La furonculose est une inflammation du sac à cheveux ou de la glande sébacée du nez. Il est associé à une infection et entre souvent dans un processus purulent-nécrotique. Sans intervention médicale, les furoncles dans le nez peuvent entraîner un certain nombre de complications, une septicémie, une thrombose et, théoriquement, dans certaines conditions, voire la mort.

Les causes de la maladie

Le plus souvent, la furonculose est causée par des staphylocoques. Ce sont souvent des bactéries qui se caractérisent par une croissance rapide en raison de la capacité de se diviser en plusieurs plans. Ils sont résistants aux antiseptiques qui produisent de l'oxygène actif (peroxyde d'hydrogène, peroxyde d'urée), ainsi qu'à certains antibiotiques: les staphylocoques inhibent le composant actif des pénicillines et céphalosporines avec β-lactomes.

Dans le corps humain, ces bactéries peuvent échapper à la réponse immunitaire: la protéine de leur membrane bloque les anticorps. Les staphylocoques colonisent souvent l'épithélium (peau et muqueuses), se fixant aux cellules grâce à une sorte de «colle» - l'acide téichique.

Moins fréquemment, la furonculose provoque des streptocoques. Ils préfèrent coloniser les muqueuses, s'attachant aux cellules à l'aide de cils spéciaux ou bu. À l'extérieur, les bactéries sont recouvertes d'une capsule qui les protège de la réponse immunitaire du corps humain.

En général, les staphylocoques et les streptocoques sont des représentants de la microflore normale de la peau et des muqueuses. L'infection ne se produit que s'il existe un certain nombre de facteurs concomitants..

Dans de rares cas, d'autres micro-organismes peuvent devenir la cause de la maladie. Il s'agit notamment des espèces de mycobactéries non tuberculeuses. Ils sont hautement pathogènes; il peut être difficile de se remettre complètement des infections qu'ils provoquent..

Avec une diminution de l'immunité, les bactéries provoquent une suppuration. Ils sont le plus souvent introduits par les mains dans les pores (et à travers eux dans les glandes sébacées) de la peau et des poils de la muqueuse nasale..

Les facteurs supplémentaires pour le développement de la maladie sont:

  • Diabète.
  • Hypovitaminose.
  • Affaiblissement général du corps (par exemple, à la suite d'une longue maladie, rhume, SRAS) pendant l'enfance.
  • Pollution atmosphérique d'origine humaine.
  • Déséquilibre hormonal.
  • Invasion helminthique.

Comment se produit le développement de la furonculose??

Sans traitement, la maladie se déroule en plusieurs étapes avec des rechutes en augmentation constante. Il est assez difficile de s'en débarrasser sans traitement approprié..

La première étape (cours doux)

Après que les bactéries pénètrent dans le sac à cheveux à l'intérieur du nez ou de la glande sébacée, elles commencent à endommager les membranes cellulaires, ainsi qu'à dissoudre l'acide hyaluronique (c'est une sorte de «ciment» qui forme la base du tissu). Le résultat est une réaction locale du corps. Les cellules du système immunitaire se précipitent vers la zone affectée, le liquide commence à s'accumuler dans la zone affectée (formes d'infiltration).

À ce stade, les patients peuvent observer les symptômes suivants:

  1. Dans la zone touchée, il y a de la douleur, des rayures.
  2. Le nombre de furoncles de formation - 1-3.
  3. Peut-être une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.
  4. Certains patients rapportent une sensation de chaleur dans la zone affectée..

Après 3-4 jours, l'ébullition elle-même se forme. Il a une forme conique, se terminant par un "capuchon" blanc sur le dessus. Quelques jours plus tard, l'ébullition est ouverte, le contenu purulent s'écoule de la plaie.

La deuxième étape (furonculose de gravité modérée)

Si aucune procédure thérapeutique n'est effectuée, la maladie réapparaîtra (jusqu'à plusieurs fois par an). Les furoncles deviendront plus gros, leur nombre augmentera à chaque fois. Peut-être leur fusion avec la formation de l'escarboucle. Au fil du temps, les manifestations suivantes s'ajouteront aux symptômes:

  • Violente réaction inflammatoire.
  • Chaleur.
  • Faiblesse générale, handicap.
  • Transpiration accrue.

Ces symptômes indiquent l'activité maximale de l'immunité humaine. Toutes les défenses lancées dans la lutte contre les pathogènes.

Troisième étape

Au dernier stade de la maladie, les symptômes diminueront. Les furoncles se produiront constamment (sous le nez, sur la muqueuse, sur les ailes - leur aire de distribution augmentera considérablement), cependant, l'enflure avant leur formation ne sera pratiquement pas perceptible. L'état général du patient s'accompagnera d'une faiblesse, d'une fatigue constante, d'une incapacité à mener une vie active normale.

Cela est dû à la suppression du système immunitaire. L'intoxication générale du corps est causée par l'activité des bactéries. Les composés toxiques sécrétés par les staphylocoques ou les streptocoques pénètrent constamment dans la circulation sanguine.

Tous les cas qui sont communément appelés «furoncles» ne sont pas des manifestations de furonculose sévère, par conséquent, nous recommandons un examen des plaies nasales de diverses étiologies.

Diagnostic de la maladie

Pour déterminer la furonculose, le médecin doit effectuer certains types d'études:

  1. Clinique Inspectez le nez, examinez en détail sa surface intérieure. Recueillir des antécédents médicaux en fonction des plaintes des patients.
  2. Laboratoire Prendre un frottis du contenu de l'ébullition pour déterminer l'agent pathogène, effectuer un test sanguin pour exclure la septicémie (empoisonnement du sang).
  3. Dans les cas graves, surveiller périodiquement la sécurité des fonctions du système nerveux.

En outre, le médecin peut prescrire des tests de sucre pour exclure le diabète, vérifier le fond hormonal, les excréments pour les œufs de vers. La furonculose est assez facile à déterminer; les difficultés de diagnostic de cette maladie sont rares.

Les observations suivantes aideront à soupçonner la formation d'un abcès chez un enfant qui ne peut pas encore exprimer ses sentiments avec des mots:

  • L'enfant est léthargique, apathique, quelque chose le dérange.
  • L'enfant se touche constamment, se doigte le nez.
  • Si l'ébullition se situe à l'intérieur, sur la muqueuse, le bébé secoue la tête, refuse la nourriture.
  • Le nez du bébé est rouge ou il y a de petites zones de rougeur, douloureuses lorsqu'il est pressé.

Stratégies de traitement clés

Selon le stade de la furonculose et l'état du patient, trois types de traitement sont possibles:

  1. Thérapie locale;
  2. Thérapie générale;
  3. Autopsie chirurgicale.

Le médecin détermine leur combinaison, ainsi que les médicaments préférés, en fonction du type de bactérie pathogène.

Action locale

Avec la furonculose, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Alcool borique pour traiter la peau autour de l'ébullition. Il a un effet antiseptique, empêchant la propagation de l'infection.
  • Pommade à l'ichtyol et au baume (un autre nom est la pommade Vishnevsky). Les médicaments sont appliqués strictement jusqu'à l'ébullition. Ils ont un effet antiseptique, améliorent les processus de régénération dans les tissus..
  • Acide fusidique et mupirocine (sous forme de pommade). Les médicaments contiennent des antibiotiques naturels qui inhibent l'activité des bactéries pathogènes. La pommade peut être appliquée sur les furoncles pendant toute la période de la maladie. La mupirocine est particulièrement précieuse car elle convient à une utilisation intranasale (la pommade est injectée directement dans le passage nasal).
  • Solution saline (1%). Les pansements sont humidifiés avec eux et appliqués sur l'ébullition et ses environs (avec des lésions cutanées sur la pointe ou les ailes du nez). La procédure peut être effectuée à n'importe quel stade de la maladie, en particulier après l'ouverture de l'ébullition (sel pour assurer une bonne sortie de liquide avec un contenu purulent).

Dans certains cas, un réchauffement peut être indiqué. Son opportunité doit être déterminée par un médecin.

Thérapies générales

De plus, les antibiotiques sont généralement prescrits avec des onguents pour supprimer la microflore pathogène. Ils sont pris lors d'une exacerbation de la maladie - la formation et la maturation des furoncles.

En tant qu'agents courants actifs contre les staphylocoques et les streptocoques, prescrire:

  1. Vancomycine. Le médicament est très actif contre la flore coccale, mais est inutile lorsqu'il est infecté par des mycobactéries. Il forme des trous dans la coquille des micro-organismes, perturbe le fonctionnement de leur génome. La vancomycine peut être prise par voie orale ou en injection. Cette dernière méthode est reconnue comme plus efficace..
  2. Céfazoline. L'antibiotique est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il résiste bien à un large éventail d'agents pathogènes, mais il existe des souches de staphylocoques qui y ont développé une résistance..
  3. Amoxiclav et analogues. Ces produits contiennent également de l'acide clavulanique, une substance qui empêche les enzymes staphylococciques (β-lactomes) d'inactiver l'antibiotique ampicilline.
  4. Tétracycline. Le médicament a un large spectre d'action, adapté à un usage externe et interne (la méthode est déterminée par le médecin). Parmi ses défauts, on peut noter un grand nombre d'effets secondaires, ainsi que la probabilité de résistance à elle chez certains représentants de la flore pathogène.

La nomination d'antibiotiques ne doit être effectuée qu'après l'identification du pathogène. Un gros plus sera la détermination de la sensibilité des bactéries à des médicaments spécifiques pour augmenter l'efficacité du traitement.

En cas de furonculose nasale chronique dans les périodes entre les exacerbations, il est recommandé de suivre une cure de médicaments immunomodulateurs:

  • Polyoxidonium. Le médicament active l'immunité locale, augmentant la résistance du corps aux infections.
  • Lycopide. Contient des parties des parois cellulaires bactériennes. Cela permet la formation d'une immunité contre ces agents pathogènes. Il a une faible toxicité, les effets secondaires sont rares et mineurs..
  • Galavit. Médicament domestique à effet immunostimulant et anti-inflammatoire. Il mobilise toutes les parties du système immunitaire, accélère la cicatrisation des plaies et la restauration de la muqueuse.

L'autohémothérapie est un moyen de traitement ambulatoire, son efficacité n'est pas reconnue par tous les spécialistes. Il s'agit d'une série d'injections de sang de la veine cubitale. Il est administré par voie sous-cutanée à petites doses (jusqu'à 10 ml). Le schéma de la furonculose est une augmentation progressive du volume de sang transfusé au cours des 5 premiers jours du cours, puis une diminution progressive au cours des 5 prochains jours.

Il est également possible de fixer des antihistaminiques pour atténuer l'évolution de la maladie, réduire la gravité des symptômes. Cependant, dans la pratique médicale, ils sont prescrits assez rarement. Avant l'ébullition, le patient souffre souvent de douleur au site de l'inflammation, dans ces cas, des analgésiques sont possibles.

Ablation chirurgicale d'une ébullition

Une indication pour la chirurgie est le développement d'un abcès étendu et d'une nécrose tissulaire. Le patient est hospitalisé, sous anesthésie générale ou locale, une incision est pratiquée et un écoulement de pus est organisé. L'opération est rapide et généralement sans conséquences. Des traces d'autopsie peuvent rester lorsque l'ébullition est trop proche du vestibule du nez..

Important! Ouvrir l'ébullition vous-même est très dangereux! En l'absence de conditions et de compétences stériles, le risque de pénétration de bactéries pathogènes dans la circulation sanguine et le développement d'une septicémie est élevé.

Même avec une autopsie réussie à domicile, les cicatrices d'une telle opération sont beaucoup plus probables qu'avec les actions d'un spécialiste. Le médecin tentera d'utiliser des plis cutanés naturels pour l'incision. Avec des dommages aux ailes ou au bout du nez, cela permettra de conserver son aspect esthétique.

La furonculose est une maladie qui ne menace pas directement la vie du patient, mais qui peut être dangereuse avec ses conséquences. Il est extrêmement important immédiatement après avoir trouvé un abcès en vous-même de ne pas essayer de le traiter à la maison, mais de contacter un spécialiste compétent et de procéder à un examen complet.

Une ébullition dans le nez - causes, premiers symptômes, diagnostic et traitement

Si une ébullition apparaît soudainement dans le nez, un traitement à domicile doit être suivi immédiatement, sinon l'inflammation progresse et aggrave le cours du processus pathologique. Une maladie caractéristique provoque une gêne interne et devient la principale cause du complexe d'infériorité (il y a un défaut esthétique). Pour que le traitement conservateur de l'ébullition dans le nez soit aussi efficace et rapide que possible, aux premiers signes de la maladie, vous devez contacter l'oto-rhino-laryngologiste, subir un examen.

Qu'est-ce qu'une ébullition

Selon le code ICD-10, cette maladie est indiquée comme J 34.0. Par définition, une ébullition à l'intérieur du nez caractérise une lésion purulente-inflammatoire de la surface de la peau avec un foyer de pathologie dans le follicule pileux. Le processus pathologique commence par une inflammation du sac à cheveux ou de la glande sébacée du nez, mais avec l'accumulation de masses purulentes peut conduire au développement d'une septicémie, d'une thrombose; Les médecins n'excluent pas la mort du patient. Par conséquent, un abcès dans le nez ne doit pas être laissé sans la participation médicale en temps opportun.

Les causes

Pour éviter les dernières étapes du développement de l'ébullition, un traitement conservateur doit être opportun. Pour cela, il est important de comprendre que la dynamique positive à l'ébullition est complètement absente ou faiblement exprimée, jusqu'à ce que l'étiologie de la pathologie soit déterminée. Le plus souvent, la maladie est provoquée par des bactéries staphylocoques, qui se caractérisent par une résistance accrue à certains antiseptiques locaux et aux antibiotiques systémiques. Après l'infection, un processus asymptomatique d'ébullition des furoncles a lieu au stade initial, il est difficile de déterminer le facteur pathogène. Comme une option:

  • Diabète;
  • avitaminose;
  • maladie prolongée du corps;
  • la présence de "mains sales";
  • immunité affaiblie;
  • infestations helminthiques;
  • facteur environnemental;
  • Déséquilibre hormonal;
  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • traumatisme de la muqueuse nasale, arrachage des poils;
  • obésité systémique.

Signes de furonculose

L'apparition de sensations douloureuses ne se produit pas immédiatement, au début l'abcès du nez ne se manifeste pas. Cependant, c'est une période très courte. Bientôt, l'inflammation purulente provoque un inconfort interne, une attaque aiguë de douleur avec la transition du processus pathologique vers les vaisseaux sanguins et les veines. Un œdème apparaît, les glandes sébacées sont perturbées, du mucus à noyau purulent s'accumule dans les voies nasales. D'autres symptômes non moins éloquents de la furonculose (visibles sur la photo des patients) sont présentés ci-dessous:

  • douleur à l'avant du nez;
  • gonflement avec rougeur de la peau;
  • inconfort et douleur lors de la palpation des voies nasales;
  • symptômes d'intoxication;
  • violation du régime de température;
  • stagnation dans les tissus de l'infiltrat;
  • douleur en appuyant sur le septum nasal;
  • congestion nasale avec écoulement maigre;
  • une augmentation de la pointe ou de l'aile des sinus, en fonction de la localisation du foyer de la pathologie;
  • douleur du nez, extrêmement palpable;
  • nervosité accrue, instabilité de la sphère émotionnelle.

Comment se produit le développement de la furonculose?

Cette maladie infectieuse entraîne des complications, tout en étant traitée pendant longtemps par des méthodes conservatrices. Par conséquent, il est important de découvrir en temps opportun toutes les étapes existantes du développement de l'ébullition afin d'agir sans délai immédiatement après le début de la première symptomatologie. Donc:

  1. Première étape. Il est considéré comme facile, car l'ébullition n'est pas encore apparue, il n'y a pas encore d'attaque aiguë de douleur. Parmi les symptômes caractéristiques, les démangeaisons sévères et l'inconfort dans la région de la pointe ou de l'aile du nez, l'instabilité du régime de température, l'inflammation des ganglions lymphatiques régionaux doit être mise en évidence.
  2. Deuxième étape. Un abcès apparaît, qui peut éventuellement fusionner avec l'escarboucle. La température du patient augmente, les glandes sudoripares sont perturbées, il y a une instabilité émotionnelle.
  3. Troisième étape. Les symptômes aigus sont en déclin, mais des furoncles apparaissent régulièrement. La maladie a acquis une forme chronique, accompagnée d'une faiblesse générale, d'une fatigue constante, d'une diminution de la qualité de vie.

Diagnostic de la maladie

La détermination de la nature de la pathologie dans un environnement domestique n'est pas particulièrement difficile, surtout si l'ébullition est visible sur le bout du nez ou sur l'une des ailes. Il est interdit d'extraire vous-même une excroissance caractéristique, vous devez consulter un spécialiste, subir un diagnostic. À partir d'examens de laboratoire et cliniques, l'oto-rhino-laryngologiste prescrit:

  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • test de glycémie;
  • tests de laboratoire sur le fond hormonal;
  • excréments sur les œufs de vers;
  • Échographie (selon les indications).

Comment traiter une ébullition dans le nez

Presser les furoncles à la maison est lourd de complications dangereuses et même de mort.Par conséquent, avec un traitement conservateur, il est important d'être guidé exclusivement par des prescriptions médicales, de ne pas pratiquer d'automédication superficielle. Voici de précieuses recommandations des oto-rhino-laryngologistes:

  1. Thérapie locale. Nous parlons d'une solution antiseptique, qui est indiquée pour être utilisée en externe pour réduire le foyer de la pathologie, comme mesure aseptique. En option: pommade à l'ichtyol et au baume, alcool borique.
  2. Thérapie générale. L'objectif principal est de conserver la flore pathogène par des méthodes conservatrices, de réduire les foyers d'inflammation et d'accélérer le processus de guérison. Antibiotiques systémiques plus souvent prescrits tels que la tétracycline, l'amoxiclav, l'ampicilline.
  3. Dissection rapide de l'abcès. Si un abcès se développe, il se forme de vastes foyers de nécrose tissulaire qui ne peuvent se passer d'une ébullition sous anesthésie locale suivie d'une période de rééducation..

Action locale

Un tel traitement conservateur ne fournit qu'un effet thérapeutique temporaire si une ébullition apparaît et fait mal au nez. Les médecins recommandent d'appliquer des pommades et des crèmes, des gels, des solutions liquides aux compresses de pathologie comme des compresses. Les bandages ne sont pas exclus. La thérapie locale n'assure pas une guérison complète, mais elle élimine la plupart des symptômes désagréables. Voici les médicaments éprouvés:

  • onguents antibactériens: gentamicine, tétracycline, lévomycétine;
  • solutions antiseptiques: dimexide, alcool borique.

Onguents spéciaux

Si une ébullition se développe chez un enfant, les parents utilisent souvent une pommade Vishnevsky. Il s'agit d'un remède éprouvé et abordable qui soulage l'inflammation et élimine le pus. Pour sa bonne utilisation, il est nécessaire d'appliquer une partie de la pommade sur une serviette stérile, de la fixer au site de pathologie et de l'envelopper de bandages. Effectuez cette procédure 2 fois par jour, et une dynamique positive est déjà observée le 3ème jour de traitement. D'autres onguents à effet antibactérien prononcé sont présentés ci-dessous:

  1. Chloramphénicol. Il s'agit d'un antibiotique local fiable qui élimine les lésions cutanées purulentes, réduit les foyers de pathologie. La pommade doit être appliquée à ébullition matin et soir, le traitement est de 7 à 10 jours (jusqu'à ce que l'ébullition disparaisse sur le nez).
  2. Syntomycine. Une autre pommade à usage externe avec une ébullition. Appliquer la composition sur le nez, ne pas rincer. La procédure est réalisée matin et soir pendant 5 à 7 jours. N'utilisez pas le médicament pour les plaies ouvertes.

Thérapies générales

La photo d'abcès d'une ébullition fait peur à son réalisme, de sorte que les médecins traitants insistent sur une approche globale et immédiate du problème de santé. Tous les médicaments prescrits seront non seulement appliqués en externe à l'ébullition, mais également consommés en interne. Dans ce cas, nous parlons de représentants des groupes pharmacologiques suivants:

  • antibiotiques: vancomycine, céfazoline, tétracycline;
  • immunostimulants: Polyoxidonium, Galavit, Cycloferon;
  • complexes multivitaminiques: Duovit, AlfaVit.

Si nous parlons en détail des avantages des immunostimulants, les représentants de ce groupe pharmacologique se caractérisent par les propriétés thérapeutiques suivantes dans le corps du patient affecté:

  1. Polyoxidonium. Disponible sous forme de comprimés, stimule l'immunité locale, augmente la résistance du corps à la flore pathogène.
  2. Galavit. Ce sont des comprimés de production nationale, qui ont des propriétés immunostimulantes et anti-inflammatoires. Les composants actifs de la composition chimique stimulent le système immunitaire, accélèrent le processus de guérison des plaies, restaurent la muqueuse nasale.

Médicaments antibactériens

Si la cause d'une ébullition dans le nez est une activité accrue des staphylocoques, des streptocoques, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent les antibiotiques suivants pour une administration orale avec une durée de traitement conservatrice de 5 à 7 jours sans interruption:

  1. Vancomycine. Un représentant du groupe glycopeptide, disponible sous forme de poudre pour la préparation d'une solution injectable. Le médicament sera administré par voie intraveineuse par perfusion toutes les 6 heures à 500 mg ou toutes les 12 heures à 1000 mg.
  2. Céfazoline. Il s'agit d'un antibiotique à large spectre qui se présente sous la forme d'une poudre pour injection intramusculaire ou intraveineuse. Le contenu d'un flacon doit être dissous dans 5 ml de solution saline ou de chlorure de sodium isotonique, injecté profondément dans le tissu musculaire.

Ablation chirurgicale d'une ébullition

Si un abcès se forme dans le nez ou si des foyers étendus de nécrose des tissus mous sont visibles, les médecins recommandent fortement la chirurgie. Il s'agit d'une solution radicale à un problème de santé qui procure un effet thérapeutique durable, mais une période de rééducation longue et pas toujours agréable. Une opération est effectuée en présence de plusieurs furoncles, alors qu'elle est considérée comme sûre pour le patient. La séquence des procédures chirurgicales est la suivante, et il est important de ne pas la perturber:

  1. Le médecin effectue une procédure d'anesthésie. Cela peut être une anesthésie locale ou une anesthésie générale, selon les indications médicales.
  2. Le chirurgien utilisant un scalpel ouvre l'abcès avec une nouvelle évacuation de son contenu, après quoi il effectue un lavage du nez de haute qualité avec une solution antiseptique.
  3. Dans le passage nasal établit et fixe le drainage pour assurer un écoulement sans entrave des restes de masses purulentes.
  4. Applique un pansement bactéricide, après quoi il observe le patient plusieurs jours de suite.
  5. Le drainage change le patient le lendemain, un pansement stérile - le 7ème jour. La durée de la période de réadaptation est de 14-21 jours.

Traitement à domicile

Si l'ébullition douloureuse dans les sensations a une taille relativement petite et est apparue dans le nez assez récemment, des méthodes alternatives peuvent se débarrasser de la croissance caractéristique avec un contenu purulent. Consultez d'abord un oto-rhino-laryngologiste. Si le patient n'a pas de réaction allergique aux composants à base de plantes des recettes ci-dessous, les remèdes populaires suivants préparés à domicile peuvent être utilisés comme thérapie auxiliaire pour l'ébullition:

  1. Dans des proportions égales, vous devez mélanger le jus d'oignon et d'aloès, puis mélanger la composition et broyer l'abcès enflammé. Il est recommandé de répéter la procédure le matin et le soir, jusqu'à disparition de l'ébullition.
  2. Mélanger les feuilles de calendula séchées dans un volume de 20 g avec de la vaseline jusqu'à formation d'une masse homogène. La crème obtenue nécessite une lubrification régulière de la pathologie du nez pendant plusieurs jours d'affilée. La durée du traitement est de 10-14 jours.
  3. Faire tremper la gaze avec du jus de pomme de terre cru, compresser et placer à ébullition enflammée jusqu'à ce que le tissu sèche complètement. Le cours du traitement - 7 à 10 procédures.

Faire bouillir le nez à la maison

Symptômes principaux

La maladie se fait sentir avec divers symptômes de malaise. Avec la formation d'un petit abcès dans un endroit relativement sûr, tout peut se limiter à une gêne locale.

Si l'ébullition a l'intention de s'installer sur la tête, ou plusieurs d'entre eux, des symptômes apparaissent:

  1. augmentation de la température
  2. fièvre
  3. nausée et faiblesse
  4. augmentation du nombre de globules blancs
  5. Augmentation de l'ESR.

L'ébullition passe par plusieurs étapes de développement:

Légères démangeaisons, picotements, inconfort dans la zone de formation d'abcès. Ensuite, un sceau apparaît, la surface de la peau à cet endroit devient rouge.

Un abcès se forme - une formation douloureuse en forme de cône, la peau est cramoisie, un œdème apparaît.

Au sommet du cône, une pustule purulente et une tige se forment.

À la fin du développement, l'éducation est révélée:

  • le pus sort
  • le noyau sort (tout le processus d'autonettoyage de la mise au point dure 1-2 jours).

La douleur commence à disparaître immédiatement après l'ouverture de l'ébullition, l'inflammation disparaît.

Une plaie reste sur le site du foyer, qui est nettoyée et lavée. Il traîne progressivement, change de couleur. Il n'y a plus d'anxiété et de douleur, si vous ne touchez pas la croûte résultante, il n'y aura pas de cicatrice et la cicatrice restante disparaîtra avec le temps.

La durée totale de la maladie peut aller jusqu'à 12 jours, à condition que le corps soit aidé à résoudre le problème.

Si des symptômes similaires se produisent, il est préférable de consulter rapidement un médecin, car vous ne pouvez pas reconnaître vous-même les processus ayant des conséquences beaucoup plus graves, comme l'escarboucle, le phlegmon et d'autres.

Ces maladies nécessitent l'aide d'un médecin en milieu hospitalier..

Les causes de l'inflammation

Une ébullition est une inflammation grave, qui se caractérise comme un processus purulent sur la cavité nasale. Tout d'abord, il apparaît comme une légère rougeur au bout du nez. Après que l'infection pénètre dans le bulbe pileux, une ébullition se développe.

Au début, il peut ressembler à un bouton inoffensif, mais avec le développement de la maladie, la propagation d'une infection malveillante dans les tissus voisins est notée. Après une infection tissulaire, l'inflammation affecte la glande sébacée..

Mais avec la thérapie, vous ne pouvez pas prendre d'antibiotiques et d'autres médicaments sans d'abord consulter un médecin, car une telle maladie nécessite une certaine approche.

Les causes de la formation d'une ébullition sont toujours différentes. Le plus souvent, une formation purulente apparaît dans les endroits d'une grande accumulation de glandes et de follicules.

Au début, le patient ne constate qu'une légère condensation, mais avec la progression de la maladie, le patient note l'apparition de sensations douloureuses, ainsi que la maturation de l'abcès.

Habituellement, le processus de développement d'une ébullition s'accompagne de fièvre, d'une mauvaise santé et d'autres symptômes.

Infection staphylococcique

La cause de la formation de l'ébullition est d'une grande importance dans le traitement ultérieur. Le plus souvent, une telle inflammation se forme en raison de la pénétration d'une infection staphylococcique dans le corps.

Ces bactéries provoquent une augmentation rapide de l'inflammation, ainsi qu'une infection instantanée des tissus voisins. Malheureusement, il est plus difficile de guérir cette forme d'inflammation que d'autres. Staphylococcus aureus est résistant à de nombreux types d'antibiotiques, il ne peut pas être dissous dans de l'alcool pur et également éliminé avec des méthodes de traitement standard..

Le système immunitaire peut à lui seul détruire une telle bactérie..

Streptocoque

Une autre raison de la formation d'une ébullition est le streptocoque. Ils pénètrent dans la muqueuse nasale et se fixent aux cellules à l'aide de cils. À l'extérieur, ce type de bactérie est recouvert d'une capsule, donc le traitement est assez difficile.

Malheureusement, même le système immunitaire ne peut pas toujours faire face à ce type de maladie..

Il convient de noter que de telles infections se trouvent souvent à l'intérieur du corps. Leur reproduction est due à des facteurs provoquants, une diminution de l'immunité.

Autres bactéries

Ces types de micro-organismes comprennent des espèces de mycobactéries non tuberculeuses.

On pense que ces types de bactéries ont un degré élevé de pathogénicité..

Avec cette évolution de la maladie, se débarrasser de l'inflammation est assez difficile. Avec la progression de l'inflammation, ils provoquent une décharge abondante de pus. Le plus souvent, ils pénètrent dans le corps avec les mains sales.

Autres raisons

Une ébullition dans le nez peut apparaître chez un petit enfant en raison du contact fréquent de mains sales sur la peau du visage. Dans ce cas, une inflammation grave se produit dans la partie intérieure de la surface du nez..

D'autres raisons incluent:

  • serrer l'acné;
  • moucher incorrectement;
  • système immunitaire faible;
  • malnutrition;
  • Diabète;
  • déséquilibre hormonal;
  • hypovitaminose.

Faites attention à la santé humaine si vous avez récemment eu un rhume ou la grippe. Ces affections réduisent le système immunitaire du corps, ce qui fait que le corps est sensible à diverses inflammations.

Stratégies de traitement clés

Selon le stade de la furonculose et l'état du patient, trois types de traitement sont possibles:

  1. Thérapie locale;
  2. Thérapie générale;
  3. Autopsie chirurgicale.

Le médecin détermine leur combinaison, ainsi que les médicaments préférés, en fonction du type de bactérie pathogène.

Action locale

Avec la furonculose, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Alcool borique pour traiter la peau autour de l'ébullition. Il a un effet antiseptique, empêchant la propagation de l'infection.
  • Pommade à l'ichtyol et au baume (un autre nom est la pommade Vishnevsky). Les médicaments sont appliqués strictement jusqu'à l'ébullition. Ils ont un effet antiseptique, améliorent les processus de régénération dans les tissus..
  • Acide fusidique et mupirocine (sous forme de pommade). Les médicaments contiennent des antibiotiques naturels qui inhibent l'activité des bactéries pathogènes. La pommade peut être appliquée sur les furoncles pendant toute la période de la maladie. La mupirocine est particulièrement précieuse car elle convient à une utilisation intranasale (la pommade est injectée directement dans le passage nasal).
  • Solution saline (1%). Les pansements sont humidifiés avec eux et appliqués sur l'ébullition et ses environs (avec des lésions cutanées sur la pointe ou les ailes du nez). La procédure peut être effectuée à n'importe quel stade de la maladie, en particulier après l'ouverture de l'ébullition (sel pour assurer une bonne sortie de liquide avec un contenu purulent).

Dans certains cas, un réchauffement peut être indiqué. Son opportunité doit être déterminée par un médecin.

Thérapies générales

De plus, les antibiotiques sont généralement prescrits avec des onguents pour supprimer la microflore pathogène. Ils sont pris lors d'une exacerbation de la maladie - la formation et la maturation des furoncles.

En tant qu'agents courants actifs contre les staphylocoques et les streptocoques, prescrire:

  1. Vancomycine. Le médicament est très actif contre la flore coccale, mais est inutile lorsqu'il est infecté par des mycobactéries. Il forme des trous dans la coquille des micro-organismes, perturbe le fonctionnement de leur génome. La vancomycine peut être prise par voie orale ou en injection. Cette dernière méthode est reconnue comme plus efficace..
  2. Céfazoline. L'antibiotique est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il résiste bien à un large éventail d'agents pathogènes, mais il existe des souches de staphylocoques qui y ont développé une résistance..
  3. Amoxiclav et analogues. Ces produits contiennent également de l'acide clavulanique, une substance qui empêche les enzymes staphylococciques (β-lactomes) d'inactiver l'antibiotique ampicilline.
  4. Tétracycline. Le médicament a un large spectre d'action, adapté à un usage externe et interne (la méthode est déterminée par le médecin). Parmi ses défauts, on peut noter un grand nombre d'effets secondaires, ainsi que la probabilité de résistance à elle chez certains représentants de la flore pathogène.

La nomination d'antibiotiques ne doit être effectuée qu'après l'identification du pathogène. Un gros plus sera la détermination de la sensibilité des bactéries à des médicaments spécifiques pour augmenter l'efficacité du traitement.

En cas de furonculose nasale chronique dans les périodes entre les exacerbations, il est recommandé de suivre une cure de médicaments immunomodulateurs:

  • Polyoxidonium. Le médicament active l'immunité locale, augmentant la résistance du corps aux infections.
  • Lycopide. Contient des parties des parois cellulaires bactériennes. Cela permet la formation d'une immunité contre ces agents pathogènes. Il a une faible toxicité, les effets secondaires sont rares et mineurs..
  • Galavit. Médicament domestique à effet immunostimulant et anti-inflammatoire. Il mobilise toutes les parties du système immunitaire, accélère la cicatrisation des plaies et la restauration de la muqueuse.

L'autohémothérapie est un moyen de traitement ambulatoire, son efficacité n'est pas reconnue par tous les spécialistes. Il s'agit d'une série d'injections de sang de la veine cubitale. Il est administré par voie sous-cutanée à petites doses (jusqu'à 10 ml). Le schéma de la furonculose est une augmentation progressive du volume de sang transfusé au cours des 5 premiers jours du cours, puis une diminution progressive au cours des 5 prochains jours.

Il est également possible de fixer des antihistaminiques pour atténuer l'évolution de la maladie, réduire la gravité des symptômes. Cependant, dans la pratique médicale, ils sont prescrits assez rarement. Avant l'ébullition, le patient souffre souvent de douleur au site de l'inflammation, dans ces cas, des analgésiques sont possibles.

Comment traiter une ébullition à l'intérieur du nez

Si une ébullition apparaît dans le nez, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste. Cependant, des recommandations de traitement peuvent également être obtenues auprès d'un médecin ou d'un dermatologue.

Un poussin dans le nez nécessite un traitement immédiat. Cela est dû, tout d'abord, au fait que l'apport sanguin au nez est directement lié au cerveau et tout retard est lourd de processus inflammatoires du système nerveux central.

Premiers pas

Le plus important est d'assurer une réhabilitation complète de la zone affectée. Nettoyer les sinus du mucus, les sécrétions accumulées

Cela doit être fait délicatement, afin de ne pas presser l'ébullition et de ne pas provoquer de libération de pus à l'intérieur. Utilisez une solution saline faible, une seringue.

La zone affectée est soigneusement traitée avec une solution antiseptique. À ces fins, utilisez de l'alcool éthylique, de la fucortsine, du vert.

Le liquide doit être appliqué ponctuellement sur la zone d'ébullition, afin de ne pas sécher la muqueuse nasale. Un furoncle externe peut être oint avec un antiseptique.

La méthode la plus courante et la plus efficace est le traitement par pommade. Sur le pont du nez, le bout du nez a un patch, prélubrifié avec une épaisse couche de médicament.

Que faire si l'abcès est situé à l'intérieur du nez? Ensuite, la pommade est injectée dans la cavité nasale avec des mouvements de poussée, tout en utilisant un coton-tige.

Pour inhiber les bactéries, utilisez "Pommade à l'ichthyol", "Levomekol". L'effet "tirant" les pommade. Vishnevsky.

D'autres médicaments antibactériens sous forme de pommades pour le traitement des furoncles sont également connus - Baneocin, Bactroban, Synthomycin, Fusicutan.

Antibiotiques

Lors du traitement d'une ébullition sur le visage, les antibiotiques ne peuvent pas faire. Bien que le corps soit capable de surmonter l'infection par lui-même, la proximité du cerveau nécessite une assurance supplémentaire.

Utilisez des antibiotiques oraux, ainsi que des onguents qui inhibent les bactéries («pommade à la tétracycline», «pommade à la terramycine», «pommade à la polymyxine»).

Parmi les fonds pour l'administration interne figurent l'azithromycine, l'amoxicilline, la céphalexine, l'amoxiclav, la linkomycine et d'autres médicaments.

Dans les situations difficiles, un traitement antibiotique local est utilisé sous forme d'injection.

Dans quels cas et à qui les antibiotiques pour les furoncles sont indiqués et contre-indiqués, nous avons dit ici.

Médicaments immunostimulants et nutrition

En cas de furonculose récurrente, des médicaments sont prescrits qui augmentent la résistance du corps. Parmi eux, des immunomodulateurs (Polyoxidonium, Aflubin, Likopid, Galavit), ainsi que des complexes vitaminiques.

Il est conseillé aux patients de s'abstenir de sucreries, d'inclure des légumes frais, des fruits, des produits à base de lait aigre dans l'alimentation.

Physiothérapie, traitement au laser

Parmi les méthodes les plus courantes figurent la chaleur sèche, l'électrophorèse à base de médicaments antibactériens, le traitement aux rayons infrarouges, la cryothérapie à l'azote liquide.

La physiothérapie est prescrite non seulement pendant l'éruption cutanée, mais aussi pour la prévention de la rechute de la maladie.

Le traitement au laser se propage activement, la méthode évite la formation de défauts cosmétiques, est applicable à tout stade de la maladie et convient également à presque tous les patients, y compris les enfants et les femmes enceintes.

Intervention chirurgicale

Avec les furoncles dans le nez, le traitement chirurgical est le plus souvent indiqué, car le problème est exacerbé par un mauvais contrôle par l'état malade de l'abcès, un risque élevé de complications.

Si nécessaire, les opérations du patient sont envoyées au service chirurgical où, sous la surveillance des médecins, l'ébullition est ouverte, le pus est retiré.

Le médecin aide à éliminer les restes de pus, ainsi que la tige nécrotique, impose un pansement stérile. Nous vous recommandons de lire notre article séparé sur l'ouverture d'une ébullition avec une vidéo visuelle - ici.

Comment reconnaître une ébullition: symptômes et étapes

L'endroit préféré de l'ébullition est le vestibule du nez - où il y a le plus de cheveux. Il est beaucoup moins souvent localisé:

  • dans le nez;
  • sur le bout ou l'arrière du nez;
  • sous le nez;
  • sur ses ailes;
  • dans le sillon nasogénien.

L'ébullition peut être située sur n'importe quelle partie du nez ou à l'intérieur

Les signes visibles de la maladie dépendent de l'intensité de l'inflammation et de l'immunité du patient. Habituellement, même avant l'apparition d'un tableau clinique vif, une personne développe des symptômes d'intoxication générale, caractéristiques de tout processus infectieux: faiblesse, malaise général, leucocytose élevée lors d'un test sanguin, fièvre et maux de tête.

Dans son développement, le processus inflammatoire passe par les étapes décrites ci-dessous..

Première étape: infiltration

La maladie commence par l'apparition d'une rougeur limitée avec des contours flous sur la peau du nez; au centre se trouvent les cheveux. En quelques heures, un infiltrat en forme de cône ou sphérique est fortement douloureux lorsqu'il est pressé, ce qui empêche la respiration nasale et rétrécit la narine. L'enflure des tissus mous, à croissance rapide, se propage à la joue, à la paupière inférieure et à la lèvre supérieure. Les ganglions lymphatiques voisins (sous-maxillaires ou parotides) augmentent et deviennent douloureux.

Tout d'abord, une douloureuse colline rouge apparaît sur le site de la future ébullition

Après un jour ou deux au sommet de la saillie conique dans la zone de la bouche du bulbe pileux, une pustule apparaît - un petit flacon rempli de contenu purulent jaunâtre ou blanchâtre, qui est la partie visible de la tige de l'ébullition. De plus, 2 scénarios sont possibles:

  • résorption progressive de l'infiltrat inflammatoire, son développement inverse et l'affaissement du processus;
  • l'ébullition passe à l'étape suivante.

Dans les cas particulièrement graves, le processus infectieux se propage aux tissus entourant l'ébullition, provoquant leur suppuration et la formation d'un abcès étendu.

À la fin de la phase d'infiltration, en haut de l'ébullition, vous pouvez voir sa tige translucide

La deuxième étape: la formation, la nécrose et le rejet de la tige purulente

La «tête» purulente de l'ébullition augmente, avec cela, l'intensité de l'hyperémie des tissus environnants augmente. La zone affectée acquiert une couleur violet bleuâtre. La glande sébacée et le bulbe pileux subissent une fusion purulente.

L'infiltrat s'élève au-dessus de la surface de la peau, comme une pyramide. À son sommet, la peau s'amincit et devient transparente. En dessous, une tige vert grisâtre, constituée de masses décomposées purulentes-nécrotiques, est clairement visible. La «maturité» complète de l'ébullition s'accompagne d'un inconfort sévère dans le nez; le patient perd sa capacité de travailler, refuse de manger, ne peut pas dormir.

Le soulèvement de la tête avec du pus au-dessus de la peau en forme de pyramide marque le début de la deuxième étape

Après un court laps de temps (de plusieurs heures à deux jours), la tête de l'ébullition éclate spontanément et le noyau mort commence à être rejeté et à éclater vers l'extérieur. Immédiatement après l'ouverture de l'abcès, la température du patient baisse et son état s'améliore.

Dans la deuxième étape de l'ébullition, sa tige purulente éclate vers l'extérieur

Troisièmement: la cicatrisation et la guérison

Après que la tige d'ébullition purulente-nécrotique est complètement arrachée, un "cratère" profond reste à sa place. Les symptômes d'intoxication générale et de douleur disparaissent et la personne récupère rapidement. Par la suite, la cavité restant à la place de l'ancienne tige est remplacée par du tissu conjonctif et recouverte d'épithélium. L'ébullition guérit en quelques jours, laissant une cicatrice invisible.

Cela ressemble à une ébullition guérie

Méthodes de traitement alternatives et remèdes populaires

Lors du traitement d'une ébullition nasale, un bon résultat est obtenu en utilisant des gazes de gaze insérées dans le nez ou des compresses de surface avec des décoctions et des infusions de plantes qui ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques. N'oubliez pas qu'au stade de "vieillissement" de l'abcès il est interdit d'utiliser des bains chauds et des lotions.

Voici quelques recettes d'herbes médicinales utilisées pour les furoncles:

  • Prenez 1 cuillère à soupe. l herbes d'une ficelle et violettes d'un tricolore et 1 c. herbes de morelle douce-amère. Versez un mélange de ½ litre d'eau bouillante, laissez infuser une demi-heure et filtrez. Prenez ½ tasse de nettoyant pour le sang 4 fois par jour. La perfusion peut être utilisée pour les lotions.
  • Versez 1 tasse d'eau bouillante un mélange de 1 cuillère à soupe. l feuilles d'airelle rouge et 1 cuillère à soupe. l une chaîne d'herbes. Filtrez le vrai remède et buvez ¼ tasse 3 fois par jour 20 minutes avant les repas.
  • Mélanger en proportions égales la racine de consoude, l'herbe de trèfle, les fleurs de tussilage, la chicorée et le calendula. Versez 1,5 litre d'eau bouillante 4 cuillères à soupe. l collection. Laissez infuser et filtrer; boire l'infusion entière tout au long de la journée pendant 6 fois.

Avec des furoncles localement, vous pouvez également utiliser les remèdes populaires suivants:

  • Huile essentielle d'eucalyptus. Lubrifiez l'ébullition avec ce puissant antiseptique naturel. Vous pouvez utiliser le produit sous sa forme pure, ou en combinaison avec de l'huile de sauge, de lavande ou de menthe poivrée.
  • Oignon au four. Faire cuire un petit oignon dans le four, couper et réchauffer (pas chaud!) Fixez le côté coupé à la zone d'ébullition. Fixez-le avec un bandage, qui doit être changé toutes les 3 heures. Il doit être sec.
  • Propolis. Faites une fine miche de propolis réchauffée. Mettez-le à ébullition, et bientôt le pus commencera à sortir de l'abcès.

Comme déjà mentionné, tous les cas d'ébullition nasale en raison du risque élevé de propager l'infection plus profondément dans le crâne doivent être traités dans un hôpital sous stricte surveillance médicale. Il est extrêmement indésirable d'essayer de se débarrasser d'une ébullition localisée sur le triangle nasolabial. Seuls les cas les plus bénins de la maladie peuvent faire l'objet d'un traitement à domicile, uniquement après consultation du chirurgien et sous sa surveillance quotidienne.

Mesures thérapeutiques

Le traitement plus précoce d'une ébullition dans le nez commence, plus il est probable que l'infection ne se propage pas et qu'aucune complication ne se produise. Avant de commencer le traitement, un examen est effectué, l'agent pathogène est identifié et décide comment traiter l'abcès dans chaque cas.

Approche traditionnelle

Le traitement local consiste à traiter la peau avec des antiseptiques et des anti-inflammatoires. Quels médicaments sont utilisés:

  1. Pommades: Lévomycétine, Ichthyol, Synthomycine, Gentamicine, Tétracycline, Fusidique.
  2. Alcool borique et salicylique.
  3. Solution de manganèse, Zelenka, iode.
  4. Solution de dimexidum (uniquement sous forme diluée recommandée par un médecin, sinon il existe un risque de brûlure cutanée).

Si l'abcès du nez est frotté avec une solution, il est nécessaire de faire des mouvements du bord vers le centre pour éviter la propagation de l'infection.

Dans certains cas, une antibiothérapie est nécessaire, surtout si un abcès interne s'est formé. Les médicaments les plus efficaces pour la furonculose sont la tétracycline, l'amoxiclav, la céfazoline et leurs analogues. Mais il faut se rappeler qu'avant de commencer le traitement, il est nécessaire d'identifier l'agent pathogène afin de choisir le médicament le plus efficace. Dans la furonculose chronique, des immunomodulateurs sont prescrits pour maintenir l'immunité et le corps a la force de résister à l'infection. Les produits les plus populaires sont le polyoxidonium, le galavit et le lycopide..

Si nécessaire, une autopsie est réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie générale n'est utilisée que dans les cas extrêmes. L'opération est rapide et sans complications, dans la plupart des cas il n'y a aucune trace sur le site de l'ébullition.

Home Ways

Une ébullition dans le nez, si elle est unique, ou si les abcès sont petits, peut être traitée avec des remèdes populaires. Mais, si la condition s'aggrave, il est nécessaire de consulter un spécialiste afin de ne pas provoquer de complications.

Vous pouvez faire attention à ces recettes de traitement à domicile:

  1. Après avoir retiré le film supérieur de la feuille d'aloès, fixez-le à ébullition et laissez reposer pendant plusieurs heures, après l'avoir fixé avec un pansement.
  2. Utilisez pour compresse une infusion d'herbe de trèfle. Une cuillère à soupe de matières premières versez un demi-verre d'eau bouillante, laissez reposer 20 minutes.
  3. Appliquer deux fois par jour un demi-oignon, bouilli pendant 15 minutes dans du lait.
  4. Broyer les fleurs de souci séchées en poudre et mélanger avec du beurre 1: 1. Appliquer cette pommade à ébullition la nuit.

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Donc, pour éviter la formation de furoncles dans le nez, vous devez:

  1. Observer l'hygiène.
  2. Ne vous peignez pas le nez.
  3. Ne pas écraser l'acné sur le nez.
  4. Utilisez des lingettes jetables

Pour les rhumes, il est recommandé de rincer les voies nasales avec une solution saline afin qu'elles soient nettoyées et que la muqueuse ne se dessèche pas. Les parents doivent expliquer à leurs enfants qu'ils ne doivent pas se pincer le nez et ne pas se toucher le visage avec des mains sales. Ces règles simples aideront à réduire le risque de furonculose..

Diagnostic différentiel

Tous les boutons ne sont pas à l'intérieur du nez et doivent être considérés comme cette pathologie. Il existe plusieurs maladies avec lesquelles vous devez différencier ce problème:

Herpès dans le nez. Il s'agit d'une maladie virale, caractérisée par l'apparition de petites vésicules douloureuses. En s'ouvrant, ces vésicules exposent l'érosion. L'érosion guérit progressivement avec la formation de croûtes. Localement, le patient ressent une douleur et des démangeaisons sévères. Il se manifeste dans un contexte d'immunité réduite ou avec un rhume.

Folliculite (sycose). Il s'agit d'une lésion pustuleuse chronique des follicules pileux, qui se développe en raison du staphylocoque. La sycose est plus fréquente chez les hommes souffrant de troubles endocriniens et nerveux.

La maladie est sujette à propagation et à évolution chronique. Petits abcès constamment ouverts et secs, formant des croûtes purulentes, sous lesquelles il y a une muqueuse saignante.

le processus capture souvent non seulement la zone du vestibule, mais aussi les poils de la barbe de l'homme.

Invasion fongique. Avec ce problème, le patient craint des démangeaisons, des brûlures, des dépôts blanchâtres sur la muqueuse qui empêchent une personne de respirer normalement.
4

Acné (acné). Inflammation des glandes sébacées sur la peau. Ils sont situés sur n'importe quelle partie du corps. Le blocage des glandes sébacées entraîne la croissance de bactéries et l'apparition d'une acné désagréable.

Chaque rhume dans le nez n'est pas un ulcère dangereux. En cas de doute, vous devriez consulter un spécialiste pour clarifier le diagnostic et la sélection de la thérapie, car un bouton interne dans le nez

Comment et comment traiter une ébullition à la maison

Les petits abcès dans le nez et les furoncles du vestibule du nez ne nécessitent souvent aucun traitement. Cependant, si la zone d'inflammation est grande, le patient a de la fièvre et d'autres symptômes désagréables apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin. Même après la guérison, des rechutes de cette maladie peuvent se développer: près de l'ébullition cicatrisée, une autre se produit. Que faire dans ce cas? Un traitement correctement sélectionné est nécessaire en fonction du stade de la maladie, de sa gravité.

Thérapie médicamenteuse

Comment traiter une ébullition et quel médecin dois-je contacter? Le traitement est effectué par un oto-rhino-laryngologiste. Au stade d'infiltration (période de formation) de l'abcès, ils coûtent le plus souvent un traitement conservateur. Les médecins recommandent de traiter la zone enflammée avec des composés antiseptiques plusieurs fois par jour. Pour ce faire, vous pouvez utiliser:

Si une ébullition s'est développée au seuil du nez ou de ses ailes, il est en outre recommandé d'appliquer des onguents anti-inflammatoires. Les pansements avec pommade "Vishnevsky" ou "Levomekol" aident bien. Avec la localisation de l'abcès à l'intérieur du nez, vous pouvez simplement lubrifier la zone enflammée avec ces agents.

De plus, l'utilisation de médicaments antibactériens pour détruire l'agent causal de la maladie sera nécessaire. Des agents à large spectre sont utilisés:

À une température corporelle élevée, des médicaments antipyrétiques peuvent être prescrits. Les plus efficaces sont le paracétamol et l'ibuprofène. Si des abcès apparaissent périodiquement après le traitement, un traitement spécial avec l'utilisation d'immunoglobulines antistaphylococciques sera nécessaire.

Méthodes folkloriques

Il existe de nombreuses méthodes éprouvées pour traiter les furoncles à la maison. Ils sont utilisés depuis l'Antiquité et se sont imposés comme les méthodes les plus efficaces et généralement accessibles. Voici les plus courants..

Recette n ° 1 - Oignons

Les oignons réguliers sont utilisés pour traiter de nombreuses maladies. Dans le cas de furoncles, il est également considéré comme un outil efficace. Pour traiter une telle pathologie, les oignons sont utilisés comme suit:

  1. La tête d'oignon pelée est coupée en deux et cuite au four jusqu'à tendreté.
  2. Une ébullition dans le nez est prétraitée avec du peroxyde d'hydrogène, puis un morceau d'oignon chaud est appliqué dessus et fixé avec un bandage.
  3. Laissez l'oignon à ébullition pendant environ une demi-heure.
  4. Cette procédure doit être effectuée plusieurs fois par jour jusqu'à ce que le pus commence à se démarquer..

Les substances contenues dans les oignons résistent assez rapidement aux bactéries qui se multiplient et contribuent à la percée du pus accumulé dans la partie interne. L'ébullition dans le nez après un tel traitement passe en quelques jours.

Recette numéro 2 - Aloe

Si l'ébullition saute, l'agave (aloès) aide bien. Pour traiter un abcès, alors qu'il ressemble toujours à un petit bouton, utilisez les feuilles les plus basses. Fais-le comme ça:

  1. La feuille inférieure de l'aloès est coupée et coupée en deux dans le sens de la longueur.
  2. Un morceau de la plante est appliqué avec de la chair sur un abcès croissant dans le nez et fixé avec un bandage ou du plâtre..
  3. Changer la feuille 3-4 fois par jour.

Le jus d'aloès, comme les oignons, détruit les microbes pathogènes, soulage la douleur et aide la tige à sortir plus rapidement. Cependant, il convient de rappeler que l'utilisation de remèdes maison n'est possible qu'au stade initial de la maladie. En cas de douleur intense, de température élevée, il est nécessaire de contacter un établissement médical pour une intervention chirurgicale, car il ne sera pas possible de guérir une telle maladie vous-même.

Danger d'ébullition

Les pustules sont une inflammation purulente-nécrotique profonde et leur localisation sur la tête est associée à un risque élevé. Par conséquent, avant de guérir l'ébullition vous-même, vous devez vous rappeler les conséquences. Les complications de l'ébullition du nez se manifestent par la méningite, l'inflammation des veines du visage et la plus dangereuse - l'empoisonnement du sang, qui peut entraîner la mort. C'est pourquoi vous ne devriez jamais essayer de presser le pus sur le nez et d'ouvrir indépendamment l'ébullition du vestibule du nez et d'autres zones du visage. L'infection par ces actions pénètre très rapidement dans le sang et peut se propager au cerveau. Cela est dû aux caractéristiques structurelles des veines faciales - elles n'ont pas la capacité de limiter la progression des caillots sanguins infectés (caillots sanguins).

Les pathologies suivantes peuvent également avoir des conséquences:

  • inflammation purulente aiguë de l'orbite;
  • thrombose (blocage) des veines oculaires;
  • apparition soudaine d'érysipèle du visage;
  • les furoncles peuvent se fondre dans l'escarboucle avec la défaite d'une couche profonde du derme.

Conséquences graves observées par les médecins chez 4% des patients.

L'élément inflammatoire, quel que soit son emplacement (sur le bout du nez, à l'intérieur du nez, plis nasogéniens, bout sur le pont du nez) passe par plusieurs stades de son développement, de l'occurrence à l'ouverture.

Étapes de l'ébullition du nez:

  • Au premier stade, la structure du tissu change avec la perturbation des fonctions vitales de ses cellules. Ce processus destructeur est provoqué par l'activité de micro-organismes, le corps produit des anticorps qui ont tendance à faire face à l'invasion et il en résulte un infiltrat. Mais combien la maladie se fait clairement sentir dépend de l'emplacement de l'ébullition et des caractéristiques physiologiques de la personne elle-même. L'ébullition du vestibule du nez commence à apparaître avec douleur, faiblesse. On ressent un malaise général, qui s'accompagne de fièvre, de maux de tête. Toucher la pointe enflée et les ailes devient douloureux. À l'examen, un foyer d'inflammation est trouvé. Il peut être clairement défini arrondi ou apparaître sous la forme d'un cône, tout en fermant la lumière du passage nasal. En même temps, la lèvre supérieure, les paupières et tout le nasolong peuvent gonfler. Les ganglions lymphatiques situés dans les zones voisines sont agrandis. Une transpiration accrue est notée..
  • Ensuite, l'ébullition sur le nez prend de plus en plus la forme d'un tubercule, qui se ramollit au centre avec l'apparition d'une zone blanc-gris - à travers cet endroit, une tige purulente sortira par la suite. Ce processus peut être retracé 3-4 jours après les premières manifestations..
  • La troisième étape est une percée indépendante avec la formation d'une dépression, à partir de laquelle le pus sur le nez ressort pendant plusieurs jours. Le reste de la tige purulente se rejette et la plaie commence à guérir. Après l'expiration du pus, la condition s'améliore presque immédiatement, la douleur disparaît. Mais les choses peuvent ne pas atteindre la sortie de la tige. Ensuite, le processus inverse commence.

Une maladie grave entraîne la propagation du processus inflammatoire dans les zones voisines et la formation d'abcès.

Diagnostique

Si les premiers signes de la formation d'une ébullition dans le nez se produisent, il est urgent de consulter un médecin. N'essayez pas de faire un diagnostic vous-même et de procéder à un traitement à domicile, car dans ce cas, il existe un risque d'aggraver considérablement la situation..

Avant de traiter l'ébullition, un spécialiste effectuera une dermatoscopie et effectuera un examen. Pour savoir quel type d'infection a provoqué la pathologie, une culture bactérienne de l'abcès de décharge est effectuée. Cette étude aidera le médecin à choisir les bons médicaments à traiter..

Avec des rechutes constantes de furoncles, un examen général est nécessaire, qui comprend l'analyse du sang, de l'urine et des fèces, la détermination du glucose, la radiographie des sinus, la fluorographie et l'échographie des organes internes.

Parfois, vous devrez peut-être consulter davantage un spécialiste ORL, un endocrinologue, un immunologiste et un médecin généraliste. S'il y a des signes de complications, une tomodensitométrie du rein, une IRM du cerveau et une ponction vertébrale doivent être effectuées.

Lors du diagnostic, il est extrêmement important de distinguer les furoncles de l'hydradénite, de l'anthrax, de la tuberculose de la peau et de l'érythème noueux du nez

Le traitement des furoncles nasaux nécessite dans la plupart des cas un traitement topique. Il est sélectionné en fonction de l'image individuelle de la maladie. Au moment où l'abcès mûrit uniquement, des compresses avec une pommade à l'ichthyol peuvent être appliquées, de la chaleur sèche et de l'UHF sont appliqués.

Après que l'abcès du nez s'ouvre et que du pus sorte, des compresses avec une solution de chlorure de sodium sont à nouveau appliquées sur les zones touchées. Si le noyau nécrotique sort très dur, des enzymes protéolytiques (trypsine, chymotrypsine) peuvent être prescrites. Au stade de la guérison, la zone affectée est lubrifiée avec des pommades cicatrisantes et antibactériennes (Solcoseryl, érythromycine, tétracycline). Pendant cette période, le patient doit consommer autant de liquide que possible. Cela contribuera à l'élimination rapide des substances toxiques..

Si la maladie réapparaît souvent, il est nécessaire de traiter l'ébullition par immunothérapie. À cette fin, une autohémothérapie, une irradiation au laser et aux ultraviolets du sang (VLOK et UFOK) peuvent être prescrites. De plus, il est possible de prendre des médicaments immunostimulants sous forme de comprimés (Isoprinosine, Anaferon, teinture d'échinacée). Cependant, l'immunothérapie ne doit être effectuée qu'après l'immunogramme.

La réception d'antibiotiques systémiques est également justifiée pour les furoncles nasaux récurrents. Le choix des médicaments dans ce cas est basé sur les résultats de la culture bactérienne.

En présence de maladies qui affaiblissent le corps, il est recommandé de les guérir sans tarder.

Pendant la période de guérison de la peau après l'ouverture de l'abcès, vous devez utiliser des complexes vitamino-minéraux et de l'huile de poisson.

Si l'ébullition mûrit pendant une longue période et que les médicaments n'aident pas à retirer le pus, le patient se voit prescrire un traitement chirurgical. Son essence réside dans l'incision de la peau et / ou des muqueuses recouvrant l'abcès, et sa purification à partir du contenu interne. Après cela, le traitement avec des médicaments.

3 Thérapie médicamenteuse

Après avoir examiné les antécédents médicaux du patient, le médecin doit décider comment traiter l'ébullition dans le nez. Le plus souvent, des médicaments complexes sont utilisés pour traiter une ébullition. Pendant le traitement, la zone enflammée est traitée avec des onguents spéciaux ou de l'alcool salicylique. Pour le traitement d'une ébullition, des pansements spéciaux avec des agents antiseptiques sont parfois utilisés.

Parfois, la pharmacothérapie est complétée par l'utilisation d'antibiotiques. Avec leur aide, la désinfection de la zone enflammée est effectuée. De plus, les antibiotiques aident à éliminer les bactéries pathogènes qui ont causé l'inflammation. Avant de prescrire un antibiotique spécifique au patient, le médecin lui prescrit un test sanguin général ou une culture sur la flore pathogène. Le meilleur antibiotique pour lutter contre une ébullition est la dicloxacilline. Le cours du traitement est complété par de l'érythromycine. Il convient de noter qu'un traitement antibiotique n'est pas recommandé si une personne souffre d'asthme bronchique, de réactions allergiques, de maladies du système cardiovasculaire et de maladies fongiques.

Si la maladie ne progresse pas, le traitement peut se faire à domicile. Par exemple, préparez une pommade spéciale qui aidera à soulager l'inflammation. Pour ce faire, vous avez besoin de 6 cuillères à soupe de graisse de porc et de rhizome bouilli d'élécampane. Mélanger soigneusement les ingrédients et filtrer. La pommade doit être appliquée 2-3 fois par jour.

Vous pouvez toujours faire une pommade à partir de plantain. Pour le préparer, vous aurez besoin de 2 feuilles de plantain, 15 grammes d'huile de pêche et 10 grammes de gelée de pétrole. Tous les ingrédients doivent être soigneusement mélangés et mettre le mélange résultant pendant 3-4 heures au réfrigérateur. Appliquer une pommade de plantain 2-3 fois par jour.

Le traitement chirurgical d'une ébullition est rarement utilisé. Le plus souvent, un traitement chirurgical est effectué si la pharmacothérapie n'a pas donné l'effet souhaité. Avant l'opération, le patient reçoit un analgésique spécial. Ensuite, le chirurgien retire la tige de l'ébullition et du pus de la zone enflammée. Après la chirurgie, le patient se voit prescrire un traitement avec des antibiotiques, des onguents et des compresses.

Publications Sur L'Asthme