La sinusite chez les enfants est une inflammation des sinus maxillaires (maxillaires) du nez, que l'on retrouve souvent en pédiatrie. L'incidence de la sinusite a une saisonnalité prononcée - elle augmente fortement au cours de la période automne-hiver, ce qui s'explique par une diminution naturelle de l'immunité du corps des enfants au cours de cette période..

Chez les enfants de moins de 3-4 ans, la sinusite ne se produit pas, cela est dû à des caractéristiques anatomiques liées à l'âge: au moment de la naissance du bébé, les sinus maxillaires sont à leurs balbutiements, leur développement commence après 5-6 ans et dure jusqu'à 10-12 ans. Par conséquent, de 5 à 12 ans, la sinusite chez les enfants est rare, et après 12 ans, leur incidence devient aussi élevée que chez les patients adultes, et est de 10 cas pour 100 personnes.

Causes et facteurs de risque

Les sinus maxillaires communiquent avec la cavité nasale par de petites ouvertures. Si pour une raison quelconque (souvent due à un gonflement inflammatoire de la muqueuse nasale), ces ouvertures sont fermées, les sinus cessent d'être nettoyés et ventilés. Cela crée un environnement favorable à la vie de la microflore pathogène en eux, ce qui provoque le développement du processus inflammatoire dans la membrane muqueuse des sinus.

Les agents responsables de la sinusite chez les enfants sont le plus souvent des virus. Moins souvent (5 à 10% des cas), la maladie est causée par des agents bactériens pathogènes et conditionnellement pathogènes (bacille hémophile, staphylocoques, streptocoques, moraxella), et encore moins souvent - une infection fongique.

Les facteurs de risque de développement d'une sinusite chez l'enfant sont des maladies qui contribuent à la pénétration de l'infection dans le sinus maxillaire ou perturbent sa ventilation normale:

Formes de la maladie

La sinusite chez les enfants peut être catarrhale ou purulente. Dans l'inflammation purulente, l'écoulement purulent ou purulent-muqueux du sinus maxillaire est évacué du sinus maxillaire, et dans la forme catarrhale de la maladie, il est séreux. Le catarrhe de l'inflammation peut passer sous une forme purulente.

Selon la voie d'infection dans le sinus maxillaire, les types de sinusite suivants chez les enfants sont distingués:

  • rhinogénique - les microbes pénètrent dans la cavité nasale; C'est le moyen le plus fréquent;
  • hématogène - une infection avec une circulation sanguine pénètre dans le sinus à partir d'un autre foyer d'infection dans le corps;
  • odontogène - le foyer de l'infection est les dents carieuses de la mâchoire supérieure;
  • traumatique.

L'inflammation du sinus maxillaire peut être simple ou double face.

Par la nature du processus inflammatoire - aigu et chronique.

Les enfants atteints de sinusite chronique sont contre-indiqués en nageant dans les piscines publiques avec de l'eau chlorée.

Selon les changements morphologiques, la sinusite chronique chez l'enfant est:

  • exsudatif (catarrhale ou purulent) - le processus prédominant est la formation d'exsudat (séreux ou purulent);
  • productive (hyperplasique pariétale, atrophique, nécrotique, polypes, purulentes-polypes). Avec cette forme de la maladie, des changements prononcés dans la structure de la membrane muqueuse du sinus maxillaire se produisent (hyperplasie, atrophie, polypes).

En pratique clinique, les plus courantes sont les formes polypes-purulentes et polypes de sinusite chronique.

Symptômes de sinusite chez les enfants

La sinusite aiguë commence par une augmentation soudaine de la température corporelle à 38-39 ° C, accompagnée de frissons. Dans de rares cas, la température corporelle reste dans les limites normales. Les enfants sont préoccupés par les douleurs localisées dans la région de la racine du nez, du front et des os zygomatiques du côté affecté. La douleur peut irradier dans le temple et s'intensifier avec la palpation. Souvent, la douleur prend un caractère diffus, c'est-à-dire qu'elle est perçue comme un mal de tête sans localisation claire.

Du côté de la lésion, la respiration nasale est perturbée, dans un processus bilatéral, les enfants sont obligés de respirer par la bouche.

L'écoulement nasal au début de la maladie est de nature séreuse liquide. Par la suite, ils deviennent verts, troubles et visqueux, sèchent rapidement et forment des croûtes grossières dans la cavité nasale..

Le gonflement de la membrane muqueuse de la cavité nasale entraîne souvent une compression du canal lacrymal. En conséquence, le liquide lacrymal ne peut pas s'écouler dans la cavité nasale et un larmoiement se produit.

Les signes de sinusite chez les enfants sont souvent considérés par les parents comme des manifestations du SRAS. Cependant, l'approche du traitement de ces maladies est différente, il est donc important que le pédiatre examine l'enfant malade et, si nécessaire, l'oto-rhino-laryngologiste.

L'issue d'une sinusite aiguë chez l'enfant peut être la guérison ou la transition de la maladie vers une forme chronique.

Au stade de la rémission dans la sinusite chronique chez les enfants, il n'y a aucun signe de la maladie. Les enfants se sentent en bonne santé et ne se plaignent pas. Avec une exacerbation du processus inflammatoire, des symptômes d'intoxication se produisent (douleurs musculaires, faiblesse, maux de tête, diminution de l'appétit) et la température corporelle monte à des valeurs subfébriles (jusqu'à 38 ° C). La quantité d'écoulement nasal augmente.

Chez les enfants de moins de 3-4 ans, la sinusite ne se produit pas, cela est dû à des caractéristiques anatomiques liées à l'âge: au moment de la naissance, les sinus maxillaires sont à leurs balbutiements, leur développement commence après 5-6 ans et dure jusqu'à 10-12 ans.

Si pendant l'exacerbation de la sinusite chronique il y a une violation de l'écoulement du sinus maxillaire, un mal de tête se produit. Il a un caractère éclatant ou oppressant et est localisé "derrière les yeux". L'intensification de la douleur est facilitée par une pression sur les yeux et les pommettes, levant les yeux. En position couchée, l'écoulement du sinus maxillaire s'améliore, et donc l'intensité des maux de tête s'affaiblit.

Un autre symptôme de sinusite chronique chez les enfants est une toux qui survient la nuit et ne répond pas au traitement traditionnel. L'apparition d'une toux est due au fait qu'en position couchée, le pus du sinus maxillaire affecté coule le long de la paroi arrière du pharynx et l'irrite, c'est-à-dire que la toux est de nature réflexe.

Dans la sinusite chronique chez l'enfant, au seuil de la cavité nasale, des dommages sont souvent détectés (pleurs, macération, gonflement, fissures).

Diagnostique

Le diagnostic de sinusite chez l'enfant est effectué sur la base du tableau clinique caractéristique de la maladie, des plaintes du patient (ou de ses parents), des résultats d'un examen médical et d'études de laboratoire et instrumentales.

Lors de la rhinoscopie, une inflammation de la membrane muqueuse de la cavité nasale, son gonflement, la sécrétion d'exsudat inflammatoire du sinus sont révélés.

Une radiographie est effectuée pour confirmer le diagnostic. Lorsque la sinusite sur le radiogramme, le sinus maxillaire est assombri du côté de la lésion, cependant, il convient de garder à l'esprit que le radiogramme du processus inflammatoire aigu, en particulier au début de la maladie, peut être non informatif.

Si nécessaire, effectuer un examen bactériologique de l'écoulement nasal avec la définition de l'agent pathogène et sa sensibilité aux agents antibactériens.

Les agents responsables de la sinusite chez les enfants sont le plus souvent des virus. Moins souvent (5 à 10% des cas), la maladie est causée par des agents bactériens pathogènes et conditionnellement pathogènes, et encore moins souvent par une infection fongique..

Traitement de la sinusite chez les enfants

Dans la sinusite aiguë non compliquée chez les enfants, le traitement est généralement conservateur, effectué en ambulatoire. Le schéma thérapeutique comprend:

  • médicaments antibactériens (éliminer l'agent pathogène);
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (ont des effets antipyrétiques, analgésiques et anti-inflammatoires);
  • gouttes vasoconstricteurs dans le nez (améliorent l'écoulement du sinus affecté).

En l'absence de l'effet du traitement conservateur de la sinusite chez l'enfant, ils sont hospitalisés dans le service spécialisé pour ponction ou sondage des sinus maxillaires.

Avec une exacerbation de la sinusite chronique chez les enfants, le traitement doit être complet, combinant des méthodes de thérapie locales et générales.

Pour supprimer la flore microbienne, des antibiotiques sont prescrits, sélectionnés en tenant compte de la sensibilité du pathogène. Si l'agent causal de la maladie est le staphylocoque, alors la γ-globuline staphylococcique, un plasma antistaphylococcique est utilisé. Le traitement de la sinusite chez les enfants d'étiologie fongique est effectué avec des médicaments antifongiques.

Si nécessaire, vidangez le sinus affecté. À l'avenir, à travers le tube de drainage, les sinus sont lavés avec des solutions antiseptiques, des antibiotiques sont administrés en tenant compte de la sensibilité de la microflore ou des médicaments antifongiques pour eux. Les préparations enzymatiques peuvent être utilisées pour liquéfier le pus et son meilleur écoulement..

Au stade de la rémission de la sinusite chronique, il est recommandé aux enfants de pratiquer des méthodes de traitement physiothérapeutiques (fangothérapie, courants micro-ondes). Avec les formes kystiques, polyposes et hyperplasiques de la maladie, la physiothérapie est contre-indiquée.

Avec l'inefficacité du traitement conservateur des formes exsudatives, ainsi qu'avec les formes mixtes ou polypes de la maladie, un traitement chirurgical est effectué. Le plus souvent, des opérations radicalaires sont effectuées, dont le but est la formation d'une anastomose artificielle entre les cavités maxillaire et nasale (méthodes selon Dlicker - Ivanov, Caldwell - Luke).

Conséquences et complications possibles

La sinusite chez les enfants, en particulier en l'absence de traitement adéquat en temps opportun, peut entraîner le développement d'un certain nombre de complications graves:

  • kératite, conjonctivite;
  • phlegmon orbital;
  • névrite optique;
  • périostite de l'orbite;
  • œdème, abcès de fibre rétrobulbaire;
  • panophtalmie (inflammation de toutes les membranes et tissus du globe oculaire);
  • arachnoïdite;
  • méningite;
  • abcès cérébral
  • thrombophlébite du sinus longitudinal ou caverneux supérieur;
  • thrombose caverneuse septique.

La sinusite chronique chez les enfants devient souvent une cause de blocage des glandes muqueuses, entraînant la formation de petits pseudokystes et de vrais kystes sinusaux.

Prévoir

Dans la sinusite aiguë chez les enfants dans des conditions d'initiation rapide du traitement, le pronostic dans la plupart des cas est favorable. Dans la forme chronique de la maladie, il est souvent nécessaire d'effectuer un traitement chirurgical visant à rétablir une ventilation normale du sinus maxillaire. Après la chirurgie, la maladie passe généralement en rémission prolongée..

La prévention

La prévention de la sinusite chez les enfants comprend:

  • humidification de l'air intérieur;
  • respect par l'enfant du régime hydrique;
  • l'utilisation de pulvérisations nasales de sel ou de solution saline dans le traitement de la rhinite, qui non seulement luttent contre les agents infectieux, mais hydratent également la muqueuse nasale;
  • en cas de rhinite aiguë ou d'exacerbation chronique, il est conseillé de refuser de voyager avec un enfant dans un avion (si cela n'est pas possible, puis avant le vol, un vasoconstricteur doit être utilisé, et en vol un brouillard salin).

Les enfants atteints de sinusite chronique sont contre-indiqués en nageant dans les piscines publiques avec de l'eau chlorée.

Avec des exacerbations fréquentes de la sinusite, les enfants sont envoyés pour une consultation avec un allergologue.

Vidéo de YouTube sur le sujet de l'article:

Formation: diplômé de l'Institut médical d'État de Tachkent avec un diplôme en soins médicaux en 1991. A suivi à plusieurs reprises des cours de formation avancée.

Expérience professionnelle: anesthésiste-réanimatrice de la maternité de la ville, réanimatrice du service d'hémodialyse.

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et ont conclu que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. Un groupe de souris a bu de l'eau plate et le second un jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du deuxième groupe étaient exempts de plaques de cholestérol.

Les personnes habituées à prendre régulièrement leur petit-déjeuner sont beaucoup moins susceptibles d'être obèses..

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Donc, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment de l'apparition d'une pensée intéressante n'est pas si loin de la vérité.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

De nombreux médicaments ont été initialement commercialisés comme médicaments. L'héroïne, par exemple, a été initialement commercialisée comme médicament contre la toux. Et la cocaïne était recommandée par les médecins comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance..

La plupart des femmes ont plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir qu'à faire l'amour. Alors les femmes aspirent à l'harmonie.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent que le poisson et la viande ne soient pas complètement exclus de leur alimentation..

Si votre foie cessait de fonctionner, la mort surviendrait dans la journée.

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

La maladie la plus rare est la maladie de Kuru. Seuls les représentants de la tribu Fore en Nouvelle-Guinée sont malades avec elle. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain..

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée à Willie Jones (USA), qui a été admis à l'hôpital avec une température de 46,5 ° C.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Au 19ème siècle, il était du devoir d'un coiffeur ordinaire d'arracher les dents malades.

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi une langue.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Climax apporte beaucoup de changements à la vie d'une femme. L'extinction de la fonction reproductrice s'accompagne de symptômes désagréables, dont la cause est une diminution de l'est.

Sinusite chez les enfants: symptômes, traitement et complications de la maladie

La sinusite est l'une des variétés de sinusite et est un problème assez courant. Elle survient particulièrement souvent chez les enfants d'âge primaire et préscolaire. Tous les parents ne découvrent pas la pathologie en temps opportun, de sorte que la maladie est souvent compliquée et passe à un stade chronique. L'automédication dans ce cas est très dangereuse pour la santé du bébé et, dès les premiers signes d'une maladie, vous devez immédiatement consulter un oto-rhino-laryngologiste. Un médecin compétent déterminera le type de condition pathologique et prescrira le traitement approprié.

Description de la maladie

Les sinus maxillaires jouent un rôle très important dans le corps d'un enfant et d'un adulte. Ils jouent un rôle antichoc dans les blessures faciales, nettoient et hydratent l'air inhalé, et ont également des cellules qui répondent aux changements de pression. L'inflammation des sinus entraîne une altération de la fonction respiratoire, un écoulement nasal et une aggravation de l'état général.

La sinusite aiguë et chronique se distinguent selon le stade du cours. Au stade aigu, la maladie est difficile à diagnostiquer, car les symptômes ne sont pas prononcés, elle devient donc souvent chronique.

De par la nature du processus inflammatoire, on distingue une forme catarrhale, qui n'affecte pas les couches profondes de l'épithélium et se caractérise par l'absence de sécrétions purulentes, et la forme purulente (un degré plus important de lésions muqueuses avec la présence obligatoire de pertes purulentes). L'auto-traitement de la forme catarrhale de la sinusite entraîne souvent des complications et une transition en douceur de la pathologie au stade purulent.

Raisons du développement de la pathologie

La principale raison du développement de la sinusite chez les enfants est les infections respiratoires aiguës, mais il existe d'autres facteurs qui causent la maladie..

  • La rhinite allergique est souvent compliquée par une sinusite, car elle s'accompagne d'un gonflement non seulement des muqueuses du nez, mais aussi des sinus maxillaires.
  • Avec une diminution du tonus vasculaire et une altération de la circulation sanguine dans les muqueuses des sinus, le développement de processus infectieux commence.
  • Les maladies de la cavité buccale, telles que la stomatite et les caries, peuvent également conduire au développement de la maladie.
  • Le facteur génétique joue un rôle important.
  • Diverses blessures traumatiques de la cloison nasale conduisent souvent au développement d'une sinusite.
  • Une immunité affaiblie et une inflammation des végétations adénoïdes provoquent des pathologies des sinus maxillaires.

L'hypothermie fréquente, la courbure de la cloison nasale, l'amygdalite chronique et bien d'autres peuvent être des facteurs prédisposants..

Symptômes de sinusite chez les enfants d'âges différents

Les symptômes de la sinusite chez les enfants de 2 ans sont souvent des manifestations courantes du rhume. À cet âge, les sinus maxillaires ne sont pas encore développés et représentent un espace étroit. Cela offre un degré élevé de protection contre cette maladie. Le plus souvent, les médecins diagnostiquent la maladie chez les bébés de 4 ans, car à cet âge, la structure et le développement des sinus rappellent plus l'anatomie d'un adulte.

Des signes de sinusite chez les enfants de 4 ans apparaissent au jour 5 dès le début de la maladie respiratoire:

  • Des signes d'intoxication générale apparaissent: fièvre, faiblesse, perte d'appétit partielle ou complète.
  • Un signe caractéristique de la pathologie est une douleur au front et au nez, qui s'intensifie lors des éternuements, de la toux et de la tête baissée. En position couchée, la douleur diminue.
  • L'enfant essaie de respirer par la bouche, car les sinus sont bloqués.
  • Le processus de mastication des aliments est difficile et le bébé refuse de manger.
  • Les voies respiratoires supérieures sont irritées par les écoulements muqueux qui s'écoulent le long de l'arrière de la gorge, ce qui provoque une toux.
  • Le plus souvent, il y a une décharge abondante du nez. Leur absence indique un bloc du canal de sortie.
  • La cause de la perte de l'odorat peut être un gonflement de la muqueuse nasale.
  • Sur la partie affectée du visage, un œdème de la paupière inférieure et de la joue peut être observé, car chez les enfants, des cloisons nasales plutôt minces et le processus inflammatoire va souvent dans la zone de l'orbite et de la mâchoire supérieure.
  • Lorsque vous cliquez sur le sinus enflammé, le bébé ressent de la douleur.

Les symptômes de la sinusite chez un enfant de 4 ans nécessitent une attention médicale immédiate. Un diagnostic précoce de la maladie permet d'éviter sa transition vers un stade purulent. La façon la plus précise d'identifier la maladie est considérée comme la tomodensitométrie, un examen objectif et l'écoute des plaintes du patient. L'examen aux rayons X est moins courant, car il n'est pas informatif..

Traitement médical

La médecine traditionnelle propose des traitements conservateurs et chirurgicaux. Cette dernière est utilisée dans des cas exceptionnels. La thérapie conservatrice comprend les éléments suivants.

  1. L'antibiothérapie aidera à réduire le processus inflammatoire et à prévenir le développement de complications. L'amoxicilline, Augmentin et l'azithromycine sont considérés comme des médicaments courants.
  2. Dans les premiers jours de la maladie, les médicaments sont efficaces pour resserrer les vaisseaux sanguins et réduire l'enflure de la muqueuse nasale, faciliter la respiration. Ces médicaments comprennent: Naphthyzin, Galazolin, Vibrocil, Sanorin. Les solutions salines ont un bon effet, par exemple, Aqua Maris.
  3. Les médicaments à effet antihistaminique ont un léger effet décongestionnant et améliorent les propriétés curatives des antibiotiques. Les plus courants: Suprastin, Loratadin, Tavegil et Diazolin.
  4. Les remèdes qui diluent les sécrétions contribuent à leur élimination rapide des sinus. À cette fin, la bromhexine ou l'ambroxol sont prescrits. Parmi les préparations à base de plantes, les plus populaires sont Sinupret et Cinnabsin..
  5. Parmi les antiseptiques, le collargol et le protalgol sont les plus demandés..
  6. Si la maladie s'accompagne de fièvre, prescrire des antipyrétiques, tels que l'ibuprofène et le paracétamol.

Toutes les étapes du traitement médicamenteux doivent être effectuées sous la supervision du médecin traitant. Elle est souvent complétée par des procédures physiothérapeutiques (UHF, magnétothérapie).

Lavage des sinus maxillaires

L'évolution prolongée de la sinusite purulente, en particulier avec des lésions bilatérales, nécessite une procédure de lavage. Dans un établissement médical, elle est réalisée par un médecin ORL..

  • Un tube est inséré dans l'une des narines de l'enfant, à travers lequel une solution désinfectante est versée.
  • D'une autre narine, elle est aspirée par le vide. Pour éviter que du liquide ne pénètre dans le larynx, le médecin recommande au bébé de dire coucou, donc la procédure a été appelée coucou.

Ce mécanisme vous permet de libérer les voies respiratoires supérieures de l'accumulation de mucus et de faciliter la respiration. En règle générale, 5 de ces procédures sont nécessaires..

À la maison, le lavage peut être fait avec une seringue, qui est insérée dans la narine et les sinus sont irrigués avec un jet intensif. Pour le lavage, vous pouvez utiliser une décoction de camomille, une solution de sel marin ou de furatsiline. La durée du cours est de 7 à 14 jours. La procédure est effectuée 2-3 fois par jour.

Recettes folkloriques

L'expérience des gens offre plusieurs façons de traiter la sinusite à la maison:

  1. La pommade à la propolis a bien fait ses preuves. Le bébé est injecté avec un coton-tige dans la narine avec et maintenu pendant 5 minutes. La procédure doit être effectuée avec soin, car il existe un grand risque de lésion des muqueuses.
  2. Il est considéré comme efficace d'inculquer du jus de carotte fraîchement pressé dans les narines, ce qui est répété trois fois par jour..
  3. Un mélange de jus de viorne et de miel est recommandé de prendre une cuillère à soupe avant les repas.
  4. Les oignons et l'ail sont des antibiotiques naturels qui ne nuisent pas au bébé. Leur utilisation régulière en quantités modérées améliore l'état général du corps.

Les recettes populaires ne doivent pas être utilisées sans consulter au préalable un spécialiste. Cela est particulièrement vrai pour les enfants sujets aux manifestations allergiques..

Complications de la maladie

La complication la plus courante de la sinusite chez les enfants est sa transition vers le stade purulent chronique, lorsque l'infection affecte les couches profondes de l'épithélium. Et aussi une bronchite, une pneumonie, une trachéite peuvent se développer.

L'une des complications les plus graves est le développement d'un abcès du périoste ou de la fistule au fond de la cavité buccale. La forme chronique de la maladie provoque souvent une inflammation des cavités paranasales adjacentes. Lorsqu'une infection affecte tous les sinus, elle est appelée pansinusite. Son traitement est effectué uniquement dans un hôpital.

Prévention des maladies

Le respect des mesures préventives appropriées réduira le risque de développer une maladie désagréable..

  • Un traitement approprié du rhume est le meilleur moyen de prévenir la sinusite..
  • Visite opportune chez le dentiste et assainissement de la cavité buccale.
  • Le renforcement de l'immunité de l'enfant aidera le corps à résister plus efficacement à divers processus inflammatoires.

Il convient de noter que l'accès en temps opportun à un spécialiste est la garantie du succès des mesures thérapeutiques.

Avis pour le traitement de la sinusite

Face à cette maladie, les adultes s'automédiquent souvent.

Elle a soigné elle-même un rhume et n'est pas allée chez le médecin. Une semaine plus tard, nous avons réussi à nous débarrasser de toutes les manifestations, mais le nez qui coule est resté et des maux de tête au front ont commencé à déranger. Au rendez-vous de l'oto-rhino-laryngologiste, il s'est avéré que j'avais une sinusite purulente. Le médecin a réprimandé qu'ils traînaient ainsi et a prescrit des antibiotiques, des gouttes et des antihistaminiques. J'ai traité ma maladie négligée pendant plus de deux semaines. Je n'ai jamais pensé qu'un rhume pouvait causer autant de problèmes.

Lorsque les premiers signes de sinusite ont été découverts, j'ai immédiatement consulté un médecin, car j'avais déjà la triste expérience d'une maladie de la course. Tous les symptômes ont disparu après une semaine et il n'y a eu aucune complication. Parmi les antibiotiques, Augmentin a été prescrit, je sais qu'il n'agit pas aussi agressivement qu'Azithral. Maintenant j'essaie toujours de commencer le traitement à temps.

Les médecins ont diagnostiqué une sinusite purulente avec mon fils de cinq ans. Traitée depuis très longtemps. Pendant ce temps, j'ai lu tout ce que j'ai trouvé sur le sujet: "Symptômes et traitement de la sinusite chez les enfants". Ils ont subi des médicaments et plusieurs procédures de lavage. Il n'y a eu aucune complication, mais le médecin a déclaré qu'un traitement aussi long devait être pris en raison d'un traitement prématuré. Nous ne traitons pas davantage de rhumes par nous-mêmes..

Les premiers signes d'inflammation du sinus maxillaire nécessitent une attention médicale immédiate. L'évolution négligée de la maladie entraîne des complications qui ne sont pas si faciles à éliminer..

Les premiers signes de sinusite chez un enfant - comment reconnaître et comment traiter à la maison

Les maladies infectieuses sont souvent diagnostiquées chez un enfant et un adulte, mais les petits patients souffrent beaucoup plus souvent de telles maladies. Sinusite chez les enfants - symptômes et traitement, se réfère aux maladies inflammatoires qui affectent la membrane muqueuse du sinus maxillaire. La pathologie est classée en plusieurs types, présente certains symptômes et causes. Le diagnostic de la maladie et son traitement chez l'enfant doivent être effectués exclusivement par un médecin qualifié, afin d'éviter les complications.

Qu'est-ce que la sinusite chez les enfants

L'un des types de sinusite, dont une caractéristique est l'inflammation du sinus maxillaire (maxillaire), est la sinusite. Les sinus sont situés dans l'épaisseur de l'os maxillaire, ils ont des parois communes avec la cavité buccale, nasale, les orbites. Souvent, cette maladie est provoquée par une infection du système respiratoire. Selon les statistiques médicales, les enfants sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie, contrairement aux adultes. Chez les bébés jusqu'à un an, ainsi que de 1 à 3-4 ans, cette maladie ne se développe pas. Ce fait s'explique très simplement: les enfants n'ont pas encore formé de crâne et de sinus sinusaux, y compris.

Un rôle important dans l'apparition de la sinusite chez un enfant est joué par divers virus. La maladie est "activée" pendant la saison froide, lorsque le système immunitaire est particulièrement affaibli et que l'infection pénètre facilement dans l'organisme. La maladie évolue comme suit: le virus détruit la protection de la muqueuse nasale, la faisant gonfler. En conséquence, il y a un obstacle à l'écoulement normal de liquide des sinus maxillaires. Il s'accumule à l'intérieur et provoque un processus pathologique..

Panneaux

Afin de reconnaître la maladie à temps et d'éviter les complications, il est nécessaire de se familiariser à l'avance avec ses symptômes. Les symptômes sont souvent confondus avec le rhume classique, mais lorsqu'il commence à se développer activement, des symptômes spécifiques spécifiques apparaissent. Les premiers signes d'une inflammation des sinus maxillaires et des symptômes liés à l'âge sont décrits ci-dessous..

Premiers signes

Selon les statistiques, les premiers signes de sinusite infantile n'apparaissent pas immédiatement. Ils peuvent être remarqués lorsque la maladie se développe déjà de manière significative. Les principaux "signaux" initiaux concernant l'inflammation des sinus maxillaires sont:

  • douleur près du pli nasolabial avec une légère pression sur celui-ci ou lorsque la tête est inclinée;
  • douleur dans le coin interne de l'œil en cas de légère pression sur un point au centre de la joue;
  • congestion nasale unilatérale ou bilatérale;
  • gonflement notable des paupières inférieures, des joues;
  • processus inflammatoire sur les paupières, déchirure;
  • mal aux dents;
  • pus et mucus dans les sinus (ils ne peuvent pas sortir);
  • augmentation de la température corporelle;
  • somnolence, léthargie, malaise général.

Signes de sinusite chez les enfants de trois à cinq ans:

  • intoxication grave du corps;
  • il y a une perte d'appétit partielle ou complète;
  • humeurs, apathie, diminution de l'activité;
  • un autre symptôme est une décharge abondante de pus des sinus;
  • gonflement des joues, de la paupière supérieure et / ou inférieure du côté du processus inflammatoire.

Symptômes entre cinq et sept ans:

  • douleurs irradiant vers les yeux, le front, le nez, les dents, les orbites, les sourcils;
  • maux de tête importants, parfois causés par une lumière vive ou en inclinant la tête sur le côté;
  • écoulement muqueux de la cavité nasale ou, au contraire, leur absence;
  • comment reconnaître la sinusite chez un enfant - une toux forte, qui aggrave souvent la nuit;
  • perte partielle ou complète d'odeur.

Symptômes de sinusite chronique

La forme aiguë devient chronique après des rechutes fréquentes de la maladie, une adénoïdite, un septum nasal incurvé, une immunité affaiblie et un traitement analphabète des maladies inflammatoires. Les principaux symptômes de la sinusite chronique peuvent être:

  • faiblesse, fatigue;
  • l'apparition de difficultés à inhaler et à expirer de l'air à travers la cavité nasale;
  • écoulement aqueux, muqueux ou purulent des sinus;
  • une odeur désagréable peut apparaître;
  • un autre symptôme est des maux de tête au front;
  • la température chez les enfants atteints de sinusite chronique peut être normale ou atteindre des niveaux bas;
  • un autre signe de la maladie est une sensation de plénitude ou de pression près du sinus maxillaire enflammé, avec une forte pression sur cette zone, un inconfort important est observé.

Les causes

Il existe un certain nombre de raisons principales qui provoquent le développement de la maladie et de ses symptômes chez les enfants:

  1. Nez qui coule causé par des allergies. En règle générale, les substances irritantes provoquent une rhinite allergique, qui se transforme en sinusite. Dans la plupart des cas, la maladie provoque un œdème sinusal important..
  2. ARI, SRAS, grippe. Si l'enfant a un rhume, l'écoulement de mucus devient problématique. Une infection pénètre dans le nez, ce qui provoque le développement d'une sinusite.
  3. Dysfonctionnement des vaisseaux sanguins. Parfois, la cause de l'inflammation des sinus est une diminution du tonus vasculaire. Dans les voies respiratoires, la circulation sanguine est perturbée et une infection se développe.
  4. Pathologie génétique des sinus.
  5. Maladies de la bouche (caries, stomatite).
  6. Blessures, ecchymoses, fractures du septum nasal et blessures similaires.
  7. L'inflammation des végétations adénoïdes provoque également souvent le développement d'une maladie.
  8. Un système immunitaire faible est idéal pour attaquer les virus qui causent la maladie. Le corps est privé de protection, la maladie se développe donc très activement.

La classification des types de sinusite et de ses symptômes dépend de plusieurs facteurs. Les principaux seront examinés ci-dessous. Ainsi, la maladie au stade de progression est la suivante:

  1. Sinusite aiguë chez les enfants. Il présente des symptômes vifs, en particulier de la douleur..
  2. La forme chronique de la maladie. Pour que la forme aiguë ne passe pas à ce stade, il est nécessaire de procéder à son traitement en temps opportun. Dans ce cas, les symptômes sont moins prononcés, les rémissions alternent avec les rechutes. Le principal danger du type chronique de la maladie est des changements irréversibles dans la muqueuse nasale, à cause desquels elle perd ses capacités de protection.

Selon la localisation du processus inflammatoire, la maladie est:

  • unilatéral (un seul sinus s'enflamme);
  • bilatérale (une infection des deux sinus se produit).

La classification de la sinusite chez un enfant par type d'inflammation ressemble à ceci:

  1. Maladie catarrhale. Cette étape se réfère à aiguë, dans certains cas, le processus inflammatoire affecte l'os, le périoste ou le tissu osseux. La principale différence entre les catarrhales est l'absence absolue de pus dans les sinus.
  2. Stade purulent. Le nom parle de lui-même. La muqueuse nasale est très enflammée, le pus dégage abondamment du nez.

Diagnostique

Avant de traiter la sinusite chez un enfant, vous devez contacter un médecin qui vous prescrira toutes les mesures de diagnostic nécessaires et prescrira des médicaments pour le traitement efficace de la maladie. En règle générale, pour poser le diagnostic correct pour les enfants, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Inspection des ouvertures nasales.
  2. Etudes pour identifier la nature allergique de la maladie.
  3. Analyse sanguine générale.
  4. Radiographie du nez. Cette méthode vous permet de voir la maladie, comme l'indique le black-out sur l'image..
  5. Diaphanoscopie - transillumination des sinus maxillaires à travers une lampe électrique spéciale. Si l'un ou les deux sinus sont remplis de pus, la diaphanoscopie aidera à identifier rapidement cela..
  6. La tomodensitométrie (TDM) permet d'étudier en détail les voies nasales. À l'aide du scanner, vous pouvez détecter les premiers symptômes de la sinusite ou les signes de sa forme chronique.
  7. Une autre méthode de diagnostic est l'examen des écoulements nasaux, qui détermine l'agent causal de l'infection..

Traitement de la sinusite chez les enfants

Un spécialiste qualifié avant de prescrire un traitement découvre toujours les causes de la sinusite chez les enfants et évalue la gravité de la maladie. À ce jour, des méthodes de traitement conservatrices et chirurgicales sont utilisées. La première option comprend l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, etc. La chirurgie de la sinusite chez un enfant est réalisée dans la situation la plus critique. Les principaux médicaments pour traiter l'inflammation des sinus maxillaires sont les suivants:

  1. Antihistaminiques. Ils sont capables d'éliminer les poches, améliorent considérablement l'effet des antibiotiques sur le corps. Les antihistaminiques les plus populaires sont Diazolin, Suprastin, Tavegil, Loratadin, Diphenhydramine.
  2. Médicaments qui soulagent l'enflure, facilitent efficacement la respiration et éliminent l'enflure de la muqueuse. Parmi eux, Zestra, Orinol, Coldact, Fervex, Flukold.
  3. Les agents vasoconstricteurs accélèrent la libération de mucus des sinus, ce qui affecte positivement la respiration nasale. Il s'agit notamment de Rinazolin, Nazivin, Farmazolin, Sanorin, Naftizin.
  4. Les antiseptiques sont également utilisés pour le traitement. Des médicaments tels que Protargol, Collargol empêchent une augmentation de la quantité de pus dans les sinus maxillaires.
  5. Pour faciliter l'écoulement muqueux et purulent du nez, les médecins prescrivent des médicaments liquéfiants spéciaux. Par exemple, Ambroxol, Bromhexine, ACC Long.
  6. Si la température corporelle augmente trop haut, alors il vaut la peine d'utiliser des médicaments antipyrétiques (paracétamol, Nurofen, ibuprofène).

Rinçage des sinus

Le traitement de la sinusite à domicile chez les enfants implique non seulement l'utilisation de médicaments, mais également des rinçages spéciaux. Cette procédure peut être effectuée à domicile. Pour nettoyer les sinus maxillaires atteints de sinusite, une seringue est utilisée avec une solution prédéfinie (100-250 ml sont injectés à la fois). Il faudra plusieurs lavages par jour. La durée du traitement est d'environ une à deux semaines. La solution de guérison est fabriquée à partir des produits suivants (1 tasse d'eau chaude purifiée + 1 cuillère à café de médicament):

  • le permanganate de potassium;
  • solution saline de sel ordinaire ou de mer;
  • une décoction de camomille;
  • thé vert;
  • teintures à partir d'une ficelle, calendula, hypericum;
  • médicaments Furacilin, Rotokan, Elekasol, Decamethoxin.

Vous devez savoir comment bien laver le bébé afin de ne pas aggraver la situation. Une seringue avec une solution est soigneusement insérée dans la narine d'environ 1 centimètre. La tête du patient est légèrement inclinée vers l'avant, versant le médicament à petites doses. La pression du jet doit être progressivement augmentée. Entre les perfusions, l'enfant doit essayer de bien se moucher.

L'utilisation de médicaments antibactériens

Une autre étape importante dans le traitement de la sinusite infantile est l'utilisation d'agents antibactériens. Ils résistent bien à l'inflammation, aidant à vaincre rapidement la maladie. Les antibiotiques les plus populaires et les plus efficaces sont Isofra, Augmentin, Amoxicillin, Azithromycin, Bioparox. Les caractéristiques de leur utilisation sont indiquées dans les instructions et la durée du traitement est prescrite par le médecin traitant. Les plus efficaces sont les injections d'antibiotiques, en deuxième position en termes d'efficacité - gouttes, suspensions, comprimés.

Physiothérapie

Pour surmonter avec succès le processus inflammatoire, accélérer l'écoulement du mucus et du pus des sinus, établir la circulation sanguine et le flux lymphatique, le médecin peut prescrire une physiothérapie. Les méthodes les plus connues sont considérées comme la thérapie au laser, la magnétothérapie, l'exposition aux ultrasons et l'UHF (traitement ultra haute fréquence). Chacune des méthodes est prescrite par un physiothérapeute. Toutes les contre-indications et autres nuances sont prises en compte, seulement après que la procédure optimale est sélectionnée.

Traitement de la sinusite chronique chez les enfants

Dans la forme chronique, le traitement dépend du facteur qui est devenu le «catalyseur» du processus inflammatoire chronique. Pour chaque option individuelle, un type spécifique d'effet thérapeutique est attribué:

  1. Une intervention chirurgicale modérée, en fonction de l'âge du patient, de son état, est nécessaire en présence d'adénoïdes, de rhinite chronique, de courbure de la cloison nasale. Ces problèmes empêchent la sécrétion normale de la sécrétion des sinus, donc la forme chronique commence.
  2. Des antibiotiques sont également prescrits, mais uniquement après la détection du pathogène et son niveau de sensibilité.
  3. Si la sinusite et ses symptômes sont provoqués par des problèmes dans la cavité buccale (par exemple, caries, stomatite), un assainissement obligatoire de la muqueuse buccale est nécessaire. Des antibiotiques sont ensuite prescrits.
  4. Lorsque la sinusite chez les enfants est en rémission, il est recommandé de renforcer l'immunité avec des vitamines et de la gymnastique, assister à la physiothérapie, masser, aller en mer.
  5. L'utilisation d'antihistaminiques est conseillée dans le cas du développement d'une forme hyperplasique et polypeuse.

Remèdes populaires

Parfois, des techniques conservatrices sont combinées avec des recettes folkloriques pour augmenter l'efficacité du processus de traitement. Avant de commencer une option de traitement naturel, le parent doit définitivement discuter de ce point avec le médecin afin d'éviter des pronostics défavorables. Remèdes populaires populaires pour la sinusite chez les enfants:

  1. Une grosse carotte crue est prise. Lavé, pelé. Le jus de légumes fraîchement pressé est insufflé dans le nez trois fois par jour. Quelques gouttes de jus concentré doivent être diluées un peu avec de l'eau pour éviter une réaction allergique..
  2. Le jus de viburnum frais se combine avec le miel (1: 1). Le mélange résultant est légèrement chauffé. Le médicament est pris par voie orale 1 cuillère à soupe avant les repas.
  3. Vous devez acheter une pommade à la propolis. Trempez un coton-tige dedans et insérez-le dans la narine aussi soigneusement que possible. Maintenez 3-5 minutes.

Complications

Les conséquences qui peuvent apparaître après la maladie peuvent être divisées en deux types. Le premier d'entre eux est les complications du système respiratoire:

  • amygdalite (inflammation des amygdales);
  • bronchite (inflammation des bronches);
  • forme chronique;
  • otite;
  • pneumonie;
  • frontite, ethmoïdite (processus inflammatoire dans d'autres sinus).

Conséquences de nature différente:

  • myocardite (pathologies dans le travail du cœur);
  • septicémie (empoisonnement du sang);
  • complications intracrâniennes (méningite, abcès cérébral);
  • néphrite (atteinte rénale);
  • une variété de pathologies articulaires peut résulter.

La prévention

Pour éviter la survenue d'une sinusite et de ses symptômes chez l'enfant, il convient de suivre des règles simples mais efficaces. La prévention des maladies comprend:

  • visites régulières au cabinet dentaire;
  • renforcement du système immunitaire (alimentation adéquate, durcissement);
  • élimination des défauts anatomiques (adénoïdes, septum nasal incurvé, etc.);
  • traitement compétent des rhumes;
  • protection maximale possible des enfants contre les facteurs environnementaux négatifs (poussière, fumée de cigarette, gaz d'échappement).

Signes de sinusite chez les enfants, ses symptômes et son traitement

L'inflammation des sinus nasaux (une personne en a plusieurs) est un problème courant à tout âge. La maladie la plus courante dans ce domaine est la sinusite - inflammation du sinus maxillaire (maxillaire). La raison la plus courante de l'état avancé de la maladie est que les signes de sinusite chez les enfants n'apparaissent pas immédiatement, au stade initial, les symptômes de la sinusite chez un enfant sont facilement confondus avec le SRAS.

La nature de la maladie

Les sinus maxillaires du nez sont les cavités situées sur les côtés du nez, dans l'approfondissement de l'os facial qui passe dans la mâchoire supérieure. Cet espace, normalement libre de tout fluide et associé aux voies nasales de plusieurs passages étroits.

Si les agents pathogènes de l'infection pénètrent dans la cavité, une inflammation de la muqueuse sinusale se produit et un exsudat purulent commence à se développer en réponse. Avec un bon fonctionnement du nez, en maintenant la perméabilité des canaux entre les narines et le sinus maxillaire, l'infection passe inaperçue: le système immunitaire résiste à l'infection, le liquide de la cavité est progressivement éliminé par le nez et la récupération intervient. Dans de tels cas, l'épisode d'infection passe le plus souvent inaperçu, ce qui est typique d'un organisme sain.

Mais en présence de certains facteurs compliquant la conclusion de l'écoulement de la sécrétion, l'assainissement naturel de l'espace ne se produit pas, le fluide stagne dans la cavité et est une condition préalable au développement de la maladie.

Important! Jusqu'à l'âge de trois ans, le développement d'une sinusite est peu probable - à ce moment, les sinus commencent seulement à se former et ne participent pas aux échanges d'air. Et l'imperfection de la cavité dès l'âge de 3 à 6 ans peut servir de facteur provoquant la maladie.

Les causes de la sinusite chez les enfants

En règle générale, l'inflammation commence peu de temps après la souffrance et le nez qui coule apparemment guéri de toute origine..

D'autres circonstances peuvent également provoquer une inflammation des sinus maxillaires:

  • Maladies des voies respiratoires supérieures, souvent chroniques - amygdalite, pharyngite, trachéite - qui sont un processus inflammatoire lent dans la gorge et sécrètent des microbes;
  • Maladies infectieuses aiguës de l'enfance - scarlatine, rougeole - dans ce cas, une sinusite peut survenir pendant la maladie;
  • Maladies de la cavité buccale et des dents - stomatite, carie;
  • Lésions des muqueuses de la bouche et du nez, déplacement osseux, courbure de la cloison nasale.

Important! L'hygiène bucco-dentaire depuis l'enfance est une condition importante pour la prévention de nombreuses maladies des enfants et des adultes, y compris la sinusite.

La sinusite chronique peut être causée par une inflammation aiguë récurrente des sinus. Elle est également souvent le résultat d'une inflammation prolongée du sinus maxillaire ou d'une rhinite chronique. La maladie peut également être causée par un septum nasal dévié, ainsi que par des voies nasales congénitales étroites. Les formes de sinusite suivantes existent:

  1. Sinusite odontogène (causée par des maladies dentaires), ce type de sinusite peut devenir immédiatement chronique;
  2. Sinusite exsudative (purulente, catarrhale);
  3. Sinusite productive (polypose, hyperplasique, caséeuse, nécrotique, atrophique);
  4. Sinusite vasomotrice;
  5. Sinusite allergique. les formes sont reconnues.

Tous ces types de sinusite s'accompagnent de symptômes similaires d'inconfort nasal..

Sinusite chez les enfants: symptômes et traitement

Signes de sinusite chez un enfant

Les premiers signes de sinusite chez l'enfant ne sont pas détectés immédiatement. Les symptômes typiques apparaissent lorsque la maladie bat son plein. Les manifestations diagnostiques significatives de la maladie sont les symptômes suivants:

  1. Sensation de douleur ou de tension dans la région du pli nasolabial, l'os du visage sous l'œil, qui se produit lorsque vous appuyez légèrement, la tête s'incline et diminue en position couchée;
  2. Gonflement de la joue, paupière inférieure;
  3. Mal aux dents;
  4. Congestion nasale, souvent unilatérale;
  5. Remplissage muqueux ou purulent-muqueux des voies nasales (mais il ne doit pas y avoir d'écoulement nasal);
  6. Augmentation de la température, parfois significative (jusqu'à 39 ° C);
  7. Déchirure, parfois inflammation des paupières;
  8. Détérioration du bien-être général - léthargie, somnolence, maux de tête.

Selon l'âge de l'enfant, certains symptômes peuvent être absents. Chaque groupe d'âge se caractérise par ses symptômes distinctifs de la maladie..

Comment reconnaître la sinusite chez un enfant de 3 à 5 ans

La sinusite chez un enfant de 3 ans est un phénomène rare. Le diagnostic primaire de sinusite chez les enfants âgés de 3 à 5 ans est difficile, car les symptômes de sinusite chez les enfants de ce groupe d'âge sont flous et sombres. Ils sont facilement confondus avec les conséquences de l'ARVI ou de l'ARI. Les signes de sinusite à cet âge sont les suivants:

  1. Détérioration de la santé, l'enfant devient léthargique;
  2. Refus de nourriture (en raison de la douleur, d'une pression désagréable dans le sinus affecté);
  3. Respiration nasale altérée;
  4. Parfois, gonflement des joues et gonflement de la paupière supérieure ou inférieure;
  5. Chaleur;
  6. Mucus abondant ou écoulement purulent du nez (il peut ne pas y avoir d'écoulement, cependant, il semble que l'enfant ait des voies nasales.

Comment déterminer la sinusite chez un enfant de 5 ans à 12 ans

Les signes de sinusite chez les enfants de ce groupe d'âge peuvent être facilement détectés à la maison. La sinusite chez les enfants de ce groupe se manifeste par les symptômes prononcés suivants:

  1. Parmi les principaux symptômes: une sensation de tension ou de douleur dans le sinus affecté. La douleur est généralement diffuse. Il peut également être localisé sur le front ou le temple et se produit au même moment de la journée;
  2. Respiration nasale altérée;
  3. Nez qui coule
  4. Violation de l'odeur du côté affecté;
  5. Photophobie et larmoiement;
  6. Fièvre élevée, il peut y avoir des frissons;
  7. Parfois, gonflement des joues et gonflement de la paupière supérieure ou inférieure;
  8. Remplissage muqueux ou mucopurulent du canal nasal moyen (articulation entre les sinus et la cavité nasale);
  9. La palpation de la paroi sinusale antérieure provoque généralement de la douleur.

Important! Si vous soupçonnez une sinusite, vous ne devez en aucun cas négliger les conseils d'un médecin - une auto-médication incompétente peut entraîner une atrophie de la muqueuse des sinus et la désactiver lors du processus d'échange de gaz.

Comment guérir la sinusite chez un enfant

L'objectif principal du traitement de la sinusite est de restaurer le message entre les cavités nasales et sinusales, le drainage du mucus et du liquide, ce qui permettra d'éliminer l'infection et de rétablir la respiration à la normale.

Les antibiotiques sont presque toujours indiqués pour la sinusite: de nature microbienne, ils éliminent la source principale de la maladie et avec une infection virale ou fongique ils ne permettent pas de complications. Il est bon que la prescription d'antibiotiques soit effectuée après le semis des écoulements nasaux, lorsque le médecin peut déterminer exactement à quoi l'agent pathogène répond le mieux. Mais avec un long laps de temps, il n'y a généralement pas de méthodes de diagnostic en laboratoire - prescrire des médicaments à large exposition.

En plus du traitement avec des substances puissantes, d'autres méthodes sont prescrites:

  • Les médicaments vasoconstricteurs - gouttes dans le nez, qui sont nécessaires pour élargir la lumière des voies nasales - sont effectués avant toutes les procédures de physiothérapie;
  • Physiothérapie - inhalation dans la cavité nasale afin de rincer les passages, adoucir la croûte;
  • Lavage nasal - lixiviation mécanique du mucus avec des solutions médicinales ou de l'eau propre, avec l'utilisation d'eau salée - la création d'osmose, qui tire le liquide du sinus;
  • Procédures matérielles - UHF, district fédéral de l'Oural;
  • Massage d'acupression - effet sur les points qui activent le travail à part entière de l'organe respiratoire (sur les ailes du nez, sur les os aux coins intérieurs des yeux, sous le nez);
  • Symptômes - antipyrétique, analgésiques, antihistaminiques.

Important! Même si l'enfant n'est pas allergique, vous ne devez pas refuser de prendre des antihistaminiques: ces médicaments aident à réduire les manifestations aiguës de la maladie, soulagent l'état du patient. En même temps, vous n'avez pas besoin de prescrire ces fonds par vous-même.

Un élément distinct est le traitement chirurgical - une perforation de la paroi des sinus afin de rincer la cavité. Chez les enfants, cette méthode est utilisée extrêmement rarement, car la procédure est trop traumatisante pour l'enfant (y compris psychologiquement), et le résultat n'est pas garanti. Les méthodes de traitement conservatrices ne sont pas moins efficaces si elles sont appliquées avec soin et à temps.

Prévention de la sinusite

La prévention de la sinusite chez les enfants n'est pas quelque chose de spécifique, mais des mesures universelles pour promouvoir la santé, organiser le bon style de vie et prendre soin du bébé. Parmi les composantes les plus importantes des mesures préventives figurent:

  • Durcissement des procédures dès les premiers jours de la vie - aération des locaux, promenades quotidiennes, activité;
  • Traitement rapide et complet des maladies émergentes;
  • Respect du calendrier de vaccination;
  • Élimination des foyers d'infection dans tout le corps, et pas seulement dans la bouche et le nez - l'infection peut être introduite hématogène (avec circulation sanguine);
  • Enseigner les soins auto-hygiéniques à un enfant dès son plus jeune âge.

Ainsi, la prévention, la détection et le traitement de la sinusite chez l'enfant ne relèvent pas tant des médecins que des parents. Ce sont eux qui décident de consulter un médecin en cas de doute sur la santé de l'enfant.

N'oubliez pas que seul un médecin peut poser un diagnostic correct, ne pas s'automédiquer sans consulter et faire un diagnostic par un médecin qualifié.

Traitement de la sinusite chez un enfant

L'inflammation aiguë de l'un des sinus (maxillaire) est une maladie courante chez les enfants d'âge préscolaire et les jeunes enfants. Il existe un certain nombre de caractéristiques cliniques qui ne vous permettent pas de poser le bon diagnostic à temps et de commencer en temps opportun un traitement adéquat et efficace. Cela peut contribuer à la transition de la phase aiguë de la sinusite à la phase chronique.

Causes et mécanisme du développement de la sinusite

Comme tout autre processus infectieux et inflammatoire, la sinusite est causée par divers agents microbiens. Cependant, dans ce cas, il existe certaines fonctionnalités:

  • le processus directement inflammatoire dans la cavité maxillaire est le plus souvent provoqué par la flore microbienne purulente (streptocoque ou staphylocoque);
  • cependant, certaines conditions préalables à la pénétration de micro-organismes purulents dans le sinus maxillaire sont créées par des agents viraux, qui déclenchent le processus inflammatoire de la muqueuse nasopharyngée (virus de la grippe et parainfluenza, rhinovirus, adénovirus, réovirus, entérovirus).

Il faut comprendre que tous les épisodes d'infection respiratoire virale aiguë (ARVI) n'entrent pas dans le processus inflammatoire à l'intérieur du sinus maxillaire. Ceci est facilité par certains facteurs externes et caractéristiques internes du corps de l'enfant:

  • les symptômes non prononcés de la sinusite elle-même ne permettent pas de la distinguer d'un rhume et de commencer le traitement à temps;
  • la présence de végétation adénoïde dans l'enfance, en tant que foyer chronique d'infection;
  • une tendance à un gonflement rapide et sévère des tissus de l'enfant en général et de la muqueuse en particulier;
  • la présence de rhinite allergique saisonnière;
  • les malformations congénitales des voies nasales, qui contribuent aux processus stagnants ou, inversement, facilitent le processus de pénétration du microbe dans le sinus;
  • une sortie étroite vers le passage nasal moyen contribue à la stagnation de la sécrétion inflammatoire formée et à la croissance de l'inflammation.

Lorsqu'un agent microbien pénètre dans le sinus de la mâchoire supérieure, un processus inflammatoire se développe d'intensité variable, dont les signes typiques sont un gonflement, une douleur, une altération de la fonction. Le syndrome douloureux est généralement modéré. L'œdème entraîne une altération de la fonction: l'enfant respire par la bouche en raison de difficultés respiratoires nasales; la voix devient nasale. Si le processus inflammatoire n'est pas éliminé en temps opportun sur la muqueuse, il est possible d'impliquer le sinus maxillaire dans le processus de la paroi osseuse.

La structure anatomique du sinus de la mâchoire supérieure est la suivante:

  • sa paroi supérieure est simultanément la paroi inférieure de l'orbite
  • la paroi arrière borde d'importants nerfs et troncs vasculaires, borde directement la fosse crânienne antérieure;
  • la paroi inférieure est le haut du palais dur;
  • la paroi avant est recouverte de cuir et est facile à sentir.

La disposition étroite et l'interaction du sinus de la mâchoire supérieure peuvent contribuer à la transition du processus purulent-inflammatoire dans la cavité de l'orbite et de l'œil, ainsi que directement dans la cavité du crâne.

Chez l'enfant, la partie supérieure postérieure du sinus maxillaire est à proximité immédiate de l'autre, le sphénoïde. Par conséquent, une lésion combinée du sinus maxillaire, du sphénoïde (situé profondément dans le crâne osseux) et du labyrinthe ethmoïde est souvent formée. Le développement d'une complication formidable de la sinusite comme la thrombose du sinus caverneux est possible: blocage par un thrombus de l'un des principaux vaisseaux cérébraux.

Le sinus maxillaire se forme pendant le développement intra-utérin de l'enfant à naître, cependant, sa formation finale est terminée à l'âge de 12 ans. Habituellement, ce sont deux sinus séparés, séparés par un septum, moins souvent il y a un trou dans le septum. Sous l'âge de 3 ans, la sinusite ne peut pas se développer, car le sinus n'est représenté que par un petit pli, c'est-à-dire que la cavité en tant que telle est absente.

À partir de l'âge de 3 ans, une augmentation progressive du volume de la cavité de la partie supérieure et de la mâchoire se produit, il devient donc possible d'y former un processus inflammatoire.

De plus, les rudiments des dents (à la fois laitiers et permanents) sont situés chez les enfants dans la cavité de la mâchoire supérieure, de sorte que toutes les blessures et manipulations avec les dents peuvent provoquer la pénétration de l'infection dans ce sinus assez fermé et le développement d'une inflammation.

Symptômes de sinusite chez les enfants

La sinusite dans la période initiale a beaucoup en commun avec l'infection respiratoire virale froide et aiguë commune:

  • il y a une augmentation de la température;
  • les symptômes d'intoxication se manifestent à divers degrés de gravité (léthargie, faiblesse, caprices non motivés de l'enfant, labilité émotionnelle, fatigue soudaine des actions habituelles, somnolence pendant la journée, sommeil prolongé atypique, nuit et jour);
  • douleur d'intensité variable dans la mâchoire supérieure ou maux de tête de nature diffuse;
  • un écoulement abondant des voies nasales est caractéristique, qui au début a un caractère muqueux, puis se transforme en purulent (il devient jaune-vert de transparent).

Malheureusement, un petit enfant ne peut tout simplement pas décrire correctement ses sensations douloureuses et sa localisation. Les changements internes dans le sinus maxillaire ne sont pas visibles de l'extérieur et l'observation de la mère dans ce cas aide un peu. Parfois, il y a un gonflement de la joue et du tissu para-orbitaire (un œil comme s'il était bombé). La seule chose qui devrait alerter les parents et nous permettre de soupçonner quelque chose de pire qu'un rhume est les phénomènes d'intoxication générale, qui sont plus prononcés que le rhume.

Un enfant plus âgé peut décrire une douleur dans la région de la mâchoire supérieure, irradiant souvent vers la dentition de la mâchoire supérieure, de l'oreille ou des yeux du côté affecté; douleur éventuellement accrue en tournant et en inclinant la tête.

À tout âge, un nez qui coule prolongé, qui dure plus de 5 à 7 jours, devrait vous alerter. En même temps, l'intensité de la décharge des voies nasales non seulement ne diminue pas avec le temps, mais augmente également; un écoulement purulent apparaît, souvent avec une odeur putréfactive désagréable. Un enfant peut se plaindre d'une diminution de l'odorat et même parfois d'une diminution du goût.

Il est particulièrement important de ne pas manquer la détérioration de l'état de l'enfant lorsque la sinusite est compliquée par une inflammation de l'autre sinus ou que le processus purulent pénètre dans la cavité cérébrale. Dans le même temps, la température corporelle de l'enfant augmente fortement et l'état général se dégrade considérablement.

Diagnostic de la sinusite chez les enfants

Seul le diagnostic clinique du processus inflammatoire du sinus maxillaire n'est pas très informatif. La consultation d'un oto-rhino-laryngologiste est requise dès que possible. L'inspection à l'aide de miroirs et d'entonnoirs spéciaux vous permet de déterminer la source de l'écoulement purulent et, par conséquent, la localisation du processus inflammatoire.

Pour un diagnostic plus précis, établissant la gravité des dommages aux sinus et le développement de complications possibles, planifiant l'opération nécessaire, certaines méthodes de diagnostic instrumentales peuvent être recommandées..

Pour les enfants, la méthode de thérapie par résonance magnétique est la plus sûre et en même temps informative. Les images en couches vous permettent d'évaluer le degré d'affection des sinus et d'obtenir des informations détaillées sur ses caractéristiques anatomiques.

Dans un test sanguin général pour la sinusite (contrairement aux ARVI), la leucocytose (une augmentation du nombre de leucocytes) et un décalage de la formule vers la gauche seront détectés. Si nécessaire, une culture bactériologique du sinus maxillaire est possible pour déterminer le type d'agent microbien et sa sensibilité aux antibiotiques.

Traitement de la sinusite chez les enfants

Comme chez l'adulte, le traitement de la sinusite chez l'enfant commence par l'utilisation obligatoire d'un agent antibactérien. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous en passer. La différence réside uniquement dans le choix d'un médicament spécifique (par exemple, les fluoroquinolones sont efficaces chez l'adulte, mais leur utilisation est interdite chez l'enfant) et sa dose. Le plus sûr et le plus efficace pour la sinusite chez les enfants:

  • les pénicillines protégées qui n'ont pas d'effet négatif sur la microflore intestinale et ne sont pas toxiques (amoxicilline et ses combinaisons);
  • Céphalosporines de 2e génération (céfuroxime);
  • macrolides modernes (clarithromycine, azithromycine).

Il faut comprendre que tout antibiotique, en particulier un enfant, doit être prescrit par un médecin. La durée du traitement doit être de 7 à 10 jours ou plus. Il n'est pas recommandé de réduire indépendamment la durée du traitement, car cela peut contribuer à la formation d'une sinusite chronique. En règle générale, les antibiotiques sous forme de sirop ou de comprimés sont recommandés, dans les cas particulièrement graves - sous forme d'injections intramusculaires.

Pendant le traitement, l'enfant doit observer un régime doux (parfois au lit). Le régime doit être riche en calories et facilement digestible, contenir une quantité suffisante de minéraux et d'oligo-éléments. Il est nécessaire de donner à l'enfant une boisson variée et abondante pour éliminer les produits toxiques.

Les autres composants du traitement de la sinusite chez les enfants sont:

  • décongestionnants (médicament systémique Sinupret ou gouttes nasales vasoconstricteurs);
  • antihistaminiques;
  • antipyrétique au besoin.

En cas de sinusite, un chauffage local avec un sac de sable ou de sel ou une lampe bleue est strictement contre-indiqué - cela ne fera qu'augmenter le processus inflammatoire.

Dans les cas graves, la ponction du sinus maxillaire et le pompage des écoulements purulents sont indiqués. Pour ce faire, une ponction de la paroi sinusale antérieure est pratiquée sur l'épaisseur des plis muco-cutanés de la lèvre supérieure avec une aiguille spéciale. La procédure est assez douloureuse et traumatisante pour l'enfant, elle est donc réalisée sous anesthésie locale obligatoire ou sous anesthésie générale.

Publications Sur L'Asthme