Symptômes et traitement de la bronchite chez l'adulte. Considérez les causes de la maladie chez les adultes, les types, les symptômes de la maladie et les principes de base du traitement de la bronchite.

La bronchite est l'une des maladies respiratoires les plus courantes. Il se caractérise par la survenue d'un processus inflammatoire dans les bronches, qui se manifeste par un syndrome de toux et d'obstruction (rétrécissement de la lumière des bronches en raison de la difficulté de décharge de mucus et de crachats des voies respiratoires).

Le plus souvent, la maladie est causée par des virus pathogènes, un peu moins souvent - par des bactéries. La bronchite chez l'adulte se développe souvent dans un contexte d'hypothermie ou à la suite d'une infection respiratoire aiguë. Le traitement de la bronchite doit être supervisé par un médecin, car la maladie a tendance à prendre une forme chronique. Un élément important dans le traitement de la bronchite est la restauration de la fonction de l'immunité locale, la prévention des complications bactériennes.

Les causes

Le rôle principal dans le développement du processus inflammatoire dans les bronches est joué par les virus ou les bactéries. Parmi les agents pathogènes viraux de cette infection respiratoire, les suivants prévalent:

  • Adénovirus;
  • Virus Coxsackie;
  • Virus parainfluenza;
  • Virus de la grippe;
  • Coronovirus;
  • Virus respiratoire syncytial;
  • Rhinovirus et autres 3.

Une infection bactérienne est détectée dans moins de 10% des cas 1, ce qui doit être pris en compte lors du choix des tactiques de traitement. Il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent à la survenue d'une bronchite chez l'adulte:

  • Fumeur;
  • Travailler dans des industries dangereuses;
  • La présence de maladies récurrentes fréquentes des voies respiratoires supérieures;
  • Carence en vitamines et minéraux;
  • Maladies congénitales ou acquises du système immunitaire 1.

Des épidémies sont observées pendant la saison froide - à la fin de l'automne, en hiver et au début du printemps. Souvent, un rhume ordinaire se transforme en bronchite si l'immunité locale ne peut pas faire face à l'infection.

Les causes

La forme aiguë et chronique de bronchite est distinguée. Un épisode de bronchite aiguë ne se transforme pas toujours en épisode chronique, mais une forme chronique est toujours précédée d'une inflammation aiguë. La transition vers un processus chronique est facilitée par le début intempestif du traitement, la présence de mauvaises habitudes, notamment le tabagisme, les facteurs environnementaux. Pour empêcher la transition de la maladie vers une forme chronique, il est nécessaire non seulement de choisir le bon traitement pour l'agent pathogène, mais également d'activer l'immunité locale des voies respiratoires supérieures. L'un de ces médicaments est l'IRS19 - un immunomodulateur local utilisé pour traiter et prévenir les maladies virales et bactériennes du système respiratoire 4. Il contribue à une récupération plus rapide, empêche la transition de la maladie vers une forme chronique et réduit le nombre de rechutes 5.

Symptômes

Avec la bronchite, une inflammation se développe dans la membrane muqueuse des bronches. Les principaux symptômes de la bronchite chez un adulte comprennent:

Toux. La nature de la toux change à mesure que la maladie progresse. Au début, il est sec, avec une décharge difficile des expectorations. Après 3-4 jours après le début de la maladie, la toux devient humide et il est plus facile de cracher des expectorations, elle devient plus liquide, son volume augmente. La couleur des expectorations est très importante pour déterminer l'agent causal de l'infection. Si les expectorations ont une couleur claire ou blanchâtre, cela signifie que la maladie est causée par des virus. Dans les cas où l'écoulement a une teinte jaune ou verdâtre, vous devriez penser à une infection bactérienne..

Fièvre. Dans la plupart des cas, la température ne dépasse pas 38 à 38,5 degrés Celsius. Dans ces limites, il n'est pas recommandé de faire baisser la température, il est nécessaire de laisser le corps faire face à l'infection par lui-même. Avec de la fièvre, des maux de tête, une faiblesse et des douleurs musculaires apparaissent.

Dyspnée. L'essoufflement est plus caractéristique de la bronchite chronique prolongée, en particulier avec le syndrome obstructif. Il devient plus difficile pour une personne malade de respirer pendant l'exercice, et dans les cas graves, même au repos.

La faiblesse, la perte d'appétit, les nausées sont des symptômes d'intoxication générale du corps et sont plus prononcés dans les premiers jours de la maladie 3.

Les symptômes de la bronchite sont assez caractéristiques.Par conséquent, lorsque de telles plaintes apparaissent, vous devez consulter un médecin et subir un examen complet. La forme chronique de la maladie se caractérise par une évolution prolongée avec des rechutes périodiques. Dans le même temps, une personne peut être dérangée par une toux avec une petite quantité de crachats, une faiblesse générale, une sensibilité au SRAS, une diminution de la tolérance à l'exercice 2.

Diagnostique

Pour un médecin, le diagnostic de bronchite aiguë ou chronique n'est pas particulièrement difficile. Le médecin reconnaîtra les plaintes et les antécédents médicaux (le plus souvent, la bronchite est le résultat d'un rhume). Parmi les études supplémentaires, une radiographie pulmonaire est utilisée, ainsi qu'un test sanguin clinique. Un examen bactériologique des expectorations et une détermination de la sensibilité des micro-organismes aux antibiotiques sont également effectués. Ces méthodes sont suffisantes pour poser un diagnostic précis et prescrire un traitement..

Traitement de la bronchite

Le traitement de la bronchite chez l'adulte doit être complet et effectué sous la supervision d'un médecin spécialiste. La base de la thérapie est la lutte contre l'agent causal de l'infection. Puisque le plus souvent le processus infectieux est provoqué par des virus, la nomination d'antibiotiques n'a aucun sens. Cependant, il existe un certain nombre de signes permettant de reconnaître une infection bactérienne:

  • Haute température (de 38,5 à 39 degrés et plus);
  • La nature purulente des expectorations;
  • Symptômes d'intoxication sévère.

En plus des agents antiviraux et antibactériens, des mucolytiques (diluants d'expectoration), des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire la température et d'autres sont utilisés. Le traitement de la bronchite chez l'adulte à domicile est effectué si le risque de complications graves est exclu et si l'état du patient n'est pas préoccupant. Dans d'autres cas, un épisode aigu ou le traitement d'une exacerbation est effectué dans un hôpital.

Comment prévenir la maladie?

La bronchite est souvent une complication des infections virales respiratoires aiguës, il est donc important de traiter une infection respiratoire aiguë en temps opportun pour prévenir les complications sous forme de bronchite. La modification du mode de vie est l'un des principaux moyens de prévenir la bronchite. Pour prévenir la maladie, vous avez besoin de:

  • Arrêtes de fumer;
  • Appliquer des mesures préventives lors d'épidémies saisonnières de maladie;
  • Manger pleinement et correctement;
  • Traitez correctement un rhume;
  • Appliquer des fonds pour renforcer l'immunité locale 2.

L'immunité locale peut et doit être aidée!

Pour augmenter la stabilité de votre corps, vous devez prendre en compte toutes les recommandations et les respecter dans votre vie quotidienne.

IRS ® 19 pour la bronchite

IRS®19 est un médicament immunomodulateur d'action locale, disponible sous forme de spray nasal. Il contient un mélange de 18 lysats bactériens, qui provoquent le plus souvent des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures. L'utilisation d'un spray pour la bronchite vous permet d'activer et de restaurer l'immunité de la muqueuse nasale, qui est la porte d'entrée de l'infection. IRS®19 commence à agir immédiatement au contact de la muqueuse nasale et aide à lutter contre diverses causes de la maladie (virus et bactéries). L'utilisation de l'IRS19 en combinaison avec une thérapie de base contribue à réduire le risque de complications et de rechute 5. Il est utilisé pour le traitement et la prévention d'un large éventail de maladies des voies respiratoires chez les adultes et les enfants à partir de trois mois 4.

Bronchite chez l'adulte: symptômes, causes, diagnostic et traitement

La bronchite est une inflammation de l'arbre bronchique sans implication dans le processus pathologique du tissu pulmonaire. La maladie peut être causée par l'exposition à divers facteurs: des substances toxiques aux agents bactériens et viraux..

Quelle que soit l'origine, les caractéristiques de la maladie sont des modifications inflammatoires de la membrane muqueuse des bronches et une altération de la production de mucus. Dans ce cas, la quantité de sécrétion bronchique augmente, sa séparation s'accompagne d'une toux.

Types de maladies

Selon l'intensité du processus pathologique:

Dans le premier cas, la maladie survient et disparaît temporairement, après la fin du traitement, les symptômes cessent complètement.

Le diagnostic de bronchite chronique est établi si, depuis au moins deux ans, trois mois ou plus par an, le patient tousse, accompagné de crachats. Peut se développer comme une maladie indépendante ou résulter d'une inflammation aiguë.

Comment traiter la bronchite chez l'adulte, quelles combinaisons de médicaments de ces groupes choisir pour une récupération rapide - le médecin vous dira. L'automédication, la sélection et la combinaison de médicaments, peut être non seulement non rentable, mais aussi dangereuse.

Le processus chronique peut se produire en plusieurs variantes: caché (latent), avec des exacerbations rares ou fréquentes, ou sous la forme d'une maladie récurrente continue.

Par la présence de violations de la perméabilité bronchique:

  • non obstructif (simple);
  • obstructif.

L'obstruction bronchique se manifeste par la difficulté du passage de l'air à travers les bronches et leurs branches. Il se développe lorsque les expectorations deviennent excessivement visqueuses, visqueuses, difficiles à séparer. La condition est aggravée par un gonflement inflammatoire de la muqueuse et une augmentation du tonus des muscles des bronches, rétrécissant leur lumière.

Dans le contexte des changements obstructifs, non seulement l'efficacité respiratoire est considérablement réduite, mais des conditions favorables sont également créées pour le développement de complications bactériennes (infection secondaire).

La forme avec obstruction est plus répandue en pédiatrie, chez les enfants de moins de 3 ans. Cela est dû à l'étroitesse des bronches liée à l'âge, au réflexe de toux défectueux, lorsque les expectorations ne sont pas évacuées suffisamment efficacement, à un grand nombre de cellules sécrétant du mucus et à d'autres facteurs..

Sous la forme du processus inflammatoire:

Les formes spéciales, rares, sont hémorragiques et fibrineuses.

Selon l'agent causal du processus inflammatoire ou un facteur provoquant:

  • viral;
  • bactérien;
  • allergique;
  • toxique; et ainsi de suite.

Selon la révision de la Classification internationale des maladies 10, la maladie est classée en plusieurs formes nosologiques, chacune ayant un code spécifique pour la CIM-10:

  • bronchite aiguë (J20.0) (y compris provoquée par l'échovirus (J20.7), virus Coxsackie (J20.3), streptocoque (J20.2), bacille hémophile (J20.1), mycoplasme (J20.0), virus parainfluenza (J20.4), etc., ou un autre pathogène non spécifié (J20.8));
  • bronchiolite aiguë (J21) avec les sous-catégories correspondantes;
  • bronchite aiguë non spécifiée (J40);
  • chronique simple et catarrhale purulente (J41) (y compris chronique chronique (J41.0), mucopurulente (J41.1) et mixte (J41.8));
  • bronchite chronique non spécifiée (J42).

Le processus chronique peut se produire en plusieurs variantes: caché, avec des exacerbations rares ou fréquentes, ou sous la forme d'une maladie récurrente continue.

Les causes

La principale cause d'inflammation bronchique est une violation de la protection locale dans l'arbre bronchique. Dans ce cas, les cils de l'épithélium cilié tapissant les bronches de l'intérieur sont endommagés et immobilisés. Les bactéries ou virus se fixent librement dans la muqueuse, multipliant et endommageant ses cellules. En conséquence, un changement et une déformation de la structure de l'épithélium se produisent, ce qui se traduit par des fonctions altérées: augmentation de la formation de mucus par des cellules spéciales, un changement des propriétés des expectorations, le développement d'un œdème inflammatoire, etc..

Facteurs de risque de survenue de la maladie:

  • longue histoire de tabagisme (la soi-disant bronchite du fumeur);
  • vivre dans des conditions environnementales défavorables avec une atmosphère polluée ou des caractéristiques climatiques sévères;
  • exposition aux risques professionnels;
  • infection aiguë de nature virale ou bactérienne;
  • prédisposition héréditaire, génétiquement déterminée;
  • l'abus d'alcool
  • maladies chroniques de longue date (y compris les maladies rénales chroniques); et quelques autres.

Explication largement répandue du développement d'une inflammation chronique obstructive des bronches du point de vue des psychosomatiques. Ce que c'est? Il s'agit d'une branche de la médecine qui considère le contexte psychologique particulier d'une personne comme l'un des principaux facteurs de risque de développement de la maladie..

Dans le cas d'une inflammation chronique des bronches, on suppose qu'il y a une insatisfaction constante, un certain conflit territorial. La médecine psychosomatique explique le développement d'une obstruction bronchique durable avec un message inconscient "Je suis mal à l'aise, j'étouffe dans l'environnement".

L'obstruction bronchique se manifeste par la difficulté du passage de l'air à travers les bronches et leurs branches. Il se développe lorsque les expectorations deviennent excessivement visqueuses, visqueuses, difficiles à séparer..

Symptômes de bronchite chez l'adulte

Les manifestations de la maladie sont assez stables aussi bien en phase aiguë que chronique. La forme simple et obstructive de la maladie aura cependant des différences significatives.

Le premier signe est une toux

La toux est assez stable, inquiète le patient tout au long de la journée. Elle est associée à l'activité quotidienne de l'épithélium ciliaire des bronches, ce qui explique sa légère augmentation le matin et son affaiblissement pendant le sommeil nocturne.

Dans le cours aigu, ce symptôme est complètement arrêté après la récupération du patient. En chronique, il s'intensifie pendant les périodes d'exacerbation, mais peut persister en rémission. Aux stades initiaux de la maladie, sans exacerbations, la toux apparaît sporadiquement, est discrète, cependant, à mesure qu'elle progresse, elle devient intense, devient presque constante.

La forme obstructive se caractérise par une toux douloureuse tenace, les crises peuvent durer jusqu'à une heure, quelle que soit l'heure de la journée. Le matin, après avoir soulevé, le patient ne peut pas s'éclaircir la gorge pendant longtemps, cela nécessite un certain effort.

La toux s'aggrave ou se produit lorsqu'elle est exposée à l'air froid, à de basses températures, à la présence d'odeurs piquantes dans l'air, à des traces de fumée de tabac, etc..

Expectorations

Les expectorations peuvent être à la fois muqueuses et purulentes. Le volume quotidien moyen ne dépasse généralement pas 60 à 70 ml. Au cours de la phase aiguë de la maladie, les expectorations disparaissent complètement après la résolution du processus inflammatoire. Dans les maladies chroniques continue de persister même en rémission..

Si l'inflammation s'accompagne du développement d'une obstruction, les expectorations sont visqueuses, visqueuses, difficiles à séparer des parois des bronches. Dans le même temps, sa quantité est moindre, ce qui n'est pas dû à sa moindre éducation, mais à la difficulté de supprimer.

La principale cause d'inflammation bronchique est une violation de la protection locale dans l'arbre bronchique.

Dyspnée

Il est caractéristique du processus obstructif. Elle survient à l'expiration, la respiration devient bruyante, une respiration sifflante. Réduction caractéristique de la dyspnée après écoulement des crachats et toux.

Il s'intensifie de la même manière qu'une toux sous l'influence de basses températures, d'odeurs piquantes, d'une humidité élevée et d'autres facteurs provoquants.

Fièvre

Il est soit absent, soit atteint un nombre insignifiant et de faible qualité. Une hyperthermie sévère indique une intoxication bactérienne ou virale, mais pas la gravité de la maladie.

Les signes de bronchite chez un adulte et un enfant sont presque les mêmes, mais le processus pathologique chez les enfants est plus actif.

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, des études en laboratoire et instrumentales sont nécessaires, ainsi qu'une évaluation de l'état du patient.

Méthodes de recherche en laboratoire:

  1. Analyse sanguine générale. Il n'y a pas de changements caractéristiques sur la base desquels il est possible de confirmer ou de réfuter la bronchite. Dans ce cas, des signes communs d'inflammation sont enregistrés, tels qu'une accélération de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) et une augmentation du nombre de leucocytes. Avec la nature allergique de l'inflammation, le nombre d'éosinophiles peut augmenter.
  2. Chimie sanguine. Il n'y a pas de changements spécifiques. Les marqueurs standard du processus inflammatoire sont enregistrés, par le nombre dont ils jugent la gravité et la gravité de la maladie.
  3. Analyse des expectorations. Permet de déterminer sa nature (muqueuse, mucopurulente ou purulente), le type d'agent pathogène, à semer sur un milieu nutritif afin de déterminer sa sensibilité à certains groupes de médicaments antibactériens.

La forme avec obstruction est plus répandue en pédiatrie, chez les enfants de moins de 3 ans. Cela est dû à l'étroitesse des bronches liée à l'âge, au réflexe de toux défectueux, à un grand nombre de cellules sécrétant du mucus.

  1. Radiographie des poumons (fluoroscopie ou graphie). Sans pathologie.
  2. Examen radiographique de l'arbre bronchique. Un rétrécissement de la lumière ou, à l'inverse, l'expansion de certaines bronches, une déformation du contour de la muqueuse, un colmatage des branches avec du mucus peuvent être notés..
  3. Examen endoscopique de l'arbre bronchique pour évaluer visuellement la gravité de l'inflammation.
  4. L'étude de la HPF (fonction respiratoire). Des changements de gravité variable seront enregistrés en présence d'une obstruction bronchique. Avec une forme simple de la maladie, l'efficacité respiratoire ne souffre généralement pas.
  5. Oxymétrie de pouls (détermination de la saturation en oxygène du sang artériel). Une diminution des indicateurs est également enregistrée en présence d'une obstruction bronchique importante, avec un processus obstructif - PO2 ne change pas.

Il n'est pas difficile de reconnaître les signes d'un processus inflammatoire chronique dans les bronches, les antécédents médicaux dans ce cas sont indicatifs: toux qui a dérangé le patient pendant au moins trois mois par an pendant deux ans ou plus; la présence d'une respiration sifflante lors de l'auscultation, une respiration vésiculaire difficile, l'absence d'autres maladies pouvant causer des plaintes, des changements confirmés objectivement (bronchoscopiquement) dans la membrane muqueuse de l'arbre bronchique.

Dans une maladie aiguë ou une exacerbation d'un patient chronique se plaint d'une forte diminution de la capacité de travail, d'une faiblesse non motivée, d'une toux intense avec crachats, de la transpiration pendant une nuit de sommeil. Une hyperthermie mineure est possible (jusqu'à 37,2-37,3 ° C), une augmentation de la fréquence cardiaque, des signes non spécifiques du processus inflammatoire sont déterminés en laboratoire. Avec obstruction, un essoufflement avec difficulté à expirer apparaît et s'accumule, une respiration sifflante et bruyante peut être enregistrée.

La toux dérange le patient tout au long de la journée. Elle est associée à l'activité quotidienne de l'épithélium ciliaire des bronches, ce qui explique sa légère augmentation le matin et son affaiblissement pendant le sommeil nocturne.

Traitement de la bronchite adulte

Les médicaments pour la bronchite sont effectués dans trois domaines principaux:

  • traitement anti-inflammatoire étiotrope;
  • la thérapie pathogénique, dont le but est d'éliminer la stagnation des expectorations, de normaliser son drainage;
  • traitement symptomatique qui élimine les manifestations non spécifiques de la maladie (médicaments antipyrétiques sont prescrits à haute température, vasoconstricteurs pour la congestion nasale, etc.).

Selon l'agent responsable, les antibiotiques sont prescrits comme agent étiotrope (pénicillines protégées, céphalosporines de 2 ou 3 générations ou macrolides / azalides, fluoroquinolones), agents antiviraux, immunomodulateurs.

Il est strictement interdit de prendre des agents antibactériens à des fins prophylactiques. Ces médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin, déterminant le schéma thérapeutique individuellement dans chaque cas.

Des agents antiviraux et immunomodulateurs pour l'évolution chronique de la maladie ou pour un risque élevé de forme aiguë peuvent être pris selon le schéma de prévention de la saison automne-printemps.

La thérapie pathogénique est effectuée en utilisant plusieurs groupes de médicaments:

  • bronchodilatateurs, élargissant la lumière des bronches;
  • des mucolytiques qui diluent les mucosités;
  • expectorant.

Dans la bronchite sévère, les hormones glucocorticostéroïdes peuvent également être inhalées..

Les groupes de médicaments mentionnés sont présentés dans tous les segments de prix: du moins cher au plus cher. Très souvent, les médicaments efficaces ont un faible coût, ce qui n'est pas lié à la force de leur effet thérapeutique.

En cas de maladie aiguë ou d'exacerbation d'un patient chronique, se plaint d'une forte diminution de la capacité de travail, d'une faiblesse non motivée, d'une toux intense avec crachats, de la transpiration pendant une nuit de sommeil.

Comment traiter la bronchite chez l'adulte, quelles combinaisons de médicaments de ces groupes choisir pour une récupération rapide - le médecin vous dira. L'automédication, la sélection et la combinaison de médicaments, peut être non seulement non rentable, mais aussi dangereuse.

En effectuant un traitement à la maison, il faut se rappeler que boire avec des mucolytiques et des médicaments expectorants est nécessaire pour boire 1,5 à 2 litres de plus qu'en mode habituel. De ce fait, la dilution maximale de la glaire bronchique est atteinte et son évacuation rapide.

Vidéo

Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Comment traiter la bronchite chez l'adulte

La bronchite est une maladie inflammatoire de l'arbre bronchique, dans laquelle il y a une toux productive et improductive, une sécrétion de mucus. Vous devez savoir quels médicaments, ainsi que les remèdes populaires les plus efficaces, peuvent être utilisés pour une thérapie efficace.

Principes clés pour un traitement efficace

Avant de considérer les principaux médicaments, remèdes populaires et procédures, il est nécessaire de souligner les principes importants de la thérapie. Les experts notent que sans une approche intégrée, un résultat positif est extrêmement difficile à atteindre. Voici les points clés.

Les principes clésLa description
Respect de l'hygiène à la maison et au travail.Les médecins recommandent un nettoyage humide tous les jours. Bien sûr, il est conseillé d'éviter les conditions de travail dangereuses. Lorsqu'une personne souffre déjà d'une bronchite chronique et qu'une «nocivité» est observée sur le lieu de travail, il est logique de changer le type d'activité. Ceci est particulièrement important pour la bronchite allergique et asthmatique..
Respect de la saisonnalité lors du choix des vêtements.Il est important de se protéger de l'hypothermie, des courants d'air. Les vêtements sont plus utiles s'ils sont faits de tissus naturels: ces matériaux empêchent la surchauffe ainsi que les pertes de chaleur.
Transition vers la nutrition médicale.La nutrition pour la bronchite chronique doit être fractionnée. Il est recommandé de manger 4 à 5 fois par jour. Augmenter les protéines, consommer des boissons chaudes.
Thérapie complexe.Il est nécessaire d'utiliser des remèdes populaires en même temps, ainsi que des médicaments modernes. Aide à l'échauffement et à l'inhalation.

Tous les facteurs sont d'une grande importance pour l'état général du patient. Besoin de changer de style de vie.

Ceci est particulièrement important lorsqu'il ne s'agit pas d'une maladie aiguë temporaire, mais d'une forme chronique de bronchite..

Interdiction de fumer

La plupart des experts soutiennent que l'impact négatif du tabagisme sur le système respiratoire est en effet significatif. Il est extrêmement important d'abandonner complètement la mauvaise habitude, car il est très difficile de traiter un fumeur.

De nombreux patients se plaignent d'être traités en totale conformité avec les recommandations des médecins, cependant, la thérapie ne donne pas le résultat souhaité. Cependant, ils ne peuvent pas arrêter de fumer, ce qui annule tous les efforts des spécialistes. Et la pratique médicale confirme que la nicotine est extrêmement dangereuse pour les bronches, le système respiratoire dans son ensemble.

Une bonne nutrition: conseils folkloriques

Il est intéressant de noter que lors du traitement de la maladie avec des remèdes populaires, une attention particulière est toujours portée au menu. Et pour déterminer le régime alimentaire optimal, les adeptes de la médecine traditionnelle et les médecins sont unanimes. Voici ce qu'ils recommandent d'ajouter au menu lors du traitement de la bronchite:

  • légumes avec des fruits à haute teneur en vitamine C (ce sont les kiwis, les agrumes, les tomates aux oignons, le chou);
  • mon chéri;
  • bouillon d'églantier;
  • les poissons gras;

C'est ce type de nourriture, des légumes spécifiques, des fruits, des boissons, qui soutiennent le corps. Avec un menu riche, les patients font face à la bronchite plus rapidement. En renforçant la santé, vous pouvez réduire la température, améliorer la condition, éliminer les symptômes.

Remède populaire connu pour les processus inflammatoires dans les bronches, les voies respiratoires - œufs crus.

Même les médecins admettent que boire quelques œufs crus par jour est en fait très bénéfique. Mais aucun embryon ne fera l'affaire. La meilleure solution pour le traitement, en particulier dans les cas graves de la maladie, est de prendre des œufs à couver. Ils contiennent juste le maximum de substances précieuses.

Thérapie médicamenteuse

La thérapie est principalement basée sur les principes de la médecine moderne. Considérez les médicaments les plus efficaces dans le traitement de la bronchite chez l'adulte:

  1. Médicaments antibactériens. Ce sont les antibiotiques qui restent le moyen le plus fiable. Maintenant, la demande est Amoxiclav moderne. Il aide à guérir même la bronchite obstructive.

Une attention particulière est accordée à l'antibiothérapie. L'attitude à leur égard est ambiguë, mais ils sont vraiment efficaces.

Les experts notent: la meilleure solution est de passer des tests antibiotiques pour déterminer les médicaments les plus appropriés pour une personne en particulier.

Lors de tests pour différents antibiotiques, la sensibilité du corps à des médicaments spécifiques est déterminée. Par exemple, le même antibiotique peut être parfaitement perçu par une seule personne - il l'aidera. Mais pour un autre patient, cela pourrait bien être inutile.

Recettes folkloriques

Parmi les remèdes populaires, plusieurs types peuvent être distingués selon la méthode de traitement:

  • des composants oraux spécifiques, par exemple le miel;
  • patchs;

Un effet suffisamment bon peut être obtenu en combinant différents types de thérapie. Ainsi, les experts recommandent de combiner l'utilisation de décoctions à base de plantes avec des inhalations, des compresses. Ce sont des outils peu coûteux mais efficaces..

Les inhalations sont l'une des méthodes les plus efficaces, car elles assurent une pénétration profonde des composants actifs..

Maintenant, pour effectuer des procédures d'inhalation, des inhalateurs à vapeur spéciaux, des nébuliseurs modernes sont utilisés. Mais beaucoup continuent de respirer de la vapeur sur le réservoir, ce qui fournit également l'effet souhaité..

Inhalation

Vous pouvez envisager différents types d'inhalations en fonction de la gravité et de l'évolution de la maladie. La prescription dépendra de l'état spécifique du patient, ainsi que du type de toux. Vous pouvez faire la procédure à la maison..

Arrêtons-nous sur des recettes folkloriques utiles:

  1. Les inhalations avec de l'eau minérale alcaline normale donnent un bon effet. Borjomi est bon. Cette procédure adoucira la gorge, les muqueuses et réduira l'inflammation. L'eau minérale suffit pour se réchauffer.
  2. Les procédures au menthol sont utiles. Vous devrez dissoudre le comprimé de validol dans un verre d'eau, le réchauffer à 90 degrés. Le menthol réduit l'irritation, adoucit les muqueuses.

Il est important d'effectuer correctement la procédure: vous pouvez respirer de la vapeur sur le récipient, mais vous devrez vous couvrir avec une serviette ou un drap, en laissant un petit espace pour la circulation de l'air.

Remèdes efficaces

Il est conseillé d'utiliser différents remèdes populaires dans un complexe. Arrêtons-nous sur les plus populaires:

  1. Citron. Il est recommandé d'utiliser du citron entier aigre. Il est bouilli pendant 10 minutes, jus pressé. Il reste à ajouter un peu de miel, une cuillerée de glycérine. Ils boivent un tel remède dans une cuillère à café, 3 à 6 fois par jour. La fréquence d'administration dépend de la force de la toux..

Appliquer diverses techniques, compositions. Avec les remèdes populaires, il est absolument nécessaire d'utiliser des médicaments modernes. Ensuite, il sera possible de traiter rapidement la bronchite, de soulager les symptômes.

Partage avec tes amis

Faites du bon travail, cela ne prendra pas longtemps

Comment traiter efficacement la bronchite chez l'adulte à la maison: recommandations

La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches.

Un symptôme caractéristique de la maladie est une toux, qui provoque un certain inconfort.

Comment traiter la bronchite chez l'adulte à la maison, tout le monde ne le sait pas, mais ce n'est pas du tout difficile, il suffit d'avoir les médicaments nécessaires à portée de main.

Bronchite et ses symptômes chez l'adulte

Dans la plupart des cas, la bronchite est la principale maladie et a une étiologie infectieuse. Les infections suivantes provoquent une bronchite:

  • virale: adénovirus, entérovirus, rhinovirus;
  • bactérienne: staphylocoque, infection streptococcique, bacille hémophile.

Rarement, la bronchite est causée par des pathogènes fongiques - aspergillus, candida, etc. Dans environ 85% des cas, la maladie est la conséquence d'une exposition à une infection virale.

L'évolution aiguë de la bronchite est caractérisée par un début soudain et un développement rapide. La durée moyenne de la maladie avec un traitement approprié peut aller jusqu'à 10 jours.

Après ce temps, une régénération progressive des tissus bronchiques affectés se produit. La récupération complète se produit en 20-21 jours.

Comment identifier les symptômes de la bronchite à la maison?

Le tableau clinique de la pathologie est largement similaire à une infection respiratoire, donc seul un médecin peut poser un diagnostic correct, sur la base des résultats des études diagnostiques.

Le principal symptôme de la bronchite est une toux, dont la nature change à mesure que la maladie se développe. Au stade initial, il y a une toux sèche, des aboiements, mais au fil du temps, elle se transforme en une toux humide.

Les symptômes supplémentaires de la maladie comprennent la faiblesse, la fièvre, la rhinite, les maux de tête et les douleurs thoraciques, l'essoufflement.

Recommandations générales pour le traitement de la bronchite

Comment traiter correctement la maladie, seul un médecin peut le déterminer. Il n'est pas recommandé d'être traité sans consultation préalable avec un médecin, car vous pouvez non seulement ralentir la récupération, mais également nuire à la santé.

Cependant, vous pouvez prendre des médicaments à la maison, mais uniquement après approbation par le médecin et à la posologie prescrite par lui.

Le traitement de la bronchite à domicile chez l'adulte sera plus efficace si les recommandations suivantes sont suivies:

  • le repos au lit doit être observé (en fonction de l'état général);
  • vous devez augmenter la quantité de liquide que vous buvez tout au long de la journée à 2,5 litres. Exclure le café, l'alcool - les boissons qui améliorent l'excrétion de liquide du corps. Il vaut mieux privilégier les décoctions à base de plantes, les boissons aux fruits, l'eau minérale;
  • vous devez abandonner les mauvaises habitudes qui aggravent le cours de la bronchite et la récupération lente;
  • il est conseillé d'éviter l'exposition à tout facteur irritant pour les bronches - poussière, fumée, odeurs piquantes, fumées toxiques;
  • il est nécessaire de ventiler la pièce dans laquelle le patient est quotidiennement.

Il est important de maintenir un niveau d'humidité normal dans la pièce. À cette fin, vous pouvez acheter un appareil spécial - un humidificateur.

Médecine traditionnelle pour la bronchite chez l'adulte

Avant de traiter la bronchite à domicile, vous devez subir un examen pour déterminer:

  • type d'agent pathogène: viral ou bactérien;
  • caractéristiques du développement de la maladie: évolution aiguë ou chronique.

Le traitement principal de la bronchite chez l'adulte est la médication, et une thérapie alternative est un ajout. Vous ne pouvez utiliser ce dernier qu'après avoir consulté votre médecin.

Médicaments

Il est nécessaire de traiter la bronchite de manière complète. Il est recommandé de combiner la thérapie médicamenteuse avec des procédures physiothérapeutiques. Cependant, dans la plupart des cas, il est possible de se débarrasser de la maladie avec uniquement des médicaments.

Pour le traitement de la bronchite aiguë à domicile, vous pouvez utiliser des médicaments des groupes suivants:

  • antiviral: prescrit pour la nature virale de la maladie, lorsque la bronchite s'est développée en raison de la grippe ou du SRAS;
  • anti-inflammatoire: utilisé pour supprimer le processus inflammatoire, réduire la température;
  • expectorant: aide à améliorer l'écoulement des expectorations, soulage l'état général avec une toux humide;
  • antitussif: utilisé pour la toux sèche;
  • antibiotiques: utilisés pour une maladie bactérienne.

Dans tous les cas, avant de prescrire des médicaments, il est nécessaire de savoir quel pathogène a provoqué la maladie. Cela peut être fait à l'aide de diagnostics de laboratoire..

Inhalation

Pour guérir la bronchite à la maison, l'inhalation est recommandée. Cela peut être une inhalation de vapeur ou une procédure utilisant un nébuliseur. Dans ce dernier cas, des préparations liquides sont utilisées, qui peuvent être achetées dans n'importe quelle pharmacie.

Les infusions et décoctions, préparées de leurs propres mains, ne conviennent pas à l'inhalation avec un nébuliseur. Cela peut s'expliquer par le fait que les résidus de matières premières qui sont tombés dans l'appareil le rendent inutilisable..

Pour le traitement avec un nébuliseur, les fonds des groupes suivants sont utilisés:

  • antiseptiques;
  • anti-inflammatoire;
  • bronchodilatateurs;
  • antibiotiques
  • vasoconstricteur;
  • mucolytique, expectorant;
  • hormonal;
  • immunomodulatrice.

Les inhalations à la vapeur sont effectuées à l'aide de remèdes populaires, à partir desquels des infusions et des décoctions sont préparées. Le produit fini peut être utilisé jusqu'à 5 fois, en s'échauffant avant la procédure. Les recettes suivantes seront efficaces:

  • sureau et eucalyptus (20 g chacun), Kalanchoe (jus dans un volume de 5 ml). Mélanger les ingrédients, verser 400 ml d'eau chaude, laisser infuser 30 minutes (l'inhalation est effectuée jusqu'à 3 fois par jour pendant 10 minutes);
  • boutons de camomille et de pin (30 g chacun). Mélanger l'herbe et les fruits, verser 400 ml d'eau chaude, insister pendant une heure (inhalation pendant 10 minutes trois fois par jour);
  • racine de réglisse, camomille, sauge, calendula, succession, eucalyptus (30 g chacun). Mélanger les ingrédients, verser 400 ml d'eau chaude, insister pendant 2 heures (faire la procédure pendant 15 minutes trois fois par jour);
  • menthe poivrée, millefeuille, écorce de buisson en coin (20 g chacun). Mélanger les ingrédients, verser 500 ml d'eau chaude, insister pendant une heure (l'inhalation est effectuée pendant 20 minutes trois fois par jour);
  • la soude (1 cuillère à café) est dissoute dans 300 ml d'eau chaude (l'inhalation est effectuée pendant 20 minutes trois fois par jour);
  • le sel (3 cuillères à soupe l.) est dissous dans 1 litre d'eau chaude (l'inhalation est effectuée pendant 15 minutes jusqu'à 4 fois par jour);
  • huiles essentielles de sapin, lavande, menthe, eucalyptus, genévrier, pin ou cèdre, arbre à thé (1 goutte pour 0,5 l d'eau chaude): inhalation 10 minutes deux fois par jour.

Comme toute procédure médicale, les inhalations ont des contre-indications, parmi lesquelles:

  • processus purulent dans les poumons, les bronches, la gorge;
  • saignements de nez et prédisposition;
  • fièvre;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • emphysème;
  • développement d'une insuffisance respiratoire;
  • pathologie cérébrale;
  • une réaction allergique aux composants inclus dans la composition pour inhalation.

Si vous ne respectez pas les restrictions et effectuez l'inhalation malgré les contre-indications, des effets indésirables se produisent qui causent des dommages au corps.

Traitement de la bronchite avec des remèdes populaires

Le traitement de la bronchite avec des remèdes populaires dans certains cas n'est pas moins efficace que la thérapie traditionnelle.

Le plus souvent, ils utilisent des décoctions et des infusions qui sont prises par voie orale, utilisées pour l'inhalation, l'application topique.

Décoctions et teintures

Les expectorants populaires utilisés pour la bronchite sont des infusions et des décoctions à base d'herbes médicinales qui peuvent être prises par voie orale (2 c. Avant chaque repas).

Pour leur préparation, une pharmacie camomille, millefeuille, sureau, eucalyptus, calendula, menthe poivrée sont utilisées. Dans ce cas, la médecine traditionnelle aide à éliminer les mucosités, accélérant ainsi la récupération.

Aliments sains

Les remèdes populaires pour la bronchite incluent certains aliments. Par exemple, les jus sont préparés à partir de chou, de betteraves, d'airelles rouges, de carottes, qui ont un effet bénéfique sur la bronchite:

  • jus de chou - un excellent expectorant (pour améliorer le goût, qui est amer, vous pouvez ajouter du sucre ou du miel);
  • jus de betterave: après infusion de jus fraîchement pressé pendant 4 heures, il peut être pris par voie orale pour éliminer les symptômes d'intoxication;
  • le jus d'airelle a un effet expectorant, aide à prévenir les processus stagnants dans les bronches;
  • le jus de carotte a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires.

Des recettes populaires pour faire des jus peuvent être trouvées sur les forums pertinents.

Compresses

Le traitement de la bronchite chronique avec des remèdes populaires chez l'adulte peut être effectué à l'aide de compresses qui réchauffent les voies respiratoires et accélèrent l'élimination des expectorations:

  • à partir de pommes de terre: faire bouillir 2 tubercules avec la pelure, les couper chauds, en purée, placer une partie dans un sac en coton et mettre sur la poitrine, la seconde dans l'autre sac et sur le dos (recouverte d'une couverture chaude, résister aux compresses jusqu'à refroidissement);
  • à partir de miel: appliquer une fine couche de miel sur le segment de gaze, qui est appliqué sur la poitrine, envelopper un mouchoir chaud sur le dessus, résister à la compresse pendant 20 minutes;
  • à partir de jus de raifort: imprégner un segment de gaze avec le produit, l'appliquer sur la poitrine en compresse, laisser reposer 15 minutes.

La procédure est effectuée au moins 3 fois par jour. Durée du traitement - jusqu'à disparition des symptômes de bronchite.

Traitements complémentaires

Les méthodes supplémentaires de traitement de la bronchite aiguë et chronique comprennent la thérapie par l'exercice, le massage.

De plus, une bonne nutrition est nécessaire pendant le traitement de la maladie..

Physiothérapie

Il est utile lors du traitement de la bronchite d'effectuer des exercices physiques. Malgré la nécessité de se conformer au repos au lit, il est recommandé de consacrer 10 à 15 minutes par jour à l'activité physique. LFK aide:

  • augmenter le tonus du corps;
  • améliorer la circulation sanguine dans la zone de localisation du processus inflammatoire, c'est-à-dire dans les bronches;
  • accélérer la liquéfaction des expectorations en améliorant la circulation sanguine et son élimination des bronches;
  • réduire le risque de congestion dans les bronches.

Vous pouvez effectuer des exercices légers: torse en avant et sur le côté, mouvements circulaires du corps, «vélo», «ciseaux», «chat», etc. La gymnastique respiratoire n'est pas moins utile..

Avant d'essayer de guérir la bronchite de cette manière, vous devez consulter un médecin, car la thérapie par l'exercice a des contre-indications.

Massage

Le traitement de la bronchite à domicile comprend le massage, qui commence à être effectué du 4e au 5e jour de maladie, après normalisation de la température. Avant l'intervention, le patient doit prendre une telle position sur le ventre pour que sa tête soit en dessous du bassin.

Tout d'abord, masser le dos, caresser la peau, puis frotter, pétrir. Ils effectuent ensuite les mêmes manipulations, mais le patient est allongé sur le dos.

La durée du massage peut aller jusqu'à 20 minutes. Le déroulement des procédures aide à soulager les symptômes de la bronchite, en particulier la toux, mais uniquement s'il est effectué en association avec un traitement médicamenteux.

Nutrition pour la bronchite

Pendant le traitement de la bronchite, une nutrition appropriée est requise avec l'inclusion d'aliments protéinés dans l'alimentation - fromages, fromage cottage faible en gras, poulet, poisson. Ces aliments aident à compenser la perte de protéines..

Les noix, les pois, le riz brun, les bananes, le sarrasin, les tomates et le maquereau contiennent du magnésium, ce qui améliore l'état général et soulage les symptômes de la bronchite.

Pour renforcer le système immunitaire, il est recommandé de consommer en grande quantité (mais uniquement en l'absence d'allergie) les agrumes, fraises, framboises, qui contiennent de l'acide ascorbique, utile pour le système immunitaire.

La rapidité avec laquelle il sera possible d'augmenter l'immunité par la nutrition dépend du degré de son affaiblissement.

Prévention des maladies

Plutôt que de se demander comment se débarrasser rapidement de la bronchite, il vaut mieux s'occuper de la prévention à temps, qui consiste à:

  • en durcissement;
  • en améliorant la fonction protectrice du corps, c'est-à-dire en renforçant l'immunité;
  • dans une bonne nutrition;
  • dans la prévention de l'hypothermie;
  • dans le traitement des maladies respiratoires (grippe, SRAS).

Ces méthodes peuvent réduire le risque de développer la maladie chez les adultes et les enfants..

Le traitement de la bronchite, effectué à domicile, implique l'utilisation de médicaments prêts à l'emploi et de remèdes populaires. L'admission à l'un d'eux doit être préalablement approuvée par un médecin.

Sinon, il peut être nocif pour la santé et provoquer des effets indésirables..

Symptômes, causes et traitement de la bronchite chez l'adulte

Par bronchite, on entend des changements inflammatoires dans le système respiratoire, à savoir dans les bronches. La condition ne menace pas la vie d'une personne, cependant, avec une évolution prolongée et un manque de thérapie, des conséquences indésirables peuvent survenir. À cet égard, il est recommandé de tout savoir sur les facteurs de développement, les symptômes et le traitement de la bronchite chez l'adulte..

Motifs et classement

Il existe de nombreux types de cette maladie, qui diffèrent entre eux dans les conditions préalables à la survenue.

Type de bronchiteLes causes
ViralInfections respiratoires et virales aiguës, grippe, pathologies adénovirales
Produit chimique toxiqueEmpoisonnement holistique du corps, inhalation périodique de composants toxiques
TuberculeuxPénétration des mycobactéries de cette maladie dans la cavité bronchique
InfectieuxUne augmentation du nombre d'agents pathogènes, parfois même atypiques - par exemple, la chlamydia
AllergiqueRéaction à tout stimulus - qu'il soit externe ou interne
MycobactérienPropagation de mycobactéries non tuberculeuses
ObstructifContacts avec le cadmium et le silicium, une carence de certains composants dans le corps. Le rôle décisif est joué par une combinaison de facteurs, ainsi que le tabagisme et une mauvaise écologie.

La classification est effectuée en fonction de la nature de l'évolution de la bronchite chez l'adulte.

Forme aiguë et chronique

La première des formes présentées est en fait une pneumonie. Il se forme dans un contexte d'infections virales aiguës ou respiratoires, avec grippe. La bronchite aiguë chez un adulte est traitée facilement et rapidement. Par conséquent, après trois à quatre semaines, le patient est en parfaite santé.

La forme chronique de la pathologie est caractérisée par une certaine durée du cours - au moins six mois. Une personne a une toux persistante, des douleurs au sternum. Parmi d'autres pathologies respiratoires, il occupe l'une des premières places en fréquence d'occurrence..

Symptômes de la maladie

Le tableau clinique varie en fonction du type spécifique de maladie. Ainsi, le principal signe de pathologie aiguë est une toux sifflante, qui s'accompagne de sensations douloureuses, de brûlures dans le sternum et d'exsudation.

Les symptômes de la bronchite chez un adulte sont très spécifiques:

  • couleur jaune-vert des expectorations - la présence d'une infection bactérienne;
  • un exsudat clair ou pâle indique l'origine virale de la maladie;
  • la production d'expectorations la plus abondante se produit tôt le matin, après le sommeil.

La température corporelle peut augmenter à 37,8 degrés, mais le plus souvent, elle est normale.

Les symptômes d'une forme chronique comprennent une bronchite aiguë périodique - deux ou trois fois au cours de l'année. La bronchite prend une forme lente, il y a des périodes de forte détérioration et de calme. Aux heures de pointe, le patient présente les symptômes d'un type aigu de maladie.

L'aggravation de la bronchite chez un adulte survient le plus souvent au printemps ou en automne, car à ce stade, le système immunitaire s'affaiblit - une personne manque de vitamines. Le patient est identifié avec une léthargie ou un malaise. La condition présentée, en règle générale, dure de 14 à 21 jours.

Diagnostic

Identifier la bronchite chez un adulte après avoir examiné un patient. Le critère principal est les plaintes et les symptômes désagréables - en fonction d'eux, le pneumologue prend sa décision. Le signe dominant est l'apparition d'une toux avec un écoulement d'exsudat, blanc ou jaune.

Il est possible de déterminer le diagnostic sur la base des critères suivants:

  • des changements inflammatoires sont évidents dans le test sanguin;
  • La radiographie des poumons montre des processus similaires, des changements de volume;
  • la pneumotachométrie identifie la vitesse du flux d'air lors de l'inspiration ou de l'expiration.

La bronchite obstructive chez un adulte peut être déterminée en étudiant l'état de la gorge et en écoutant le sternum, par des accès de toux sèche. Une autre manifestation clinique sera une respiration sifflante avec de longs retards. Ne faites pas d'études auxiliaires (TDM) et de radiographies pulmonaires.

Méthodes de traitement

Le cours de récupération doit être complet. Un tel traitement de la bronchite chez l'adulte aidera non seulement à améliorer l'état général, mais aussi à éviter le développement de complications. Il est nécessaire d'aborder la thérapie de manière responsable, en suivant toutes les recommandations d'un pneumologue.

Cours de médecine

Dans le traitement de la bronchite chez l'adulte, le rôle principal est attribué aux médicaments. Des agents mucolytiques sont utilisés, ce qui contribue à faciliter l'évacuation des expectorations. Le plus souvent utilisé Lazolvan ou Bromhexine.

Des antitussifs peuvent être nécessaires. Vous ne pouvez pas vous en passer avec des envies de toux improductives mais douloureuses. Les pneumologues recommandent l'utilisation de Libexin et Sinecode.

Une attention particulière dans le traitement de la bronchite adulte mérite des antibiotiques. Prescrire les composés de la série des tétracyclines - Amoxiclav, céphalosporines. L'application n'est recommandée qu'en cas d'aggravation de la maladie ou de rechutes fréquentes. Dans ce cas, une procédure spéciale est effectuée pour établir la sensibilité d'un pathogène particulier au médicament. Sur la base des données et sélectionnez les antibiotiques nécessaires.

Lorsque la bronchite chez un adulte s'accompagne d'une augmentation des indicateurs de température, les experts prescrivent des composés antipyrétiques. Il peut s'agir d'aspirine ou de paracétamol. Il est recommandé de les utiliser rarement, car il existe certaines restrictions. L'aspirine, par exemple, n'est utilisée pour aucune forme de gastrite, d'ulcère gastrique ou d'ulcère duodénal. Tout cela doit être pris en compte dans le traitement de la bronchite adulte.

Méthodes de physiothérapie

Le cours de récupération serait inférieur sans procédures supplémentaires. Le sternum est chauffé (uniquement après normalisation lors d'une exacerbation), massage, exercices de respiration spéciaux. Ce dernier aide à retrouver une respiration normale et à se débarrasser de l'essoufflement..

Le traitement de toute bronchite chez l'adulte ne doit pas se passer d'inhalations, pour lesquelles ils utilisent:

  1. La dioxidine est un antiseptique universel. Il est utilisé pour aggraver la forme chronique de la maladie ou son évolution virale..
  2. Atrovent. C'est un bronchodilatateur. La pharmacie vend sous forme liquide.
  3. Fluimucil. Ce médicament desserre ou dilue l'exsudat. Il est conçu spécifiquement pour l'inhalation - il n'est pas nécessaire de le reproduire pour la procédure habituelle, mais dans des cas particuliers, il peut encore être nécessaire.
  4. Lazolvan. Ceci est un bronchodilatateur. Il vous permet de faire face à la toux et à l'essoufflement. Un formulaire spécial pour l'inhalation est vendu dans les chaînes de pharmacies.

Il est recommandé d'utiliser un nébuliseur dans le traitement de la bronchite chez l'adulte. Il s'agit d'un appareil spécial qui assure la distribution et la pulvérisation les plus uniformes du médicament sur les bronches.

Remèdes populaires

De plus, après avoir consulté un spécialiste, vous pouvez utiliser des recettes de médecine alternative. Par exemple, avec la bronchite, un adulte est recommandé d'appliquer des compresses sur la poitrine. Ils peuvent inclure une variété de composants: des pommes de terre bouillies dans une pelure à une solution d'alcool ou du miel et du chou blanc.

Des inhalations sont également utilisées, exclusivement avec des composants naturels. Par exemple, vous pouvez utiliser les feuilles de thym ou de sauge, car elles neutralisent la réaction inflammatoire. Appliquer la fleur de camomille (agit comme un antiseptique), d'origan ou de menthe (apaiser et détendre les bronches, aider à faire face à une crise de toux chez un adulte).

Complications possibles

Si le traitement n'a pas été entièrement réalisé ou a été commencé plus tard que nécessaire, certaines conséquences sont possibles. Le plus souvent, c'est l'asthme bronchique.

La bronchite adulte peut être compliquée:

  • insuffisance cardiovasculaire;
  • maladie bronchiectatique - processus suppuratifs dans la région bronchique;
  • hypertension pulmonaire - augmentation de la résistance vasculaire;
  • bronchopneumonie - se développe sur la base d'une immunité aggravée et est une conséquence d'une bronchite aiguë;
  • état pathologique chronique;
  • emphysème;
  • troubles obstructifs de la structure de l'arbre bronchique.

Si la toux s'accompagne de l'élimination de l'exsudat avec du sang ou des caillots, il est fortement recommandé de rechercher des conditions pathologiques plus dangereuses. Ce pourrait être la tuberculose ou le cancer du poumon.

Prévention des maladies

Les experts recommandent que tous les efforts soient faits pour éliminer la bronchite chez un adulte. En automne et en hiver, il est recommandé d'utiliser des formulations immunomodulatrices, des vitamines A, B, C et E. Il est nécessaire de traiter toutes les infections à temps, de se faire vacciner contre la grippe et d'éliminer également les facteurs domestiques indésirables. Ceux-ci incluent la poussière ou la saleté, les composants chimiques.

N'oubliez pas l'hygiène personnelle, une alimentation adéquate et équilibrée. Il est important pour une personne d'arrêter de fumer et de boire des quantités excessives d'alcool. Pour éviter la bronchite, un adulte doit faire de l'exercice, marcher quotidiennement et respirer de l'air frais. Cela renforcera non seulement le corps, mais éliminera également le développement de complications.

Publications Sur L'Asthme