfant peut développer une éruption cutanée ou de l'urticaire. Il éternue souvent et une toux sèche peut apparaître. Dans les formes sévères de réaction allergique, un gonflement sévère est possible, ce qui peut provoquer une suffocation.

Diagnostic de la rhinite chez un nouveau-né

Le pédiatre doit s'occuper du traitement des symptômes et du traitement. En plus de l'inspection visuelle et de la familiarisation avec les plaintes des parents, le médecin prélève un frottis sur la muqueuse. Le matériel biologique est examiné au microscope. Si des lymphocytes sont détectés, l'enfant reçoit un diagnostic de rhinite virale. Lorsque les neutrophiles sont présents dans le frottis - bactérien.

Dans la forme allergique de la maladie, des mesures diagnostiques sont également effectuées, à l'aide desquelles le provocateur est déterminé, c'est-à-dire allergène.

La prévention

Il est presque impossible de prévenir la rhinite chez les nourrissons, mais il existe des mesures préventives qui peuvent aider à réduire la probabilité d'un nez qui coule..

  1. Mouillé quotidiennement.
  2. Maintenir une humidité et une température ambiante optimales.
  3. Ne pas contacter une source potentielle d'infection, ne pas visiter les lieux avec un grand nombre de personnes pendant la période de grippe saisonnière, etc. Dans le cas où l'un des membres de la famille est malade, il est nécessaire de l'isoler de l'enfant.
  4. Examen prophylactique du septum nasal à la recherche d'une structure anormale. Lors du diagnostic d'une pathologie, un traitement rapide est nécessaire.
  5. Renforce le système immunitaire et non l'automédication.

Le système immunitaire des enfants est encore imparfait. Pour éviter l'apparition d'une forme allergique de rhinite, il est recommandé aux parents d'utiliser des détergents hypoallergéniques (lessive en poudre, liquide vaisselle, savon, etc.). Ne gardez pas de chats, chiens ou autres animaux de compagnie dans la maison qui pourraient causer la maladie..

Pour renforcer le système immunitaire, vous pouvez commencer à tempérer l'enfant. Afin de ne pas causer de dommages supplémentaires, vous devez d'abord consulter votre médecin. Le durcissement est effectué par différentes méthodes. La méthode est sélectionnée individuellement pour chaque enfant.

Nez qui coule chez les nourrissons et les nouveau-nés: comment et comment traiter un nez qui coule chez les enfants jusqu'à un an?

Souvent, les jeunes mères et les pères sont confrontés à un problème tel qu'un nez qui coule chez un nouveau-né. Le nez du bébé ne respire pas bien, il commence à refuser la nourriture. Cette condition sans le traitement nécessaire peut rapidement entraîner des complications dangereuses. Comment traiter un nez qui coule (rhinite) chez un nourrisson? Quelles procédures et quels médicaments peuvent être utilisés? Essayons d'abord de comprendre les raisons de son développement..

Causes de la rhinite chez les enfants jusqu'à un an

Et si le bébé a le nez qui coule et a du mal à respirer? Vous devez d'abord déterminer pourquoi la pathologie est apparue. Il y a plusieurs raisons à l'apparition de reniflements chez un nouveau-né. Malgré combien de mois le bébé a un ou huit ans, en fonction du problème identifié, il est nécessaire de sélectionner le traitement approprié.

  1. Un nez qui coule chez un nourrisson, souvent dans la première semaine après la naissance, ne résulte pas toujours d'une maladie respiratoire en développement. À un jeune âge, les tissus de la muqueuse du nez ne sont pas en mesure de faire face à leurs fonctions. Son travail est encore mal réglé, donc le mucus est trop sécrété. Cette condition est appelée nez qui coule physiologique chez un nourrisson; elle peut se manifester périodiquement jusqu'à l'âge de trois mois. Mais pour montrer néanmoins le bébé au médecin traitant, il faut.
  2. Un nez qui coule chez un bébé de deux mois est souvent provoqué par une fuite de lait dans les voies nasales avec une mauvaise prise du mamelon pendant l'allaitement. Résoudre ce type de problème est assez simple. Si vous avez des difficultés, vous devrez consulter des experts en allaitement pour réglementer le processus..
  3. Un nez qui coule chez un bébé de trois mois apparaît à la suite d'une salivation abondante, qui se développe pendant cette période. La salive pénètre dans le nez, les grognements et les reniflements deviennent visibles. Un nez qui coule chez un nourrisson pendant 3 mois passe facilement de lui-même.
  4. Un nez qui coule chez un enfant jusqu'à un an se manifeste également dans le contexte de la grippe, des infections respiratoires aiguës et virales. Le développement de ces maladies s'accompagne d'un gonflement de la muqueuse nasopharyngée, ce qui provoque une insuffisance respiratoire. Un nez qui coule chez un enfant à 4 mois, très probablement, est déjà une conséquence de la maladie. Comment traiter un nez qui coule chez un nourrisson de 4 mois ou plus, voir ci-dessous.
  5. Un nez qui coule chez les enfants jusqu'à un an peut résulter d'une réaction allergique à des irritants ou allergènes chimiques omniprésents. Un corps de miettes faible ne peut toujours pas faire face à une forte contamination gazeuse et à la pollution de l'air. En conséquence, encore une fois, la muqueuse gonfle, le bébé éternue, les écureuils apparaissent.
  6. Très souvent, un nez qui coule chez un bébé d'un mois commence à cause de l'air sec dans la pièce, en particulier pendant la saison de chauffage. Des croûtes rigides apparaissent dans un petit nez, ce qui peut provoquer des saignements. Un nez qui coule chez un enfant de 6 mois, ainsi qu'un âge avancé, peuvent se compliquer d'un problème similaire..

Le traitement d'un rhume chez l'enfant jusqu'à un an doit être effectué par un médecin. Pour ce faire, vous devez vous rendre dans un établissement médical pour enfants. Si cette condition s'accompagne d'une augmentation de la température, vous devez appeler un médecin à domicile.

Symptômes de la pathologie - lorsqu'un médecin est urgent?

La rhinite physiologique qui se développe dans les premières semaines en raison d'un dysfonctionnement des muqueuses n'est pas considérée comme une maladie grave. Avec un traitement adéquat à domicile, les symptômes désagréables disparaissent assez rapidement sans entraîner de problèmes supplémentaires. Mais les jeunes parents devraient connaître un certain nombre de signes de conditions pathologiques lorsqu'une visite urgente chez un médecin est nécessaire:

  • congestion nasale, forte décharge;
  • essoufflement, éternuements fréquents;
  • léthargie, insomnie, perte d'appétit;
  • nez qui coule et température chez le bébé;
  • dyspnée;
  • l'apparition d'une décharge verte épaisse;
  • rougeur des yeux, larmoiement.

Tous ces symptômes indiquent que la rhinite est la conséquence de toute maladie. Établir correctement un diagnostic, seul un pédiatre peut prescrire un traitement pour les miettes.

Caractéristiques du traitement des bébés

Il n'est pas difficile de traiter le nez qui coule chez les enfants de moins d'un an. Il est nécessaire d'éliminer la cause profonde de la maladie, ainsi que les problèmes de dessèchement de la muqueuse. La pharmacothérapie est assez efficace dans tous les cas, quels que soient les symptômes de la pathologie. Certaines règles sont requises pour une récupération rapide..

Pour guérir le nez qui coule chez un nouveau-né, il est nécessaire de surveiller la climatisation de la pièce. Il doit être propre et bien hydraté. Si le bébé est malade, il est recommandé d'effectuer régulièrement un nettoyage à sec et humide et de ventiler la pièce. Si vous soupçonnez un rhume ou une maladie infectieuse, il est nécessaire d'exclure les promenades dans la rue, surtout pendant la saison fraîche.

Premier mois

Le nez qui coule physiologique chez les nourrissons de 1 mois ne nécessite pas de traitement spécial. Il passe de lui-même pendant 11-12 semaines. Pour soulager l'état du bébé, vous pouvez nettoyer les voies nasales avec une turundka en coton ou à l'aide d'une poire spéciale, en aspirant l'excès de mucus. Si un nez qui coule persiste chez un bébé pendant 2 mois ou plus, un avis médical immédiat est requis.

Deuxième mois

Un nez qui coule chez un bébé de 2 mois n'est pas toujours associé à une condition pathologique. La cause du grognement peut être un excès de mucus, qui se coince dans les voies nasales, le nasopharynx. De plus, le bébé se trouve presque constamment, ce qui aggrave la situation. Dans ce cas, vous pouvez utiliser:

  • des solutions salines avec un effet nettoyant;
  • solutions isotoniques;
  • gouttes (vasoconstricteur).

Pour traiter un nez qui coule chez un nourrisson de 2 mois, ce dernier ne peut être prescrit que par un médecin. Le corps s'habitue rapidement à ces médicaments, vous ne devez donc pas les utiliser seuls le deuxième mois.

Troisième mois

Traiter un nez qui coule chez un bébé de 3 mois est également facile. L'accumulation de mucus chez un bébé sans température n'a aucune conséquence. Il est pratique d'utiliser divers aspirateurs. Tout le monde est tout aussi efficace: en forme de poire, mécanique, sous vide.

L'aspiration peut être effectuée cinq fois ou plus selon les besoins. Pour faciliter le passage du mucus chez un enfant, 2 gouttes de sérum physiologique sont injectées dans chaque narine, puis une évacuation est effectuée. C'est le meilleur remède contre le rhume pour un nouveau-né. Au cours du troisième mois, il est déjà possible d'utiliser des gouttes à base d'oxymétazoline, par exemple, le Nazivin pour enfants.

Quatrième mois

Traiter un nez qui coule chez un nourrisson de 4 mois est tout simplement nécessaire. À ce moment, les problèmes physiologiques de la muqueuse sont déjà absents et la maladie est généralement le résultat d'une infection ou d'un rhume. Le mucus accumulé rend la respiration normale difficile, ce qui entraîne souvent des troubles du sommeil, de la nutrition et de la privation d'oxygène.

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né, s'il est déjà au quatrième mois? Comme le bébé ne sait pas se moucher, cela vaut également la peine d'utiliser un aspirateur. Des gouttes avec de l'eau de mer diluent l'écoulement, facilitant l'écoulement du mucus. Si vous avez le nez qui coule chez un bébé de 4 mois, la façon de traiter de manière plus radicale ne peut être trouvée qu'au bureau du médecin. Très probablement, des médicaments vasoconstricteurs spéciaux à la posologie pour enfants seront nécessaires.

Cinquième mois

Il est possible de traiter efficacement un nez qui coule chez un enfant de 5 mois en utilisant le système unique Otrivin Baby. Ce complexe comprend une solution spéciale pour nettoyer un petit nez, un aspirateur mécanique. Il est utilisé avant l'instillation des gouttes prescrites par le médecin..

Pour soulager le nez qui coule chez un bébé de 5 mois, vous pouvez utiliser des gouttes dans une dose pour enfants: Otrivin, Xylen. Ils soulagent la congestion, il devient plus facile pour le bébé de respirer. Pour traiter un nez qui coule chez un bébé causé par des allergènes est le meilleur "Vibrocil". Il a un puissant effet décongestionnant et anti-allergique..

Sixième mois

Un nez qui coule chez un bébé de 6 mois peut devenir un problème grave sans traitement adéquat. À cet âge, les miettes peuvent facilement former une rhinite chronique. La cause de la maladie devient le plus souvent une diminution de l'immunité innée. Comment guérir rapidement un nez qui coule dans ce cas? Le lait maternel contient des anticorps spéciaux pour lutter contre toutes les infections saisonnières. C'est pourquoi souvent les médecins recommandent au lieu de médicaments d'insuffler du lait maternel dans le nez.

Après plusieurs procédures, un nez qui coule chez un bébé de 6 mois disparaît tout seul. Cependant, les jeunes mères doivent savoir si les bactéries sont devenues la cause de la rhinite, un tel traitement est strictement contre-indiqué.

Septième mois

Comment guérir rapidement un nez qui coule si le bébé n'a pas encore appris à se moucher? Avec cette question, les mères se tournent très souvent vers un médecin. Un nez qui coule chez un bébé de 7 mois, en particulier lorsqu'il se développe dans le contexte d'une infection virale, peut être traité avec de l'interféron leucocytaire. Vous pouvez faire deux gouttes du produit dilué plusieurs fois par jour. Vous pouvez également traiter le rhume chez un enfant jusqu'à un an avec l'aide de la pharmacie Griferon..

Huitième mois

L'enfant grandit lentement et progressivement, en plus des médicaments de pharmacie, vous pouvez connecter le traitement aux remèdes populaires. Les recettes maison sont assez efficaces lorsqu'il y a des gouttes d'étiologies diverses. Un rhume chez un enfant de 8 mois est traité avec du jus d'aloès, Kalanchoe, dilué dans un rapport de 1: 1. Si le bébé n'est pas allergique à ceux-ci ou à d'autres composants, guérir le nez qui coule chez un nourrisson ne sera pas difficile.

Du neuvième au dixième mois

Comment soigner un nez qui coule si le bébé a déjà 9-10 mois? Un bébé adulte peut effectuer beaucoup plus de procédures qui aideront à faire face à un tel problème. À cet âge, l'acupression est utilisée. Les points actifs sont situés dans les creux des ailes du nez et dans la région des orbites. Le massage est préférable lorsque vous jouez avec un enfant.

Il est facile de guérir rapidement le nez qui coule chez un enfant par inhalation de chlorure de sodium. L'ensemble de la procédure dure environ 5-7 minutes. En conséquence, les sécrétions denses se liquéfient et sont éliminées à l'aide d'un aspirateur..

Les inhalations à la vapeur avec des huiles essentielles ne sont pas moins efficaces. Des paires chaudes de sauge, de calendula, d'eucalyptus ou de camomille facilitent l'état du bébé, hydratent la muqueuse. De telles procédures peuvent être essayées à un âge plus précoce, lorsqu'un nez qui coule chez un bébé de 7 mois est apparu.

Ce qu'il est interdit de faire dans le traitement de la rhinite chez un bébé?

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons, nous avons compris. Cependant, il existe des règles spéciales dans le traitement des snivels conventionnels. Absolument interdit:

  • se rincer le nez avec des bébés à l'aide de poires ou de lavements;
  • instiller des antibiotiques;
  • utiliser des médicaments vasoconstricteurs sans ordonnance;
  • appliquer des teintures, des onguents chauffants;
  • lors de l'évacuation, insérez une poire ou un aspirateur profondément.

Une mauvaise action de la part des parents entraîne souvent de graves complications. Par conséquent, ayant trouvé un nez qui coule chez un enfant, que pour traiter, il vaut mieux demander à un médecin.

Complications possibles du rhume et comment les prévenir

Un nez qui coule chez les bébés au cours du deuxième ou du troisième mois passe de lui-même, mais le laisser complètement sans traitement n'est pas recommandé. Le bébé ne pourra pas dire aux parents qu'il lui est difficile de respirer en raison de l'accumulation de mucus et que la maladie commencera à progresser, provoquant de graves complications.

Les conséquences d'une rhinite non traitée peuvent être très dangereuses. Même un bébé de 8 mois qui est allaité peut avoir des problèmes d'alimentation. En raison du nez bouché, le bébé devient léthargique, de mauvaise humeur, dort mal, commence à perdre du poids.

Cependant, le danger maximum réside dans le développement de complications. Si l'enfant a 2 mois ou moins, l'ethmoïdite, l'inflammation de l'oreille moyenne, la dacryocystite et de nombreuses autres maladies peuvent se développer très rapidement dans le contexte de la rhinite. Chez les enfants plus âgés, les problèmes sont légèrement moins importants, mais dans ce cas, l'infection du nasopharynx baisse facilement, provoquant le développement d'une bronchite, d'une trachéite ou même d'une pneumonie..

Quelle que soit la simplicité du traitement du rhume chez les nourrissons, il est nécessaire de consulter un médecin dans tous les cas. Seul le pédiatre traitant peut déterminer le danger d'une maladie développée et prescrire des médicaments et des procédures adaptés à l'âge.

Nez qui coule chez un nouveau-né: comment et comment traiter la rhinite chez un nourrisson

Un nez qui coule ne cause généralement pas d'inquiétude, en particulier chez les adultes, mais pour les nourrissons, c'est une maladie grave. Le nez qui coule chez les nouveau-nés nécessite un traitement urgent. D'abord parce que cela ne permet pas à l'enfant de respirer normalement. Les seins des premiers mois de la vie ne savent pas respirer par la bouche, de sorte qu'un enfant peut même suffoquer. Deuxièmement, un écoulement nasal peut entraîner des maladies plus graves, telles que la bronchite ou la pneumonie..

Le corps d'un nouveau-né est très sensible et cela ne vaut pas la peine de le traiter avec des méthodes adaptées à un adulte - il peut gravement nuire au bébé. Seul un pédiatre est en mesure de déterminer la nature de la maladie chez un nourrisson et de lui prescrire un traitement efficace et sûr..

Causes et symptômes

Un nouveau-né peut souffrir d'un nez qui coule pour diverses raisons. Un nez qui coule ne signifie pas toujours que l'enfant a contracté une infection virale respiratoire aiguë; chez les bébés, un nez qui coule peut être physiologique ou allergique. De plus, avec un nez qui coule, une toux peut apparaître, ce qui signifie qu'un nez qui coule commence à se transformer en bronchite, et il est urgent de commencer à le traiter. Dans tous les cas, pour bien traiter un nez qui coule chez un nourrisson, il est important de connaître sa nature.

Causes du rhume chez un nouveau-né:

  • Grippe, rhume ou SRAS. Avec de telles infections, un nez qui coule chez un nouveau-né s'accompagne d'un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui entraîne une insuffisance respiratoire.
  • Une réaction allergique aux irritants chimiques. En plus du rhume, dans ce cas, une allergie chez un nouveau-né peut provoquer des éternuements et un gonflement de la muqueuse.
  • Adaptation de la muqueuse nasale au monde extérieur. L'enfant dans l'utérus était dans un "climat" complètement différent, et après sa naissance, le corps de l'enfant commence à s'habituer à de nouvelles conditions. Le système respiratoire n'est pas bien formé et la respiration peut donc être difficile. Ainsi, le nez qui coule physiologique se manifeste. Le plus souvent, si le bébé "grogne", alors c'est à propos de lui.
  • Séchage de la muqueuse nasale. Cela se produit généralement en cas de faible humidité dans la pièce où se trouve l'enfant. Dans de telles conditions, un enfant peut développer une toux en plus du rhume..


Les symptômes d'un rhume chez un nouveau-né peuvent également inclure:

  • morve;
  • haletant, reniflant, ronflant, le bébé grogne;
  • éternuement;
  • toux.

En raison d'une maladie, le bébé peut perdre l'appétit et mal dormir. Il est assez difficile de déterminer la cause du rhume et de traiter le rhume. Si des symptômes apparaissent, consultez un pédiatre, surtout si la rhinite du bébé apparaît pour la première fois.

Dans le cas où, en plus du rhume, une toux se développe chez un nouveau-né, un larmoiement abondant commence, la fièvre augmente, l'appétit disparaît et il commence à pleurer plus que d'habitude, un pédiatre doit être appelé. Le médecin vous prescrira un traitement.

Types de rhume

Selon les causes, le rhume chez les enfants de moins d'un an est divisé en plusieurs types. Puisqu'il est toujours nécessaire non seulement de soulager le symptôme, mais également d'éliminer la cause, avant de commencer le traitement, vous devez savoir à quel rhume particulier vous avez affaire..

Nez qui coule physiologique

Un nez qui coule chez les enfants de 1 à 3 mois peut ne pas nécessiter de traitement. Il est tout à fait possible qu'il ne s'agisse que d'une rhinite physiologique. Le fait est qu'avant votre naissance, l'enfant, comme vous le savez, est constamment dans le liquide. Par conséquent, les muqueuses ne commencent à se former qu'après la naissance. Au début, les voies nasales sont complètement sèches. Ce n'est qu'après quelques semaines que le mucus commence à se développer dans le nez du bébé.

Étant donné que ce mécanisme n'a pas encore été élaboré et que les voies nasales sont très étroites, une petite quantité de sécrétions liquides transparentes peut s'échapper du nez pendant cette période. Aucun problème avec ça. Cela ne cause aucun inconvénient à l'enfant et passera bientôt de lui-même. Un traitement intensif dans ce cas ne peut que nuire.

Premièrement, l'usage inactif des drogues n'apporte en principe aucun bien. Deuxièmement, l'arrêt de la rhinite physiologique ne permet pas au corps de l'enfant d'achever l'ajustement de ce mécanisme protecteur.

Nez qui coule infectieux

Aussi souvent chez les enfants de moins d'un an, les virus ou les bactéries provoquent un écoulement nasal. Dans ce cas, il s'accompagne d'autres symptômes de maladies respiratoires: fièvre, toux, essoufflement. De plus, l'écoulement nasal lui-même n'est plus aussi fluide et transparent. La couleur de la décharge change en jaunâtre ou verdâtre et s'épaissit. Cela est dû au fait que du pus est ajouté au mucus ordinaire..

Cette condition, bien sûr, doit être traitée. Ne serait-ce que parce que cela gêne beaucoup votre enfant. Il a du mal à respirer. L'essoufflement, à son tour, interfère avec le processus d'alimentation. Le bébé doit être constamment distrait de la poitrine afin de respirer de l'air par la bouche.

Bien sûr, un tel besoin l'agace, il se met à pleurer, à virevolter, à abandonner sa poitrine. La conséquence de cela est la perte de poids, la faiblesse. Dormir un bébé avec un nez qui coule est également assez difficile. De plus, dans un rêve, il peut commencer une crise de suffocation.

Rhinite allergique

La rhinite peut être le symptôme d'une réaction allergique. En règle générale, cette manifestation se produit si l'allergène pénètre dans le corps par le nez. Cependant, les allergies alimentaires peuvent également se manifester par un rhume chez un nourrisson.

Dans ce cas, la principale difficulté à poser un diagnostic. Une rhinite allergique chez un bébé est difficile à distinguer d'une rhinite infectieuse. Cependant, pour un traitement approprié, la cause du rhume doit être déterminée avec précision. En règle générale, l'idée de la nature allergique de la rhinite vient si elle ne peut pas être guérie pendant plus de 2 semaines.

Étapes du nez qui coule

En règle générale, le nez qui coule chez les nourrissons passe par trois stades de développement. À un stade précoce, un rétrécissement marqué des vaisseaux se produit, ce qui provoque une sécheresse et des brûlures dans le nez.

Dans la deuxième étape, au contraire, l'expansion des vaisseaux sanguins commence, la muqueuse gonfle, la libération rapide de mucus transparent commence. Cette étape dure environ 2-3 jours. Dans le cas de la nature infectieuse de la maladie, après un certain temps, il y a un changement de la couleur du mucus, comme mentionné ci-dessus.

La troisième étape est le soulagement progressif. Le gonflement de la muqueuse diminue. Il y a moins de décharge, mais elles s'épaississent. C'est durant cette période que des croûtes peuvent se former, dont il est alors si difficile de se débarrasser. Pour éviter cela, il est important d'hydrater la muqueuse nasale en temps opportun..

Au total, la maladie prend environ une semaine, s'éternise parfois pendant 10 jours. Cependant, si vous négligez le traitement, il peut très bien se transformer en une forme chronique. Ou provoquer un certain nombre d'autres complications. Soit dit en passant, il est logique d'en parler séparément..

Combien de temps dure un rhume chez un bébé?

Le nez qui coule physiologique dure environ 2 semaines. Bien que la durée de ce processus dépende des caractéristiques individuelles du bébé et des conditions dans lesquelles il vit.

Une intervention incorrecte peut perturber le cours naturel du processus et augmenter la durée du rhume. Si les parents commencent à traiter activement un nez qui coule physiologique qui n'a pas besoin de traitement, il peut être retardé ou prendre une forme pathologique.

Une rhinite allergique chez un nouveau-né peut durer jusqu'à ce qu'un allergène soit éliminé de sa vie. Quant à la rhinite infectieuse, sa durée dépend également de l'efficacité du traitement. Il est important de se rappeler que le nez qui coule prolongé chez les nourrissons peut se transformer en maladies plus graves.

Complications possibles d'un rhume chez un enfant jusqu'à un an

L'une des complications les plus courantes d'un nez qui coule chez un nourrisson peut être la rhinite chronique déjà mentionnée. De temps en temps, l'enfant pose l'un ou l'autre passage nasal, la respiration nasale est difficile, et parfois complètement impossible. Le traitement d'une telle condition est beaucoup plus difficile que la rhinite régulière. Cependant, il est tout à fait possible de le traiter à domicile, ce qui ne peut pas être dit à propos d'autres complications possibles..

Si le rhume chez le bébé ne disparaît pas pendant longtemps, il doit être montré d'urgence au médecin.

Le nez qui coule chez les enfants jusqu'à 5-6 mois est particulièrement dangereux avec un risque élevé de développer une otite moyenne. Ceci est facilité par 2 facteurs: les caractéristiques structurelles du tube auditif à cet âge - il est très court et large; de plus, à cet âge, l'enfant passe la plupart du temps allongé, ce qui contribue à l'écoulement de la sécrétion muqueuse dans l'oreille moyenne à travers le tube auditif.

L'otite se manifeste par une douleur aiguë à l'oreille. L'enfant devient agité, tourne la tête d'un côté à l'autre. Déjà avec ces symptômes, il est urgent de montrer l'enfant à l'ORL.

Sinon, vous pourriez rencontrer une décharge purulente de l'ormeau. Cela signifie que l'inflammation devient critique. De plus, si du pus coule déjà de l'oreille, le tympan s'est rompu.

Si vous pouvez commencer le traitement à un stade précoce, il est tout à fait possible de le guérir à la maison. S'il s'agit d'un écoulement purulent, le traitement en milieu hospitalier ne peut pas se passer de.

Lorsqu'un enfant commence à s'asseoir, à ramper et à marcher, le risque de développer une otite moyenne diminue fortement. De plus, avec l'âge, le tube auditif se développe, devient plus long et plus étroit. Par conséquent, un nez qui coule chez les nourrissons âgés de 7 à 10 mois est beaucoup plus dangereux que le développement d'autres maladies respiratoires.

Malheureusement, le nasopharynx est un système qui fuit et les fluides corporels infectés peuvent se propager dans tout le système respiratoire, provoquant diverses maladies. Souvent, bien sûr, la sinusite est une inflammation des sinus..

La situation est compliquée par le fait qu'à un âge précoce, ces sinus sont très peu développés. Cela signifie que la sinusite peut être asymptomatique. Mais le traitement de cette maladie est tout à fait possible à effectuer à domicile. Ainsi que d'autres inflammations: amygdalite, pharyngite et similaires.

Malheureusement, l'infection peut se propager à d'autres systèmes corporels. Dans ce cas, le développement de complications est presque impossible à prévoir..

Comment traiter un nez qui coule chez un nourrisson

Le traitement du rhume chez un nourrisson dépend de la raison pour laquelle il est apparu. Habituellement, c'est plus efficace si vous utilisez des médicaments. Il existe plusieurs types de rhumes: vasoconstricteur, antiviral, hydratant.

Les préparations contre le rhume pour les nouveau-nés se présentent sous forme de gouttes et de sprays. Il est recommandé de traiter les nouveau-nés à l'aide de gouttes ou uniquement de pulvérisations dosées, les pulvérisations ne doivent pas être utilisées.

Médicaments vasoconstricteurs

Les vasoconstricteurs sont recommandés lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très fort. Ce type de gouttes pour le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés doit être utilisé avec précaution, en aucun cas un surdosage ne doit être évité, dans lequel des symptômes tels que vomissements, convulsions, etc. peuvent survenir. Il vaut mieux instiller des gouttes dans le nez avec une pipette.

Les médecins prescrivent généralement un traitement avec des médicaments tels que Nazol Baby, Nazivin Detsky, Vibrocil. Ces fonds sont utilisés 3 fois par jour, une ou deux gouttes. Le moment le plus favorable pour prendre le médicament est avant le sommeil nocturne ou diurne.

Les vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés pendant plus de trois jours, sinon des complications peuvent survenir et vous devrez vous rendre chez l'oto-rhino-laryngologiste..

La toux n'est pas traitée avec des médicaments vasoconstricteurs, donc si ce symptôme apparaît, vous devriez consulter un pédiatre. Il est également utile de comprendre que guérir le nez qui coule chez un enfant avec de telles gouttes ne fonctionnera pas avant un an - ils soulagent seulement la congestion et aident le bébé à respirer plus librement.

Agents antiviraux et immunomodulateurs

Il est également conseillé d’utiliser des antiviraux et des immunomodulateurs uniquement selon les prescriptions du médecin, car aujourd’hui les effets de l’utilisation de ces médicaments sur l’immunité de l’enfant ne sont pas encore bien compris..

Si un bébé développe un nez qui coule, surtout si le bébé grogne, le pédiatre peut prescrire un traitement avec des gouttes Grippferon, des bougies Viferon ou de la lumière Genferon.

Derinat, qui est un agent immunomodulateur qui comprend exclusivement des composants naturels, a de bonnes recommandations. Il est facilement toléré par les enfants, activant leur immunité pour lutter contre la maladie. Lors de la chute de gouttes dans le nez, il est également préférable d'utiliser une pipette.

Derinat peut être utilisé à la fois pour la prévention et pour contrôler la maladie. En tant que prophylactique, il est utilisé pour prévenir la maladie chez les enfants qui ont été en contact avec des personnes malades. Pour la prophylaxie, 2 gouttes sont coulées 2 ou 3 fois par jour pendant deux ou trois jours. Pour les signes de rhume, deux gouttes sont instillées dans le nez toutes les heures et demie..

Médicaments hydratants

Une variété de sprays, tels que Aqualor et Aquamaris, ne peuvent pas être utilisés pour traiter un rhume chez les enfants jusqu'à un an. Les pulvérisations peuvent provoquer une décharge de pus et de spasmes du larynx. De plus, s'il pénètre dans la trompe d'Eustache, les sprays peuvent provoquer une otite moyenne..

Ils peuvent être administrés aux enfants jusqu'à un an uniquement sous forme de gouttes. Dans Aqualor, Aquamaris contient du sel marin, donc ces médicaments ont de très bonnes propriétés curatives, ils:

  • hydrater la muqueuse nasale;
  • traiter les infections inflammatoires;
  • empêcher les infections de pénétrer dans le corps;
  • traiter les allergies;
  • éliminer les bactéries, ne leur permettant pas de se multiplier;
  • enlever l'excès de mucus et de saleté de la cavité nasale;
  • augmenter l'immunité.

Méthodes alternatives de traitement

Certains parents utilisent d'anciennes méthodes de traitement du nez qui coule chez un nourrisson et instillent du lait maternel dans le nez. C'est le remède populaire le plus populaire utilisé lorsque le bébé est morveux et "grogne". Selon la prescription, il est recommandé d'utiliser le lait quelques gouttes 3 fois par jour. Bien que le lait maternel soit vraiment très bénéfique, cela n'en vaut pas la peine..

Le lait maternel contient des anticorps qui améliorent l'immunité d'un nouveau-né, mais si le lait est utilisé comme goutte nasale pour traiter l'écoulement nasal chez un nourrisson, il n'apportera aucun avantage.

Dans la cavité nasale, le lait créera un excellent environnement pour que les bactéries se multiplient, c'est-à-dire que le lait ne fera qu'aggraver la condition du nouveau-né.

Une autre recette populaire, basée sur l'utilisation de jus de Kalanchoe, ne peut pas non plus être utilisée pour traiter l'écoulement nasal chez les nourrissons. L'utilisation de jus de Kalanchoe entraînera une irritation de la muqueuse nasale.

L'aloès est considéré comme un remède populaire plus sûr pour le traitement du rhume. Il soulage rapidement et efficacement l'inflammation et fournit également au corps des vitamines, des acides aminés et des minéraux. Il est seulement important de le faire cuire correctement. Lors du traitement d'un rhume chez les enfants, le jus est fabriqué à partir d'une plante d'aloès adulte, qui a déjà plus de trois ans.

Recette:

  1. Déchirez les feuilles inférieures, rincez-les et essuyez-les.
  2. Envelopper dans un journal et conserver au réfrigérateur plus de 12 heures.
  3. Pressez le jus des feuilles.

Mode d'application:

  1. Amener le jus d'aloès à température ambiante.
  2. Goutter 3-4 gouttes dans le nez 3-4 fois par jour.

Seul du jus frais est utilisé, préparé il y a moins d'un jour, sinon les propriétés cicatrisantes sont perdues. Le jus d'aloès a l'effet le plus bénéfique et favorise une récupération rapide. Il aide également à éliminer la toux..

Les remèdes populaires, y compris le lait maternel, n'ont pas de base scientifique solide et leurs effets secondaires sont imprévisibles, alors consultez un spécialiste avant utilisation.

Comment nettoyer le nez de votre bébé dans un rhume

Le traitement du rhume chez les nourrissons doit commencer par un nettoyage des voies nasales. Vous pouvez nettoyer le nez du bébé avec une poire ou un aspirateur spécial. Ils viennent dans de nombreux types différents, vous pouvez acheter des aspirateurs dans une pharmacie.

Mais il vaut mieux nettoyer le nez avec des flagelles de coton, qui sont tordus indépendamment de la laine de coton. Ils sont moins chers et plus sûrs contrairement aux aspirateurs qui, s'ils sont mal utilisés, peuvent nuire au bébé.

Faire un flagelle est très facile: vous devez tordre un petit morceau de coton dans un tube. Un flagelle de coton doit être soigneusement inséré dans chaque narine et défilé plusieurs fois. Cela doit être fait avec soin afin de ne pas endommager les voies nasales. La procédure doit être répétée jusqu'à ce que les narines soient complètement nettoyées, si nécessaire en changeant les tubes pour les nettoyer.

Les cotons-tiges ne sont pas recommandés, car ils sont beaucoup plus durs que les flagelles et peuvent endommager les parois nasales fragiles du bébé. En plus du mucus, des croûtes se forment dans le nez qui, lors du nettoyage du nez, sont pré-ramollies. Pour cela, la vaseline ou l'huile de pêche, l'eau bouillie ou de mer simple conviennent.

Mode de vie de l'enfant pendant le traitement de la congestion nasale

Afin de traiter le bébé, c'était plus facile, une attention particulière devrait être portée à son mode de vie.

Si un enfant a de la fièvre lors d'un écoulement nasal, vous ne pouvez pas marcher. Lors d'un rhume, l'enfant peut également avoir une toux, dans cette situation, l'enfant peut marcher, mais par temps calme. Il est impossible de baigner un enfant avec le nez qui coule s'il a de la fièvre, de la toux, un nez qui coule, sinon des complications graves peuvent apparaître.

L'appétit d'un enfant avec le nez qui coule disparaît, car il lui est difficile de respirer. Les parents doivent tout mettre en œuvre pour que le bébé mange normalement. Pendant la période de maladie, l'enfant doit manger au moins 1/3 de la portion habituelle, tandis que l'écart entre les tétées peut être réduit.

Si le bébé n'allaite pas un sein ou un biberon, vous pouvez essayer de le nourrir avec une cuillère ou une seringue sans aiguille, l'essentiel est qu'il ait mangé. Le lait ou la formule aide à prévenir la déshydratation. Si l'enfant boit déjà de l'eau, vous ne pouvez pas limiter son volume.

Il ne doit pas y avoir d'air sec dans la chambre de l'enfant, il doit être constamment humidifié. Vous pouvez effectuer un nettoyage humide ou suspendre des choses humides pour sécher. L'air sec peut déclencher une toux. Il est également important de ventiler la pièce régulièrement afin de nettoyer l'air des germes.

Prévention du rhume chez le nouveau-né

Tout d'abord, vous devez apprendre à maintenir le bon climat dans la maison. La température optimale dans le salon est de 19 à 21 degrés. L'humidité n'est pas moins importante. Il devrait être de l'ordre de 60%. Si l'air de votre maison est sec, procurez-vous un humidificateur. De plus, essayez de ventiler régulièrement la pièce afin que l'air ne stagne pas.

Il est également bon de commencer à tempérer votre enfant. Ces procédures augmentent considérablement l'immunité, et c'est lui qui protège le corps de l'enfant contre les infections et la rhinite. Pour commencer, frotter avec de l'eau fraîche est tout à fait approprié. N'abordez pas cette affaire avec un fanatisme particulier..

Il est tout aussi important pour le système immunitaire de maintenir l'allaitement le plus longtemps possible. Chez les nourrissons, leur propre système immunitaire n'est pas complètement développé et, à bien des égards, le lait maternel, qui contient les anticorps nécessaires, est responsable de la protection du corps du bébé..

Essayez de marcher davantage avec votre enfant. Restant à l'air frais, le soleil contribue également au développement de l'immunité, les défenses de l'organisme. De plus, les microbes et les virus n'aiment absolument pas l'air frais, alors que dans une pièce limitée ils se propagent très rapidement et, malheureusement, inévitablement.

Et, bien sûr, pour prévenir la rhinite, il est simplement nécessaire de consommer plus de vitamines. En été, il peut s'agir de fruits et légumes. En hiver, lorsque les «sources de vitamines» fraîches ne sont pratiquement pas disponibles, vous pouvez passer à des complexes vitaminiques spéciaux.

N'oubliez pas que si votre enfant a le nez qui coule, vous ne devriez pas vous impliquer dans l'automédication, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste.

Publications Sur L'Asthme