La sinusite bilatérale est une inflammation compliquée des muqueuses des annexes. Contrairement à la sinusite bilatérale unilatérale, la sinusite catarrhale se développe moins souvent, mais est plus difficile. Le processus se déroule dans les phases aiguës et chroniques, accompagnées de sécrétions muqueuses, œdème sévère, sensations douloureuses..

Qu'est-ce que la sinusite bilatérale

Une personne a 4 types de sinus annexiels: frontaux, labyrinthes ethmoïdaux, en forme de coin.

Les sinus maxillaires sont situés symétriquement sous les orbites et sont considérés comme les plus grands.

  • Ils sont responsables de la normalisation de la pression dans les voies respiratoires des sinus du crâne.
  • Climatisation.
  • Exécuter une fonction de résonateur - former une voix.

Sur leurs parois, il y a des conduits par lesquels l'air, les microbes pénètrent, le mucus est excrété. À la suite d'une inflammation de nature différente, une sinusite catarrhale unilatérale ou bilatérale se développe. Le processus commence toujours par la défaite des espaces filtrés en treillis, puis se propage aux sinus maxillaires et frontaux.

Classification des formulaires

Au stade initial, une sinusite exsudative (séreuse) se développe avec une abondance de sécrétion liquide. En cas de violation de la ventilation et de l'écoulement des sécrétions, il passe sous une forme sévère avec libération de pus. Un exsudat épais avec une odeur putride sort du nez. Si vous ignorez une thérapie adéquate, elle se transforme en une forme chronique avec alternance de phases aiguës avec rémission.

À ce stade, la maladie devient productive avec la formation de polypes, de cavernes, de fibrose. Distinguer:

  • sinusite bilatérale infectieuse;
  • allergique;
  • vasomoteur;
  • nécrotique;
  • atrophique.

Les causes de la sinusite

Dans les cas classiques, la sinusite bilatérale aiguë est précédée de:

  1. ARVI;
  2. rhinite allergique et vasomotrice;
  3. infections secondaires;
  4. défauts anatomiques;
  5. problèmes de ventilation des sinus dus aux végétations adénoïdes;
  6. traumatisme du septum.

Souvent, la cause est une forme subclinique ou effacée de la maladie avec une hyperémie sévère de la membrane nasale et du pharynx.

Pathogènes

La pathologie du développement du riz augmente plusieurs fois en hiver et en automne à tout âge.

Les agents infectieux de la sinusite aiguë bilatérale chez les enfants et les adultes sont la β-chlamydia, le streptocoque, la chlamydia, l'hémophilus bacille, le pneumocoque, d'autres souches bactériennes (sous-types), les champignons.

Les sources d'infection sont souvent des foyers primaires catarrhales:

  • amygdalite;
  • pharyangite;
  • maladies dentaires: caries, brosses basales;
  • à travers des canaux dans les sinus après le retrait de la dent supérieure, ouvrant la voie à l'infection.

Les microbes se font souvent moucher par les trous de drainage et provoquent également une inflammation de la muqueuse et une maladie qui peut être traitée pendant une longue période..

Image clinique

Le développement d'une sinusite bilatérale chez l'adulte peut être jugé par l'augmentation des signes objectifs causés par le processus catarrhal. Il:

  1. respiration compliquée;
  2. la faiblesse;
  3. attribution secrète;
  4. congestion nasale;
  5. l'apparition de douleurs ponctuelles et irradiantes.

Souvent, les maux de dents rejoignent les facteurs réparateurs. Elle survient en raison du développement d'une névrite infectieuse causée par la compression du nerf trijumeau, provoquée par un œdème. En inclinant la tête, la palpation locale des sinus perturbe l'inconfort.

Les symptômes de la sinusite bilatérale comprennent l'apparition d'une température corporelle subfébrile et une intoxication du corps causée par la libération de substances toxiques par des micro-organismes viraux.

En raison du fort gonflement de l'épithélium pseudo-multicouche, le drainage naturel de la sécrétion est altéré. À la suite de l'accumulation d'exsudat:

  • des conditions favorables sont créées pour leur reproduction et progression de la sinusite et de la sinusite frontale;
  • dans le contexte de la sinusite exsudative et du rhume, le risque d'infection secondaire augmente.

Avec une faible immunité, les agents bactériens se joignent à une infection virale et aggravent l'évolution clinique.

Complications de la sinusite bilatérale purulente

Lorsque des tissus conjonctifs lâches sont impliqués dans le processus, la probabilité de dommages aux sinus frontaux et aux parties du cerveau est élevée. Parfois, il y a une sphénoïdite polypeuse droite dans le sinus sphénoïde. Il est situé dans le crâne à côté des nerfs optiques, des artères carotides, ce qui augmente le risque de complications graves..

Il y a des maux de tête de ceinture, un secret coule le long de la paroi arrière du pharynx à partir d'une lacune sphéno-ethmoïde.

Une maladie non traitée peut entraîner de graves conséquences:

  • œdème réactif du visage;
  • abcès rétrobulbaire;
  • thrombose veineuse des paupières inférieures;
  • ostéomyélite de la mâchoire;
  • gonflement des méninges;
  • méningite;
  • septicémie rhinogénique.

Méthodes de diagnostic de la sinusite

Avant de traiter la sinusite bilatérale chez l'enfant et l'adulte, une étude progressive est réalisée. Après les plaintes des patients, le médecin effectue un examen externe avec palpation des sinus maxillaires et frontaux, examine les ganglions lymphatiques sous-maxillaires et cervicaux.

Il procède ensuite à la rhinoscopie - examen des voies internes en insérant le dilatateur dans les narines. À l'aide d'une lampe de Goering, le médecin brille à travers les sinus par la bouche. Avec la sinusite bilatérale, une radiographie dans différentes projections est nécessaire. Méthodes informatives - CT, IRM, thermographie peuvent se passer de ponction avec des ponctions des sinus. Pour les femmes enceintes et les bébés, ces méthodes sont interdites..

Avec la sinusite bilatérale chez les enfants et les femmes enceintes, le spécialiste se limite à:

  1. inspection externe et interne à l'aide d'outils improvisés;
  2. études cytologiques sur l'exsudat.

Traitement de la sinusite bilatérale

Afin de prévenir la sinusite, aux premiers symptômes, ils prennent des médicaments contre le rhume: coldrex, paracétamol, cors, rincer le nez avec une solution de mer.

Lorsqu'une infection virale et bactérienne apparaît, il existe un besoin d'antibiotiques qui suppriment l'activité de la microflore pathogène. Sans thérapie appropriée, les complications menacent. Antibiotiques pour le traitement de la sinusite:

  • macrolides - sumamed, clarithromycine, claforan, érythromycine;
  • antimicrobiens bêta-lactamines: céphalosporines de 5e génération - céfodox, ceftriaxone.

La thérapie thérapeutique des enfants est basée sur les macrolides. Ces formules sont actives contre la chlamydia et les mycoplasmes, qui sont les principaux agents responsables de la maladie à un âge précoce..

Comment guérir la sinusite bilatérale avec d'autres médicaments

Afin d'arrêter la reproduction des microbes, ils boivent: arbidol, remantadine, aflubines. Ils augmentent la résistance du corps et les chances de guérison rapide. Le schéma classique comprend les médicaments homéopathiques - horizaline, cinnabsine. Ils sont sûrs, adaptés aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes. Préparations topiques avec des formules à base de plantes comme Sinupret. Il est produit sous diverses formes posologiques. Il contrôle la sécrétion de mucus, la ventilation des sinus, facilite la respiration. Remèdes efficaces pour les comprimés froids courants - rinopront, froid.

Pour la thérapie symptomatique - abaissement de la température, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont prescrits. Pour éliminer les poches avec la sinusite maxillaire, des antihistaminiques sont pris - suprastin, cetrin.

Comment traiter la sinusite bilatérale? Cela dépend de la scène et de la forme. Habituellement, le processus prend 8 à 12 jours.

Inhalation

L'efficacité de l'inhalation dans le traitement de la sinusite a été prouvée. Elles sont:

  • effet de drainage sur les sinus;
  • nettoyer le nasopharynx;
  • tissu chaud.

Le nébuliseur pulvérise uniformément la substance vierge dans le foyer catarrhal, soulage rapidement les symptômes. Convient à cet effet: infusions de camomille, d'eucalyptus, de lavande, d'autres herbes aux effets anti-inflammatoires et antimicrobiens. Seulement d'abord, vous devez rincer le nasopharynx avec une solution saline maison, furatsilinom, dauphin, aqualor, puis procéder à la manipulation.

Compresses

Vous pouvez réchauffer vos sinus de manière populaire. Il est nécessaire de prendre des œufs durs, d'envelopper dans des serviettes et de les attacher au nez. Pour les applications, utilisez du radis noir. La racine est broyée en bouillie, pressée, enveloppée dans une cuillère avec de la gaze et appliquée sur les pagus. Vous ne pouvez pas traiter le rhume comme un mépris et compter sur l'immunité. La lutte contre la rhinite et le rhume au stade initial arrêtera la reproduction de la flore pathogène, empêchera le développement de formes sévères et de complications.

Sinusite bilatérale: développement et caractéristiques, symptômes, diagnostic, comment traiter

La sinusite bilatérale (bilatérale) est une pathologie ORL assez courante, en particulier chez l'adulte. La maladie se manifeste par une inflammation de la membrane muqueuse des deux sinus maxillaires, c'est pourquoi la congestion nasale constante, les écoulements mucopurulents, les maux de tête, les dérangements nasaux.

Le sinus maxillaire est une grande voie respiratoire appariée de la mâchoire supérieure, occupant presque tout son volume. Sa surface intérieure est tapissée d'une membrane muqueuse à cellules épithéliales ciliées, assurant sa purification.

Les sinus maxillaires communiquent avec la cavité nasale et sont normalement remplis d'air, grâce auquel la pression intracrânienne normale est maintenue, l'air inhalé est réchauffé et humidifié, et la résonance vocale est améliorée. En cas de lésion, les sinus maxillaires jouent le rôle de «tampon» protecteur, et en inhalant de l'air froid, ils en protègent les racines des dents et des globes oculaires..

La sinusite commence souvent après un écoulement nasal prolongé, un long rhume, qui n'a pas été complètement guéri. Dans certains cas, la cause de la sinusite bilatérale est des problèmes avec les dents, en particulier les dents supérieures, car la paroi inférieure des sinus est très mince et l'inflammation des dents passe facilement dans la cavité maxillaire.

La sinusite bilatérale est également courante chez les hommes et les femmes, quel que soit leur âge. Il arrive que la maladie soit diagnostiquée chez les enfants. L'exacerbation de la sinusite se produit généralement pendant une période d'épidémie d'infections respiratoires, en automne ou au printemps, lorsque les changements de température sont plus visibles, le temps est instable et prédispose aux rhumes.

Avec la sinusite, l'odorat est réduit ou complètement perdu, des douleurs apparaissent dans les tempes, le nez, sous les yeux, la température corporelle augmente et le nez est bloqué. Ces symptômes interfèrent avec le fonctionnement normal, dispersent l'attention, provoquent une fatigue et une irritabilité rapides. La sinusite est une forme de sinusite qui se limite uniquement aux sinus maxillaires. Dans des circonstances défavorables, le processus inflammatoire peut se propager à d'autres cavités, ainsi qu'à l'oreille, au cerveau et à ses membranes..

Causes et variétés de sinusite

Les causes de la sinusite bilatérale sont extrêmement nombreuses. Ils peuvent être associés à une prédisposition interne aux infections, aux conditions environnementales défavorables, aux risques professionnels, etc. On pense que la maladie peut entraîner:

  • Les agents responsables de l'infection qui tombent dans les sinus maxillaires avec de l'air inhalé ou en dérapant avec du sang;
  • Anomalies du septum nasal, expansion de la concha nasale, provoquant des problèmes respiratoires, troubles anatomiques de la structure de l'oropharynx;
  • Adénoïdite - plus souvent dans l'enfance;
  • Rhinite allergique, rhinosinusite, polypes dans le nez ou les sinus;
  • Immunité diminuée;
  • Écoulement nasal récurrent;
  • Lésions des sinus maxillaires;
  • Inhalation d'air trop sec, chaud ou très froid, exposition aux courants d'air, hypothermie, conditions de travail nocives;
  • Hygiène buccale inadéquate ou insuffisante, caries, parodontite, en particulier dans la mâchoire supérieure;
  • Abus de gouttes nasales vasoconstricteurs.

En fonction de la cause de la sinusite bilatérale, il est de coutume de distinguer un type de pathologie odontogène qui se développe en raison de problèmes de dents et de maladie parodontale, ainsi qu'une maladie allergique, à laquelle les personnes atteintes du rhume des foins saisonnier, allergique au ménage et autres allergènes sont sujettes à..

Au cours de la maladie, la maladie peut être aiguë ou chronique, selon la localisation - unilatérale ou bilatérale, et selon la nature de l'inflammation et des changements morphologiques dans les sinus - catarrhales, polypes, purulentes.

Avec la sinusite catarrhale, l'inflammation de la paroi interne du sinus maxillaire se produit avec son œdème, une hyperémie, la formation d'une grande quantité de mucus. La cause du catarrhe muqueux est l'allergie, l'infection virale, les dommages mécaniques. Ce type de sinusite est plus fréquent chez les enfants et les adolescents, est aigu et se termine par une guérison après le traitement.

La sinusite polypeuse est causée par des surcroissances de la muqueuse nasale, des sinus nasaux ou des sinus maxillaires sous forme de polypes, qui rendent la respiration nasale normale impossible, contribuent à l'infection et au gonflement de la membrane muqueuse. Ce type est généralement diagnostiqué chez les personnes souffrant de rhinite allergique et de rhinosinusite..

La sinusite bilatérale purulente est causée par des bactéries, et elle se développe soit seule, soit (plus souvent) en tant que complication d'une inflammation prolongée et non traitée. Le pus contenant des leucocytes et leurs enzymes affecte négativement la muqueuse et la base osseuse du sinus, les endommageant et créant les conditions préalables à la généralisation de l'infection.

La sinusite bilatérale odontogène est associée à des changements inflammatoires dans la bouche ou les dents. Il peut être perforé lorsque l'infection pénètre dans le sinus par une fistule apparue après l'extraction de la dent de la mâchoire supérieure, ou non perforante, si la cause est une inflammation des tissus parodontaux sans endommager les parois des sinus maxillaires. La cause la plus fréquente de sinusite odontogène est le non-respect de l'hygiène buccale et des dents.

Symptômes de sinusite bilatérale

La clinique de la sinusite bilatérale est assez stéréotypée, et souvent le diagnostic ne peut être posé qu'en évaluant toute la gamme des symptômes disponibles. Les signes typiques d'inflammation dans les sinus maxillaires sont:

  1. Fièvre jusqu'à 38 degrés et plus, faiblesse;
  2. Congestion nasale avec écoulement dense des deux voies nasales;
  3. Douleur dans les régions infraorbitaires, les tempes, autour de l'arrière du nez, dans le front, qui, au toucher, ne fait qu'intensifier;
  4. Rougeur et gonflement des paupières, larmoiement;
  5. Mal de crâne;
  6. Diminution de l'odorat, altération de la sensation gustative lors de l'alimentation, salivation excessive;
  7. Respiration buccale avec polypose de sinusite.

La sinusite double face peut être aiguë et chronique. Dans le premier cas, il se produira avec des symptômes prononcés d'inflammation et d'intoxication, avec de la fièvre, des écoulements nasaux, des douleurs faciales, une insuffisance respiratoire, et dans le second, la clinique est le plus souvent plus épuisée, sans fièvre et état général.

Un symptôme caractéristique de la sinusite bilatérale est considéré comme une douleur au visage, autour du nez, dans les yeux, qui peut donner aux oreilles, aux dents. Le soir et la nuit, la douleur devient plus forte, elle semble éclater de l'intérieur en raison du gonflement de la muqueuse des sinus et de l'accumulation d'exsudat en eux. La localisation bilatérale de la douleur est caractéristique, car les deux sinus s'enflamment immédiatement.

En raison de la diminution du volume d'air dans les sinus maxillaires et de l'accumulation de mucus ou de pus, ainsi que de la congestion nasale due au gonflement de la muqueuse, la voix du patient change - elle devient nasale. Il est difficile de respirer, le nez peut être complètement ou pas trop serré, mais l'écoulement sous forme de mucus transparent ou de mucus avec du pus indique le plus souvent une sinusite. Avec une sinusite polypeuse, le patient respire par la bouche, le visage enfle, le mucus est libéré du nez.

L'écoulement nasal peut être considéré comme l'un des symptômes les plus courants de la sinusite. La couleur et la consistance de l'écoulement peuvent indiquer le stade de la maladie et sa cause présumée. Ainsi, les sécrétions muqueuses abondantes suggèrent des pensées d'infection virale ou d'allergie, la première se poursuit avec de la fièvre, la seconde - sans elle. Une "morve" blanchâtre et épaisse est un signe de début de sinusite ou de récupération, lorsque les sinus terminent leur nettoyage de l'infection.

La couleur verdâtre ou jaune de l'écoulement nasal est un indicateur d'une infection bactérienne, et plus elle devient verte et dense, plus la probabilité d'un processus inflammatoire grave est grande. La cause de la sinusite purulente est une infection bactérienne qui pourrait y pénétrer initialement ou dans le contexte d'une infection virale respiratoire aiguë.

Une fièvre élevée accompagne généralement une évolution aiguë de la pathologie, notamment causée par un agent infectieux (SRAS, flore bactérienne). La sinusite chronique survient souvent sans température ou avec une légère augmentation. De plus, il a été noté que les patients âgés n’ont pas non plus d’augmentation importante de la température corporelle avec sinusite.

Les exacerbations fréquentes de la sinusite bilatérale chronique interfèrent avec la vie et le travail normaux, provoquent une faiblesse, altèrent la mémoire, l'attention et le sommeil, contribuent à une augmentation de l'irritabilité et peuvent même conduire à une névrose. La propagation de l'infection profondément dans le crâne, dans l'organe de l'audition et le cerveau est à l'origine de graves complications.

Les complications de l'inflammation du sinus maxillaire comprennent:

  • Processus inflammatoires dans les voies respiratoires supérieures, bronchite;
  • Otite moyenne aiguë;
  • Méningite;
  • État septique;
  • Arthrite;
  • L'asthme bronchique.

Chez les enfants, une sinusite bilatérale peut se développer dans le contexte d'une rhinite allergique, d'une adénoïdite ou d'une infection respiratoire aiguë. Le premier symptôme de la maladie devient un nez qui coule, puis la voix change, l'irritabilité apparaît, l'enfant peut devenir de mauvaise humeur, se fatigue rapidement. L'inflammation aiguë se caractérise par de la fièvre, un gonflement des tissus mous du visage, des maux de tête, une diminution de l'odorat et du goût, un sommeil agité.

Diagnostic et traitement de la sinusite bilatérale

Il n'est pas difficile de soupçonner une sinusite bilatérale sur la base des plaintes caractéristiques du patient, cependant, un examen est toujours nécessaire pour le diagnostic différentiel (néoplasmes, kystes, ostéomyélite), ainsi que le choix d'une méthode de traitement adéquate.

Si vous soupçonnez une sinusite bilatérale, procédez:

  1. Examen de la cavité nasale avec un miroir spécial (rhinoscopie), palpation des tissus mous du visage;
  2. Test sanguin général pour confirmer la présence d'un foyer inflammatoire dans le corps;
  3. Bactérioscopie et semis du contenu des sinus avec détermination de la flore et de la sensibilité aux antibiotiques;
  4. Image d'ensemble des sinus du sein facial - montre la pneumatisation des cavités ou leur remplissage avec du contenu inflammatoire;
  5. IRM - pour exclure les tumeurs, la polypose, les kystes ou pour établir leur taille et leur emplacement;
  6. Examen endoscopique par le nez pour examiner la muqueuse et, si nécessaire, une biopsie.

Le traitement de la sinusite bilatérale doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste. Avec un tel diagnostic, il ne faut pas se laisser emporter par les méthodes folkloriques ou espérer que tout se passera de lui-même. Seule une approche professionnelle compétente et globale peut vous sauver de la pathologie. Le traitement de la sinusite peut être thérapeutique et chirurgical, selon le stade, le type d'inflammation, la présence ou l'absence de complications. Il comprend:

  • La nomination de médicaments antibactériens, anti-inflammatoires, antihistaminiques;
  • Drainage non invasif des sinus à l'aide d'un cathéter flexible;
  • Ponction des sinus maxillaires;
  • Intervention chirurgicale.

Pendant la sinusite, il est important d'observer l'hygiène du nez, en le soufflant régulièrement et doucement un par un, après avoir préalablement fermé la deuxième narine avec votre doigt. Pour faciliter l'écoulement de l'exsudat, des médicaments spéciaux (sinuforte, par exemple) peuvent être prescrits pour soulager l'enflure, améliorer la sécrétion de mucus et faciliter l'excrétion du contenu dans le nasopharynx.

ponction du sinus maxillaire

Un traitement invasif pour la sinusite bilatérale est la ponction des sinus. Il est prescrit lorsque le traitement conservateur ne prévoit pas le nettoyage de la cavité et l'élimination de l'inflammation. La ponction est douloureuse, peut entraîner des complications et présente certaines contre-indications. Néanmoins, avec une sinusite purulente, une évolution chronique de la maladie, des rechutes fréquentes, la ponction peut être le seul moyen possible de se passer d'une intervention chirurgicale radicale..

La ponction du sinus maxillaire permet d'extraire le contenu de la cavité et de déterminer avec précision sa nature non seulement externe, mais aussi bactérioscopique. Le semis du contenu permet de déterminer les caractéristiques de la microflore et sa sensibilité aux antibiotiques. Le but de la ponction est d'assurer l'écoulement du pus, de rincer le sinus et d'y injecter des antibactériens et anti-inflammatoires.

L'insertion de l'aiguille et le nettoyage du sinus sont effectués sous anesthésie locale. À travers l'aiguille, le pus et le mucus sont d'abord retirés, puis le sinus est lavé avec une solution saline stérile ou de la furaciline. Si nécessaire, la ponction peut être répétée après quelques jours. Dans les cas graves, lorsque plusieurs perforations sont nécessaires, un cathéter peut être installé dans le sinus, ce qui vous permettra de drainer la cavité sans nouvelle perforation de sa paroi.

Une méthode non fonctionnelle de traitement de la sinusite bilatérale, également appréciée des médecins et des patients, est le lavage au Proetz. Les gens l'appellent "coucou". Il est indiqué pour une évolution bénigne de la maladie, mais il ne peut pas être utilisé en cas de violation des messages entre les sinus, sinon le liquide de rinçage n'aura simplement nulle part où aller. L'avantage de la méthode est l'absence de douleur et de crevaisons.

Le rinçage du nez et des sinus paranasaux selon Proets est effectué en ambulatoire. Le patient est placé sur le dos, des tubes spéciaux sont installés dans les voies nasales. L'un d'eux introduit un liquide pour le lavage et le second est retiré vers l'extérieur. Le coucou est indolore et bien toléré par les patients. Il peut être effectué jusqu'à 5-7 fois au cours du traitement de la sinusite..

Un autre moyen non invasif pour nettoyer les sinus maxillaires consiste à utiliser un cathéter YAMIK. Les avantages importants de la méthode sont l'absence de lésion de la paroi sinusale et la nécessité d'une ponction, la possibilité de l'utiliser en ambulatoire et un bon effet de drainage..

Un cathéter en caoutchouc YAMIK se compose de plusieurs chambres pour pomper l'air. En gonflant une section particulière du cathéter, le médecin peut créer un vide dans certaines parties du nez et déplacer le contenu du nez et des sinus dans différentes directions. De plus, des médicaments peuvent être administrés via ce cathéter..

Pour effectuer le drainage YMIK, le patient est assis, la muqueuse nasale est anesthésiée avec un anesthésique local, puis un cathéter est préparé et inséré dans l'un des passages nasaux. Au moyen d'une seringue, de l'air est pompé dans le cathéter, assurant son gonflage et sa fixation. Lorsque le patient incline la tête sur le côté, le médecin retire le contenu des sinus et du nez, puis il peut introduire les médicaments nécessaires.

L'utilisation d'un cathéter JAMIC est possible chez les enfants et les adultes, y compris les femmes enceintes. Les contre-indications sont le syndrome convulsif, la courbure de la cloison nasale, l'âge de 5 ans, la pathologie de la coagulation, les polypes dans les voies nasales.

En plus d'extraire l'exsudat inflammatoire des sinus maxillaires, avec une sinusite bilatérale, une antibiothérapie, locale et systémique, est obligatoire. La physiothérapie est également activement utilisée dans le traitement de la sinusite (OVNI, UHF).

Les médicaments comprennent:

  1. Gouttes de Sinupret, protargol dans le nez;
  2. Antihistaminiques - loratadine, fencarol, cétrine;
  3. Antibiotiques.

Un traitement antibiotique est nécessaire pour la sinusite bilatérale purulente. Des antibiotiques à large spectre sont prescrits, tels que l'amoclave, la céfuroxime, la ceftriaxone, l'amoxicilline. Médicaments antibactériens topiques - isofra, polydex.

Lorsque le traitement conservateur n'apporte pas le résultat souhaité, ainsi qu'en cas de sinusite bilatérale chronique avancée, le patient peut être référé pour un traitement chirurgical. L'intervention nécessitera une hospitalisation et un examen préliminaire complet, et elle est réalisée sous anesthésie générale. Les chirurgiens utilisent deux accès aux sinus maxillaires - par la bouche (par voie extranasale) ou par le nez (endonasale).

Il est possible d'aider à traiter la sinusite à domicile en utilisant des manipulations simples et accessibles. Une condition nécessaire à leur utilisation est la coordination avec le médecin traitant. Par exemple, réchauffer les sinus et le nez avec du sel chaud ou des œufs de poule chauds enveloppés dans une serviette est populaire. Les procédures thermiques peuvent être effectuées pendant la période de récupération et en l'absence de fièvre et d'écoulement purulent. Une visite au bain et au sauna est également préférable de reporter jusqu'à l'étape de récupération. Pendant le pic de sinusite, tout réchauffement est contre-indiqué en raison du risque de propagation de l'infection à d'autres sinus.

Pour prévenir la sinusite, les experts recommandent d'observer des règles simples:

  • Éliminez les mauvaises habitudes;
  • Respectez l'hygiène du nez et de la bouche;
  • Visitez régulièrement votre dentiste et soignez vos dents;
  • Évitez l'hypothermie, le contact avec les porteurs d'une infection virale;
  • Commencer le traitement de la rhinite et de la sinusite en temps opportun, sans oublier de consulter un médecin ORL;
  • Prenez des antihistaminiques pour les allergies saisonnières.

Il est important de commencer le traitement de l'inflammation dans les sinus maxillaires dès que possible et, si possible, d'empêcher le développement d'un processus purulent, lourd de complications graves. Seul un spécialiste peut élaborer un schéma thérapeutique efficace qui, dans les cas graves, comprendra non seulement des médicaments, mais aussi certaines interventions chirurgicales.

Traitement de la sinusite bilatérale

Types de maladies

La sinusite maxillaire est divisée en plusieurs types et formes, chacun d'eux a ses propres signes, provoque.

Selon la durée du cours, il y a:

Selon la localisation du processus, une sinusite se produit:

  • côté gauche;
  • côté droit;
  • double face.

Selon les spécificités du flux:

  • Catarrhal. Il se caractérise par une décharge transparente légèrement jaunâtre.
  • Purulent. Il se produit lorsque le processus est négligé, en raison de la fixation d'une infection bactérienne. Il se caractérise par un exsudat gris-vert avec une odeur fétide.
  • Polypous. En raison d'une inflammation prolongée dans les sinus, le tissu conjonctif cesse de fonctionner normalement. Les cellules commencent à se développer pathologiquement, accumulant du mucus en elles-mêmes. Il se forme donc des polypes qui interfèrent avec le fonctionnement des cavités.
  • Cystique. Dans le contexte d'un foyer inflammatoire chronique, des néoplasmes apparaissent contenant du liquide à l'intérieur.

Selon l'étiologie d'origine:

  • viral;
  • bactérien;
  • allergique;
  • traumatique;
  • odontogène;
  • fongique.

Selon la méthode d'infection, les formes de sinusite maxillaire suivantes sont distinguées:

  • Hématogène. L'infection vient de la circulation sanguine;
  • Rhinogénique. La pathologie apparaît en raison d'un long processus dans les voies nasales;
  • Odontogène. L'inflammation se produit en raison d'une lésion chronique au sommet des racines en contact avec la cavité maxillaire;
  • Traumatique. La cause est une lésion osseuse faciale..

Sinusite aiguë

La sinusite catarrhale aiguë se produit en raison de l'entrée de virus, de bactéries et d'allergènes dans le sinus. La muqueuse commence à résister activement à l'infection, un œdème réactif apparaît, ce qui bloque la sortie du sinus vers le nasopharynx. L'anastomose bloquée interfère avec le drainage normal de l'exsudat. Il commence à s'accumuler dans les cavités, à appuyer sur leurs parois, à provoquer des symptômes désagréables.

Selon la localisation du processus, il y a une sinusite maxillaire droite, gauche et bilatérale.

Les symptômes de la sinusite aiguë apparaissent fortement, se caractérisent par un malaise général, une fièvre élevée, des maux de tête sévères, aggravés par la flexion. Si vous ne diagnostiquez pas et ne commencez pas le traitement à temps, la sinusite catarrhale devient purulente, ce qui peut entraîner de graves complications pour la vie du patient.

Sinusite chronique

Une sinusite maxillaire bilatérale chronique apparaît en raison d'une assistance prématurée ou d'un traitement mal sélectionné qui n'a pas pu surmonter la pathologie.

Cette forme de sinusite se caractérise par un processus lent avec des exacerbations périodiques, accompagnées de symptômes spécifiques..

La sinusite chronique des sinus paranasaux peut être exsudative (catarrhale, purulente), polypeuse, kystique.

Il est impossible de guérir la maladie lors du passage à cette forme.

Symptômes et diagnostic

Les manifestations courantes de cette maladie sont:

  • écoulement fréquent des voies nasales (vert, jaune);
  • congestion constante, frissons;
  • augmentation de la température;
  • douleur dans le contour des yeux;
  • perte d'odeur;
  • la faiblesse;
  • insomnie;
  • migraine.

La douleur n'est pas aussi perceptible pendant la journée, plus prononcée le soir. Rougeur des paupières, gonflement des joues, larmoiement peut survenir Symptômes de sinusite aiguë:

  • purulente (écoulement mucopurulent) des voies nasales;
  • respiration difficile;
  • une sensation de pression dans les yeux et le nez;
  • maux de tête.

L'évolution chronique se caractérise par des attaques de toux la nuit, qui ne diminuent pas pendant le traitement. Ils sont causés par le drainage des masses muqueuses et du pus à travers le nasopharynx..

Pour diagnostiquer la sinusite, les plaintes du patient sont examinées, les surfaces internes de la muqueuse nasale sont examinées et le patient est examiné..

La radiographie est une méthode instrumentale informative pour diagnostiquer la sinusite. Sur la radiographie, l'inflammation des sinus sera visible comme une tache blanche.

Malgré le caractère informatif de cette méthode, elle n'est pas suffisamment précise lors du diagnostic de la pathologie chez les enfants. Pour la raison que l'image d'une tache blanche dans la région des sinus maxillaires peut parler de rhinite simple..

Dans le cas où il n'est pas possible de diagnostiquer la maladie avec les méthodes habituelles, une ponction du sinus maxillaire est réalisée. Avec cette procédure, une paroi sinusale est perforée avec une aiguille spéciale et son contenu est prélevé. Il est également possible de laver les sinus avec une solution désinfectante..

Malgré l'efficacité d'une telle procédure, elle présente un certain nombre de complications, notamment:

  • Blocage des vaisseaux sanguins.
  • Formation d'emphysème des yeux ou des joues.
  • La formation de phlegmon, abcès de l'orbite.

Ces complications surviennent rarement..

Douleurs de sinusite

La douleur dans les zones adjacentes au site de localisation de l'inflammation est l'un des signes permettant de distinguer la sinusite du rhume. Là où ça fait mal avec une sinusite aiguë et chronique, cela dépend largement de la prévalence du processus inflammatoire. Ce symptôme ne se limite pas à la projection des sinus maxillaires. Cela est dû aux particularités de la structure anatomique des os du crâne et de la communication entre les départements du nasopharynx. Par exemple, la douleur de la sinusite peut aller aux globes oculaires..

Dans le cas où un patient souffrant de sinusite a une plaie au front ou des «écrasements», on peut supposer une éventuelle propagation de l'infection aux sinus frontaux. L'inflammation des sinus maxillaires est souvent associée à une sinusite frontale.

Tête et devant

Au voisinage immédiat de la membrane muqueuse du sinus maxillaire et de la cavité nasale, les branches du nerf trijumeau sont responsables de l'innervation sensible du visage et des méninges. Dans le processus inflammatoire, un effet intense se produit sur ces branches, qui se manifeste cliniquement par des maux de tête et des douleurs faciales..

Avec la sinusite, ce symptôme présente les caractéristiques suivantes:

  • Renforcer les maux de tête en se penchant en avant et en s'efforçant.
  • La plus grande intensité de la douleur survient si le patient n'a pas froid depuis longtemps (en raison de la stagnation de la sécrétion et de la pression sur les parois des sinus).
  • Changement de la gravité de la douleur en position couchée (peut augmenter ou diminuer).

Les maux de tête sont plus caractéristiques de la sinusite que des écoulements purulents du nez, mais ce n'est pas un signe clair.

Tous les patients ne savent pas si leurs dents peuvent être douloureuses avec une sinusite chronique, ils ne peuvent donc pas toujours établir la relation entre la sinusite et la pathologie dentaire. En règle générale, la sinusite affecte uniquement les dents de la mâchoire supérieure. Cela est dû à leur proximité anatomique avec les cavités des sinus maxillaires.

Yeux

Selon l'évolution de la maladie, la douleur dans la sinusite peut devenir oppressante, avoir un caractère éclatant «derrière les yeux».

Le drainage du mucus infecté et l'augmentation de la pression dans l'oreille moyenne peuvent provoquer des symptômes d'otite moyenne. Parfois, le patient peut même ne pas comprendre où cela fait mal au départ: dans la région de l'oreille ou dans la zone des sinus.

Gorge

Si le patient a une sinusite, les symptômes ne se limitent pas à la défaite des sinus: les amygdales du nasopharynx et de la cavité buccale sont impliquées dans le processus inflammatoire, dont le gonflement entraîne des sensations douloureuses dans la gorge.

Douleur en frappant la paroi des sinus

Cette technique est souvent utilisée par les oto-rhino-laryngologistes pour le diagnostic primaire de la sinusite. Pour identifier la douleur et l'irritation des branches du nerf trijumeau, il vous suffit de taper sur la paroi avant du sinus maxillaire, qui est située à 1-2 cm de l'aile du nez.

La prévention

Il n'y a pas de grande différence dans le traitement et la prévention de la sinusite chez l'adulte et l'enfant. Il existe des principes de base pour le traitement de la sinusite:

  • assurer un écoulement adéquat afin que le liquide des sinus puisse s'évacuer dans la cavité nasale;
  • avoir un effet sur le facteur provoquant (en règle générale, cela implique la prise d'antibiotiques).

Quant à la prévention, avec un nez qui coule, vous devez commencer à le traiter correctement. Utilisez des médicaments vasoconstricteurs pour éliminer l'enflure.

Si le patient est conscient qu'il a des polypes, une courbure de la cloison nasale ou d'autres pathologies du nez, vous devez vous en débarrasser. Puisqu'il s'agit d'une menace directe de sinusite à l'avenir.

S'il y a des dents malades, vous devez les traiter. Cela évitera une sinusite monotone..

La sinusite nécessite une attention particulière

Le contexte et les signes de sinusite chez l'adulte et l'enfant doivent être pris en compte. Ce n'est pas une maladie à laquelle vous pouvez agiter la main et dire avec la phrase «ça va passer»

Le corps doit être aidé à faire face, et toujours sous la supervision d'un oto-rhino-laryngologiste.

Sinusite catarrhale

La sinusite catarrhale est une telle inflammation qui se forme en raison du blocage du canal excréteur du sinus maxillaire. Il se produit en raison d'un gonflement de la muqueuse. L'écoulement muqueux ne peut pas quitter la cavité de la muqueuse et s'accumule à l'intérieur.

La sinusite maxillaire catarrhale peut être bilatérale et unilatérale (côté gauche ou côté droit). La cause de l'inflammation unilatérale est le plus souvent des champignons. Elle survient dans un contexte d'immunité réduite.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la sinusite fongique à partir de l'article du même nom sur notre site Web.

La cause de la sinusite maxillaire catarrhale bilatérale est une infection virale ou une inflammation allergique. Le canal entre la cavité nasale et le sinus maxillaire est obstrué en raison d'un gonflement de la muqueuse en réponse à une exposition à un allergène ou à un virus.

Image radiographique de la sinusite maxillaire bilatérale.

Sinusite catarrhale virale

Le virus pénètre dans la cavité du sinus maxillaire avec un flux d'air - par des gouttelettes aéroportées.

Les symptômes et les signes de sinusite virale sont les suivants:

  • Syndrome catarrhal prononcé (une abondance d'écoulement muqueux, qui coule le long de la paroi arrière du pharynx formant le syndrome amygdalien, nez qui coule sévère);
  • Faiblesse générale, fatigue accrue, léthargie, somnolence, courbatures, courbatures;
  • Augmentation de la température corporelle (généralement des nombres sous-fébriles-fébriles - 37,0-38,5 ° C);
  • Rougeur de la sclérotique des yeux, leur injection, larmoiement;
  • Toux, généralement sèche, due à l'irritation des centres de la toux par écoulement nasal;
  • Gonflement du visage;
  • Douleur dans les projections des sinus maxillaires;
  • Congestion nasale bilatérale avec écoulement catarrhal;
  • Odorat.

Les principaux symptômes de la sinusite aiguë.

Pour le traitement de la maladie, la cavité du sinus maxillaire est aseptisée. Avec la sinusite catarrhale virale, il est possible de restaurer la perméabilité de l'anastomose entre le sinus maxillaire et la cavité nasale. Il est possible de guérir la sinusite catarrhale sans antibiotiques, comme le dira un médecin.

Les médicaments suivants sont utilisés:

Groupe de médicamentsObjet de la demandeMode d'application
Solutions salinesUtilisé pour l'irrigation de la cavité nasale, le nettoyage de l'excès de mucus, l'effet hypertonique vous permet de soulager l'enflureAquaMaris et analogues - irriguez chaque passage nasal 6-8 fois par jour, après quoi il est bon de se moucher.
Anti-inflammatoireUtilisé pour réduire l'effet inflammatoire: soulager l'enflure, réduire la production de muqueuses, avoir un effet antipyrétique, anesthésier.Nurofen - prenez 1 comprimé trois fois par jour;
Nimésulide - mode d'administration 3-5 jours, un comprimé deux fois par jour.
VasoconstricteurRéduire l'œdème, réduire la perméabilité vasculaire en raison de leur rétrécissement, en conséquence - une diminution de la production de mucus.Naphthyzine - 2-3 gouttes par passage nasal 3 fois par jour pendant pas plus de 5 jours;
Xylène - 2-4 gouttes dans chaque passage nasal 3-4 fois par jour.
ImmunomodulateursUtilisé comme médicaments antiviraux pour la sinusite.Cycloferon - 1 comprimé 4 fois par coup ou 2 ml par voie intramusculaire pendant 5-7 jours;
IRS-19 - 2 injections dans chaque passage nasal 3-4 fois par jour.
MucolytiquesIls vous permettent de rendre le mucus plus liquide, améliorant ainsi son écoulement de la cavité du sinus maxillaire.Ambroxol - 1 comprimé trois fois par jour;
Mukaltin - dissoudre 1 à 2 comprimés dans un demi-verre d'eau trois fois par jour après les repas.

Le traitement de la sinusite catarrhale chez l'adulte est effectué de manière symptomatique et en ambulatoire. La chirurgie de ponction n'est généralement pas nécessaire..

Après normalisation de la température, un traitement physiothérapeutique est recommandé, nécessaire à la destruction complète de l'agent viral et à la restauration de la microflore nasale. Utilisez des lampes à quartz, une électrophorèse sur la zone des sinus avec de l'aminophylline, etc..

Dans la sinusite aiguë, les méthodes de traitement physiothérapeutiques sont efficaces.

Comment traiter la sinusite aiguë plus en détail, vous apprendrez de la vidéo dans cet article:

Pendant la période des fêtes, de nombreux patients précisent: est-il possible d'aller à la mer avec une sinusite? L'eau salée est très utile dans la forme catarrhale de la maladie, car une solution saline hypertonique peut réduire considérablement le gonflement de l'anastomose entre la cavité nasale et les sinus. Cela vous permet de normaliser la sortie. Les bains de soleil agissent comme un traitement physiothérapeutique naturel, réchauffant les sinus de la mâchoire supérieure.

Mesures diagnostiques

Avant de commencer le traitement de la sinusite aiguë, un spécialiste effectue un complexe des procédures de diagnostic et des méthodes de recherche suivantes:

  1. Examen visuel: le médecin examine la cavité nasale pour la présence de signes primaires de pathologie - écoulement séreux, œdème, rougeur;
  2. Radiographie: le radiologue prend des photos des sinus paranasaux: s'ils ont des zones sombres, le retrait du mucus par le nez est très difficile;
  3. Ponction des sinus maxillaires: le médecin perce les sinus, déterminant ainsi la présence de substances muqueuses dans les cavités, qui par défaut doivent être stériles. L'avantage de cette procédure diagnostique dans ses capacités thérapeutiques: grâce à une ponction, le médecin peut pomper les sécrétions accumulées, ainsi que remplir une solution antiseptique;
  4. Tomodensitométrie: donne l'image la plus complète des changements pathologiques dans les fosses nasales, cependant, c'est la méthode de diagnostic la plus coûteuse.

Les premiers symptômes de la sinusite bilatérale chez l'adulte

Les premiers signes du développement de la maladie sont toujours dynamiques et se caractérisent par un riche tableau clinique de leur manifestation, car il y a deux sinus maxillaires dans la zone touchée. Dans ce cas, le corps réagit fortement à une menace inflammatoire et la réponse immunitaire provoque la manifestation des symptômes suivants chez un patient:

  • maux de tête sévères au front avec un décalage plus près de l'arête du nez et des ailes du nez (selon que la sinusite est aiguë ou chronique, le syndrome douloureux est, respectivement, douloureux ou aigu, se sentant comme une croix);
  • la zone des ailes du nez et des paupières gonflent, la peau dans cette partie du visage devient rouge et chaude avec un toucher tactile (ces symptômes indiquent que l'inflammation n'est pas chronique, mais se développe rapidement, et un grand nombre de micro-organismes infectieux se multiplient dans les tissus épithéliaux des sinus);
  • la température corporelle monte à des indicateurs de 37 à 39 degrés Celsius et plus (le patient est fébrile, fait de la fièvre, la transpiration s'intensifie, il y a des frissons, une faiblesse générale et un malaise, qui ne peuvent pas être éliminés même avec un sommeil prolongé);
  • le nez est principalement bouché et seulement de la glaire transparente épaisse s'écoule de ses trous si l'inflammation est causée par l'hypothermie (la présence d'une teinte verte ou jaune indique une infection bactérienne des sinus et le stade initial d'accumulation d'exsudat purulent);
  • il y a déchirure des yeux, un syndrome d'irritation constante de leur partie protéique, qui se traduit par une rougeur de l'organe de vision (une diminution temporaire de la netteté de la mise au point est possible);
  • un bruit désagréable et des craquements se font entendre dans les oreilles lors de la déglutition (ce symptôme indique la transition de l'inflammation vers l'oreille interne, ce qui est considéré comme un phénomène fréquent avec une sinusite bilatérale).

La saturation des symptômes et la pathogenèse de la manifestation de la maladie dépendent directement de l'agent pathogène entré dans le nasopharynx et de la façon dont le système immunitaire du patient réagit à l'invasion biologique.

Méthodes de traitement

Pour le traitement de la sinusite aiguë, des méthodes de physiothérapie, de pharmacothérapie et d'intervention chirurgicale sont utilisées..

Les objectifs du traitement de la sinusite aiguë catarrhale et purulente:

  • purification du sinus maxillaire à partir du contenu muqueux et purulent;
  • restauration de la ventilation naturelle des sinus;
  • désintoxication du corps, élimination des symptômes accompagnant la sinusite;
  • restauration des propriétés protectrices de la muqueuse du sinus maxillaire, immunité du patient.

Traitement conservateur

La sinusite catarrhale est initialement traitée avec des méthodes conservatrices. Un bon effet est obtenu en lavant les sinus avec la méthode du coucou, en utilisant un cathéter JAMIC.

Des méthodes de traitement non perforées et indolores en combinaison avec un traitement médicamenteux conduisent à une guérison complète, empêchent l'inflammation de passer à un stade purulent aigu et chronique.

Le lavage est combiné avec l'irrigation de la cavité nasale avec une solution saline, du furatsilinom, du rivanol, de la chlorhexidine, de l'acide borique, du streptocide, de la biomycine.

Une méthode efficace pour traiter l'inflammation catarrhale est l'inhalation de fluimucil avec un antibiotique à travers un nébuliseur. Cet inhalateur élimine avec succès les symptômes, traite la sinusite chez les jeunes enfants..

Pour le traitement, des vasoconstricteurs (naphthyzine, otrivine) sont utilisés, des antihistaminiques (clarithine, suprastine) en présence d'un composant allergique, des antibiotiques sont prescrits.

Les antibiotiques sont utilisés non seulement pour les symptômes de la sinusite purulente aiguë, mais aussi dans les premiers stades de l'inflammation catarrhale afin d'éviter l'infection bactérienne.

Pour l'irrigation locale de la cavité nasale - sprays contenant des médicaments antibactériens, isofra, bioparox. Prescrire des antibiotiques du groupe des céphallosporines, des pénicillines, des macrolides en comprimés, des injections par voie intramusculaire, intraveineuse.

Sinusite aiguë purulente

Le traitement de la sinusite purulente aiguë commence par une purification de la cavité maxillaire par ponction avec la mise en place d'un tube de drainage selon les indications.

Selon la gravité de l'inflammation, une seule ponction de la cavité maxillaire avec purification ultérieure du pus, le lavage du sinus avec des solutions médicamenteuses peut être suffisant pour le patient.

Lorsque l'inflammation a commencé, la sortie du sinus maxillaire est bloquée par des accumulations épaissies de mucus, de pus. Le lavage des sinus dans ce cas est effectué en utilisant une ponction supplémentaire.

La solution de lavage est pompée dans le sinus par une aiguille, le liquide de lavage quitte la cavité non pas par la sortie des sinus, mais par la deuxième aiguille.

Si nécessaire, traitement multiple de la cavité avec des solutions de lavage, le patient est installé au niveau du cathéter du site de ponction - un tube en plastique. Le cathéter est sorti, attaché à la pommette avec un pansement.

À travers le cathéter, le patient est injecté dans le sein du lavage avec des liquides médicinaux jusqu'à ce que le sinus maxillaire soit complètement nettoyé, les symptômes de la sinusite disparaissent.

Le contenu purulent du sinus est parfois extrêmement difficile à éliminer même avec des lavages répétés. Pour convertir le pus épaissi en une substance liquide, des enzymes protéolytiques - hyaluronidase, lysozyme - sont introduites dans le sinus.

Traitement symptomatique

L'exécution d'une sinusite maxillaire aiguë s'accompagne de lésions graves des organes internes, de symptômes d'intoxication (empoisonnement) du corps par les produits de l'activité vitale des micro-organismes.

Dans la sinusite aiguë souffrent:

  • système respiratoire;
  • cœur, vaisseaux;
  • système digestif.

On prescrit au patient des médicaments qui normalisent le travail des organes, activant la détoxification du corps.

Pour éliminer les manifestations de la sinusite aiguë, des méthodes de physiogémothérapie sont utilisées - l'introduction de leur propre sang irradié par la lumière ultraviolette, un laser traité avec un champ magnétique.

Chirurgie

Un traitement chirurgical est utilisé en cas de sinusite purulente aiguë sévère, de complications. Les raisons de l'ouverture opératoire de la cavité maxillaire sont des complications telles que l'ostéomyélite, le phlegmon, la périostite de l'orbite, le phlegmon facial, l'ostéite, l'abcès cérébral, la méningite, la septicémie.

Pendant l'opération, les tissus pathologiques sont retirés du sinus, un drainage est fourni et la circulation naturelle de l'air est restaurée..

Nous vous proposons également de vous familiariser avec une autre méthode de traitement de la sinusite dans l'article Chirurgie Laser: traitement de la sinusite.

Méthodes alternatives de traitement

Les méthodes de «grand-mère» pour traiter la sinusite maxillaire sont parfois le seul moyen de guérir une pathologie aiguë. Ils agissent plus doucement que les produits de pharmacie, soulagent efficacement la congestion nasale, éliminent les processus inflammatoires dans la cavité maxillaire.

Recettes populaires populaires pour la sinusite aiguë.

  • Une décoction de feuilles de camomille. Pour préparer l'infusion, vous devez dissoudre 100 grammes d'eau 1 cuillère à dessert de jus d'aloès. Gouttez 3 fois par jour. Cette solution a un effet antiseptique, restaure l'intégrité de la muqueuse.
  • En cas de décharge purulente, du peroxyde d'hydrogène doit être coulé dans les sinus. Pour la fabrication de fonds, 1 cuillère à café est prise. solution, diluée avec deux cuillères à dessert d'eau. Lorsque le fluide cicatrisant entre en contact avec les buses, une mousse se forme qui doit être lubrifiée immédiatement.
  • Huile d'argousier et jus d'oignon. Mélanger tous les ingrédients dans des proportions égales, égoutter 3 fois par jour.

Les fonds ci-dessus sont des moyens budgétaires et faciles d'éliminer les symptômes de la sinusite aiguë. Ils doivent être combinés avec des produits pharmaceutiques pour améliorer l'effet médicinal.

Quelle est la différence entre la sinusite et la sinusite

Avec la sinusite, une inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux se produit. La cause de l'inflammation peut être des bactéries, des virus, des champignons. Le processus est souvent purulent. En raison de l'œdème, les canaux de la muqueuse enflée sont fermés, ce qui mène des sinus à la cavité nasale. Avec le gonflement, la production de mucus augmente, ce qui entraîne une stagnation et une suppuration. Lorsque le pus remplit tout le sinus, il y a une sensation d'inconfort et une douleur éclatante.

Lorsque la douleur est ressentie sur le nez, dans les sinus frontaux, il s'agit alors d'une sinusite frontale. Si la douleur est à gauche et à droite du nez, c'est-à-dire avec une inflammation des sinus, la sinusite est appelée sinusite. La sinusite est une forme de sinusite.

Causes de sinusite:

  • rhinite chronique;
  • altération du drainage des sinus;
  • rhumes fréquents;
  • conséquence sur le fond des végétations adénoïdes, polypes;
  • air sec constant dans la pièce;
  • caries avancées des dents supérieures (sinusite odontogène);
  • processus inflammatoire chronique dans la cavité buccale (maladie parodontale);
  • staphylocoques, streptocoques, entérocoques, mycoplasmes, chlamydia;
  • brouillons;
  • hypothermie;
  • traumatisme de la muqueuse du sinus maxillaire;
  • fumées chimiques;
  • une conséquence de la grippe;
  • traumatisme du septum nasal;
  • infection fongique de la muqueuse;
  • les glandes sécrétoires sont cassées;
  • l'utilisation systématique de gouttes de rhinite, qui peuvent provoquer des saignements de nez;
  • conque nasale élargie;
  • réactions allergiques du corps.

Les agents pathogènes se développent mieux dans un environnement acide. Quel est le résultat d'une diminution de l'état du système immunitaire de l'organisme. En règle générale, les patients atteints de sinusite présentent des symptômes en hiver en raison du froid, et au printemps et en automne - sous l'influence d'allergènes et espèrent souvent un traitement à la maison, confondant la sinusite avec une infection virale ordinaire.

Selon l'endroit où le processus inflammatoire est localisé, quelles raisons, comment il se manifeste et se déroule, distinguer les types, les formes de sinusite. L'inflammation peut être unilatérale et bilatérale, si elle recouvre un ou les deux sinus maxillaires. Plus souvent diagnostiqué avec une sinusite bilatérale.

Concernant la séquence de la maladie, la sinusite survient:

  • subaiguë (symptômes, comme un rhume, et pouvant durer jusqu'à 4 semaines);
  • aiguë (en fonction des conditions météorologiques, une tendance aux rhumes fréquents, dure un mois);
  • chronique (dure 6-8 mois, la nature ondulatoire de l'inflammation est inhérente - les symptômes sont prononcés ou s'estompent);
  • récurrentes - exacerbations fréquentes.

Sinusite chronique, symptômes, traitement à domicile - est lourde de complications. Puisqu'un patient atteint de sinusite avancée est un colporteur immédiat d'infections. La survenue de maux de gorge répétés, de pharyngite, de maladie dentaire est provoquée. En raison du nez qui coule constamment, l'odorat est perdu à jamais.

La sinusite est classée: virale, fongique, bactérienne traumatique, allergique, aérosinusite.

Symptômes de sinusite:

  • congestion nasopharyngée;
  • conjonctivite;
  • écoulement persistant des voies nasales avec une odeur désagréable;
  • chaleur;
  • pression dans le nez, surtout en se penchant;
  • douleur intense avec un léger tour de tête;
  • haleine dure;
  • frissons;
  • attaques de toux;
  • trouble du sommeil;
  • sensation de douleur dans la région des sinus maxillaires, front, yeux, gencives;
  • invalidité;
  • sensation de fatigue chronique.

Les symptômes sont différents du rhume. Au nez, il y a des douleurs qui augmentent progressivement le soir. Après quoi la tête commence à faire mal du côté où se développe le processus inflammatoire.

Il est difficile de respirer par le nez, le nez qui coule constamment, les changements de voix. L'écoulement nasal est transparent et purulent. Dans un processus aigu, la température élevée augmente - de 38 degrés et plus. On note la fatigue, la faiblesse, la réticence à manger et un mauvais sommeil. Dans un processus chronique, la température augmente rarement, il peut y avoir une légère augmentation. Puisque la présence de température indique le début du processus inflammatoire.

Sinusite chronique: signes et comment traiter une maladie

Cette section est consacrée aux symptômes et au traitement de la sinusite chronique qui survient avec une inflammation aiguë répétée, et en particulier avec une inflammation prolongée des sinus de la mâchoire. La transition du processus vers une forme chronique est facilitée à la fois par les caractéristiques anatomiques du sinus maxillaire (la sortie du sinus est située dans la partie supérieure du sinus et est souvent recouverte par la membrane muqueuse enflée de la conque moyenne), ainsi que par des changements pathologiques dans la cavité nasale (étroitesse congénitale des voies nasales, contact étroit de la conque moyenne avec paroi latérale du nez, courbure de la cloison nasale, hypertrophie et polypes dans le passage nasal moyen). Les processus inflammatoires d'origine dentaire conduisent souvent à une sinusite chronique. La sinusite odontogène est souvent caractérisée par une évolution chronique atone dès le début. La cause de la sinusite chronique peut également être blessée, en particulier lorsque des corps étrangers et des fragments d'os tombent dans le sinus maxillaire. Dans certains cas, l'allergie peut conduire à une telle sinusite..

Il existe des formes exsudatives (catarrhales, purulentes, séreuses, qui incluent également les allergies) et productives (pariéto-hyperplasiques, polypes, caséeuses, cholestéatomiques, nécrotiques et atrophiques).

Les signes subjectifs de sinusite chronique dépendent de la forme de la maladie. Avec les formes exsudatives, les patients se plaignent d'une rhinite unique ou bilatérale prolongée. La nature de la décharge (pus, mucus, décharge aqueuse) dans ce cas dépend de la forme de la sinusite. Avec une forme purulente, l'écoulement a souvent une odeur désagréable; avec peu de sécrétions, c'est parfois lui qui est le seul symptôme de la maladie. Dans d'autres cas, l'écoulement est muqueux, visqueux (forme catarrhale). De forme séreuse, l'exsudat est aqueux. Deuxième plainte des patients ayant des difficultés à respirer par le nez. Il est caractéristique des formes à la fois productives et exsudatives et mixtes. Les symptômes douloureux de la sinusite chronique dans les cas chroniques sont plus faibles que dans les processus aigus. Les maux de tête sont souvent absents; s'il y a une congestion nasale persistante, ils ont souvent une nature diffuse et indéfinie, mais peuvent être localisés sur le côté de la lésion - dans la tempe ou l'orbite, dans le sinus de la mâchoire, moins souvent dans le front - ou ressembler à une névralgie du trijumeau. Les patients se plaignent souvent d'affaiblissement de la mémoire, de fatigue pendant le travail mental. Souvent, l'odorat du côté affecté est affaibli ou complètement absent.

Avant de guérir la sinusite chronique, vous devez subir un examen médical complet. Dans les cas bénins, un traitement conservateur est possible: laver le sinus maxillaire après une ponction du côté du passage nasal inférieur et injecter une solution d'antibiotiques (500 000 unités de pénicilline et autres) en combinaison avec une thérapie UHF ou un courant diadynamique.

Parfois, avant de traiter une sinusite chronique, il est conseillé de consulter un dentiste. Lorsque la cause du développement de la sinusite est une mauvaise dent, elle est retirée et le sinus est lavé à nouveau à travers le trou dentaire percé avec l'introduction d'antibiotiques. S'il y a des polypes dans la cavité nasale (polypose ou forme mixte), ils doivent être retirés..

Lorsque ce traitement est inefficace, recourir à un traitement chirurgical. Le principe principal de l'intervention chirurgicale est la création d'une large communication permanente du sinus maxillaire avec la cavité nasale. La chirurgie radicale pour la sinusite chronique conduit généralement à une guérison s'il n'y a pas de maladie simultanée d'autres sinus.

Publications Sur L'Asthme