La sinusite est une maladie infectieuse qui affecte le sinus maxillaire. Malgré le fait que cette maladie puisse disparaître d'elle-même en 10-14 jours, cela ne signifie pas du tout qu'il n'y a pas besoin d'être traité. Il est important de consulter un médecin dès le premier soupçon, afin que la maladie ne devienne pas grave et ne devienne pas chronique.

Qu'est-ce que la sinusite?

La sinusite peut être causée par la pénétration sur la muqueuse nasale de diverses infections - pneumocoque, Pseudomonas aeruginosa, staphylocoque et streptocoque.

Souvent, cette maladie est masquée contre un nez qui coule et une immunité réduite, se manifestant sous la forme d'un nez bouché, de douleurs désagréables au front et aux sinus, d'enflure, d'écoulement purulent avec une odeur désagréable et un malaise général. Distinguer la forme chronique de la maladie aiguë.

Les principaux objectifs du traitement sont: l'élimination des agents pathogènes infectieux et la restauration de l'équilibre de la microflore de la muqueuse nasale, la normalisation de l'immunité.

Raisons de l'apparition et de l'exacerbation de la sinusite:

  • Violation à long terme de l'écoulement de mucus due à des blessures, écoulement nasal prolongé, allergies, polypes, tumeurs.
  • Processus inflammatoires dans la cavité buccale, caries.

Signes de la maladie

  • Maux de tête palpables sur le front, les pommettes, les tempes, les yeux et les dents supérieures.
  • L'augmentation de la douleur avec une pression à la base du nez, près du coin interne de l'œil, dans la zone de projection des sinus.
  • Nez encombré.
  • Forte écoulement muqueux ou mucopurulent du nez.
  • En se penchant en avant, une sensation de lourdeur dans la tête.
  • Odorat.
  • Gonflement de la joue ou de la paupière (avec une sinusite bilatérale, elle peut être invisible en raison de la symétrie).
  • Troubles de la mémoire, irritabilité, insomnie.
  • Augmentation de la température corporelle (maximum à 38 ° C).
  • Gêne, faiblesse générale.

Comment reconnaître la sinusite

Étant donné que la plupart des symptômes de la sinusite sont similaires au rhume, il est important de prêter attention aux détails suivants et de consulter un oto-rhino-laryngologiste en temps opportun.

  • Si le traitement prescrit par le médecin n'aide pas et que l'état de santé s'aggrave, cela peut signifier que l'infection est entrée dans le sinus maxillaire. Par conséquent, une correction du traitement est nécessaire.
  • Avec la sinusite, les maux de tête disparaissent souvent pendant l'inhalation avec des préparations de menthol et d'eucalyptus, l'instillation de médicaments vasodilatateurs et une boisson chaude. Si vous constatez une amélioration temporaire - c'est l'occasion de consulter un médecin.
  • La sinusite est caractérisée par un mal de tête inégal (pommettes, tempes, couronne), avec un rhume, la tête entière fait mal.
  • Pression désagréable à l'intérieur du visage, probablement causée par du pus dans les sinus paranasaux.
  • Les écoulements purulents du nez doivent être éliminés afin que les complications telles que la thrombose veineuse des sinus, la méningite, l'encéphalite, etc..

Diagnostics et examens

Pour diagnostiquer la sinusite, les spécialistes recourent aux plaintes du patient, à ses observations de leur bien-être, etc. Ainsi, le médecin peut soupçonner une sinusite et planifier un examen..

  • Pendant l'admission, l'oto-rhino-laryngologiste examine la cavité nasale pour le sujet et la nature de la décharge.

Si une sinusite est détectée, des examens matériels peuvent être prescrits:

  • Radiographie (pour détecter l'accumulation de liquide dans les sinus, en quelle quantité, si la muqueuse est épaissie).
  • Tomographie panoramique de la mâchoire supérieure (si vous soupçonnez un lien entre la sinusite et les maladies dentaires).
  • Tomodensitométrie (forme des sinus, souffrance des sinus, quantité de contenu).
  • Examen allergologique (avec suspicion de sinusite allergique).
  • Dans de rares cas (complexes), imagerie thermique, localisation échographique.

Traitement à domicile

Les principales directions dans le traitement de la sinusite sont d'éliminer le contenu des sinus, d'éliminer l'infection et de stopper l'inflammation. Si la maladie ne démarre pas, vous pouvez vous soigner à la maison, en suivant les recommandations du médecin.

Pour réduire l'inflammation des sinus maxillaires, l'essentiel est de se débarrasser de l'infection.

En règle générale, les médicaments appropriés sont prescrits (antibiotiques, antiviraux ou antifongiques).

La sinusite bactérienne étant considérée comme la plus courante, des antibiotiques sont prescrits. Vous ne pouvez les prendre que selon les directives d'un médecin, ces médicaments ne contribuent pas à la sinusite virale et fongique.

L'évolution des antibiotiques (de forme modérée ou sévère) dure au moins une semaine. Dans le cours chronique et dans le cas avancé, au moins 14 jours sont nécessaires. Le médicament est sélectionné individuellement par le médecin, le patient doit donc écouter l'avis d'un spécialiste.

Parallèlement à l'antibiothérapie:

  • Écoulement nasal.
  • L'expansion des bouches des sinus maxillaires.

L'usage de drogues:

  • Vasoconstricteurs (naphtyzine, sanorine, galazoline), qui réduisent l'enflure de la muqueuse nasale. Cependant, ils ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps, car il y a une dépendance et une menace d'atrophie de la muqueuse nasale.
  • Médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène, nimésulide).
  • Antihistaminiques (suprastine, tavegil, diazoline).
  • Diluants pour le mucus: acétylcystéine (ACC), sinupret.
  • Préparations enzymatiques (trypsine cristalline) - par voie topique, dans le cadre de solutions lors du lavage des sinus.

Méthodes non médicamenteuses

  • Avec la sinusite, une boisson chaude abondante (lait), de l'eau minérale gazeuse, des décoctions de plantain et de tussilage sont recommandées.
  • L'inhalation d'air chaud et humide (vapeur) est indiquée. L'air chaud est contre-indiqué car le gonflement de la muqueuse en s'intensifie.
  • Le lavage de la cavité nasale et de la gorge fonctionne bien avec la composition suivante: pour 1 litre d'eau tiède (38–39 ° C) - 1 cuillère à café de sel, ¼ cuillère à café de soda et 5 gouttes d'iode. La solution est tirée alternativement avec les narines gauche et droite, en coulant par la bouche ou le nez (éviter le contact avec le larynx). Le lavage de la cavité nasale est effectué au moins 2 à 4 fois par jour pendant 1 à 2 semaines. La température de la solution doit être comprise entre 38 et 40 ° C. Pour cette procédure, des solutions basées sur une variété d'agents et de préparations peuvent être utilisées..

Autres recettes de lavage efficaces:

  • 1 cuillère à café de sel de mer dans un verre d'eau bouillie.
  • Infusion de thé vert.
  • Infusion de millepertuis, feuilles de cassis, ficelle, calendula (1 cuillère à soupe. Dans un verre d'eau bouillante, infusé pendant 20-30 minutes).
  • Une décoction de camomille / écorce de chêne avec du miel (1 tasse de miel dans un verre de décoction).
  • Collection d'herbes Elecasol.
  • Furatsilina en solution ou permanganate de potassium.
  • Procédures thermiques (application de sacs de sel chauffé ou d'un œuf à la coque chaud sur les sinus).
  • Compresse sur la zone sous les yeux. Ils ne peuvent être utilisés que dans le processus de guérison, et non au stade initial, lorsque cette procédure contribuera à l'inflammation..

Traitement médical

  • La méthode de déplacement des fluides (ou «coucou») à l'aide de cathéters spéciaux.

Une solution furatsilinovy ​​est passée à travers l'un d'eux sous pression, et à travers le second - aspiration de fluide des sinus. Ainsi, la décharge purulente accumulée est éliminée dans le réservoir et le patient est soulagé. En règle générale, 5-7 procédures suffisent.

  • Le cathéter à fosse fonctionne de manière similaire au coucou et, en combinaison avec le chauffage au laser, contribue à une guérison efficace de la sinusite aiguë ou chronique.
  • La ponction est indiquée: si le traitement médicamenteux n'aide pas, douleur aiguë dans le sinus maxillaire (aggravée par l'inclinaison de la tête vers l'avant), mauvais nez, température corporelle supérieure à 38 ° C, pas d'écoulement des sinus, présence de pus sur la base de radiographies.

En conclusion, je veux ajouter que la sinusite est une maladie grave qui nécessite une consultation obligatoire et immédiate avec un oto-rhino-laryngologiste.

Source: Milovanova Sofya, journaliste

Sinusite

La sinusite est appelée inflammation dans les sinus maxillaires. Les sinus maxillaires occupent toute la cavité de l'os de la mâchoire supérieure. La sinusite est l'une des variétés de sinusite - inflammation des sinus, c'est-à-dire cavités vides d'os qui forment le visage d'une personne. La maladie est basée sur une inflammation de la muqueuse recouvrant les parois internes des sinus, parfois la maladie pénètre dans le tissu osseux.

Types de sinusite

Selon les causes de la maladie, le mécanisme et l'évolution de la maladie, la sinusite est divisée en plusieurs types ou types.

Sinusite aiguë

La sinusite aiguë est une forme évolutive de la maladie qui, en règle générale, est la conséquence de maladies respiratoires aiguës: infections virales respiratoires aiguës, rhumes, rhume, mais aussi inflammation des racines des dents de devant de la mâchoire supérieure. Le mécanisme de la maladie est le même: des agents pathogènes à travers les canaux minces par lesquels les sinus sont connectés au nez, ou à travers le tissu osseux de la mâchoire pénètrent dans les sinus maxillaires. Le corps commence à produire des lymphocytes - des cellules spéciales du système immunitaire conçues pour neutraliser les micro-organismes dangereux. Dans les sinus, le mucus s'accumule, qui s'écoule à travers les canaux dans le nez. Si le mucus obstrue les canaux, il s'accumule dans les sinus, commence à exercer une pression sur les parois, provoquant encore plus d'inflammation.

Si le mucus quitte le site de l'inflammation sans barrières, la maladie disparaît sans complications. Lorsque les canaux sont bloqués, les problèmes commencent:

  • fièvre;
  • difficulté à respirer;
  • au toucher, la mâchoire supérieure autour du nez fait mal;
  • une personne ne dort pas bien la nuit;
  • malaise, fatigue;
  • la capacité de travail diminue;
  • visage enflé.

Sinusite chronique

Dans certains cas, l'inflammation des sinus maxillaires prend une forme chronique: en règle générale, cela se produit après une ou plusieurs tentatives de traitement de la sinusite aiguë. L'inflammation chronique des sinus peut être due à la présence d'autres maladies qui ne sont pas associées aux organes ORL ou à des facteurs traumatiques. Les symptômes de l'inflammation disparaissent et s'aggravent périodiquement:

  • la température corporelle ne dépasse pas 38 degrés;
  • les maux de tête apparaissent et disparaissent lorsque la tête est inclinée;
  • des nuances jaunes, jaune-vert coulent du nez;
  • l'odorat s'aggrave - le patient ne ressent pas l'odeur de la nourriture;
  • gonflement constant du visage;
  • sans raison, les larmes vont et la conjonctivite apparaît.

Sinusite purulente

La sinusite purulente est une complication causée par un traitement inapproprié ou une tentative de traiter indépendamment les formes aiguës de la maladie. La cause de la maladie est le plus souvent le rhume, les maladies infectieuses et virales qu'une personne n'a pas guéri ou n'a pas souffert «sur ses pieds». La sinusite purulente provoque des accumulations de bactéries pathogènes dans les sinus maxillaires. Le principal danger de cette maladie est la possibilité de dommages au tissu osseux du visage, cela compliquera sérieusement le traitement et l'étirera pour une durée indéterminée.

Sinusite bilatérale

La plus grave est une sinusite bilatérale qui fuit et qui peut être traitée - inflammation simultanée de la membrane muqueuse dans les sinus situés des deux côtés du nez. La cause de la maladie est le plus souvent des micro-organismes qui ont pénétré dans les sinus par la cavité buccale ou les organes respiratoires, affectés par des agents pathogènes - bactéries, champignons et virus. Plus souvent, la sinusite bilatérale se manifeste sous forme aiguë, se transformant en chronique avec un traitement inefficace.

La maladie est facilement diagnostiquée par les symptômes suivants:

  • intoxication de tout l'organisme: forte augmentation de la température, vomissements, douleurs articulaires et musculaires;
  • léthargie, apathie, handicap;
  • gonflement du visage des deux côtés;
  • douleur du sinus maxillaire en palpant avec les doigts;
  • larmoiement accru;
  • la libération d'un grand nombre de morve.

Sinusite allergique

Les personnes souffrant d'une réaction négative du système immunitaire de l'organisme à des stimuli externes sont affectées par une sinusite allergique: pollen, poussière, peluches de peuplier et même eau. L'allergène, pénétrant dans les sinus, provoque une production accrue de globules blancs qui, s'accumulant dans les sinus, obstruent les canaux et enflamment la muqueuse.

Pour la sinusite allergique sont caractéristiques:

  • maux de tête;
  • faiblesse et apathie;
  • douleur dans les yeux et les pommettes;
  • augmentation de la température;
  • obstruction nasale.

Sinusite catarrhale

La sinusite catarrhale touche le plus souvent les enfants et les adolescents. Elle survient après que des bactéries nocives pénètrent dans les sinus maxillaires, lorsque les muqueuses de la cavité nasale gonflent. Dans le même temps, le canal se rétrécit à travers lequel le mucus est évacué. La sinusite catarrhale est la forme d'inflammation la plus légère qui, avec un traitement rapide, passe rapidement et sans conséquences. Les personnes qui ont eu une sinusite catarrhale notent:

  • manque d'appétit;
  • gonflement des paupières, du visage;
  • décoloration de la morve;
  • température élevée;
  • l'apparition de maux de tête et une sensation de pression autour du nez;
  • courbatures, douleurs musculaires.

Sinusite polypeuse

La sinusite polypeuse se développe lorsque des polypes apparaissent dans les sinus nasaux qui bloquent les canaux pour éliminer le mucus des sinus. Polypes dans les sinus - excroissances douloureuses anormales qui apparaissent sur la muqueuse à la suite d'une division cellulaire rapide. Les médecins n'ont pas déterminé la cause exacte de la formation de polypes, estimant qu'ils apparaissent comme le résultat de l'influence d'un ou plusieurs facteurs négatifs: hérédité, blessures, maladies virales ou bactériologiques.

Les patients se plaignent de signes caractéristiques de la plupart des formes de sinusite: fièvre, écoulement de morve; détérioration de l'état général, émoussement du goût et de l'odeur, congestion nasale.

Sinusite odontogène

Les maladies dentaires affectent la santé des organes ORL, la preuve en est la sinusite odontogène, qui apparaît chez les personnes qui ne surveillent pas leurs dents. Les racines des 4e, 5e et 6e dents de la mâchoire externe sont très proches des parois des sinus maxillaires ou poussent à l'intérieur. La maladie dentaire, affectant la couronne dentaire et la racine, infecte la membrane muqueuse des sinus, "libérant" du pus dans le sinus. Le mucus, s'accumulant dans le sein, obstrue le canal - une sinusite se développe.

Causes d'occurrence

Les sinus maxillaires sont une barrière naturelle contre les infections, les agents pathogènes et d'autres facteurs négatifs qui sont dans l'air.Par conséquent, la principale cause de la sinusite est d'avoir des infections, des allergènes et des champignons sur la muqueuse. Les agents responsables des processus inflammatoires peuvent pénétrer dans les sinus maxillaires par le sang.

L'affaiblissement du système immunitaire humain peut aggraver le travail des muqueuses: les raisons de l'attribution d'un nombre insuffisant de leucocytes sont les maladies constantes du rhume, le SRAS, la rhinite, les réactions allergiques, le traitement inapproprié des maladies.

Une personne peut être porteuse de staphylocoques, un type de bactérie nocive qui, pendant un certain temps, ne peut pas nuire à son propriétaire: l'immunité y fait face avec succès. Dès que la défense immunitaire s'affaiblit, le staphylocoque commence son travail destructeur.

Les principales causes de sinusite peuvent être identifiées:

  • lésions des sinus maxillaires qui violent la membrane muqueuse;
  • remède analphabète ou incomplet pour le rhume ou la maladie catarrhale commune;
  • pénétrer dans le nasopharynx des bactéries, champignons et virus pathogènes;
  • brûlures des muqueuses des sinus avec des produits chimiques nocifs;
  • humidification insuffisante de l'air dans les espaces clos;
  • maladies infectieuses précédentes: infections respiratoires aiguës, grippe;
  • structure irrégulière des organes du nasopharynx;
  • traumatisme physique au septum nasal;
  • l'apparition de néoplasmes (adénoïdes, polypes);
  • réactions allergiques à divers irritants;
  • les maladies du VIH, du SIDA, de la tuberculose;
  • certaines méthodes de traitement (exposition aux radiations);
  • l'apparition de tumeurs malignes et bénignes.

Fait médical: l'une des principales causes de sinusite est l'utilisation fréquente de gouttes pour le traitement de la rhinite. En raison de l'utilisation trop fréquente du médicament dans les sinus, une grande quantité de mucus se forme dans les sinus maxillaires, provoquant une obstruction des canaux dans la cavité nasale.

Symptômes

L'apparition de plusieurs symptômes alarmants séparément ou en même temps devrait alerter le patient: commencer le développement de la sinusite signifie perdre le meilleur moment pour le traitement et gagner de nombreuses complications jusqu'à l'inflammation de la muqueuse du cerveau.

Les sensations de douleur apparaissent le plus souvent dans la zone du nez et autour de lui: le matin, la douleur est plus faible, pire la nuit. La douleur prend un caractère croissant: l'intensité est différente, de quelques jours à quelques heures. Après un certain temps, la douleur cesse d'être ressentie dans des endroits spécifiques et un mal de tête apparaît.

Température

Une augmentation de la température est la réaction du corps à l'apparition d'agents pathogènes qui ont provoqué un phénomène comme l'intoxication générale - l'empoisonnement du corps. Dans la forme aiguë de la maladie, la température monte à 38 degrés et plus. L'évolution chronique de la sinusite peut ne pas provoquer une température élevée ou son augmentation à 37-37,8 degrés. L'indicateur de température est affecté par l'état du système immunitaire, les caractéristiques du corps et l'âge du patient, la présence d'autres maladies.

Morve

Un signe clair de sinusite est une décharge abondante de morve. À différents stades de la maladie, la morve peut changer de couleur:

  • au stade initial de la maladie, la morve blanche est libérée - en cas d'infection, la membrane muqueuse produit activement un fluide protecteur - du mucus d'une teinte blanche ou translucide;
  • le développement de l'inflammation provoque la libération de la morve verte, qui indiquera au médecin que la sinusite est à un stade aigu;
  • l'ajout d'une teinte jaune à la couleur verte indique l'apparition de pus et la nécessité d'une intervention médicale urgente.

Des traces et des caillots sanguins dans la morve sont un signal de danger, indiquant une forme grave de sinusite, qui peut entraîner les conséquences les plus imprévisibles si le traitement n'est pas commencé à temps. Du sang peut apparaître lors d'une lésion du sinus maxillaire, de modifications douloureuses de la membrane et du tissu osseux.

La sinusite se développe sur fond d'autres signes:

  • nez encombré;
  • pression dans le nez, augmentant lorsqu'une personne incline la tête;
  • invalidité;
  • apathie et fatigue;
  • frissons;
  • douleur dans les zones autour du nez, des yeux, des pommettes; gencives;
  • maux de tête d'intensité variable;
  • manque d'appétit;
  • perte de l'odorat et du goût;
  • des larmes apparaissent;
  • mauvaise haleine et nez.

Diagnostique

Un oto-rhino-laryngologiste peut diagnostiquer une sinusite avec une forte probabilité, s'il n'est pas possible d'obtenir une consultation avec un spécialiste, vous devez prendre rendez-vous avec le thérapeute.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de la maladie est effectué en utilisant:

  • antécédents médicaux: analyse des données rapportées par le patient, enregistrements des antécédents médicaux, examen externe du patient, palpation des zones douloureuses du visage;
  • recherche utilisant des méthodes instrumentales - tomodensitométrie et magnétique, rayons X, équipement à ultrasons, biopsie des sinus, endoscopie fibrooptique, diaphanoscopie;
  • tests de laboratoire: sang, écoulement nasal.

Un diaphanoscope, un instrument médical qui "translucide" la mâchoire supérieure, vous permet d'identifier une anomalie dans les sinus. L'extrémité du tube contient une puissante source de lumière - une ampoule très brillante. Dans une pièce spécialement sombre, le médecin insère l'instrument dans la bouche du patient, dirige la lumière vers le palais supérieur et regarde à travers les sinus maxillaires «éclairés».

L'endoscopie à fibre optique est une méthode de recherche dans laquelle le nasopharynx d'un patient est examiné à l'aide d'un endoscope, un appareil optique qui vous permet d'examiner les organes avec leur augmentation. Les endoscopes modernes ont pour fonction d'analyser les tissus et le contenu du nez pour analyse.

Biopsie - pénétration dans les sinus à l'aide d'une aiguille spéciale et prélèvement de mucus pour analyse directement à partir du site de l'inflammation.

Aide de médecins spécialisés

Si le diagnostic révèle des signes de sinusite polypes, le patient devra consulter un immunologiste, un pneumologue et un allergologue pour éviter d'éventuelles complications: le traitement n'est effectué que chirurgicalement. Une consultation allergologue sera nécessaire en cas de sinusite allergique.

Pour le succès du traitement de la forme odontogène de la maladie, l'aide d'un dentiste sera nécessaire: pour éliminer le principal facteur irritant, il sera nécessaire de guérir ou d'enlever les racines des dents affectées.

Traitement

La clé d'un traitement réussi est l'accès rapide à des soins médicaux qualifiés. N'espérez pas que "lui-même passera", n'endurez pas la douleur jusqu'à la dernière - prenez rendez-vous avec un médecin. Les analgésiques que vous pouvez acheter à la pharmacie ne guériront pas la maladie - ils soulageront simplement la douleur.

Thérapie

Le traitement de la sinusite aiguë consiste à éliminer le gonflement de la muqueuse des sinus et à libérer les canaux pour le passage du mucus: le médecin prescrit des médicaments vasoconstricteurs d'action locale, par exemple la naphazoline. Le patient prend le médicament pendant pas plus de 5 jours. Afin de faire baisser la chaleur, divers médicaments antipyrétiques sont prescrits, si le patient continue des maux et des douleurs musculaires, d'autres signes d'intoxication - des antibiotiques d'action générale ou locale sont prescrits.

La tâche principale dans le traitement de la sinusite chronique est d'éliminer les causes: maladies ORL non traitées, maladies dentaires, septum nasal anormalement fusionné, adénoïdes. Si la maladie s'aggrave, les exacerbations sont supprimées avec des médicaments vasoconstricteurs localisés..

Pour nettoyer les sinus, un lavage est utilisé, que les médecins appellent le «coucou»: un patient allongé sur le dos reçoit une injection de solution désinfectante par les voies nasales. La procédure a obtenu son nom en raison de la demande du médecin effectuant la procédure de répéter le mot "ku-ku" - cela est fait pour que la solution ne pénètre pas dans les voies respiratoires. La sensation de la procédure - comme par immersion dans l'eau avec une lente "inhalation" d'eau.

Physiothérapie

Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites pour les patients ayant progressé dans le traitement: les canaux sinusaux sont propres, la température a baissé. L'une de ces méthodes est le chauffage: il s'effectue à l'aide d'une lampe bleue. Le réchauffement et l'inhalation peuvent être effectués indépendamment à la maison, en respirant sur une casserole de pommes de terre, en les couvrant d'une couverture ou en appliquant un œuf à la coque sur la zone proche du nez..

La spéléothérapie est utile pour les patients qui se remettent d'une sinusite - traitement de l'air avec des mines de karst ou de sel, des grottes: il n'y a pas de micro-organismes dans cet air, il est saturé de dioxyde de carbone.

Chirurgie

Les méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées pour traiter les formes avancées de sinusite, ainsi que pour éliminer les polypes et autres néoplasmes..

Une ponction ou une ponction du sinus se fait avec une aiguille spéciale pour le diagnostic et l'extraction des masses purulentes..

La gyrotomie est une opération chirurgicale pour ouvrir les sinus pour les nettoyer des corps étrangers, les accumulations de pus, élargir le canal ou créer un moyen supplémentaire pour éliminer le mucus. La gyrotomie est prescrite:

  • avec des formes sévères d'inflammation purulente;
  • lors de la détection des polypes, prolifération des tissus de la muqueuse des sinus;
  • pour enlever des parties des racines des dents, des obturations.

Faire ou ne pas faire?

Lors de la prescription du traitement, le médecin prend bien entendu en compte les souhaits du patient et prescrit un traitement conservateur à la moindre occasion d'éviter les interférences. Cependant, il vaut la peine d'écouter les conseils persistants d'un spécialiste pour effectuer une ponction sinusale. La peur d'une crevaison est le plus souvent basée sur des histoires d'horreur d'un ami, d'une connaissance ou d'un parent: "J'ai eu cinq fois", "le trou n'a pas guéri pendant un mois, bien que le médecin ait dit qu'il se développerait en trois jours".

Dans la plupart des cas, l'opération de ponction des sinus maxillaires se déroule sans complications, et la plaie guérit après une autre semaine, selon le corps humain. La ponction permettra au médecin de poser un diagnostic plus précis, de nettoyer rapidement et en temps opportun le sinus, d'enlever le pus, d'accélérer la guérison.

La prévention

Afin d'éviter l'inflammation dans les sinus, vous devez suivre quelques règles simples:

  • guérir complètement le nez qui coule, le rhume, les maladies virales et microbiennes;
  • surveiller attentivement l'hygiène dentaire, consulter un dentiste en temps opportun en cas de carie et de maladie des gencives;
  • éviter d'être dans des pièces poussiéreuses et enfumées;
  • si possible, évitez les sources d'allergies, visitez un allergologue, prenez des antihistaminiques prescrits par un médecin;
  • manger plus de légumes et de fruits frais, acheter à la pharmacie et prendre des complexes de vitamines pour maintenir l'immunité naturelle;
  • dans le même but, vous pouvez commencer à tempérer - progressivement, sans extrêmes, comme verser de l'eau froide dans le gel hivernal;
  • éviter tout contact avec des personnes malades ou utiliser des masques médicaux;
  • au cas où un membre de la famille tombe malade - donnez-lui des plats séparés, une serviette;
  • N'abusez pas des gouttes de rhinite;
  • boire plus d'eau;
  • rincez-vous le nez avec une solution de sel de mer ou en utilisant des sprays nosal spéciaux.

Les personnes sujettes à la maladie de la sinusite ont besoin de moins pour être dans l'air froid, pour éviter de nager dans les piscines avec de l'eau chlorée, irritant la membrane muqueuse des sinus.

Si une personne a déjà attrapé un nez qui coule, le rinçage avec une solution saline est un bon moyen d'empêcher le colmatage des sinus. Utilisez les recettes des grands-mères: instiller dans les narines des solutions de teintures de camomille, calendula - destructeurs naturels des sources de la maladie.

Référence: il est impossible de réchauffer les sinus avec une sinusite aiguë par eux-mêmes: la température élevée ne fait que "stimuler" le développement de la maladie et complique le traitement ultérieur.

La structure et l'emplacement des sinus maxillaires - symptômes de maladies, diagnostic et traitement chez les enfants ou les adultes

Dans la rhinite chronique, une maladie appelée "sinusite" se développe, qui s'accompagne du remplissage des sinus maxillaires avec du contenu muqueux. Une maladie caractéristique est caractérisée par une évolution prolongée. Le traitement de la pathologie peut être conservateur, mais les médecins n'excluent pas une intervention chirurgicale. La maladie nécessite une consultation et la participation d'un oto-rhino-laryngologiste.

Quel est le sinus maxillaire

Cette structure du système respiratoire est également appelée cavité maxillaire. Il est structurellement divisé en droite et gauche. Une telle cavité d'air contient une membrane muqueuse constituée de terminaisons nerveuses, de plexus vasculaires, de glandes muqueuses et remplit une fonction respiratoire et protectrice. Lors de la pénétration dans les sinus maxillaires d'agents pathogènes dangereux et de microbes pathogènes, il existe un processus inflammatoire qui a un besoin urgent de traitement antibiotique.

Anatomie

Les sinus maxillaires sont des cavités appariées, sont présents sur le côté droit et gauche. Structurellement, il y a les composants suivants: deux sinus frontaux au-dessus de l'orbite, le même nombre de sinus ethmoïdes pour séparer la cavité nasale du cerveau, anastomose du sinus sphénoïde, une cavité sphénoïde, anastomose du sinus maxillaire. Le processus inflammatoire peut affecter n'importe quelle partie du système respiratoire, entraînant une perturbation de la respiration, tandis que les fonctions du système immunitaire sont affaiblies. Les maladies surviennent dans l'enfance et à l'âge adulte, nécessitent une participation médicale en temps opportun.

Emplacement

Des photos de patients sur des forums médicaux sur Internet montrent clairement à quoi ressemble le sinus maxillaire, où il se trouve. Une structure caractéristique se trouve au-dessus des molaires de la mâchoire supérieure, tandis qu'elle a des parois supérieure, inférieure, antérieure, médiale et postérieure, des cils de l'épithélium pour remplir la fonction de transport. Étant donné que la membrane muqueuse contient un nombre minimum de nerfs, de cellules caliciformes, de vaisseaux sanguins, il n'y a pas de douleur avec sinusite, la maladie au stade initial se déroule sous une forme asymptomatique.

Les fonctions

Sachant où se situe le sinus maxillaire, il est nécessaire de savoir en détail pourquoi une telle structure est nécessaire, quelles fonctions sont caractérisées. Cela prouve une fois de plus qu'il est nécessaire de prendre des mesures préventives à temps, d'accorder une attention particulière déjà aux premiers symptômes d'une maladie désagréable, par exemple, si un nez qui coule ou un écoulement de liquide suspect, le mucus des voies nasales apparaît soudainement. L'action des sinus maxillaires dans le système respiratoire est la suivante:

  1. Du son. Amplification vocale.
  2. Barorécepteur. Augmenter la sensibilité des sens à la pression environnementale.
  3. De construction. Donner à l'os frontal une forme spéciale.
  4. Protecteur. Grâce aux cils de l'épithélium, l'élimination rapide de la flore pathogène est assurée..
  5. Tampon. Protection de l'os du visage contre les blessures, les chocs et autres dommages mécaniques.

Inflammation des sinus

Avec les allergies ou la pénétration de la flore pathogène, un processus inflammatoire des sinus maxillaires est observé, qui est le principal symptôme d'une maladie désagréable du système respiratoire. S'ils ne sont pas traités à temps, les symptômes désagréables augmentent rapidement, les complications plus graves pour le système respiratoire et l'ensemble de l'organisme ne sont pas exclues. Le patient doit être attentif à la congestion nasale et au pus dans les sinus. C'est ainsi que se développe une sinusite aiguë, nécessitant un examen immédiat.

Le mécanisme du processus inflammatoire dans la sinusite a la forme suivante: sous l'influence d'une infection pathogène dans les sinus maxillaires, il y a une détérioration de l'écoulement du mucus et de l'afflux des sinus. À la suite de ce déséquilibre, la stagnation du liquide commence, la formation de mucus avec son excrétion difficile supplémentaire. Les sinus maxillaires se remplissent encore plus. Dans ce cas, le mucus s'épaissit progressivement, des masses purulentes dangereuses se forment, un assombrissement total des sinus maxillaires est possible. Bientôt, un adulte ou un enfant remarque que les sinus sont douloureux et un traitement rapide est requis.

Les causes de la sinusite

Avant d'utiliser des méthodes officielles ou alternatives de soins intensifs, il est important de comprendre l'étiologie du processus pathologique et d'éliminer le facteur pathogène de la sinusite. En fait, il s'agit d'un nez qui coule interne qui perturbe la respiration, mais ne sort pas à l'extérieur. Les principales causes de pathologie sont l'augmentation de l'activité des streptocoques, des staphylocoques, des infections fongiques, d'autres micro-organismes nuisibles et des allergènes. Si vous ne faites rien, la maladie prend une forme chronique - elle n'est pas traitée.

Les facteurs suivants de l'organisme et de l'environnement peuvent devenir des conditions préalables au développement de la sinusite:

  • immunité affaiblie;
  • courbure physiologique de la cloison nasale;
  • mauvaises habitudes;
  • hypothermie prolongée du corps;
  • réaction allergique;
  • rhinite chronique, amygdalite, stomatite;
  • sports nautiques;
  • absence de traitement rapide des infections virales respiratoires aiguës, des infections respiratoires aiguës;
  • développement saisonnier de la maladie;
  • prédisposition génétique;
  • infection microbienne par des gouttelettes en suspension dans l'air.

Panneaux

Si les sinus maxillaires sont enflammés, le patient ne peut pas respirer complètement. Les signes d'une pathologie caractéristique le soir, pendant le sommeil, se développent particulièrement. Afin de restaurer le travail de l'organe sensoriel affecté, il est nécessaire de subir un examen détaillé, sans faute d'effectuer une radiographie pour visualiser le foyer de la pathologie. Pour collecter des données sur l'anamnèse, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes de sinusite suivants:

  • crises de migraine plus fréquentes;
  • mauvaise haleine et nez;
  • gonflement des oreilles, du visage, du cou;
  • douleur de la muqueuse nasale;
  • sécrétion de mucus de contenu purulent ou liquide;
  • faiblesse générale, passivité;
  • augmentation de la température corporelle;
  • troubles respiratoires;
  • diminution de l'appétit, durée de la phase de sommeil;
  • congestion nasale prolongée.

Formes de sinusite

Dans chaque cas clinique de sinusite, il y a une accumulation accrue de mucus, qui remplit les sinus maxillaires, perturbe la respiration habituelle. Le traitement est administré en fonction de la nature de la pathologie, de l'étiologie et de la modification. Dans ce dernier cas, les oto-rhino-laryngologistes distinguent les formes de sinusite suivantes, qui sont également prédominantes dans l'enfance et à l'âge adulte:

  1. La sinusite aiguë s'accompagne d'un saut de température, de douleurs sous les yeux, d'une congestion nasale, de mucus des voies nasales.
  2. La sinusite chronique se caractérise par une augmentation des symptômes désagréables la nuit, la présence d'une forte toux, une rhinite récurrente.
  3. La sinusite purulente s'accompagne de la formation de pus, qui remplit d'abord les cavités purulentes, puis ressort.
  4. La sinusite catarrhale est caractérisée par la formation de contenu gris dans les cavités maxillaires avec une excrétion supplémentaire.

Traitement

Si les sinus maxillaires sont remplis de mucus, il est important de commencer le traitement en temps opportun, mais effectuez d'abord une radiographie. Lors de la visualisation de la zone touchée, le médecin traitant recommande de prendre des antibiotiques pour l'extermination productive de la flore pathogène, d'autres médicaments pour soulager les symptômes désagréables de la sinusite, des procédures physiothérapeutiques pour restaurer les tissus affectés, les fonctions habituelles de l'organe sensoriel. Dans les tableaux cliniques complexes, la chirurgie est appropriée.

Préparations médicales

L'approche du problème de santé émergent est complexe, elle comprend plusieurs groupes pharmacologiques pour soulager l'état général du patient clinique. Le schéma de la thérapie conservatrice dépend de l'étiologie du processus pathologique, n'exclut pas l'utilisation de médicaments antibactériens. Pour éliminer de manière productive les sensations désagréables, les médecins proposent les médicaments suivants, selon la catégorie d'âge du patient:

  • sprays vasoconstricteurs et gouttes si les sinus maxillaires ont le temps de gonfler: Otilin, Nazivin, Nazonex, Rinazolin, Fornos;
  • des antibiotiques pour exterminer la flore pathogène et soulager l'état général du patient: Augmentin, Azithromycin, Amoxiclav, Cephalosporin;
  • antihistaminiques pour supprimer les symptômes d'allergies: Cetrin, Suprastin, Tavegil, Supradin, L-cet.

Lavage des sinus maxillaires à la maison

Les procédures physiothérapeutiques à domicile complètent les méthodes de traitement conservatrices. Par exemple, pour laver les voies nasales, vous pouvez utiliser des médicaments spéciaux, notamment Aquamaris, Humer, Marimer, Aqualor. Comme alternative à ces traitements coûteux, il est recommandé d'utiliser une solution d'eau salée préparée à la maison.

Vous devez commencer la procédure en achetant une seringue épaisse sans aiguille, qui doit d'abord être remplie d'une composition saline, puis diriger le flux dans un passage nasal. Gardez la tête inclinée. Le fluide pénètre dans une narine, se déverse de l'autre. Les manipulations sont similaires avec le deuxième passage nasal, soulageant qualitativement les sinus maxillaires du contenu purulent. Au lieu de solution saline, vous pouvez utiliser des compositions avec l'ajout d'huiles essentielles, par exemple, l'eucalyptus.

Échauffement

Les procédures à l'eau à des températures élevées traitent avec succès les sinus maxillaires enflammés. La vapeur, pénétrant dans les ouvertures rétrécies, soulage de manière productive l'inflammation, dilate les parois vasculaires, normalise la respiration altérée, assure un nettoyage de haute qualité du mucus, produit de phénomènes stagnants. La période de rémission tant attendue se produit, les nuits se calment, la phase de sommeil se prolonge. Vous pouvez faire bouillir une composition de sel ou de pomme de terre, l'utilisation de solutions alcalines est autorisée. Pour améliorer la circulation sanguine locale, il est autorisé d'utiliser le "Star".

Instillation

La sinusite jouxte un nez qui coule prolongé.Par conséquent, aux premiers symptômes d'un tel malaise, il est démontré qu'il achète des gouttes ou des vaporisateurs vasoconstricteurs dans une pharmacie. Utilisez selon les instructions, avant de commencer le cours, assurez-vous de consulter votre médecin. Les médicaments suivants ont fait leurs preuves dans une direction donnée: Vibrocil, gouttes avec du menthol ou de l'huile d'olive.

Remèdes populaires

Vous pouvez traiter avec succès les sinus maxillaires en utilisant des méthodes de médecine alternative, par exemple, faire deux tampons de coton identiques, les humidifier avec de l'huile d'olive avec quelques gouttes de propolis ou du jus d'aloès frais, puis placer une turunda maison dans chaque passage nasal pendant 15-20 minutes. L'inflammation des conduits passe après la première procédure, cependant, les médecins recommandent fortement de consolider le résultat. Remèdes populaires bien éprouvés:

  1. Pressez le jus d'aloès et la chélidoine. Prenez les ingrédients en proportions égales, ajoutez la même quantité de miel liquide, mélangez. Goutter dans chaque narine de 5-7 gouttes le matin et le soir - 10 jours.
  2. Faites chauffer l'eau dans une casserole, puis versez la moitié du flacon de teinture de propolis dans le liquide. Remuer, couvrir. Après quelques minutes, couvrez votre tête avec une serviette, ouvrez le couvercle et respirez vigoureusement avec des fumées cicatrisantes.

Prévention de l'inflammation des sinus maxillaires

Pour éviter le processus inflammatoire, vous devez être vigilant sur votre propre santé, prendre régulièrement des vitamines et renforcer l'immunité. Les mesures obligatoires pour la prévention de la sinusite sont les suivantes:

  • éviter une hypothermie prolongée;
  • fournir une hygiène de haute qualité des voies nasales;
  • le plus souvent pour être au grand air, bien manger;
  • éviter tout contact étroit avec des personnes malades;
  • maintenir un niveau sain de vitamines;
  • traiter les rhumes en temps opportun, le SRAS, l'ARI.

Traitement de la sinusite

La sinusite est une inflammation du sinus maxillaire, qui est nommée par le sinus maxillaire du nom du médecin qui l'a décrit en premier le médecin anglais ORL. Il est relié à la cavité nasale par des ouvertures de sortie étroites (anastomoses) de seulement 1 à 3 mm de diamètre (légèrement plus grand que le diamètre de la tige du stylo plume). L'inflammation de la cavité nasale provoque un œdème, et l'œdème bloque rapidement ces mêmes fistules. En conséquence, le sinus maxillaire se ferme initialement partiellement, et si le traitement n'est pas commencé à temps, il s'avère être complètement bloqué. Les globules blancs se précipitent dans le sinus bloqué pour combattre l'inflammation. Du cours de biologie de l'école, tout le monde, à coup sûr, se souvient que leur tâche est de détruire l'infection. Commence alors la sinusite catarrhale aiguë. Si le traitement est démarré correctement à ce moment, le risque que la sinusite ne devienne pas purulente est très élevé.

Sinusite purulente: traitement et diagnostic approprié

Le nombre de bactéries étrangères peut être énorme, puis en réponse, le corps produit le même nombre énorme de leucocytes (diagnostiqué avec un symptôme tel que la leucocytose). Une ESR accrue (vitesse de sédimentation des érythrocytes) et un nombre de globules blancs significativement plus élevé que d'habitude dans un test sanguin général montreront au médecin l'état du sang soi-disant enflammé.

Mais il arrive aussi que les globules blancs ne parviennent pas à vaincre l'infection et meurent. Le pus est formé - une accumulation de globules blancs morts. Il s'agit alors d'une sinusite purulente - le traitement doit être immédiat et correct.

Lorsque les masses mucopurulentes ne peuvent pas sortir des sinus maxillaires, elles commencent à «errer». Toute personne sensée comprendra - il est temps à la clinique ORL. Il vaut mieux ne pas plaisanter avec une inflammation purulente qui s'évase près du cerveau! Besoin de voir un docteur.

Complications de la sinusite

La méningite rhinogène secondaire (inflammation des méninges) est peut-être la conséquence la plus dangereuse de la maladie. Mais d'autres complications intracrâniennes rhinogéniques ne sont pas non plus les meilleures acquisitions de la vie..

Dès qu'il y a suspicion de maladie, besoin urgent de consulter un médecin expérimenté.

Comment reconnaître la sinusite: symptômes

Le premier signe de sinusite est un nez constamment bouché. Habituellement, la congestion est ressentie plus fortement du côté de l'inflammation. Avec bilatérale - des deux côtés. Des nausées peuvent apparaître..

Un autre symptôme est la pression dans le nez. Souvent - douleur dans les joues, ainsi qu'au bas de l'orbite. Le patient peut ressentir une pression dans les globes oculaires et les paupières inférieures. Le matin, la douleur est généralement invisible, mais elle devient très sensible le soir. En raison d'une localisation floue, il semble parfois au patient que la raison soit simplement un mal de tête. La douleur dans le sinus maxillaire dans la perception d'une personne peut être transférée aux dents de la mâchoire supérieure.

Un signe commun de sinusite est un gonflement des joues et des paupières inférieures. Et parfois du côté de l'inflammation - et du haut.

Un écoulement jaune et vert avec une odeur désagréable est un autre signe d'inflammation..

Le thermomètre affiche généralement jusqu'à 38 ° C et plus. Mais la température subfébrile (37,1–37,5 ° С) avec sinusite n'est pas un signe rare. Cela se produit plus souvent avec une maladie chronique..

La fatigue et la perte d'appétit sont également des symptômes. Chez les patients en raison d'une faiblesse générale, d'une performance généralement réduite et d'un sommeil agité perturbant.

Facteurs provoquant une sinusite

Les personnes dont le septum nasal est déformé risquent de tomber malades. La concha nasale inférieure hypertrophique (élargie) contribue également au développement de la sinusite, car elle ferme la sortie de l'anastomose. D'autres changements anatomiques dans la cavité nasale peuvent également provoquer la maladie..

Diverses formations, ce que les médecins ORL eux-mêmes appellent généralement «tissus plus»: les polypes dans la cavité nasale et les sinus paranasaux, les formations kystiques et d'autres excroissances augmentent également le risque de sinusite.

Une défense immunitaire locale affaiblie en raison d'une maladie passée, d'allergies et de maladies auto-immunes peut également contribuer au développement d'une sinusite.

Des facteurs environnementaux peuvent également provoquer le développement de cette maladie: contamination gazeuse, conditions de travail néfastes, poussières, etc..

Comment traiter la sinusite?

Même à partir de ce qui précède, on peut voir que les facteurs de la maladie diffèrent, respectivement, le cours de la récupération est sélectionné individuellement. Mais la première tâche du médecin est toujours de «déboucher» les anastomoses sinusales fermées par un œdème, afin d'assurer la possibilité d'écoulement de mucus et de pus.

Traitement moderne de la sinusite sans ponction

Pour traiter la sinusite sans ponction, ils effectuent une antibactérienne et probiotique «douce», c'est-à-dire qu'ils utilisent, pour ainsi dire, des antibiotiques de force moyenne. Parmi les probiotiques, la normoflorine, le linex, le bion-3 et d'autres sont le plus souvent utilisés. Prescrire des médicaments pour soulager l'œdème, ainsi qu'un effet vasoconstricteur. Utilisez des émollients pour restaurer la muqueuse nasale. Il peut s'agir de pinosol, euphorbium compositum, etc. Pour restaurer la muqueuse, le sinupret est le plus souvent utilisé. Pour débarrasser le corps des germes et des masses enflammées, les sinus paranasaux sont lavés avec aqualor, dauphin, aquamaris (au choix du médecin et, bien sûr, en fonction de la tolérance du patient), octenisept, dioxidine, miramistine et autres antiseptiques sont utilisés.

Le "coucou" (lavage de tous les sinus paranasaux) est prescrit comme procédure d'extraction des masses mucopurulentes, ainsi que pour le traitement antiseptique et antibactérien de la cavité nasale et du nasopharynx.

Physiothérapie

Ainsi, la tâche principale est résolue - le pus des sinus est retiré! Le moment est venu de soutenir les procédures. A cet effet, des séances efficaces de laser infrarouge et de thérapie vibroacoustique, ainsi que la quartzisation de la muqueuse des voies nasales (OVNI).

Voie chirurgicale

Au début de la maladie, vous ne pourrez plus traiter avec des médicaments seuls. Ensuite, ils font une crevaison. Ou, en termes médicaux, la ponction du sinus maxillaire. Le but est le même: extraire les sécrétions mucopurulentes et délivrer des médicaments dans la zone enflammée.

La ponction du sinus maxillaire est une procédure de diagnostic médical. Elle est réalisée dans les cas où il est difficile de déterminer le type de sinusite, ou en cas de doute sur la cause de la maladie du patient.

Avec tout l'équipement moderne parfait, il y a des situations où les résultats des études, les plaintes des patients et l'histoire de la maladie se contredisent. Cela aidera le médecin à comprendre quel est le problème, et seule la ponction mettra tous les points sur le «i».

Copains! Un traitement rapide et approprié assurera votre récupération rapide.!

Malgré les craintes des patients, la ponction avec une aiguille Kulikovsky est la technique la plus efficace, et c'est pourquoi elle est utilisée plus souvent que les méthodes non chirurgicales.

Après avoir posé un diagnostic, le médecin ORL informe le patient en détail de la maladie et des options de traitement, mais le patient devra décider de faire ou non une ponction..

Cathéter pour sinus JAMIC: est-ce une panacée?

Je dirai tout de suite, pas une panacée. Mais la méthodologie présente également des inconvénients. Et hélas, assez substantiel.

  1. Un cathéter YAMIK ne peut pas être stérilisé dans une enceinte à chaleur sèche - il fondra simplement. L'autoclavage est difficile, mais possible. Après l'autoclavage, les propriétés du caoutchouc changent, il devient moins élastique, le ballon lui-même colle souvent et cela rend le lavage ultérieur difficile. Une autre méthode de stérilisation est une solution antiseptique puissante. Mais si vous en faites trop avec sa concentration, la coque du ballon peut devenir plus mince et le ballon peut éclater pendant la procédure. Une explosion d'une balle dans le nasopharynx est douloureuse et inattendue, et il est impossible de porter plainte au médecin: une infirmière de cabinet ou de pansement stérilise les instruments.
  2. Une procédure YAMIK est effectuée - d'un côté enflammé. Avec une inflammation bilatérale, vous devrez effectuer une seconde manipulation complète.
  3. Le cathétérisme YMIK n'est pas efficace ou, plus correctement, difficile à réaliser pour les patients avec un septum nasal incurvé.
  4. Parfois, un cathéter YAMIK, en raison d'un fort contact avec la muqueuse de la cavité nasale, déchire la muqueuse nasale et provoque des saignements graves et mal arrêtés. Le problème d'anticipation du nez est résolu assez rapidement, mais si les sections arrière de la cavité nasale sont «dépliées», alors tout est beaucoup plus compliqué.
  5. Le lavage des sinus JAMIC se produit en raison du mouvement saccadé du liquide, qui crée le piston d'une seringue en plastique (de manière propulsive). En conséquence, il n'est pas nécessaire de parler de l'entrée exacte du médicament dans le sinus maxillaire enflammé.
  6. Il y a un risque de contamination des sinus voisins sains du côté du lavage avec des masses purulentes, car le pus peut également y arriver sous pression. Mais rincer uniquement la technique des sinus enflammés, hélas, ne permet pas.
  7. Oui, il n'y aura pas de crevaison. Mais l'augmentation du volume du ballon dans le nasopharynx est suffisamment douloureuse pour que les patients regrettent de ne pas avoir accepté une ponction. Sinon, c'est impossible - vous devez créer une certaine pression pour le lavage.
  8. Il est impossible de rincer vos sinus en une minute (plus précisément, vous pouvez, bien sûr, mais négligemment). Une procédure de qualité prend environ 10 à 15 minutes. Sinon, ce n'est pas efficace. Et pendant tout ce temps, le patient gémit de douleur. Malgré l'anesthésie. La technique de l'anesthésie complète, hélas, ne fournit pas.
  9. Avec un septum nasal incurvé, le cathéter YAMIK est parfois inséré avec une pince. Ça fait mal aussi. Et le cathéter peut être déchiré.
  10. Et un autre détail important: le coût des médicaments et des instruments médicaux. Avec cette procédure, le patient devra payer pour le cathéter YAMIK lui-même, pour l'anesthésie et pour le lavage. Si l'inflammation est bilatérale, il y aura alors deux manipulations: deux séries de médicaments, deux anesthésies, une réduction bilatérale de la muqueuse et un lavage bilatéral. Coûteux. Deux fois plus longtemps. Et ça fera trop mal deux fois.

YAMIK, bien sûr, n'est pas une crevaison, mais pas une panacée. Mais le patient, après avoir lu la publicité médicale, ne commence à comprendre cela qu'au cours de la procédure elle-même, alors qu'il est déjà nécessaire de supporter, pour que le médecin achève l'affaire. Et puis il regrette de ne pas avoir écouté le médecin.

Alors, comment traiter la sinusite? Il y a une réponse! Complètement!

Pour soigner la sinusite avec parcimonie et efficacité, il est préférable d'appliquer une technique globale. Son sens général est de combiner un traitement médicamenteux avec des procédures physiothérapeutiques et un lavage des sinus en utilisant la méthode des fluides en mouvement («coucou»). Ponction - en dernier recours.

Le cours global de la récupération sera le suivant:

  • éliminer l'enflure de la muqueuse nasale dans son ensemble;
  • éliminer l'œdème des muqueuses dans la zone d'anastomose;
  • nous effectuons la procédure de lavage sous vide des sinus paranasaux - «coucou»;
  • après avoir lavé la muqueuse nasale, lorsque la muqueuse nasale est devenue propre, nous irriguons la cavité du nasopharynx avec un antiseptique - dioxidine;
  • nous effectuons une séance de thérapie au laser infrarouge (le laser supprime l'œdème et l'inflammation de la muqueuse nasale);
  • nous effectuons un effet ultraviolet sur la cavité nasale (quartzisation). UFO tue les microbes dans la cavité nasale, stérilise et sèche les muqueuses;
  • nous effectuons une séance de thérapie vibro-acoustique (la vibro-acoustique est similaire à l'échographie. L'appareil fonctionne à différentes fréquences. Les capteurs se tiennent sur la peau dans la projection des sinus maxillaires et agissent directement sur le sinus à travers l'os, ce qui améliore la microcirculation des tissus et de la circulation capillaire, et l'inflammation dans les sinus diminue).

Chacune de cette méthode et de chaque procédure est étayée par des éléments pathogènes. Un appareil ne peut pas en remplacer un autre. La méthodologie complexe donne d'excellents résultats. Même les enfants à partir de trois ans peuvent bien le tolérer. La dernière option de traitement individualisé dépend de l'intensité du processus inflammatoire, de la quantité de pus, de la durée de la maladie et d'autres facteurs.

Mais, pardonnez-moi, collègues des institutions médicales publiques, très probablement, ils ne réussiront pas à le faire dans une clinique régulière. Selon les histoires des patients eux-mêmes, les événements se déroulent ainsi. Un patient atteint d'une maladie aiguë viendra à la clinique. Et ils lui diront: soit une ponction ici, à la clinique, soit aller à l'hôpital, et les laisser vous y soigner comme ils le souhaitent (très probablement, avec la même ponction), ou écrire un refus de ponction et d'hospitalisation! Ceci est fait de manière à ne pas batifoler et à être en sécurité. Si quelque chose se passe mal, il y aura un procès, et ils demanderont pourquoi ils n'ont pas offert de ponction, les médecins ne peuvent être blâmés pour rien. De plus - l'afflux de patients est important. La tactique est simple: envoyer le patient à l'hôpital - et vous avez terminé! Une approche individualisée et intégrée douce dans la clinique n'est probablement pas proposée. Pour faire un «coucou» à l'hôpital public, le patient ne sera pas interrogé non plus, sans parler de YAMIK. Ils ne sont tout simplement pas là..

Et si cela se produit, prenez rendez-vous. Guérir!

Publications Sur L'Asthme