La sinusite, ou sinusite maxillaire, est une inflammation des sinus maxillaires. Les causes courantes sont les infections fongiques, bactériennes et virales. Pendant la grossesse, le système immunitaire du corps s'affaiblit. Cela augmente le risque de maladie..

Qu'est-ce qu'une sinusite dangereuse pendant la grossesse

Ça commence par un rhume

Compte tenu de la localisation dans la mâchoire supérieure, le principal fardeau pour une femme est la propagation du processus infectieux aux organes voisins.

La flore nocive peut affecter l'orbite et les zones environnantes: nerf trijumeau, cerveau, vaisseaux sanguins. La sinusite chronique provoque souvent des maladies permanentes de la cavité buccale et du pharynx:

Une méningite est une conséquence terrible du traitement intempestif de la sinusite purulente pendant la grossesse. Elle s'accompagne de sons, de photophobie, de maux de tête sévères, de fièvre, de sensibilité cutanée. Pendant la grossesse, la méningite est très dangereuse, car des antibiotiques sont nécessaires pour son traitement. La plupart d'entre eux sont interdits pendant cette période..

Symptômes de sinusite chez les femmes enceintes

La présence d'une inflammation dans les sinus maxillaires peut être reconnue par les signes suivants:

  • douleur au front et au nez, surtout en inclinant la tête;
  • congestion des sinus;
  • écoulement (morve) de vert ou de jaune;
  • toux pire le soir et la nuit;
  • mauvais goût en bouche;
  • fièvre.

Formes de sinusite chez les femmes en position

La sinusite maxillaire peut être simple ou double face. Dans le premier cas, l'inflammation affecte le sinus gauche ou droit du nez, dans le second - les deux.

La nature du flux est une sinusite divisée.

  1. Aigu. Elle se produit pour la première fois et progresse rapidement. La récupération se produit généralement en 2-3 semaines.
  2. Chronique. Elle se développe en l'absence ou en thérapie mal choisie. Elle survient avec des périodes d'exacerbation et de rémission. Les symptômes désagréables peuvent durer jusqu'à 6 semaines.

Sinusite chronique

Il s'agit d'un long processus inflammatoire lent qui, selon le stade et la forme, se manifeste par une variété de symptômes. Avec une exacerbation, le patient est préoccupé par des maux de tête, une congestion nasale, de la fièvre. Dans la phase de rémission, les symptômes disparaissent.

Le danger de la forme chronique est que l'absence de thérapie avec les symptômes décrits provoque une intoxication constante du corps.

Les sinus sont obstrués de pus

Sinusite purulente

Il est particulièrement dangereux pendant la grossesse, car il menace de se propager au cerveau, aux yeux et à l'appareil vestibulaire. Le plus souvent, il s'agit d'une complication d'une sinusite aiguë non traitée, mais parfois la cause est la présence d'un foyer constant d'infection dans la cavité buccale ou nasale (caries des dents supérieures, etc.).

La sinusite purulente est caractérisée par des expectorations visqueuses et inséparables, qui remplissent les sinus et la cavité nasale. Il y a des embouteillages et une personne peut respirer sans gouttes uniquement par la bouche.

Traitement de la sinusite pendant la grossesse

Le traitement de la maladie doit être opportun, professionnel et complet..

Plus tôt une femme consulte un médecin, moins il y a de risques de complications. L'automédication peut être dangereuse non seulement pour une femme enceinte, mais aussi pour un enfant. Toutes les procédures prescrites par un médecin ne sont pas réalisables à la maison. En règle générale, le traitement de la sinusite est complexe. Différents moyens sont utilisés pour se compléter.

Docteur Checkup

Comment traiter la sinusite au premier trimestre (aux premiers stades)

La rhinosinusite se développant pendant la grossesse est un problème. Surtout au 1er trimestre. Pendant cette période, la pose de toutes les fonctions vitales de l'enfant se produit. Par conséquent, la plupart des médicaments ne peuvent pas être utilisés..

Dans ce contexte, un diagnostic précoce de la rhinosinusite est important. Aux premiers stades, les remèdes locaux sont efficaces: lavage, inhalation, recettes folkloriques et plantes médicinales qui n'ont pas d'effet néfaste sur le fœtus.

Parfois prescrit la méthode de lavage de nez "coucou". Le patient allongé sur le dos reçoit une injection de solution saline dans une narine et le mucus est pompé d'une autre avec un outil spécial. Pendant la procédure, la jeune fille dit «coucou» (d'où le nom). Ce son garantit que le liquide ne coule pas dans le nasopharynx et que le pus est pompé hors du corps..

Si les méthodes locales n'aident pas, un autre traitement est la ponction des sinus.

2 trimestres

À partir de 8 à 9 semaines de grossesse, la liste des médicaments approuvés pour la sinusite s'allonge légèrement. Si le patient a consulté un médecin à un stade précoce de la maladie, les remèdes suivants sont efficaces:

  • se laver le nez avec des antiseptiques (chlorhexidine, miramistine, solution eau-sel). Cela crée une opportunité pour l'écoulement de mucus;
  • vasoconstricteurs locaux sous forme de gouttes et de sprays. Appliquer dans la concentration des enfants pas plus de 3 jours consécutifs. Ils réduisent l'enflure de la muqueuse, améliorent la perméabilité et la respiration nasale;
  • remèdes populaires et homéopathiques: cinnabsine, euphorbe. Ils ont un effet anti-inflammatoire, amincissent le contenu du nez et aident à nettoyer les sinus..

3 trimestre

Au cours des dernières semaines de grossesse, le traitement de la sinusite ne diffère pas fondamentalement de celui du 2e stade de gestation.

Si la maladie s'est transformée en une forme purulente, il est conseillé d'utiliser des antibiotiques. Groupes autorisés:

  • Série de pénicilline (Augmentin, Amoxicillin);
  • Céphalosporines (céfuroxime, céfazoline);
  • Macrolides (Josamycine, Azithromycine).

Peut des antibiotiques pour la sinusite chez les femmes enceintes?

L'antibiothérapie dans le traitement de la sinusite maxillaire est utilisée assez souvent. Il est clair que ces médicaments sont nocifs pour le fœtus. Les médecins pensent que les bactéries peuvent causer plus de dommages à la santé d'une femme qu'une courte cure d'antibiotiques.

La forme purulente est traitée par Zedex

  1. Zedex. Antibiotique céphalosporine, disponible en capsules. Réception 5-10 jours.
  2. Augmentin. Médicament de pénicilline en comprimés, poudre, suspension à usage interne. Il est utilisé lorsque l'effet thérapeutique dépasse les risques potentiels pour la mère et le fœtus. La durée d'admission recommandée ne dépasse pas 10 jours.
  3. Wilprafen. Un médicament du groupe macrolide à base de josamycine. Disponible sous forme de comprimés ou de suspensions. Ne viole pas la microflore naturelle du corps, ne provoque pas d'allergies.

Quand faire une ponction de sinusite?

Les indications de ponction du sinus maxillaire sont:

  • l'inefficacité de la thérapie conservatrice;
  • 1 trimestre de grossesse, lorsque les médicaments peuvent nuire au fœtus;
  • sinusite purulente.

L'essence de la procédure est l'introduction d'une aiguille dans le sinus, à travers laquelle le pus est pompé. Ensuite, des agents sont versés à l'intérieur pour éviter une rechute de la maladie. Sous anesthésie locale.

Remèdes (médicaments) pour la sinusite pendant la grossesse

Avec la pharmacothérapie, les médicaments sélectionnés ont un effet toxique minimal. Le schéma posologique et la durée d'utilisation de la sinusite chez la femme enceinte sont déterminés individuellement par l'ORL..

De nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant la période de gestation ou sont utilisés avec une extrême prudence. Le choix se fait en tenant compte de la condition de la femme en position.

Gouttes pour le lavage

Gouttes pour les femmes enceintes atteintes de sinusite

  • à base d'huiles essentielles. Réduit l'œdème, a un effet antibactérien. Contient des ingrédients naturels, donc sans danger pour la femme enceinte;
  • à base d'eau de mer. Approuvé pour une utilisation même par les nouveau-nés. Ils ne provoquent pas d'allergies et n'affectent pas négativement le corps. Éliminer le mucus, contribuer à l'élimination de la microflore pathogène;
  • solutions de lavage. Purifier les voies respiratoires, éliminer le mucus et le pus.
  1. Aqua Maris. Remède local hydratant la muqueuse, nettoyant en douceur la cavité nasale. Disponible en vaporisateur nasal. Fabriqué à partir d'eau de mer, qui empêche la croissance des bactéries, la formation de pus, améliore la respiration. Pour le gonflement de la muqueuse, une utilisation combinée avec des gouttes vasoconstrictives est recommandée.
  2. Nazivin. Le médicament est disponible sous forme de gouttes ou de spray nasal. Lorsque la grossesse est prescrite avec prudence. Le médicament ne doit pas être utilisé plus de 3 jours et uniquement sur recommandation d'un médecin. Si au cours des 2 premiers jours il n'y a pas d'amélioration, vous devez contacter le spécialiste ORL pour obtenir des conseils.
  3. Sanorin. Agoniste alpha-adrénergique sous forme de spray nasal. Une fois dans la cavité nasale, le médicament rétrécit rapidement les vaisseaux sanguins des muqueuses. Cela réduit l'hyperémie et l'œdème, améliore la perméabilité et facilite la respiration. Lorsque la grossesse est utilisée avec prudence. La thérapie ne doit pas dépasser 7 jours.
  4. Sinupret. Il est prescrit pour les sinusites aiguës et chroniques avec séparation des sécrétions visqueuses. Pendant la grossesse, les gouttes sont utilisées avec prudence, car elles contiennent de l'éthanol. La forme posologique préférée est la dragée. Le médicament facilite la respiration, élimine le mucus, soulage l'inflammation et l'enflure.

Préparer une solution saline

Traitement de la sinusite avec des remèdes populaires chez les femmes enceintes

Utilisé dans le cadre d'une thérapie complexe. Lors du choix des bonnes recettes, vous devriez consulter votre médecin. Appliquer:

  • insertion de solution saline dans le nez. Il est facile de le préparer vous-même: ajoutez 1/3 cuillère à café dans un verre d'eau. sel de mer. Si vous utilisez du sel de table, ajoutez une goutte supplémentaire d'iode;
  • instillation dans le nez avec une solution d'oignon - un antibiotique naturel. Mélanger le légume râpé avec un peu d'eau bouillie, ajouter de l'huile de camomille. Des instillations régulières aideront à soulager l'enflure, à supprimer la croissance des bactéries, à améliorer la respiration;
  • inhalation et lavage avec décoctions de camomille, pin, sapin, eucalyptus.

Une méthode efficace et sûre pour traiter l'inflammation des sinus maxillaires est le lavage du nez. Elle est réalisée dans des institutions spécialisées utilisant des solutions médicinales utilisant la méthode du coucou. Vous pouvez effectuer la procédure à la maison..

À cette fin, des solutions prêtes à l'emploi Dolphin ou Aqualor sont utilisées, qui sont mélangées à la composition de sel de sel de mer ou de furaciline. Ils se lavent également à la miramistine, qui a un effet anti-inflammatoire et est sans danger pour les femmes enceintes.

Les conséquences de la sinusite pour un enfant pendant la grossesse

Rien n'arrivera à l'enfant

La rhinosinusite n'affecte pas directement le fœtus. Avec une infection locale, les bactéries et les virus qui provoquent une inflammation ne peuvent pas pénétrer le placenta. Mais la congestion nasale constante chez une femme perturbe l'approvisionnement en sang en oxygène et peut entraîner le développement d'une hypoxie chez le fœtus.

La privation d'oxygène est le principal danger auquel un enfant est confronté en l'absence de traitement pour la sinusite maxillaire. Si une femme adulte fait facilement face à l'inconfort, alors pour le bébé, en particulier au début de la grossesse, cela est lourd de développement de pathologies.

Une intoxication grave de la mère peut également affecter négativement l'état de l'enfant. Augmente la probabilité de naissance prématurée ou de naissance d'un bébé en insuffisance pondérale.

Que peuvent faire les femmes enceintes en cas de sinusite

Comme toute maladie inflammatoire, la sinusite maxillaire nécessite un diagnostic précoce et une sélection soigneuse du traitement, en tenant compte des contre-indications pour une femme enceinte. Il est important de respecter les mesures préventives:

  • mange correctement;
  • marcher plus souvent au grand air;
  • observer une activité physique modérée;
  • surveiller l'hygiène quotidienne du nez;
  • éliminer l'hypothermie;
  • dormir suffisamment.

Promenez-vous au grand air

Vous ne pouvez pas essayer de traiter vous-même la sinusite. Tous les médicaments doivent être pris uniquement selon les prescriptions du spécialiste ORL, en particulier les antibiotiques..

Examens de la sinusite chez les femmes enceintes - qui était malade

Après le SRAS, la sinusite est devenue une complication. Depuis qu'elle était au premier trimestre, le médecin n'a pas conseillé d'antibiotiques, mais a immédiatement demandé une ponction. Je ne l'ai pas regretté, alors une quinzaine d'années de rechute n'a pas dérangé. Et ce n'est pas nocif pour un enfant.

À 4 mois, une sinusite purulente a commencé. A fait une semaine de lavage de coucou. N'a pas aidé. J'ai dû boire un antibiotique. Après 3 jours d'administration, tout s'est arrêté. Peu importe comment effrayant, avec une telle maladie sans antibiotique ne peut pas être guérie. Tout va bien avec le bébé.

À propos de l'auteur: Olga Borovikova

coucou pendant la grossesse

Nez qui coule pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme porte un double fardeau - pour elle-même et pour l'enfant à naître. De plus, il consiste non seulement à fournir des nutriments au fœtus, mais aussi à sa protection.Par conséquent, même un rhume élémentaire est extrêmement indésirable pendant la grossesse. Surtout, il est nécessaire d'éviter un nez qui coule dans les premiers stades, et s'il est également accablé par la température ou un malaise général, une fausse couche est possible.

Mais ne vous calmez pas si un nez qui coule pendant la grossesse passe plus doucement. Pas même accompagnée d'une aggravation de la maladie, elle est extrêmement indésirable, car elle indique une infection virale présente.

Malheureusement, les rhumes ne sont pas toujours évités. Changements de température, temps froid et humide, courants d'air, hypothermie, éventuellement épidémies saisonnières, tout cela, tôt ou tard, conduit au fait que presque chaque femme pendant la grossesse saisit un rhume et un nez qui coule.

Le nez qui coule pendant la grossesse est plus facile à prévenir.

De nombreuses femmes comprennent à quel point il est dangereux d'avoir un nez qui coule si vous êtes enceinte, car même une détérioration élémentaire de l'humeur affecte le bébé, mais pour une raison quelconque, elles choisissent une stratégie complètement fausse. Peur d'être infectées, les femmes enceintes limitent leur cercle social, craignent le froid, tentent de ne pas quitter leur domicile et créent des conditions équatoriales dans l'appartement. Oublier que n'importe quel membre de la famille peut provoquer une infection dans la maison, et l'absence de promenades et d'air frais affaiblit le système immunitaire, qui est la principale arme du corps contre le rhume.

Sur la base de ce qui précède, la tâche principale pendant la grossesse, si vous ne voulez pas attraper un nez froid et qui coule ou quelque chose de plus grave, est de vous soucier de la force de l'immunité. En plus des procédures générales de renforcement, dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer d'un soutien médical.

Le médicament russe a fait ses preuves dans la prévention du rhume

C'est une infusion lente de solutions antiseptiques chaudes à travers une narine et, en même temps, l'aspiration de cette solution avec du mucus et du pus d'une autre narine avec un appareil à vide, ou une injection lente de solutions avec une seringue de 20 ml avec aspiration simultanée de cette solution avec une ampoule en plastique ou en métal d'une autre avec une constante changement de narines (chacun prend 100-120 ml de solution, environ 5-6 seringues).

Pendant la procédure, le patient doit s'allonger sur le canapé avec le dos, la tête baissée, respirer régulièrement et constamment dire «coucou».

Un médecin ORL expérimenté peut compliquer la technique et parfois pincer une des narines pendant 3 secondes, puis la relâcher brusquement. Cela est nécessaire pour une meilleure pénétration du fluide dans les sinus..

Avec une bonne conduite, la douleur n'est pas ressentie. Cependant, lorsque les narines sont pincées par un médecin, le patient peut souvent ressentir une douleur tirante au front.

Si le nez n'est pas correctement tenu ou bloqué (par exemple, gonflement), la maladie (sinusite ou sinusite) peut passer à un stade plus grave, par exemple, la sinusite.

En raison d'une infection dans les trompes d'Eustache (le canal reliant l'oreille moyenne au pharynx) et aux sinus avec la solution, une eustachite ou une otite moyenne peut se développer.

S'il vous plaît dites-moi quand coucou comment respirer par le nez ou la bouche? C'est difficile pour moi de respirer, ils me sucent dans le nez, la bouche ku ku sans arrêt, voici comment respirer? J'essaie de respirer avec ma bouche tout de suite la solution du nez est versée dans la gorge et étouffée. C'est vrai?

Le rinçage du nez peut être fait différemment - 1 médicament est instillé avec une pipette. Attendre. Ne vous mouchez pas. Attend 10 minutes. Puis 2 médicaments. Attendez également 10 minutes. 3 cure - tout est exactement pareil. Voilà pour se laver à la maison.

Veuillez préciser le coût de cette procédure. J’ai entendu dire que c’est un plaisir cher et qu’on ne fait que l’introduire en Russie, et ils font

Sinusite pendant la grossesse ((((((

Les filles, je suis tombée malade il y a une semaine et demie, j'ai pensé à quelque chose comme la trachéite, ou la pharyngite, en général, de cette région. a été traité par un thérapeute - pas d'antibiotiques, d'herbes, de toutes sortes de lavages, de paracétamol maximum. Mais cela n'a pas été plus facile - tout a été bloqué - à la fois le nez et les oreilles (((Nous sommes allés à laura aujourd'hui, elle a regardé et a dit, Sinusite purulente (((je fais confiance à ce médecin, elle est très expérimentée, il y a longtemps, elle regarde la gorge détermine immédiatement ce dont la personne est malade, comment la traiter. Ce n'était pas sans radiographie, le diagnostic y a été confirmé. En général, je m'inquiète terriblement maintenant. J'ai 24 semaines. On m'a prescrit des injections d'antibiotiques - de l'ampicilline (en accord avec le gynécologue), une émulsion vasoconstrictive.

Les filles, qui sont tombées dessus, en particulier lors de la prise de vue comment ont-elles été traitées? Peut-on encore conseiller les méthodes folkloriques? La perforation fait-elle mal? Et le rendent-ils enceinte?

Si vous inclinez la tête en avant et face vers le bas et que vous avez le sentiment que la douleur du verre au visage signifie une sinusite - vous avez enduit la surface du nez d'un astérisque - les sinus se sont ouverts en 3 jours.

Oui, il y a de telles sensations. et en effet, la moitié du visage fait mal, ne se penchant même pas ((Combien de fois ont-ils enduit d'un astérisque? Et comment comprendre que les sinus ont été ouverts? Pus ira?

J'ai eu un tel bjak une fois lavé, il est devenu déjà effrayant. était enceinte de 35 semaines, ça faisait tellement mal qu'il était impossible de dormir. Vous pouvez aller chez le médecin et «passer au travers». putain.. désagréablement, pour dire le moins, mais que faire?! (

J'ai eu le nez qui coule depuis longtemps, et en un matin le sinus sous mon œil était enflé, je suis allé au LORU, je ne peux pas faire de radiographie, donc je n'ai pas posé de diagnostic de sinusite, il y a une sinusite aiguë, mais il y a aussi du pus. Elle lui a prescrit l'antibiotique Amoxiclav, Sinupret, des pilules de légumes, goutte Snoop et Isorfa dans son nez, lui a conseillé d'acheter Sinuforte, lui perce le nez si douloureusement, et tout ce qui est là est tout le pus qui sort, et après cela je n'ai pas à percer

Coucou - lavage de nez

Le rinçage du nez est une technique très efficace qui aide à faire face à un rhume ou à un rhume, ainsi qu'à des maladies plus graves telles que la sinusite, la sinusite, la pharyngite et autres. Ces dernières années, les médecins nomment de plus en plus une telle procédure dans un ensemble complexe de mesures thérapeutiques. Dans la vie de tous les jours, il est souvent appelé «coucou» pour sa méthode particulière de conduite, qui consiste à déplacer un fluide spécial le long des voies nasales. Cette méthode a d'abord été développée et proposée par un spécialiste américain, Arthur Proetz. Par conséquent, en médecine, cette procédure est appelée par le nom de son découvreur.

D'où provient le nom

La méthode a reçu le nom étrange de «coucou» car au cours du patient, il est nécessaire de prononcer des sons de «coucou». Cela est nécessaire pour isoler la cavité buccale afin que le liquide médicinal destiné au rinçage du nez n'y arrive pas. Par conséquent, la procédure a été communément appelée le «coucou» de la même manière qu'un oiseau forestier émettant les mêmes sons..

Dans quels cas le lavage des sinus est-il "coucou"

En plus des indications, le «coucou» a des contre-indications, notamment l'épilepsie et les saignements de nez qui surviennent régulièrement..

Cette procédure peut être effectuée pour tous les adultes et enfants de plus de 5 à 7 ans. À un jeune âge, en raison des caractéristiques structurelles des voies nasales, il est souvent impossible de le réaliser. L'utilisation de la méthode Proetz dans le traitement des maladies des femmes enceintes est autorisée. Cependant, il convient de garder à l'esprit que dans ce groupe, l'efficacité de la procédure peut être considérablement réduite.

Lors du lavage du nez, le patient doit s'allonger sur le dos afin que sa tête soit légèrement inclinée vers l'arrière. À ce moment, le médecin verse lentement une solution chaude d'un antiseptique dans l'une des narines. Le débit doit être régulier et constant. Du deuxième n °

Toutes les informations présentées sur le portail sont à titre informatif uniquement. Aux premiers signes de la maladie, consultez votre médecin.

Portail sur la sinusite et les maladies apparentées. Vous trouverez ici des informations utiles sur les symptômes, la prévention et le traitement de la sinusite.

Coucou - une procédure efficace de lavage de nez ORL

Des études montrent que le rinçage du nez élimine 80% des allergènes, améliore le mouvement des cils («filtre» les poils du nez), améliore la cicatrisation et réduit les symptômes de la sinusite, de la sinusite frontale et d'autres maladies associées aux sinus. Coucou - procédure ORL, que les médecins appellent le drainage sous vide des sinus paranasaux par la méthode de déplacement du fluide le long du Proetz. Il est préférable d'appliquer cette procédure lorsque la sinusite n'est pas encore entrée dans le stade chronique.

Pourquoi la procédure est-elle appelée "coucou"? Cela est dû aux spécificités de sa mise en œuvre. Une solution antiseptique (Furacilin, Miramistin, Malavit, Dioxidin, etc.) est versée dans une narine à un patient allongé sur le dos. Et de l'autre narine, le liquide (ainsi que le pus et le mucus des sinus) est pompé à l'aide d'un outil spécial - une pompe d'aspiration électrique. La pénétration de la solution dans les sinus maxillaires et frontaux est réalisée par des anastomoses naturelles, ainsi qu'un antiseptique pénètre dans le labyrinthe ethmoïde.

Nez qui coule pendant la grossesse

Causes du rhume chez les femmes enceintes

Tout d'abord, cela est dû à une immunité affaiblie au cours de cette période. Il est facile pour une femme enceinte d'attraper un rhume ou d'avoir une infection respiratoire, et un nez qui coule est toujours associé à ces maladies. Les maladies virales se caractérisent également par des symptômes tels que maux de gorge, toux, maux de tête, fièvre.

Deuxièmement, en raison de changements hormonaux dans le corps pendant la grossesse, un gonflement de la muqueuse nasale peut se produire, provoquant une congestion nasale et une sécrétion de mucus. Il s'agit d'un phénomène non infectieux appelé rhinite vasomotrice. Elle apparaît souvent dans la seconde moitié de la grossesse et disparaît d'elle-même après l'accouchement. Ce type de nez qui coule ne nécessite pas de traitement spécial, cependant, il est bien sûr nécessaire de soulager la condition..

Une telle rhinite se caractérise par une apparition soudaine avec un écoulement abondant du nez et des éternuements. Une rhinite allergique peut être saisonnière, avec la floraison de certaines herbes, arbres et également provoquée par d'autres facteurs - poils d'animaux, poussières, parfums. Dans ce cas, contactez un allergologue.

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse

Tout d'abord, vous devez consulter un médecin afin qu'il établisse la véritable cause du rhume et prescrit un traitement approprié. Mais si le médecin doit reporter le voyage pour un certain temps, utilisez les recommandations ci-dessous pour soulager votre état.

Les gouttes dans le nez sont le remède le plus courant pour la rhinite. Mais peuvent-ils être utilisés pendant la grossesse? Réponse: c'est possible, mais pas tout. Les gouttes vasoconstrictives dans le nez, qui peuvent éliminer rapidement l'enflure et faciliter la respiration, ne sont pas recommandées pendant la grossesse.

la divulgation du col de l'utérus le raccourcit

Le fait est que leur effet s'étend non seulement aux vaisseaux du nez, mais à tout le corps, y compris aux capillaires du placenta. À savoir pour

Traitement de la sinusite avec la méthode du coucou

Les méthodes de traitement des pathologies inflammatoires de la cavité nasale sans ponction deviennent de plus en plus populaires - la méthode du coucou pour la sinusite ne fait pas exception, cette méthode est utilisée pour traiter les formes simples de sinusite et a gagné en popularité en raison de son efficacité et de son indolence.

Description de la technique

La méthode de transfert sous vide des fluides (évacuation des sinus à l'aide d'un cathéter souple) a été développée par Arthur Walter Proetz, et communément appelée «coucou». Cela est dû aux particularités de cette procédure - lors du lavage du nez pour réduire la probabilité de pénétration de liquide dans le larynx, le patient doit dire «coucou». Pendant la procédure, la chose la plus importante est de rester calme. En soi, cette méthode est indolore, mais provoque très souvent la panique chez les patients. Cela peut être dû à de tels facteurs:

Cependant, tous les patients ont noté une amélioration significative du bien-être après la première intervention. Pendant le coucou, les formations purulentes dans les sinus sont mélangées avec le courant de la solution fournie, puis absorbées dans un réservoir spécial. Actuellement, des préparations spéciales sont utilisées pour le lavage, ce qui aide à soulager l'inflammation et à nettoyer les sinus.

Le traitement de la sinusite avec coucou est un traitement sans ponction, et en combinaison avec des médicaments modernes et une physiothérapie, cette méthode montre une efficacité assez élevée.

Médicaments consommés

La méthode du coucou pour la sinusite est un lavage matériel des sinus avec l'utilisation de médicaments. Classiquement, ils peuvent être divisés en deux groupes: les vasoconstricteurs, qui fournissent un effet plus efficace des antiseptiques; antiseptiques qui nettoient efficacement les sinus des formations purulentes et empêchent l'apparition de pus.

Sinusite pendant la grossesse: comment identifier et neutraliser

Les femmes qui souffrent de sinusite pendant la grossesse savent à quel point cette maladie est désagréable. L'inflammation du sinus maxillaire provoque des maux de tête, des difficultés respiratoires, un écoulement purulent de la cavité nasale.

Les symptômes de la sinusite causent non seulement une gêne, mais sont également lourds de complications graves pour la mère et le bébé. Qu'est-ce qu'une sinusite dangereuse pendant la grossesse? Quelle est cette maladie et comment est-elle traitée? Vous trouverez la réponse à ces questions et à d'autres dans cet article..

Qu'est-ce que la sinusite?

Le terme médical "sinusite" est compris comme une inflammation purulente du sinus maxillaire, qui est une voie aérienne qui se trouve dans l'épaisseur de l'os. Le sinus maxillaire joue un rôle énorme dans le corps. Il réchauffe et purifie l'air passant par la cavité nasale dans les poumons. De plus, grâce à cette cavité, la voix de chaque personne sonne différemment..

La sinusite peut être unilatérale et bilatérale. Avec une maladie unilatérale, une inflammation se produit dans l'un des sinus. Avec la sinusite bilatérale, les micro-organismes affectent deux cavités à la fois.

Par la nature du cours, les sinusites aiguës et chroniques se distinguent. Si l'inflammation se produit pour la première fois et progresse rapidement, cette forme est alors appelée aiguë. Elle devient chronique si elle n'est pas traitée ou en raison d'une mauvaise thérapie. En règle générale, la récupération de la sinusite aiguë se produit en moyenne après 2-3 semaines. Sous une forme chronique, la maladie peut tourmenter avec ses symptômes désagréables pendant 6 semaines.

Les causes de la sinusite

L'inflammation du sinus maxillaire peut être causée par un certain nombre de facteurs. La sinusite peut être la conséquence de processus pathologiques survenant dans la cavité nasale ou d'infections des voies respiratoires supérieures. Très souvent, les symptômes de la maladie surviennent pendant la grippe, l'écoulement nasal.

La principale cause de sinusite est la pénétration de bactéries ou de virus dans les sinus maxillaires. Avec un système immunitaire affaibli, le corps ne peut pas vaincre les agents pathogènes. Seuls les antibiotiques et autres médicaments peuvent éliminer la maladie..

Les facteurs suivants prédisposent à la survenue d'une sinusite:

  • traitement inapproprié et inopportun de la rhinite, des infections respiratoires aiguës et du rhume;
  • immunité altérée;
  • conditions qui violent la respiration nasale (rhinite hypertrophique ou vasomotrice, courbure de la cloison nasale);
  • la présence dans le corps de foyers d'infection chronique.

Symptômes de la maladie

Divers signes peuvent indiquer la présence d'une sinusite. Malheureusement, ils ne suggèrent pas toujours que le sinus maxillaire est enflammé..

Dans la sinusite aiguë, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • douleur intense au front et au sinus maxillaire (parfois des maux de dents se produisent);
  • congestion nasale;
  • écoulement muqueux (transparent) ou purulent (jaune-vert) du nez;
  • augmentation de la température corporelle jusqu'à 38 degrés;
  • fatigabilité rapide;
  • faiblesse générale.


Dans la sinusite chronique, les signes de la maladie peuvent être légers, oblitérés. Le principal symptôme est souvent un nez qui coule qui ne se prête pas au traitement traditionnel. Gonflement des paupières le matin, inflammation de la conjonctive des yeux, une toux peut également survenir..

Qu'est-ce qu'une inflammation dangereuse du sinus maxillaire pendant la grossesse?

La maladie peut entraîner des conséquences désastreuses. En l'absence prolongée du traitement nécessaire, il y a une forte probabilité d'abcès cérébral, de septicémie, de méningite rapide, de myocardite et de lésions profondes du bassin rénal..

Avec la sinusite, comme mentionné ci-dessus, une congestion nasale est observée. L'insuffisance respiratoire affecte négativement les poumons, le cœur et la pression d'une femme enceinte. Le manque d'oxygène laisse une empreinte sur l'état du fœtus. Il peut souffrir d'hypoxie. En raison de la quantité insuffisante d'oxygène dans son corps, des changements irréversibles se produiront jusqu'à la mort cellulaire.

La sinusite la plus dangereuse pendant la grossesse est le fait que, dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Il ne peut être garanti que cela n'affectera pas le cours de la grossesse. Cependant, avec la progression de la maladie, aucune intervention chirurgicale ne peut être dispensée. Pour l'éviter, vous devez surveiller attentivement votre santé et consulter un médecin en temps opportun pour obtenir des conseils..

Diagnostic de la sinusite chez la femme enceinte

Les médecins, avant de poser un diagnostic, découvrent les plaintes de la patiente, l'examinent. Une méthode de diagnostic très pratique et informative est la radiographie des sinus. Dans l'image résultante, l'inflammation est très clairement visible. Cependant, il n'est pas recommandé aux femmes en position d'exposer leur corps aux rayons X.Par conséquent, le diagnostic est principalement établi par la présence d'un ensemble de signes caractéristiques de la maladie. À des fins de diagnostic, une ponction peut être effectuée, ce qui est également une mesure thérapeutique..

Ponction du sinus maxillaire pendant la grossesse

Chez les femmes en position, le traitement de la maladie est un complexe de mesures visant à rétablir le drainage et à supprimer le foyer d'infection dans le sinus maxillaire. Un traitement possible pendant la grossesse est une ponction..

Cette procédure médicale est effectuée par un médecin. Un spécialiste perce le sinus avec une aiguille stérile spéciale et le nettoie du pus avec une seringue. Ensuite, une solution thérapeutique est versée dans la cavité, détruisant les agents pathogènes et n'affectant pas la mère et l'enfant. Après tout cela, le soulagement commence à se faire sentir presque immédiatement: les maux de tête disparaissent, la pression dans les sinus diminue, la congestion nasale est éliminée.

Le coucou est un traitement sûr pour la sinusite

Le médecin américain Arthur Walter Proetz a développé une procédure pour se laver le nez. Il peut être utilisé contre les femmes enceintes atteintes de sinusite. La méthode a reçu un nom inhabituel en raison du fait que pendant la procédure, le patient doit répéter "coucou...". Cela est nécessaire pour créer une pression négative dans la cavité nasale et pour empêcher la solution médicamenteuse de pénétrer dans la gorge et les poumons..

Pendant la procédure, le patient est allongé sur le canapé. Sa tête est en dessous du torse. Le médecin anémise la muqueuse de la cavité nasale, puis prend une solution antiseptique et la verse dans une narine. À l'aide d'un appareil spécial, tout le liquide contenant du pus est aspiré d'une autre narine. Le mouvement du liquide dans le nez aide à nettoyer les sinus maxillaires. En conséquence, la maladie est guérie..

Prendre des médicaments pendant la sinusite

La plupart des médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse. Seuls certains médicaments sans danger pour la femme enceinte et le fœtus sont possibles. Seul un médecin peut prescrire un tel médicament. L'automédication ne doit pas être pratiquée.

Des gouttes et des vaporisateurs nasaux contenant des composants vasoconstricteurs peuvent être prescrits aux patients atteints de sinusite. Ces médicaments soulagent le gonflement de la muqueuse et aident à ouvrir la sortie des sinus. Cependant, pour les femmes enceintes, les médicaments vasoconstricteurs ne sont pas souhaitables. Les médecins les prescrivent dans de très rares cas..

Très souvent, avec une sinusite pendant la grossesse, des antibiotiques sont prescrits. Fondamentalement, avec la maladie, des médicaments locaux sont utilisés, introduits dans les sinus maxillaires. Il est possible d'utiliser des antibiotiques sous forme d'aérosols qui diluent le contenu des cavités. Les médecins peuvent également prescrire des antihistaminiques qui réduisent le gonflement de la muqueuse et des solutions salines antiseptiques à base de plantes pour se laver le nez..

Traitement des remèdes populaires contre la sinusite

De nombreuses femmes prennent des médicaments avec peur et cherchent un remplaçant. La raison de ce comportement est les effets secondaires, dont la survenue a peur du beau sexe dans la situation. En effet, la probabilité des conséquences indiquées sur l'emballage des médicaments est très faible si deux conditions sont remplies:

  • le remède est correctement sélectionné par le médecin (en tenant compte de la santé particulière du patient);
  • le patient se conforme à toutes les recommandations du médecin, prend des médicaments dans la quantité prescrite et à un moment précis.

Mais le traitement de la maladie avec des remèdes populaires peut entraîner des conséquences désagréables. Toutes les recettes publiées dans les journaux et sur Internet ne prennent pas en compte les caractéristiques individuelles des personnes, la présence de maladies concomitantes. Les fautes de frappe ne sont pas exclues. Avant de prendre des remèdes populaires contre la sinusite pendant la grossesse, vous devez consulter un spécialiste.

Prévention de la sinusite

L'immunité d'une femme pendant la grossesse est affaiblie. C'est pourquoi vous devez protéger votre corps (en particulier la tête) de l'hypothermie. Cette mesure réduira la probabilité de sinusite. Pendant la saison froide, vous n'avez pas besoin de renoncer aux chapeaux. Un bonnet tricoté ou un bandage en laine qui protège le front du gel et du vent froid suffira.

Un rôle important est joué par les exercices de respiration visant à améliorer l'échange d'air dans les sinus. Voici, par exemple, un exercice très utile: un passage nasal se ferme avec un doigt et une respiration profonde est prise. L'expiration se fait par la bouche. La même chose se produit lors de la fermeture d'un autre passage nasal. En une session, il est recommandé de répéter l'exercice 8 fois. Plusieurs répétitions sont possibles par jour. Les personnes atteintes de sinusite chronique doivent effectuer l'exercice environ 6 fois par jour.

La nourriture est tout aussi importante. Une quantité insuffisante de vitamines et de minéraux peut entraîner une diminution de la résistance de l'organisme aux microbes et virus pathogènes. C'est pourquoi le régime doit être équilibré.

Ainsi, la sinusite est une maladie dangereuse. Si la respiration ou les maux de tête sont difficiles, vous devez immédiatement consulter un médecin et ne pas prendre de médicaments contre le rhume ou la grippe sans ordonnance d'un médecin. Un traitement incorrect aggravera la condition. Traiter la sinusite pendant la grossesse avec des remèdes populaires ne vaut pas non plus la peine. Avec une maladie aussi grave, vous devez vous fier uniquement au médecin.

Traitement médicamenteux de la sinusite pendant la grossesse

Toute détérioration de la santé pendant la grossesse est dangereuse. Les médecins ne recommandent pas l'automédication, mais consultez immédiatement un médecin. Cela vous permettra de choisir le bon traitement dans les premiers stades de la maladie et d'accélérer la récupération. Toute infection des voies respiratoires non traitée peut entraîner des complications, par exemple une sinusite..

Difficultés en cours de sinusite chez la femme enceinte

En raison de l'immunité affaiblie, les femmes pendant la période de gestation peuvent rencontrer une sinusite. Dans les premiers stades, la maladie n'est pratiquement pas différente du rhume, qui s'accompagne d'un nez qui coule légèrement. Souvent, les femmes enceintes se tournent vers les oto-rhino-laryngologistes lorsque commence une inflammation purulente dans les sinus maxillaires.

Le diagnostic de sinusite pendant la grossesse est difficile. Les médecins envoient des patients ordinaires pour des radiographies pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Le rayonnement X est contre-indiqué pour les femmes enceintes, donc elles font une échographie. Cette méthode de diagnostic est moins informative. Dans certains cas, une radiographie est autorisée, tandis que le ventre de femme enceinte est recouvert d'un tablier spécial. Dans les cas graves, à des fins de diagnostic médical, ils font une ponction en perçant les sinus maxillaires.

Le refus du diagnostic et du traitement est dangereux.

La sinusite chez la femme enceinte peut provoquer les problèmes de santé suivants:

  • myocardite;
  • dommages au bassin rénal;
  • méningite;
  • abcès cérébral
  • état septique.

Si vous comprenez ce que la sinusite est dangereuse pendant la grossesse, il sera clair pourquoi le traitement de la femme enceinte doit être sélectionné par un oto-rhino-laryngologiste, car avec la sinusite, des antibiotiques sont nécessaires. Beaucoup de médicaments antibactériens sont interdits pendant la période de port d'un enfant, donc un médecin doit choisir des médicaments efficaces. En plus des antibiotiques, ils prescrivent des procédures, ils peuvent faire une ponction, prescrire un rinçage pour accélérer la récupération.

Comment la sinusite de la mère affecte le fœtus

Avec une inflammation de la membrane muqueuse des sinus, non seulement la femme, mais aussi son enfant souffre.

Avec une évolution prolongée de la maladie, le processus de respiration et d'apport d'oxygène dans le corps est perturbé. En conséquence, un enfant peut développer une hypoxie. En raison d'une carence en oxygène, le fœtus souffre d'un manque de nutriments; il peut avoir des problèmes circulatoires.

Dans les cas avancés, une infection bactérienne peut pénétrer le flux sanguin utéro-placentaire et entraîner une altération du développement fœtal, provoquer l'apparition de maladies de gravité variable. Les conséquences négatives pour l'enfant peuvent être dues au syndrome d'intoxication, qui se développe avec l'apparition de pus dans les sinus enflammés.

Symptômes de sinusite pendant la grossesse

Les signes de sinusite chez les femmes enceintes et les autres patientes ne diffèrent pas. Presque toutes les personnes se plaignent initialement de congestion nasale. Mais chez les femmes enceintes, à la suite de changements hormonaux, les vaisseaux sanguins se dilatent et le volume de sang en circulation augmente. Par conséquent, pour beaucoup, même avec une grossesse en bonne santé, la congestion nasale (rhinite vasomotrice) est une condition physiologique normale.

En raison de l'œdème physiologique des muqueuses nasales, la probabilité de développer un processus inflammatoire dans les sinus paranasaux, leur retard de mucus et la formation de pus augmente.

Assurez-vous de consulter un oto-rhino-laryngologiste si de tels symptômes apparaissent:

  1. Maux de tête. Souvent, les sensations désagréables sont concentrées à partir du sinus affecté. Avec la sinusite bilatérale, une douleur est observée de 2 côtés du nez: dans la zone sous les yeux.
  2. Écoulement nasal. Ils peuvent être muqueux avec une infection virale ou purulents avec une forme bactérienne de la maladie..
  3. Détérioration de l'odeur. Les patients se plaignent de ne plus sentir.
  4. Augmentation de la température corporelle à + 38... + 39 ° С.
  5. Faiblesse, fatigue.

Avec la sinusite, une douleur douloureuse se produit, qui s'intensifie le soir. Leur apparition est due au fait que le pus accumulé commence à exercer une pression sur les parois du sinus. Avec la progression de la maladie, l'inconfort se propage aux tempes et à toute la surface du visage. Ils deviennent plus intenses si vous inclinez la tête vers le bas.

Comment traiter une maladie pendant la grossesse à la maison

Si vous soupçonnez une sinusite, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin pourra choisir des médicaments efficaces et sûrs pour les femmes enceintes, prescrire des procédures permettant d'accélérer le processus de guérison. Le traitement a souvent lieu à domicile..

Avec la sinusite bactérienne, les antibiotiques prescrits aux femmes enceintes sont prescrits. Les gouttes hormonales et vasoconstrictives doivent être utilisées avec prudence. Les substances qu'ils contiennent peuvent affecter négativement le tonus de l'utérus, altérer la circulation sanguine du fœtus.

Pour le traitement de la sinusite pendant la grossesse, en plus des gouttes et des médicaments antibactériens, utilisez:

  • médicaments pour fluidifier le mucus;
  • méthodes physiothérapeutiques (réchauffement à sec);
  • inhalation de vapeur froide (à l'aide d'un nébuliseur).

Avant de prescrire un traitement, le médecin doit déterminer les causes et les symptômes de la pathologie. Les tactiques de traitement pour chaque femme sont sélectionnées individuellement, en tenant compte de l'état de santé, de la durée de la maladie et de sa gravité. Une femme ne doit pas décider seule comment traiter la sinusite pendant la grossesse.

Ce ne sont pas toutes les méthodes de traitement de la sinusite pendant la grossesse. S'il y a des indications, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent également des procédures qui ne peuvent être effectuées qu'à l'hôpital («coucou», ponction, rinçage avec un cathéter spécial).

Traitement médicamenteux: comment traiter la sinusite pendant la grossesse

Dans le traitement de la sinusite, les vasoconstricteurs sont activement utilisés, avec lesquels vous pouvez temporairement restaurer la respiration nasale. Mais les femmes enceintes sont autorisées à les utiliser dans des cas exceptionnels et pas plus de 2 fois par jour. Sanorin, Naphthyzine ou autre moyen souvent prescrit avec la substance active naphazoline. À partir du 2ème trimestre, ils sont autorisés à utiliser Farial, Tizin, Sanorin-Analergin, Vibrocil - les médicaments ont un effet vasoconstricteur et antihistaminique.

Les femmes enceintes peuvent utiliser en toute sécurité une solution saline pour se laver le nez ou en pharmacie Aquamaris, Salin, Marimer. Les médicaments approuvés comprennent le Pinosol, qui restaure la muqueuse nasale. Il est fabriqué à base d'un mélange d'huiles essentielles.

Utilisé pour lutter contre les médicaments contre les infections bactériennes Zedeks, Azithromycine, Spiramycine et Augmentin. Les médicaments approuvés comprennent des antibiotiques du groupe des céphalosporines de 3e génération.

Le médecin peut recommander à une femme de rincer les fosses nasales avec des antiseptiques et des antibiotiques. La procédure de coucou est efficace, qui est effectuée dans un hôpital à l'aide d'un appareil spécial.

Pour "coucou", utilisez de telles solutions antiseptiques:

Les femmes enceintes peuvent à tout moment se voir prescrire un lavage avec l'ajout de tels antibiotiques:

  • Céfotaxime;
  • Amikacin;
  • Benzylpénicilline;
  • Ceftriaxone.

Lorsqu'ils sont utilisés localement, ils ne sont pratiquement pas absorbés dans la circulation systémique, de sorte que les dommages causés à l'enfant à naître sont minimes.

Ponction du sinus maxillaire pendant la grossesse

Avec un processus inflammatoire actif, les oto-rhino-laryngologistes recommandent une ponction aux femmes enceintes. Cette intervention chirurgicale réduit le temps de traitement. Elle doit être effectuée par un médecin dans un hôpital.

Une ponction est effectuée après une anesthésie locale sur la face inférieure du passage nasal. Le pus est aspiré par le trou formé et des solutions antiseptiques ou antibactériennes sont versées dans la cavité. Pour une récupération complète, 1 procédure ne suffit pas. Il est recommandé de laver la cavité pendant une semaine. Afin de ne pas blesser constamment le site où se trouvait la ponction, un cathéter est inséré dans le trou. Grâce à elle, toutes les procédures d'aspiration de pus et de lavage des sinus sont effectuées..

Cathéter YAMIK pendant la grossesse

Si la future mère a une sinusite sous une forme sévère, alors au lieu du «coucou», elle peut utiliser un cathéter JAMIC spécial. Après tout, le «coucou» peut être fait dans les cas où il n'y a pas de gonflement de la muqueuse, et les bouches des sinus maxillaires ont conservé la perméabilité.

La procédure est effectuée dans les cas suivants:

  • sinusite sévère, non traitable par des méthodes standard;
  • gonflement intense de la muqueuse;
  • sinusite avec inflammation d'autres sinus (combinaison avec frontite, sphénoïdite, ethmoïdite);
  • sinusite chronique.

Pour la procédure, le nez est instillé avec des gouttes vasoconstricteurs et un cathéter YAMIK équipé de 2 ballons gonflables est inséré dans la cavité nasale. Le médecin l'abaisse jusqu'à la gorge et gonfle le ballon arrière. Cela aide à empêcher le liquide de pénétrer dans le pharynx. Après cela, le ballon avant situé dans la narine est gonflé.

Pendant la procédure, en raison de la création d'une pression négative, le pus est aspiré des sinus maxillaires. Il coule naturellement à travers les passages qui relient les sinus et la cavité nasale. Ensuite, 10 à 20 ml de solutions antibactériennes ou antiseptiques sont versés dans la cavité. La durée de la procédure ne dépasse pas 10 minutes. Pour obtenir un effet thérapeutique, 2 à 8 répétitions sont nécessaires.

Les avantages de la méthode incluent:

  • haute efficacité;
  • la possibilité d'utiliser la sinusite chronique pour le traitement;
  • aucun risque de dommages aux muqueuses de la cavité nasale;
  • nettoyage non seulement maxillaire, mais aussi d'autres sinus.

L'utilisation d'un cathéter JAMIC est une procédure sûre et très efficace..

La prévention

Les femmes enceintes doivent se souvenir de la prévention des maladies pendant la période de gestation.

Les principales méthodes de prévention de la sinusite comprennent:

  • renforcer l'immunité en durcissant;
  • nettoyage humide fréquent à l'intérieur (avec son aide, il est possible de réduire le risque de propagation de bactéries dans des espaces clos);
  • utilisation de masques en contact avec des personnes malades.

Une attention particulière est portée à l'alimentation. La nutrition de la femme enceinte doit être telle que le corps reçoive le maximum de vitamines, minéraux et acides aminés des produits. Avec une bonne nutrition, l'immunité est renforcée.

Les femmes doivent éviter les zones surpeuplées pour réduire le risque d'infection..

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, vous ne pouvez pas vous auto-soigner. Vous devriez consulter un thérapeute - si vous soupçonnez une sinusite, il donnera immédiatement une référence à un oto-rhino-laryngologiste.

Sinusite pendant la grossesse: médicaments et autres méthodes de traitement

La sinusite doit être traitée avec prudence. Les processus purulents des sinus maxillaires peuvent se propager à la muqueuse du cerveau, entraînant de graves complications. Et étant donné l'immunité réduite des femmes enceintes, vous devriez consulter un médecin en temps opportun et suivre toutes les recommandations afin d'éviter des conséquences dangereuses pour le bébé et la mère.

Caractéristiques et types de pathologie

La sinusite est également connue sous le nom de rhinosinusite. Il s'agit d'une inflammation de la membrane muqueuse des sinus maxillaires (maxillaires). Ils sont un espace aérien et communiquent avec la cavité nasale. Les sinus maxillaires remplissent un certain nombre de fonctions importantes:

  • L'air de «processus» - ils le purifient, le réchauffent et l'hydratent en respirant;
  • changer le timbre - donner à la voix un son individuel;
  • réduire la charge - réduire la masse de l'avant du crâne;
  • protéger - isoler les tissus sensibles (yeux, racines dentaires) des changements de température.

Les sinus maxillaires sont assez volumineux, alors qu'ils ont des sorties étroites qui les relient à la cavité nasale. Avec le développement du processus infectieux dans les sinus, un œdème se produit, à la suite duquel les canaux des sinus excréteurs sont rétrécis. Cela empêche l'écoulement de mucus et de pus d'eux. Cela forme un cercle vicieux et exacerbe le tableau clinique de la sinusite..

L'inflammation des sinus maxillaires est une maladie grave qui nécessite un traitement compétent, surtout si la femme est dans une position «intéressante». La classification de la sinusite est présentée dans le tableau.

Tableau - Types de sinusite

CritèreVues
Par localisation- Gauche ou droite;
- bilatéral
Selon la forme du flux- épicé;
- chronique (plus de 6 semaines)
Par la nature de l'exsudat- Catarrhal;
- purulent;
- polypes;
- fibreux;
- kystique;
- compliqué

Les causes de l'inflammation

La principale cause de l'inflammation des sinus maxillaires est le développement en eux d'un processus infectieux provoqué par des bactéries ou des virus. La sinusite est souvent une complication des processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures ou de la cavité nasale. Pendant la grossesse, les ressources immunitaires du corps sont épuisées, ce qui permet à l'infection «d'attaquer» plus souvent et plus rapidement.

Les facteurs associés provoquant le développement de la sinusite sont:

  • foyers chroniques d'infection - amygdalite, pharyngite, sinusite;
  • traitement inapproprié de la rhinite - la sinusite peut devenir une complication d'un rhume, de la grippe;
  • pathologie du nez - un septum incurvé, un épaississement de la membrane muqueuse du nasopharynx, une hypertrophie des coquilles nasales provoquent une stagnation de la sécrétion dans les sinus maxillaires;
  • inflammation des molaires - la proximité immédiate contribue au «transfert» de l'infection vers les sinus maxillaires.

Quels soucis

Les signes de sinusite sont brillants, il est donc difficile de les confondre avec les manifestations d'autres maladies. Les principaux sont:

  • congestion nasale - avec cela, un essoufflement se produit;
  • manque d'odeur - alors qu'une femme peut aussi ressentir de mauvais goûts;
  • écoulement nasal - purulent, verdâtre ou jaunâtre, muqueux (mais pas toujours avec sinusite);
  • douleur dans la tête - localisée dans le front, dans la région paranasale et le nez, peut être aggravée en inclinant la tête vers l'avant, ainsi qu'en frappant légèrement avec les doigts sur le front, la douleur peut également être ressentie à l'intérieur du crâne, «derrière les yeux»;
  • gonflement - un gonflement des paupières et des joues peut apparaître du côté de l'inflammation;
  • changement de voix - il devient nasal;
  • inconfort - il y a une sensation de lourdeur et un corps étranger dans la tête;
  • troubles de la mémoire, distraction, insomnie - avec forme avancée.

Comment confirmer

L'examen commence par la collecte d'informations sur les symptômes et les plaintes du patient, ainsi qu'un examen par l'oto-rhino-laryngologiste.

La radiographie des sinus paranasaux est la méthode la plus courante et la plus fiable pour diagnostiquer la sinusite et déterminer sa forme. Mais cette méthode est exclue au 1er trimestre. Et en 2 et 3 il peut être utilisé sans crainte pour la santé du bébé, mais uniquement selon des indications strictes.

La ponction diagnostique est utilisée - ponction des sinus, échantillonnage de son contenu pour analyse bactériologique.

Cependant, principalement pendant la grossesse, la sinusite est diagnostiquée sur la base d'un ensemble de symptômes. Si le médecin décide de réaliser une ponction diagnostique, elle sert également de traitement pour la maladie.

Ce qui est dangereux

Les cas courants de sinusite ne peuvent être traités que chirurgicalement, et toute opération est extrêmement indésirable pendant la grossesse. Ignorer la maladie peut entraîner de graves conséquences pour le corps de la femme enceinte:

  • état septique;
  • abcès cérébral
  • myocardite;
  • méningite;
  • dommages au bassin rénal.

Toutes ces pathologies constituent un danger pour la santé et la vie non seulement d'une femme, mais aussi d'un enfant. Par conséquent, pendant la grossesse, il est extrêmement important de consulter un médecin en temps opportun. Et en cas de confirmation du diagnostic - effectuez le traitement prescrit pour la sinusite.

Traitement de la sinusite pendant la grossesse

Prendre des médicaments à votre discrétion est inacceptable. Le traitement de la sinusite pendant la grossesse implique un ensemble de mesures, l'utilisation de médicaments systémiques et un assainissement local. Les options sont les suivantes.

  • Antibiotiques. Il s'agit du premier groupe de médicaments le plus nécessaire. Ils sont prescrits en tenant compte de la sensibilité de la microflore et de la durée de la grossesse. Les médicaments autorisés sont déterminés par le médecin dans chaque cas individuellement. Les antibiotiques sont souvent prescrits par voie topique, c'est-à-dire pour une administration directe dans les voies nasales, qui communiquent avec les sinus. Ce sont des aérosols ou des gouttes. Par exemple, Isofra, Polydex.
  • Vasoconstricteur tombe. Affecté pour soulager l'enflure et faciliter la respiration nasale. Sous réserve de doses, ils sont sans danger pour la mère et le fœtus. Ce sont des médicaments à base de xylométazoline (Otrivin, Fornos, Rinotayss, Galazolin), naphazoline (Naphthyzin, Sanorin), oxymetazoline (Nazivin, Nazol).
  • Solutions pour se laver le nez. Ils sont utilisés pour des traitements complexes, le plus souvent à base d'herbes ou de sel ("Humer", "Aquamaris"). Ils sont sans danger pour la mère et le fœtus dans les trimestres 1,2 et 3, mais vous devriez également consulter un spécialiste avant de les utiliser.
  • Une crevaison. La ponction diagnostique est utilisée non seulement pour détecter la sinusite, mais aussi pour son traitement. Cette procédure consiste à percer le sinus maxillaire avec une aiguille spéciale, à l'aide de laquelle le contenu muqueux et purulent est pompé. Ensuite, une solution bactérienne est introduite dans le sinus, qui n'est pas absorbée dans le sang et n'affecte pas le corps d'une femme et d'un enfant.
  • Coucou. Cette méthode est basée sur le lavage du nez et n'est pas contre-indiquée pour les femmes enceintes aux 1er, 2e et 3e trimestres. Elle est réalisée uniquement par des spécialistes dans un hôpital. Au cours de la procédure, il est nécessaire de prononcer les sons «Ku-ku» de sorte qu'une pression négative soit créée dans la cavité nasale. Cela empêche la solution de traitement de pénétrer dans les voies respiratoires et aide à obtenir un effet de lavage maximal. La manipulation est effectuée dans une position telle que la tête du patient se trouve sous son corps. La solution de guérison est versée dans une narine et pompée à partir de la seconde à l'aide d'un outil spécial.
  • Cathéter YAMIK. Il s'agit d'un appareil qui est inséré dans la cavité nasale. Les cylindres spécialement gonflés créent une pression négative, à la suite de laquelle les sinus maxillaires s'ouvrent. Leur contenu pénètre dans les voies nasales et est retiré. Le cathéter YAMIK est une alternative à la ponction des sinus, mais toutes les cliniques ne disposent pas de ces dispositifs. Dans de nombreux cas, vous devez les acheter vous-même. Il s'agit d'une procédure sûre et efficace, mais, selon les critiques, ce n'est pas une procédure très agréable et douloureuse..

Dans les traitements complexes, l'utilisation de la physiothérapie - UHF, magnétothérapie, rayonnement ultraviolet - est efficace. Cependant, la façon de traiter la sinusite chez les femmes enceintes et les méthodes à combiner doivent être décidées par un spécialiste, en fonction de la situation clinique..

Méthodes folkloriques

Les plantes médicinales et autres remèdes naturels ont un effet modérateur sur le corps. Néanmoins, la façon de traiter la sinusite pendant la grossesse à la maison en utilisant des méthodes alternatives doit également être convenue avec un spécialiste. Les méthodes suivantes sont connues..

  • L'eau d'argent. Il peut être préparé indépendamment, en laissant un article en argent purifié dans de l'eau chaude pendant une journée. De plus, une solution spéciale est vendue dans une pharmacie. Une telle eau est recommandée pour se rincer le nez deux ou trois fois par jour..
  • Sel de mer. Étant un antiseptique, il convient à la préparation de solutions de lavage. Il est recommandé de diluer dans 0,5 l d'eau tiède pas plus d'une cuillère à café de sel, mélanger le liquide jusqu'à dissolution complète des cristaux.
  • Propolis. Une solution basée sur elle aide à faire face à de nombreux agents infectieux, ainsi qu'à soulager l'inflammation. Pour cela, 15 g de matière première sont versés dans 50 ml d'eau bouillante, insisté pendant environ deux heures. Le liquide filtré est instillé en une ou deux gouttes deux fois par jour dans les voies nasales.
  • Les œufs. Œuf dur. Il est ensuite autorisé à se refroidir un peu pour ne pas provoquer de brûlure cutanée. Alternativement, ils doivent être entraînés des deux côtés du nez avec des mouvements de rotation, réchauffant les sinus maxillaires de l'extérieur.

Prévention de la rechute

La sinusite chronique est une exacerbation dangereuse, en particulier dans les périodes froides de l'année. Pour éviter cela, vous devez suivre les règles simples de prévention:

  • à temps pour être traité - pour éliminer les maladies et les troubles qui contribuent au développement de la sinusite;
  • protégez-vous - des courants d'air, de l'hypothermie, habillez-vous «en fonction de la météo», portez un chapeau pendant la saison froide et assurez-vous qu'il couvre votre front;
  • s'engager dans la gymnastique respiratoire - il est utile non seulement pour stimuler l'échange d'air dans les sinus, mais améliore également la circulation sanguine dans tout le corps de la femme enceinte;
  • bien manger - inclure plus d'aliments contenant des minéraux et des vitamines sains dans votre alimentation.

La sinusite est une maladie dangereuse. Une diminution physiologique de l'immunité contribue à son apparition pendant la période de portage d'un enfant. Le traitement de la sinusite chez la femme enceinte doit être convenu avec le médecin, car le manque de méthodes thérapeutiques appropriées peut entraîner des conséquences graves pour la santé de la femme et du fœtus..

Publications Sur L'Asthme