Tous les enfants sont malades et presque tous les enfants de moins de 5 ans ont au moins une fois souffert d'une infection à adénovirus. L'un des types de SRAS est souvent activé en hiver, dépasse les enfants qui vont à la maternelle. Le diagnostic étant répandu, chaque mère doit savoir comment l'infection à adénovirus se manifeste chez l'enfant, comment la distinguer d'un simple rhume et à quel point elle est dangereuse..

Il est important que les parents remarquent les symptômes à temps et commencent le traitement chirurgical de l'infection à adénovirus chez l'enfant

Infection à adénovirus - qu'est-ce que c'est?

Cette maladie est l'une des variétés d'infections virales respiratoires aiguës, caractérisée par des lésions des muqueuses des voies respiratoires supérieures, des yeux, des intestins et du tissu lymphoïde. Le principal agent causal est les adénovirus, qui ont été décrits pour la première fois au milieu du 19e siècle. Le Dr W. Rowe a identifié des corps viraux chez des enfants atteints d'infections virales respiratoires aiguës présentant des manifestations de conjonctivite et de SRAS.

Aujourd'hui, environ 80 souches sont connues. Les corps infectieux sont résistants à l'environnement et aux solvants organiques. Ils résistent à 30 minutes de chauffage et de congélation répétée. Vous pouvez tuer les corps par ébullition ou par irradiation avec une lampe UV. Pour cette raison, la maladie se transmet facilement aux infections sensibles aux infections, et des épidémies de virus se produisent souvent dans les jardins d'enfants et les écoles..

Voies d'infection à adénovirus

Habituellement, la source d'infection est une personne infectée. Cependant, il peut ne pas être lui-même malade, mais être porteur du virus. Dès le moment de l'infection, le porteur est un danger pour les autres pendant un mois. L'infection se transmet des manières suivantes:

  • transmission fécale-orale - possible avec une hygiène insuffisante, baignade dans des réservoirs publics;
  • gouttelettes en suspension dans l'air - éternuements, toux;
  • contact-ménage - contact avec des articles ménagers infectés, poignées de porte, jouets.

Selon le type de souche, la période d'incubation dure de 1 jour à 2 semaines. Dans le même temps, un enfant infecté peut ne pas présenter de symptômes caractéristiques, mais être dangereux pour les autres. Les corps viraux pénètrent à travers le système respiratoire, les muqueuses du système digestif et la conjonctive des yeux. La reproduction active des cellules infectées se produit au cours des premières heures.

Les causes de la maladie

La principale cause d'infection à adénovirus est le virus contenant de l'ADN du genre Mastadenovirus. Il a été isolé des végétations adénoïdes d'une personne infectée et a donc reçu le nom.

Il y a une forte probabilité de contracter une infection à adénovirus pendant la «saison froide» dans un jardin d'enfants (jardin d'enfants, école)

Les voies d'infection ont été dites, maintenant nous allons nommer les principaux facteurs de risque qui deviennent la cause de l'infection:

  • l'âge des enfants de 0,5 à 5 ans;
  • un grand nombre d'enfants dans l'équipe - en raison du degré élevé d'infectiosité, une seule maladie peut entraîner la mise en quarantaine;
  • faible immunité infantile (pathologies congénitales, maladies chroniques, tendance aux rhumes fréquents - une occasion de penser au maintien du système immunitaire).

La souche vit toute l'année, mais les épidémies de l'épidémie surviennent précisément pendant la période froide. Automne et printemps - saisons avec la température la plus favorable pour l'infection.

Les enfants de six mois à 3 ans sont les plus susceptibles d'être infectés. À cet âge, l'immunité passive héritée de la mère cesse de fonctionner et l'immunité active ne s'est pas encore développée. Chez ces enfants, la maladie est la plus aiguë. Après une seule infection, des anticorps sont produits dans le corps.

Symptômes caractéristiques

De plus, l'image changera à mesure que l'infection se propage. Tout d'abord, l'état de l'enfant ressemblera à un rhume:

  • écoulement nasal et maux de gorge;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse et douleur dans les os;
  • mal de crâne.

Ensuite, l'infection se propage et va aux organes respiratoires:

  • perte partielle de la voix;
  • toux sèche;
  • respiration sifflante
  • dyspnée.

Si le système immunitaire ne fait pas face à la maladie, il affecte les organes de la vision et le tractus gastro-intestinal:

  • douleur aiguë dans les yeux en regardant la lumière;
  • inflammation de la membrane muqueuse des yeux (rougeur, larmoiement);
  • dysfonctionnement du tube digestif, diarrhée, vomissements.
Très souvent, l'infection à adénovirus affecte les muqueuses des yeux.

L'un des signes les plus caractéristiques de l'adénovirus est le gonflement des ganglions lymphatiques. L'infection affecte souvent le tissu lymphoïde..

Variétés d'infection à adénovirus

L'infection à adénovirus chez les enfants peut se produire sous diverses formes de gravité: de légère à sévère. Le degré de dommage dépend de l'immunité de l'enfant, vous devez donc vous occuper de son renforcement et de sa prévention des maladies respiratoires. La maladie a également divers syndromes dominants, sur la base desquels la classification suivante est créée:

  1. Mésadénite. Le bébé augmente de température corporelle et vomit. Le principal symptôme est une douleur abdominale aiguë intermittente.
  2. Syndrome diarrhéique. Il peut compléter la mésadénite ou se produire de lui-même. Affecte plus souvent les enfants de moins d'un an. Il se manifeste sous la forme d'une infection intestinale, tandis que les selles ont un mucus entrecoupé.
  3. Fièvre pharyngoconjonctivale. La variété la plus longue - peut durer jusqu'à 2 semaines. Il se caractérise par une augmentation périodique de la température. L'image est complétée par une inflammation de la gorge et des amygdales, des yeux et des ganglions lymphatiques (voir aussi: causes de l'inflammation des ganglions lymphatiques dans le cou chez un enfant).
  4. Si l'inflammation du nasopharynx est le symptôme dominant, une amygdalopharyngite est diagnostiquée. Dans le même temps, les amygdales augmentent de taille, se couvrent d'un revêtement blanc, un développement ultérieur de l'amygdalite est possible.
  5. Kératoconjonctivite. Une forme plus rare de la maladie, caractérisée par des dommages à la muqueuse des yeux et de la cornée. Le bébé ressent une douleur dans les yeux, il y a une gêne à la lumière vive, éventuellement une opacification cornéenne.
La fièvre pharyngoconjonctivale s'accompagne d'une inflammation de la conjonctive et d'une pharyngite

Seul un médecin peut diagnostiquer correctement. Il appréciera le tableau d'ensemble, les symptômes caractéristiques, l'état de l'enfant. Dans tous les cas, un traitement à long terme sera nécessaire - il faudra environ 4 semaines pour vaincre l'adénovirus.

Caractéristiques de la maladie chez les nouveau-nés

Nous parlerons séparément des caractéristiques de l'évolution de la maladie chez les nourrissons. Les enfants sont malades moins de six mois, car avec le lait maternel, ils reçoivent des anticorps qui renforcent leur immunité. À l'âge de 6 mois, une telle immunité passive ne suffit pas, le bébé doit combattre lui-même les infections. Le tableau clinique sera similaire à ce qui précède:

  • une augmentation de la température s'accompagne d'une congestion nasale et d'une toux;
  • la difficulté à respirer ne permet pas à l'enfant de prendre complètement la poitrine, il refuse le lait;
  • le bébé est capricieux et agité;
  • les selles deviennent plus rares.

Il convient de noter qu'un nouveau-né porte de tels virus plus facilement qu'un enfant de plus d'un an. Plus l'enfant est âgé, plus il y a de chances qu'un composant bactérien pouvant provoquer une bronchite, une pneumonie et une pleurésie soit ajouté à l'infection..

Comment diagnostique-t-on une maladie??

Il est difficile de détecter une infection à adénovirus uniquement par des symptômes, il est nécessaire de subir un diagnostic complet pour déterminer la nature du virus. Le médecin déterminera le degré de dommages au corps et prescrira un traitement en fonction de cela. Les méthodes de diagnostic comprennent:

  • examen général, prise d'histoire;
  • test sanguin général et clinique;
  • étude des bouffées vasomotrices du nasopharynx;
  • dosage immunosorbant lié;
  • frottis conjonctival;
  • tests d'expectoration pour les virus;
  • études sérologiques.

Le médecin prend en compte les symptômes, l'apparence du patient, la situation épidémiologique dans la région. En cas de suspicion de dommages aux organes respiratoires, une radiographie peut être prise. En cas de lésion du tube digestif, une tomodensitométrie est utilisée..

Méthodes de traitement des maladies

Le schéma thérapeutique dépendra de la gravité de la maladie. Dans les cas graves, lorsque d'autres infections rejoignent l'adénovirus, les complications des organes internes commencent et l'enfant est hospitalisé.

Sinon, le virus peut être traité à domicile. Le pédiatre vous prescrira le traitement, mais vous pourriez avoir besoin des conseils d'un ophtalmologiste, d'un oto-rhino-laryngologiste ou d'un spécialiste des maladies infectieuses. Le plan de rétablissement est affecté par l'âge de l'enfant, la présence de maladies chroniques, la forme du virus, les symptômes.

Traitement symptomatique

Une récupération rapide est le résultat non seulement de la prise de médicaments, mais aussi de conditions confortables. Les parents doivent connaître quelques règles de base pour prendre soin d'un enfant:

  • Jusqu'à ce que la température du bébé revienne à la normale et encore 3 jours après cela, il vaut la peine d'observer le repos au lit.
  • Pendant le traitement et 7 jours après son achèvement, ne surchargez pas le corps, limitez l'activité physique.
  • La pièce crée un climat confortable: la température ne dépasse pas 22 degrés, un bon degré d'humidité. Lorsque le nasopharynx sèche, le bébé ressentira des symptômes aggravés, alors allumez l'humidificateur ou vaporisez le chiffon avec de l'eau.
Pour une récupération rapide, l'enfant doit créer un climat confortable
  • Aérez régulièrement la pièce, nettoyez-la quotidiennement à l'eau..
  • Le virus adénoïde aggrave l'appétit du bébé, il n'est donc pas nécessaire de le nourrir de force - cela peut provoquer des vomissements. Offrez de la nourriture en petites portions, préférez les aliments légers.
  • La chaleur et la diarrhée entraînent une déshydratation. Pour éviter cela, il est nécessaire de donner à l'enfant une boisson abondante. De plus, les boissons chaudes aideront à compenser le manque de nourriture. Selon l'âge, offrez au patient de la gelée, du lait, du thé ou de la compote.
  • Si l'infection affecte les muqueuses de l'œil, tamisez la lumière dans la chambre des enfants, glissez dans les rideaux. Cela réduira l'inconfort du patient..

Le médecin vous prescrira des médicaments. Plus souvent, il est complexe, y compris le contrôle de la température et les médicaments antiviraux. Peut-être la nomination de gouttes pour les yeux, de coupe-toux. Autrement dit, la thérapie dépend complètement des symptômes.

L'utilisation de médicaments antiviraux

Les médicaments antiviraux ne visent pas à éliminer l'infection, mais à supprimer sa reproduction. Le médicament active les mécanismes de lutte contre le virus inhérent à l'organisme.

Les suppositoires de Viferon sont très efficaces dans la lutte contre l'infection à adénovirus

Parmi les fonds fréquemment prescrits de ce groupe figurent:

  1. Viferon est un médicament de nouvelle génération qui a non seulement un effet antiviral, mais aussi un effet immunomodulateur. Son utilisation améliore l'immunité, active la production d'anticorps qui neutralisent le virus. Le médicament est prescrit même pour les nouveau-nés.
  2. La groprinosine est prescrite aux enfants de plus de 3 ans. Le médicament aide à faire face à l'infection plus rapidement, accélère la récupération. Il est utilisé pour diverses formes d'infections virales respiratoires aiguës..
  3. Kagolets est administré aux enfants de plus de 6 ans. Le médicament appartient au groupe des inducteurs d'interféron, il est utilisé pour le traitement et la prévention des maladies d'étymologie virale.
  4. Arbidol est administré aux enfants à partir de 2 ans (plus dans l'article: "Arbidol" pour enfants: mode d'emploi de la suspension). Utilisé comme prophylaxie et pour le traitement de diverses infections virales.

L'utilisation de tout médicament doit être convenue avec le médecin. Le spécialiste sera en mesure de déterminer avec précision la posologie et la durée du traitement.

Utilisation d'antibiotiques

Des médicaments puissants commencent à être utilisés dans les cas où une infection bactérienne est ajoutée à l'adénovirus ou des complications surviennent. Ils sont sélectionnés individuellement, en fonction des symptômes, de la lésion. Parmi les médicaments possibles figurent:

  1. Sumamed est indiqué pour les infections des voies respiratoires supérieures et inférieures. Il a un effet antibactérien et antimicrobien étendu..
  2. La grammidine est prescrite pour les maladies ORL et les inflammations dentaires. Les indications incluent l'amygdalite, l'amygdalite, la laryngite.
  3. Augmentin peut être prescrit sous forme de suspension pour les enfants à partir de 3 mois (nous recommandons la lecture: Suspension Augmentin: posologie pour les enfants). Aide aux infections respiratoires.

L'acceptation de tout antibiotique se produit en combinaison avec des médicaments antiseptiques. Après le traitement, le pédiatre peut recommander de boire des probiotiques et des prébiotiques pour restaurer la microflore intestinale.

Remèdes populaires

Le traitement à domicile avec des remèdes populaires est efficace avec une approche intégrée - ce sera un excellent ajout aux prescriptions médicales.

Avec l'infection à adénovirus, l'enfant a besoin de boire beaucoup de liquides, en plus de l'eau ordinaire, vous pouvez offrir des tisanes chaudes

Toutes les recettes seront recommandées, également en fonction du tableau clinique. Parmi les populaires:

  1. Les décoctions ou les thés à base de plantes aideront à soulager le mal de gorge. Faire des feuilles de camomille, de sauge, de groseille ou de tilleul, donner à l'enfant une boisson chaude. C'est un moyen efficace et sûr de soulager la douleur et les rougeurs de la gorge. En tant que remède savoureux et sain, les médecins recommandent de la gelée de cerise. Il saturera le corps en nutriments et sa consistance ramollira le larynx, hydratera la muqueuse.
  2. Pour se rincer la gorge, des rinçages au sel ou aux herbes conviennent. Des herbes telles que la camomille, l'écorce de chêne, le calendula, l'eucalyptus et la sauge conviennent. La solution saline peut être achetée toute prête ou faite vous-même. Pour la cuisson, dissoudre 1 c. sel dans un litre d'eau bouillie tiède. Il est important de ne pas augmenter la concentration afin de ne pas irriter la muqueuse.
  3. Avec une toux sèche, un enfant bénéficiera d'effets mucolytiques - lait chaud avec du soda de table ou de l'eau minérale gazeuse chaude.
  4. Pour les lésions de la conjonctive, utilisez du thé faible ou une décoction de camomille.
  5. Rincer la congestion nasale aidera à rincer à l'eau de mer ou à instiller du jus de carotte ou de betterave fraîchement pressé. La thérapie par le jus n'est pas utilisée pour les nourrissons..
  6. Pour renforcer l'immunité, utilisez une décoction d'églantier, du jus de canneberge.

Pronostic de récupération et complications possibles de l'adénovirus

Avec un traitement approprié, le plus souvent, la maladie disparaît en 7 à 10 jours. Des anticorps sont développés chez l'enfant, ce qui permet de résister davantage à l'infection. Si le virus prend de nouvelles formes et se propage trop loin, les complications suivantes sont possibles:

  • douleur aiguë dans les oreilles, otite moyenne;
  • sinusite (nous recommandons de lire: comment la sinusite est-elle traitée chez les enfants à la maison?);
  • sténose laryngée;
  • neurotoxicose;
  • pneumonie bactérienne;
  • pyélonéphrite.

Les complications surviennent uniquement lorsque le système immunitaire est trop faible pour faire face à l'infection. Il se propage, affectant les organes internes. Afin d'éviter une telle image, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire des enfants.

Si l'immunité de l'enfant est faible, l'infection à adénovirus peut entraîner des complications

Actions préventives

Un vaccin spécial contre l'infection par l'adénovirus n'a pas encore été développé, et un grand nombre de souches ne permet pas une garantie à 100%, donc la prévention de l'infection est similaire aux mesures préventives d'autres maladies respiratoires. Il comprend:

  • une alimentation équilibrée remplie de vitamines et minéraux essentiels;
  • nutrition naturelle avec du lait maternel pour les enfants jusqu'à six mois;
  • un grand nombre de produits contenant de la vitamine C pendant la période froide;
  • respect de l'hygiène personnelle;
  • éviter les endroits surpeuplés lors des explosions épidémiologiques;
  • durcissement de l'enfant;
  • isolement rapide des enfants malades;
  • nettoyage et aération réguliers de la chambre des enfants.

Il s'avère que vous pouvez vous protéger contre l'infection en observant les règles simples pour prendre soin d'un enfant. Un bébé en bonne santé doté d'une forte immunité résiste rapidement au virus et obtient des anticorps pour le combattre davantage..

Infection à adénovirus chez l'enfant: aspects cliniques généraux, traitement et pronostic

Causes et mécanisme d'infection

La principale cause d'infection à adénovirus chez les enfants est le contact avec le porteur du virus. Même en l'absence de symptômes et de traitement caractéristiques, le patient peut rester dangereux pour les autres pendant une semaine. Il existe 2 voies d'infection clés:

Une infection par l'eau, la nourriture et les contacts est possible, mais ces cas sont rares. L'incidence maximale tombe sur le changement des saisons et l'hiver. Après la maladie, le corps développe une immunité stable. Compte tenu de la diversité des adénovirus, l'immunité n'est produite que contre un certain type d'agent pathogène de l'infection à adénovirus.

Pénétrant dans le corps, les agents viraux pénètrent activement dans les structures cellulaires à travers les membranes, se précipitent dans les ganglions lymphatiques. La période d'incubation dépend de la force de l'immunité de l'enfant et varie entre 5 et 12 jours. La propagation dans le corps avec le liquide lymphatique et la circulation sanguine, l'empoisonnement par les produits de l'activité vitale des virus se produit, une intoxication se produit.

L'évolution simple de la maladie dure jusqu'à 5-7 jours, le système immunitaire supprime l'activité pathogène du virus et l'enfant se rétablit. La durée dépend également de la durée de la température..

Les enfants à risque de 3 à 5 ans sont à risque, les bébés à faible immunité et aux antécédents médicaux complexes, avec une tendance à diverses infections virales. L'hépatite virale, la varicelle à un trop jeune âge, les maladies inflammatoires des reins, du foie, de la rubéole, les maladies auto-immunes peuvent provoquer un processus infectieux..

Types et symptômes de l'infection à adénovirus

Les manifestations cliniques dépendent du type d'infection à adénovirus. Selon le type de cours, les types de maladies suivants sont distingués:

  • catarrhe des voies respiratoires supérieures. Les principaux symptômes sont un écoulement nasal abondant, une toux, une rougeur du larynx, une inflammation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires. Difficulté à respirer en raison d'un gonflement de la muqueuse nasale. Les complications de ce type d'infection sont rares. La température ne dépasse pas 38 ° C;
  • fièvre pharyngoconjonctivale. La maladie s'accompagne d'un nez qui coule, d'un mal de gorge sévère lors de l'ingestion de salive, de larmoiements et d'une inflammation de la conjonctive. La température est élevée, dure jusqu'à 5 jours. Le malaise général peut durer jusqu'à 3 semaines. Le développement de complications bactériennes se produit lorsque les premiers symptômes de la maladie sont ignorés, ainsi qu'avec une immunité réduite chez l'enfant;
  • forme amygdalopharyngée. Les principaux symptômes sont associés à un mal de gorge dû à une inflammation des amygdales. L'inflammation s'étend aux amygdales palatines; lors de la toux ou de la déglutition, elle irradie vers les oreillettes. Souvent, des complications bactériennes sous forme d'otite moyenne, de bronchite, de pneumonie, d'amygdalite, de conjonctivite rejoignent l'infection virale. Le bien-être général de l'enfant souffre de façon modérée ou exprimée, ce qui dépend de l'âge du bébé;
  • conjonctivite membraneuse. Les symptômes ophtalmiques sont caractéristiques de la maladie: rougeur et inflammation de la conjonctive, larmoiement abondant, accumulation de pus et formation d'un film adhésif. Avec un cours simple et un traitement antimicrobien actif, les symptômes disparaissent après 5-7 jours;
  • pneumonie adénovirale. Une forme compliquée de la maladie, dont le principal symptôme est une insuffisance respiratoire sévère. Parmi les principaux signes, citons l'essoufflement, le bleuissement du triangle nasolabial avec une peau pâle, une forte fièvre, des vomissements ou des régurgitations, si nous parlons de nouveau-nés. La durée totale de la maladie atteint 4 semaines. L'une des formes les plus difficiles de la maladie, quand une antibiothérapie est déjà nécessaire le 2ème - 3ème jour de la maladie;
  • forme intestinale. Ce type de maladie survient chez les enfants de moins de 12 mois. Les manifestations cliniques sont basées sur des plaintes du tractus gastro-intestinal: vomissements, nausées, diarrhée. La maladie s'accompagne d'un nez qui coule, d'une toux. Dans le contexte de la dysfonction somatique, l'appétit est perturbé, l'enfant perd du poids. Plus l’âge de l’enfant est jeune, plus les risques de déshydratation et d’apparition de complications potentiellement mortelles sont élevés;
  • mésadénite. Un type de trouble intestinal, lorsque les symptômes ressemblent à un état «d'abdomen aigu», l'appendicite. Les principaux symptômes sont de la fièvre, de la diarrhée, des vomissements, une altération de la conscience..

Quelle que soit la forme de l'évolution de la maladie, les premiers signes ressemblent à un rhume avec une toux séparée des voies nasales. Le lendemain, la température corporelle augmente, des symptômes typiques de la forme de la maladie se développent.

Classification de gravité

La gravité de l'évolution de la maladie est d'une importance diagnostique clé. Les cliniciens distinguent les degrés de manifestation suivants d'une infection à adénovirus:

  • simple, facile. La durée totale de la maladie est de 5 à 8 jours, l'enfant se rétablit rapidement;
  • modéré. La maladie dure 21 jours, les symptômes sont nets, prononcés, les risques de développer des complications augmentent;
  • lourd. Une forme dangereuse et compliquée de la maladie, lorsque des agents pathogènes viraux pénètrent dans la muqueuse du cerveau, contribuant au développement de l'encéphalopathie, la méningite.

À n'importe quelle gravité de la maladie en raison du manque de thérapie adéquate, des complications bactériennes peuvent se joindre, ce qui aggrave le pronostic.

Mesures diagnostiques

Le diagnostic de l'infection à adénovirus n'est pas difficile et la précision du diagnostic est de 90%. Un pédiatre expérimenté soupçonne une infection à adénovirus basée sur un examen physique du patient, des plaintes des parents et de l'enfant, une auscultation des poumons. Pour clarifier le diagnostic, les méthodes de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • analyse détaillée ou générale de l'urine, du sang;
  • grattage bactériologique du pharynx, voies nasales;
  • immunodosage enzymatique pour les anticorps viraux.

Avec une forte toux et une respiration difficile, une radiographie de la poitrine est prescrite pour exclure la pneumonie. Avec une histoire clinique compliquée de l'enfant et des risques élevés d'exacerbation de maladies concomitantes, il est nécessaire de consulter des spécialistes spécialisés dans un certain domaine médical: néphrologue, neurologue, cardiologue, oto-rhino-laryngologiste, spécialiste des maladies infectieuses, ophtalmologiste et autres.

L'infection à adénovirus se différencie de la grippe, de la mononucléose infectieuse et d'autres infections respiratoires. Lorsqu'une éruption cutanée apparaît, il est important d'exclure la rougeole.

Traitement

Les symptômes et le traitement de la maladie sont toujours liés. Traditionnellement, le traitement des infections à adénovirus non compliquées se fait en ambulatoire sous la supervision d'un pédiatre local. En cas de suspicion de complications, il est recommandé de poursuivre le traitement en milieu hospitalier. L'hospitalisation est obligatoire pour les enfants jusqu'à un an.

Comment traiter la maladie? Il n'y a pas de schéma thérapeutique spécifique pour l'infection à adénovirus. Traditionnellement, la thérapie symptomatique est prescrite avec les médicaments suivants:

  • antipyrétique à haute température;
  • antibiotiques lors de la fixation d'infections bactériennes secondaires;
  • préparations locales: suppositoires rectaux, gouttes nasales et oculaires.

Pour réduire les manifestations symptomatiques locales, un rinçage fréquent des voies nasales avec des solutions antiseptiques à base d'eau ou de sel est indiqué. Au stade de la récupération, il est recommandé de prendre des immunomodulateurs, des vitamines et des médicaments pour restaurer la microflore gastro-intestinale.

Complications et pronostic

Le danger d'une infection à adénovirus réside dans la propagation de l'infection dans tout le corps et le développement de complications. Les complications courantes sont:

Les dommages bactériens aux organes internes sont considérés comme dangereux pour la vie de l'enfant. Le pronostic dépend directement de la rapidité de la thérapie et du montant de l'intervention médicale. Plus l’âge du patient est jeune, plus les risques potentiels sont élevés..

Les recommandations cliniques après la récupération aident à réduire le risque de rechute et à améliorer considérablement l'état du patient. Il n'y a pas de prévention spécifique de la maladie. En l'absence de traitement pour une maladie compliquée, le risque de maladies mortelles augmente, jusqu'à la mort de l'enfant.

L'art d'être heureux en congé de maternité!

Magazine en ligne pour les mamans qui veulent être heureuses, belles et aimées

Comment apprendre à un enfant à lire en quelques semaines - une instruction détaillée pour les parents

Bonjour à tous, mes chers! L'article d'aujourd'hui sera pertinent pour les parents qui veulent apprendre à leurs enfants à lire, mais pas

Livre d'Anatoly Nekrasov "Pensées vivantes"

Salutations, mes chers! Aujourd'hui, nous allons parler avec vous du livre du psychologue Anatoly Nekrasov «Pensées vivantes», qui considère notre vie de la manière la plus

Test: êtes-vous prêt à devenir membre de la famille royale?

Bonne journée ensoleillée à tous! Aujourd'hui, prenons une pause et passons le test comique de pouvoir devenir membre de la famille royale. Toutes les filles

Comment réparer un trou dans une moustiquaire - un moyen facile de réparer une moustiquaire de vos propres mains

Salutations, mes chers! Les journées chaudes battent leur plein, ce qui signifie qu'il est temps de réfléchir à l'état du moustique

Délicieuses brochettes de porc dans une mijoteuse - recette maison sur des brochettes

Joyeux 1er mai, mes chers! Depuis cette année, la fête du printemps et du travail se déroule dans des conditions d'isolement, sans

L'auto-isolement en Russie a été prolongé jusqu'au 12 mai 2020: où le monde se dirige?

Salutations, mes chers! Eh bien, comment est votre vie dans l'isolement? Le président russe Vladimir Vladimirovitch Poutine l'a renouvelé à nouveau - maintenant

Comment se débarrasser des pellicules à la maison rapidement et efficacement?

Bonjour à tous, mes chers! Aujourd'hui, nous allons vous parler d'un problème urgent concernant 90% de toutes les personnes sur Terre - à propos des pellicules.

Comment se débarrasser rapidement de l'acné (acné) à la maison?

Salutations, mes chers! Aujourd'hui, nous allons examiner une question qui est pertinente pour beaucoup de mes lecteurs concernant l'élimination rapide de l'acné sur différents

Comment demander et recevoir un paiement de 5 000 roubles pour les enfants de moins de 3 ans? des instructions détaillées

Salutations, mes chers! Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, le président russe Vladimir Vladimirovitch Poutine a ordonné une allocation de 5000 roubles

Conte sur la peur de la défaite d'Olga

Auteur: Julia Lavrenchenko Il était une fois une petite fille Olya, qui avait très peur du noir. Quand la nuit est tombée et maman et papa ont éteint les lumières

Infection à adénovirus chez les enfants: symptômes et traitement

Beaucoup de mères horrifiées attendent le début du premier temps froid. En effet, c'est durant cette période que les enfants commencent le plus souvent à être infectés par des infections virales, qui à notre époque sont les plus courantes parmi les autres maladies.

Peu de gens savent que l'un des types d'ARVI est une infection à adénovirus, accompagnée de nombreux signes caractéristiques du rhume.

Ce type d'infection est une maladie qui peut affecter non seulement les voies respiratoires supérieures et la muqueuse des yeux, mais également les voies urinaires et même les intestins. L'adénovirus est le coupable de la maladie - une variété assez résistante aux basses températures parmi les virus existants.

L'infection à adénovirus peut toucher n'importe qui, quel que soit son âge. Cependant, le plus souvent, elle affecte les jeunes enfants de moins de cinq à six ans. Quant aux nourrissons nourris au lait maternel naturel, ils sont les plus protégés contre ce virus, car leur corps est protégé par des anticorps qui viennent simultanément avec le lait maternel.

Comment un enfant peut contracter une infection à adénovirus?

Les raisons pour lesquelles un enfant peut souffrir d'une infection ne sont en fait pas si nombreuses. Le plus souvent, les adultes malades ou les mêmes enfants sont une source d'infection. Une infection est libérée de l'organisme malade simultanément avec de la salive, des excréments ou de la morve. Vous pouvez être infecté par un contact normal avec un porteur d'adénovirus, par exemple, pendant une conversation ou une poignée de main.

Méthodes de transmission du virus aux enfants

  1. Un enfant peut être infecté par l'eau. C'est une pratique assez courante lorsqu'un enfant visite, par exemple, une piscine, et quelques jours après cela, les premiers signes du SRAS commencent à apparaître. De plus, les situations d'infection par la baignade dans des lieux publics - rivières, réservoirs locaux, etc., ne sont pas rares. En nageant, les enfants avalent souvent de l'eau sale directement dans leur bouche..
  2. La méthode la plus courante pour propager le virus consiste à utiliser des gouttelettes en suspension dans l'air. Elle est transmise par la salive d’une personne infectée par des éternuements ou par le mucus nasopharyngé du patient. De plus, l'infection peut se propager dans l'air en s'installant sur des jouets, des meubles, des livres, etc..
  3. Une autre façon d'infecter un enfant est les selles orales. Le plus souvent, la pénétration de bactéries nocives dans le corps de l'enfant se produit par des mains sales, avec des aliments non lavés, etc..
  4. De plus, la maladie peut être transmise par la méthode du contact avec le ménage. Cela est particulièrement vrai pour les jeunes enfants qui, au cours des premières années de leur vie, s'efforcent de tout mettre dans leur bouche qui vient juste entre leurs mains (jouets sales, choses, livres, et bien plus encore).

Souvent, la maladie est transmise par le porteur du virus, qui semble visuellement très sain. Le fait est que ces patients ne présentent pas de symptômes cliniques d'infection à adénovirus, car ils ne sont que ses porteurs et distributeurs, provoquant l'infection de ceux dont l'immunité est faible.

Classification de l'infection à adénovirus

Les types d'infection diffèrent entre eux en fonction des signes primaires qui apparaissent au cours du développement de la maladie.

  1. L'un des symptômes communs de l'apparition de l'infection est la conjonctivite. Elle s'exprime par des dommages à la cornée de l'œil - de petites taches brillantes apparaissent à la surface de la muqueuse, les capillaires deviennent rouges et la muqueuse de l'œil commence à gonfler fortement au fil du temps. Les principaux signes de cette forme de la maladie sont: une brûlure sévère dans la région des yeux, une rougeur caractéristique, une douleur désagréable et l'enfant éprouve un inconfort constant en raison de la déchirure et des démangeaisons. Il est également possible que les cils tombent et forment une croûte à leur surface, formée à la suite d'une décharge des yeux.
  2. Souvent accompagné du développement d'une pharyngite infectieuse. Les symptômes caractéristiques de l'infection sont: maux de gorge sévères, toux persistante, hypertrophie et rougeur des amygdales, la membrane pharyngée s'enflamme. Une plaque blanche ou du mucus apparaît sur la partie affectée de la gorge et des foyers d'inflammation apparaissent bien à l'arrière du pharynx.
  3. Avec la lymphadénite mésentérique, l'enfant a un état fébrile, qui s'accompagne de graves vomissements, de douleurs aux coutures dans le nombril et d'une augmentation des ganglions lymphatiques dans l'intestin. La condition s'aggrave avec une augmentation de la température et les signes d'infection par une infection rappellent quelque peu le processus d'inflammation de l'appendicite.
  4. La forme la plus courante d'adénovirus est peut-être le catarrhe des voies respiratoires. Le plus souvent trouvé chez les enfants. La maladie se manifeste par une forte augmentation de la température à 40 degrés, ainsi que des symptômes d'intoxication: l'enfant perd son appétit, il se plaint constamment de maux de tête, d'une sensation d'apathie et de léthargie, et il y a aussi une sensation de douleur dans les articulations. Pendant cette période, l'enfant devient très lunatique et somnolent. De plus, la maladie affecte la gorge: la voix peut disparaître partiellement, les amygdales deviennent enflammées et une toux sèche apparaît, contre laquelle le patient peut développer un essoufflement grave et les ganglions lymphatiques dans la région de la mâchoire peuvent augmenter.
  5. En outre, l'enfant peut présenter des signes de diarrhée lors du développement de l'adénovirus. Dans ce cas, les principaux syndromes de la maladie seront: les troubles des selles (la fréquence peut atteindre 8 fois par jour), des douleurs abdominales et un manque d'appétit. Dans ce cas, les matières fécales peuvent détecter les impuretés de mucus sans écoulement sanglant.
  6. Dans le contexte d'une infection pénétrant dans le corps, l'enfant peut commencer à développer une gastro-entérite ou une infection des voies urinaires, qui s'accompagne toujours de douleurs intenses pendant la miction et de l'apparition d'une impureté de sang dans l'urine.
  7. La pneumonie à adénovirus est une forme grave de la maladie, qui s'accompagne d'une intoxication modérée du corps et de complications respiratoires. Les principaux symptômes de la maladie se manifestent comme suit: l'enfant éprouve un essoufflement, a des difficultés à respirer, augmente la température et une respiration sifflante caractéristique apparaît dans la région de la poitrine. État dangereux nécessitant une hospitalisation et une surveillance médicale.

Infection à adénovirus chez les enfants: manifestations cliniques de la maladie

Contrairement aux adultes, l'infection à adénovirus chez les enfants commence à progresser extrêmement rapidement, ce qui se manifeste par les symptômes suivants.

  • L'enfant devient lent, il perd son appétit, il s'endort constamment, et tout cela peut s'accompagner d'une forte élévation de la température à 38-40 degrés, selon la forme de la pathologie. De plus, la température, si vous ne traitez pas l'enfant à temps, peut durer longtemps, jusqu'à plusieurs semaines.
  • Un essoufflement grave, un enrouement et un mal de gorge peuvent apparaître. Dans la région de la poitrine, une respiration sifflante peut être clairement entendue, ce qui indique des dommages à la muqueuse des voies respiratoires.
  • L'enfant peut se plaindre d'inconfort dans la gorge: douleur, douleur, difficulté à avaler. Tout cela s'accompagne d'une congestion nasale et de difficultés à avaler de la nourriture..
  • Un trouble du sommeil se produit.
  • Il y a des signes d'intoxication: étourdissements, somnolence, léthargie, perte d'appétit. L'enfant commence souvent à devenir nerveux et capricieux. Les bébés peuvent éprouver des crampes en raison de la température élevée.
  • Un autre symptôme qui accompagne une infection à adénovirus est un changement de couleur de la peau de l'enfant. Le visage d'un petit enfant devient pâle, l'apparition d'un gonflement est possible, surtout au niveau des paupières. En sentant les ganglions lymphatiques, vous pouvez voir comment ils ont augmenté de taille.
  • Souvent, le syndrome de la maladie est l'apparition de sécrétions nasales. Et si au tout début ils ont une teinte transparente, alors avec le développement de l'infection, la morve devient de couleur verdâtre épaisse. Du fait que le nez du bébé est constamment bloqué, il doit respirer par la bouche. Et cela conduit au dessèchement de la muqueuse buccale et à la formation de fissures caractéristiques dans les lèvres.
  • Vous pouvez remarquer le développement de la maladie en élargissant les amygdales, à l'examen de laquelle vous pouvez également voir leur forte rougeur. Souvent, l'inflammation s'accompagne d'une touche d'ombre claire à la surface de la gorge, qui peut être enlevée avec un tampon stérile..
  • Un signe d'infection à adénovirus chez les enfants peut être un syndrome douloureux qui se produit dans le nombril. De plus, la maladie peut se manifester par des ballonnements, des selles, des vomissements.
  • En règle générale, au début de l'infection dans le corps, un petit enfant commence à développer une toux sèche et une respiration sifflante se fait entendre dans la poitrine. Si vous ne traitez pas le bébé, une toux sèche se transforme en toux humide, suivie d'une élimination des expectorations.
  • Si une conjonctivite se développe dans le contexte de la pénétration du virus dans le corps, l'enfant présente une lésion de la muqueuse oculaire: la membrane devient rouge, l'enfant éprouve constamment une sensation de brûlure dans le contour des yeux, les paupières gonflent et une plaque purulente apparaît sur les cils, ce qui conduit à leur collage..

Malgré le fait que les ganglions lymphatiques augmentent avec l'infection à adénovirus, ils ne se manifestent plus. C'est-à-dire que pendant son ressenti, l'enfant ne ressent aucune douleur.

Si l'enfant présente au moins l'un des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement contacter un pédiatre pour établir un diagnostic précis et prescrire un traitement efficace..

Infection à adénovirus chez les enfants: comment prendre soin d'un enfant

Le soin du patient commence non seulement par la prise de médicaments prescrits par un spécialiste, mais aussi par la prise en charge du bébé. Afin d'accélérer le processus de guérison, les parents doivent fournir à leur enfant les conditions appropriées.

  1. Il est nécessaire de s'assurer que l'enfant, quel que soit son âge, adhère au repos au lit, en particulier dans les premiers jours de l'infection. Vous ne pouvez changer de mode que le troisième jour après que la température a complètement chuté.
  2. Étant donné que l'infection affecte négativement les yeux de l'enfant, vous devez essayer de le protéger au maximum de la lumière du soleil. Naturellement, l'enfant pendant cette période ne doit pas regarder la télévision pendant longtemps, lire, jouer à des jeux informatiques, etc. Les yeux ont besoin de paix.
  3. Vous devez également protéger votre enfant de toutes les manières contre tout stress physique et mental. En cours de traitement et de rétablissement, l'enfant a besoin de paix.
  4. En raison d'une inflammation sévère de la muqueuse pharyngée, l'enfant manifeste des syndromes douloureux. L'air sec dans la pièce où se trouve le bébé ne fait qu'aggraver son état. Pour accélérer le traitement, humidifiez périodiquement l'air de la pièce.
  5. La propreté dans la pièce, le manque de poussière et de saleté ne contribuent qu'à accélérer la récupération de l'enfant.
  6. Le patient doit recevoir une boisson chaude constante afin d'éviter la déshydratation du corps. Une quantité suffisante de liquide dans le corps aide à éviter les effets de l'intoxication.
  7. La polka en cas de maladie détériore considérablement l'appétit, les parents ne doivent pas forcer l'enfant à manger beaucoup, car cela peut provoquer l'effet inverse et provoquer des vomissements.
  8. Seuls ceux prescrits par le pédiatre doivent recevoir des médicaments. Le faire vous-même n'en vaut pas la peine, tout comme augmenter la posologie des médicaments prescrits.

Infection à adénovirus: symptômes et traitement

En règle générale, le traitement des enfants atteints d'une infection à adénovirus est effectué à la maison et en tenant compte des symptômes de la maladie. L'hospitalisation n'est possible que dans des situations exceptionnelles, lorsque la maladie est devenue une étape difficile et qu'une surveillance médicale constante est requise.

Il n'y a pas de médicament spécifique qui traite l'infection, le processus de traitement implique donc une approche intégrée, prenant en compte les symptômes de la maladie.

  1. L'enfant se voit prescrire une cure de médicaments antipyrétiques s'il maintient une température supérieure à 38,5 degrés et dans le cas où il a tendance à crampes. Les médicaments les plus efficaces de ce groupe sont le Nurofen ou le paracétamol pour enfants.
  2. Pour renforcer l'immunité et comme médicaments de renforcement généraux, le pédiatre prescrit un apport quotidien de complexes vitaminiques.
  3. Si l'infection a affecté la muqueuse des yeux, pour éliminer les conséquences de l'infection, des préparations de rinçage doivent être administrées: solution de furaciline et lévomycétine convient à l'instillation.
  4. En outre, dans le traitement de la maladie, vous ne pouvez pas vous passer de la prise de médicaments antiviraux. Les meilleurs médicaments pour les enfants de ce groupe sont: "Ribaflavine", "Arbidol" ou "Anaferon".
  5. Pour éliminer une infection bactérienne causée par le virus, le pédiatre peut prescrire un antibiotique, qui est sélectionné par le médecin en personne.
  6. En cas d'affection des amygdales et de maux de gorge sévères, des rinçages quotidiens sont nécessaires, pour lesquels la solution de Furacilin convient également..
  7. Lors d'une toux sèche, la prise de médicaments est nécessaire dont l'action vise à diluer les expectorations. Si l'enfant a une toux humide avec des expectorations, il doit recevoir des médicaments expectorants. Il convient de rappeler qu'il est impossible de donner à l'enfant des fonds destinés à supprimer le réflexe de toux.
  8. Pour éliminer les symptômes d'un écoulement nasal, l'utilisation de fonds est nécessaire, dont l'action vise à éliminer les symptômes de la congestion nasale et à éradiquer l'infection. Pour cela, «Nazivin», une solution saline avec un distributeur, «Otrivin» ou «Vibrocil» peuvent convenir.
  9. Pour éliminer les symptômes d'une inflammation sévère dans le corps, vous devrez peut-être prendre des médicaments désensibilisants. Un médicament spécifique est prescrit par un médecin, en fonction de la complexité du processus pathologique et de l'âge du petit patient.

Avec un traitement approprié et, surtout, rapide, le traitement dure environ deux semaines. Si l'infection à adénovirus chez les enfants commence, une hospitalisation peut être nécessaire. Mais même dans ce cas, il n'y a aucune garantie que des complications ne se produiront pas..

Infection à adénovirus chez les enfants symptômes et traitement

Traitement des maladies

La maladie est traitée à domicile. Le besoin d'hospitalisation se produit avec une forme grave d'infection, ou en cas de complications. Être à l'hôpital est également recommandé pour les nourrissons..

Les soins aux patients

Pour assurer au bébé une récupération rapide, ainsi qu'un traitement médicamenteux, il est nécessaire de suivre les recommandations:

  1. Repos au lit. Il est conseillé, même après normalisation complète de la température, de garder le bébé au lit pour un autre jour 3.
  2. Protection contre l'activité, le travail physique. Il est recommandé de ne pas alourdir le corps de l'enfant non seulement pendant la maladie, mais aussi 1 semaine après la récupération.
  3. Humidification. Avec une maladie, la muqueuse du nasopharynx chez les nourrissons s'enflamme. L'air sec provoque une irritation et aggrave les symptômes douloureux. Par conséquent, l'humidificateur doit être allumé périodiquement dans la pièce. Vous pouvez pulvériser des rideaux avec un pistolet. Ou mettez un bassin dans la chambre de l'enfant avec de l'eau.
  4. Nettoyage de la chambre. La pièce doit être constamment nettoyée. Il ne doit pas y avoir de poussière dans la pièce. Aérez régulièrement la pièce pour réduire les symptômes..
  5. Miettes de nutrition. L'appétit du bébé empire. Si un enfant refuse de manger, ne le gavez pas. Cela peut entraîner une crise de vomissements. En conséquence, le corps de l'enfant est encore plus épuisé.
  6. Boisson chaude. Le manque de nourriture peut être compensé par une boisson abondante. Utile pour l'enfant: kissel, thé, lait, compote. Ces boissons aideront à réduire le niveau d'intoxication dans le corps..
  7. Protection contre la lumière vive. L'infection affecte les yeux. Il est conseillé de faire glisser les rideaux dans la chambre de l'enfant pendant la durée de la maladie. De plus, la fatigue excessive des yeux d'un petit patient doit être exclue. L'enfant ne devrait pas lire seul, regarder la télévision pendant longtemps. Protégez-le des jeux informatiques.

Traitement médical

Aucun médicament spécifique ne peut guérir une infection à adénovirus. De plus, même les antiviraux n'ont pas d'effet prononcé. Par conséquent, un traitement symptomatique est prescrit:

  1. Médicaments antipyrétiques. Ces médicaments doivent être pris à une température supérieure à 38,5 ° C, ainsi qu'avec une tendance des miettes aux convulsions. Les médicaments les plus couramment utilisés: Nurofen, Paracetamol.
  2. Médicaments antiviraux. Les médicaments les plus efficaces: Anaferon, Arbidol, Ribavirin.
  3. Remèdes contre la toux. Il est interdit d'utiliser des médicaments qui suppriment la toux! Avec une toux sèche, les expectorations peuvent être diluées avec des préparations: Bromhexine, ACC. Lorsqu'un enfant a une toux humide, il est recommandé d'utiliser: Ambroxol, Mukaltin, Doctor Cough.
  4. Préparations pour les yeux. Les yeux affectés doivent être lavés. À ces fins, vous pouvez utiliser une solution de furatsilina. Une pommade à l'oxoline est placée derrière la paupière inférieure. Il est recommandé d'enterrer les yeux avec des gouttes Ophthalmoferon, Levomycetin.
  5. Le médicament pour la cavité nasale. En cas de congestion nasale, rincer le nez avec une solution saline, de l'eau de mer, à l'aide d'un cathéter nasal. Le médecin peut prescrire les gouttes vasoconstricteurs suivantes: Vibrocil, Nazivin, Otrivin. Ils ne peuvent pas être utilisés plus de 5 jours.
  6. Gargarisme. À ces fins, une solution de furaciline convient parfaitement..
  7. Antibiotiques. Ils peuvent être prescrits pour la prévention des infections bactériennes dans le cas d'un corps affaibli chez un enfant, ou avec le développement de complications.
  8. Moyens généraux de renforcement. Le pédiatre recommandera des complexes de vitamines.

Traitement à domicile

Si le pédiatre, recommandant comment soigner la pathologie, ne prescrit pas de médicaments symptomatiques, il conseille alors d'utiliser des méthodes alternatives.

  1. Fièvre. Il est conseillé aux tout-petits de consommer des ateliers de misère. Méthodes physiques utiles qui refroidissent le corps. Cette essuyage des miettes, la présence de vêtements légers. Il est parfois recommandé d'appliquer du froid sur les gros vaisseaux.
  2. Toux sèche. Une boisson alcaline est bénéfique pour l'enfant. Le bébé est recommandé de lait chaud avec de la soude, de l'eau Borjomi. Un excellent effet est fourni par inhalation avec de l'eau alcaline ou Lazolvan.
  3. Lésions oculaires. Pour le lavage, utilisez du thé (légèrement infusé), du bouillon de camomille.
  4. Nez encombré. Vous pouvez obtenir un excellent résultat si vous creusez dans le nez d'un enfant avec des carottes fraîchement pressées, des jus de betteraves.
  5. Gargarisme. Une décoction de camomille est recommandée. Vous pouvez faire une solution de soude pour la procédure (2%).
  6. Moyens généraux de renforcement. Pour renforcer le système immunitaire, un bouillon d'églantier est recommandé pour l'enfant.

Traitement

Les parents d'un enfant malade doivent se rappeler qu'il n'y a pas de traitement spécifique pour l'infection à adénovirus. Tous les symptômes de la maladie (réaction de température, toux, sécrétion de mucus du nasopharynx) sont une manifestation de la réponse du corps à l'introduction du pathogène. C'est ainsi que l'enfant développe l'immunité et les mécanismes de protection locaux.

Accueil méthodes

Dans la période aiguë de la maladie, il est généralement admis d'utiliser un régime de protection qui implique du repos, du repos, une bonne nutrition, en suivant les recommandations du médecin, en prenant soin de ses proches et en limitant l'activité physique. L'hospitalisation n'est généralement pas nécessaire, elle n'est indiquée qu'en présence de complications. Le traitement à domicile assure une bonne nutrition avec une quantité suffisante de vitamines et de protéines, beaucoup d'eau. Comme les boissons sont montrées:

  • lait chaud ou gelée de baies;
  • boissons aux fruits de canneberges, airelles rouges, fruits secs, cassis, framboises.

En cas de toux, une boisson alcaline chaude est recommandée, ce qui contribuera à l'écoulement des expectorations. Par exemple, un remède populaire connu de tous - un verre de lait chaud avec l'ajout de bicarbonate de soude sur la pointe d'un couteau. Les eaux minérales chauffées légèrement alcalines, par exemple Borjomi, ont également un bon effet..

À des températures élevées, des méthodes de refroidissement supplémentaires sont utilisées: des compresses froides sur les surfaces internes des membres et sur le cou dans la zone des gros vaisseaux.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de la maladie comprend les groupes de médicaments suivants.

  • Médicaments antipyrétiques. Tels que Nurofen, le paracétamol. La prise de ces médicaments est recommandée si la température dépasse 38 ° C. À des températures inférieures à 37,5 ° C, les antipyrétiques ne sont pas utilisés.
  • Vasoconstricteur tombe. Pour réduire l'enflure de la muqueuse et restaurer la respiration nasale, Vibrocil, Nazivin et d'autres médicaments similaires sont utilisés. Enterré dans chaque passage nasal, une ou deux gouttes trois à quatre fois par jour. Ces médicaments ne sont pas recommandés pendant plus de six jours afin d'éviter la rhinite secondaire..
  • Solutions salines pour le nez. Pour se laver le nez, des solutions de "Physiomer", "Aquamaris" ont été montrées. Ils rétablissent l'humidité de la muqueuse nasale avec une infection à adénovirus chez les enfants et accélèrent sa régénération.
  • Médicaments antitussifs. Le choix du médicament dépend du type de toux (sèche, humide). Le médicament et sa posologie sont sélectionnés par le pédiatre traitant. Les médecins donnent de bonnes critiques sur les sirops pour enfants contenant de l'ambroxol. Cela signifie "Lazolvan" et "Ambrobene", qui sont prescrits dans un dosage d'âge.
  • Immunomodulateurs. Des préparations d'interféron sont utilisées (Viferon, Kipferon), il existe des recommandations de pédiatres sur l'utilisation de l'IRS-19.
  • Agents antibactériens. Un traitement antibiotique est indiqué en cas d'attachement d'une infection bactérienne secondaire. Le choix du médicament et de la posologie est effectué par le médecin. Parmi les antibiotiques, la préférence est donnée aux groupes de céphalosporines, pénicillines, aminoglycosides.

Symptômes

La maladie commence de façon aiguë avec une élévation de la température corporelle jusqu'à un nombre fébrile.

L'infection à adénovirus peut se produire sous des formes légères, modérées et sévères..

La maladie débute de façon aiguë: la température monte à des nombres élevés, des signes d'inflammation des voies respiratoires supérieures apparaissent, tels que maux de gorge, douleurs lors de la déglutition, congestion nasale. En raison de difficultés respiratoires, l'enfant ne dort pas bien, a de la difficulté à manger.

Des manifestations d'intoxication modérément prononcées apparaissent: l'appétit diminue, les maux de tête et la faiblesse sont dérangeants, l'enfant devient léthargique, méchant. Des convulsions peuvent survenir au plus fort de la fièvre, surtout chez les nourrissons.

La décharge du nez est abondante. Au début, ils sont transparents, puis ils deviennent épais, verts. L'enfant est obligé de respirer par la bouche, ce qui provoque une bouche sèche et des gerçures des lèvres..

Lors de l'examen du pharynx, une rougeur et un gonflement des amygdales, des arcades palatines et de la paroi pharyngée postérieure sont notés. Des dépôts purulents sous forme de points qui peuvent être facilement enlevés avec un coton-tige sont visibles sur les amygdales. Dans la gorge, sur la paroi arrière, le mucus peut s'écouler.

Il y a souvent des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements peu fréquents, des ballonnements et des selles molles sont possibles. La chaise peut augmenter jusqu'à 5 p. par jour, mais il n'y a pas d'impuretés pathologiques (mucus, herbes, sang) dans les fèces. Le plus souvent, de telles manifestations d'infection à adénovirus sont observées chez les jeunes enfants. Ces symptômes peuvent être une manifestation du processus inflammatoire dans les ganglions lymphatiques mésentériques (situés dans la cavité abdominale).

Dès les premiers jours de la maladie, l'enfant est gêné par une toux sèche et fréquente. Au début de la maladie, le médecin peut écouter une respiration sifflante. Les jours suivants, la toux se mouille progressivement, les expectorations sont libérées.

Une caractéristique de l'infection à adénovirus est une lésion oculaire, qui peut survenir à différentes périodes de la maladie et à divers degrés de gravité. Le plus souvent, la conjonctivite se manifeste dès les premiers jours de la maladie, mais elle peut également apparaître au jour 3-5.

Au début, la membrane muqueuse d'un œil est affectée, mais le lendemain, le deuxième œil est également impliqué. Préoccupé par la douleur dans les yeux, les larmoiements, surtout sous une lumière vive. À l'examen, gonflement visible des paupières, rougeur prononcée de la conjonctive. Écoulement caractéristique et mucopurulent des yeux. Il est détachable et fait coller les cils chez le bébé après le sommeil.

Même l'apparence d'un enfant atteint d'une infection à adénovirus est caractéristique: un visage pâle et quelque peu enflé avec des paupières gonflées et un écoulement purulent abondant des yeux et du nez. Les dommages aux ganglions lymphatiques sont également typiques de cette maladie: ils augmentent de taille, mais sont indolores et ne sont pas fusionnés avec les tissus environnants..

Dans les infections graves, le foie et la rate peuvent augmenter.

En résumant toute la variété des symptômes cliniques d'une infection à adénovirus, 2 principaux syndromes sont distingués:

  • cidre de troubles respiratoires, dont les manifestations sont similaires aux symptômes des infections virales respiratoires aiguës, mais diffèrent par une évolution plus sévère et la possibilité de superposition d'une infection bactérienne;
  • syndrome de fièvre pharyngoconjonctivale, dans lequel une forte fièvre accompagnée de frissons apparaît et des dommages simultanés au pharynx () et à l'œil se développent (conjonctivite).

La durée de la maladie chez les enfants est simple pendant 1 semaine. Avec un cours prolongé, la maladie dure jusqu'à 3 semaines. De plus, les phénomènes de conjonctivite s'estompent généralement plus tôt et le processus inflammatoire du nasopharynx avec congestion nasale est noté dans les 3 semaines.

Les causes de la maladie

Les enfants de 6 mois à 5 ans sont les plus sensibles à l'adénovirus. Selon les statistiques, chez les enfants d'âge préscolaire, il y a 1 épisode ou plus d'infection à adénovirus.

Chez les nourrissons, le risque d'infection par pathologie est extrêmement faible. Parce que le bébé est protégé par les anticorps qu'il reçoit avec le lait maternel.

Agent pathogène

La maladie provoque un adénovirus contenant de l'ADN. Il se distingue par une haute résistance à l'environnement extérieur. Les principales propriétés du virus:

  • dans une pièce non ventilée, à température normale, il est capable de survivre 2 semaines;
  • résiste au chauffage pendant une demi-heure;
  • les propriétés pathogènes et la viabilité persistent même après 2 gelées.

Vous ne pouvez tuer le virus que par ébullition ou par rayonnement ultraviolet.

Sources d'infection

La pathologie ne se propage que par une personne malade. Le virus peut être excrété par le corps pendant les éternuements, la respiration profonde, la toux, les conversations et également avec les sécrétions nasales. Ce sont les principales raisons de la forte incidence de cette pathologie..

Parfois, la maladie est transmise par une personne apparemment en bonne santé qui porte le virus dans le corps. Un tel patient ne présente pas de symptômes de la maladie, mais le virus contenu dans le corps est activement libéré et provoque une infection chez d'autres.

Modes de transmission de la maladie

L'infection peut se produire des manières suivantes:

  1. Aéroporté. Un moyen courant pour les groupes d'enfants. Le virus pénètre dans l'air, s'installe sur des livres, des jouets, etc..
  2. Oro-fécal (avec de la nourriture ou de l'eau, par le biais de mains non lavées). Parfois, un enfant peut être infecté par l'eau lorsqu'il nage en eau libre. Une hygiène inadéquate (manger avec des mains sales) peut également entraîner une infection..
  3. Contacter le ménage. Le développement de la pathologie peut être basé sur une occupation préférée des miettes - lécher les jouets sales.

Un enfant qui a eu une maladie développe une immunité. Mais, malheureusement, il est spécifique au type. Une telle immunité protège le bébé uniquement contre le virus qui a provoqué la pathologie.

À ce jour, environ 50 variétés de virus qui provoquent une infection à adénovirus sont connues. C'est pourquoi un enfant peut être malade de cette pathologie plusieurs fois..

Types de maladies

L'infection à adénovirus est classée selon plusieurs critères. Si nous considérons la gravité, alors allouez:

  1. Diplôme facile. La pathologie est facilement traitable. La durée de la maladie est de 1 semaine.
  2. Moyen lourd. La durée de la pathologie peut être retardée jusqu'à 3 semaines.
  3. Lourd. Avec la maladie, il peut y avoir une augmentation de la rate, du foie.

La pathologie peut se présenter sous une forme typique, ou atypique.

Forme typique de la maladie

Ce formulaire comprend plusieurs types.

Type de pathologieCaractéristiqueSymptômes
Fièvre pharyngo-conjonctivaleLa forme la plus typique. Elle se caractérise par des phénomènes inflammatoires (catarrhales). La pharyngoconjonctivite peut être retardée de 2 (ou plus) semaines
  • haute température (38-39 C);
  • adynamie, faiblesse;
  • manque d'appétit;
  • écoulement nasal (écoulement purulent-muqueux est rare);
  • gonflement du visage, des paupières;
  • douleur en avalant;
  • larmoiement
  • rougeur conjonctivale, sclérotique;
  • arcs rouges de l'amygdale, parfois avec plaque;
  • toux, douleur thoracique;
  • hypertrophie des follicules sur la paroi du pharynx
Conjonctivite à filmLa pathologie affecte un œil. Après un certain temps, il s'étend à un autre. La durée du cours varie de 1 à 2 semaines. La maladie se guérit facilement.
  • conjonctive hyperémique, rouge, enflée, granuleuse;
  • l'écoulement des yeux est séreux-muqueux, puis mucopurulent;
  • entre la conjonctive de l'œil et la sclérotique, il y a un raid de blanc-grisâtre, membraneux
Qatar voies respiratoires supérieuresIl se caractérise par un écoulement facile. Des changements catarrhales dans les miettes se manifestent: rhinopharyngotonzylite, rhinopharyngite, rhinopharyngobronchite
  • température subfébrile (environ 38 ° C);
  • toux;
  • nez qui coule
  • légère hyperémie de la gorge et douleur;
  • respiration difficile;
  • ganglions lymphatiques modérément élargis
AmygdalopharyngiteLa pathologie couvre les voies respiratoires
  • maux de gorge mineurs;
  • hyperémie de la muqueuse pharyngée;
  • plaque membraneuse et lacunaire sur les amygdales;
  • nez qui coule
  • toux;
  • gonflement des amygdales
Pneumonie à adénovirusUne légère intoxication avec insuffisance respiratoire est observée. La maladie dure 3-6 semaines. Traite mal. Particulièrement difficile pour les nourrissons. A un caractère récurrent.
  • essoufflement (difficulté à respirer et à expirer);
  • fièvre;
  • cyanose (locale ou générale);
  • vomissement
  • râles humides (de diverses natures);
  • son de percussion raccourci;
  • convulsions tonico-cloniques
Forme intestinaleIl est observé chez les enfants de moins de 1 an. La durée de la maladie est de 3-4 jours. La pathologie ne provoque pas de déshydratation. Des symptômes d'inflammation dans les voies respiratoires peuvent se rejoindre.
  • diarrhée avec mucus;
  • diminution de l'appétit;
  • les selles sont observées 5 à 7 fois par jour;
  • température élevée (38 C);
  • vomissement
Mésadénite à adénovirusForme rare. Toujours associé à des processus inflammatoires dans les voies respiratoires
  • hyperthermie (jusqu'à 38 C);
  • crampes, douleur aiguë dans l'abdomen;
  • il y a un revêtement blanc sur la langue;
  • nausées Vomissements;
  • la diarrhée

Forme atypique

La forme a effacé les symptômes. Avec la pathologie, le syndrome de la fièvre pharyngoconjonctivale est légèrement exprimé. La température corporelle de l'enfant peut même ne pas augmenter.

Symptômes d'une infection à adénovirus

La période d'incubation de l'infection à adénovirus dure de 24 heures à 15 jours, mais le plus souvent sa durée est de 5 à 8 jours. La maladie commence de façon aiguë. Le patient présente de légers symptômes d'intoxication:

  • diminution de l'appétit;
  • adynamia;
  • faiblesse générale;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • maux de tête légers;
  • légers frissons.

2-3 jours après le début de la maladie, la température corporelle monte à des valeurs subfébriles (jusqu'à 38 ° C) et dure 5 à 8 jours. Ce n'est qu'occasionnellement que la température corporelle peut atteindre 39 ° C.

Avec l'infection à adénovirus, la température corporelle monte à 38 ° C et dure environ une semaine.

Dans de rares cas, les symptômes d'une infection à adénovirus peuvent inclure des selles molles fréquentes et des douleurs abdominales (plus fréquentes chez les enfants).

Parallèlement aux symptômes d'intoxication, des signes d'inflammation des voies respiratoires supérieures se produisent. Les patients se plaignent de congestion nasale avec écoulement abondant de caractère initialement séreux puis séreux-purulent. Il y a un mal de gorge, une toux sèche. Quelques jours plus tard, ils s'accompagnent d'un larmoiement abondant, de douleurs dans les yeux.

Lors de l'examen des patients, ils font attention à l'hyperémie (rougeur) du visage, à l'injection de sclérotique. Dans certains cas, une éruption papuleuse apparaît sur la peau.

Avec une infection à adénovirus, une conjonctivite se développe souvent, accompagnée d'écoulement muqueux. Chez les jeunes enfants, le gonflement des paupières augmente rapidement, des formations membraneuses apparaissent sur la muqueuse. Avec un traitement intempestif, le processus inflammatoire peut se propager à la cornée, entraînant la formation d'infiltrats. La conjonctivite avec infection à adénovirus est d'abord de nature unilatérale puis devient bilatérale. Après la récupération, la résorption des infiltrats cornéens est lente, le processus peut se poursuivre pendant 1 à 2 mois.

Dans de nombreux cas, la conjonctivite adénovirale est associée à une pharyngite. Cette forme de la maladie est appelée fièvre pharyngoconjonctivale. Lors de l'examen de la cavité buccale, une légère rougeur de la paroi pharyngée postérieure et du palais mou est notée. Les amygdales pharyngées sont légèrement hypertrophiées et relâchées. Dans certains cas, un revêtement blanchâtre, facilement enlevable avec un coton-tige, se trouve à leur surface. Les ganglions lymphatiques sous-mandibulaires et parfois cervicaux et même axillaires augmentent en taille et deviennent douloureux à la palpation.

Manifestations très rares d'infection à adénovirus telles que la cystite hémorragique et la méningo-encéphalite.

Avec le caractère descendant du processus inflammatoire, une laryngite, une bronchite ou une pneumonie se développe. La laryngite avec infection à adénovirus est relativement rare et le plus souvent chez les enfants des premières années de vie. Elle se caractérise par un enrouement de la voix, un mal de gorge, une toux "aboyante" (sonore et aiguë).

Avec le développement de la bronchite, la toux devient persistante. Pendant l'auscultation, une respiration difficile se fait entendre dans les poumons, ainsi que des râles secs dans différents départements.

La manifestation la plus grave de l'infection à adénovirus chez les enfants et les adultes est la pneumonie à adénovirus. Habituellement, elle survient au 3-5ème jour de la maladie, seulement chez les enfants des premières années de vie, une infection à adénovirus peut immédiatement manifester un processus inflammatoire dans le tissu pulmonaire. Les symptômes de la pneumonie à adénovirus sont:

  • faiblesse générale croissante;
  • toux;
  • dyspnée;
  • cyanose du triangle nasolabial;
  • transpiration excessive.

La pneumonie à adénovirus peut être soit de petite taille, soit confluente, c'est-à-dire couvrir plusieurs segments des poumons simultanément.

Une complication dangereuse de l'infection à adénovirus est la pneumonie à adénovirus - sur la radiographie.

Chez les enfants des trois premières années de vie, la pneumonie adénovirale prend souvent une évolution sévère et s'accompagne de l'apparition d'une éruption cutanée maculopapuleuse, de la formation de foyers de nécrose de la peau, du cerveau et des poumons.

Les lésions du système cardiovasculaire avec infection à adénovirus sont extrêmement rares et uniquement dans les processus infectieux et inflammatoires sévères. Leurs traits caractéristiques sont un murmure systolique au sommet du cœur et un étouffement de ses tons.

L'inflammation des voies respiratoires avec une infection à adénovirus chez les enfants (beaucoup moins souvent chez les adultes) est souvent associée à des dommages aux organes du tractus gastro-intestinal. Les patients ont des douleurs dans l'abdomen, la rate et l'augmentation du foie.

Cause de maladie

L'infection à adénovirus est causée par un adénovirus contenant de l'ADN, résistant à l'environnement:

  • à température ambiante, le virus survit jusqu'à 2 semaines, notamment dans une pièce non ventilée;
  • conserve sa viabilité et ses propriétés pathogènes après une double congélation;
  • peut résister pendant 30 minutes.

Et ce n'est que par ébullition et rayonnement ultraviolet que le virus peut être tué.

La source de l'infection est le patient (adulte ou enfant). Le virus est libéré du corps du patient avec des écoulements nasaux et des excréments. Le virus pénètre dans l'air en éternuant, en parlant, en toussant, en respirant profondément.

L'isolement du virus est observé pendant 3 à 4 semaines après l'infection. Les deux premières semaines sont plus dangereuses en termes d'infection des autres.

Voies de transmission:

  • gouttelette en suspension dans l'air;
  • fécal-oral (avec de l'eau ou de la nourriture, par des mains sales);
  • contacter le ménage.

Dans les groupes d'enfants, l'infection se produit généralement par des gouttelettes aéroportées: le virus est contenu dans l'air, sur les jouets et les livres (d'eux, il peut à nouveau pénétrer dans l'air).

Grâce à l'eau, l'infection est possible lorsque les enfants se baignent en eau libre et avalent de l'eau. Avec de la nourriture, l'infection se produit lorsqu'un enfant ne respecte pas les règles d'hygiène de base (manger avec les mains sales). Une infection par la bouche est également possible en léchant des jouets infectés.

La période d'incubation minimale est de 1 à 2 jours et la durée maximale peut aller jusqu'à 12 jours, et bien que l'enfant ne ressente aucune manifestation de la maladie au cours de cette période, il constitue une menace pour les autres enfants, car il libère déjà le virus.

Les bébés allaités sont moins susceptibles d'être infectés car ils sont protégés par des anticorps du lait maternel. Après l'infection, l'enfant se développe également, mais cela ne dure que 5-8 ans.

De plus, l'immunité spécifique au type: protège uniquement contre le type d'adénovirus qui a causé la maladie. Depuis aujourd'hui, environ 50 types de virus sont connus, il est possible de contracter une infection à adénovirus plusieurs fois dans votre vie.

Le virus pénètre dans le corps de l'enfant par les muqueuses des voies respiratoires en inhalant de l'air contaminé, à travers les muqueuses de la conjonctive et du tube digestif. Dans les cellules épithéliales des muqueuses, le virus se multiplie et après quelques heures les cellules meurent. Le virus peut également se multiplier dans les cellules des ganglions lymphatiques.

Symptômes et signes d'infection à adénovirus

La période d'incubation de l'infection à adénovirus commence à partir du moment où le virus pénètre dans les cellules du corps humain, où il se propage et synthétise activement sa propre molécule d'ADN, au cours de laquelle ses propres cellules infectées par le virus meurent. Cette période dure environ 3 jours, puis vient la période dite prodromique, qui est similaire à la plupart des infections virales aiguës. Sa durée est d'environ 2 semaines..

La principale caractéristique qui distingue l'infection à adénovirus des autres maladies similaires est la présence d'un certain schéma dans la manifestation des symptômes de l'infection. Tout d'abord, la cavité nasale, les amygdales et le pharynx sont affectés, puis l'infection descend jusqu'à la trachée et les bronches, puis le système oculaire souffre et, à la fin, des lésions intestinales sont détectées.

Une infection adénovirale aiguë se manifeste par les symptômes suivants:

- en fonction de la réponse protectrice du corps à la pénétration du virus, l'apparition de la maladie peut se manifester assez rapidement et de manière aiguë et modérée, accompagnée de symptômes d'intoxication sous la forme d'un léger mal de tête, de frissons, de courbatures; la température avec une infection à adénovirus atteint le plus souvent des nombres élevés pendant 2-3 jours de maladie avec l'ajout de congestion nasale, de congestion des amygdales, souvent accompagnée d'une petite plaque spot; à la palpation, une augmentation des ganglions lymphatiques sous-mandibulaires et cervicaux est notée, parfois une petite éruption papuleuse se forme sur le corps;

- un enrouement de la voix se produit, une toux sèche aboyante prédomine, qui avec le développement de la bronchite peut progressivement devenir humide, avec auscultation des poumons, des râles secs se font entendre, avec une aggravation du cours, des complications d'une infection à adénovirus telles que la cyanose du triangle nasolabial, un essoufflement est observé, ce qui indique le développement de réactions de décompensation avec côté du système cardiovasculaire;

- l'infection à adénovirus se caractérise par une symptomatologie directement liée à l'implication dans le processus pathologique de l'intestin, qui se traduit par l'apparition de douleurs dans la région ombilicale, ainsi que dans la région iliaque droite, altération des selles sous forme de soulagement;

- une manifestation fréquente de cette maladie infectieuse est également le développement de lésions de la conjonctive de l'œil qui, à l'examen, révèlent une hyperémie de la muqueuse, un gonflement des paupières, un écoulement muqueux transparent des yeux, mais une lésion plus profonde sous la forme d'une implication dans le processus de la cornée est également possible.

Sur la base du développement de diverses plaintes, les formes suivantes d'infection à adénovirus sont distinguées: conjonctivite, kératoconjonctivite, rhinopharyngite, rhinopharyngobronchite, rhinopharyngotonzillite, pharyngoconjonctivite, pneumonie, lymphadénite mésentérique et autres, en fonction des symptômes dominants. La pharyngoconjonctivite ou fièvre pharyngoconjonctivale se caractérise par une évolution assez longue et lente de l'infection avec une prédominance des symptômes d'une inflammation prononcée de l'oropharynx, des amygdales, des bronches, une durée d'augmentation de la température pouvant aller jusqu'à 2 semaines sous la forme de montées et de descentes ondulatoires, le développement d'une conjonctivite prononcée.

La lymphadénite mésentérique est assez courante en tant que manifestation d'une infection à adénovirus et se caractérise par des symptômes de lésions intestinales, qui ressemblent souvent à des variantes de maladies chirurgicales. La kératoconjonctivite est relativement rare, cependant, elle est considérée comme une forme plutôt dangereuse, car elle est basée sur la défaite non seulement de la conjonctive, mais aussi de la cornée sous-jacente avec des plaintes caractéristiques. La récupération est également longue et prend environ 1 mois. La cornée n'est pas exposée à l'ulcération, ce qui garantit une issue favorable de la maladie.

Les complications d'une infection à adénovirus sont le plus souvent représentées par le développement d'un laryngospasme, l'ajout d'infections bactériennes et le développement d'une otite moyenne, d'une bronchite, d'une pneumonie, d'une sinusite purulente et dans des cas particulièrement graves de choc toxique toxique.

Publications Sur L'Asthme