Le contenu de l'article

Les maladies de l'oreillette humaine sont assez diverses et peuvent être le résultat de processus inflammatoires, d'infections, de pathologies congénitales, de champignons. Ils sont dangereux en raison de la localisation des organes auditifs et de la possibilité en cas de complications d'affecter le cerveau et le système nerveux central. Les maladies les plus courantes de l'oreillette chez l'homme doivent être examinées plus en détail..

Érésipèle

L'érysipèle de l'oreillette est une maladie infectieuse répandue dans le monde qui se caractérise par une inflammation exsudative-séreuse de la peau, moins souvent des muqueuses. L'agent causal est le streptocoque du groupe A.

L'érysipèle est souvent précédée d'infections streptococciques aiguës (catarrhe des voies respiratoires supérieures, amygdalite) ou chronique (parodontite, carie, sinusite purulente). Vous pouvez être infecté par une personne malade par contact à travers les muqueuses ou la peau endommagée, ainsi que par des gouttelettes en suspension dans l'air.

Les symptômes de l'érysipèle, qui sont diagnostiqués avec la maladie:

  • douleur intense à la palpation;
  • gonflement de l'oreille externe entière, y compris le lobe;
  • une forte augmentation de la température corporelle (jusqu'à 40 degrés);
  • frissons;
  • brûlant;
  • l'apparition de vésicules remplies de liquide séreux (forme bulleuse).

Pour guérir, une antibiothérapie obligatoire est effectuée pendant 8 à 10 jours à l'aide de médicaments tels que l'amoxicilline, le céfadroxil, le céfuroxime. Si le patient ne tolère pas les bêta-lactates, des antibiotiques alternatifs sont prescrits - érythromycine, spiramycine, azithromycine.

Le traitement local consiste à appliquer sur la zone affectée une pommade à deux pour cent de mupirocine, une lubrification avec des pommades anti-inflammatoires ou indifférentes, une irradiation avec une dose d'érythème de rayons ultraviolets. Avec un traitement adéquat dans les cas bénins, la récupération se produit en 3-4 jours.

Dans les cas graves, il peut être retardé et accompagné d'exacerbations et de processus de rémission..

Périchondrite

La périchondrite est une inflammation de l'oreillette, dont le traitement doit être effectué afin d'empêcher la fonte du cartilage. Cela commence par une infection du périchondre, les agents pathogènes les plus courants sont:

  • Pseudomonas aeruginosa;
  • Staphylococcus aureus;
  • streptocoque vert.

En développement, la maladie recouvre la peau et la partie membraneuse du canal auditif externe. Au stade initial, la maladie a une forme séreuse, se transformant finalement en purulente.

Les bactéries pénètrent dans l'organisme par des blessures auditives, en peignant les piqûres d'insectes, les abrasions, les gelures et les brûlures.

Les personnes à faible immunité à risque, les corticostéroïdes, les patients diabétiques.

Les signes les plus caractéristiques de la périchondrite:

  • inconfort et douleur dans le conduit auditif;
  • rougeur et gonflement des oreilles;
  • brûlant;
  • manifestation des foyers de suppuration;
  • augmentation de la température à 38-39 degrés;
  • la faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • douleur accrue pendant la palpation.

Un spécialiste de l'examen doit différencier la périchondrite de l'érysipèle et de l'hématome suppuratif.

Le traitement conservateur n'est efficace qu'avec une forme séreuse de la maladie: antibiotiques, sulfamides, macrolides (josamycine, cléritromycine), physiothérapie (thérapie au laser, micro-ondes, rayonnement ultraviolet). Avec la périchondrite purulente, l'empyème est ouvert, le pus est retiré, la plaie est lavée avec des solutions antibiotiques, drainée et bandée.

Chondrodermatite nodulaire

La chondrodermatite nodulaire auriculaire est une maladie du cartilage dans laquelle une papule extrêmement douloureuse se forme au bord d'un protecteur ou d'une boucle. La maladie est typique des personnes de plus de 40 ans, avec l'âge, la fréquence d'apparition augmente. Chez les hommes, la zone de la boucle est plus souvent affectée, chez les femmes - l'anti-défilement. Les causes exactes de l'événement ne sont pas claires, peut-être une conséquence d'une blessure répétée..

Le foyer initial est une papule dure et douloureuse rouge d'un diamètre de 3-4 mm.

Au centre, un point de kératinisation est visible, recouvert d'une croûte. La peau environnante présente des signes d'atrophie et de dommages actiniques. Le plus souvent, l'accent est un, moins souvent - plusieurs, très rarement - des deux côtés. Le principal symptôme est une douleur aiguë aux coutures et une douleur à la palpation.

  • Une biopsie révèle un processus inflammatoire (aigu et chronique), dont les signes sont l'épiderme mince, l'érosion, la parakératose.
  • Nécrose de la peau avec du tissu de granulation.
  • Dégénérescence du cartilage avec biopsie profonde.
  • À bien des égards, la chondrodermatite nodulaire ressemble à un carcinome épidermoïde ou basocellulaire..

Le traitement de la maladie est assez compliqué, le traitement local est rarement efficace. Il consiste à réduire la pression sur la zone affectée (notamment pendant le sommeil) et les injections de stéroïdes. Pour guérir, il est nécessaire d'enlever la partie enflammée du cartilage ainsi que la mise au point. Cependant, après tout traitement, le taux de rechute est élevé..

Hypertrichose

L'hypertrichose est une croissance excessive des cheveux dans diverses parties du corps, en particulier celles où la croissance des cheveux n'est pas prédéterminée par l'action des hormones. C'est dans de tels cas que l'hypertrichose de l'oreillette s'applique. La maladie peut affecter les hommes, les femmes et les enfants.

  • Pathologie congénitale, lorsque les cellules épithéliales sont transformées en cellules contenant des follicules pileux. Des mutations se produisent en raison d'une grossesse défavorable ou de maladies infectieuses au premier trimestre de la grossesse. Un gène muté peut être hérité davantage..
  • Trait acquis sous l'influence de divers facteurs. Par exemple, il peut s'agir de l'activité de marqueurs tumoraux ou de changements ménopausiques chez la femme.
  • Médicinal Se manifeste parfois après une utilisation prolongée de certains antimicrobiens, tels que la pénicilline, la streptomycine, les corticostéroïdes.
  • L'hypertrichose peut également provoquer des infections fongiques, des traumatismes crâniens, de l'anorexie, des cicatrices et des brûlures..

Avec la cause endocrinienne de la maladie, la thérapie consiste à modifier les médicaments pris. Si l'hypertrichose est congénitale, un traitement cosmétique et esthétique est appliqué avec les méthodes de photo- et d'électrolyse, ce sont des procédures coûteuses et longues. Les enfants sont éclaircis avec du peroxyde d'hydrogène et enlevés avec des crèmes spéciales.

Déformation

Assez souvent chez l'homme, une déformation des oreillettes se produit, dont les causes peuvent être congénitales et acquises. Les dommages peuvent réduire considérablement la fonctionnalité du corps. Ils sont souvent perçus comme un problème esthétique, puis se transforment en perte d'audition ou en otite moyenne..

Les causes de la déformation congénitale peuvent être transférées aux infections et blessures intra-utérines, à l'hérédité génétique, aux anomalies faciales. Les difformités acquises sont généralement associées à des sports actifs (boxe, lutte) ou à des blessures domestiques..

Il n'y a aucun symptôme prononcé, le plus souvent les patients se plaignent d'une perméabilité sonore altérée.

Un oto-rhino-laryngologiste ou un traumatologue peut déterminer les dommages; si nécessaire, une tomodensitométrie est utilisée..

Le traitement est effectué de manière globale et consiste en l'alignement du tissu cartilagineux et la libération du conduit auditif. De manière médicale, les infections sont supprimées, après quoi une correction chirurgicale est effectuée (otoplastie de l'oreille).

Otogématome

L'hématome auriculaire d'une personne est principalement le résultat d'une ecchymose, d'une blessure ou d'un choc. Elle ressemble à une cavité remplie de sang liquide ou coagulé, localisée entre le cartilage et la peau, ou entre le cartilage et le périchondre. Apparaît à la suite d'une blessure à une artère ou à une veine de l'oreille.

  • gonflement et rougeur de la zone touchée;
  • douleur lorsqu'elle est pressée avec les doigts;
  • augmentation de la température locale ou générale;
  • accumulation de sang dans la cavité sous la peau de l'organe auditif.

L'hématome peut rapidement augmenter en taille sur 2-3 jours avec une douleur accrue. Ensuite, les rougeurs et la douleur disparaissent, et l'hématome est converti en un sceau de fibrine et de tissu conjonctif. Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut effectuer une ponction et prendre une partie du contenu pour analyse. Si ce n'est pas possible, alors on peut parler d'abcès.

Les petites hémorragies peuvent se résoudre seules, il suffit d'appliquer un pansement serré et froid. En cas de sensations désagréables, prenez un agent anesthésiant ou anti-inflammatoire. Dans les cas plus complexes, par exemple, lorsqu'un hématome se forme sur le devant de l'oreille, une ponction est réalisée sous anesthésie locale, le sang prélevé est aspiré, la cavité est lavée et drainée et des antimicrobiens sont prescrits. Sans traitement en temps opportun, un gros hématome peut s'infecter et évoluer en périchondrite.

Maladies de l'oreille chez l'adulte. Symptômes et traitement avec des remèdes populaires, des gouttes, des procédures

Les maladies de l'oreille surviennent assez souvent, mais les gens ne les prennent pas toujours au sérieux. Cependant, un diagnostic et un traitement intempestifs peuvent conduire au développement de diverses complications et pathologies dans l'aide auditive humaine. Les médecins distinguent 3 parties de l'oreille: externe, moyenne et interne. Chacun d'eux est sensible aux maladies. Les adultes et les enfants peuvent tomber malades.

Types de maladies de l'oreille

L'oreille se compose du canal auditif externe, de l'oreillette et de l'oreille interne, les maladies peuvent commencer pour diverses raisons, parfois plusieurs départements sont touchés à la fois.

Les principaux types de maladies de l'oreille:

  1. Pathologies non inflammatoires - otosclérose, maladie de Ménière, névrite vestibulaire, ont le plus souvent une origine génétique, chronique.
  2. Maladies infectieuses - ces maladies sont en tête des pathologies de l'oreille, le plus souvent elles sont diagnostiquées chez l'enfant, car leur canal auditif est plus court que chez l'adulte, l'infection se propage rapidement. Ce groupe comprend tous les types d'otite moyenne..
  3. Infections fongiques (otomycose) - les champignons pathogènes conditionnels peuvent affecter n'importe quelle partie des organes auditifs, la maladie se développe le plus souvent dans le contexte des blessures, de l'immunité réduite, du cancer, après la chirurgie et des troubles métaboliques.
  4. Blessures à l'oreille - le plus souvent trouvées chez les enfants et les athlètes. Ce groupe comprend les dommages aux obus lors d'un impact, les ecchymoses, les morsures, la présence de corps étrangers dans le conduit auditif, les brûlures et le barotraumatisme. L'hématome - hémorragie entre le périoste et le cartilage, dans lequel commence le processus de suppuration des tissus, occupe une place distincte..

Les maladies peuvent survenir en tant que maladie indépendante ou sous forme de complications après d'autres pathologies qui ne sont pas liées aux oreilles..

Les causes

Parmi les principales causes de maladie des oreilles, il convient de souligner:

  1. Affaiblissement du système immunitaire et développement d'agents pathogènes. Cela peut provoquer une inflammation..
  2. Processus inflammatoires du larynx, du pharynx, du nez et de la cavité buccale. Autrement dit, dans les organes qui sont en contact étroit avec l'oreille.
  3. Blessures reçues par mécanique, acoustique ou barotraumatisme. Ils sont capables de briser le tympan.
  4. Congénital.
  5. Tumeurs qui exercent une pression sur l'oreille, les terminaisons nerveuses et les troncs.

De plus, les raisons incluent: une mauvaise circulation sanguine du cerveau ou son traumatisme. Les maladies de l'oreille suivantes affectent la perte auditive:

  1. Ménière. Dommages à l'oreille interne, à l'avenir, cette maladie réduit l'audition, provoque des étourdissements, des nausées.
  2. Névrite du nerf vestibulo-cochléaire. Par la suite, une perte auditive se produit ou une personne peut devenir complètement sourde.
  3. Otosclérose. Il est hérité. Il se caractérise par le fait que l'os pousse dans l'oreille moyenne. Cette pathologie contribue à la perte auditive, il existe également un risque de perte auditive.

Si le bébé a été diagnostiqué avec une perte auditive, cela peut être dû à: rubéole, rougeole, oreillons, dont la mère a souffert pendant la grossesse. Les dysfonctionnements de la glande thyroïde et certains antibiotiques à longue durée affectent également l'audition..


La structure de l'oreille humaine

Quel médecin contacter?

Un oto-rhino-laryngologiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement des maladies de l'oreille. Si nécessaire, une consultation avec un dermatologue, neuropathologiste, endocrinologue peut être nécessaire.

Otiatre est engagée dans des opérations sur les organes de l'audition, un audiologiste élimine les problèmes d'audition.

Méthodes de diagnostic

Un spécialiste expérimenté peut diagnostiquer la plupart des maladies de l'oreille en examinant et en interviewant un patient. Mais si le tableau clinique du médecin n'est pas complètement clair, il prescrira d'autres méthodes de diagnostic. Des appareils pour l'étude des organes auditifs sont visibles sur la photo.

Un tube spécial pour l'examen du canal auditif

Méthodes de détection des maladies de l'oreille:

  • otoscopie - étude du conduit auditif et du tympan à l'aide d'un tube spécial;
  • audiométrie - mesurer l'acuité auditive, déterminer la sensibilité auditive aux ondes de différentes fréquences;
  • tympanométrie - une sonde est insérée dans le conduit auditif, après quoi le spécialiste mesure le volume du conduit auditif, modifiant périodiquement la pression à l'intérieur de l'oreille;
  • Radiographie - vous permet d'évaluer l'état de la structure de tous les départements de l'organe d'audition;
  • CT - la méthode vous permet de voir les blessures, le déplacement osseux, d'identifier les pathologies inflammatoires et infectieuses, les tumeurs, les abcès;
  • Échographie - réalisée pour détecter les néoplasmes, les foyers d'infection, la taille et les caractéristiques du canal auditif;
  • culture bactérienne pour déterminer des médicaments antibactériens efficaces;
  • tests sanguins cliniques, biochimiques et sérologiques pour la détection des maladies infectieuses.

Toutes les méthodes de recherche sont indolores, une préparation spéciale n'est requise que pour les tests sanguins - elles doivent être prises à jeun, le dernier repas doit être de 10 à 12 heures avant l'étude.

Mesures préventives

Connaître les causes des maladies de l'oreille peut être évité en suivant de simples précautions..

Quelles règles doivent être observées:

  • traiter les infections en temps opportun;
  • surveiller l'état de la cavité buccale;
  • ne collez pas d'objets pointus dans vos oreilles;
  • évitez de mettre de l'eau dans vos oreilles;
  • observer les règles d'hygiène;
  • durcir;
  • renforcer l'immunité;
  • gérer correctement les blessures et les piqûres d'insectes.

Attention! Après la récupération, le corps doit être autorisé à récupérer complètement afin d'éviter une rechute..

La prévention des maladies de l'oreille est nécessaire pour ceux qui sont sujets à des rhumes fréquents ou qui ont des pathologies chroniques de nature infectieuse. Une attention particulière doit être portée par les athlètes, les nageurs et ceux qui travaillent dans des industries dangereuses. Les patients atteints de maladies de l'oreille doivent traiter leurs pathologies, respecter les prescriptions médicales, éviter l'automédication.

Complications possibles

La principale conséquence des maladies de l'oreille est une perte auditive totale ou partielle, qui peut être réversible ou irréversible. Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun, l'infection commencera à se propager aux ganglions lymphatiques, au tissu cérébral.

Les conséquences des maladies de l'oreille:

  • septicémie cérébrale, méningite;
  • violation de l'intégrité du tympan;
  • abcès de l'oreille et du cerveau;
  • néoplasmes malins et bénins;
  • Paralysie faciale;
  • perte d'audition.

Les formes de maladies négligées conduisent presque toujours à un handicap, dans certains cas, une issue fatale est possible..

Si vous ne traitez pas les maladies de l'oreille à temps, une paralysie faciale peut se développer

Symptômes

Les symptômes chez les personnes malades varient en fonction du type de maladie. Le signe le plus sûr de la présence de la maladie est l'apparition de douleurs dans l'oreille, qui peuvent ensuite être transmises à la tête et à la mâchoire. Les maladies graves sont caractérisées par de fortes douleurs de tir..

Dans les processus inflammatoires, il y a une sensation de congestion, de faiblesse, de fièvre, d'écoulement de l'oreille.

Important! Avec l'un des symptômes ci-dessus, vous devez consulter un médecin et commencer le traitement.

Traitement des maladies de l'oreille

La liste des pathologies de l'oreille et des symptômes de leurs manifestations est très longue, de sorte que seul un médecin peut diagnostiquer correctement la maladie et établir un schéma thérapeutique. Une thérapie complète est toujours effectuée, qui vise à éliminer le processus inflammatoire, la douleur et d'autres symptômes désagréables, à prévenir le développement de complications, à prolonger le stade de rémission dans les formes chroniques de la maladie.

Les principaux groupes de médicaments:

  • analgésiques - Nurofen;
  • gouttes et comprimés antibactériens - Normax, Otof, Flemoxin Solutab;
  • agents antiseptiques - Miramistin, Furatsilin, Dioxidin;
  • médicaments systémiques pour le traitement de l'otomycose - Nystatine, Levorin;
  • médicaments hormonaux - hydrocortisone;
  • enzymes - Lidase, Chymotrypsine;
  • analgésiques et gouttes auriculaires anti-inflammatoires - Otisol, Otipax;
  • gouttes vasoconstricteurs pour éliminer l'enflure du nasopharynx - Pinosol, Sinuforte, Vibrocil;
  • adoucissants au soufre - Remo-wax.

Otipax - gouttes anti-inflammatoires pour les oreilles

Dans le traitement des otites moyennes perforées et purulentes, les anti-inflammatoires stéroïdiens ne peuvent pas être utilisés, les agents antibactériens du groupe des fluoroquinolones - Normax, Tsipromed sont utilisés en thérapie. De plus, les mucolytiques sont prescrits pour l'élimination rapide du pus - Sinupret, Erespal.

Dans le traitement des maladies non inflammatoires, la pharmacothérapie est inefficace; le laser, les ondes radio, les ultrasons, l'endoscopie, la cryochirurgie sont utilisés pour éliminer les dysfonctionnements.

Sourd muet

La cause de cette pathologie peut être une surdité congénitale ou acquise (jusqu'à 3 ans). La surdité congénitale se développe dans la période embryonnaire sous l'influence de facteurs néfastes pendant la grossesse (maladies virales, syphilis, substances toxiques, médicaments, carence en vitamines, etc.). La forme héréditaire, en règle générale, est associée à des malformations de l'oreille moyenne et interne.

Le traitement dans ce cas est inefficace. Tous les efforts devraient être dirigés vers l'enseignement de la parole verbale dans des institutions spécialisées. Les techniques modernes aideront à réaliser une bonne réadaptation sociale..

La prévention

Pour éviter les maladies de l'oreille, il est nécessaire de suivre les règles d'hygiène, de protéger les organes auditifs des effets négatifs des facteurs externes, en particulier pendant le traitement et après la maladie, de traiter le nez, la gorge et les maladies fongiques en temps opportun.

Comment prévenir les maladies de l'oreille:

  • ne nettoyez pas vos oreilles avec des objets durs et étrangers;
  • avec des cotons-tiges pour nettoyer uniquement le bord extérieur de l'oreille - les organes auditifs peuvent s'auto-nettoyer, vous n'avez donc pas besoin d'essayer d'éliminer le soufre à l'intérieur du conduit auditif;
  • protégez vos oreilles du froid, du vent;
  • lorsque vous nagez et plongez, portez un bonnet de protection pour empêcher l'eau de pénétrer dans l'oreille;
  • le plus souvent, les complications sur les oreilles sont causées par la grippe, l'amygdalite, la sinusite, par conséquent, ces maladies doivent être traitées immédiatement;
  • essayez d'utiliser les écouteurs moins souvent;
  • visiter l'ORL d'un médecin 1 à 2 fois par an pour un examen de routine.

Se débarrasser rapidement des bouchons d'oreille aidera à un exercice simple - vous devez mâcher du chewing-gum pendant plusieurs minutes, puis tirer doucement le lobe de l'oreille vers le bas plusieurs fois. Cette méthode convient aux petits embouteillages, sinon des médicaments spéciaux ou l'aide d'ORL seront nécessaires.

La meilleure prévention des maladies inflammatoires - une forte immunité, un durcissement, une nutrition équilibrée, un mode de vie actif et sain aideront à éviter non seulement les otites, mais aussi d'autres maladies graves.

Lésions fongiques

Les maladies de l'oreille d'origine fongique sont appelées otomycose. Le plus souvent, le champignon infecte l'oreille externe et moyenne si l'hygiène n'est pas respectée et les rayures et les plaies ne sont pas traitées.

Quelles sont les causes de l'otomycose:

  • lésions cutanées mécaniques;
  • plaies dans l'oreille (bouton, ébullition, piqûre d'insecte);
  • hyperhidrose;
  • dermatite;
  • maladies de l'oreillette humaine;
  • réactions allergiques;
  • Diabète;
  • immunité diminuée;
  • non hygiène.

Les symptômes d'une maladie fongique dans les oreilles sont exprimés par des démangeaisons, une desquamation et une rougeur de la peau. Avec la progression de l'otomycose, des poches se développent, le conduit auditif se rétrécit, un bruit dans l'oreille apparaît et l'ouïe diminue. Si le champignon affecte la membrane tympanique, une myringite fongique est diagnostiquée, présentant des symptômes similaires à l'otomycose.

Le traitement de toutes les infections fongiques est effectué à l'aide de médicaments antimycotiques:

  1. Comprimés: fluconazole, terbinafine, kétoconazole, pimafucine.
  2. Solutions: Clotrimazole, Naftifin, Candibiotic, Candide.

Pour soulager les démangeaisons et l'enflure, des antihistaminiques sont prescrits: Loratadin, Suprastin, Zirtek. Pour réduire la température et éliminer la douleur, des médicaments anti-inflammatoires sont nécessaires: ibuprofène, paracétamol, nimésulide. Assurez-vous de suivre un régime pauvre en glucides et en graisses.

Diagnostique

Plusieurs méthodes principales d'infection de l'oreille interne sont mises en évidence, notamment:

  • Otogène, survenant à travers l'oreille moyenne.
  • Méningogène, résultant de dommages au cerveau et à l'espace intracrânien.
  • Hématogène par la circulation sanguine.

La localisation de la pathologie, ainsi que le stade de développement et la cause de son apparition, sont effectués par des méthodes de diagnostic spéciales. Le processus d'identification d'une maladie implique les activités suivantes:

  • Otoscopie.
  • Sang et urine.
  • Audiométrie.
  • Diapasons.
  • CT et IRM.
  • Examen aux rayons X.

Si les fluides commencent à se démarquer de l'oreille, leurs échantillons sont prélevés pour un test de laboratoire pour la présence de bactéries pathogènes qui provoquent une inflammation. Ce test vous permet de déterminer la sensibilité de la microflore nocive à certains médicaments et de prescrire le traitement approprié.

Nous avons examiné en détail les symptômes et les causes des maladies de l'oreille interne. La prévention et le traitement sont décrits ci-dessous..

Eustachite

Une maladie de l'oreille commune est l'Eustachite, qui se caractérise par des dommages à la trompe d'Eustache, qui est responsable de la ventilation de l'oreille moyenne, relie l'oreillette au nasopharynx. La cause du développement de cette maladie est souvent des infections. Le principal symptôme de l'eustacheitis est la douleur d'oreille, la congestion, la perte d'audition. La maladie peut être unilatérale ou bilatérale. La douleur dans les oreilles avec eustachite augmente avec tout mouvement de la tête. Dans les cas où la température corporelle augmente avec cette maladie, cela indique le développement d'une otite moyenne purulente, qui est souvent une complication de l'eustase. Le traitement de cette maladie est complexe et comprend à la fois l'utilisation d'antibiotiques et l'utilisation d'antihistaminiques, de médicaments anti-inflammatoires. Le pronostic après traitement est favorable, mais uniquement si le traitement est effectué correctement. En l'absence de traitement médical approprié, une personne peut être sourde.

Mesures thérapeutiques

Le traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne est effectué en ambulatoire. Le médecin prescrit un ensemble de mesures visant à lutter contre l'infection, à éliminer l'œdème et d'autres signes d'inflammation de l'oreille, à éliminer les symptômes désagréables de la pathologie. Il est recommandé aux patients présentant une forme aiguë d'infection un repos complet, des aliments facilement digestibles, un régime alimentaire optimal.

Médicaments pour les patients atteints d'une inflammation de l'oreille moyenne:

  1. Les décongestionnants réduisent le gonflement des tissus nasopharyngés et rétablissent la perméabilité du tube auditif - Nazivin, Rinonorm, Tizin.
  2. Fonds locaux antimicrobiens sous forme de gouttes auriculaires - Ofloxacine, Néomycine, Otof.
  3. Gouttes à effet anti-inflammatoire du groupe AINS - Otinum, Otipaks.
  4. Médicaments hormonaux combinés avec des corticostéroïdes, des antibiotiques et des AINS dans la composition - Sofradex, Anauran, Polydex.
  5. Antipyrétique et analgésiques - Ibuprofène, Paracétamol, Nimésulide.
  6. Immunomodulateurs pour l'activation du système immunitaire - Immunorix, Ismigen, Immunal.
  7. Les antihistaminiques éliminent l'œdème et améliorent la ventilation dans le tube auditif - Suprastin, Zodak, Tsetrin.
  8. Complexes de vitamines - "Vitrum", ".
  9. Adaptogènes et biostimulants - Actovegin, Eleutherococcus, Schisandra.


Avec la suppuration, il est nécessaire de nettoyer régulièrement le conduit auditif et de le rincer avec un jet d'eau. Pour obtenir l'effet maximal, vous pouvez utiliser des agents antiseptiques au lieu de l'eau, par exemple, du peroxyde d'hydrogène à 3%. Après la toilette de l'oreille, l'introduction de fonds qui éliminent l'œdème et dilue le secret est montrée - "ACC", "Fluimucil".

Dans les cas graves, lorsque le traitement antimicrobien local ne donne pas de résultats positifs et que la maladie continue de progresser, des antibiotiques systémiques sont prescrits. Ils sont pris par voie orale ou administrés par voie intramusculaire - "Ampicilline", "Sumamed", "Klacid". Pour protéger la microflore intestinale, des pré- et probiotiques sont utilisés - Linex, Bifiform, Maxilak. Si vous commencez le traitement à temps et arrêtez le développement de l'inflammation infectieuse, vous pouvez éviter la destruction de la membrane et garder votre audition.

Lorsque la thérapie conservatrice est inefficace, ils passent au traitement chirurgical. Un shunt ou une paracentèse de la membrane tympanique est effectué. Mais même de telles opérations ne gardent pas toujours l'ouïe malade. Des cathéters spéciaux sont utilisés pour purger et nettoyer le tube auditif à travers lequel les médicaments sont introduits dans l'oreille..

Au stade de la récupération, des procédures physiothérapeutiques sont recommandées - UHF, électrophorèse, chauffage de l'oreille, micro-ondes, rayonnement ultraviolet, thérapie au laser.

La médecine traditionnelle complète le traitement principal. Ils ne peuvent être utilisés qu'avec le consentement du médecin traitant.

  • Un coton-tige imbibé de teinture de propolis est inséré dans le conduit auditif. Cet agent a un effet bactéricide et cicatrisant..
  • Pour réchauffer l'oreille, mettez une compresse de vodka.
  • Le jus des feuilles de plantain a des effets désinfectants et antimicrobiens. Ils l'enterrent à l'oreille trois fois par jour..
  • Rincer le nasopharynx avec une décoction d'herbes médicinales - calendula, sauge, tussilage.
  • Un mélange de jus d'oignon et d'huile de lin est injecté dans l'oreille endolorie.
  • Une décoction de camomille et de trèfle doux humidifie le tissu et met une compresse derrière l'oreille.

Labyrinthite (otite moyenne)


La labyrinthite est un type inflammatoire de la maladie de l'oreille interne dans laquelle les récepteurs vestibulaires et auditifs sont affectés. La labyrinthite ne représente pas plus de 5% du nombre total d'otites moyennes diagnostiquées. Les principaux agents pathogènes sont les bactéries (staphylocoques, streptocoques, mycobactéries tuberculeuses, méningocoques, pneumocoques, tréponème pâle). Les oreillons et les virus de la grippe peuvent également activer le processus..
Selon le foyer de lésion initial et la voie du pathogène entrant dans la cochlée, ces formes de labyrinthite se distinguent:

  • Tympanogénique. L'infection se propage à travers les membranes enflées de la fenêtre cochléaire ou du vestibule depuis la partie médiane de l'organe auditif en présence d'infection. La sortie de pus est compliquée, donc la pression à l'intérieur du labyrinthe augmente.
  • Méningogène. L'infection se produit à partir des méninges dans divers types de méningite (tuberculose, grippe, rougeole, typhoïde, scarlatine). Souvent, deux oreilles sont touchées, ce qui peut entraîner une surdité acquise..
  • Hématogène. Il est transporté par le flux sanguin ou lymphatique avec des maladies telles que la syphilis ou les oreillons. Très rare.
  • Traumatique. Il se développe à la suite de dommages à une membrane tympanique par un corps étranger (aiguille, épingle, allumette) à la suite de procédures d'hygiène mal exécutées. Peut survenir avec des lésions cérébrales traumatiques compliquées d'une fracture de la base du crâne.

Maladie inflammatoire de l'oreille interne, symptômes:

  • bruit et douleur dans les oreilles;
  • étourdissements (apparaît une semaine et demie après une infection bactérienne subie par une personne et est de nature régulière, dure de quelques secondes à quelques heures);
  • perte auditive (en particulier les sons à haute fréquence);
  • déséquilibre;
  • réflexes fluctuations fréquentes des globes oculaires (commence de la part de l'organe malade);
  • parfois vomissements, nausées, pâleur, transpiration, inconfort au niveau du cœur.

En cas de mouvements brusques de la tête, de flexion, d'audition, les symptômes s'intensifient.


Depuis le labyrinthe, le processus inflammatoire du côté affecté peut aller jusqu'au tronc du nerf facial et provoquer sa paralysie. Les signes en sont:

  • angle fixe de la bouche;
  • asymétrie de la pointe du nez;
  • absence de rides sur le front lors de l'élévation des sourcils;
  • incapacité à fermer complètement l'œil;
  • augmentation de la salivation;
  • globe oculaire sec;
  • un changement dans certaines sensations gustatives.

En cas de symptômes de labyrinthite, un examen approfondi est effectué pour établir un diagnostic précis: test sanguin, thérapie par résonance magnétique, audiométrie, histogramme électronique (étude des réflexes des globes oculaires), examen bactériologique. Un oto-rhino-laryngologiste ou un neuropathologiste peut diagnostiquer des maladies de l'oreille interne, dont les symptômes sont légers.

Le traitement de la labyrinthite peut être effectué par des méthodes conservatrices et chirurgicales. La pharmacothérapie est utilisée dans les cas où il n'y a pas de formations purulentes et où la maladie n'est pas courante.

Les antibiotiques céphalosporine et pénicilline sont prescrits.

Pour la déshydratation du corps, il est interdit de prendre des liquides (taux journalier - pas plus de 1 litre) et du sel (jusqu'à 0,5 g). Des glucocorticoïdes et des diurétiques sont pris, des injections intraveineuses de sulfate de magnésium et de chlorure de calcium sont effectuées. Les symptômes désagréables sont traités avec des antiémétiques (cérucal), des antihistaminiques (fénistil, suprastil) et des sédatifs (lorazépam, diazépam). Les vitamines C, K, B, P, la cocarboxylase, ainsi que l'atropine préviennent par voie intraveineuse l'apparition de troubles trophiques.

Avec une forme purulente compliquée d'otite moyenne interne, le pus est éliminé par trépanation générale de la cavité après un traitement conservateur. Une labyrinthectomie est très rarement réalisée. Une chirurgie opportune peut prévenir la forme diffuse de labyrinthite et préserver l'audition du patient.

Etiopathogenèse

La principale cause d'inflammation de l'oreille moyenne est l'infection. Les bactéries, virus ou champignons pénètrent dans les organes et les tissus depuis l'environnement externe ou les foyers internes. Chez les personnes à forte immunité, les micro-organismes étrangers se lient aux anticorps et meurent. Sous l'influence de facteurs négatifs endogènes ou exogènes, la défense immunitaire est affaiblie, ce qui conduit au développement d'un processus infectieux.


L'otite moyenne bactérienne est causée par les streptocoques, les staphylocoques, Pseudomonas aeruginosa ou les bacilles hémophiles, les pneumocoques, la moraxelle.

  • L'inflammation de l'oreille moyenne devient souvent une complication des maladies virales - infections respiratoires et infantiles.
  • L'agent causal de la maladie fongique est généralement le candida. Récemment, l'incidence de l'otomycose a augmenté.
  • L'otite moyenne est une pathologie secondaire qui survient après une infection de l'oreille par les services et organes voisins - le conduit auditif, les amygdales, le pharynx, le larynx, le nez et les sinus. Lors des éternuements et de la toux, des particules de mucus et d'expectorations infectées sont projetées dans l'oreille à travers le tube auditif. L'otite moyenne est souvent associée à l'eustachite, qui est précédée d'une laryngite, d'une amygdalite, d'une rhinite et d'autres maladies du nasopharynx. Lorsque la lumière du tuyau se rétrécit ou est complètement bloquée en raison d'un œdème, la ventilation est perturbée, des processus stagnants se produisent. L'accumulation de liquide dans l'oreille conduit au développement de la maladie. D'autres moyens, moins courants, d'infection de l'oreille moyenne comprennent: hématogène, méningogène, traumatique.

    Facteurs qui suppriment le système immunitaire et contribuent au développement de la pathologie:

    1. Liquide sale dans votre audition.
    2. Hypothermie systémique ou locale.
    3. Élimination du cérumen, qui protège le conduit auditif du dessèchement, de l'eau et des agents pathogènes.
    4. Humidité excessive et température de l'air.
    5. Corps étrangers dans le conduit auditif.
    6. Porter une aide auditive.
    7. Prédisposition génétique.
    8. Chirurgie de l'oreille, du pharynx, des sinus paranasaux.
    9. Se moucher mal.

    Maladies, mais contre lesquelles une otite moyenne peut se développer:

    • Maux de gorge et de nez.
    • Infections respiratoires.
    • Dommages traumatiques à l'oreille.
    • Adénoïdes chez les enfants.
    • Anomalies structurelles du tube auditif.
    • Réactions allergiques.
    • VIH.
    • Déformation du septum nasal.
    • Tumeurs d'organes ORL.
    • Méningite.
    • Dommages au nerf auditif.
    • Ostéochondrose cervicale et pathologie des vaisseaux du cou.

    La cavité du tambour est si petite que toute inflammation infectieuse peut endommager les osselets auditifs et perturber la transmission des signaux sonores.

    Liens pathogénétiques du processus:

    1. Rétrécissement ou obstruction du tube auditif,
    2. Formation de vide dans le tympan,
    3. Activation muqueuse,
    4. Hyperproduction de liquide inflammatoire,
    5. Augmentation de la viscosité et de la densité des sécrétions,
    6. Douleur et déficience auditive,
    7. Reproduction microbienne dans l'exsudat,
    8. Le développement d'une inflammation purulente,
    9. Amincissement et perforation de la membrane tympanique,
    10. Isolement de pus,
    11. Progression des processus dégénératifs,
    12. Perte d'audition.

    Otosclérose

    L'otosclérose est une maladie dystrophique qui affecte la capsule osseuse du labyrinthe, dans laquelle les tumeurs osseuses sont localisées. Les causes de la maladie ne sont pas claires, les médecins pensent que l'hérédité joue un rôle important ici, car la maladie peut être retracée sur plusieurs générations. Environ 85% des patients sont des femmes, leur maladie évolue pendant la grossesse et l'accouchement. Les premières manifestations sont généralement fixées à 20-40 ans.

    Les principaux symptômes sont une déficience auditive de type conducteur du son et des acouphènes. Au fil du temps, la névrite peut se joindre.

    La perte auditive commence avec une oreille, beaucoup plus tard une autre est connectée. En même temps, une cochlée élargie interfère avec le mouvement normal des os de l'aide auditive.

    Le traitement médicamenteux ne peut que donner un effet de réduction du bruit. Par conséquent, avec une perte auditive de 30 dB, la situation est corrigée opérationnellement, cela aide plus de 80% des patients. L'intervention chirurgicale consiste à installer une prothèse d'étrier alternativement dans chaque organe auditif avec des interruptions de six mois. Dans certains cas, la seule issue pour le patient est avec une aide auditive.

    Processus pathologiques dans l'appareil vestibulaire

    Lorsque des agents pathogènes infectieux pénètrent dans l'appareil vestibulaire, des problèmes de coordination surviennent. De plus, des pathologies sont observées, accompagnées de vertiges positionnels. Cela est dû à un dysfonctionnement des canaux semi-circulaires et à leurs blessures. La maladie de Ménière est l'une des maladies les plus courantes de ce groupe. Ce syndrome est causé par une teneur accrue en endolymphe dans l'oreille interne..

    La conséquence la plus grave de ces maladies de l'oreille interne est une déficience auditive au niveau des connexions neuronales. Les récepteurs des poils d'oreille sont détruits et n'ont pas la capacité de récupérer. Lorsqu'un processus inflammatoire de type séreux se produit, les îlots récepteurs peuvent être préservés et même permettre au patient d'entendre.

    Les maladies de l'oreille interne de nature purulente sont les plus dangereuses, car dans leur contexte, il y a une nécrose des tissus et leur décomposition. L'escargot de l'oreille et l'organe de corti sont affectés. Les poils sensoriels meurent et une surdité irréversible se produit.

    Perte auditive neurosensorielle

    Perte auditive neurosensorielle - dommages aux organes responsables de la perception du son. À cet égard, le son est mal reçu et déformé. Les raisons peuvent être:

    • La maladie de Ménière;
    • changements liés à l'âge;
    • blessures de la partie temporale de la tête;
    • névrite du nerf auditif.

    S'ils sont détectés à un stade précoce, une pharmacothérapie, une stimulation électrique et une physiothérapie sont effectuées. Dans d'autres cas, vous devez recourir à des aides auditives.

    Otomycose, champignon dans les oreilles

    informations générales

    L'otomycose est un processus inflammatoire de l'oreille qui se développe à la suite d'une exposition à la flore fongique. En règle générale, les moisissures et les levures provoquent des champignons, mais dans des cas plus rares, d'autres variétés de champignons peuvent également le provoquer. Pendant le développement de l'inflammation, le processus pathologique peut affecter la partie externe de l'oreille, ainsi que sa structure - la cavité, le tympan, le processus mastoïde, etc.Dans la plupart des cas, l'oreille moyenne et l'oreille interne n'affectent pas l'infection fongique. Le plus souvent, la mycose de l'oreille affecte les personnes dont l'immunité est affaiblie pour un certain nombre de raisons. En outre, cette condition est souvent diagnostiquée chez les patients atteints de diabète sucré. Comment le champignon se manifeste-t-il dans les oreilles et quelles méthodes de traitement sont utilisées pour guérir cette maladie, cet article sera discuté.

    Pathogénèse

    Les maladies somatiques qui entraînent une détérioration de la fonction du système immunitaire, des perturbations métaboliques et la manifestation d'hypovitaminose, etc., ont une lésion mycotique. En général, divers facteurs, endogènes et exogènes, sont importants dans la pathogenèse..

    En outre, des lésions fongiques peuvent se développer dans le contexte de l'utilisation d'antibiotiques, de médicaments cytostatiques, de radiothérapie. Après l'utilisation de tels médicaments, la flore bactérienne normale est inhibée, une dysbiose se développe, la microflore fongique est activée.

    Le principal facteur exogène est un traumatisme cutané causé par des cotons-tiges et d'autres appareils en raison d'une hygiène excessive du canal auditif externe. Au cours de ces manipulations, le cérumen est retiré, ce qui constitue une protection naturelle pour la peau du conduit auditif. Lorsque la peau est endommagée, une voie s'ouvre pour l'ingestion de l'infection fongique et la réaction de protection à l'endroit où les dommages se sont produits est affaiblie. Le secret qui est sécrété par l'épithélium blessé est un milieu approprié pour la propagation des champignons. Parfois, l'otomycose de l'oreille (champignon de l'oreille) se développe après que l'eau pénètre dans l'oreille lors du bain. Selon les avis, cela peut également se produire après le retrait du bouchon de soufre par lavage.

    Classification

    Selon la localisation de la maladie, l'otomycose de l'oreille est divisée en ces variétés:

    • Otite externe fongique - déterminée visuellement sur la peau de l'oreillette et de l'oreille externe. Ce type de maladie est le plus fréquent - selon les statistiques, il est diagnostiqué dans environ 60% des cas. Au cours du développement de la maladie, le conduit auditif se rétrécit, il n'y a pas de film gras protecteur sur la peau. À l'état aigu, les symptômes sont prononcés, dans l'oreille affectée, l'audition disparaît pratiquement. En l'absence de traitement en temps opportun, le processus pathologique s'étend au tympan, puis à l'oreille moyenne. Les levures ou moisissures provoquent généralement la maladie..
    • Myringomycose - seule la membrane tympanique est affectée. Les moisissures provoquent la maladie, se multipliant sur la membrane et perturbant sa mobilité. Les tissus deviennent rouges et gonflés, le risque de perforation augmente. Il s'agit d'une forme rare de la maladie. Il est diagnostiqué dans environ 1% de tous les cas..
    • Otite moyenne fongique - cette forme est diagnostiquée chez environ 20% des patients atteints d'otomycose. Au cours du développement du processus pathologique, la membrane tympanique, la cavité de l'oreille moyenne et les osselets auditifs sont affectés. Les symptômes sont prononcés. Cette forme de la maladie peut entraîner une perte auditive..
    • Mycose postopératoire - se développe après des interventions chirurgicales sur les organes auditifs. En raison d'une diminution de l'immunité, ainsi que de l'utilisation de corticostéroïdes et d'antibiotiques, les tissus de la cavité de l'oreille deviennent particulièrement sensibles aux infections fongiques.

    La nature de l'agent pathogène qui cause la maladie détermine les types d'otomycose suivants:

    Selon les caractéristiques du cours clinique:

    Les causes

    Cette maladie infectieuse est causée par un champignon de type saprophyte. L'otomycose peut se développer en raison d'une infection par Candida, Aspergillus Aspergillusniger, etc..

    Les facteurs qui provoquent le développement de cette maladie sont:

    • Présence d'une infection fongique dans le corps.
    • Ingestion dans la cavité de l'oreille de corps étrangers.
    • La présence d'une surface de la plaie formée en raison d'une utilisation trop active des bâtonnets d'oreille et d'autres appareils.
    • Blessures à l'oreille.
    • L'utilisation de médicaments antibactériens et de corticostéroïdes locaux, l'utilisation prolongée d'antibiotiques oraux.
    • Réception de cytostatiques, radiothérapie.
    • Transpiration excessive et mauvaise hygiène.
    • La nécessité d'être constamment dans des pièces poussiéreuses.
    • Diabète.
    • Hypovitaminose.
    • Abus de bonbons.
    • La présence de maladies concomitantes, à cause desquelles les réponses immunitaires sont supprimées.
    • Processus inflammatoire prolongé dans la plaie après la chirurgie.

    Symptômes d'un champignon de l'oreille chez l'homme

    Photo des symptômes d'un champignon dans l'oreille

    Les symptômes de l'otomycose dépendent largement de la localisation du processus. En règle générale, les patients se plaignent de l'apparition de sécrétions liquides en cas de candidose. Avec le développement de l'aspergillose, des croûtes, des bouchons se forment. Le tympan est infiltré, hyperémique, avec des perforations de différentes tailles. La granulation peut parfois être détectée..

    En général, les symptômes d'un champignon de l'oreille sont divisés en local et général.

    • Rougeur et gonflement du conduit auditif.
    • Croûtes et bouchons sur les parois du passage.
    • Congestion de l'oreille, perte auditive (généralement unilatérale).
    • Démangeaisons sévères, douleur.
    • Écoulement blanchâtre de l'oreille - les spores fongiques et les parties de l'épithélium ressortent.
    • Oreille sensible à la pression.
    • Augmentation de la température.
    • Maux de tête et vertiges.
    • Malaise et faiblesse.

    Un long cycle récurrent est caractéristique de la maladie, il est donc très important de la traiter correctement et de suivre tous les conseils du médecin.

    Tests et diagnostics

    S'il y a des plaintes caractéristiques, l'oto-rhino-laryngologiste examine avec l'otoscopie. Dans le processus de recherche, un équipement optique est utilisé, avec lequel vous pouvez détecter le processus inflammatoire et évaluer sa propagation..

    Afin de déterminer le type de champignon, un grattage est effectué pour diagnostiquer la microflore. Des méthodes de recherche microscopiques ou culturelles sont effectuées. Un diagnostic de laboratoire correct vous permet de choisir un schéma thérapeutique adéquat.

    D'autres études sont également en cours, notamment des analyses sanguines cliniques et biochimiques..

    Traitement d'un champignon dans les oreilles d'une personne

    Photo d'un champignon de l'oreille chez l'homme

    Il est très important que le traitement de l'otomycose de l'oreille soit complet et soit effectué selon le calendrier prescrit par le médecin. Les experts notent que le traitement des champignons dans l'oreille peut entraîner certaines difficultés, car le processus infectieux a certaines spécificités. Les champignons du genre Aspergillus, Candida, etc. ne provoquent le développement de la maladie que s'il existe certains facteurs favorables. Par conséquent, il est important de prendre en compte toutes les conditions qui ont provoqué le développement de la maladie et, si possible, de les éliminer. Il est important de traiter les maladies qui étaient importantes dans la pathogenèse de l'otomycose.

    Les médecins

    Schuchkina Ekaterina Aleksandrovna

    Gerasimenko Dmitry Borisovich

    Yusupov Abul Nugaevich

    Médicament

    Comment traiter l'otomycose avec des médicaments, le médecin détermine, après un diagnostic précis. Les médicaments antifongiques sont utilisés pour le traitement. Le plus souvent, avec une telle maladie, un traitement local est pratiqué. Initialement, le méat auditif externe est nettoyé du mycélium fongique, des cellules desquamées, des croûtes.

    • Afin de traiter le conduit auditif, une variété de solutions antifongiques sont utilisées: solutions de colorants aniline, quinozole, amphotéricine, liquide de Burov, nystatine, liquide de Castellani, solution d'iodure de potassium, solution d'acide acétique, solution d'acide borique, clotrimazoles, etc..
    • Des gouttes candibiotiques sont utilisées, qui produisent un effet anti-inflammatoire et sont utilisées pour traiter l'otite externe..
    • Itraconazole, Nitrofungin, Terbinafiln, Naftifini dr sont efficaces pour le traitement des moisissures..
    • Pour le traitement des lésions avec des champignons de type levure, Exoderil, Fluconazole, Natamycini, etc. sont utilisés..
    • Avec une rechute de l'infection du canal auditif externe, des antifongiques systémiques sont prescrits: pimafucine, kétaconazole, flucostati, etc..
    • Les crèmes et les onguents sont également utilisés dans le processus de traitement: Lamisil, Exoderil, Candide B.
    • Si nécessaire, un traitement par antibiotiques, antihistaminiques, complexes vitaminiques, immunostimulants (Viferon, Imunorix, Immunal) est prescrit.
    • Afin d'éliminer la dysbiose, des probiotiques sont prescrits qui contribuent à la restauration de la microflore intestinale. Ils utilisent Linex, Gastrofarm, Hilak forte, etc..

    Étant donné que les maladies fongiques sont susceptibles de rechuter, un deuxième traitement peut être nécessaire..

    Procédures et opérations

    Pendant le traitement, il est important de manger varié, de pratiquer un mode de vie sain afin de restaurer les fonctions normales du système immunitaire.

    Pour ceux pour qui la question est pertinente, comment traiter un champignon dans les oreilles des gens, en aucun cas vous ne devez vous auto-médicamenter, car cela peut par la suite conduire à la transition de la maladie vers une forme chronique.

    Les patients doivent absolument subir un traitement auditif externe. La procédure de nettoyage doit être effectuée régulièrement, en supprimant la décharge et la plaque qui se forment dans les canaux auditifs et les oreillettes. Si les masses pathogènes ne sont pas éliminées à temps, le processus de guérison sera retardé. Pour obtenir l'effet maximal du nettoyage, la procédure doit être confiée à un spécialiste.

    Avec les mycoses internes, il est nécessaire de retirer d'abord les granulations et les polypes de la cavité de l'oreille moyenne. La cavité de l'oreille est trempée avec 20% de nitrate d'argent; le traitement est également effectué derrière l'éperon et dans la partie postérieure de l'oreille. Pour le traitement des foyers infectieux, des birushi thérapeutiques imbibés de fongicides sont utilisés. Une fois l'utilisation des médicaments mycoseptiques terminée, un traitement externe est effectué pendant plusieurs semaines.

    Au cours du traitement, des méthodes de physiothérapie peuvent être utilisées: UHF, ultraphonophorèse d'hydrocortisone ou de prednisolone, inductothermie, stimulation électrique transcrânienne.

    Comme il existe une forte probabilité de rechute, après guérison de l'otomycose, il est nécessaire d'observer pendant six mois. Afin de prévenir les rechutes, vous devez traiter vos oreilles plusieurs fois par mois avec des solutions antimycotiques.

    Traitement de l'otomycose avec des remèdes populaires

    Avant de pratiquer un traitement avec des remèdes populaires contre les champignons de l'oreille, vous devez absolument consulter un médecin et obtenir son approbation pour l'utilisation de l'une ou l'autre méthode auxiliaire.

    • Gouttes de chélidoine. Il doit être immédiatement pris en compte qu'il est impossible d'utiliser une telle méthode pour traiter les enfants, car la chélidoine est une plante toxique. Pour préparer les gouttes, 1 cuillère à café devrait être. chélidoine verser un verre d'eau bouillante, insister et refroidir. Enterrez 2-3 gouttes dans l'oreille affectée. Il est important d'empêcher les gouttelettes de pénétrer sur les muqueuses et dans les yeux et de se laver les mains après les avoir appliquées..
    • Bouillon de camomille. Il est utilisé pour se rincer les oreilles avec des cotons-tiges. Un tel lavage est effectué 3 fois par jour. Un bouillon est préparé, une baie de 2 c. herbes de camomille hachées avec 200 ml d'eau et bouillir pendant plusieurs minutes.
    • Lavage au peroxyde d'hydrogène. De 3 à 5 gouttes de peroxyde à 3% sont déposées dans une oreille douloureuse et maintenues pendant environ 10 minutes. Après cela, la cavité de l'oreille est soigneusement drainée avec un coton-tige. Le peroxyde aide à sécher la peau et à nettoyer la cavité de l'oreille.
    • Huile de noix. Il est coulé quelques gouttes dans l'oreille après la procédure de lavage. Vous devez commencer par 1 goutte et augmenter progressivement leur nombre à 4.
    • Vinaigre de pomme. Ils lubrifient l'oreille. Ne coule pas vers l'intérieur, car le vinaigre est concentré et peut brûler les tissus.
    • Le jus d'ail et les oignons. Diluez le jus d'oignon frais, l'ail ou un mélange d'entre eux 1: 1 avec de l'eau et égouttez 5 gouttes dans une oreille endolorie. Si la peau est trop sensible, il vaut mieux n'utiliser que du jus d'oignon..
    • L'huile d'olive et l'ail. Une pommade est préparée à partir de ces composants en broyant 3 gousses d'ail et en les mélangeant avec 3 cuillères à soupe. l huile d'olive. À ce mélange doit être ajouté 1 cuillère à café. l'eau et chauffer à feu doux pendant une demi-heure. Refroidir et lubrifier doucement les canaux auditifs.

    La prévention

    Pour minimiser le risque de développer cette maladie, vous devez suivre les règles simples de prévention:

    • À temps pour diagnostiquer et traiter toutes les maladies infectieuses.
    • Protégez vos oreilles contre les blessures..
    • Maintenez l'hygiène des canaux auditifs, mais en même temps faites-le très soigneusement, sans abuser des cotons-tiges.
    • Ne pas se soigner soi-même pour une affection de l'oreille.
    • Il est important de surveiller votre santé, de mener une vie correcte et active, de dormir suffisamment et de manger rationnellement..

    Si une personne souffre encore d'otomycose, il est important d'effectuer le traitement approprié pour éviter une rechute. Quant à savoir si le champignon dans les oreilles est contagieux chez les adultes et les enfants, les patients doivent alors suivre des mesures préventives: utiliser une serviette séparée, changer souvent les draps, etc. Tout en traitant le champignon des oreilles chez l'adulte ou l'enfant, tous les articles d'hygiène doivent être désinfectés..

    Chez les enfants

    Chez les enfants, cette maladie fongique est plus fréquente que chez les adultes. Dans le processus de traitement, il est très important de choisir les bons médicaments - ils doivent être doux, sans effets secondaires prononcés.

    Cette maladie est diagnostiquée chez les nourrissons. Cela peut se produire si une femme a pris des antibiotiques ou des corticostéroïdes pendant la grossesse. En outre, le risque d'infections fongiques chez les enfants atteints de microbiocénose digestive altérée, chez les bébés prématurés, etc..

    Le traitement de cette maladie chez les nourrissons implique de rincer l'oreille affectée avec des agents antimycotiques, de nettoyer soigneusement la cavité et d'utiliser des médicaments qui renforcent le système immunitaire. Les parents au premier soupçon d'une infection fongique chez un enfant devraient consulter un médecin et ne pas pratiquer l'automédication.

    Régime

    Régime antifongique

    • Efficacité: aucune donnée
    • Dates: 3-6 mois
    • Le coût des produits: 1500-1600 roubles. dans la semaine

    Avec l'otomycose, il est important non seulement d'appliquer le bon traitement, mais également une alimentation saine avec un ensemble optimal de produits. Après tout, pour récupérer, vous devez restaurer les fonctions du tractus gastro-intestinal et de la microflore normale.

    Pendant la période de traitement et pendant plusieurs semaines après la récupération, les produits suivants doivent être exclus:

    • Boulangerie, sucreries - ces produits peuvent nuire à l'état du tractus gastro-intestinal, créant des conditions favorables à la propagation de la microflore fongique et à sa distribution ultérieure dans tout le corps. Il est particulièrement important d'exclure la levure de boulangerie, car sa consommation contribue à la propagation du champignon.
    • Viande grasse et poisson.
    • Alcool, soda, jus de paquets.
    • Il est également recommandé de réduire le nombre de produits produisant un effet astringent. Ce sont les bananes, le riz, le thé noir, le kaki.

    Le régime devrait certainement inclure de tels produits:

    • Salades de légumes frais - carottes, choux, betteraves. Ils devraient ajouter un peu d'huile, d'oignon et d'ail.
    • Fruits, de préférence non sucrés.
    • Fruit de mer.
    • Produits laitiers sans additifs, de préférence faits maison.
    • Eau - environ 2 litres par jour.

    Conséquences et complications

    En l'absence de traitement moderne et adéquat, des lésions étendues peuvent se développer dans la cavité de l'oreille, ce qui entraîne par la suite une déficience auditive. Une infection fongique peut se propager dans tout le corps et affecter les organes internes.

    Si l'otomycose affecte l'oreille moyenne, la maladie devient souvent chronique. Périodiquement, ses exacerbations se produisent, le patient souffre de douleur, son audition est altérée. Les processus d'adhésion commencent progressivement à progresser, une perte auditive se développe. Dans certains cas, l'audition ne peut plus être rétablie..

    Prévoir

    Malgré le fait qu'il n'est pas facile de guérir l'otomycose, dans la plupart des cas, le pronostic est favorable. Si le facteur propice au développement de la maladie peut être éliminé et que le schéma thérapeutique est correctement sélectionné, le patient se rétablit complètement. Si le traitement est mal effectué, en raison d'adhérences, une perte auditive de nature irréversible peut se produire..

    Liste des sources

    • Klimko N.N. Mycoses: diagnostic et traitement. Un guide pour les médecins. 2e éd. resclave. et ajouter. M.: Groupe VG; 2008
    • Kunelskaya V.Ya. Mycoses en oto-rhino-laryngologie. - M.: Médecine, 1989.
    • Kunelskaya V.Ya., Shadrin GB, Rasskazova T.V., Kalinina I.B. Otite moyenne. Le rôle des infections bactériennes et fongiques. Conseil médical. 2013; (7): 11-17.
    • Chistyakova V.R., Naumova I.V. Otomycose dans l'enfance. - M.: LLC “Med. informer. agence », 2001.

    Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

    Expérience professionnelle: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

    Publications Sur L'Asthme