Les adénoïdes de grade 3 sont une prolifération pathologique ou une hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée à grande taille.

Malheureusement, à l'heure actuelle, cette maladie survient de plus en plus souvent chez les enfants d'un an à quatorze ans. Périodiquement, cette pathologie est également diagnostiquée chez les nourrissons, ce qui est associé à la croissance intra-utérine progressive des végétations adénoïdes lorsqu'elles sont exposées au corps du bébé pendant la grossesse.

En savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement des végétations adénoïdes dans cet article:

Par conséquent, il est nécessaire de connaître les causes de la prolifération progressive des végétations adénoïdes, leurs conséquences et les méthodes de traitement.

Que sont les végétations adénoïdes de grade 3

Avec des végétations adénoïdes du troisième degré - le tissu lymphoïde de l'amygdale nasopharyngée chevauche presque 100% les sections postérieures du nasopharynx et tombe en dessous du niveau du vomer (os non apparié dans les sections postérieures du nez).

  • avec la croissance rapide des végétations adénoïdes - parfois dans les 6 mois, elles atteignent déjà de grandes tailles;
  • en l'absence de traitement conservateur, lorsque les parents sont conscients de l'élargissement des végétations adénoïdes, mais pour un certain nombre de raisons, ils ne traitent pas l'enfant;
  • avec traitement tardif ou manque d'efficacité d'un traitement conservateur;
  • avec auto-traitement de cette maladie (le traitement doit toujours être effectué sous le contrôle dynamique d'un médecin ORL).

Les végétations adénoïdes peuvent augmenter activement en raison de la charge infectieuse accrue sur l'enfant.

Le plus souvent, la raison de leur croissance active est l'inflammation du nasopharynx après enregistrement dans l'équipe des enfants et / ou le début d'une communication active avec les pairs provoque le développement d'une adénoïdite, qui prolonge le cours des rhumes et des infections respiratoires.

Les maladies fréquentes et prolongées du nasopharynx provoquent un affaiblissement du système immunitaire - les amygdales ne peuvent pas faire face à une telle charge, et leur augmentation compensatoire se produit.

De plus, les facteurs de prédisposition et de provocation sont:

  • infections virales fréquentes chez la femme enceinte pendant la grossesse;
  • prédisposition héréditaire à la croissance de la végétation adénoïde;
  • infections intra-utérines;
  • diathèse lymphatique et hypoplasique;
  • immunité diminuée ou dysfonctionnement du système immunitaire;
  • malformations congénitales du nasopharynx et / ou de la cavité nasale.

Que faire - retirer ou traiter?

Si un enfant est diagnostiqué avec une hypertrophie adénoïde de grade 3 - les parents sont confrontés à un dilemme - que faire: retirer ou traiter?

Il n'y a pas si longtemps, une augmentation des adénoïdes du troisième degré était une indication absolue pour une intervention chirurgicale. Cependant, ils ont été retirés beaucoup plus tôt - immédiatement après le diagnostic dans une large mesure et à de grandes tailles, ils n'ont tout simplement pas poussé.

Même aujourd'hui, les oto-rhino-laryngologistes insistent sur une adénotomie, mais cela n'est pas toujours justifié et il existe certaines indications pour une intervention chirurgicale dans cette maladie..

Vous devez d'abord clarifier toutes les nuances et ensuite seulement prendre une décision sur la chirurgie.

Si les végétations adénoïdes n'ont pas encore été traitées de façon conservatrice, vous devez d'abord suivre un ensemble de procédures et ce n'est qu'avec son échec complet et sa croissance progressive que nous pouvons parler de chirurgie.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire:

La présence prolongée dans le nasopharynx de l'enfant de tissu lymphoïde envahi et infecté provoque des symptômes extrêmement désagréables et empêche le bébé de vivre.

Il est facile d'imaginer - les symptômes de la rhinite persistante à long terme chez un adulte sans tendance à s'améliorer - la question se pose immédiatement: quand se termine-t-elle et combien de temps dure-t-elle encore?

Symptômes des végétations adénoïdes du 3ème degré:

  • congestion nasale constante jour et nuit;
  • écoulement muqueux visqueux du nez et coulant dans le fond de la gorge;
  • toux adénoïde irritante due à la compression des terminaisons nerveuses périphériques dans le nasopharynx;
  • ronflement dans un rêve, crises fréquentes d'arrêt respiratoire à court terme (crises d'apnée);
  • douleur à l'oreille, otite moyenne fréquente, perte auditive;
  • troubles de la parole, une voix nasale constante;
  • une modification de la morsure, une déformation du squelette facial, la formation d'une «face adénoïde»;
  • léthargie constante, augmentation de la fatigue infantile, maux de tête fréquents, diminution de la mémoire et des performances scolaires en raison de la famine constante en oxygène des cellules du cerveau.

Il faut aussi se rappeler que toutes ces manifestations cliniques sous certaines conditions peut provoquer le développement de complications graves:

  • adénoïdite purulente fréquente et prolongée (plus de 4 fois par an), compliquée par d'autres maladies bronchopulmonaires ou une inflammation récurrente de la cavité nasale et des sinus paranasaux;
  • otite moyenne récurrente, labyrinthite et mastoïdite;
  • perte auditive progressive;
  • attaques accrues et prolongées d'arrêt respiratoire à court terme dans le sommeil (apnée);
  • asthénie, VSD, névrose;
  • problèmes psychologiques, bégaiement, énurésie;
  • déformations de la mâchoire supérieure et de la morsure, qui provoquent des troubles de la parole;
  • un retard dans le développement physique et mental, une diminution des performances scolaires;
  • avec un cours compliqué d'adénoïdite purulente, des complications sont possibles sous la forme de méningite et de méningo-encéphalite, la transition de l'inflammation purulente vers les structures oculaires en raison de leur localisation proche;
  • glomérulonéphrite, rhumatisme, vascularite.

Si l'une de ces complications survient, une adénotomie est nécessaire..

Indications absolues pour la chirurgie:

  • l'absence d'effet de la thérapie conservatrice pendant 6 à 9 mois, à condition que les recommandations du spécialiste soient suivies;
  • perte auditive progressive persistante;
  • la formation de complications, à la fois du nasopharynx, et des changements systémiques de la santé de l'enfant (pathologie des reins, des yeux, du cœur, des changements vasculaires).

La question de la nécessité d'un traitement chirurgical est toujours prise délibérément et seulement après un examen complet et complet de l'enfant avec un contrôle endoscopique obligatoire des excroissances avec la clarification:

  • tailles des végétations adénoïdes;
  • leur structure;
  • disposition mutuelle avec d'autres organismes;
  • identification d'éventuelles pathologies concomitantes du nasopharynx.

Dans tous les cas, lors du diagnostic de grandes tailles d'adénoïdes et de l'absence de complications systémiques prononcées et d'indications absolues pour la chirurgie, vous devez d'abord essayer de traiter la maladie de manière conservatrice (si cela n'a pas été fait auparavant), et uniquement en l'absence de l'efficacité d'une thérapie complexe, prendre une décision sur la chirurgie.

Dans cette affaire, les parents doivent choisir:

  • faites confiance, ne faites pas confiance à votre médecin;
  • peut-être que cela vaut la peine de vérifier - combien de médecins, tant d’opinions.

Si l'oto-rhino-laryngologiste propose immédiatement une intervention chirurgicale, dans ce cas, il est préférable de consulter plusieurs spécialistes.

Contre-indications à la chirurgie d'élimination des adénoïdes:

  • pathologie sanguine, troubles de la coagulation;
  • malformations congénitales du palais mou et dur;
  • maladies somatiques graves - du cœur et des vaisseaux sanguins, asthme bronchique, diabète sucré, maladies oncologiques;
  • réactions allergiques;

Les contre-indications temporaires sont également:

  • processus inflammatoires et infectieux aigus dans le corps (ARVI, ARI);
  • infections intestinales;
  • exacerbation de l'adénoïdite;
  • transporteur de bacilles.

L'opération est effectuée au plus tôt un mois après la récupération de l'enfant.

Jusqu'à l'âge de trois ans, l'adénotomie est réalisée selon des indications strictes en raison du risque élevé de rechute et de repousse des végétations adénoïdes.

Comment est l'opération

Il existe plusieurs techniques de base qui sont utilisées aujourd'hui pour l'adénotomie.

Ceux-ci inclus:

  • ablation endoscopique du tissu lymphadénoïde;
  • élimination des ondes radio de la végétation adénoïde;
  • élimination au laser des végétations adénoïdes chez les enfants;
  • la façon classique d'enlever les amygdales nasopharyngées avec un scalpel (aujourd'hui cette chirurgie est réalisée sous le contrôle obligatoire du matériel endoscopique).

Donc, ce que vous devez savoir sur les végétations adénoïdes de grade 3:

  • c'est une maladie extrêmement désagréable qui donne à l'enfant de nombreux moments désagréables et aggrave la qualité de vie;
  • Immédiatement après avoir clarifié le diagnostic, il est nécessaire de commencer un traitement complet - il y a toujours la possibilité d'une réduction non chirurgicale de la taille des végétations adénoïdes avec la bonne approche du traitement - recherchez un oto-rhino-laryngologiste spécialisé pour enfants qualifié et compétent;
  • ne décidez pas trop rapidement de l'opération - il vaut mieux consulter plusieurs spécialistes et tirer votre propre conclusion ou faire confiance à un médecin en qui vous avez davantage confiance;
  • en présence d'indications absolues ou de formation de complications - une adénotomie est obligatoire, un retard peut provoquer de graves problèmes de santé chez l'enfant;
  • le choix du mode opératoire n'est effectué que par un médecin ORL, mais après un examen endoscopique obligatoire de l'enfant;
  • toute intervention chirurgicale est réalisée sous contrôle endoscopique - il vaut mieux ne pas accepter les opérations «aveugles», parfois cela coûte plus cher, mais plus fiable.

pédiatre Sazonova Olga Ivanovna

Adénoïdes du troisième degré. Supprimer ou non?

Après avoir regardé votre vidéo sur les végétations adénoïdes, nous sommes allés à l'ENT. La photo a montré que l'enfant a une hypertrophie des végétations adénoïdes - grade 3 (très grand). D'après les signes: le nez ne respire pas pendant près d'un an; le mois où le bébé a commencé à ronfler la nuit; halète en mangeant, en mâchant et en buvant. La bouche respire tout le temps, de jour comme de nuit. Il n'y a pas de rhume. Le médecin a dit que c'était à nous de décider de retirer ou non les végétations adénoïdes. Fils de 3 ans 2 mois. Le médecin a prescrit un traitement pendant six mois, et là, on verra: JOB bébé, Quicks 10 jours 2 fois par jour; se gargariser 2 fois par jour pendant 10 jours; thérapie au laser 7 séances 1 fois en 3 mois; Nasonex 1 fois par jour pendant 3 mois. Veuillez indiquer quoi faire, traiter ou supprimer? Le fils va à la maternelle.

Responsable Komarovsky E. À propos.

Les adénoïdes du troisième degré, en fait, sont appelés les adénoïdes qui font l'objet d'une intervention chirurgicale. Ceux. théoriquement, si un diagnostic d'adénoïdes du troisième degré est établi, il est nécessaire de discuter non pas des médicaments à l'intérieur et dans le nez, mais du plan d'examen et de la date de l'opération.

Cependant, il est impossible de voir le troisième degré sur aucune image. Et en tout cas, l'avis du médecin qui traite les végétations adénoïdes avec l'homéopathie (JOB baby), pour moi personnellement ne semble pas faire autorité. Il est impossible de répondre virtuellement à la question de savoir quel type d'adénoïdes vous devez les supprimer ou non, donc mon avis est le suivant: vous devez trouver un autre spécialiste qui traite avec des méthodes modernes, et non pas l'homéopathie en combinaison avec des aérosols hormonaux.

Adénoïdes du 3ème degré: causes, symptômes, traitement conservateur et chirurgical

Les végétations adénoïdes sont une maladie que la plupart des enfants de moins de 7 à 8 ans connaissent. Les adénoïdes sont appelés hypertrophie amygdalienne pharyngée (nasopharyngée), à ​​la suite de laquelle la respiration nasale est perturbée et des maladies chroniques des organes ORL se produisent. Adénoïdes de grade 3 - une forme grave de la maladie, la chirurgie est nécessaire pour un traitement efficace.

Les causes de la maladie

La vie dans les mégapoles où l'air est pollué et pollué nuit gravement à la santé

L'amygdale nasopharyngée, comme les glandes palatines, a une fonction protectrice importante. Elle, comme un filtre, absorbe tous les microbes qui pénètrent dans le corps en respirant. Les bactéries qui pénètrent dans l'air, arrêtent cette amygdale, donc n'infectent pas tout le corps.

La principale raison de l'augmentation de l'amygdale nasopharyngée (adénoïde) est l'imperfection du système immunitaire des enfants. Le corps a besoin d'une protection supplémentaire, car il ne résiste pas à la charge infectieuse, de sorte que le tissu amygdalien est hypertrophié afin de prendre plus efficacement le premier coup. Cependant, en conséquence, cela conduit au développement de la maladie. Tout épisode d'affaiblissement du système immunitaire est lourd d'un processus inflammatoire dans l'amygdale élargie, car en raison de l'hypertrophie, il devient très vulnérable aux virus et aux bactéries.

Ainsi, les végétations adénoïdes sont une sorte de compensation de l'immunité et sont dues à des caractéristiques physiologiques.

Facteurs prédisposant à l'hypertrophie:

  • SRAS fréquent;
  • réactions allergiques;
  • air contaminé;
  • prédisposition génétique.

Les végétations adénoïdes ne sont pas toujours dangereuses et nécessitent une intervention chirurgicale urgente. Dans la plupart des cas, le traitement conservateur réussit, l'exception est le développement d'adénoïdes de grade 3.

Le degré de développement de l'hypertrophie

Le processus inflammatoire affecte l'oreille (il commence à faire mal), des rhumes apparaissent

La pathologie est classée en fonction de l'intensité de la prolifération du tissu amygdalien et de la respiration nasale altérée. Le fait est que l'amygdale élargie chevauche partiellement l'ouvre-porte - une plaque osseuse non appariée située dans la cavité nasale et faisant partie de la cloison nasale. Le chevauchement de cette formation avec l'amygdale conduit à une violation de la respiration nasale, c'est pourquoi les végétations adénoïdes sont dangereuses. Puisque l'enfant commence à respirer principalement par la bouche, la charge sur les amygdales palatines augmente, une amygdalite fréquente est observée.

1 degré d'adénoïdes est caractérisé par un chevauchement partiel du soc, pas plus de ⅓. Cela augmente la fréquence des infections virales respiratoires aiguës, de la rhinite et augmente le risque d'otite moyenne, mais est traité avec succès avec des médicaments et de la physiothérapie. De plus, il y a de fortes chances que l'enfant réussisse à dépasser cette maladie, car avec l'âge, il y a une diminution du volume de tissu lymphoïde des amygdales.

Les adénoïdes de grade 2 sont caractérisés par un chevauchement de l'ouvre-porte d'environ ⅔. De graves problèmes respiratoires se développent, la sinusite et l'otite moyenne deviennent des compagnons fréquents.

Avec une hypertrophie adénoïde de grade 3, l'ouvre-porte est presque complètement fermé, environ 90% ou plus. Dans ce cas, une partie de la trompe d'Eustache est fermée, ce qui est lourd d'inflammation aiguë de l'oreille moyenne ou d'otite moyenne chronique. Cette forme de la maladie est la plus dangereuse et nécessite le plus souvent un traitement chirurgical..

Signes et caractéristiques des végétations adénoïdes de grade 3

Les adénoïdes de grade 3 chez un enfant sont caractérisés par une prolifération importante du tissu lymphoïde de l'amygdale. En conséquence, il bloque la bouche de la trompe d'Eustache, l'ouvreur, la respiration nasale est presque impossible, l'enfant respire par la bouche.

Avec une croissance significative des amygdales dans le nez ou les végétations adénoïdes du 3ème degré, les complications suivantes surviennent:

  • manque d'oxygène;
  • immunité locale diminuée due à la respiration buccale;
  • ronflement et apnée du sommeil;
  • déficience auditive;
  • congestion dans la trompe d'Eustache.

Tout cela est dangereux avec une inflammation de l'oreille moyenne, car ce sont les végétations adénoïdes qui provoquent une otite fréquente chez les enfants.

Le principal symptôme de ce degré d'hypertrophie est une violation de la respiration nasale. L'air ne passe tout simplement pas par le nez, l'enfant est donc obligé de respirer par la bouche. La nuit, cela peut créer un problème grave, une apnée dangereuse - arrêt respiratoire périodique dans un rêve.

Avec les végétations adénoïdes, il n'y a pas de syndrome de température ou de douleur, car la maladie elle-même n'est pas inflammatoire. Cependant, les végétations adénoïdes sont un facteur provoquant le développement d'autres maladies, de sorte que l'enfant rencontre souvent une amygdalite, une pharyngite, une sinusite et une otite moyenne.

  • congestion nasale persistante;
  • l'enfant respire la bouche ouverte;
  • ronflement nocturne;
  • léthargie et dépression;
  • oreilles bouchées;
  • immunité diminuée.

Léthargie et malaise général dus à la privation d'oxygène survenant par la respiration par la bouche.

Diagnostique

L'IRM ou la tomodensitométrie sont effectuées pour diagnostiquer plus précisément

Avant de décider de retirer ou non les adénoïdes de grade 3, il est nécessaire de subir un examen complet pour déterminer la gravité de la maladie. Tout d'abord, le médecin examinera visuellement la gorge et le nez, puis procédera à une rhinoscopie endoscopique. La procédure est désagréable, mais dure moins d'une minute. Un examen visuel par un oto-rhino-laryngologiste ne suffit pas; pour une visualisation précise de l'hypertrophie des amygdales, une radiographie nasopharyngée est utilisée. Cela déterminera le degré de chevauchement de l'ouvreur avec les végétations adénoïdes.

La radiographie peut être remplacée par la tomodensitométrie. Cette méthode évite l'exposition aux rayons X, mais a un coût élevé.

Sur la base des résultats de l'examen, un diagnostic est posé et un nouveau schéma thérapeutique est déterminé.

Comment traiter les végétations adénoïdes de grade 3?

Comment traiter les végétations adénoïdes de grade 3 - ce problème inquiète tous les parents dont les enfants sont sensibles à cette maladie. Avec les adénoïdes de grade 3 chez les enfants, le traitement consiste à prendre des médicaments, à nettoyer mécaniquement les sinus du mucus accumulé. Cependant, la chirurgie reste le traitement le plus efficace, car l'hypertrophie amygdalienne sévère est un grave danger pour la santé..

Le choix de la méthode de traitement est fait par le médecin. S'il n'y a pas de contre-indications, avec des adénoïdes de grade 3 chez les enfants, il est préférable d'éliminer immédiatement la croissance des amygdales.

Thérapie médicamenteuse

La thérapie conservatrice est basée sur l'utilisation de médicaments pour éliminer les symptômes aigus. Ces médicaments n'ont aucun effet sur le processus d'hypertrophie du tissu lymphoïde des amygdales, mais ils augmentent la qualité de vie, augmentant les chances que l'enfant devienne trop grand pour les végétations adénoïdes.

En utilisation thérapeutique:

  • médicaments avec des glucocorticostéroïdes sous forme de gouttes nasales;
  • gouttes antibactériennes et vasoconstricteurs pour le nez;
  • immunostimulants;
  • homéopathie et antihistaminiques.

Les gouttes hormonales dans le nez réduisent le gonflement de la muqueuse, vous permettant ainsi de respirer par le nez. Ces médicaments ont un certain nombre de contre-indications et doivent être utilisés pendant une longue période. Habituellement, les médecins recommandent une application de cours avec de courtes périodes de repos - une semaine pour vous égoutter le nez, une semaine pour remplacer les corticostéroïdes par d'autres médicaments. Ces médicaments ne peuvent pas être utilisés sans ordonnance, le choix du médicament est effectué par un médecin.

Des gouttes antibactériennes dans le nez sont prescrites pour une tendance aux maladies inflammatoires des sinus. Si les végétations adénoïdes de l'enfant sont compliquées par une otite moyenne, appliquez en plus des gouttes auriculaires avec un antibiotique.

Les immunostimulants et les médicaments fortifiants soutiennent le système immunitaire, aidant à réduire la fréquence des maladies virales et bactériennes, dont le risque avec les végétations adénoïdes est considérablement augmenté.

L'homéopathie est largement utilisée pour traiter les végétations adénoïdes chez les enfants. La préférence est donnée aux médicaments qui facilitent la respiration nasale et réduisent l'enflure de la muqueuse nasale et de la gorge, par exemple Sinupret ou Cinnabsin. Ces médicaments doivent être pris pendant longtemps, pendant plusieurs mois..

Pour réduire l'enflure du nasopharynx, des antihistaminiques sont prescrits. Les pilules contre les allergies sont dangereuses et gênent le foie, elles sont donc utilisées en petites séances.

Lavage nasal et physiothérapie

Le dispositif médical «Sun» est peu coûteux, il peut donc être utilisé dans presque toutes les cliniques pour enfants

Avec les végétations adénoïdes de grade 3, le traitement sans chirurgie implique nécessairement une physiothérapie. Tout d'abord, pour lutter contre ce stade des végétations adénoïdes, un lavage nasal est prescrit. La procédure, connue sous le nom de «coucou», vous permet d'éliminer les sinus de mucus accumulés et de faciliter la respiration nasale.

Le lavage est effectué par un cours, en moyenne 5 à 10 procédures quotidiennes sont prescrites. Pendant le nettoyage des sinus, des solutions antibactériennes et antiseptiques pour l'hygiène nasopharyngée, par exemple, une solution de furatsiline, sont utilisées, ce qui réduit le risque d'exacerbation répétée de la sinusite. La procédure de lavage du nez avec des végétations adénoïdes du 3ème degré est effectuée uniquement par le médecin traitant, il est interdit de l'exécuter indépendamment.

Le traitement des adénoïdes de grade 3 chez un bébé est complété par une physiothérapie. Le plus souvent, le chauffage UV est utilisé sur l'appareil «Soleil». La procédure est indolore et aide à réduire l'enflure du nasopharynx et à restaurer la fonction des amygdales..

Chirurgie

En l'absence de contre-indications, les croissances adénoïdes de 3 degrés chez les enfants sont susceptibles d'être supprimées. Les parents ne peuvent souvent pas décider de retirer ou non les végétations adénoïdes de grade 3, déclenchant ainsi la maladie. Les médecins recommandent d'accepter une opération dans les cas suivants:

  • maladies fréquentes des organes ORL associées aux végétations adénoïdes (généralement 4 à 5 fois par an);
  • déficience auditive;
  • arrêt respiratoire dans un rêve;
  • développement de complications.

Dans de tels cas, l'élimination des adénoïdes de grade 3 fait moins de mal au corps des enfants que les maladies persistantes de l'oreille et du nez, les infections virales respiratoires aiguës et l'hypoxie, que l'enfant rencontre en respirant par la bouche.

Aujourd'hui, les adénoïdes de grade 3 peuvent être traités relativement sans douleur par la chirurgie. La médecine moderne propose un certain nombre de procédures mini-invasives pour éliminer les excroissances de l'amygdale nasopharyngée - brûlure au laser, destruction des ondes radio, adénotomie au plasma froid. La méthode classique pour éliminer les végétations adénoïdes avec un scalpel par la bouche est également pratiquée. La méthode est assez simple, mais nécessite une longue rééducation et comporte un risque de saignement.

En général, la rééducation après l'élimination des végétations adénoïdes ne prend pas plus de 10 jours. Dans les premiers jours de l'enfant, la douleur dans le nasopharynx est tourmentée, qui diminue progressivement. La normalisation de la respiration nasale est notée immédiatement après la disparition de l'œdème postopératoire, en moyenne cela prend 3-4 jours.

Mais avec les prévisions après l'opération, ce n'est pas si simple. Les adénoïdes peuvent se former à nouveau, plusieurs années après l'amygdalectomie. Cependant, comme le montre la pratique, la plupart des enfants réussissent à dépasser ce problème, et depuis l'adolescence, les amygdales cessent de déranger.

La prévention

Les enfants doivent être tempérés dès l'enfance

Ayant compris comment les adénoïdes de grade 3 sont traités chez les enfants, il convient de noter que ce problème n'apparaît pas le même jour. La forme négligée se développe à partir des adénoïdes de degré 1 et 2 en l'absence de traitement adéquat pour cette maladie. Ainsi, afin de prévenir la formation d'adénoïdes de grade 3, il est nécessaire de détecter en temps opportun l'hypertrophie de la minadline nasopharyngée et de se concentrer sur une thérapie conservatrice, qui empêche la progression de la maladie.

Il est important de traiter en temps opportun toutes les maladies infectieuses et de renforcer l'immunité, puis le problème des végétations adénoïdes contournera l'enfant.

Supprimer ou ne pas supprimer les végétations adénoïdes

La plupart des parents ont leur propre opinion sur tout problème pédiatrique. Et souvent, ce point de vue ne coïncide pas avec l'avis des médecins. En ce sens, la question de l'élimination des végétations adénoïdes ne fait pas exception. Presque toutes les mères pensent: "Je ne donnerai pas mon propre enfant sous le couteau." L'attitude de certains médecins peut être exprimée par un slogan du célèbre film: «Couper au diable, sans attendre». "Arrêtez! Et que peut-on attendre des végétations adénoïdes?

Tout d'abord, essayons de comprendre de quel type de maladie il s'agit, pourquoi elle survient et par quels signes elle peut être détectée chez un enfant..

Que sont les végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont une augmentation pathologique (hypertrophie) de l'amygdale nasopharyngée. Normalement, l'amygdale remplit la fonction de la plus noble - elle protège le corps contre les infections, sert en fait de garde-frontière, qui, en cas d'attaque de l'ennemi - bactéries ou virus - est le premier à entrer dans la bataille pour la santé.

Mais son augmentation conduit à l'apparition de symptômes peu agréables: à une décharge abondante du nez, à sa congestion et, par conséquent, à un essoufflement. Le tissu lymphoïde envahi bloque l'accès à l'air entrant dans les poumons par le nasopharynx.

Cela se termine par le fait que l'enfant commence à respirer exclusivement par la bouche. Il ne la ferme qu'après la demande urgente de ses parents. Mais après quelques minutes, tout redevient normal: le bébé marche, joue, mange et dort la bouche ouverte. Certains adultes peuvent demander: Et alors? Quel mal est-ce? Qui se soucie de la façon dont le bébé respire? Mais il se trouve que la différence est. En respirant par la bouche, trop peu d'oxygène pénètre dans le corps.

Tous les tissus et organes manquent de nutrition, et surtout, cela s'applique au cerveau. Pour cette raison, un bébé avec des végétations adénoïdes se développe pire que ses pairs. Il ne se concentre pas bien, se fatigue rapidement, se caractérise par la léthargie et l'apathie. À l'école, ces enfants ont souvent de mauvais résultats. Bien que, en fait, leur développement intellectuel reste normal..

Une respiration constante par la bouche entraîne également une déformation du crâne facial. Les oto-rhino-laryngologistes ont même proposé un terme spécial - un visage adénoïde. Le spécialiste peut facilement déterminer la présence d'une maladie chez un enfant par sa mâchoire inférieure affaissée, sa lèvre supérieure enflammée et ses plis nasogéniens lisses. Au fil du temps, chez les petits patients, une malocclusion se forme, des problèmes d'orthophonie se produisent, et cela dans le contexte du nez existant. Si la maladie survient au début - jusqu'à un an, le bébé peut à peine maîtriser le discours.

Les enfants atteints d'adénoïdes graves souffrent souvent d'un sommeil agité. Il arrive qu'ils se réveillent plusieurs fois par nuit parce qu'ils ont de la difficulté à respirer, ainsi qu'à cause de leur propre ronflement ou à cause d'une toux sèche qui se produit par réflexe en réponse à la déglutition des sécrétions de la muqueuse nasale. Dans certains cas, l'énurésie nocturne peut se produire en raison de changements dans le rythme circulatoire du cerveau.

Une autre conséquence désagréable de l'élargissement des amygdales est la perte auditive. Les végétations adénoïdes ferment les ouvertures des trompes d'Eustache et perturbent la ventilation normale de l'oreille moyenne, ce qui entraîne le développement d'otites moyennes fréquentes et même une perte auditive.

Pour vérifier si l'audition de l'enfant est en ordre, chaque mère peut le faire de manière autonome, sans se tourner vers un spécialiste pour obtenir de l'aide. Pour ce faire, il existe une méthode de diagnostic simple - le chuchotement. Comment l'appliquer? Il suffit d'appeler l'enfant à voix basse à distance. S'il n'entend pas la première fois, rapprochez-vous et répétez son nom.

Continuez à contacter votre bébé jusqu'à ce qu'il réponde. S'il s'avère que l'enfant perçoit des chuchotements à une distance inférieure à six mètres, c'est une occasion de contacter l'oto-rhino-laryngologiste. Dans le cas où la perte auditive est associée aux végétations adénoïdes, vous ne devriez pas en avoir peur. La déficience auditive disparaîtra dès que le problème qui les a causés est résolu. Certes, une autre maladie peut également être à l'origine, par exemple, d'une névrite du nerf auditif. Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter l'oto-rhino-laryngologiste.

Nous avons répertorié quelques complications causées par les végétations adénoïdes. Probablement trop pour une seule amygdale, n'est-ce pas? Mais c'est loin d'être tout. Ajoutez aux maux de tête fréquents ci-dessus, problèmes avec le tractus gastro-intestinal, anémie, crises d'asthme. En général, il s'avère qu'une pathologie dans le corps en entraîne automatiquement une autre. Et la négligence du processus conduit au fait que la santé de l'enfant est sérieusement menacée.

Quelles sont les causes d'une maladie aussi dangereuse? Il a été noté que le plus souvent les adénoïdes apparaissent chez les enfants âgés de 3 à 7 ans, lorsque les enfants commencent à aller à la maternelle, à l'école et à échanger avec leurs pairs non seulement leurs jouets, mais aussi la microflore. En conséquence, des maladies fréquentes surviennent: scarlatine, rougeole, diphtérie, infections virales respiratoires aiguës, etc. Ils provoquent à leur tour une augmentation et une inflammation des amygdales. Les facteurs héréditaires jouent également un rôle important dans le développement de la maladie. Si le père ou la mère de l'enfant a été diagnostiqué avec une croissance adénoïde dans l'enfance, alors la probabilité de leur apparition dans les miettes est très élevée.

Il est important que la maladie soit diagnostiquée le plus tôt possible. Ensuite, la probabilité de succès du traitement des végétations adénoïdes augmente considérablement.

Traitement adénoïde

Une question logique se pose: "Comment faire face aux adénoïdes dans le nez?" Tout dépend du degré de croissance de l'amygdale. S'il n'obstrue pas considérablement la lumière des voies respiratoires, les médicaments, la physiothérapie, la gymnastique respiratoire et la thérapie spa peuvent être supprimés. Mais en toute justice, il faut dire que toutes ces mesures ne sont pas toujours efficaces. Si, dans les six mois, aucune amélioration de leur utilisation n'est observée et que l'enfant continue de souffrir de la maladie, il est temps de réfléchir à une solution chirurgicale au problème..

Chirurgie

L'opération d'élimination des végétations adénoïdes (adénotomie - ablation partielle ou adénectomie - ablation complète de l'amygdale nasopharyngée) est réalisée aujourd'hui sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale. Le premier est considéré comme plus sûr d'un point de vue physiologique. Mais la plupart des médecins pensent que le suivi de l'avancement d'une opération chez un bébé non formé peut provoquer de graves traumatismes psychologiques. Le souvenir de l'exécution et la peur des gens en blouse blanche resteront longtemps. C'est pourquoi les hôpitaux recourent de plus en plus souvent à l'anesthésie générale, comme moyen plus humain de soulager la douleur vis-à-vis de l'enfant.

L'opération est réalisée rapidement: en quelques minutes avec anesthésie locale et 20-30 minutes avec intervention endoscopique. Les trois premiers jours postopératoires, l'enfant ne doit pas recevoir de nourriture chaude: cela peut provoquer une vasodilatation et des saignements.

Il est également exclu la réception de plats pointus et froids. Les soupes et les céréales chauffées sont nourries à partir du quatrième jour, pas plus tôt. Ce mode est réglé pour le bébé pendant 9 à 10 jours. Il pourra alors reprendre son mode de vie habituel..

Les effets secondaires et les complications de l'adénotomie ou de l'adénectomie sont rares. Initialement, après avoir retiré l'amygdale, l'enfant respire par la bouche. Cela ne signifie pas que l'opération était inutile. Il est juste difficile pour le bébé de passer immédiatement à la respiration nasale. De plus, un œdème postopératoire apparaît au site des végétations adénoïdes enlevées. Il bloque le nasopharynx et rend difficile la respiration pleine dans les premiers jours après la chirurgie. Mais au dixième jour, tout passe et l'enfant respire librement.

Il y a un autre problème: l'amygdale enlevée peut repousser. Et elle n'est pas non plus à l'abri de l'hypertrophie et de l'inflammation. Mais cela ne se produit pas toujours, et les végétations adénoïdes nouvellement apparues sont supprimées de manière répétée et peu fréquente. Dans de tels cas, les médecins tentent de se limiter à un traitement conservateur..

Il arrive parfois que les parents du bébé refusent d'effectuer l'opération, ayant appris qu'avec l'âge, l'amygdale nasopharyngée diminue de taille et, chez la plupart des adultes, elle s'atrophie généralement. En effet, pourquoi supprimer le problème qui lui-même peut disparaître avec le temps? Vous devez d'abord vous rappeler qu'une catégorisation excessive n'a mis personne à profit. La décision commune ne doit pas l'emporter sur la spéculation et les préjugés, mais le bon sens.

Nous devons tout peser, y réfléchir attentivement et, avec le médecin pour enfants, parvenir à une conclusion certaine et, surtout, raisonnable. Les médecins savent que jusqu'à 5 ans, l'amygdale nasopharyngée joue un grand rôle dans la formation de l'immunité des enfants et adhère à la règle d'or: si l'enfant peut se passer de chirurgie, il vaut mieux ne pas le nommer. La chirurgie est un dernier recours. Si le médecin insiste, c'est vraiment nécessaire.

Thérapie conservatrice

Avec les végétations adénoïdes de petite et moyenne taille (maladies de 1 et 2 degrés), un traitement conservateur est prescrit: instillation d'une solution à 2% de protargol dans le nez, rinçage de la cavité nasale, utilisation de gouttes vasoconstricteurs pour enfants qui sauvent le nez de la congestion.

Avec le lavage du nez sur le fond des végétations adénoïdes chez un enfant doit être abordé avec une extrême prudence. Une procédure mal effectuée peut conduire à la pénétration de la solution dans la cavité de l'oreille moyenne et au développement d'une otite moyenne aiguë. Dans 100% des cas, cette situation se produit avec des végétations adénoïdes de 3 et 4 degrés. Par conséquent, il est important de se rappeler que dans les formes sévères de la maladie, le lavage du nez est interdit. En outre, comment cela peut-il être fait avec des saignements de nez fréquents et une otite moyenne chronique chez les jeunes patients.

Comment se rincer le nez de l'enfant

La plupart des enfants traitent cette méthode de traitement avec hostilité et en ont même peur. Par conséquent, il est important d'aborder le problème avec douceur, d'expliquer à l'enfant que cela est nécessaire pour sa santé - afin que le nez respire mieux. C'est bien si le processus est effectué de manière ludique ou si l'un des parents montre par exemple que se laver le nez est absolument indolore. Une démonstration visuelle de la procédure par le père ou la mère devrait convaincre l'enfant que le faire n'est pas du tout effrayant.

De nombreux parents s'intéressent à la question: à quel âge un enfant peut-il se laver le nez? La réponse est simple. À partir du moment où vous pouvez lui expliquer la procédure et vous serez sûr que le bébé pourra vous comprendre correctement. Les médecins conseillent de le faire au plus tôt 4 ans. Jusqu'à ce moment, des gouttelettes spéciales pour bébé sont utilisées pour nettoyer la cavité nasale, ce qui ramollit les sécrétions muqueuses denses, les mèches de coton et les aspirateurs.

Pour le lavage, vous pouvez utiliser de l'eau bouillie ordinaire, des décoctions d'herbes (camomille, eucalyptus, calendula, sauge, millepertuis), de l'eau de mer, une solution isotonique ou des formulations spéciales prêtes à l'emploi qui sont vendues en pharmacie. Il est permis d'alterner différents moyens: utiliser l'un ou l'autre. Les solutions sont sélectionnées avec l'oto-rhino-laryngologiste, en fonction des réactions allergiques qui se sont manifestées dans l'histoire de l'enfant. Le produit fini doit être un peu chaud (température 34-36 °). Un volume de 100-200 ml sera suffisant pour une procédure.

Très bien, il élimine non seulement le mucus accumulé, mais soulage également le gonflement et a un effet bactéricide de l'eau de mer. Il peut être préparé à partir de sel marin sec (1/2 cuillère à café. Dilué dans un verre d'eau) ou, à défaut, à partir de la nourriture ordinaire (1/3 cuillère à café. Dissous dans un verre d'eau et ajoutez 2 gouttes d'iode).

Avant de commencer la procédure, assurez-vous que le nez de l'enfant n'est pas bloqué. Les oto-rhino-laryngologistes vous conseillent de pré-nettoyer la cavité des sécrétions soit avec un aspirateur, soit en la décapant soigneusement. Si même après cela, la perméabilité des voies nasales reste difficile, il est permis d'inculquer au bébé des gouttes vasoconstrictives (une goutte dans chaque narine). Après cela, vous pouvez commencer à rincer.

La procédure est effectuée, debout au-dessus de l'évier. La solution est collectée dans une petite seringue à nez fin ou à l'aide d'un appareil de pharmacie spécial (on l'appelle également «douche nasale»). L'enfant doit se pencher en avant à 90 °. La tête doit être maintenue strictement verticale; il est impossible de l'incliner pendant la procédure vers la droite ou la gauche. Demandez à votre enfant de respirer profondément et de presser une petite quantité de solution dans l'une des narines. Le liquide remplira complètement le passage nasal et s'écoulera d'un autre.

Si de l'eau pénètre dans la bouche, vous pouvez conseiller à l'enfant de prononcer un «et-et» persistant pendant l'injection. Le palais mou monte ainsi et délimite le nasopharynx. Après cela, vous devez vous moucher et répéter la procédure à partir de la deuxième narine. Et donc - plusieurs fois. Terminez le rinçage en soufflant les voies nasales, ce qui éliminera la solution restante de la muqueuse.

S'il s'agit d'une méthode de lavage à flux continu (d'une narine à l'autre) - c'est difficile, vous pouvez essayer une méthode plus simple: injectez une petite quantité de liquide dans le nez de l'enfant et demandez-lui de se moucher immédiatement. Assurez-vous que la tête est à nouveau en position verticale et ne la rejette en aucun cas. La solution ne doit pas pénétrer dans la bouche, ni même dans les oreilles. Même une petite quantité de liquide dans la cavité de l'oreille moyenne entraînera une otite moyenne grave, qui sera alors très difficile à guérir..

Après 15 minutes après le lavage, vient le tour des agents aniseptiques ou antibactériens prescrits par le médecin. Les antiseptiques comprennent les préparations colloïdales d'argent, en particulier le protargol.

Contrairement aux gouttes vasoconstricteurs, qui doivent être instillées sur le côté du bébé afin qu'elles ne pénètrent pas dans la bouche et n'agissent que sur la muqueuse nasale, le protargol est instillé sur le dos. Cela se fait de telle sorte que la substance en verre de la cavité nasale dans le nasopharynx et atteint la surface de l'amygdale. Les ions argent contenus dans le protargol tuent tous les agents pathogènes et assèchent légèrement le tissu lymphoïde enflammé, ce qui réduit sa taille. 2 à 6 gouttes de médicament sont instillées dans chaque narine (en fonction de l'âge du patient et de la gravité de la maladie).

Il est recommandé que l'enfant s'allonge ensuite sur le dos pendant un certain temps sans lever la tête. Idéalement - environ 15 minutes, mais si le bébé est méchant, vous pouvez vous limiter à 5 minutes. L'instillation est effectuée sur recommandation d'un médecin, généralement 2 fois par jour pendant 2 semaines. Un deuxième traitement peut être prescrit en un mois. N'oubliez pas que la durée de conservation d'une solution à 2% de protargol est très courte. Seulement 30 jours à compter de la date de fabrication. Par conséquent, l'ancien flacon contenant le médicament pour le nouveau cours ne sera plus utilisé.

Ne négligez pas la gymnastique respiratoire, qui est recommandée par les spécialistes pour le traitement des végétations adénoïdes. Il vaut mieux que maman le mène simultanément avec le bébé, transformant le processus en un jeu amusant. La gymnastique renforce les muscles respiratoires, stimule la circulation sanguine dans les sinus, aide à prévenir la sinusite. De plus, pendant l'exercice, l'organisme malade est saturé de l'oxygène qui lui manque..

Hypertrophie des amygdales

Malheureusement, chez les enfants, les végétations adénoïdes sont souvent accompagnées d'une autre maladie - l'hypertrophie des amygdales (folk, amygdales). Dans ce cas, la respiration est difficile non seulement par le nez, mais déjà par la bouche. Les amygdales palatines, comme le nasopharynx, protègent le bébé contre les micro-organismes pathogènes, mais le font beaucoup plus activement. Par conséquent, leur élimination est une perte plus notable pour le corps. Sans eux, l'enfant est plus à risque de maladies broncho-pulmonaires.

Les amygdales palatines enflammées sont un danger beaucoup plus grand que les rhumes possibles. Ils sont une source d'infection streptococcique chronique qui, exacerbant périodiquement, provoque le développement de fièvre et de maux de gorge. Ces derniers, à leur tour, peuvent entraîner des complications aux reins et au cœur. Ainsi, dans le cas d'un «double ensemble» de la maladie, il peut être plus sage de se faire opérer que de mettre la santé de l'enfant en danger.

En conclusion, je tiens à noter que les amygdales élargies sont une question très délicate. Tout dépend de la compétence du médecin et de la santé mentale des parents. La décision de traitement doit être prise par un spécialiste compétent. Pas des grands-mères qui «vous ont élevé en bonne santé et qui prendront soin de vos petits-enfants», pas des amis qui ont eu «exactement la même situation» et surtout pas de nombreux forums avec des mères virtuelles.

Le côté du médecin est une connaissance approfondie du problème et de l'expérience. Croyez-moi, il se battra jusqu'au dernier pour donner vie aux amygdales sans scalpel. Mais si le traitement n’aide pas et que les végétations adénoïdes continuent de nuire à la santé de l’enfant, alors reporter l’intervention chirurgicale dans la boîte longue ne vaut pas la peine.

Adénoïdes de 3e année chez un enfant: que faire, comment guérir?

Articles d'experts médicaux

Les adénoïdes de grade 3 sont un processus pathologique continu à long terme caractérisé par le développement d'un processus inflammatoire dans le nasopharynx, accompagné d'une prolifération du tissu adénoïde de l'amygdale pharyngée. Cette pathologie affecte négativement l'état général de l'enfant. Il y a encore 15 ans, les adénoïdes de grade 3 étaient presque jamais trouvés chez les enfants, cela est dû au fait qu'ils ont été retirés au début. Aujourd'hui, les parents et les médecins sont intéressés à préserver l'amygdale pharyngée, basée sur le fait que l'amygdalectomie peut provoquer une diminution de la défense immunitaire de l'organisme.

Code ICD-10

Épidémiologie

Selon les statistiques, les enfants de tout âge sont malades avec des végétations adénoïdes, cependant, le groupe d'âge de 2 à 3 ans représente 2% de 3 à 7 ans 5%, pendant la puberté jusqu'à 14%.

Causes des végétations adénoïdes de grade 3 chez un enfant

La principale raison du développement des végétations adénoïdes est l'évolution chronique du processus inflammatoire qui affecte les voies respiratoires supérieures, entraînant une stagnation du sang. Cette condition contribue à réduire, déjà fragile, l'immunité des enfants.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque pour le développement des végétations adénoïdes comprennent:

  • prédisposition héréditaire;
  • refus d'allaiter;
  • blessure à la naissance;
  • grossesse sévère;
  • maladies infectieuses;
  • les maladies virales;
  • immunodéficience;
  • antécédents allergiques accablés;
  • conditions de vie défavorables.

Pathogénèse

Le plus souvent, les végétations adénoïdes se développent dans le contexte d'un état d'immunodéficience, sous l'influence de divers facteurs. Cette condition entraîne une prolifération compensatoire du tissu lymphoïde du pharynx. La période critique chez les enfants est l'âge préscolaire, en raison du début de la réactivité immunologique.

Symptômes d'adénoïdes de grade 3 chez un enfant

Le développement des végétations adénoïdes est une condition actuelle lente, le plus souvent le premier signe du développement de la maladie est souvent un rhume récurrent. De plus, les symptômes deviennent plus spécifiques..

Le processus pathologique se manifeste sous la forme d'une violation de la respiration nasale, d'une congestion nasale constante, à cause de laquelle l'enfant peut se plaindre de vertiges fréquents, de maux de tête, de perte auditive, de ronflements, ce qui interfère avec le sommeil la nuit, des voix nasales et un changement de timbre vocal. L'apathie chronique est une autre manifestation des végétations adénoïdes.

Les enfants avec des végétations adénoïdes de grade 3 ont un aspect caractéristique: la bouche est légèrement entrouverte, en raison de la prolifération des tissus dans la cavité nasopharynx, les plis nasogéniens lissés, les ailes du nez sont dans un état de tension, parfois leur rétraction est notée.

L'hypertrophie des végétations adénoïdes de grade 3 à l'âge de 2-3 ans peut provoquer une violation de la formation des os du crâne, de l'appareil à mâcher, dans certains cas, même provoquer une démence.

Complications et conséquences

Les conséquences des adénoïdes de grade 3 dans l'enfance peuvent être assez graves, la croissance du tissu amygdalien nasopharyngé peut devenir la source d'un processus infectieux constant, qui provoquera par la suite le développement de maladies de l'appareil auditif, du système respiratoire. Dans le contexte d'une sensation constante de congestion nasale, des problèmes neurologiques se développent, tels que maux de tête fréquents, énurésie nocturne, anxiété, apathie, inattention, irritabilité.

Diagnostic des végétations adénoïdes de grade 3 chez un enfant

Comme toute autre maladie, le diagnostic des végétations adénoïdes commence par un examen et des antécédents. Pour confirmer le diagnostic préliminaire, le médecin traitant peut prescrire un certain nombre d'études instrumentales et de laboratoire.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont considérées comme les plus efficaces pour détecter les végétations adénoïdes:

  • radiographie latérale du nasopharynx ou tomodensitométrie (une méthode pour évaluer le degré de prolifération des tissus de l'amygdale pharyngée);
  • rhinoscopie endoscopique (permet d'évaluer la taille des végétations adénoïdes, leur localisation, le chevauchement éventuel de l'ouverture des tubes auditifs).

Le diagnostic en laboratoire des adénoïdes de grade 3 chez les enfants comprend:

  • analyse sanguine générale;
  • analyse générale d'urine;
  • culture bactériologique du nasopharynx sur la microflore et l'antibiotogramme;
  • immunoglobuline E;
  • SI UN;
  • PCR pour d'éventuelles infections.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel des végétations adénoïdes est l'une des étapes de diagnostic les plus difficiles, car il est nécessaire de se différencier avec toutes les formations pathologiques volumineuses et nombreuses dans le nasopharynx. Une attention particulière doit être portée aux adénoïdes récurrents chez l'adulte. Les néoplasmes récurrents peuvent déclencher la croissance de cellules de cellules cancéreuses atypiques.

Qui contacter?

Traitement des végétations adénoïdes de grade 3 chez un enfant

En médecine moderne, l'approche du traitement des végétations adénoïdes doit être principalement globale, y compris la pharmacothérapie, l'homéopathie, la physiothérapie et, plus récemment, l'intervention chirurgicale.

Traitement médical

  • Derinat

Méthode d'application: le médicament est destiné à un usage topique, 3-4 gouttes sont prescrites à instiller dans les voies nasales pour le traitement des végétations adénoïdes, 5-6 fois par jour.

Effets secondaires: le plus souvent, le médicament est toléré sans aucune complication.

Contre-indications: intolérance aux substances qui composent le médicament.

Méthode d'application: 2 gouttes sont prescrites dans chaque passage nasal 4 fois par jour.

Effets secondaires: développement possible d'une réaction allergique.

Contre-indications: intolérance aux substances qui composent le médicament. Voir aussi: Avamis pour les végétations adénoïdes: schéma thérapeutique

Méthode d'application: versez 240 ml d'eau dans une bouteille, à une température de 34-35 degrés, serrez bien le bouchon et secouez. Penché devant l'évier, fixez le bouchon du flacon à la narine, en retenant votre souffle pour injecter le contenu. Le fluide d'une narine s'écoulera en douceur dans une autre et sortira complètement.

Effets secondaires: saignements de nez, eustachite.

Contre-indications: enfants de moins de 5 ans, formation de tumeurs dans la cavité nasopharynx, réaction allergique aux composants inclus dans la préparation, obstruction des voies nasales, courbure sévère de la cloison nasale.

Méthode d'application: le médicament est prescrit jusqu'à 8 fois par jour pour 3-4 injections dans chaque passage nasal.

Effets secondaires: développement possible d'une réaction allergique.

Contre-indications: intolérance aux substances qui composent le médicament.

Des vitamines

Adénoïdes, le plus souvent c'est un signe direct d'une défense immunitaire réduite, par conséquent, les vitamines doivent être utilisées dans cette situation de manière complexe, y compris nécessairement les vitamines des groupes B, C, A, D et B6.

Traitement physiothérapeutique

Aujourd'hui, il existe un grand nombre de procédures physiothérapeutiques, mais toutes ne conviennent pas au traitement des végétations adénoïdes. Les végétations adénoïdes sont le plus souvent une maladie infantile, c'est pourquoi les procédures doivent être indolores, efficaces et sûres. Les médecins en oto-rhino-laryngologie prescrivent:

  • électrophorèse avec des médicaments;
  • darsonvalisation;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie d'induction;
  • Thérapie SMV;
  • Thérapie EHF;
  • thérapie par ultrasons;
  • District fédéral de l'Oural;
  • thérapie au laser.

Traitement alternatif

Avant de procéder au traitement des végétations adénoïdes chez les enfants, il convient de noter que, dans certains cas, elles se transmettent par elles-mêmes, cependant, si la prolifération du tissu amygdalien pharyngé provoque une gêne, il convient de suivre un traitement. En plus de la pharmacothérapie, les recettes de la médecine traditionnelle donnent de bons résultats..

Pour préparer la solution, vous devez dissoudre une cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède, rincer la cavité nasopharynx avec la solution résultante 2 fois par jour.

Pour préparer les gouttes, vous devez prendre le jus de betteraves fraîches, le mélanger avec de l'eau bouillie tiède dans les proportions 1: 1, utiliser des gouttes préparées à la maison 2-3 fois par jour, 2-4 gouttes dans chaque narine.

Dans un verre d'eau bouillie et refroidie, vous devez prendre une cuillerée de miel, quelques gouttes de jus de citron. Une telle boisson soulage les symptômes graves des végétations adénoïdes, apportant un soulagement significatif.

Traitement à base de plantes

  • Bouillon aux herbes

Pour préparer le bouillon, vous aurez besoin d'un mélange de thuya, d'écorce de chêne et d'eucalyptus, écrasé en poudre. Deux cuillères à soupe d'herbes versez un verre d'eau chaude, laissez infuser pendant quelques heures. Le bouillon résultant doit être versé dans un bol propre et rincer la cavité nasale 2-3 fois par jour.

  • Collection anti-inflammatoire d'herbes

Un mélange de sauge, de fleurs de camomille et d'écorce de chêne a un effet anti-inflammatoire et décongestionnant. Une cuillère à soupe d'herbes doit être versée avec un verre d'eau chaude, laisser infuser, filtrer et se rincer le nez plusieurs fois dans la journée.

La composition de la collection comprend: feuilles de framboise, menthe, fleur de tilleul et sauge. Versez le mélange avec un litre d'eau tiède, laissez infuser. Prendre cette collection à base de plantes est recommandé sous forme de chaleur, deux fois par jour avec une cuillère à café de miel.

Homéopathie

  • Agrafis Nutans

Dosage: appliqué en dilution 30

Méthode d'application: le médicament est présenté en deux complexes, le traitement est de 3-6 mois, le traitement peut être répété après une pause de 2-3 semaines.

Effets secondaires: non observés

Contre-indications: une réaction allergique aux substances qui composent le médicament.

Dosage: appliqué en dilution 30

Méthode d'application: 3-4 granules, 3 fois par jour, une demi-heure avant les repas, pendant un mois.

Effets secondaires: réaction allergique

Contre-indications: hypersensibilité aux composants des granules

Dosage: appliqué à une dilution de 3, 6 et 30

Méthode d'application: en fonction du degré de la maladie, la sélection est sélectionnée, le médicament est appliqué 2-3 fois par jour.

Effets secondaires: intolérance aux composants du médicament

Contre-indications: allergie aux composants du médicament

Chirurgie

Pour éliminer les végétations adénoïdes dans l'enfance, il existe un certain nombre d'indications, notamment:

  • sinusite chronique;
  • ronflement qui interfère avec le sommeil;
  • essoufflement la nuit;
  • manque de respiration nasale pendant une longue période;
  • déformation des os du crâne facial (chez les jeunes enfants);
  • déficience auditive.

L'opération elle-même pour éliminer les végétations adénoïdes dure au total 5 à 7 minutes, elle est réalisée sous anesthésie locale et générale. Le choix de l'anesthésie dépend de l'âge de l'enfant et de son état général.

La période postopératoire se déroule également sans caractéristiques, pendant les premiers jours, les enfants peuvent se plaindre de maux de gorge, de difficultés à avaler, d'enrouements.

Publications Sur L'Asthme